Moonlight City

Forum RP Fantasy
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rien de pire que la solitude

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Rien de pire que la solitude   Sam 2 Fév 2013 - 19:15

Je me promenai, comme d'habitude, dans la forêt. Il n'y avait pas beaucoup de choses à faire, alors je errais sans but réel. Parfois j'allais jusqu'aux abords de la ville, mais le fait de ne pas vraiment aimer le contact avec les gens me dissuadait d'entrer. Alors je reprenais mon chemin en sens inverse, maudissant ma solitude. Je n'aimais pas le contact des gens, et pourtant, j'avais envie de rencontrer quelqu'un avec qui je serais bien. Quelqu'un de gentil, attentionné... Mais je n'arrivais pas vraiment à tisser des liens, car je dois avouer que j'avais un petit peu... peur. Oui j'avais peur du contact, peur de faire une bêtise, de ne pas répondre aux attentes de l'autre, peur de ne pas être à la hauteur, de mal me comporter... C'était plutôt un manque de confiance, mais de fait, j'avais peur. Alors je déambulait seule dans la forêt, chassant pour me nourrir, et évitant les chemins trop fréquentés.
Une pensée me traversa l'esprit: trop longtemps j'avais erré sans but. Trop longtemps je n'avais pas tissé de liens ou même cherché le contact. J'avais rencontré des gens, certes. Mais je n'arrivais pas à être naturelle. La seule personne, le seul être avec qui j'étais normale était Kimi, mon écureuil. Était-ce normal de ne pouvoir se comporter correctement qu'avec un écureuil? Non je ne crois pas. Alors je devais chercher à améliorer mon comportement, et réussir à être normale avec les autres personnes. Pour commencer, je devais commencer avec mes compatriotes, les elfes. Et quoi de mieux que d'aller dans le village elfique, demeure des elfes pour cela? Je me dirigeai donc, le coeur battant à vive allure, vers le village elfique.
Je marchais quand j’aperçus l'entrée du village. Je m’arrêtais devant et repris mon souffle. Puis, je pénétrai dans le village, où plein d'elfes s'affairaient. J'allais devoir surmonter ma timidité et tisser des liens avec eux, ce qui ne serait pas facile. Je commençai donc et essayai de parler à un elfe, qui ne faisait apparemment rien. Je tentai de lui parler mais il m'envoya balader. Ça commençai mal! Je me repris, ne me laissant pas abattre et tentai une approche avec un autre elfe. Une nouvelle fois, il m'envoya balader. Je tentai cinq fois l'expérience, mais toutes mes tentatives furent des échecs. Apparemment, je n'étais pas faite pour le contact. Abattue, fatiguée et triste de ne pas pouvoir vivre ma vie normalement, et d'être condamnée à vivre seule, je m'assis au pied d'un arbre et me mis à me lamenter et à pleurer toutes les larmes de mon corps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rien de pire que la solitude   Mar 5 Fév 2013 - 20:55

Blue revenait d'une de ses visites au lac souterrain de Monnlight City. Elle s'y rendait de plus en plus souvent, appréciant son calme par rapport à l'agitation qui régnait généralement autour de celui au pied de la cascade. Comme toujours elle discutaillait avec l'Eau. Elles parlaient un peu de tout et de rien. Laissant parfois passer de long moment de silence. Ce n'était pas forcément méchant ni même qu'elles ne voulaient plus communiquer. Elles laissaient simplement le temps couler entre elles, naturellement. Elles étaient liées depuis si longtemps. Cela ne changerait pas maintenant et leurs silences n'étaient rien. Elles avaient toute une vie pour tout partager. L'entité se lassa au bout de quelques temps, retournant à son inactivité contemplative. Pour elle le temps ne représentait rien. Rien du tout. Elle existait avant la naissance de Blue et existerait encore après sa mort. La fée ne savait pas quelle serait sa réaction lorsque son temps à elle serait écoulé. Elle frissonna à cette pensée qu'elle écarta bien vite. Il ne fallait pas y penser. Elle était encore jeune, elle avait tout le temps devant elle. Il n'était pas temps de penser à tout ça. La fée bleue n'était pas d'un naturel défaitiste et sa bonne humeur reprit rapidement le dessus. Il fallait avancer et voir la vie du bon côté. Elle laissait ses pas la guider chantonnant de sa voix claire quelques vers de son invention. Sa voix sonnait juste. Les fées étaient connues pour être de bonnes artistes. Si Blue ne savait pas dessiner elle savait chanter et jouer de la musique. Sûrement parce que cela lui plaisait davantage.
Cependant, alors qu'elle flânait dans la forêt sans but précis elle entendit des bruits incongrus. Qui pouvait donc pleurer en cette belle journée ? Elle arrêta de chanter, se contentant de chantonner l'air entre ses lèvres. Elle finit par trouver l'origine des pleurs. Une elfe était assise au pied d'un arbre et semblait vraiment triste la fée bleue s'approcha sans crainte. Elle était née dans l'un des villages elfiques et savait que, normalement, elle n'avait rien à craindre la la belle. Elle s'approcha encore et toujours. Sa petite chanson entêtante revenant sur ses lèvres. Elle s'arrêta juste devant l'elfe et ne cessa de chantonner que pour prendre la parole.

- Hello ! Ben alors, qu'est-ce qui te rend si triste ? Faut pas pleurer, il faut beau et si tout n'est pas rose aujourd'hui ça le sera demain.

Elle lança un sourire plein de fossettes à l'elfe. Habituellement Blue était plus réservée que cela mais ses deux dernières rencontres avaient été avec des vampires. Elle en avait assez d'être sur le qui vive. Elle était faite pour rire et pour sourire pas pour parler en marchant sur des oeufs. Curieuse, l'Eau se fit plus attentive à ce qu'il se passait avec sa petite protégée. Rencontrer de nouveaux êtres étaient toujours fascinant pour l'entité. Elle ne comprenait pas souvent l'intégralité de ce qu'il se passait mais elle tentait de comprendre, de percer l'étrange comportement de ces bipèdes tous différents les uns des autres. Ses goutes de pluie étaient plus sages. Elles se ressemblaient toutes et aucune ne voulait rivaliser avec l'autre. Elles finissaient toutes par rejoindre son sein. Elles rejoignaient toutes le lit de la rivière. Tout serait plus simple si les bipèdes eux aussi ne cherchaient rien d'autre qu'à rejoindre un but fixé. Et à être tous pareil personne ne pourrait l'embêter pour une couleur. Les gouttes possédaient toutes en elles les couleurs de l'arc-en-ciel lorsqu'elles étaient traversées par un rayon de soleil.
La fée bleutée secoua vivement la tête et recula d'un pas. Parfois l'Eau devenait un peu envahissante. Elle n'avait pas de pensées à proprement parler mais c'était plutôt une foule d'images et d'idées sans queue ni tête que la fée se devait d'agencer pour en comprendre le sens. Ce qu'elle faisait maintenant automatiquement.

- Plus sérieusement, j'espère qu'il ne t'arrive rien de grave. Je m'appelle Blue. Blue Ellyeus et fée de mon état. Tu veux que je reste un moment ? Tout parait moins grave lorsqu'on n'est plus seul.

Sa voix s'était faite plus douce et un brin plus sérieuse. Elle ne savait pas ce qui pouvait bien agiter l'elfe mais ça avait l'air rudement embêtant pour qu'elle tire une telle tête. La fée bleue se mit en tête de la réconforter et s'assit donc en tailleur devant elle, attrapant ses pieds en un geste légèrement enfantin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rien de pire que la solitude   Mar 5 Fév 2013 - 21:41

Tandis que je pleurais, je perçus la présence d'une personne qui... chantait? Tandis que les pas se rapprochaient, la chanson se faisait de plus en plus discrète jusqu'à disparaître. Je n'y prêtais pas plus attention, me lamentant sur mon triste sort, ma solitude éternelle. Etais-je condamnée à ne jamais avoir d'ami?
La personne qui chantonnait auparavant s'approcha de plus belle et se planta devant moi.

- Hello ! Ben alors, qu'est-ce qui te rend si triste ? Faut pas pleurer, il faut beau et si tout n'est pas rose aujourd'hui ça le sera demain.

La jeune personne s'avérait être une jeune fille, une fée probablement. Elle avait la peau curieusement bleue, mais j'étais trop polie et bien élevée pour lui en faire la réflexion. Elle était très mignonne et ne paraissait pas me mépriser. De toutes façons, les fées, si, comme je m'en doutais, elle en était une, étaient connues pour leur gentillesse.
La jeune fée secoua sa tête et recula d'un pas. Avais-je fais quelque chose qui la mettait mal à l'aise? Je ne faisais que pleurer après tout... La jeune fée reprit:

- Plus sérieusement, j'espère qu'il ne t'arrive rien de grave. Je m'appelle Blue. Blue Ellyeus et fée de mon état. Tu veux que je reste un moment ? Tout parait moins grave lorsqu'on n'est plus seul.

La première chose que je compris était le fait qu'elle était bien une fée. Elle s'appelait Blue. C'était très en raccord avec sa couleur de peau mais, encore une fois, je ne lui en fis pas la remarque. Ensuite, je remarquai son étonnante gentillesse. Quelqu'un qui voulait de moi! Cela me remonta un peu le moral et je relevai la tête, essuyant mes larmes et mes yeux.

-C'est très gentil à toi, lui dis-je. Je m'appelle Luna Ered'il et, comme tu peux le constater, je suis une elfe. A vrai dire, je pleure parce que tout le monde me rejette et que je ne sais pas pourquoi. Je n'ai pas d'amis et je désespère... Mais ce n'est pas grave. Enfin je l'espère. Tu es la première à vouloir m'aider. Alors merci beaucoup. Cela me fait énormément plaisir! Cela n'a aucun rapport mais la chanson que tu chantais, tout à l'heure, était très jolie.

Je souris. Cette jeune fée m'avait redonné le sourire alors que quelques instants plus tôt, j'avais vu la terre s'"effondrer". Je ne la connaissais pas vraiment, mais je commençais déjà à beaucoup l'apprécier!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rien de pire que la solitude   Mer 13 Fév 2013 - 18:15

Luna. Un très joli prénom, simple mais qui sonnait bien. Et un nom de famille parfaitement en accord avec ses oreilles pointues. Un vrai nom d'elfe imprononçable à souhait. En voyait qu'elle souriait la fée fut heureuse d'être intervenue. Elle aimait rendre les gens heureux. Elle n'allait pas dire que c'était le but de sa vie mais tout de même. Cela la touchait toujours lorsqu'elle arrivait à rendre le sourire à une âme en peine. Cette dernière se plaignait de ne pas avoir d'amis. Blue la laissa parler. Elle devait avoir besoin de parler de ses soucis à quelqu'un. Et le quelqu'un en question c'était elle. Elle s'accroupit face à l'elfe, tranquillement en équilibre sur la pointe de ses petits pieds, ses ailes battant doucement dans son dos afin qu'elle conserve plu facilement son équilibre.

- Cela n'a aucun rapport mais la chanson que tu chantais, tout à l'heure, était très jolie.

La fée bleue sourit de toutes ses dents, ravie d'avoir été entendue. Elle aimait beaucoup la musique, composer était pour elle un grand plaisir. Cependant, elle avait toujours peur de montrer aux autres ce qu'elle était capable de faire. Elle ne dévoilait ses ''talents'' que rarement. Et souvent par inadvertance comme maintenant. Elle ne chantait pas pour être entendue au départ. Elle chantait simplement parce qu'elle en avait envie et parce qu'elle était de bonne humeur. Et l'elfe retrouvait elle aussi un peu de courage et de bonheur si on en croyait le sourire qu'elle arborait. Celui de la fée s'élargit, contente d'avoir redonné le sourire à quelqu'un avec simplement quelques mots.

- Merci, c'est très gentil, sa voix était plus douce.

Elle était tout de même un peu gênée face à ce compliment et cela se sentait. Mais elle effaça bien vite ce sentiment de son esprit. Elle avait appris passer outre les commentaires qu'on pouvait lui faire. Enfin, surtout lorsqu'il s'agissait des commentaires désobligeants vis à vis de sa peau. Mais passons, pour une fois qu'on lui disait quelque chose de positif elle n'allait pas se mettre à ressasser le passé.

- Je chante pas souvent pour les autres. Déjà on veut pas forcement m'approcher alors bon. Elle laissa passer un léger silence, certaine que Luna comprendrait qu'elle voulait parler de sa peau. Mais, tu sais, si le monde ne vient pas à toi va jusqu'au monde. C'est pas tous les jours faciles mais souvent ça fonctionne assez bien.

Elle sourit doucement, tentant de se faire comprendre. Elle savait que ce n'était pas toujours facile d'aller vers les autres. Elle même était plutôt timide, surtout avec les hommes, mais elle avait appris que personne ne songeait à la manger et que, en général, ça se passait bien. Voir même très bien. Elle avait fait ainsi de belles rencontres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rien de pire que la solitude   Mer 13 Fév 2013 - 21:13

La jeune fée semblait être heureuse de mon compliment. Ça c'était chouette! Sans m'en rendre compte, j'avais redonné le sourire à quelqu'un. Cela améliora considérablement mon humeur. Blue semblait quelque peu gênée et cela se comprenait. Après tout, j'étais bien placée pour connaître les effets de la timidité, mais malgré cela, la jeune fée semblait y être passé outre. Peut-être que je pourrai en faire autant! Ce fut d'ailleurs cela qu'elle me conseilla

- tu sais, si le monde ne vient pas à toi va jusqu'au monde. C'est pas tous les jours faciles mais souvent ça fonctionne assez bien.

C'était un bon conseil. Et j'allais essayer de le faire. Après tout, une elfe incapable de communiquer avec les autres, c'était un peu bête non? Je souris. Blue m'avait convaincue: j'allais faire plus d'efforts pour être sociable! Après tout, si une petite fée à la peau d'une étrange couleur bleue avait réussi à surmonter sa timidité, pourquoi je ne pourrais pas le faire, n'ayant aucun problème? Attention ce n'était pas que je n'aimais pas sa couleur de peau! Juste que c'était un peu... inhabituel. Enfin bref, Je surmonterais ma timidité!
Je me levais, plus que jamais décidée à vaincre ma timidité. Soudain, je posai la question qui me brûlait les lèvres:

-Je ne veux pas paraître indiscrète mais... je ressens la présence de l'eau tout autour de toi mais je ne la vois pas... Enfin... Plus précisément elle est là mais elle semble très attirée par toi. Tu as un lien particulier avec elle?


Je me sentais indiscrète et, il fallait l'avouer, je détestais ça. Mais cette question me brûlait les lèvres et je n'avais pas réussi à la contenir. Après tout, si cette fée était en lien direct avec l'eau, cela expliquait pourquoi je n'avais pas beaucoup de problèmes pour lui parler. Alors qu'à l'inverse, j'étais terriblement mal à l'aise avec les pyromanciens.

*J'espère ne pas l'avoir gênée*

J'attendais patiemment sa réponse, tout en m'inquiétant un peu de l'effet que lui faisait ma question.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rien de pire que la solitude   Mar 21 Mai 2013 - 14:29

L'elfe lui parla de l'Eau et de la relation qu'elles pouvaient entretenir toutes deux. La fée ne savait pas ce qu'elle pouvait lui dire ou non. Elle n'aimait pas tellement parler de son amitié avec l'Eau. Les gens finissaient de la trouver étrange en général. Elle savait cependant que tout était différent lorsqu'elle abordait le sujet avec d'autres personnes ayant un don pour la contraindre à exhausser leur volonté. Elle ne répondit rien. Elle n'aimait pas mentir mais ne pas répondre alors qu'aucune question n'avait encore été posée n'était pas un mensonge à proprement parler.

- Tu as un lien particulier avec elle?

Oui, en effet, maintenant elle n'avait plus tellement le choix. Elle devait se plier à sa propre morale. Non, vraiment, elle ne pouvait pas mentir à l'elfe. Même si elle l'avait voulu elle n'aurait pu le faire de toute manière, elle ne savait pas mentir.

- Elle est mon amie. L'Eau et moi avons toujours vécu côte à côte. La compréhension n'est pas toujours parfaite mais, en général, on finit par s'en sortir. Le tout est de ne pas aborder de sujets qui soient trop abstraits pour elle comme les sentiments dont elle n'a pas vraiment de notion. Elle s'améliore avec le temps mais beaucoup de choses restent parfaitement floues pour elle.

Blue ne savait pas si elle était claire pour l'elfe mais elle faisait de son mieux. Elle n'était pas très douée pour expliquer la relation qu'elles entretenaient l'Eau et elle. Tout ce que les gens voyaient en général n'était que l'étrange pigmentation de sa peau. Elle savait que cela la rendait hideuse aux yeux de beaucoup mais ce détail lui passait encore au dessus de la tête. Elle ne se considérait pas comme une beauté bien qu'elle eut hérité du charme naturel de son peuple. Luna aussi, remarqua-t-elle. L'elfe était jolie et semblait prête à se lier d'amitié avec quiconque accepterait de l'approcher. La fée ne regrettait nullement de s'être arrêter auprès d'elle.

- Pour que tu t'en sois rendue compte je suppose que tu dois pouvoir la maîtriser d'une certaine manière.

Elle ne posait pas la question de manière directe mais c'était tout comme. Si l'elfe s'était sentie en droit de l'interroger elle ne voyait pas pourquoi elle aurait dû se retenir de faire de même. Elle était naturellement curieuse et ce trait de caractère ne semblait pas vouloir s'estomper avec l'âge bien qu'elle apprit à le dompter peu à peu. Elle avait volontairement éludé la rencontre entre l'entité et elle même. De cela elle n'en parlait jamais. D'autant plus qu'elle aurait été bien en peine de le faire, il ne lui en restait que de très vagues souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rien de pire que la solitude   Sam 25 Mai 2013 - 16:18

La jeune fille m'expliqua qu'elle était amie avec l'eau, que l'eau ne comprenait pas très bien le concept de "sentiments" et, même si son histoire était confuse, je comprenais un peu. Je voyais qu'elle omettait de dire quelque chose, mais je ne fis pas de commentaire... Après tout, si elle ne voulait pas en parler, c'était son choix. Et puis la jeune fée semblait être dérangée par la couleur de sa peau. Moi, je trouvais cela mignon. Et la petite fée était plutôt jolie. Puis, elle me dit:

-Pour que tu t'en sois rendue compte je suppose que tu dois pouvoir la maîtriser d'une certaine manière.

Je lui souris gentiment et lui répondit:

-Effectivement! Je peux la manipuler comme je le désire, et je peux également transformer la structure de mon corps en eau et le modifier comme je le désire.

Comme pour illustrer mes propos, je transformai mon corps et le modulai de façon à ressembler à la fée, mais entièrement en eau. Puis je me retransformai normalement. Je lui sourit de plus belle, de nouveau de bonne humeur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rien de pire que la solitude   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rien de pire que la solitude
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il n'y a rien de plus terrible qu'un roi en colère et rien de pire que d'en être l'objet [Evangeline - Guillaume]
» Le National Sarkozysme
» Livia (+) Il n’y a rien de pire que d’aimer quelqu’un qui n’arrête pas de vous décevoir.
» L'enfer n'est rien face à la femme qu'on a trahie ( PV Darren O'Connor, Sean Fitcher)
» Car il n'y a rien de mieux que de se revoir, peu importe ce qui nous sépare [Les jumeaux:P ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight City :: ~ Archives ~ :: Archives :: Les abords de la ville :: La forêt :: Les villages elfiques-
Sauter vers: