Moonlight City

Forum RP Fantasy
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Maitre de son royaume [PV Noctis]

Aller en bas 
AuteurMessage
Mistral Nereis
Jeune magicien
avatar

Féminin Gémeaux Chien
Messages : 8
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 23
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Mi démone mi sorcière
Age: 21 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Maitre de son royaume [PV Noctis]   Mer 10 Déc 2014 - 14:03

On vit s'échapper alors une silhouette sournoise de la grande maison au bout de l'Éternal Street. C'était une silhouette mince et fine de femme qui ne faisait plus aucun bruits pour ne pas réveiller sa petite sœur qui devait déjà dormir tranquillement. Malgré sa robe encombrante, elle semblait habitué à se déplacer sans bruits, en faisant attention pour ne pas se faire remarquer. Elle y était bien obligée, sinon, qu'aurait dit sa petite sœur si elle l'avait vu s'échapper ainsi au beau milieu de la nuit afin d'aller assouvir ses pulsions démoniaques?

Mistral était cette jeune fille qui tentait de rejoindre la grande place en essayant de ne pas se faire remarquer par les gens du Grand Lotissement. Tout en marchant discrètement, elle se repassait en tête les noms de ces endroits afin de ne pas se perdre lorsqu'elle reviendrait. En effet, la jeune démone et sa sœur étaient arrivées depuis un moment sur cette île que les passants appelaient Moonlight City, mais elle n'avait eu aucun temps pour visiter et se faire des repères puisqu'elle était restée dans sa chambre tout ce temps, essayant de comprendre comment elles avaient fait pour y atterrir et comment faire pour en repartir. Comme toutes ses tentatives s'étaient vouée à l'échec, elle avait fini par abdiquer et avait fait de cette île son nouveau chez-soi. Or, ce soir, c'était sa première sortie.

Mistral ne se sentait pas stressée ou intimidée le moindre du monde. C'était sa nature; elle était l'éternelle reine d'un royaume qu'elle découvrait chaque jour. Elle marchait toujours la tête bien droite et d'un pas assuré, ce qui aurait pu en intimidé d'autre là d'où elle venait. Cependant, ici, c'était une tout autre histoire, et Mistral n'avait fini d'être étonnée. D'ailleurs, elle n'était plus sûre où ses pas la mènerait ce soir-là. Elle avait fini par déboucher sur une grande place où elle voyait des vitrines d'échoppes de différentes couleurs, et elle savait être déjà venue ici, avec sa sœur. C'est pourquoi elle n'arrêta pas son chemin et se permit d'avancer encore, ne se retournant que pour lire les noms des chemins qu'elle avait emprunter.

Encore quelques rues aux vitrines multicolores dont les magasins étaient bien entendu fermés à cette heure, et Mistral vit l'espace entre les murs se rapprocher. Elle senti alors cette nouvelle ambiance de plus en plus sombre dans laquelle elle plongeait, et ce ne fit que lui mettre le sourire au lèvre tout en lui accélérant le pas. Elle était pressée de découvrir les secrets et les mystères de ce nouvel endroit glauque. Et c'est bien entendu de telles pensées en tête qui l'accompagnaient lorsqu'elle déboucha sur la ruelle de l'ombre. Enfin, c'est ce que ses yeux lisaient sur le petit écriteau, là-haut.

Elle reprit sa démarche assurée et releva sa tête lorsqu'elle entra dans l'âtre du mal. Bien des choses elle avait à découvrir ici, et elle sentait que ce périple nocturne ne serait pas en vain; il ne l'était déjà plus, maintenant qu'elle avait trouver cette place qui la faisait se sentir bien. Ses parents auraient été fiers d'elle tandis qu'elle marchait, qu'elle apercevait de plus en plus de gens apparaître et vaquer à leur magouilles quotidiennes. Elle ne se mêlerait qu'aux plus hauts placés dans la hiérarchie, puisqu'elle était reine de ce royaume, de toute façon.

On l'apercevait et on la pointait du doigt, mais elle n'en portait même as attention, trop occupée a découvrir et découvrir encore ce qui l'entourait.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis Rasphodos
Mage respectable
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 118
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 25
Localisation : Dans tes pires cauchemards
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Démon
Age: 19 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Maitre de son royaume [PV Noctis]   Sam 31 Jan 2015 - 1:55


Diriger n'est pas de tout repos.

Confortablement installé dans un somptueux siège de cuir, je lisais attentivement les différents documents éparpillé sur la tables en ébène au bout de laquelle je siégeais. Il y avait de tout, cartes de la ville, rapports en tout genre, avis de recherche et inventaires de diverses sortes. Je m’efforçai depuis deux jours maintenant à étudier dans ses moindres détails l'énorme quantité de paperasse que les Cerbères avaient laissé derrière eux, espérant y trouver  des informations qui me permettraient de monter un plan solide afin de m'assurer le contrôle total des la rue de l'Ombre et pourquoi pas de la ville toute entière...

Depuis peu, j'avais pris la place des Cerbères, les anciens dirigeants des créatures du mal de cette ville. Enfin... dirigeants étaient un bien grand mot pour qualifier leurs fonctions. En réalité, il se contentaient juste de brider les créatures du mal et s'assurer qu'il ne fassent pas trop de dégâts et ne rompent pas l'équilibre de la cité. De bons chiens qui obéissaient aux moindres ordres des hauts dignitaires de cette ville en somme...

Mais tout avait changé cette fameuse nuit où ils avaient tenté de me chasser de la ville. Cela avait été la goûte de trop, toute la pression que j'avais accumulé avec la trahison de Nero et le combat contre Dante – sans oublier le fait que Yukia avait survécu et était revenue du monde des Limbes – avait fini par explosé. J'avais fait un véritable carnage ce soir là et les Cerbères furent bien évidemment mes premières victimes. J'avais ensuite repris leur place et le contrôle sur la rue de l'Ombre par la même occasion. Toutefois, régner n'était pas si facile.... Bien que j'avais réussi à rallier toutes les créatures peuplant les bas-fonds de Moonlight City à ma cause en leur promettant de briser le soit disant équilibre de cette ville et d'en créer un nouveaux où nous aurions notre mot à dire, faire régner l'ordre et la discipline était une tâche bien plus fastidieuse et compliquée à accomplir que celle de se faire accepter comme leader. Bien que tous m'avaient accepter comme chef, ils n'arrivaient toujours pas à s'entendre entre eux et continuaient à s'entre-tuer comme de vulgaires bêtes.


* Et c'est bien mon plus gros problème pour l'instant... Il faut que je trouve un moyen pour qu'ils soient tous unis et forment une armée soudée et disciplinée....*


Et comme si cela n'était déjà pas assez compliqué, bons nombres d'êtres puissants et influents – dont Haku – semblaient s'être évaporer dans la nature. Ils avaient tout simplement et tout bonnement disparu du jour au lendemain sans aucune raison. J'avais tout d'abord pensé à un tueur en série ou que les gardes de la ville avaient renforcé leurs effectifs mais la disparition de l'ange sombre avait démonté toutes mes hypothèses. Le milicien ou le malfrat qui capturerait ou tuerait Haku n'était certainement pas encore né et il aurait certainement fallu une personne aussi puissante que cette petite peste de Haliwell pour la mettre hors d'état de nuire. Non... si l'ange avait disparu c'est qu'elle était partie de son plein gré. Tout cela n'annonçait rien qui vaille... Quelque chose se tramait dans l'ombre et il fallait à tout prix que je sache de quoi il en retournait. Quoiqu'il pouvait se passer ici, je voulais absolument ma part du butin, et quelque chose en mon fort intérieur me disait qu'elle serait des plus attrayante....

Alors que j'étais complètement plongé dans mes pensées, je revins à la réalité en entendant quelqu'un frappé à la porte. Après avoir signalé à l'individu qui se trouvait de l'autre côté de l'imposante porte en chêne, celle-ci s'ouvrit sur quatre démons ainsi que sur une jeune femme que deux d'entre eux tenaient fermement par les bras. Bien que le démon qui s'avança vers moi allait s'apprêtait à s'expliquer, il ne m'en fallut par plus pour savoir de quoi il en retournait...


-Patron... On a trouvé cette femme... Elle traînait à quelques rues d'ici... C'est apparemment la première fois que l'on....
- Une intruse en somme.
L'interrompis-je alors que une ombre jailli du sol et plaqua l'homme à terre, ses énormes griffes entourant sa gorge, menaçant de l'égorgé au moindre mouvement. Expliquez-moi donc, tous les quatre, comment elle a pu passer inaperçue et traverser la moitié du quartier sans encombre ?!
- On... On en sait rien... Pitié ne me tuer pas !! On y est pour rien... On faisait notre ronde dans la partie centrale comme on nous l'a ordonné et on l'a trouvée là... Elle est sans doute passé par l'entrée Ouest...
- Très bien... Dans ce cas, amenez-moi les gardes de l'entrée Ouest.


Les quatre s’exécutèrent aussitôt sans broncher et quittèrent rapidement la pièce, certainement soulagé que je ne les ais pas réduits en charpie. Je reportai alors mon attention sur la jeune femme qu'il m'avait amenée. Un joli minois, des yeux couleur améthyste, un longue chevelure blonde coiffée en deux couette et une robe qui mettait en valeur son corps aux courbes généreuses. Il fallait le dire, elle était très belle. C'était à se demander comment elle avait pour passer inaperçue alors que les lieux étaient très surveillés. Je laissai cette question sur le côté pour l'instant et me concentrai d'avantage sur la captive afin de cerner son aura, qui était des plus surprenante...

-Tiens donc... Une métisse. Et quel métissage intéressant ! Mi-démon, mi-sorcière... Mais , dis-moi ? Pourquoi est-ce qu'une jeune femme comme toi se retrouve dans un endroit aussi dangereux que la rue de l’Ombre ? Demandais-je tout en reprenant place sur mon siège, invitant d'un geste de la main l'inconnue à prendre place sur celui qui se trouvait juste en face.

Je devais l'avouer, cette jeune femme m'intriguait. Il était très rare qu'un être doté de sang de sorcier puisse se fondre dans la masse des êtres malfaisante avec une telle aisance. Peut-être s'agissait-il d'un espion ? J'en doutais fort... Si cela avait été le cas, elle aurait certainement déjà attaquer.

~~~~~~~~~~~~

Rps avec: ¤ Red ¤ Mistral ¤ Haruka¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mistral Nereis
Jeune magicien
avatar

Féminin Gémeaux Chien
Messages : 8
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 23
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Mi démone mi sorcière
Age: 21 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Maitre de son royaume [PV Noctis]   Mer 11 Fév 2015 - 17:51

La jeune femme n'avait cependant pas remarquer que des gens de plus en plus étranges et louches - ceux qu'elle s'était attendue à voir dans cet antre glauque - se rapprochaient d'elle. Elle se promenait entre les étalages de produits noirs et ce qu'elle admirait, elle en faisait la liste, se promettant de revenir se procurer une foule de ces produits pour ses propres fins. C'est pendant qu'elle admirait une espèce de dague serties de pierres rouges qu'elle remarqua, dans le reflet de sa lame, les étranges créatures qui s'approchaient d'elle, le regard de rage. Mistral se retourna vivement, armée de cette dague qu'elle planta dans le premier garde qui lui toucha. Celui-ci s'effondra avant même d'avoir eu le temps de respirer, ce qui eut l'effet de reculer les autres qui avaient certainement des idées un peu trop déplacées pour la jeune reine en devenir.

Mistral sourit doucement tout en regardant la dague. Elle l'aimait bien, et elle la trouvait facile à manier. Elle tira alors quelques pièces de sa bourse qu'elle tira négligemment au vendeur, qui, après s'être rendu compte de ce dont la jeune fille était capable, préféra maugréer quelques imbécilités plutôt que de répliquer. Satisfaite, Mistral se retourna et continua son chemin. Cependant, alors qu'elle ne portait plus vraiment attention aux hommes qui l'avaient agressée, ceux-ci se remirent de leurs esprit. L'un d'eux lança:


-Mais que faisons-nous d'elle?
-Les ordres sont les ordres. Personne d'inconnu ne peut rentrer ici sans l'autorisation du chef.
-Mais elle va nous tuer l'un après l'autre...


Mistral était déjà trop loin pour entendre ces complots, elle cherchait l'endroit où les plus hauts placés pouvaient bien se trouver. Les successions de ruelles ne l'encourageaient guère, et au bout d'un temps, elle se dit qu'elle s'était peut-être trompée sur la nature de l'endroit, finalement. Où qu'alors, il était bien plus ardu de trouver des gens important qu'elle ne le croyait. En effet, elle n'avait jamais eu de mal car là d'où elle venait, les criminels se trouvaient généralement dans de grandes maisons que l'on appelait les Parlements ou les Hôtels de Ville.

Ses sens lui indiquèrent alors que quelque chose clochait. Cependant, elle n'eut pas le temps de réagir qu'on l'embarqua dans un grand sac de tuile noire. Oh, ce n'était pas que Mistral était impressionnée par ce sac, au contraire. Cela la fit sourire. Peut-être que ce l'était facile, finalement. Elle ne fit que s'assurer que ses éternelles queues de cheval étaient bien arrangées et que sa robe n'avait de plis que ce que le sac formait, et elle attendit. Au bout d'un temps, elle vit le sac s'ouvrir et on la jeta sur le sol. Les quatre crétins qui l'avaient pris ne semblait pas savoir que Mistral possédait toujours sa dague et que malgré eux, elle pouvait très bien s'en servir, mais la jeune presque reine resta fière, se releva de tout son long sur ses escarpins, repassa rapidement les plis de sa robe et se laissa prendre par les bras. Elle retint un rire moqueur lorsqu'elle se rendit compte qu'avec ses chaussures, elle dépassait d'une demi-tête les gens qui l'amenait et se laissa guider jusqu'à une porte de chêne imposante qui s'ouvrit sur un trône. Sur le trône, un homme aux cheveux de lune semblait dérangé par cette intrusion, et après une petite altercation qui fit comprendre à Mistral qu'il était rare de voir des inconnus dans ces coins, les quatre gardes se sauvèrent à la course.

Une fois sa liberté retrouvée, Mistral fixa le démon qui la dévisageait pareillement. Il remarqua son métissage dont elle n'était pas particulièrement fière, puis lui demanda ce qu'une femme comme elle faisait dans un endroit aussi dangereux que la rue de l'ombre. Mistral souris, puis exécuta une révérence tout en sortant discrètement la dague de sa bourse. En ce relevant, elle la laissa paraitre au grand jour et répondit, un peu sarcastiquement il fallait l'avouer:


-Parce qu'une femme comme moi a plus d'un tour dans son sac.

Il était clair que les mauviettes qui étaient parties subitement n'allait pas revenir avant un petit moment, et Mistral avait conscience que la tête dirigeante qu'elle avait tant chercher était justement là, devant elle. Mais maintenant que cette étape était accomplie dans sa liste de chose à faire, elle réalisa qu'elle avait oublier un détail important: la suite de cette rencontre. Mistral ne pouvait pas s'auto-proclamer reine ainsi et elle en avait bien conscience, cela aurait été royalement stupide, mais elle ne pouvait pas non plus rester ainsi au sol. C'est sa nature qui voulait l'empêcher d'être soumise, en fait. Elle remit sa dague dans sa poche et s'approcha du trône.


-Et qu'une femme comme moi chercherait bien sûr disons... du travail... dit-elle, d'une voix mielleuse à faire fondre même les murs de roc.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis Rasphodos
Mage respectable
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 118
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 25
Localisation : Dans tes pires cauchemards
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Démon
Age: 19 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Maitre de son royaume [PV Noctis]   Dim 6 Mai 2018 - 13:31


Lorsque je lui demandai pour quelle raison elle se retrouvait dans les quartiers de la Rue de l'Ombre, la jeune inconnue répondit, dans une élégante révérence, qu'elle avait plus d'un tour dans son sac. Lorsqu'elle se releva, elle laissa apparaître au grand jour une dague sertie de pierres précieuses et délicatement travaillée. J'arquai un sourcil en voyant l'arme. Si la jeune femme ne l'avait pas exposée au grand jour, je n'aurai sans doute pas remarqué qu'elle l'avait en sa possession. Par ailleurs, je ne comprenais pas trop pourquoi elle l'affichait de la sorte. Était-ce une menace ou voulait-elle faire étalage de ses talents de prestidigitations...

Apparemment, la deuxième option semblait être la bonne puisqu'elle ajouta que c'était la recherche d'un éventuel travail qui 'avait conduit dans ce coin malfamé de  Moonlight City, ce qui en disait assez long sur le camp auquel elle appartenait. Je la dévisageai des pieds à la tête, sans aucune gêne, et laissai un léger sourire amusé s'installer sur mes lèvres. Cette femme avait de l'audace et je devais avouer que cela me plaisait beaucoup. Il y avait peut-être un filon à exploiter.


- Tu es bien téméraire...Lui dis-je alors que je quittai le siège sur lequel j'étais jusqu'alors installé.

Je me dirigeai vers la nouvelle arrivante et fit le tour de cette dernière – comme si j'examinai une marchandise – avant de me planter face à elle. Je remarquai alors que, pour une femme, elle était plutôt grande puisque je ne la dépassai que d'un centimètre ou deux.


- Tu as donc réussi à te faufiler jusqu'ici sans qu'aucun garde s'en rende compte...Soufflais-je, plus pour moi que pour mon vis-à-vis.

Cet état de fait m’intriguait au plus haut point. Certes, les démons que j'avais placé aux postes de surveillances n'étaient pas les plus doués qu'on pouvait trouver mais ce n'était pas non plus de parfaits imbéciles... Par ailleurs, une aura de sorcière n'aurait pas passé inaperçue. La nouvelle arrivante avait apparemment des dons pour dissimuler son aura et passer inaperçue. Cela pouvait s'avérer être un don intéressant... Par ailleurs, je n'avais plus d'alliés de qualité pour l'instant. Nero m'avait trahi et Haku avait disparu je ne sais où. Malgré que je sois à la tête d'une bonne portion des mauvais quartiers de la ville, j'étais seul et donc vulnérable. Il était temps que je songe à me constituer un nouveau réseau d'alliés. Pourquoi pas commencer avec cette jolie plante ?


- Un travail.... On devrait pouvoir te trouver cela. Mais avant...

Je fut interrompu par l'arrivée de l'équipe chargée de surveillée l'entrée ouest du territoire que j'avais annexé. Vu le teint livide et l'expression angoissée qu'ils affichaient, ils devaient être au courant du motif qui les amenaient ici. Je les fixai avec un air amusé et un sourire sadique un bref instant et me tournai ensuite vers la jolie blonde.[/i]

- Je devrais pouvoir trouver quelque chose qui te convient. Mais avant cela, il va falloir me montrer de quoi tu es capable...Lui confiais-je en désignant d'un geste de la main mes hommes, l’invitant par là à faire étalage de ses pouvoirs sur ces derniers

~~~~~~~~~~~~

Rps avec: ¤ Red ¤ Mistral ¤ Haruka¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mistral Nereis
Jeune magicien
avatar

Féminin Gémeaux Chien
Messages : 8
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 23
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Mi démone mi sorcière
Age: 21 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Maitre de son royaume [PV Noctis]   Jeu 10 Mai 2018 - 4:42

L'être glauque semblait détailler la belle démone du regard et sous toutes ses coutures, et elle se laissait faire, sachant que pour grimper les marches du pouvoir, il fallait d'abord se retrouver au bas, où l'on se faisait regarder comme un réel objet. Mais avoir été dans les environs de chez elle, dans un lieu qu'elle connaissait et sur lequel elle avait de l'emprise, il y aurait bien longtemps que sa dague aurait trouvé la trajectoire vers la gorge du démon en face d'elle. Elle tâcha tout de même de ne pas laisser parraître ces paroles tandis que le démon me disait qu'il pourrait bien me trouver du travail. La jeune fille ne savait pas quelle forme tout cela allait bien pouvoir prendre, mais avant même qu'elle ait le temps de réfléchir un peu plus à la question, les gardes censés surveiller cette fameuse porte ouest apparurent. Elle leur jetta un regard par dessus son épaules, à peine quelques instant, ne se donnant pas même la peine de se retourner afin de comprendre ce qu'il en était; les hommes semblaient être des stéréotypes ambulants. C'était quatre petits bonshommes assez replets, bedonnants, qui semblaient prendre leur travail de surveillance comme un bon prétexte pour enfourner de la nourriture de bas niveau et enchaîner les brevages à faible teneur en alcool les uns après les autres afin de maintenir ce ventre proéminent qui ressemblait presque à une petite colline. La jeune fille n'était guère impressionnée par cette équipe de travail, mais elle se dit bien qu'il fallait trouver des serviteurs là où on le pouvait.

Cependant, la jeune fille cru comprendre que le démon en face d'elle s'attendait à ce qu'elle face son sale boulot à sa place. Mistral haussa un sourcil, guère impressionnée par cette demande. S'il voulait une démonstration, il aurait pû se donner la peine de l'affronter lui-même. Mais Mistral savait bien que les choses ne fonctionnaient pas toujours ainsi, alors elle fit une rapide révérence et se volatilisa quelques secondes, pendant lesquelles elle laissait monter le suspence quant à sa prochaine action. Mais comme elle ne voulait pas faire durer ce petit combat plus longtemps qu'il ne fallait, elle réapparut derrière le premier garde, sa dague en main, et l'incrusta bien profondément dans la poitrince de ce dernier. Voyant leur comparse s'écraser sur le sol, bientôt sans vie, les trois autres reculèrent de quelques pas tandis que la jeune fille levait très lentement le regard sur eux. Ils faisaient pitié, et il n'était jamais bon de jouer avec sa nourriture, La jeune démone ne pensait même pas avoir besoin d'un tant soit peu de protection avec eux, donc elle n'invoqua même pas sa bulle de protection avant de se lancer sur les pauvres hommes qui ne comprennaient pas à quoi ils se frottaient.

Alors, en chemin, Mistral usa des ténèbres pour invoquer deux longs bras noirs qui sortaient du sol et qui vinrent s'enrouler sur les deux gardes suivant avant de les écraser comme de vulgaires mouches. Ces deux morts avaient été brutâles et rapide, et Mistral le savait à la façon dont ils avaient crié leur dernier souffle, mais elle n'y prêtait peu attention puisque devant elle se tenait un dernier garde qui ne tarderait pas à aller les rejoindre. À la manière d'une vipère, la jeune succube s'avança vers lui qui avait décidé de ne pas rester cloué sur place, comme ses autres accolytes. Il avait dégainer son épée de travail et s'était élancé vers la belle démonde qui avait évité le coup comme si de rien était. En effet, l'agilité des hommes gagnés par l'embonpoint et les répercussions de rester imobiles trop longtemps rendait ce combat peu intéressant. La jeune fille afficha un air ennuyé tandit qu'elle offrit de nouveau sa dague à celui qui s'avança une deuxième fois sur elle. Cependant, ce fut bien la dernière, puisque Mistral, avec toute la force dont elle était capable, souleva l'homme du sol par sa dague et rentra plus profondément son couteau, en plus d'une partie de son bras, dans ce corps gras. Elle devait s'avouer un peu sadique sur les bords puisqu'elle adorait provoquer de la douleur à ceux qui se dressaient sur son chemin, un peu comme n'importe quel démon en fait.

Alors, lorsque l'étincelle de vie eut quitter les yeux du dernier garde, elle le reposa au sol et s'avança d'à peine quelques pas vers le démon, surtout pour quitter la zone qu'elle venait d'ensanglanter. Elle refit cette même petite courbette avant de se laisser aller à un baillement d'ennui et de détourner le regard. Cette petite altercation l'avait profondémment ennuyer, et si c'était ça les têtes dirigeantes de cet endroit, peut-être ne voulait elle même pas de travail après tout. Elle se sentait complètement blasée, et ne voulait pas endurer cet état d'être tous les jours du reste de sa vie, alors elle hésitait. Ou bien il se passait quelque chose de plus distraillant, ou bien elle se barrait; elle n'avait pas de temps à perdre à faire la salle besogne de quelqu'un qui n'avait même pas assez de considération pour elle pour lui offrir des adversaires à sa taille.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis Rasphodos
Mage respectable
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 118
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 25
Localisation : Dans tes pires cauchemards
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Démon
Age: 19 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Maitre de son royaume [PV Noctis]   Hier à 22:57


Ce fut, au final, une démonstration des plus décevantes

Alors que la patrouille que j’avais mandé venait de faire son entrée, je m’étais tourné vers l’inconnue. l’intimant à demi-mot de faire faire étalage de ses talents. Alors qu’elle se dirigeait vers les nouveaux venus, je repris place sur le siège où j’étais installée avant qu’elle ne fasse irruption. Je me calai confortablement dans celui-ci, laissant ma tête reposer dans l’une de mes mains, comme si je m’attendais à voir un merveilleux spectacle.

Pourtant, je savais qu’il allait s’agir d’un combat à sens unique.

Enfin… On ne pouvait même pas qualifier cela de combat puisque la jeune femme à la longue chevelure blonde massacra les quatre hommes en moins de temps qu’il ne faut pour épeler le mot “carnage”. Comment des incapables pareils s’étaient-ils retrouvés dans mes rangs ?


-Vraiment pitoyable…Soufflais-je pour moi-même alors que la jeune femme revenait faire moi et exécuta une gracieuse révérence.

Au moins, j’avais pu en apprendre un peu plus sur les capacités de la nouvelle arrivante. En plus de manier les objets contondants à la perfection, elle semblait capable de manier les ombres. Il y avait là un joli potentiel. Je la fixai un long moment, l’air songeur. Qu’allais-je donc pouvoir faire d’elle ? J’avoue que je n’étais pas contre le fait de pouvoir déléguer un peu de mes charges à quelqu’un. Haku avait vraisemblablement quitté cette ville et Yami était partie batifoler je ne sais où. Aussi me retrouvais-je complètement surchargé et - cela me faisait mal de l’admettre - un peu perdu. Gérer cet endroit était bien plus compliqué que je ne l’avais pensé et je me rendais bien compte que je ne garderai pas le contrôle bien longtemps si je n’apprenais pas à bien m’entourer et à déléguer…

Je fus ramené à la réalité par le tintement de l’imposante horloge, posée dans un coin de la pièce. Elle annonçait qu’il était minuit, ce qui me rappela que j’avais quelque chose à faire. Je décidai donc de laisser là mes réflexions et reportai mon regard sur ma future  - du moins, je l’espérais -
subalterne alors que je quittai mon siège.


- Si tu es toujours intéressé de travailler avec moi, suis-moiLui intimais-je avant de la dépasser et de sortir de l’imposante bâtisse qui me servait à la fois de nouveau domicile et de Q.G.

Pour mon plus grand plaisir, la jeune femme - dont je ne connaissais, d’ailleurs, toujours pas le nom - semblait disposer à me suivre. Je m'engouffrai alors dans le dédale de ruelles sombres et malfamées que formait la rue de l’Ombre. Bien que l’endroit ressemblait à un vrai labyrinthe, je m’y déplaçait avec aisance, sachant parfaitement où je voulais me rendre.


- Alors dis-moi… Que viens donc faire une demi-sang ici.Demandais-je d’un air distrait.

Nous en avions pour un petit moment de marche, alors autant essayer de se distraire.

~~~~~~~~~~~~

Rps avec: ¤ Red ¤ Mistral ¤ Haruka¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maitre de son royaume [PV Noctis]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maitre de son royaume [PV Noctis]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight City :: ~ In Moonlight City ~ :: Centre Ville :: Ruelles-
Sauter vers: