Moonlight City

Forum RP Fantasy
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

  Le retour d’un nudiste et d’une fée. Mais cette fois, elles sont deux [Pv Heimdall ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Louisana Asëa
Enchanteur renommé
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 79
Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 24
Localisation : Quelque part dans un Arbre
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Age: 22 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Le retour d’un nudiste et d’une fée. Mais cette fois, elles sont deux [Pv Heimdall ]   Dim 7 Oct 2018 - 21:09



Le retour d’un nudiste et d’une fée. Mais cette fois, elles sont deux.



Louisana courait le long de la rivière, comme si sa vie en dépendait. Non, elle ne fuyait rien. Elle courait juste. C’était une des méthode qu’elle avait pour se défouler, courire le long de la rivière, utiliser sa magie de l’eau, tenté d’en reprendre le contrôle total, et regarde Arborlon y jouer sans retenue. Mais cette fois il n’était pas la. Elle courait seule, dans le clair obscure de l’aube.
Une épaisse brume avait envahi les bois, et flottait au dessus de l’eau. Le paysage d’automne rendait le tout assez mystique.

Ses ailes semblaient presque luire tant les perles d’eaus s’y collait et luisait. Manquant de tomber Louisana s'arrêta soudain, s’ouvrant la main sur une pierre.

Merle.

Menant sa main à sa bouche, Louisana se redressa. Sa tenue de course ? Des vêtements quelques peu récents, acheter dans une boutique de la ville. Déjà troués par de nombreuses chutes.

Se retournant dans les environs, la petite fée écoutait le calme. Quelques oiseaux, le bruit de l’eau. Mais rien d’autre. Repliant ses ailes dans son dos, ses dernières se fondaient sur sa peau. Invisible, si ce n’est qu’une légère lumière contre sa peau. .

Bon, c’est bon à jeter.

Enlevant son haut totalement déchiré, la voilà seulement en short et haut de maillot de bain. Le froid du petit matin l’atteignit alors de plein fouet, et cela lui redonna une énergie nouvelle alors elle repris sa course folle mais cette fois, sur l’eau. Oui, Lou utilisait sa magie pour tenter de l’utiliser pour se mouvoir, et cela marchait plutôt bien. Comme si elle glissait dans l’eau.

Puis quelque chose, ou quelqu’un approcha. Louisana ne pouvait le manquer au bruit qu’il faisait.
Un grondement. Un roulis. Et la chose sortit des bois.
Dans la brume, et avec le peu de luminosité, cela ne ressemblait qu’a une immense ombre, menacante et vile.

Aahh !!!!

Prenant peur la fée stoppa toute magie et se retrouva propulsée par le courant vers la fin de la rivière. Sans réussir à reprendre le contrôle sur son corps et ses mouvement, elle arriva sur la fin...La chute d’eau.

Ca va, elle n’était pas morte, mais arrivée en bas son regard se braqua directement vers le haut. Que pouvait bien être ce fichu truc ?






codage par Laxy Dunbar.

~~~~~~~~~~~~
Prends garde aux épines petit lutin...

Mes ailes ressemblent à CECI

Rp en cours : Ukia Manuelle <3 ~ Akari

Louisana est cassée, en maintenance magique...:
 



Une mini version de moi ? VOILA:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heimdall Luderick
Jeune magicien
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 18
Date d'inscription : 21/09/2018
Age : 25
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 85 ans (28 en apparence)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Le retour d’un nudiste et d’une fée. Mais cette fois, elles sont deux [Pv Heimdall ]   Lun 8 Oct 2018 - 22:24

Louisana Asëa
Heimdall Luderick
Le retour d’un nudiste et d’une fée. Mais cette fois, elles sont deux

* Je savais que c’était un plan foireux... *

Une dernièrement pensée, deux secondes pour se traiter mentalement d’idiot et voilà Heimdall changé en golem. Décidément, il aurait mieux fait de refuser ce contrat…

A présent, c’était Rocky qui était aux commandes. Sa mission ? Protéger le gigolo préféré de Moonlight City. Ce qui voulait dire qu’il allait devoir neutraliser la dizaine d’individus lui faisant face. Le terme carnage convenait sans doute plus que le mot neutralisation pour décrire l’action du tas de pierre. Ces assaillants avaient été mis hors d’état de nuire en moins d’une dizaine de minutes. C’était littéralement l’hécatombe. Un tas de roche de deux mètres cinquantes et plusieurs tonnes, ca fait mal, très mal…

Tout étant redevenu calme dans la petite ruelle, le golem se replia sur lui-même, prêt à laisser le demi-sang avec qui il partageait ce corps reprendre le dessus. C’est alors qu’un portail apparut juste devant lui. Ne sachant pas si elle avait affaire à une personne hostile ou non, la créature de pierre se redressa, menaçante. Mais toute combativité quitta le golem tandis que le nouvel arrivant se postai devant lui.

- Jorder ! Lo hiciste de nuevo, cabrón !

(Afin de ne pas choquer les âmes sensibles, le Narrateur a décidé de ne pas traduire les propos de ce vieux colombien, visiblement très en colère. Retenez juste, cher lecteur, qu’il n’est pas content de voir notre petit golem)

Totalement soumis aux pouvoirs hypnotiques du vieux Thiago Ruíz - l’ami d’enfance d’Heimdall - , le golem ne bougea pas lorsque ce dernier calla un sac à dos entre deux des pierres qui composaient son corps. Il ne montra non plus aucune résistance lorsque le sorcier créa un nouveau portail et lui somma de la travers. Le mastodonte passa ainsi des quartiers de l’Ombre à la chute d’eau enchantée en l’espace d’une seconde. L’endroit semblait calme et désert. Il ne lui restait donc plus qu’à trouver un lieu dégagé pour laisser la place à Heimdall.

Le haut de la cascade n’étant pas assez bien au goût de Rocky, ce dernier se laissa tomber du haut de cette dernière. Autant vous dire que l'atterrissage ne fut pas des plus discrets. Une explosion n’aurait pas fait plus de bruit, sans parler du séisme qu’il provoqua en heurtant violemment le sol. Une entrée en toute discrétion et pleine de délicatesse…

Deux minutes plus tard, l’être de pierre laissa place à un être de chair… Nu comme au jour de sa naissance.

- Mierda de mierda

(Le Narrateur s’excuse pour tant de vulgarité et tient à préciser qu’il n’a aucun contrôle sur la parole des personnages. Il vous prie donc, cher lecteur, de ne pas le tenir responsable des mauvaises manières de ses personnages)

Complètement groggy, Heimdall se redressa difficilement, de sorte à être assis. Tout se pinçant l’arrêt du nez - espérant que cela fasse passer son mal de crâne - , le demi-sang laissa son regard parcourir les lieux. Il était en pleine forêt, complètement nu, et non plus dans le centre-ville. Il n’en lui fallut pas plus pour comprendre ce qu’il s’était passé.

- Jorder ! El otro viejo todavía me va a enojar...

(Le Narrateur vous propose une traduction plus adéquate à votre bonne éducation, cher lecteur. La voici : “Purain ! L’autre personne d’âge très respectable va encore m’emmerler”)

Prenant son courage à deux main, l’homme-fée se redressa, non sans manquer de trébucher. Une fois certain de pouvoir tenir correctement sur ses deux pieds, il fit un tour sur lui-même - les mains sur les hanches - et observa attentivement les alentours. Si c’était Thiago qui l’avait amené ici, il devait y avoir un sac à dos contenant des vêtements pas loin. Pas que cela ennuyait Heimdall de jouer les nudistes mais… Il avait froid Purain de merle !

Son sac n’étant visiblement pas à découvert le jeune homme s’avança jusqu’aux fourrés qui bordaient le pied de la chute enchantée de Moonlight, ne remarquant même pas la jeune femme qui se trouvait là et qu’il dépassa, comme si de rien n’était. Ce n’est que plus tard, alors qu’il lui présentait son joli fessier depuis moins trois minutes, qu’il prit conscience de la présence de cette charmante créature. Pas le moins du monde gêné par la situation, il se tourna vers elle et l’étudia attentivement durant deux secondes.

- Bien le bonjour chère demoiselle! Lâcha-t-il, comme si la situation était tout à fait normal.

Est-ce qu’Heimdall était gêné par sa nudité ? Pas le moins du monde ! Il avait connu pire et puis… Il n’était pas si vilain à regarder ! Ce n’était pas la première fois qu’il se retrouvait en tenue d’Adam devant une parfaite inconnue et ça ne serait sans doute pas la dernière fois.
Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louisana Asëa
Enchanteur renommé
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 79
Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 24
Localisation : Quelque part dans un Arbre
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Age: 22 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Le retour d’un nudiste et d’une fée. Mais cette fois, elles sont deux [Pv Heimdall ]   Dim 14 Oct 2018 - 13:52



Le retour d’un nudiste et d’une fée. Mais cette fois, elles sont deux.



Sortant de l’eau avec une once de panique, Louisana pesta contre elle même. Heureusement pour elle, l’eau froide ne la tétanise pas. Ainsi elle sortait de l’eau essorant ses cheveux et secouant ses ailes comme un chien s’ébrouerai après une baignade.

Enlevant son pantalon détrempée, Lou allait utiliser sa magie pour enlever l’eau qui y restait lorsque quelqu’un lui passa devant. De manière assez pressée, elle eu du mal à voir cette personne jusqu'à ce qu’elle s'arrête.

A cette heure là, ici en forêt, les gens que l’on croise sont généralement très mauvais ou très bon. C’était un des préjugés de la petite fée, sans pour autant qu’elle réfléchisse à sa position à elle dans son échelle de valeurs.

Croisant les bras, elle le détailla. Ce que l’on pouvait dire, c’est que la vue était panoramique, entière, et sans filtre.Totalement.

Cela lui rappela, d'une maniere assez drole, sa rencontre avec Silver, quelque peu semblable… quoique...moins exposée.
Car oui, actuellement, l’homme tournait le dos à Louisana, et elle pouvait admirer, sans vergogne et sans honte, son corps des plus sculpté pour la vue.

La pudeur n'était pas une qualité de la fée, tout simplement car elle ne le comprends pas.Pour elle hommes et femmes sont sur un pied d’égalité, les sentiments d'amour ou de désirs ne lui ont jamais été exprimés. Bien sûr, elle n’est pas idiote, elle sait comment cela fonctionne, mais jamais elle ne s’y est arrêtée un instant.

Ainsi, sourire au lèvre, elle détaillai la peau du jeune homme, jusqu'à ce qu’il se retourne.

Son regard s’illumina un instant. Cet homme avait quelque chose de particulier, un quelque chose de… familier. Mais quoi ?

- Bien le bonjour chère demoiselle!

Sa voix, un léger accent. Quelque chose de tout autant étrange.


Ainsi, la en sous-vêtement à nouveau devant un inconnu, elle prit un sourire bien entendu avant de répondre :


Bonjour beau brun.


Quelque chose en elle était apeuré, et… intrigué. Laissant tomber son vêtement au sol pour s’approcher de l’inconnu elle souris :

Y a de meilleur moyen de communier avec la nature que cela.

Elle indiqua d’une main la nudité évidente du svelte homme. Elle était assez proche pour pouvoir détailler ce dernier, mais son regard était plongé dans son regard et non pas par son corps. Etait ce cette cicatrice qui l’intriguait ? Un homme battu par le temps. Surement.
Passant sa main vers le sol, une clématite s’en vint à pousser juste devant l’homme, cachant de la vue de la petite fée ce qu’il était convenable de cacher devant une jeune femme.


C’est tout aussi joli comme cela non ?




Elle aurait pu continuer à seulement le dévisager, le regarder. Mais tout était bien plus beau avec des fleurs.
Ses ailes dans son dos indiquait clairement qu’elle était une fée. Mais qu’était il ? Ennemi ? Ami ? Elle attendait de savoir ce genre de chose avant de bouger. Un large sourire ornait cependant son visage. Quelque chose lui disait que cette rencontre était d’un niveau…. légendaire.





codage par Laxy Dunbar.




~~~~~~~~~~~~
Prends garde aux épines petit lutin...

Mes ailes ressemblent à CECI

Rp en cours : Ukia Manuelle <3 ~ Akari

Louisana est cassée, en maintenance magique...:
 



Une mini version de moi ? VOILA:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heimdall Luderick
Jeune magicien
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 18
Date d'inscription : 21/09/2018
Age : 25
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 85 ans (28 en apparence)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Le retour d’un nudiste et d’une fée. Mais cette fois, elles sont deux [Pv Heimdall ]   Sam 20 Oct 2018 - 18:11

Louisana Asëa
Heimdall Luderick
Le retour d’un nudiste et d’une fée. Mais cette fois, elles sont deux

Si Heimdall ne connaissait pas la pudeur, il semblait y aller de même pour la jeune femme face à lui.

Délicieuse, cette jeune femme était simplement des plus délicieuse. Un regard améthyste envoûtant, une longue chevelure acajou, des jambes à tomber par terre et une peau satinée qui paraissant être des plus douces au toucher. Heimdall aimait beaucoup la vue présentement, d’autant que la demoiselle était dans une tenue des plus légères. Certes, elle ne se dévoilait pas autant que notre homme-fée mais elle était assez dévêtue pour qu’il se fasse une idée de ce à quoi elle ressemblait sans ses sous-vêtements.

Enfin ! Laissons-là les pensées perverses de ce détraqué sexuel !

La jeune femme retourna la salutation d’Heimdall, le sortant ainsi de sa contemplation pas du tout discrète. Mais bon, elle s’en était aussi donné à coeur joie, ce n’est donc qu’un échange de bons procédés, n’est-ce pas ? C’est du moins ainsi que le brun voyait les choses.

- Mah ! J’adore sentir la brise matinal caresser ma peau… Répliqua-t-il à l’inconnue tout en posant les poings sur les hanches, laissant à cette dernière tout le loisir d’admirer ses attributs.

C’est alors qu’une plante poussa devant l’homme, cachant les dits attributs à la vue de la belle inconnue. Il haussa les épaules à sa question. Lui, ça ne le dérangeait pas, mais si elle était plus à l’aise ainsi, il n’y voyait pas d’inconvénient.

Par contre, il commençait sérieusement à avoir froid là…

Détournant un bref instant son attention de son interlocutrice, le gigolo laissa son regard parcourir les lieux. Où était donc passé ce fichu sac ? La réponse ne tarda pas à venir. Il l’aperçu tandis que son regard océan parcourait le haut de la chute enchantée. Le fourbe était resté accroché à un arbre. Laissant un soupir lui échapper, le demi-sang déploya ses ailes et alla récupérer son précieux bien. Quelques battements d’ailes et il était de retour auprès la jolie nudiste et fouillait dans le sac à dos, à la recherche d’un sous-vêtement.

- Bien ! Me voilà un peu plus présentable ! Annonça-t-il tout en affichant un sourire ravageur alors qu’il finissait d’enfiler son boxer.

Le silence s’installa le temps que le demi-sang continue à inventorier le contenu de son sac. Mais un cri de victoire brisa bien vite la quiétude des lieux tandis qu’il trouvait des barres chocolatées. Thiago n’avait pas oublié cette fois ! Alors qu’il dévorait littéralement la sienne, Heimdall en tendit une autre à la jeune femme postée juste devant lui avant de sortir un haut noir qu’il tendit également son vis-à-vis, ayant remarqué qu’elle était trempée et que son propre haut ne se trouvait pas dans les parages.

- Je crois que ça te tiendra un peu plus chaud que cela.Dit-il tout en pointant le pantalon de la demoiselle, complètement imbibé d’eau.

Maintenant qu’il avait le ventre un peu rempli, le brun était capable de plus ou moins réfléchir. Aussi réalisa-t-il qu’il avait une fée face à lui, ce qui expliquait sans doute pourquoi elle ne s’était guère formalisée de sa précédente tenue. Certains êtres féériques avaient des moeurs aussi légères que les elfes, après tout. Cela n’expliquait cependant pas pourquoi elle était elle-même à moitié nue et trempée. Heimdall était partisan du “tout le monde est libre de faire ce qu’il désire” mais bon, les baignades matinales en pleine nature et en plein automne, il avait un peu du mal à comprendre. Surtout parce qu’il faisait tout de même froid malgré le ciel dégagé…

- Et donc… Est-ce que cette charmante demoiselle a un nom ? Demanda-t-il tout en s’installant au sol et attaquant une nouvelle barre chocolatée tandis qu’il présentait le reste de son butin à la fée.

Même s’il avait maintenant récupérer ses esprits, le demi-sang n’en restait pas moins toujours un peu faible et ne se sentait pas capablesµ de retourner à pieds ou en volant jusqu’à son domicile. Son briquet magique ? Et bien, il avait usé ses trois charge durant la nuit. Il fallait maintenant attendre vingt-quatre heures pour que la fonction magique de l’objet soit de nouveau utilisable. Il ne bougerait pas d’ici avant un bon moment, en somme. Alors, tant qu’à faire, autant faire un brin de causette !

Codage par Libella sur Graphiorum



Dernière édition par Heimdall Luderick le Ven 26 Oct 2018 - 13:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louisana Asëa
Enchanteur renommé
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 79
Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 24
Localisation : Quelque part dans un Arbre
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Age: 22 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Le retour d’un nudiste et d’une fée. Mais cette fois, elles sont deux [Pv Heimdall ]   Mar 23 Oct 2018 - 15:50



Le retour d’un nudiste et d’une fée. Mais cette fois, elles sont deux.



Le regard du jeune homme sur sa personne était perçant. Mais Louisana tenait à peu prés le même… Alors de la à s’en offusquer…
Elle eu un regard pour sa tenue des plus… légère. En effet, voilà la raison. Cependant, l’égo de la petite fée, quasi inexistant, il faut le dire ( comparés à tous mes autres perso il est rikiki) elle n’avais cure de ce que pouvais penser les autres de son corps.

La brise matinale sur ta peau hein…


Elle fit un clin d’oeil tout en continuant de le regarder. C’était un corps parfait, pourquoi s’en  privé ?

Ensuite il rompi le contact visuel. Et Louisana se mit à cligner des yeux. Que faisait il la nu pour vrai ?
Ainsi elle le regarda faire, et lorsque ses ailes sortirent, ce fut un choc. “ Non, c’est impossible…”
Un homme fée.
Le premier qu’elle rencontrait.


Woah.

Grandes, bleues. Une allure bien particulière. Les ailes de fées ? Un peu une signature de l’être que pouvait être le porteur. Après tout, elles leurs étaient uniques. A l’observer, celles de Lou oscillait doucement.

Et tandis qu’il revint pour se vétir, il fallait avouer que Lou du se contenir pour ne pas devenir aussi rouge qu’une pivoine. Ce n’était pas tant la nudité, non non, juste l’être en lui même. Trés trés désirable.

Presque décevant de le voir se rhabiller.


Et bien alors ? Cette brise matinale agréable ne l’est plus ? Quel dommage.

Éclatant de rire tandis qu’il fouillait son sac. Un aventurier ? Un promeneur ? Nu… non. Peu probable.  Le cri de victoire qu’il poussa la fit quitter ses pensées. Il avait trouvé de quoi manger et semblait ravi de la dévorer à pleine dent.
Attrapant la barre qu’il lui tendait, Lou le remercia doucement.


- Je crois que ça te tiendra un peu plus chaud que cela.


Haussant les sourcils elle le toisa.

Ah. Ca ?

Passant une main sur sa peau l’eau s’en échappait peu à peu pour rester sous la forme d’une orbe aqueuse dans la main de Lou.


Plus un problème.


Laissant tomber cette dernière un peu plus loin elle sourit à Heimdall. Non. Elle n’allait pas s’habiller plus. Elle aurait presque eu envie de jouer la carte de la psychologie inversée et d’alors enlever ses affaires mais elle se retint.

Mordant dans la barre qu’il lui avait donné, elle inspira. Après tout le sucre était un regain d'énergie considérable.

Tandis qu’il prenait place au sol, il demanda à notre rouquine son nom. Prenant place à côté de lui elle sourit :

Bien sur !

Une main tendue en guise de signe amical :


Louisana. Enchantée.


Le dévisageant un instant elle demanda par la suite :

Puis je savoir comment se prénomme un homme tel que… toi?

Un homme fée, un homme désirable, plein de “mots” ou “adjectifs” pouvaient prendre place dans ce toi.
Elle avait du mal à se taire,  à ne pas demander plus de choses sur cet homme. Le peu d’éducation qu’elle avait lui interdisait cette hâte.
Sans même s’en rendre compte elle s’était tant rapprocher qu’elle aurai pu compter les taches de rousseurs. Ainsi elle recula, et bredouilla :

Pardon. Mais… La foret n’est pas riche de gens… Intéressant alors qu’en on as la chance de tomber sur quelqu’un qui l’est…

Dans sa tête, cela aurait sonner plutot comme “ un homme séduisant” “homme fée”. Mais non. Elle était restée dans sa délicatesse. Et son petit sourire malicieux était plus que clair.

Donc ! Un nom ? Un pseudonyme peut être !

Louisana inspira doucement l’air glacial. Elle n'avait pas encore trop froid. Mais il n’était pas incertain que cela vienne avec le temps... peut être.





codage par Laxy Dunbar.

~~~~~~~~~~~~
Prends garde aux épines petit lutin...

Mes ailes ressemblent à CECI

Rp en cours : Ukia Manuelle <3 ~ Akari

Louisana est cassée, en maintenance magique...:
 



Une mini version de moi ? VOILA:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heimdall Luderick
Jeune magicien
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 18
Date d'inscription : 21/09/2018
Age : 25
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 85 ans (28 en apparence)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Le retour d’un nudiste et d’une fée. Mais cette fois, elles sont deux [Pv Heimdall ]   Ven 26 Oct 2018 - 21:48

Louisana Asëa
Heimdall Luderick
Le retour d’un nudiste et d’une fée. Mais cette fois, elles sont deux
Heimdall ne connaissait pas encore son nom mais il l’aimait déjà bien, cette petite demoiselle ailée.

C’était une grande première pour le demi-sang. Jamais il n’avait rencontré de fée auparavant. Enfin… de vraies fées… Enfin, si ! Cette jolie rousse n’était évidemment pas le premier être féérique qu’il rencontrait. Mais toutes les fées qu’il avait cotoyées jusqu’ici - il n’y en a pas énormément non plus - travaillaient dans le même secteur que lui. Il n’avait encore jamais rencontré une fée disons...traditionnelle. Mais bon, peut-être se trompait-il sur cette jeune femme. Ou peut-être pas.

Toujours est-il qu’il était grandement intrigué par cette rencontre. Ladite rencontre avait d’ailleur un sacré sens de la répartie.

- Toutes les bonnes choses ont malheureusement une fin. Répliqua le brun avec un sourire amusé lorsque la demoiselle exprima sa déception en le voyant enfiler son sous-vêtement.

Lorsqu’il lui avait proposé son pull, elle l’avait refusé et extrait l’eau qui recouvrait son corps d’un simple geste de la main. Heimdall avait salué la prestation d’un sifflement admiratif. Si elle voulait rester en petite tenue, il n’allait pas s’en plaindre !

Évidemment, la façon dont elle le regardait ne lui avait pas échappé. Mais Heimdall ne s’en était guère formalisé. Après tout, il avait l’habitude d’être examiné sous toutes ses coutures. Était-il narcissique ? Pas le moins du monde. Bien sûr, l’homme-fée était conscient de ses charmes mais il n’en avait jamais fait une fierté personnelle ou une obsession. C’est juste que, lorsqu’on travaille dans le domaine de la prostitution, on est habitué à être regardé et étudié sous toute les coutures. Toutefois, le regard améthyste qui était actuellement posé sur lui était différent des autres. Il n’y avait ni lueur de désir ou de convoitise dans celui-ci juste de la curiosité et un petit quelque chose qu’il n’arrivait à décrire précisément. De la fascination peut-être ? Peu probable. Heimdall était, à près tout, loin d’être exceptionnel. Selon les critères moonlightiens, on pouvait même dire qu’il était assez banal. Un demi-sang à l’apparence banale et passe-partout, en dépit de son physique avantageux.

Que pouvait-elle bien voir en lui, cette petite fée ?

Le gigolo n’en avait aucune idée mais cela devait être fort intéressant ou particulier vu comment elle se rapprochait de lui tandis qu’elle lui donnait son nom. Louisana, donc. Un adorable prénom, pour une adorable personne. Une adorable personne qui était à présent extrêmement proche d’Heimdall, tellement qu’il pouvait sentir la chaleur de sa peau tout contre son flanc.

C’était loin d’être désagréable.

Mais le contact fut bref. La jeune femme s’écartait déjà et s’excusait. Le demi-sang se contenta d’hausser les épaules, tout en souriant dans le but de rassurer son interlocutrice. Ce genre de comportement ne le dérangeait guère, que du contraire.

Peu de gens intéressants dans la forêt. Il était plutôt d’accord avec elle sur ce point. Dans la forêt, on trouvait principalement des elfes. Et Heimdall détestait les elfes, à juste titre. Après tout, c’est à cause d’eux que tout avait commencé…

- Il n’y a pas de soucis, voyons. Je trouve ça plutôt flatteur… Confia-t-il à Louisana avec un sourire charmeur avant de reprendre Je m’appelle Heimdall. Nom de code, l’homme aux mille conquêtes !

Ce n’était pas réellement un pseudonyme. Plutôt un sobriquet dont l’avait affublé Jörgen. Heimdall ne savait pas si ce surnom avait eu pour but initial de l’ennuyer ou nom mais il s’en était très vite accommodé. Ce surnom lui plaisait plutôt bien, à vrai dire !

- Alors comme ça, on ne fait guère de rencontres intéressantes en forêt ? Et moi qui pensait que c’était le lieu idéal pour trouver l’âme soeur ! Il ne put s’empêcher de pouffer de rire face à sa propre bêtise J’en déduis que tu connais bien le coin ou que tu vis ici, du coup ?

Dévorant sa troisième barre chocolatée, le brun planta son regard glacé dans celui de Louisana, curieux de savoir s’il avait tapé dans le mille ou non. Le contraire l’aurait grandement étonné mais sait-on jamais.
Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louisana Asëa
Enchanteur renommé
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 79
Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 24
Localisation : Quelque part dans un Arbre
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Age: 22 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Le retour d’un nudiste et d’une fée. Mais cette fois, elles sont deux [Pv Heimdall ]   Lun 29 Oct 2018 - 9:41



Le retour d’un nudiste et d’une fée. Mais cette fois, elles sont deux.




- Toutes les bonnes choses ont malheureusement une fin.

Oui. Tout. La petite fée hochait la tête à cette réflexion de l’homme fée. Accentuant le comique de la situation par une révérence lorsqu’il siffla sa prestation. Une broutille assurément pour la petite fée, mais c’est vrai qu’elle oubliait parfois que tout le monde n’était pas doué d’un des éléments principaux. Un sourire amusé aux lèvres.

- Je sais je sais. C’est fou hein !

Inspirant profondément, la petite fée continuait de fixer son interlocuteur.

Alors que Silver, ce cher petit ange, avait piquer un fard et s’était confondu en excuse, cet homme, la, face à elle, n’avais même pas sourciller. Qui était il ? Que faisait il ?
Cela n’était pas étranger pour la petite fée, cette question. Lorsqu’elle rencontrait des gens, elle voulait tout savoir d’eux, surtout leur… penchant. Le bien le mal ? Trop contrasté. Contre ou avec elle ? C’était déjà plus la question.

Mais entrer à la guilde lui avait changer quelque chose, certes, elle faisait tout pour que “le bien l’emporte”. Mais parfois elle en venait à se demander qui était vraiment du côté du bien. Et dieu sais qu’elle n’est pas toujours des plus maligne, mais l’homme face à elle ? Il n’inspirait ni la confiance, ni la méfiance… parfait pour ceux qui ne se prononcent pas.

Mais il était des gens qui n’inspiraient pas confiance et qui était pourtant dans le cercle proche de la petite fée, Lexie en était un exemple des plus frappants. Alors malgré son côté justicière non masquée, elle laissait une chance à tout le monde, quitte à se mettre dans des… emmerdes sans noms.

Alors qu’elle reculait de s'être tant approcher, peur de se brûler les ailes, elle esquissa un sourire lorsqu’il répondit à sa boutade sur les habitants de la forêt.
C’était un peu comme une private Joke. Lou la raciste, en oubliant presque son paternel aux longues oreilles qui lui avait pourtant inculquer son coté justiciere justement. Mais non.

Heimdall. Un homme à conquete ? C’était peut être simplement cela alors qui l’intriguait tant ? Probable.

Quel nom de code... épique !

Pour s’affubler d’un pseudonyme pareil il fallait avoir eu ce nombre et surtout avoir été vu avec ce dernier nombre. Impressionnant. Comme quoi vivre en ville pouvait peut être permettre une renommée ? La petite fée s’en passera bien. Surtout vu les gens que l’on croisait en ville en ce moment. Des vampires, des démons, contrôlant chaque fait et gestes et louchant sur la moindre parcelle de poussières de fée.

Quand à la suite, cela manqua de faire s’étouffer Lou. Elle eut un haussement de sourcils:


Si tu la veut avec de longues oreilles, trop tard, ils ont tous brûlé dans un barbecue géant. Il faudra te contenter de ce qui reste !

Outch. C’était sorti tout seul, avec un soupçon de rancoeur. Ce fameux roi des enfers qu’elle aimerait enterrer six pied sous terre avait juste occis tout sur son passage.
Mais son sourire n’était pas disparu pour autant, et malgré cette pointe un peu monotone, elle rétorqua avec un peu plus d’humour :

Bien sur je vis dans un arbre, et je suis copine avec les oiseaux !

THE CLICHE.

Qui était tout à fait véridique quelques semaines plus tôt…. Et tandis qu’il dévorait sa barre chocolaté. Mais à combien en était il ?! Elle repensa alors aux lieux secret où elle passait le plus clair de son temps. La guilde et le manoir des Manuelles. Plus la guilde, que le manoir, une question de… localité. Donc… oui. Pour vrai, elle vivait en forêt.

J’aime bien me dire que derrière chaque arbre peut se cacher un bel apollon nu !

Un clin d’oeil plus tard elle regarda derriere elle. Le petit matin, un moment quelque peu magique tandis que l’endroit se réveillait. Beaucoup d’eau, c’était peut être cela que la fée appréciait. Moins vulnérable que au coeur de l’été.

Lui lançant un air de défi quand à la localisation du milieu de vie elle tenta alors :

La ville ? Plutôt la nuit je dirais même…

Vu l'heure matinale, c'était soi un lève tôt, sois un couche tard, et la fée misait plus sur la deuxieme version...

Croisant les jambes elle plongea alors son regard dans celui de Heimdall. Elle aurait aimer user de sa magie sur lui, avoir des informations croustillantes.
Elle connaissait la forêt aussi bien qu’il le laissait entendre, certains recoins des plus sombres et intriguant.

OH MON DIEU TU es un vampire !

Éclatant de rire de nouveau Louisana :

Tu cherches des proies plus… vegan ?


Un sourire amusé. Le type de proies n’était pas précisée dans sa phrase, et le sous entendu était si énorme…

Plus loin derrière eux, la forêt reprenait son éveil automnal, un léger bruit, de chute, fit se tourner la petite fée qui scruta les bois avec méfiance. Le moindre bruit lui donnait des frissons, à moins que le froid ne commence à avoir raison d’elle ? Non. C’était vraiment cette crainte permanente.

Reportant son regard sur un paysage bien plus réconfortant, elle attendit que l’homme aux milles conquêtes ne répondent à ses questions. Elle jugera de quoi faire après, oubliant le bruit sourd qui l’avait inquiété quelques secondes plus tôt une fois le regard hivernal de l’homme fée.






codage par Laxy Dunbar.

~~~~~~~~~~~~
Prends garde aux épines petit lutin...

Mes ailes ressemblent à CECI

Rp en cours : Ukia Manuelle <3 ~ Akari

Louisana est cassée, en maintenance magique...:
 



Une mini version de moi ? VOILA:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heimdall Luderick
Jeune magicien
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 18
Date d'inscription : 21/09/2018
Age : 25
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 85 ans (28 en apparence)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Le retour d’un nudiste et d’une fée. Mais cette fois, elles sont deux [Pv Heimdall ]   Lun 12 Nov 2018 - 11:10

Louisana Asëa
Heimdall Luderick
Le retour d’un nudiste et d’une fée. Mais cette fois, elles sont deux
C’était bien la première fois que le courant passait aussi bien avec un habitant de la forêt !

Lorsqu’Heimdall annonça avec humour être déçu de ne pouvoir trouver l’amour dans un lieu aussi rustique que la forêt, son interlocutrice répliqua que ses chances de trouver l’âme soeur du côté des elfes étaient proches de zéro. Heimdall avait essayé de ne pas rire - parce que ce qui était arrivé aux elfes étaient vraiment horrible - mais il ne pu s’en empêcher. C’était présenté d’une façon tellement… cocasse.

Il avait donc en face de lui une amatrice d’humour noir. Génial ! Il allait pouvoir s’en donner à coeur joie sans qu’on le prenne pour un être sans coeur.

Louisana répondit avec ce même humour piquant à la question du demi qui se contenta d’hausser les épaules. Il l’avait un peu cherché après tout. C’était une question un peu idiote. Enfin pas tant que cela. Il venait bien de la ville, il pouvait en être autant pour la petite rouquine. Cette dernière était d’ailleurs en train de spéculer sur les origines du gigolo. Le brun la fixait, toujours avec cet air amusé gravé sur le visage. Elle avait plutôt visé juste… Jusqu’à ce qu’elle annonce qu’il était un vampire. Heimdall manqua de s’étouffer à cette annonce.

- Pas du tout ! Si j’étais un vampire, je pense que je serais plutôt du genre à apprécier mes proies bien saignantes. Confia-t-il à la fée avant de reprendre. Je suis un demi-elfe, en réalité. Quant à l’autre partie, eh bien… J’imagine que tu as deviné.

Et sur ces mots, le métisse fit frémir ses ailes - qu’il n’avait toujours pas rétracté - laissant échapper un peu de poussière de fée qui se répandit en un légère nuée derrière lui avant de se dissiper au gré de la brise matinale.

Suite à cette confidence, Heimdall fixa Louisana avec un peu plus d’attention, curieux de savoir comment elle allait réagir. Moonlight City n’était pas du tout connue pour sa tolérance envers les métisses. On pouvait même dire que le racisme était monnaie courante, voire quelque chose de tout à fait normal et accepté. Après plus d’une cinquantaine d’années passées en ville, le brun ne se formalisait plus des remarques qu’il recevait parfois par rapport à ses origines mais il trouvait toujours cela amusant de voir la réaction des gens. Beaucoup s’indignaient, certains étaient mal à l’aise et très peu s'extasiaient.

Mais le gigolo dû malheureusement détourner son attention de sa compagne du jour. Un bruit avait attiré son attention. Il n’y a rien de surprenant à entendre le bruissement des feuilles et les branches craquer en forêt, me direz-vous. Et vous auriez raison. Sauf que l’ouïe légèrement au-dessus de la moyenne d’Heimdall perçevait que quelque chose s’approchait d’eux, quelque chose de gros. Et alors que son attention se reportait sur les fourrés juste derrière lui, le bruit se fit bien plus distinct et la végétation se mit à remuer de façon bien moins naturelle. Puis, une silhouette commença à émerger de la dense végétation.

- Surtout, ne bouge pas et ne fait aucun bruit. Souffla Heimdall à Louisana tandis qu’il se redressait et se positionnait devant elle, tel un un rempart.

Et puis, la bête sorti complètement des fourrés. Il s'agissait d’un reptile haut de trois mètres et devant sans doute peser plusieurs tonnes. L’animal était couvert d’une carapace de pierre et d’un cuir visiblement épais. Mais ce qui inquiétait le plus Heimdall, c’était les griffes qui décorait ses pattes avant. Un coup de pattes de la part de ce monstre aurait suffit à tuer les deux fées en même temps.

- Lýg o sarn... Murmura inconsciemment le brun.

“Serpent de pierre”, c’est ce que voulait dire les mots qu’il venait de prononcer dans la langue de son père. Heimdall ignorait le nom que les habitants de la ville avait donné à cette créature ou même s’ils en connaissaient l’existence mais les elfes, eux, redoutaient énormément cette créature. Sa cuirasse le rendait presqu’invincible et bien qu’il soit assez lent, ses coups étaient dévastateur, aussi son père - pourtant reconnu comme un guerrier d’exception parmi les elfes depuis qu’il avait occit un golem - lui avait toujours conseillé de se tenir le plus loin possible de cette créature s’il venait à en croiser une.

Cette dernière passa d’ailleur à côté d’eux sans même leur accorder un regard, comme si elle ne les voyait pas. Et c’est d’ailleurs ce qu’il se passait. Heimdall s’était sensiblement rapproché de Louisana pas seulement pour la protéger d’un éventuel coup mais aussi - et surtout - pour créer une illusion autour d’eux. Aussi, le colosse ne percevait nullement leur présence. la seule chose qu’il était susceptible de voir à leur place était un arbre. Tendu comme la corde d’un arc, Heimdall scruta la bête qui s’abreuvait au lagon, priant pour qu’elle n’use pas de son odorat. Son illusion les cachait de ses yeux mais certainement pas de son nez.
Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louisana Asëa
Enchanteur renommé
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 79
Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 24
Localisation : Quelque part dans un Arbre
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Age: 22 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Le retour d’un nudiste et d’une fée. Mais cette fois, elles sont deux [Pv Heimdall ]   Dim 25 Nov 2018 - 22:37



Le retour d’un nudiste et d’une fée. Mais cette fois, elles sont deux.



Louisana haussa un sourcil. Demi-elfe alors… Voila quelque chose de… particulièrement familier.
La rouquine fixa les ailes de Heimdall, irisée, et particulièrement fine. Comme chaque ailes des membres féériques, de vraies oeuvres d’art.

Son côté un peu raciste prit le dessus cependant, oubliant, se voilant la face sur son propre métissage, Louisana ricana :

Ah oui je vois… et bien. On peut dire que cela est très… nature !

Feignant un malaise dans son expression faciale, Lou ne put s’empecher de sourire :

C’est pas grave, t’es mignon quand même !

Attrapant entre ses doigts la poussière de fée qui voletait de ca et la, Louisana plongea son regard dans celui de l’homme fée. Elle aurait voulu surenchérir en avouant son propre métissage. Chose qu’elle n'avait encore jamais faite jusqu’a la. Mais une inconnue à l’équation vint

Et Elle l’avait entendu aussi.

Le regard du sang mêlé se porta alors sur la lisière non loin et un frisson parcouru alors Louisana. Ce qu’elle avait perçu tout à l’heure… cette chose aurait elle retrouver sa trace ? Et alors que la forme émergeait des arbres, l’homme se dressa devant elle. Lui intimant de ne pas bouger et de ne pas faire de bruit.

Un instant, figé, la jeune femme fixa Heimdall. Cet acte défensif la mettait dans une position inconnue jusqu'à la. Et alors l’animal était visible.
Cette bête, Lou ne l’avais jamais vue, elle s’en serait rappeller, mais elle se doutait bien qu’une rencontre avec un tel mastodonte pouvait être mortel.

Entendre de l’elfique manquèrent de la faire s’étouffer. Voilà des… années qu’elle n’en avait rien entendu alors qu’elle le comprenait très bien. Des griffes acérées, une carapace plus solide que le roc. Cette description lui rappelait de vieilles histoires de monstres des bois, des comptes pour enfants afin qu’ils ne s'aventurent pas dans les bois la nuit.

Lentement, sans leur accorder une seule intention, la bête passa à côté d’eux. Une chose était sûre, cette bête n’était pas aveugle ou débile. Et à la tension que Louisana pouvait voir chez le sang mêlé, il ne fallut pas longtemps pour que cela fasse tilt dans son esprit.

La bête ne pouvait tout simplement pas les voirs, ils étaient dissimulés à son regard de prédateur. Mais pour combien de temps ? Il se passa plusieurs minutes peut être tant la lenteur de cette bête était atroce. Elle devait se douter qu’il se passait quelque chose, sans pouvoir l’expliquer

Ils étaient presque sortis d’affaires, la bête arrivait alors de l’autre côté de l’endroit, retournant sous l’ombre des arbres lorsque…




C’était sans compter Arborlon… Oui. Ce fichu petit dragon qui s’était mis à courir dans leur direction, piaillant des sons complètement adorables si le moment n'était pas aussi inopportun.

“ Ouiii je t’ai retrouver!”

Le regard de la jeune fée passa par de nombreuses émotions. D’abord la perplexité, plus l’exaspération et enfin, une certaine frayeur.
Tandis que le dragon s'était faufilé sur son épaule, ronronnant presque, le regard de Lou lui, se posa sur la bête qui avait clairement compris le subterfuge.

Un cri des plus affreux émana alors du serpent de pierre qui se mit à charger dans leur diréction.

Je te présente Arborlon Heimdall. Une calamité adorable.


Et alors qu’elle soupirait, elle le poussa de devant elle sans ménagement et usa de sa magie pour tenter de ralentir le colosse.
Des lianes sortirent de terre, d’abord faibles, le ralentissant à peine, mais plus elle se concentrait, plus il se rapprochait et plus les lianes étaient rudes.
Cependant, pour ne pas finir écrasés, elle et Heimdall, il allait falloir esquiver la charge.
Ainsi ce fut avec véhémence qu’elle poussa Heimdall avec sa magie, et qu’elle recula avec le contrecoup.

Ils l’avaient échapper de peu. La bête était aller presque se jetter à l’eau, et alors qu’elle se retourna la fée soupira :

Promis, tu m’en voudras après !

“ Arbo… Promis, si on meurt, ca sera de ta faute.”
Le dragon se faufilla dans son cou. La rouquine se redressa tant bien que mal, fixant tour à tour la bête et l’homme fée.







codage par Laxy Dunbar.

~~~~~~~~~~~~
Prends garde aux épines petit lutin...

Mes ailes ressemblent à CECI

Rp en cours : Ukia Manuelle <3 ~ Akari

Louisana est cassée, en maintenance magique...:
 



Une mini version de moi ? VOILA:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heimdall Luderick
Jeune magicien
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 18
Date d'inscription : 21/09/2018
Age : 25
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 85 ans (28 en apparence)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Le retour d’un nudiste et d’une fée. Mais cette fois, elles sont deux [Pv Heimdall ]   Mer 5 Déc 2018 - 22:25

Louisana Asëa
Heimdall Luderick
Le retour d’un nudiste et d’une fée. Mais cette fois, elles sont deux
Un familier… Encore une fois, il fallait qu’un fichu familier vienne tout faire dérailler !

Vous a-t-on déjà dit qu’Heimdall détestait les familiers ? Non ? Et bien, voilà une chose de faite ! Évidemment l’homme-fée ne leur ferait aucun mal - dans la mesure où ces horribles bestioles ne cherchent pas à l’attaquer, évidemment… Il faut pas non plus abuser - mais disons qu’il avait un certain… passif avec les familiers. A chaque fois que l’un des contrats du demi se passait mal, on pouvait être sûr qu’un familier était mêlé à cela. Une cible qui sème subitement Heimdall, familier. Un mercenaire qui lui pique sa cible, familier. Un amant apprenant qu’il est fait cocu, familier ! A chaque fois que quelque chose déraille dans les plans d’Heimdall, vous pouvez être sûre qu’une bestiole à écaille, à plume ou à poil est dans le coup !

Et cette belle matinée d’automne qui risquait d’être la dernière des deux fées ne dérogeait pas à la règle !

A l’approche du serpent de pierre, Heimdall était devenu subitement sérieux et on ne peut plus concentré. Toute l’énergie qu’il avait récupéré depuis qu’il avait repris connaissance était canalisée dans son illusion. Le demi était tellement focalisé sur sa tâche qu’il ne remarqua pas tout de suite l'apparition du petit vers à écailles, du moins pas avant qu’il se mette à faire de drôle de gargouillis aigus. Surpris, le brun se retourna alors sur Lou et… L’illusion se brisa.

- Je ne crois pas que le moment soit bien choisi pour faire des présentations, Lou…

Effectivement, le moment était plus que mal choisi…

Sur l’effet de la surprise, l’illusion d’Heimdall s’était rompue et l’énorme bête que les deux jeunes gens avaient tenté jusqu’alors d’éviter mis peu de temps à remarquer leur présence. Et apparement, il avait prévu de les mettre sur le menu pour son petit déjeuner.

- Mierda de puta madre ! Voy a matar este churro escamoso !

(Pour un soucis de bienséance, le Narrateur se voit ENCORE dans l’obligation de censurer son poltron de personnage. Nous vous demandons, cher lecteur de bien vouloir nous excuser pour ce désagrément. De toute façon, ce pervers ailé ne raconte rien de bien intéressant et est simplement occupé de maltraiter ce pauvre animal de churro... Une chance pour lui qu’il n’y ait pas encore de société de protection des animaux à Moonlight City…)

Tirailler entre l’envie d’étriper ou de frire le familier de Louisana, Heimdall resta figé un moment sur place, ne réalisant même pas que le serpent de pierre leur fonçait droit dessus, en dépit des tentatives de la rouquine pour le ralentir. Il reprit contact avec la réalité lorsque cette dernière le poussa sur le côté ce qui, si cela ne le fit bouger qu’à peine d’un centimètre, le força tout de même à se déporter sur le côté. Il évita ainsi de justesse la charge du mastodonte qui s’arrêta avant de piquer du nez dans l’eau. Ce qui ne sembla guère le décourager puisqu’il se tourna de nouveau vers les deux jeunes gens et laboura le sol, annonçant une nouvelle charge imminente.

Le cerveau d’Heimdall tournait à plein régime, essayant de trouver une moyen de se sortir de ce mauvais pas. Ses pouvoir psychiques n’allaient pas lui être d’une grande aide et ceux de Lou semblaient tout aussi inefficaces que les siens contre ce monstre.

* Il y a peut-être un moyen…*
C’était une véritable folie ! Mais il n’y avait pas vraiment d’autre moyen. Enfin, le gigolo n’en voyait pas d’autre…

- Lou ! Attrape ça et fuis le plus loin possible !Ordonna l’homme-fée à sa compatriote tout en lui envoyant son sac à dos dans les bras grâce à sa télékinésie.

Ceci fait, Heimdall pris un grande inspiration, laissa un cri de guerre lui échapper et fonça droit sur le reptile géant, priant pour que son plan fonctionne. Heureusement, les forces cosmiques semblèrent entendre son appel et Heimdall pour utiliser son meilleur atout contre un tel adversaire.

(Toussote et fait quelques vocalises pour s'éclaircir la voix)

TRANSFORMATION GOLEM !




La collision entre les deux mastodontes fut des plus brutales et bruyantes. Une explosion n’aurait pas fait plus de bruit. Aussitôt qu’il s’entrechoquèrent, le golem saisit le serpent géant - un peu plus petit et léger - et...



LE BALANÇA DANS L’EAU COMME UN VULGAIRE SAC A PATATES ! OH OUAIS !

(Cher lecteur, nous vous prions de bien vouloir pardonner le Narrateur pour cet excès émotionnel. Vous savez à quel point les combats de Kaijou l’enjaillent…)

L’animal pris ses jambes à son cou sans demander son reste. Quant au golem, il laissa de nouveau la place à Heimdall. Celui-ci se réveilla donc encore plus groggy que la première et fois et… de nouveau nu. Après avoir pris quelques minutes pour reprendre ses esprits, il se releva, un peu chancelant et de partir à la recherche de Louisana.

- Lou ! C’est fini ! Tu peux revenir ! Lou…? Visiblement, la fée avait pris la poudre d’escampette. Promis… Je ne mords pas. Lâcha-t-il d’une petite voix alors qu’il s’enfonçait dans la végétation à la recherche de la rouquine, ayant le mauvais pressentiment qu’elle l’avait abandonné là...
Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louisana Asëa
Enchanteur renommé
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 79
Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 24
Localisation : Quelque part dans un Arbre
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Age: 22 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Le retour d’un nudiste et d’une fée. Mais cette fois, elles sont deux [Pv Heimdall ]   Jeu 6 Déc 2018 - 11:15



Le retour d’un nudiste et d’une fée. Mais cette fois, elles sont deux.



La fée se maudissait intérieurement, s’accusant à mi mot de la situation, alors que au final, elle n’avais rien fait. Elle n’avais pas CHOISI le moment, c’était le destin, ou arborlon, voyez le comme vous voulez.

- Si tu crois que cela m’amuse….

Le reste qui fut déblatérer par l’homme fée passa loin au dessus de Lou, déja elle n’y comprenait rien et en plus il avait un air si mauvais que la fée n’allait surement pas relevé. “ Je crois qu'il va me tuer” “ Mais non.””Mais si”.
Leur répit était si mince, si providentiel que l’esprit de la fée se lanca à reflechir à une technique pour survivre. Mais en avaient ils une ? La fée en doutait largement. La bête était déja prête à charger.

Lou était prête à retenter avec sa magie, aprés tout elle n’était pas si inutile que cela. Mais elle n’eut pas tant que cela le temps car déja la voix de Heimdall lui tirait de sa concentration.
- Pardon ?
En quelques seconde le sac de l’homme atterrissait dans ses bras, manquant de tomber.

La suite fut… fulgurante. Et terriblement flippante.

Clouée sur place.
Déjà perplexe par le cri poussé par l’homme fée, la suite, elle ne s’y attendait pas du tout et elle manqua de lâcher un juron en le voyant courir envers et contre le serpent de pierre.

L’homme fée avait laisser place à un monstre de pierre, un golem aussi imposant que le simple mot golem. Et le cerveau de la fée lui, était en train de syncoper. Elle n’avait pas encore bougé malgré la prévention de Heimdall, son corps était figé sur place. Même si le temps qui se passait était très court.

Et là, ce fut comme un cauchemar.
Un atroce, douloureux et perfide cauchemar. Dans son esprit les reliques du passé refont surface, ce n’est plus la scene qui se déroule devant ses yeux qu’elle perçoit, mais le golem sous le lac. Son corps réagit sans qu’elle ne s’en rende compte, elle fuit, par en courant. S’éloignant de l’endroit pour s’engouffrer dans les bois. Au final son corps s’arrete non loin, heurté par la végétation qui devient une vraie barriere à la course.

Le souffle court, elle entends de loin le bruit sourd de la chute du monstre, un bruit à la hauteur de la frayeur qui la prenait encore.
Peu à peu, les souvenirs s’effaçaient pour laisser place de nouveau à la nature environnante, un bruit de pas vers elle, à peine plus loin, lui. Ce qui la fit s’arrêter de bouger ? la voix de l’homme fée, retentissant à nouveau non loin.

Avait elle rêver ? Était ce quelque chose de son subconscient ? « Il s’est passé quoi ? » «  Tu as entendu comme moi ? » « Oui ».

Alors elle n’avait pas rêvé.

Elle se retourna, et en effet, à quelques mètres, il était là. De nouveau nu et en train de la chercher.

Promis… Je ne mords pas.

La fée en était bien moins sur, soudain cette… familiarité qu’elle avait eu avec lui avait été remplacée par une certaine méfiance. Elle jeta de nouveau un œil vers le sac tandis qu’il arrivait, en tâtonnant, vers l’endroit où elle s’était planquée.

- Je n’en suis pas si sûre… N'approche pas plus.

Le petit dragon descendit du cou de la fée, se postant devant elle dans une position « défensive » grotesque, et Lou manqua de lui mettre un coup de pied tandis que Heimdall arrivait devant elle.
Reculant d’un pas, elle tendit le sac devant elle.

- Tu as des talents cachés derrière les muscles.

Froid ? Sec ? Caustique. La petite fée pétillante avait laissé place à la parcelle plus sombre, plus… distante. L’animal blessé. Elle ne bougeait pas.



codage par Laxy Dunbar.

~~~~~~~~~~~~
Prends garde aux épines petit lutin...

Mes ailes ressemblent à CECI

Rp en cours : Ukia Manuelle <3 ~ Akari

Louisana est cassée, en maintenance magique...:
 



Une mini version de moi ? VOILA:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heimdall Luderick
Jeune magicien
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 18
Date d'inscription : 21/09/2018
Age : 25
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 85 ans (28 en apparence)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Le retour d’un nudiste et d’une fée. Mais cette fois, elles sont deux [Pv Heimdall ]   Ven 7 Déc 2018 - 18:33

Louisana Asëa
Heimdall Luderick
Le retour d’un nudiste et d’une fée. Mais cette fois, elles sont deux
Visiblement, notre cher ami était tombé sur une petite fée bipolaire…

La petite punchline du brun sembla avoir décidé Louisana à sortir de sa cachette. Heimdall ne s’attendait évidemment pas à une standing ovation de sa part mais son accueil plus que glacial - sérieusement, il même la banquise était plus chaleureuse - le laissa totalement perplexe. Avait-il raté un épisode ?

- Pas de quoi, Louisana. Ce fut un plaisir que de te sauver la vie, à toi et ton boudin sur pattes ! Répondit-il du tac au tac alors que la rouquine lui sommait de ne pas l’approcher.

La soudaine mauvaise humeur de la fée était visiblement contagieuse. Vraiment, Heimdall n’y comprenait rien. Elle qui s’était jusqu’ici montré joviale, ouverte et pleine d’humour, voilà qu’elle se fermait totalement au demi. D’accord, c’est que le coup du golem, ça avait toujours tendance à surprendre mais de là à avoir une telle réaction… Dans tous les cas, le gigolo n’était pas d’humeur à faire son propre plaidoyer. Deux transformation en quelques heures, ce n’était pas facile à encaisser…

Sentant qu’il était d’ailleurs prêt à tourner de l’oeil, il récupéra son sac à dos de la même façon qu’il l’avait envoyé dans les bras de Lou et fouilla le contenu. Une seule barre de chocolat - qu’il dévora aussitôt- et… pas de vêtements. Feu son boxer n’avait évidemment pas résisté à la transformation - c’était à se demander comment le Dr Banner faisait pour garder un vestige de pantalon à chaque fois qu’il se transformait en Hulk... - et son polo était resté au pied de la cascade, là où Louisana l’avait laissé. Il reste le pantalon, direz-vous… Et bien, pas de ce dernier. Visiblement, Thiago avait oublié cet élément essentiel…

- Génial…Souffla-t-il alors qu’il farfouillait toujours dans le sac, n’entendant que d’une oreille les reproches de Louisana.

Au bout de quelques secondes, il trouva ce qu’il cherchait. Au moins le vieu n’avait pas oublié de glisser son briquet de la paquetage ! Passant l’une des sangle du sac à dos sur son épaule, l’homme-fée se servit de son briquet pour ouvrir un portail donnant droit sur l’entrée de son domicile.

- Pas que cette conversation sans queue ni-tête ne m’intéresse pas mais je me les gèle et j’ai besoin de manger quelque chose de consistant. Si tu veux rester ici et faire mumuse avec notre copain le reptile géant, libre à toi. Moi je m’en vais. Maintenant, si tu veux me suivre… Tu pourras me faire part de tes reproches pendant que je prépare le petit déjeuner.

Oui, Heimdall est loin d’être rancunier. Enfin, ça dépend avec qui… Pour le coup, il était surtout curieux de savoir quelle mouche avait piqué la rouquine. Et puis, il fallait bien l’avouer, il se sentirait quelque peu coupable s’il l’abandonnait là alors qu’une bête féroce rodait dans les parages.

Toutefois, il commençait sérieusement à avoir froid, aussi traversa-t-il le portail avant que al fée ne lui ai donné une réponse. Aussitôt de l’autre côté, il se dépêcha d’entrer dans le bâtiment qui lui faisait face. Heimdall n’avait aucun soucis avec la nudité mais pas sûre que les occupants du quartier commerçant soient du même avis… Une chance que les lieu ne soient pas fréquenté à cette heure-ci !

Laissant la porte d’entrée entrouverte - juste au cas où Louisana suivrait - il gagna directement l’étage passa l’espace de vie et alla sa chambre à la recherche de vêtements avant de descendre, traverser la zone sinistré lui servant de bureau (il faut imaginer le truc complètement en désordre) et rejoindre la salle de bain. Toujours pas de trace de la fée… Bah, au pire, elle n’aurait qu’à faire le tour du propriétaire en l’attendant !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louisana Asëa
Enchanteur renommé
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 79
Date d'inscription : 26/05/2015
Age : 24
Localisation : Quelque part dans un Arbre
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Age: 22 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Le retour d’un nudiste et d’une fée. Mais cette fois, elles sont deux [Pv Heimdall ]   Mar 11 Déc 2018 - 21:43



Le retour d’un nudiste et d’une fée. Mais cette fois, elles sont deux.



Louisana restait stoïque. Son cerveau était en panique totale. Envahie entre peur et incompréhension.
Cependant, elle ne put retenir son rictus amusé à l’énonciation d’un surnom qui resterai dans les annales. “ Boudin sur patte, cela te va bien !” “ Mais…” “Si SI…”. Le petit dragon regardait l’homme avec un air mauvais, aussi mauvais que possible, soit pas très crédible.


Reportant son attention sur l’homme fée, ce dernier semblait très contrarié sans qu’elle ne comprenne, ou du moins réalisé, la raison. Mais il avait raison, il lui avait… sauvé la vie au final. Elle n’était pas vraiment prête à s’en rendre compte, malheureusement pour lui il n’aurait pas de merci sur l’instant.

Elle le fixa, cherchant une moindre trace d’hostilité, le moindre trace prouvant qu’il pouvait être à la fois l’homme aussi séduisant et un golem effrayant. “Je comprends vraiment pas” “ C’est magique, pas besoin de comprendre”. Arbo avait raison, et Lou le savait bien.

Il trouva enfin l’objet de ses recherches dans son sac. Et Louisana haussa un sourcil. L’objet était particulièrement sublime, et elle écouta de manière distraite la déclaration de Heimdall.

Et tout ce qu’il disait avait un sens, comparé au comportement puéril de la fée qui manqua d’avoir un hoquet à la vue du portail. C’était juste fantastique. Ainsi elle ne réfléchissait pas longtemps avant de suivre l’homme fée sans bruit, bazardant le dragon qui ne voulait pas suivre Heimdall.

Pourquoi est ce qu’elle le suivait ? Aucune idée. Malgré son observation minutieuse, elle n’avais rien retrouver du golem géant chez cet homme, et elle voulait… comprendre ? Essayer de trouver une raison de le détester vraiment, si ce n’était que son métissage la dérangeait, elle l’avait totalement mis de coté tant il était peu perceptible et particulièrement anodin dans le moment.

Ainsi la fée se retrouva en ville. Un lieu qu’elle n'avait pas côtoyé depuis si longtemps qu’elle manqua de trébucher tant son regard était effaré. Elle resta là quelques instant, scrutant la rue endormie, comme la forêt à cette heure là… sans gros reptile offensif.

Derriere elle, le portail s'effaça sans bruit, la laissant là, dans la rue. Reportant son regard vers la porte ou l’homme fée venait de disparaître Louisana se posa une dernière fois la question. Voulait elle vraiment savoir ? Ou allait elle, encore, laisser la peur l’envahir ? “ Sois un peu adulte pour une fois…”.

Serrant les poings elle inspira et entra dans la maison.
Et ce fut un choc culturel des plus violent pour cette dernière.

Imaginer, cette dernière à toujours vécu dans une cabane dans les bois, depuis quelques temps elle avait rejoint la civilisation mais cet endroit était totalement… moderne comparer à ce qu’elle connaissait.

Une sauvage ? Non, tout de même pas. Simplicité. La fée n’avait jamais senti le besoin de dormir dans un lieu de ce genre. Ainsi, ne voyant trace du propriétaire des lieux elle explora l’endroit.

Un sourire aux lèvre elle contempla un endroit assez… “vide” ? “inhabité”? Elle se demanda si il venait souvent ici tant l’endroit lui paraissait glacial mais extrêmement chaleureux à la fois, surtout avec la lumière qui entrait dans l’endroit.

Elle stoppa son exploration en arrivant dans le bureau ou elle retrouva un endroit qui collait bien mieux à ce qu’elle avait vu de l’homme fée. Jetant un oeil indiscret sur les diverses feuilles volantes et autres objets épars elle tendit l’oreille guettant le retour de son hôte improvisé, s’installant sur la chaise et continuant son inspection.

Ne vous méprenez pas. Cette curiosité n’engendre rien d’autre. Imaginez un peu que vous laissiez un enfant dans un magasin de jouet… voila un peu l’idée.
Délaissant le bureau qu’elle trouva fort sombre comparé aux autres pièces elle partit s'affaler dans la pièce à vivre, les yeux au dehors.
Ses pensées ? Comment justifier son comportement d’enfant pourrie sans s'énerver. Elle soupira. Et alors qu’elle entendit du bruit elle murmura :

Jolie tanière !


Elle s’attendait certainement à se faire incendier ainsi elle prenait des pincettes dans son ton. “ Ne pas être agressive, ne pas être agressive”. Deja… elle n’avait toucher à rien. Une grande premiere !



codage par Laxy Dunbar.

~~~~~~~~~~~~
Prends garde aux épines petit lutin...

Mes ailes ressemblent à CECI

Rp en cours : Ukia Manuelle <3 ~ Akari

Louisana est cassée, en maintenance magique...:
 



Une mini version de moi ? VOILA:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heimdall Luderick
Jeune magicien
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 18
Date d'inscription : 21/09/2018
Age : 25
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 85 ans (28 en apparence)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Le retour d’un nudiste et d’une fée. Mais cette fois, elles sont deux [Pv Heimdall ]   Hier à 1:10

Louisana Asëa
Heimdall Luderick
Le retour d’un nudiste et d’une fée. Mais cette fois, elles sont deux
*Tiens… C’est la première fille que je ramène ici, en fait…*

Cette pensée traversa l’homme-fée tandis qu’il savourait la sensation de l’eau chaude sur son corps quelque peu endolori suite à ses deux transformations. Est-ce que Louisana l’avait suivit ? Bien sûr ! Il pouvait entendre ses petits pas de souris à l’étage. Visiblement, elle ne se gênait pas pour faire le tour du propriétaire. Qu’elle se fasse plaisir seulement ! Il n’avait pas grand chose à cacher. Ah ! Voilà qu’elle était juste à côté, dans le bureau.

* Là par contre…*

Non, Louisana n’était pas la première femme à fouler le sol du bureau - zone sinistrée serait un terme un peu plus approprié pour décrire, à vrai dire… - mais… Peut-être valait-il mieux qu’elle ne le sache pas ! Ce qu’il c’était passé dans cette pièce ? Croyez-moi, cher lecteur, vous ne voulez pas le savoir non plus ! Les lieux de travail faisaient beaucoup d’effet au demi, ce qui explique pourquoi il est incapable de garder ses secrétaires - tant hommes que femmes - plus d’un mois ou deux…

- Jolie tanière !

Un sourire qui cachait mal sa fierté barrait le visage du brun tandis qu’il rejoignait la rouquine, avec des vêtements cette fois-ci. Il l’aimait beaucoup son appartement. Ce n’était pas très grand et le fait d’avoir la douche juste à côté de son bureau n’était pas vraiment un avantage - quoique… - mais il l’aimait beaucoup ! C’était son petit nid à lui. Et aussi surprenant que cela puisse paraître, Heimdall avait pris beaucoup de soin à le décorer.

- N’est-ce pas ? Quand j’ai acheté le bâtiment, il n’y avait que les quatres murs et le plancher séparant l’étage et le rez-de-chaussée. J’ai tout fait moi-même, avec mes petits doigts de fée.

Il ne pu s’empêcher de pouffer de rire suite à cette locution quelque peu ridicule. Évidemment, cela avait le but de détendre un peu l’atmosphère. Il ne comptait pas sermonner la fée pour son précédent comportement des plus - il fallait le dire - désagréable. Du point de vue du brun, ca serait totalement contreproductif. Lou risquait juste de se braquer et ses questions resteraient sans réponses…

Alors il avait opté pour la technique ancestrale de l’homo sapiens mâle : offrir de la nourriture à Madame pour qu’elle baissa sa garde, se calme et arrête de bouder !

- J’espère que t’es pas végétarienne parce qu’à part des oeufs et du bacon, j’ai pas grand chose à t’offrir…

Non, c’était même tout le contraire. On était aspirer par le vide du frigo et des placards. Vivement la paie. ! Sortant les rares denrées encore disponibles, Heimdall enfila son tablier, un morceau de tissu rose à pois et à froufrous. Non, cet homme n’a aucune dignité… Mais rassurez-vous, il ne l’a pas acheté lui-même. Cadeau de Jörgen. C’était sensé être une blague de mauvais goût mais l’homme-fée avait finalement trouvé le vêtement utile. Et puis, le rose était une couleur qui lui allait bien !

- Ca arrive à chaque fois que je suis en situation de danger… Cette transformation… Si on ne cherche pas à lui nuire, le golem ne fait de mal à personne. Il part juste vivre sa vie de son côté. Expliqua le demi-elfe tout en commençant à préparer le petit-déjeuner.

C’était une façon un peu brute et maladroite d’aborder le sujet mais il ne savait pas trop comment s’y prendre. Il ne comprenait pas trop pourquoi il avait à se justifier auprès de la rouquine. Après tout, demandait-on à un hybride d’expliquer pourquoi il se transformait en chat, en chien ou encore en poulet  (quoi ? Ca doit bien exister non ?) ? Pourquoi aurait-il à le faire ? Mais bizarrement, le comportement de son invitée lui avait laissé un goût amer en bouche, et il ne la lâcherait certainement pas avant d’avoir changer son point de vue, ou au moins de l’avoir rassurée à son sujet et sur ses intentions.
Codage par Libella sur Graphiorum

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le retour d’un nudiste et d’une fée. Mais cette fois, elles sont deux [Pv Heimdall ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le retour d’un nudiste et d’une fée. Mais cette fois, elles sont deux [Pv Heimdall ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours d'informatique - LE RETOUR !!! Cette fois-ci venez bande de dissidents ! [Libre]
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight City :: ~ In Moonlight City ~ :: Les abords de la ville :: La chute d'eau enchantée-
Sauter vers: