Moonlight City

Forum RP Fantasy
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dans les grandes villes, l’innocence est le dernier repas du vice. [With Has ~ ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Joséphine Du Barry
Enchanteur renommé
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 79
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 24
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans en apparence (400 ans)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Dans les grandes villes, l’innocence est le dernier repas du vice. [With Has ~ ]   Mer 5 Déc 2018 - 19:27



Dans les grandes villes, l’innocence est le dernier repas du vice.  



C’était comme à l’habitude de la vampire. Du bruit, du monde partout, et surtout… des mauvaises ondes.

C’était le genre d’endroit que la vampire avait toujours cotoyé, et ce retrouver dans cette fete avait un côté familier. Très familier. Lui rappelant les quelques bas fond de romes avec les sectes peux recommandable qui l’aidait à dilapider et blanchir l’argent de trop.

Joséphine ? Une criminelle ? Bien sur. Mais sur la voie du repentir.

Même si son objectif en revenant sur Moonlight était d’emmerder son Ex Mari, elle était aussi venu pour s’écarter du vice qui la dévorait sur terre, qui était presque encré dans son génome si ce n’était sur sa peau.

Arborant une tenue des plus scandaleuse, comme à son habitude, la vampire se frayait un chemin entre les convives, écoutant de ça et la les rumeurs et ragots de la pègre de Moon.

Des souris, des clins d’oeils, la présence de la jeune femme était remarquée même si elle restait discrète.

Écrasant de manière très dolore les pieds de certains convives aux regards trop équivoques. Elle tenait dans sa main un verre lorsque des murmures se propagaient dans la pièce sur un nouvel entrant dans la soirée. Laissant cette infos de coté, elle s’adossa à un mur. Guettant du regard des potentiels partenaires en affaires.






codage par Laxy Dunbar.

~~~~~~~~~~~~
When the moon comes out i'm a Devil Inside ~




Personne ne touche à MON DRAGON, sinon, je mords !:
 



Si tu est intéréssée par les retrouvailles de Gaby et Josy c'est ici!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Has Graymon
Eleve confirmé
avatar

Masculin Sagittaire Tigre
Messages : 65
Date d'inscription : 25/12/2016
Age : 20
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 40 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Dans les grandes villes, l’innocence est le dernier repas du vice. [With Has ~ ]   Mer 5 Déc 2018 - 20:44

Il en avait plus qu'assez. Un rien l'énervé depuis un certain temps. Et la semaine de filature qu'il venait de vivre était... Épuisante. Il suivait un vampire qui semblait aimer prendre du bon temps. il virevoltait d'une femme a une autre. Profitant de sa victime à chaque fois. Mais tant qu'il ne les mordait pas Has n'avait rien a dire. Ce n'était pas du viol, elle était toute consentante, et a vrais dire il n'avait pas vraiment envie de poursuivre un vampire dans toute la ville. D'autant qu'il avait besoin de ce buveur de sang. Il savait le vampire invité a une soirée ou de grands noms de la Nuit seraient réunit. Il devait entrer a cette soirée, et comme pour s'y rendre il fallait savoir ou elle se trouvait, Has ne lâchait pas se cible d'une semelle. Il en était a plus de trente. Trente femme en cinq jours. Et si vous vous dites que ça n'a rien de gênant, c'est que vous oubliez que Has entend très bien, et qu'un simple mur ne couvre pas bien les sons lorsque vous avez son audition.

Mais bon... Le vampire n'allait pas être présent a cette soirée, il était bien trop occupé a compter le nombre d'os qu'il avait de cassé. Je vous l'avais dit. Il ne fallait pas grand chose pour énerver Has aujourd'hui. Alors lorsque le monstre nocturne avait dévoilé le lieu de la soirée Has n'eut d'autre choix que d'aller dire deux mots a cette sangsue. Et je ne vais pas vous le cacher j'adore ce petit côté méchant chez lui... Il aime bien dire que c'est de ma faute si il a ce tempérament de feu, mais il n'en est rien... Après tout on ne sait pas très bien qui ou va l'un et ou finit l'autre... Mais quoi qu'il en soit, maintenant que nous savons ou ce trouve la soirée il compte nous y emmener et la nuit promet d'être mémorable.

La maison était l'une des rares maisons de la rue de l'ombre qui ne tombaient pas en ruine. Grande et semblable a toute celle qu'utilisait les riches habitants de la rue. Has soupira une seconde fois. Il était partagé entre l'envie de rentrer dans la maison comme n'importe qui ou d'enfoncer la porte d'un coup de pied... La diplomatie prévalait dans ce genre d'endroit et il opta pour la solution la plus pacifique. Élégamment installé dans son costume blanc immaculé, chaussure ciré et gants aux mains, il frappa a la porte, un groom lui ouvrit et le laissa passer après un moment de surprise. Has tenait dans sa main une invitation a son nom. Il pénétra dans la maison sous les murmures des autres invités. Le Dragon les dépassait pour la plus part d'une tête et les contemplait de son regard de braise un sourire étrange aux lèvres. Il cherchait une personne en particulier, et il savait ou le trouver. Il passa donc au travers de la maison, faisant fit des convives et de leurs activités l’inspecteur se posa a une table de jeu comme si de rien était.

Il y avait une personne déjà assise a la table, il manquait encore deux joueurs et la partie pouvait commencer. Mais en voyant le regard du Dragon rester fixer sur l'homme a sa droite il n'était pas difficile de savoir que la raison de sa venue était a porté de main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joséphine Du Barry
Enchanteur renommé
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 79
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 24
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans en apparence (400 ans)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Dans les grandes villes, l’innocence est le dernier repas du vice. [With Has ~ ]   Mer 5 Déc 2018 - 22:05



Dans les grandes villes, l’innocence est le dernier repas du vice.  



Joséphine manqua de s’étouffer.
Littéralement. Le verre manqua même de lui échapper des mains.

Elle bavardait de choses bien épuisantes et insignifiantes avec une démone à la langue bien pendue lorsqu’elle eu un frisson.
Jetant un oeil par dessus son épaule, sa mâchoire manqua de tomber.
Un invité disaient ils ? Mais quel invité...

Se faisant des plus discrète, elle le vit traverser l’endroit sans broncher, le regard fixé sur un objectif que lui seul connaissait.

Ouh… C’est mauvais ca !


Josy n’avais pas entendu les paroles de la démone face à elle. Elle hésitait entre fuir, maintenant, tout de suite. Ou bien assumer.
Le doute la tiraillait. L’homme ne savait pas vraiment qui elle était. Une femme bien peu recommandable ? faible comparaison.

Le blabla incessant de la démone la tira de ses doutes, qui n’allaient plus avoir lieu d’être.

Mais ! Pour ton projet j’ai une idée ! Tu devrais rencontrer notre hôte !
Pardon ?

Elle n’avais pas écouter un traître mot. Totalement absorbé par sa vision.

La démone se saisit de son bras :

Et bien ! Si tu cherche des fonds, l'hôte est quelqu’un d’influent et il connait du monde.


Autours d’eux, des convives partaient, comme si l’arrivée de Has sonnait un Glas funeste. Mais Joséphine se retrouva entraver par la main de la démone qui la traînait derriere elle en une direction qui ne lui plaisait guère.

Non ca va aller, je me sens mal je vais rentrer;
Mais non, tu va voir tu ne seras pas venue pour rien !


Serrant son emprise sur le poignet la démone traînait Josy au milieu des convives qui reprennent leurs discussions. Dans la tête de la vampire une ébullition sans nom. Elle se faisait traîner dans une direction qui ne lui disait rien qui vaille. Dans le sillage du dragon.
Elle n'arrêtait pas de parler, la voix de la démone était presque un requiem. Déblatérant des choses sur la pièce où elle la trainait. “ Un endroit plein des grands, ici ‘est le menu fretin”. Oui. Juste. La vampire ne voulais pas se faire remarquer, encore moins si le dragon était la…

En plus vu ton pedigree tu pourras jouer avec eux.

Mais lâche moi bon sang !

Elles venaient de passer la porte, si les talons de la vampire ne s'enfonçaient pas dans le sol c’était pourtant son souhait, reculer sans attendre.
Et alors elle vit la proie du détective. Un homme, somme toute banale aux yeux de la jeune femme comparé à Has. Mais uen certaine prestance.
Une salle de jeu. Jouer ? oui elle le savait, et elle avait jouer une partie un peu plus tôt, qui s’était avérée nulle tant les joueurs étaient mauvais…. Ou alors elle avait triché ? Quoi ? Arrêter le temps était interdit pour aller lire les cartes des adversaires ? Dommage.
Trop tard. Elle était à quelques pas de lui, et se muait dans le silence. Les gens se retournent à leur passage. La démone murmura à l’oreille de la vampire avant de poursuivre “Bon attention à lui il est plus dangereux qu’il n’y parait, aller lance toi !”

Et la voilà. Assise sur la chaise face à Has. Un sourire plus que crispé aux lèvres tandis que l’autre homme leva sur elle un regard bien trop lubrique à son goût. Se décontractant du mieux qu’elle put, elle lança  un regard aux deux hommes :

Bonsoir messieurs.

La stupide démone que Joséphine rêvait de tuer sur la place publique restait non loin à la fixer, lui faisant des grands signes incompréhensible. “Faire comme si tu étais invisible, comme si, simple objet que tu es”.

Prêts pour une partie ?

Son regard se posa dans celui du Dragon. Manquant de frissonner de nouveau elle évita d’y rester plonger trop longtemps, ayant peur de se décomposer en quelques secondes.



codage par Laxy Dunbar.

~~~~~~~~~~~~
When the moon comes out i'm a Devil Inside ~




Personne ne touche à MON DRAGON, sinon, je mords !:
 



Si tu est intéréssée par les retrouvailles de Gaby et Josy c'est ici!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Has Graymon
Eleve confirmé
avatar

Masculin Sagittaire Tigre
Messages : 65
Date d'inscription : 25/12/2016
Age : 20
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 40 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Dans les grandes villes, l’innocence est le dernier repas du vice. [With Has ~ ]   Mer 5 Déc 2018 - 22:50

Has se tenait droit, il comptait du coin de l’œil le nombre de garde présent dans la pièce. Il y en avait six dissimulé dans la foule comme de simple convive. Il savait ou ils allaient et ou ils se trouvaient. Normalement il n'allait pas avoir besoin de s'en prendre a eux, mais mieux valait être sur de ne pas se prendre de coups dans le dos. Alors qu'il commençait a poser sa mise devant lui, il saisit la main d'une serveuse et lui désigna la bouteille de whisky sur la commode contre un mur. Il n'avait rien dit, mais il semblait avoir ses habitudes ici, car la femme le répondit avec presque un soupçon d'envie dans la voie. Les serveur de cette maison était toujours comme ça... Des démons qui étaient tous plus ou moins rattaché au clan Lilith.

Alors que la jeune démone se déhanchait en direction de la bouteille Has reporta son attention sur le demi face a lui. Il était impossible de voir l'hybridation de l’hôte de la soirée, mais cet homme était un satyre. Et malgré les apparences, ce demi n'était pas moins que l'un des lieutenants du chef de la pègre local. El'Oren, dit le Bouc. Il était chargé de faire respecter la loi d'Orca dans les rues.

Has attendit que la démone ne revienne et le serve pour détourner son regard de l’hôte. Il prit son verre, le porta à ses lèvres et un sourire de satisfaction lui étira le visage. Il remercia la serveuse d'un geste de la main et reporta son attention sur la nouvelle venue à la table. Joséphine Du Barry. Has la regardait. Son regard ne la lâchait plus d'une semelle. Un grondement sourd s'échappa de sa gorge lorsque le Bouc lorgna sur la vampire. Tant de menace dans un simple son...

Je n'y pouvais rien. Je n'aime pas que les autre regardent avec autant d'envie ce qui est a moi... Si il ose ne serait-ce qu'une fois la toucher, je le promet, il ne vivra pas plus de cinq secondes ! Personne ne touche au trésor d'un dragon. Personne ne touche à mon trésor ! Elle est a moi, il n'a pas a y toucher. Il n'a pas a la regarder. Il ne devrait même pas avoir le droit de penser a elle. Elle est a moi !

Elle était peut être a lui, mais pour le moment, mieux valait jouer le jeu de la vampire, et feindre l'ignorance. Ils continuaient leurs jeu de cette façon, continuant de se découvrir et de se chercher. Il ne répondit que d'un hochement de tête au salut de la demoiselle, tendis qu'El'Oren lui répondait calmement, et avec un désir non caché dans la voie.

" Mais avec grand plaisir madame... "

Et a ces mots, un autre homme s’asseyait à la table. L'un des gardes du corps du bouc. Rien ne trahissait son rôle, il ne portait même pas d'arme sur lui. Il fallait le connaitre pour deviner son rôle ici.  Le croupier commença a distribuer les cartes et la partie commençait.

" Oren dit moi... Combien de personnes tes hommes sont allaient voir le mois dernier ? Je crois qu'ils ont fait un détour non ? "

Has avait prononcé ces mots calmement, avec presque un ton enjoué. Ce qui les rendait encore plus menaçant. Son sourire était des plus menaçant alors qu'il regardait ses cartes. Il n'était pas la pour gagner de l'argent, mais quand même... Il n'allait pas en faire exprès de perdre. Il n'aimait pas perdre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joséphine Du Barry
Enchanteur renommé
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 79
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 24
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans en apparence (400 ans)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Dans les grandes villes, l’innocence est le dernier repas du vice. [With Has ~ ]   Mer 5 Déc 2018 - 23:56



Dans les grandes villes, l’innocence est le dernier repas du vice.



La vampire ne releva même pas le regard du joueur. Trop concentré pour éviter de ne laisser voir ses émotions actuelle.
Elle n’avait aucune idée de qui était l’homme pour dire vrai, et cela l’intriguait. Ainsi ils joueraient ce soir, à leur jeu favoris. Mais qui attraperais qui ce soir ?

Le grognement du dragon était presque subtile, mais la vampiresse l’avait remarquer et ne put réprimer un sourire. Une image assez drôle lui venait à l’esprit, l’homme au bout d’une pique, avec beaucoup, mais alors vraiment beaucoup, de sang.

Je vous préviens, je suis une mauvaise perdante.

Hochant la tête aux mots de l’homme, Josy aurait bien eu une pique à lui rendre quand à son ton. Mais… il était dans son intérêt de passer pour quelqu’un de normal et non pas une mère maquerelle. Ensuite, elle ne leva pas les yeux lorsque le dragon parla. Cette seule phrase était remplie d’informations. Une véritable mine d’or.

Oren. Un nom peu commun, et qui ne disait rien à la vampire. Ainsi elle se muat dans un silence, se contentant d'arrêter une serveuse pour avoir un nouveau verre. Dans la bataille elle avait egarer le sien et elle n’attendit pas longtemps avant d’être servie à son tour. Cet acte la plongea dans une certaine nostalgie.


Merci.

Fixant les cartes que le Croupier venait de lui donner, la vampiresse esquissa un sourire. Elle ne jouerais pas sa fortune ce soir, c’était sur, mais elle comptait bien gagner au change. Donc boire était la dernière chose à faire, d'où l’idée de ne boire qu’un seul verre ce soir.

Levant le regard vers les deux hommes, son coeur manqua de s'arrêter à la vision du sourire du dragon. Ils avaient été rejoints par un homme encore plus banal que le premier que la vampire ne regarda même pas. La voilà entourée d’homme, comme si cela n’était pas suffisant de se contenir face au dragon voilà qu’elle allait devoir enfiler son rôle favoris.

Croisant les jambes sous la table la vampiresse misa, posant ses cartes contre le tapis attendant la suite des événements, jouant parfaitement la femme docile que l’on exhibe et qui ne pense pas mais dans son esprit, c’était le feu continuel. Qui ? pourquoi ? Depuis quand ? Comment ? Que faisait il là ce soir ?
Elle fut interrompue dans ses pensée par le retour de la démone derriere elle, toujours aussi enjouée et agaçante.

Bonne chance !

Roulant les yeux vers le ciel tandis que cette dernière s’en va en minaudant vers l’autre pièce, en quête de quelque chose de moins… sophistiqué. “ Une emmerde de moins…”. La vampire réfléchissait déjà à son plan de repli si cela venait à mal tourner.
Vidant son verre d’une traite Joséphine se pencha sur sa chaise une fois la mise lancée. Ce n’était pas de la chance qu’il allait lui falloir, mais un bon Karma.





codage par Laxy Dunbar.



~~~~~~~~~~~~
When the moon comes out i'm a Devil Inside ~




Personne ne touche à MON DRAGON, sinon, je mords !:
 



Si tu est intéréssée par les retrouvailles de Gaby et Josy c'est ici!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Narrateur
Eleve confirmé
avatar

Masculin Sagittaire Rat
Messages : 59
Date d'inscription : 25/09/2010
Age : 105
Localisation : Omniprésent
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: Infini
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Dans les grandes villes, l’innocence est le dernier repas du vice. [With Has ~ ]   Jeu 6 Déc 2018 - 19:33


Cette fête était d’un tel ennui…

Accoudé à la balustrade de son perchoir, un verre dans la main, El’Oren observait ses invités avec un certain dédain, tel un grand seigneur méprisant la misérable pécore fourmillant à ses pieds. Pourtant la foule en contrebas était loin d’être insignifiante. Démons, Vampires, Sorciers, Hybrides et même quelques Fées. Il n’y avait là que du beau monde. La crème de la crème de “la Nuit moonlightienne”, comme on les appelait parfois. Le Bouc avait réuni tout ce jolie gratin sous son toit pour une soirée dont on parlerait pendant longtemps. C’était du moins le but.

Sauf qu’il s’ennuyait à mourir. Enfin, il serait plus juste de dire qu’il était trop nerveux pour pouvoir apprécier la fête à sa juste valeur. Et pourtant, il allait bien assumer son rôle d’hôte à un moment ou un autre…

- Allons-y…Souffla-t-il avant d’avaler son verre d’une traite, histoire de se donner un peu de courage.

Franchement, Tully et ses idées…

Oui, tout cela était l’idée du second d’Orca. Vous vous demandez certainement pourquoi le Loup avait tenu à organiser une fête réunissant le gratin de la pègre et à laquelle il n’assistait même pas. Et bien… C’était plutôt simple. Pendant qu’ils étaient tous ici, à prendre du bon temps, Tully s’occupait de dépouiller quelques uns d’entre d’eux, surtout les principaux fournisseurs de ce morveux colérique de Rasphodos.

Oren afficha un rictus de dégoût en pensant à cette petite raclure. Ca le faisait enrager de savoir que ce gamin avait atteint les sommets de la pègre aussi rapidement et facilement alors que lui avait dû batailler des années pour obtenir sa place actuelle. Sans parler du désordre qu’il avait fichu dans les quartier de l’Ombre…

C’est cette aversion pour le démon qui avait convaincu le Bouc de se joindre aux plans de son comparse. Tully voyait, effectivement, là une opportunité d’étendre l’influence et le territoire de leur Famille. Les Cerbères écartés, le Conseil n’avait plus aucune prise sur ce qui se passait dans cette partie de la ville. Quant au petit, il était bien trop occupé à essayer de faire régner sa tyrannie auprès des mafieux humains pour se préoccuper de ses ressources. Le plan de Tully était le suivant: affaiblir économiquement Noctis et permettre à Ivan Astaroth - le Siège démoniaque du Conseil - de récupérer ses pleins pouvoirs au sein de la pègre. Enfin… “Pleins pouvoirs” étaient de bien grands mots. Parce que cela ne se ferait pas sans négociations évidemment. Et Oren et Tully entendaient bien étendre le pouvoir et le territoire des Bêtes, de sorte à supplanter les humains.

Il ne restait plus qu’à prier pour que cela fonctionne parce que sinon…

L’hybride sentit sa gorge se nouer rien qu’en imaginant ce qu’ils leur arriverait s’ils échouaient, Albert et lui. Tous les supplices des Enfers feraient certainement pâle figure face à ce qu’ils devraient subir le cas échéant.

Pour l’instant, le Lieutenant d’Orca chassa toute cette histoire de son esprit et alla remplir ses obligations d’hôte. Il n’était que sourire et flatterie pour ses invités, ce qui semblait plaire à la plupart. Au bout d’un moment, il finit par s’installer à une table de jeu. Initialement, l’homme souhaitait juste prendre un peu de repos, au calme.

C’était sans compter sur ce fouineur de Dragon !
Qu’est-ce qu’il faisait ici ?! A en juger par le regard qu’il lui lançait, il en avait après ce cher Oren. Ce dernier - bien que complètement paniqué à l'intérieur - essaya de rester stoïque. Ce coup-là, il ne l’avait vraiment pas vu venir, et cela n’annonçait rien de bon. Le Dragon ne le lâcherait pas, aussi se résigna-t-il et posa aussi sa mise sur la table de jeu, attendant que d’autres joueurs daignent se joindre à eux. Ce qui ne tarda pas à arriver.

Oren ne put s’empêcher de lorgner sur les attrayants attributs de la vampiresse qui venait de les rejoindre. Elle était tout simplement… Magnifique. Une beauté à la fois raffinée et dangereuse. Un signe discret de la tête et l’un des hommes du Bouc les rejoignit. La partie allait enfin pouvoir commencer. Graymon, lui, n’attendit pas le début de la partie pour démarrer les hostilités.

- Quelques visites de courtoisie, rien de plus. Les temps sont durs pour certains. Je ne savais pas que tu t’intéressais à aux affaires des Bêtes, Graymon… Lâcha l’hybride sur un ton qu’il voulait des plus nonchalants. Évidemment qu’il avait perçu la menace du détective mais il était hors de question qu’il se laisse marcher sur les pieds dans sa propre maison. Mais il n’est guère approprié de parler d’affaire en si charmante compagnie. Continua-t-il tout en lançant un sourire des plus équivoques en direction de la vampire. Je vais d’ailleurs suivre cette sublime Demoiselle.

Joignant les gestes à la paroles, le Bouc posa sa mise et ses cartes sur la table tout en soutenant le regard de la seule joueuse. Pour El’Oren, les choses étaient claires, cette demoiselle ne quitterait pas les lieux avant l’aurore. Il se voyait déjà dans ses bras. Mais avant cela, il allait falloir se débarrasser du gêneur…

- Mais dis-moi, Dragon. Comment t’y es-tu pris pour entrer ici. Je ne me rappelle pas t’avoir invité…

Tout en disant cela, l’hybride posa un regard de biais sur le détective. Qui avait-il tabassé pour obtenir cette invitation ? Ca paraissait plutôt logique qu’il n’était pas entrer ici de force. Graymon n’était visiblement pas là pour faire du grabuge - du moins pas encore - , chose qui n’était pas pour autant rassurante…

~~~~~~~~~~~~
Car je suis omniscient et omniprésent.


Je vous surveille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Has Graymon
Eleve confirmé
avatar

Masculin Sagittaire Tigre
Messages : 65
Date d'inscription : 25/12/2016
Age : 20
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 40 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Dans les grandes villes, l’innocence est le dernier repas du vice. [With Has ~ ]   Jeu 6 Déc 2018 - 22:21

Il n'avait, vraiment pas de bonnes cartes. Il n'allait pas gagner, mais après tout il ne jouait pas son argent. Il jouait celle d'un certain vampire coureur de jupon. Souriant aux remarques d'Oren, il ne répondit rien mais suivit la mise de l'hôte. Il posa son invitation entre lui et l'hybride. Elle était bel et bien a son nom. Ce n'était pas une fausse.

" Oren, voyons... Tu sais très bien que je peux aller ou bon me semble. Mais tu as rassemblé beaucoup de monde aujourd'hui ? Combien à ton avis ce sont dit que c'était étrange qu'un membre des Bêtes aussi éminents que toi invite des démons et des vampires ? "

Has porta son verre a ses lèvres et but une longue gorgé. Ce whisky était décidément merveilleux... Dommage que celui qui le lui offre était aussi exécrable. Ca lui empêchait d'en profiter toute la saveur.

Pour ma part je laissais l'humain s'occuper de ses affaires et contemplais l'objet de mes désires. Elle était inchangé par rapport a la dernière fois que je l'avais vue. Aussi belle, aussi délicate. Toujours aussi dangereuse. Ce petit aire agacé dans ses yeux était exquis. D'un regard, d'un claquement de doigts, ou même de langue, je me savais près a détruire pour elle, et je savais Has capable de la même chose, sans mon aide. Elle ne devait pas savoir mais elle avait une véritable bombe entre les mains. Savoir ce genre de chose était grisant et dérangeant a la fois. Après tout, je n'étais pas un animal a qui l'on pouvait donner des ordres, mais je ne savais pas pourquoi cette vampire avait cet attrait sur nous. Je la fixais au travers des yeux de Graymon, je regardais autour d'elle, observais ceux qui passaient, ceux qui la regardaient. J'écoutais ce qu'ils disaient d'elle, espérant que l'un d'entre eux fassent une bêtise et que je puisse me libérer.

Has avait été intelligent en mettant ce gants. Il savait que j’essaierais de prendre le contrôle dans ce genre d'endroit. Ces mains étaient toujours la premières chose a muter chez lui, et les gants s'adaptaient parfaitement a la forme des mes griffes, le changement n'était presque pas visible, le bout de ses doigts étaient lentement devenues pointues, et ses pupilles s'étaient allongé a la manière de ceux des chats. Lentement, comme si ils zoomaient sur quelque chose qui se trouvait devant lui. Notre transformation se stoppait ici. Elle n'était pas visible et seulement la vampire aurait pus la voir. Elle était après tout l'unique personne ici a avoir nous avoir déjà vue dans cet état. Après tout, aucune rumeur sur le surnom que l'on nous donnait été fondé. Ce n'était que des racontars.

" La seul difficulté a était de savoir ou tu tiendrais ta petite réception... Mais il semblait évidant que tu la tiendrais chez toi. Une zone neutre ou tous prendrait le même risque a venir ici. Comment va Orca ? Ca fait longtemps que je ne l'ai pas vu, il va bien ? "

Ah.... Cette douce voie... J'aimais tant l'entendre. Il n'y avait tellement peu d'expression dans sa voie que le simple fait de l'entendre était dérangeant. Il n'y avait pas d'émotion qui en ressortaient, pas d'envie. Elle était tout simplement indéchiffrable, comme notre regard et son sourire. Le mien avait disparue au profit d'un grognement. Un homme était en train de lorgner mon Bien. Une chance pour lui que je sois fermement tenu par l'autre ou il serait mort.

" Mais vous madame ! C'est la première fois que je vous vois a ce genre de réceptions. Vous amusez vous ? Et surtout cela vous gène t il si nous parlons affaire ce monsieur et moi ? Peut être voudriez vous vous joindre a nous, même ? Je n'ai rien contre, personnellement j’apprécie toujours d'avoir une femme distingué a ma table."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joséphine Du Barry
Enchanteur renommé
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 79
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 24
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans en apparence (400 ans)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Dans les grandes villes, l’innocence est le dernier repas du vice. [With Has ~ ]   Jeu 6 Déc 2018 - 23:28



Dans les grandes villes, l’innocence est le dernier repas du vice.



Joséphine écoutait le fameux Oren parler, attentive, fixant ses cartes, feignant de ne pas s’y intéresser. Les bêtes… de quoi parlait il ? Cela ne venait pas dans la tête de la vampire. Ainsi elle écoutait seulement.
Elle tiqua lorsque ce dernier utilisa le mot charmante.

Qui vous dit que je suis charmante ?
Sans le vouloir, la voix de Josy était revenue sur un ton des plus scandaleux. Attention les yeux, elle était prête à entrer dans leur jeu, à leurs risques et périls…
Elle avait une main foireuse, totalement, mais tant pis, c’était une petite somme sur la table. Alors elle fit un sourire faussement innocent, personne ne pouvait le croire, mais elle s’en moquait et joua nerveusement avec son collier tandis que l'hôte demandais à Has comment il était entré.
Heureusement que personne ne lui demandait. Elle aurait bien du mal à justifier sa présence…

Aller où il voulait ? Quel chanceux, elle devait truander ! Se faufiler dans l’ombre et réapparaitre derriere un rideau…. Injustice. Et tandis que ses pensées râlait sur la facilité des hommes à se faufiler dans ses trous à rats des endroits mal famés, elle sentir le regard du dragon sur elle. Mais pas celui de Has. Non. Celui du dragon, vraiment. Un large sourire étira les lèvres de Joséphine. “ J’me suis mise dans un pétrin sans nom….”.
Un nouveau nom entra en seine. Orca ? Elle le nota dans son esprit. Demander à Has qui était ses hommes.
Un murmure dans son dos lui fit claquer la langue, elle se retourna sur un démon qui la fixait :

Si je te ré entends, je te jure que je te fais bouffer ta langue.

Des simples remarques sur sa personne, mais elle n’arrivait plus à se concentrer sur la discussion des deux hommes. Ainsi lorsqu’elle se retourna sur la table, et les 3 joueurs, elle n'entendit qu'à moitié la phrase du dragon.

Hum… pardon ?


Papillonnant du regard un instant, elle repris son sourire machiavélique et répondit de manière évasive :

C’est parce que vous ne faisiez pas attention, je sais passer… inaperçue.

Elle porta ses cartes à ses lèvres, se reculant sur sa chaise, se retenant de s'énerver :

Je ne suis pas une simple poupée vous savez ? J’ai bien plus de ressources que la plupart des convives ici.

Repoussant quelques mises sur la table, gonflant la mise totale. Elle lança un regard vers le Oren.

Mais continuez vos histoire les garçons, cela égaiera ma morne soirée et peut être y trouverais je mon compte et pourrait voir des intérêt communs…. Et sinon, je serais juste une adversaire redoutable dans cette partie.

De cartes, bien évidemment. Une adversaire en jeu… ou tout court… à vous de choisir.






codage par Laxy Dunbar.



~~~~~~~~~~~~
When the moon comes out i'm a Devil Inside ~




Personne ne touche à MON DRAGON, sinon, je mords !:
 



Si tu est intéréssée par les retrouvailles de Gaby et Josy c'est ici!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Narrateur
Eleve confirmé
avatar

Masculin Sagittaire Rat
Messages : 59
Date d'inscription : 25/09/2010
Age : 105
Localisation : Omniprésent
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: Infini
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Dans les grandes villes, l’innocence est le dernier repas du vice. [With Has ~ ]   Ven 7 Déc 2018 - 17:37


L’enflure…

Comment s’était-il donc débrouiller pour obtenir une invitation à son nom ? Oren aurait tué pour le savoir, car force était de constater qu’il ne s’agissait pas d’une fausse…

- Qui a dit que les Bêtes ne traitent qu’avec les hybrides ? Je suis un philanthrope ! J’ai aussi à coeur la cause des Hommes, surtout en cette période… Ironie quand tu nous tiens… Cette fête est l’occasion de se faire de nouveaux amis, surtout…

Tout en disant cela, le regard perçant de l’hybride se reporta sur la vampiresse. Elle aussi, il espérait bien s’en faire une “amie”. D’ailleurs, qui était-elle ? Il ne l’avait encore jamais vue. Sans doute une nouvelle venue qui avait réussi à se faufiler ici par des moyens illicites. El’Oren était en tout cas certain qu’elle n’avait pas été invitée puisqu’il avait choisi personnellement ses convives. Mais il n’allait pas poser la question et prendre le risque de subir une nouvelle humiliation publique.

Sauf que le Dragon semblait bien décidé à le malmener ce soir.

- Tu n’auras qu’à le lui demander quand il arrivera.

S’il daignait se déplacer jusqu’ici… Au moins, cela devrait dissuader Graymon de trop en faire. C’est du moins ce qu’espérait Oren.

En tout cas, cette vampiresse avait du répondant, du mordant et une audace qui lui plaisait bien. Un sourire carnassier fendit son visage tandis qu’elle malmenait verbalement ce pauvre démon qui s’échappa sans demander son reste.

Elle était tout à fait délicieuse…

- Si mes propos vous ont irrité, je vous prie de bien vouloir me pardonner. Loin de moi l’idée de vous cantonner au rang de simple décoration. Je serais ravi de discuter affaire avec vous. Un oeil nouveau est toujours des plus… appréciable.

Non, le Bouc n’était pas un féministe de l’âme mais il savait que certaines femmes étaient bien plus dangereuses que la plupart des hommes. Il semblait qu’il en avait une de cette trempe face à lui.

- Vous avez l’air bien sûre de vous, très chère. J’ai beau être un gentleman, je ne vous ferai pas de cadeau pour autant. Glissa-t-il sur un ton presque roucoulant alors qu’il gonflait à son tour la mise déjà en jeu. Que diriez-vous de pimenter un peu le jeu ?

Sans attendre l’avis de ses compagnons de jeu le maître des lieux fit approcher l’un de ses hommes et lui souffla quelque chose à l’oreille. Après un hochement de tête, ce dernier s’éloigna et Oren en profita pour faire la conversation.

- Mais je pense que nous n’avons pas eu l’occasion d’être présentés ! Je me nomme El’Oren. Quant à ce gentleman A ces mots, Oren désigna Graymon d’un geste du menton tout en prenant un ton mielleux mais pas dénué d’ironie. Il s’agit d’un vieil ami de la “Famille”, Has Graymon.

Bien que d’un naturel très observateur, le Bouc n’avait nullement remarqué les échanges plus que significatifs de ses deux compagnons de jeu. Aussi était-il certain que la vampire était aussi inconnue pour le détective.

- Aurons-nous le plaisir de connaître l’identité de notre redoutable mais non moins délicieuse adversaire ?

L’homme de main d’Oren revint enfin, chargé d’un coffre de bois finement travaillé. Cette boite à elle seule valait un beau pesant d’or mais ce qui était à l’intérieur…

- Ah, enfin ! Cher amis, que diriez-vous de mettre en jeu des mises disons… Plus intéressantes ? Croyez-moi, vous n’allez pas être déçus !

Un claquement de doigt plus tard, l'énigmatique coffre révélait son contenu. A première vue, cela ressemblait à une imposante et magnifique pièce d’or finement travaillé et ressemblant à un oeuf. Les reflets que renvoyait l’objet - deux à trois fois plus gros qu’un oeuf d’autruche - étaient tout à fait irréels et hypnotiques. Mais ce qui rendait cette merveille totalement extraordinaire n’était pas son apparence mais sa provenance.

- Voici ma mise : un œuf de dragon. Peut-être le dernier. Il y a bien longtemps que ce qui se trouve à l’intérieur est mort mais je vous assure qu’il s’agit d’un authentique. Je suppose qu’il est inutile de vous faire étalage la valeur d’un tel objet...

Impossible de douter de ce fait. Le résidu de magie collé à cet œuf et la silhouette reptilienne que l’on arrivait à distinguer à travers de la semi-transparence de la coquille ne trompait pas…

- Je n’ai pu m’empêcher de remarquer que vous portiez un magnifique collier…

Il y avait assez de sous-entendus dans cette phrase pour que la jeune femme comprenne où voulait en venir le Satyre. Il risquait gros en mettant en jeu cet objet unique au monde. Orca allait le tuer s’il le perdait. Mais Oren ne pouvait s’en empêcher. C’était son âme de collectionneur qui parlait présentement, et celle-ci avait bien remarqué que le bijou de la vampire était enchanté. Il le lui fallait. De toute façon, il ne risquait pas de perdre, du moins profiterait-il d’une victoire indirecte Evan - le quatrième joueur jusqu’ici oublié - était effectivement un joueur d’exception. Il n’avait encore jamais perdu une partie. Ce n’était certes pas le plus courageux des combattants mais il était imbattable aux jeux. Quoi de plus normal lorsqu’on dispose de dons magiques vous rendant “chanceux” ?

~~~~~~~~~~~~
Car je suis omniscient et omniprésent.


Je vous surveille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Has Graymon
Eleve confirmé
avatar

Masculin Sagittaire Tigre
Messages : 65
Date d'inscription : 25/12/2016
Age : 20
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 40 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Dans les grandes villes, l’innocence est le dernier repas du vice. [With Has ~ ]   Mer 12 Déc 2018 - 22:42

Has aimait bien ce petit jeu. Jeu avec les nerfs d'El'Oren était une sorte de passion pour lui. Voir les mimique du bouc s’enchainer les une après les autres sous ses paroles. Il adorait ça... Mais il y a une chose qu'il n'aimait pas chez cet hybride, c'était son penchant a regarder les femmes avec une certaine insistance. Il en devenait vite grossier. Et Has devait se contrôler pour ne pas lui arracher les yeux. il voulait le plus possible garder des relations non conflictuel avec les Bêtes et arracher les yeux d'un des lieutenant d'Orca n'était pas un bon moyen de garder des relation non conflictuel avec les Bêtes. C'était décidé ! il n'allait pas arracher les yeux de l'hybride pour ça.

Mais alors que c'était a son tour de miser j'en eu presque un sursaut de surprise face a la chose que venait de montrer le bouc. je n'avais pas eu besoin des explications du propriétaire pour savoir ce que c'était. Je le savais. Et c'était une raison d'arracher les mains du bouc. Mais pensons aux relations non conflictuel avec les Bêtes... Pensons. Aux relations. non conflictuels. Avec les Bêtes... J'en avais mare du jeu que menait Has. C'était peut être ce que lui aimait mais moi non. Mais je voulais voir la peur, pas l'agacement sur le visages de mes ennemies. je voulais voir sa tête rouler, et son sang couler. Je voulais qu'il meure lui et tous les siens !

Has calmait le jeu une fois encore. Il n'allait donc pas mourir tout de suite. Il allait vivre quelques instant de plus. Je rongeais mon frein, guettant la moindre faille chez l'autre, la moindre petite occasion, la moindre raison de lui arracher la vie. Aller, la soirée aller bientôt être fini !

L'inspecteur haussa les épaules nonchalamment en portant son verre a ses lèvres.

" Si tu veux Oren, mais j'ai rien ayant autant de valeur. Tu parieras a perte la dedans. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joséphine Du Barry
Enchanteur renommé
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 79
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 24
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans en apparence (400 ans)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Dans les grandes villes, l’innocence est le dernier repas du vice. [With Has ~ ]   Jeu 13 Déc 2018 - 18:15



Dans les grandes villes, l’innocence est le dernier repas du vice.  



Joséphine sentit le regard insistant de ce Oren lorsqu’il prononca le mot ami. Des amis ? Elle n’en avait que faire… des contacts par contre…
Et quel soulagement qu’il ne lui rende pas la question de l’invitation… Un fardeau de moins
Ainsi quand sa voix mielleuse de nouveau adressée pour elle, Joséphine haussa un sourcils. Un oeil nouveau ? Bien sur. Une décoration? Cela lui irait trés bien, mais son petit coté féministe d’avant age lui interdisait même simplement d’avouer cela.

Nous verrons peut être si vos affaires peuvent faire fleurir mes… interets financiers.


Vague ? Non, pas du tout. Son pécule était si grands qu’elle pourrait acheter le luxe et la volupté qu’elle appréciait tant. Et le Gentleman qu”il se disait l’intriguait tout de même, son regard manigançait quelque chose, elle en était certaine. La laisser gagner, lui faire des cadeaux ? Elle n’en avais pas besoin.

Intriguée elle regarda l’homme envoyer un de ses sbires chercher quelque chose. Pimenter le jeu ? Elle connaissait des versions pimentées de jeu qu’elle n’était pas prête à jouer ce soir en cette compagnie.
Ainsi elle sursauta presque, non, tressailli presque lorsque sa concentration fut intérompue par les présentation.

Ce fut un supplice de se retenir de rire lorsque El’Oren lui présenta le dragon. Il était bien plus qu’un gentleman à ses yeux mais la vampiresse se contenta de dodeliner de la tête sans remarque, si ce n’était un grand sourire.

Enchanté El’Oren, Mr Graymon.  J'interromps donc une réunion de famille ?! Vous m’en voyez désolée…

S’installant dans le fond de sa chaise, la vampiresse rendit la politesse à El’Oren.

Redoutable, voila un mot que j’apprécie. Joséphine Du Barry. Pour votre plus grand plaisir.

Un sourire aux lèvre, son regard fut vite accaparé par le coffre en bois rapporter vers son interlocuteur. Et le contenu valait l’attention qu’elle lui porta alors. Il n’avait pas besoin de présenter l’objet tant cela était évident, mais c’était la première fois qu’elle voyait une telle chose. Elle le voulait.
Un peu comme une pie, la chose qui brillait devant elle l’intriguait tant qu’elle le voulait pour elle. Un œuf de dragon. Inimaginable, impensable même. Magnifique était un mot qui convenait tout à fait. Elle ne quittait pas l’objet des yeux, se demandant bien quelle valeur pouvait avoir un tel objet, mais vu le regard du dragon sur l’objet, elle se douta qu’il n’était même pas question de lui demander à lui.

Josy contenplait toujours l’objet lorsque l’hybride lui intima l’objet en contrepartie. Elle porta une main à son collier.
Hesitation, laisser l’objet quitter son cou était le risque que le moindre claque la tue, surtout en présence d’autant de personnes malveillante dans l’endroit. Mais elle n’était jamais raisonnable, ainsi après quelques secondes de doutes, elle passa la main dans son cou pour détacher l’objet, le laissant pendre au dessus de la table.

-          Je vois que vous avez l’œil avisé.

Et baladeur. Mais c’est un autre débat.
Ainsi elle posa son précieux bien sur la table.

-          Je suis.


A peine eu t elle posé l’objet sur la table, que l’insécurité la gagnait. Elle posait son regard sur l’hybride. Dans le pire des cas, elle savait comment le récupérer.
Posant son regard sur Has, elle souriait toujours. Un sourire quelque peu… carnassier mais un sourire tout de même.

Sa réponse était prévisible, et Josy reposa son regard sur son jeu. Le voir ainsi concentré lui donnait juste une sensation étrange qu’elle devait Contrôler.
Elle ne pouvait ouvrir la bouche ou réagir à cela, tant elle était concentrée à ne rien laisser paraitre…

Joueuse, elle se trémoussais sur sa chaise, en attente du résultat. Selon son dénouement, elle pouvait virer de sentiment en quelques secondes. Mais lorsque l’on as une éternité devant soi, on sais attendre quelques minutes de plus ainsi elle porta son verre à ses lèvres fixant tour à tour les différents joueurs. Le silence du 4eme était presque inquiétant, mais il était un sbire, et son patron semblait mener le jeu, alors elle oublia bien vite cet adversaire pour concentrer ses sourires et regards aux deux autres.



codage par Laxy Dunbar.

~~~~~~~~~~~~
When the moon comes out i'm a Devil Inside ~




Personne ne touche à MON DRAGON, sinon, je mords !:
 



Si tu est intéréssée par les retrouvailles de Gaby et Josy c'est ici!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Narrateur
Eleve confirmé
avatar

Masculin Sagittaire Rat
Messages : 59
Date d'inscription : 25/09/2010
Age : 105
Localisation : Omniprésent
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: Infini
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Dans les grandes villes, l’innocence est le dernier repas du vice. [With Has ~ ]   Jeu 13 Déc 2018 - 21:05


Pendant une fraction de seconde, alors que les autres joueurs regardaient sa mise, El’Oren pensa qu’il s’était peut-être laissé emporter…

Un sourire satisfait barrait le visage de l’hybride tandis qu’il voyait la tête de son subordonné se décomposer au fur et à mesure de ses explications. Evan connaissait la valeur de cet objet aussi bien que le Bouc. Il était tout aussi conscient que lui de ce qui leur arriverait s’il venait à perdre cette pièce inestimable. Oren aurait bien évidemment pu parier bien d’autres objets de moindre valeur mais tout aussi précieux. Ce n’était pas ce qui manquait dans sa collection, après tout. Mais les choses - de son point de vue - n’auraient pas été aussi intéressantes qu’à cet instant.

Le frisson du risque, voilà ce qui plaisait dans le jeu !

Et parier des sommes astronomiques d’argent n’avait rien de risqué pour lui. Ses années au service de la Baleine Tueuse lui avaient permis d’amasser des quantités astronomiques d’argent, à ne plus quoi savoir en faire. Il n’y avait donc pour lui rien de risqué dans les jeux d’argent. Par contre, parier la pièce maîtresse de la collection des Bêtes…

Si la terreur était lisible dans le regard d’Evan, les yeux mordorés de cette délicieuse Madame Du Barry, eux, brillaient de convoitise. Avant même qu’elle ne le dise, le Bouc connaissait déjà sa réponse. Aussi, son sourire s’agrandit-il tandis qu’elle déposait le bijou tant convoité au centre de la table de jeu. Du Bary… Voilà un nom qu’il n’était pas prêt à oublier. Et qu’il lui semblait avoir déjà entendu quelque part. Mais où ? Telle était la question. Et alors qu’il réfléchissait à cela la voix de Graymon résonna, sortant Oren de sa réflexion. Le Dragon n’avait rien d’intéressant pour surenchérir la mise, rien qui ne surprenait le mafieux. Mais il avait, évidemment, il avait une idée derrière la tête.

- Oh...Voilà quelque chose qui m’attriste beaucoup… Mais que dirais-tu de parier des services ? Si tu remportes la partie, je te devrais un service, de la nature que tu souhaites. Promis, je m’exécuterai sans demander mon reste. Dans le cas où tu perds, tu rempliras une mission pour moi, rien de bien compliqué pour le détective que tu es, je te l’assure. Alors ? Qu’en dis-tu, Graymon ?

Attendant la réponse du détective, le Boux reporta son attention sur le bijou de la vampiresse.

- Vous permettez ?

Ne voyant aucune réticence chez la jeune femme à la chevelure sombre, Oren s’empara du bijou et l’observa de plus près.

- Une véritable merveille…Souffla-t-il pour lui-même.

Ce bijou était une véritable oeuvre d’art, vraiment. La pierre - un rubis supposait-il- en son centre était tout simplement sublime. L’orfèvre qui avait travaillé dessus était un véritable artiste. Oren était à peu près sûr d’une chose, c’est que l’objet ne venait pas d’ici.

Du mouvement tira Oren de sa contemplation. Evan venait de miser. Et quelle mise ! Encore un objet enchanté, son arme fétiche ! Un gant doté d’un enchantement de chronokinésie. Les objets de ce type était assez rares, même à Moonlight City. Dommage qu’il ne puisse remporter la mise lui-même… Il aurait aimé posséder un tel objet, même si le style ne lui plaisait guère. Mais ses applications en revanches…

- Oren, tu m’entends ? Le premier objectif de la soirée est rempli. RAS pour l’instant, on passe à la suite. Résonna une voix dans l’oreillette qu’Oren cachait sous ses cheveux mi-longs.

Le Bouc resta stoïque bien qu’il jubilait intérieurement. Voilà le bébé Rasphodos dépouillé d’une grande partie de ses ressources liées aux stupéfiants. Enfin… Pas directement évidemment. c’était la livraison de cette chère Léandra qu’Albert venait d’intercepter. Le regard d’Oren ne put d’ailleurs s’empêcher de dérivé sur cette dernière, s’imaginant la tête qu’elle allait faire lorsqu’elle apprendrait le pot-au-rose. Cela allait demander des mois aux humains pour se remettre de cette perte tandis que les Bêtes s’enrichiraient sur leur dos...

~~~~~~~~~~~~
Car je suis omniscient et omniprésent.


Je vous surveille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Has Graymon
Eleve confirmé
avatar

Masculin Sagittaire Tigre
Messages : 65
Date d'inscription : 25/12/2016
Age : 20
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 40 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Dans les grandes villes, l’innocence est le dernier repas du vice. [With Has ~ ]   Hier à 0:51

Has était sceptique. Que pouvait bien vouloir cet enflure d'Oren ? Has avait acces a de très nombreux endroits. Et peux de monde pouvait l'inquiéter. Si il jouait et qu'il perdait, il risquait gros. Très gros. Il jaugea le pour et le contre, puis une idée lui vint. Il aller jouer des talents de la vampire mais ce n'était pas très grave. Au début il s'était demandé ce qu'elle avait fait lorsqu'ils s'étaient rencontré. Avait elle un pouvoir de téléportation ? Puis il s'était rendu compte que c'était autre chose. La vampire avait un tout autre talent que la simple téléportation.

Le Dragon sourit légèrement et rétorqua a l'hybride.

" Très bien. Soit ! Mais si l'on doit jouer une partie aussi sérieuse, je préférerai qu'on joue au calme. Simplement entre nous, quatre. "

Il pouvait y avoir une quantité extraordinaire de tricheurs dans l'assemblé et les enjeux joué ce soir avait attiré beaucoup trop d'attentions, pour que personnes n'essaient de favoriser l'un des trois camps. Un œuf de dragon, une collier de très grand valeur, un gant magique et un service de la part de Grayman. Les enjeux de ce soir était haut... Quoi que... Has connaissait le Bouc il ne prendrait pas un risque aussi grand si il n'avait pas un atout dans la manche. Mais bon... Il avait le sien aussi d'atout. Il était en face de lui. Belle et dangereuse...

J'eu un tressaillement lorsqu'un son léger vin chatouiller les oreilles de Has. Putain, mais comment ce connard était au courant qu'Oren avait une idée derrière la tête... Apparemment Oren était en train de jouer un coup en douce a quelqu'un. Et pour que son contacte l'appel par son diminutif et pas son nom complet ce devait être soit un supérieur soit un égale. La liste était mince... Je remarquais enfin l'oreillette très habillement dissimulé dans son oreille derrière ses cheveux. On pouvait dire ce que l'on voulait du Bouc, il savait cacher des détails et quelques gadgets quand il le fallait... Il ne me donnait que plus envie de le bouffer sur place et de vider la salle en même temps. Mais il ne fallait pas. Il fallait tenir. Les choses allaient devenir amusante, même pour moi... Alors je rentrerais mes griffes et regarderait de manière très attentive ce qui se passera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joséphine Du Barry
Enchanteur renommé
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 79
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 24
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans en apparence (400 ans)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Dans les grandes villes, l’innocence est le dernier repas du vice. [With Has ~ ]   Hier à 21:10



Dans les grandes villes, l’innocence est le dernier repas du vice.



Joséphine manqua de se noyer quand à la requête de Oren pour le dragon. Risquée ? Peut être. Mais intéressant. Il semblait avoir de la ressource, alors que voulait il à Has ?
Elle fixait son collier dans les mains de ce dernier. Il le scrutait. Si seulement il savait d'où elle le tenait il en serait encore plus ébahi. Mais elle n'allait en rien vendre la mèche.

Une véritable Merveille ? Et même plus que cela. En même temps Josy ne s’embeterai pas à porter de la camelote. Soyons clairs la dessus.
Le regard perdu dans le vide, la vampiresse avait entendu ce léger grésillement, cette voix inconnue et cet appel.
C’était tellement évident. Pourquoi faire une fête si ce n’est pour faire diversion ? Le choix classique… Josy avait user de ce stratagème des siècles durants. Et la fête battait son plein, alors allez savoir qui était la victime de son “objectif”, tout ce que la vampiresse imaginait était que cela n’avait rien de catholique.


Ouh… mais je vois que tout le monde mise gros ce soir…


Elle regarda l’objet que le 4eme joueur venait de poser. Quelque chose de particulier attirait toujours son attention. La confiance de ce Oren. Il semblait toujours aussi sûr de lui, et cela n’était pas normal. Ou alors elle était face à un égo surdimensionné… ce qui n’était pas impossible, après tout, elle avait connu nombreux hommes aux égos plus grands qu’eux même.

Son regard doré se posa sur les cartes et continuerent de dévisager les 3 autres joueurs. Chacun en donnait de ses grands airs, et tous les regards étaient posés sur eux. De la curiosité, de l’envie devant les mises. Quoi de pire pour notre vampire qui voulait passée inaperçue ce soir. “ Trop tard”.

Un mouvement sur le visage du dragon lançait le débat. Allait il accepter ? Oui ou non ? Et étrangement, ce n’était pas la réponse à laquelle s’attendait la vampiresse. Elle connaissait le dragon comme quelqu’un de moins… posé ? Bon certes… les circonstances sont différentes.

Seulement les 4 ? Qu’avait il en tête ? Voulait il tuer tout le monde sans être vu ? Non, idée stupide, cela se saurait et l’idée même d’avoir sa tête mise à prix aussi tôt était loin d'enchanter la vampiresse.
Ainsi joua t elle la carte qu’elle savait user.

C’est une très bonne idée… Un peu plus.. d’intimité... ne nous fera pas de mal.

Elle jeta un oeil mauvais sur l’assemblée qui s’était rassembler autour d’eux :

Cela évitera les curieux et les regards un peu trop… insistants.


Non pas qu’être regarder comme un objet la dérangeait, mais autant de regard sur elle alors qu'elle était quasi sans défense lui déplaisait bien trop.
Il avait un plan. Son sourire était clair pour la vampire, il n’y allait pas sans réfléchir. Elle fixa El’Oren, un sourire bien plus… enjôleur au visage, mais en rien forcé, juste le sourire de Joséphine quoi... :

Après tout les adultes devraient juste jouer entre eux ? N’est ce pas ?

Maintenant, tout ce qu’elle espérait, c’est que le plan du dragon n’impliquait rien de trop… tordu ? Sanglant ?...




codage par Laxy Dunbar.




~~~~~~~~~~~~
When the moon comes out i'm a Devil Inside ~




Personne ne touche à MON DRAGON, sinon, je mords !:
 



Si tu est intéréssée par les retrouvailles de Gaby et Josy c'est ici!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans les grandes villes, l’innocence est le dernier repas du vice. [With Has ~ ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans les grandes villes, l’innocence est le dernier repas du vice. [With Has ~ ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les grandes villes du monde ..
» Warhammer dans les grandes lignes
» Qu'est-ce que vous avez mangé au dernier repas?
» L'ADMR dans le secteur de Brasparts / Portage de Repas
» [ Dîner dans la Haute Société ] - PV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight City :: ~ In Moonlight City ~ :: Centre Ville :: Ruelles :: La rue de l'ombre-
Sauter vers: