Moonlight City

Forum RP Fantasy
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Maitre de son royaume [PV Noctis]

Aller en bas 
AuteurMessage
Mistral Nereis
Jeune magicien
avatar

Féminin Gémeaux Chien
Messages : 24
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 24
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Maitre de son royaume [PV Noctis]   Mer 10 Déc 2014 - 14:03

On vit s'échapper alors une silhouette sournoise de la grande maison au bout de l'Éternal Street. C'était une silhouette mince et fine de femme qui ne faisait plus aucun bruits pour ne pas réveiller sa petite sœur qui devait déjà dormir tranquillement. Malgré sa robe encombrante, elle semblait habitué à se déplacer sans bruits, en faisant attention pour ne pas se faire remarquer. Elle y était bien obligée, sinon, qu'aurait dit sa petite sœur si elle l'avait vu s'échapper ainsi au beau milieu de la nuit afin d'aller assouvir ses pulsions démoniaques?

Mistral était cette jeune fille qui tentait de rejoindre la grande place en essayant de ne pas se faire remarquer par les gens du Grand Lotissement. Tout en marchant discrètement, elle se repassait en tête les noms de ces endroits afin de ne pas se perdre lorsqu'elle reviendrait. En effet, la jeune démone et sa sœur étaient arrivées depuis un moment sur cette île que les passants appelaient Moonlight City, mais elle n'avait eu aucun temps pour visiter et se faire des repères puisqu'elle était restée dans sa chambre tout ce temps, essayant de comprendre comment elles avaient fait pour y atterrir et comment faire pour en repartir. Comme toutes ses tentatives s'étaient vouée à l'échec, elle avait fini par abdiquer et avait fait de cette île son nouveau chez-soi. Or, ce soir, c'était sa première sortie.

Mistral ne se sentait pas stressée ou intimidée le moindre du monde. C'était sa nature; elle était l'éternelle reine d'un royaume qu'elle découvrait chaque jour. Elle marchait toujours la tête bien droite et d'un pas assuré, ce qui aurait pu en intimidé d'autre là d'où elle venait. Cependant, ici, c'était une tout autre histoire, et Mistral n'avait fini d'être étonnée. D'ailleurs, elle n'était plus sûre où ses pas la mènerait ce soir-là. Elle avait fini par déboucher sur une grande place où elle voyait des vitrines d'échoppes de différentes couleurs, et elle savait être déjà venue ici, avec sa sœur. C'est pourquoi elle n'arrêta pas son chemin et se permit d'avancer encore, ne se retournant que pour lire les noms des chemins qu'elle avait emprunter.

Encore quelques rues aux vitrines multicolores dont les magasins étaient bien entendu fermés à cette heure, et Mistral vit l'espace entre les murs se rapprocher. Elle senti alors cette nouvelle ambiance de plus en plus sombre dans laquelle elle plongeait, et ce ne fit que lui mettre le sourire au lèvre tout en lui accélérant le pas. Elle était pressée de découvrir les secrets et les mystères de ce nouvel endroit glauque. Et c'est bien entendu de telles pensées en tête qui l'accompagnaient lorsqu'elle déboucha sur la ruelle de l'ombre. Enfin, c'est ce que ses yeux lisaient sur le petit écriteau, là-haut.

Elle reprit sa démarche assurée et releva sa tête lorsqu'elle entra dans l'âtre du mal. Bien des choses elle avait à découvrir ici, et elle sentait que ce périple nocturne ne serait pas en vain; il ne l'était déjà plus, maintenant qu'elle avait trouver cette place qui la faisait se sentir bien. Ses parents auraient été fiers d'elle tandis qu'elle marchait, qu'elle apercevait de plus en plus de gens apparaître et vaquer à leur magouilles quotidiennes. Elle ne se mêlerait qu'aux plus hauts placés dans la hiérarchie, puisqu'elle était reine de ce royaume, de toute façon.

On l'apercevait et on la pointait du doigt, mais elle n'en portait même as attention, trop occupée a découvrir et découvrir encore ce qui l'entourait.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis Rasphodos
Adepte du surnaturel
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 161
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 25
Localisation : Dans tes pires cauchemars
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 19 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Maitre de son royaume [PV Noctis]   Sam 31 Jan 2015 - 1:55


Diriger n'est pas de tout repos.

Confortablement installé dans un somptueux siège de cuir, je lisais attentivement les différents documents éparpillé sur la tables en ébène au bout de laquelle je siégeais. Il y avait de tout, cartes de la ville, rapports en tout genre, avis de recherche et inventaires de diverses sortes. Je m’efforçai depuis deux jours maintenant à étudier dans ses moindres détails l'énorme quantité de paperasse que les Cerbères avaient laissé derrière eux, espérant y trouver  des informations qui me permettraient de monter un plan solide afin de m'assurer le contrôle total des la rue de l'Ombre et pourquoi pas de la ville toute entière...

Depuis peu, j'avais pris la place des Cerbères, les anciens dirigeants des créatures du mal de cette ville. Enfin... dirigeants étaient un bien grand mot pour qualifier leurs fonctions. En réalité, il se contentaient juste de brider les créatures du mal et s'assurer qu'il ne fassent pas trop de dégâts et ne rompent pas l'équilibre de la cité. De bons chiens qui obéissaient aux moindres ordres des hauts dignitaires de cette ville en somme...

Mais tout avait changé cette fameuse nuit où ils avaient tenté de me chasser de la ville. Cela avait été la goûte de trop, toute la pression que j'avais accumulé avec la trahison de Nero et le combat contre Dante – sans oublier le fait que Yukia avait survécu et était revenue du monde des Limbes – avait fini par explosé. J'avais fait un véritable carnage ce soir là et les Cerbères furent bien évidemment mes premières victimes. J'avais ensuite repris leur place et le contrôle sur la rue de l'Ombre par la même occasion. Toutefois, régner n'était pas si facile.... Bien que j'avais réussi à rallier toutes les créatures peuplant les bas-fonds de Moonlight City à ma cause en leur promettant de briser le soit disant équilibre de cette ville et d'en créer un nouveaux où nous aurions notre mot à dire, faire régner l'ordre et la discipline était une tâche bien plus fastidieuse et compliquée à accomplir que celle de se faire accepter comme leader. Bien que tous m'avaient accepter comme chef, ils n'arrivaient toujours pas à s'entendre entre eux et continuaient à s'entre-tuer comme de vulgaires bêtes.


* Et c'est bien mon plus gros problème pour l'instant... Il faut que je trouve un moyen pour qu'ils soient tous unis et forment une armée soudée et disciplinée....*


Et comme si cela n'était déjà pas assez compliqué, bons nombres d'êtres puissants et influents – dont Haku – semblaient s'être évaporer dans la nature. Ils avaient tout simplement et tout bonnement disparu du jour au lendemain sans aucune raison. J'avais tout d'abord pensé à un tueur en série ou que les gardes de la ville avaient renforcé leurs effectifs mais la disparition de l'ange sombre avait démonté toutes mes hypothèses. Le milicien ou le malfrat qui capturerait ou tuerait Haku n'était certainement pas encore né et il aurait certainement fallu une personne aussi puissante que cette petite peste de Haliwell pour la mettre hors d'état de nuire. Non... si l'ange avait disparu c'est qu'elle était partie de son plein gré. Tout cela n'annonçait rien qui vaille... Quelque chose se tramait dans l'ombre et il fallait à tout prix que je sache de quoi il en retournait. Quoiqu'il pouvait se passer ici, je voulais absolument ma part du butin, et quelque chose en mon fort intérieur me disait qu'elle serait des plus attrayante....

Alors que j'étais complètement plongé dans mes pensées, je revins à la réalité en entendant quelqu'un frappé à la porte. Après avoir signalé à l'individu qui se trouvait de l'autre côté de l'imposante porte en chêne, celle-ci s'ouvrit sur quatre démons ainsi que sur une jeune femme que deux d'entre eux tenaient fermement par les bras. Bien que le démon qui s'avança vers moi allait s'apprêtait à s'expliquer, il ne m'en fallut par plus pour savoir de quoi il en retournait...


-Patron... On a trouvé cette femme... Elle traînait à quelques rues d'ici... C'est apparemment la première fois que l'on....
- Une intruse en somme.
L'interrompis-je alors que une ombre jailli du sol et plaqua l'homme à terre, ses énormes griffes entourant sa gorge, menaçant de l'égorgé au moindre mouvement. Expliquez-moi donc, tous les quatre, comment elle a pu passer inaperçue et traverser la moitié du quartier sans encombre ?!
- On... On en sait rien... Pitié ne me tuer pas !! On y est pour rien... On faisait notre ronde dans la partie centrale comme on nous l'a ordonné et on l'a trouvée là... Elle est sans doute passé par l'entrée Ouest...
- Très bien... Dans ce cas, amenez-moi les gardes de l'entrée Ouest.


Les quatre s’exécutèrent aussitôt sans broncher et quittèrent rapidement la pièce, certainement soulagé que je ne les ais pas réduits en charpie. Je reportai alors mon attention sur la jeune femme qu'il m'avait amenée. Un joli minois, des yeux couleur améthyste, un longue chevelure blonde coiffée en deux couette et une robe qui mettait en valeur son corps aux courbes généreuses. Il fallait le dire, elle était très belle. C'était à se demander comment elle avait pour passer inaperçue alors que les lieux étaient très surveillés. Je laissai cette question sur le côté pour l'instant et me concentrai d'avantage sur la captive afin de cerner son aura, qui était des plus surprenante...

-Tiens donc... Une métisse. Et quel métissage intéressant ! Mi-démon, mi-sorcière... Mais , dis-moi ? Pourquoi est-ce qu'une jeune femme comme toi se retrouve dans un endroit aussi dangereux que la rue de l’Ombre ? Demandais-je tout en reprenant place sur mon siège, invitant d'un geste de la main l'inconnue à prendre place sur celui qui se trouvait juste en face.

Je devais l'avouer, cette jeune femme m'intriguait. Il était très rare qu'un être doté de sang de sorcier puisse se fondre dans la masse des êtres malfaisante avec une telle aisance. Peut-être s'agissait-il d'un espion ? J'en doutais fort... Si cela avait été le cas, elle aurait certainement déjà attaquer.

~~~~~~~~~~~~

Rps avec: ¤ Red ¤ Mistral ¤ Haruka ¤  Haku ¤ Gabriel ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mistral Nereis
Jeune magicien
avatar

Féminin Gémeaux Chien
Messages : 24
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 24
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Maitre de son royaume [PV Noctis]   Mer 11 Fév 2015 - 17:51

La jeune femme n'avait cependant pas remarquer que des gens de plus en plus étranges et louches - ceux qu'elle s'était attendue à voir dans cet antre glauque - se rapprochaient d'elle. Elle se promenait entre les étalages de produits noirs et ce qu'elle admirait, elle en faisait la liste, se promettant de revenir se procurer une foule de ces produits pour ses propres fins. C'est pendant qu'elle admirait une espèce de dague serties de pierres rouges qu'elle remarqua, dans le reflet de sa lame, les étranges créatures qui s'approchaient d'elle, le regard de rage. Mistral se retourna vivement, armée de cette dague qu'elle planta dans le premier garde qui lui toucha. Celui-ci s'effondra avant même d'avoir eu le temps de respirer, ce qui eut l'effet de reculer les autres qui avaient certainement des idées un peu trop déplacées pour la jeune reine en devenir.

Mistral sourit doucement tout en regardant la dague. Elle l'aimait bien, et elle la trouvait facile à manier. Elle tira alors quelques pièces de sa bourse qu'elle tira négligemment au vendeur, qui, après s'être rendu compte de ce dont la jeune fille était capable, préféra maugréer quelques imbécilités plutôt que de répliquer. Satisfaite, Mistral se retourna et continua son chemin. Cependant, alors qu'elle ne portait plus vraiment attention aux hommes qui l'avaient agressée, ceux-ci se remirent de leurs esprit. L'un d'eux lança:


-Mais que faisons-nous d'elle?
-Les ordres sont les ordres. Personne d'inconnu ne peut rentrer ici sans l'autorisation du chef.
-Mais elle va nous tuer l'un après l'autre...


Mistral était déjà trop loin pour entendre ces complots, elle cherchait l'endroit où les plus hauts placés pouvaient bien se trouver. Les successions de ruelles ne l'encourageaient guère, et au bout d'un temps, elle se dit qu'elle s'était peut-être trompée sur la nature de l'endroit, finalement. Où qu'alors, il était bien plus ardu de trouver des gens important qu'elle ne le croyait. En effet, elle n'avait jamais eu de mal car là d'où elle venait, les criminels se trouvaient généralement dans de grandes maisons que l'on appelait les Parlements ou les Hôtels de Ville.

Ses sens lui indiquèrent alors que quelque chose clochait. Cependant, elle n'eut pas le temps de réagir qu'on l'embarqua dans un grand sac de tuile noire. Oh, ce n'était pas que Mistral était impressionnée par ce sac, au contraire. Cela la fit sourire. Peut-être que ce l'était facile, finalement. Elle ne fit que s'assurer que ses éternelles queues de cheval étaient bien arrangées et que sa robe n'avait de plis que ce que le sac formait, et elle attendit. Au bout d'un temps, elle vit le sac s'ouvrir et on la jeta sur le sol. Les quatre crétins qui l'avaient pris ne semblait pas savoir que Mistral possédait toujours sa dague et que malgré eux, elle pouvait très bien s'en servir, mais la jeune presque reine resta fière, se releva de tout son long sur ses escarpins, repassa rapidement les plis de sa robe et se laissa prendre par les bras. Elle retint un rire moqueur lorsqu'elle se rendit compte qu'avec ses chaussures, elle dépassait d'une demi-tête les gens qui l'amenait et se laissa guider jusqu'à une porte de chêne imposante qui s'ouvrit sur un trône. Sur le trône, un homme aux cheveux de lune semblait dérangé par cette intrusion, et après une petite altercation qui fit comprendre à Mistral qu'il était rare de voir des inconnus dans ces coins, les quatre gardes se sauvèrent à la course.

Une fois sa liberté retrouvée, Mistral fixa le démon qui la dévisageait pareillement. Il remarqua son métissage dont elle n'était pas particulièrement fière, puis lui demanda ce qu'une femme comme elle faisait dans un endroit aussi dangereux que la rue de l'ombre. Mistral souris, puis exécuta une révérence tout en sortant discrètement la dague de sa bourse. En ce relevant, elle la laissa paraitre au grand jour et répondit, un peu sarcastiquement il fallait l'avouer:


-Parce qu'une femme comme moi a plus d'un tour dans son sac.

Il était clair que les mauviettes qui étaient parties subitement n'allait pas revenir avant un petit moment, et Mistral avait conscience que la tête dirigeante qu'elle avait tant chercher était justement là, devant elle. Mais maintenant que cette étape était accomplie dans sa liste de chose à faire, elle réalisa qu'elle avait oublier un détail important: la suite de cette rencontre. Mistral ne pouvait pas s'auto-proclamer reine ainsi et elle en avait bien conscience, cela aurait été royalement stupide, mais elle ne pouvait pas non plus rester ainsi au sol. C'est sa nature qui voulait l'empêcher d'être soumise, en fait. Elle remit sa dague dans sa poche et s'approcha du trône.


-Et qu'une femme comme moi chercherait bien sûr disons... du travail... dit-elle, d'une voix mielleuse à faire fondre même les murs de roc.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis Rasphodos
Adepte du surnaturel
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 161
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 25
Localisation : Dans tes pires cauchemars
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 19 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Maitre de son royaume [PV Noctis]   Dim 6 Mai 2018 - 13:31


Lorsque je lui demandai pour quelle raison elle se retrouvait dans les quartiers de la Rue de l'Ombre, la jeune inconnue répondit, dans une élégante révérence, qu'elle avait plus d'un tour dans son sac. Lorsqu'elle se releva, elle laissa apparaître au grand jour une dague sertie de pierres précieuses et délicatement travaillée. J'arquai un sourcil en voyant l'arme. Si la jeune femme ne l'avait pas exposée au grand jour, je n'aurai sans doute pas remarqué qu'elle l'avait en sa possession. Par ailleurs, je ne comprenais pas trop pourquoi elle l'affichait de la sorte. Était-ce une menace ou voulait-elle faire étalage de ses talents de prestidigitations...

Apparemment, la deuxième option semblait être la bonne puisqu'elle ajouta que c'était la recherche d'un éventuel travail qui 'avait conduit dans ce coin malfamé de  Moonlight City, ce qui en disait assez long sur le camp auquel elle appartenait. Je la dévisageai des pieds à la tête, sans aucune gêne, et laissai un léger sourire amusé s'installer sur mes lèvres. Cette femme avait de l'audace et je devais avouer que cela me plaisait beaucoup. Il y avait peut-être un filon à exploiter.


- Tu es bien téméraire...Lui dis-je alors que je quittai le siège sur lequel j'étais jusqu'alors installé.

Je me dirigeai vers la nouvelle arrivante et fit le tour de cette dernière – comme si j'examinai une marchandise – avant de me planter face à elle. Je remarquai alors que, pour une femme, elle était plutôt grande puisque je ne la dépassai que d'un centimètre ou deux.


- Tu as donc réussi à te faufiler jusqu'ici sans qu'aucun garde s'en rende compte...Soufflais-je, plus pour moi que pour mon vis-à-vis.

Cet état de fait m’intriguait au plus haut point. Certes, les démons que j'avais placé aux postes de surveillances n'étaient pas les plus doués qu'on pouvait trouver mais ce n'était pas non plus de parfaits imbéciles... Par ailleurs, une aura de sorcière n'aurait pas passé inaperçue. La nouvelle arrivante avait apparemment des dons pour dissimuler son aura et passer inaperçue. Cela pouvait s'avérer être un don intéressant... Par ailleurs, je n'avais plus d'alliés de qualité pour l'instant. Nero m'avait trahi et Haku avait disparu je ne sais où. Malgré que je sois à la tête d'une bonne portion des mauvais quartiers de la ville, j'étais seul et donc vulnérable. Il était temps que je songe à me constituer un nouveau réseau d'alliés. Pourquoi pas commencer avec cette jolie plante ?


- Un travail.... On devrait pouvoir te trouver cela. Mais avant...

Je fut interrompu par l'arrivée de l'équipe chargée de surveillée l'entrée ouest du territoire que j'avais annexé. Vu le teint livide et l'expression angoissée qu'ils affichaient, ils devaient être au courant du motif qui les amenaient ici. Je les fixai avec un air amusé et un sourire sadique un bref instant et me tournai ensuite vers la jolie blonde.[/i]

- Je devrais pouvoir trouver quelque chose qui te convient. Mais avant cela, il va falloir me montrer de quoi tu es capable...Lui confiais-je en désignant d'un geste de la main mes hommes, l’invitant par là à faire étalage de ses pouvoirs sur ces derniers

~~~~~~~~~~~~

Rps avec: ¤ Red ¤ Mistral ¤ Haruka ¤  Haku ¤ Gabriel ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mistral Nereis
Jeune magicien
avatar

Féminin Gémeaux Chien
Messages : 24
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 24
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Maitre de son royaume [PV Noctis]   Jeu 10 Mai 2018 - 4:42

L'être glauque semblait détailler la belle démone du regard et sous toutes ses coutures, et elle se laissait faire, sachant que pour grimper les marches du pouvoir, il fallait d'abord se retrouver au bas, où l'on se faisait regarder comme un réel objet. Mais avoir été dans les environs de chez elle, dans un lieu qu'elle connaissait et sur lequel elle avait de l'emprise, il y aurait bien longtemps que sa dague aurait trouvé la trajectoire vers la gorge du démon en face d'elle. Elle tâcha tout de même de ne pas laisser parraître ces paroles tandis que le démon me disait qu'il pourrait bien me trouver du travail. La jeune fille ne savait pas quelle forme tout cela allait bien pouvoir prendre, mais avant même qu'elle ait le temps de réfléchir un peu plus à la question, les gardes censés surveiller cette fameuse porte ouest apparurent. Elle leur jetta un regard par dessus son épaules, à peine quelques instant, ne se donnant pas même la peine de se retourner afin de comprendre ce qu'il en était; les hommes semblaient être des stéréotypes ambulants. C'était quatre petits bonshommes assez replets, bedonnants, qui semblaient prendre leur travail de surveillance comme un bon prétexte pour enfourner de la nourriture de bas niveau et enchaîner les brevages à faible teneur en alcool les uns après les autres afin de maintenir ce ventre proéminent qui ressemblait presque à une petite colline. La jeune fille n'était guère impressionnée par cette équipe de travail, mais elle se dit bien qu'il fallait trouver des serviteurs là où on le pouvait.

Cependant, la jeune fille cru comprendre que le démon en face d'elle s'attendait à ce qu'elle face son sale boulot à sa place. Mistral haussa un sourcil, guère impressionnée par cette demande. S'il voulait une démonstration, il aurait pû se donner la peine de l'affronter lui-même. Mais Mistral savait bien que les choses ne fonctionnaient pas toujours ainsi, alors elle fit une rapide révérence et se volatilisa quelques secondes, pendant lesquelles elle laissait monter le suspence quant à sa prochaine action. Mais comme elle ne voulait pas faire durer ce petit combat plus longtemps qu'il ne fallait, elle réapparut derrière le premier garde, sa dague en main, et l'incrusta bien profondément dans la poitrince de ce dernier. Voyant leur comparse s'écraser sur le sol, bientôt sans vie, les trois autres reculèrent de quelques pas tandis que la jeune fille levait très lentement le regard sur eux. Ils faisaient pitié, et il n'était jamais bon de jouer avec sa nourriture, La jeune démone ne pensait même pas avoir besoin d'un tant soit peu de protection avec eux, donc elle n'invoqua même pas sa bulle de protection avant de se lancer sur les pauvres hommes qui ne comprennaient pas à quoi ils se frottaient.

Alors, en chemin, Mistral usa des ténèbres pour invoquer deux longs bras noirs qui sortaient du sol et qui vinrent s'enrouler sur les deux gardes suivant avant de les écraser comme de vulgaires mouches. Ces deux morts avaient été brutâles et rapide, et Mistral le savait à la façon dont ils avaient crié leur dernier souffle, mais elle n'y prêtait peu attention puisque devant elle se tenait un dernier garde qui ne tarderait pas à aller les rejoindre. À la manière d'une vipère, la jeune succube s'avança vers lui qui avait décidé de ne pas rester cloué sur place, comme ses autres accolytes. Il avait dégainer son épée de travail et s'était élancé vers la belle démonde qui avait évité le coup comme si de rien était. En effet, l'agilité des hommes gagnés par l'embonpoint et les répercussions de rester imobiles trop longtemps rendait ce combat peu intéressant. La jeune fille afficha un air ennuyé tandit qu'elle offrit de nouveau sa dague à celui qui s'avança une deuxième fois sur elle. Cependant, ce fut bien la dernière, puisque Mistral, avec toute la force dont elle était capable, souleva l'homme du sol par sa dague et rentra plus profondément son couteau, en plus d'une partie de son bras, dans ce corps gras. Elle devait s'avouer un peu sadique sur les bords puisqu'elle adorait provoquer de la douleur à ceux qui se dressaient sur son chemin, un peu comme n'importe quel démon en fait.

Alors, lorsque l'étincelle de vie eut quitter les yeux du dernier garde, elle le reposa au sol et s'avança d'à peine quelques pas vers le démon, surtout pour quitter la zone qu'elle venait d'ensanglanter. Elle refit cette même petite courbette avant de se laisser aller à un baillement d'ennui et de détourner le regard. Cette petite altercation l'avait profondémment ennuyer, et si c'était ça les têtes dirigeantes de cet endroit, peut-être ne voulait elle même pas de travail après tout. Elle se sentait complètement blasée, et ne voulait pas endurer cet état d'être tous les jours du reste de sa vie, alors elle hésitait. Ou bien il se passait quelque chose de plus distraillant, ou bien elle se barrait; elle n'avait pas de temps à perdre à faire la salle besogne de quelqu'un qui n'avait même pas assez de considération pour elle pour lui offrir des adversaires à sa taille.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis Rasphodos
Adepte du surnaturel
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 161
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 25
Localisation : Dans tes pires cauchemars
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 19 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Maitre de son royaume [PV Noctis]   Jeu 24 Mai 2018 - 22:57


Ce fut, au final, une démonstration des plus décevantes

Alors que la patrouille que j’avais mandé venait de faire son entrée, je m’étais tourné vers l’inconnue. l’intimant à demi-mot de faire faire étalage de ses talents. Alors qu’elle se dirigeait vers les nouveaux venus, je repris place sur le siège où j’étais installée avant qu’elle ne fasse irruption. Je me calai confortablement dans celui-ci, laissant ma tête reposer dans l’une de mes mains, comme si je m’attendais à voir un merveilleux spectacle.

Pourtant, je savais qu’il allait s’agir d’un combat à sens unique.

Enfin… On ne pouvait même pas qualifier cela de combat puisque la jeune femme à la longue chevelure blonde massacra les quatre hommes en moins de temps qu’il ne faut pour épeler le mot “carnage”. Comment des incapables pareils s’étaient-ils retrouvés dans mes rangs ?


-Vraiment pitoyable…Soufflais-je pour moi-même alors que la jeune femme revenait faire moi et exécuta une gracieuse révérence.

Au moins, j’avais pu en apprendre un peu plus sur les capacités de la nouvelle arrivante. En plus de manier les objets contondants à la perfection, elle semblait capable de manier les ombres. Il y avait là un joli potentiel. Je la fixai un long moment, l’air songeur. Qu’allais-je donc pouvoir faire d’elle ? J’avoue que je n’étais pas contre le fait de pouvoir déléguer un peu de mes charges à quelqu’un. Haku avait vraisemblablement quitté cette ville et Yami était partie batifoler je ne sais où. Aussi me retrouvais-je complètement surchargé et - cela me faisait mal de l’admettre - un peu perdu. Gérer cet endroit était bien plus compliqué que je ne l’avais pensé et je me rendais bien compte que je ne garderai pas le contrôle bien longtemps si je n’apprenais pas à bien m’entourer et à déléguer…

Je fus ramené à la réalité par le tintement de l’imposante horloge, posée dans un coin de la pièce. Elle annonçait qu’il était minuit, ce qui me rappela que j’avais quelque chose à faire. Je décidai donc de laisser là mes réflexions et reportai mon regard sur ma future  - du moins, je l’espérais -
subalterne alors que je quittai mon siège.


- Si tu es toujours intéressé de travailler avec moi, suis-moiLui intimais-je avant de la dépasser et de sortir de l’imposante bâtisse qui me servait à la fois de nouveau domicile et de Q.G.

Pour mon plus grand plaisir, la jeune femme - dont je ne connaissais, d’ailleurs, toujours pas le nom - semblait disposer à me suivre. Je m'engouffrai alors dans le dédale de ruelles sombres et malfamées que formait la rue de l’Ombre. Bien que l’endroit ressemblait à un vrai labyrinthe, je m’y déplaçait avec aisance, sachant parfaitement où je voulais me rendre.


- Alors dis-moi… Que viens donc faire une demi-sang ici.Demandais-je d’un air distrait.

Nous en avions pour un petit moment de marche, alors autant essayer de se distraire.

~~~~~~~~~~~~

Rps avec: ¤ Red ¤ Mistral ¤ Haruka ¤  Haku ¤ Gabriel ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mistral Nereis
Jeune magicien
avatar

Féminin Gémeaux Chien
Messages : 24
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 24
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Maitre de son royaume [PV Noctis]   Ven 1 Juin 2018 - 0:56

Mistral hésitait. Le jeune homme venait de se lever de son trône d'une façon assurée, comme s'il avait bel et bien quelque part d'autre à se rendre. Il l'avait toutefois invitée à le suivre, et c'est pourquoi la jeune fille hésitait. Elle détestait qu'on lui fasse perdre son temps. Alors, si le démon en face d'elle commençait à l'entrainer dans des déboires sans queue ni tête, Mistral allait probablement très vite devenir méchante. Et si elle n'était pas de taille à se frotter à un tel être, c'est qu'il allait lui proposer quelque chose de très bien, alors cette option était écartée. Enfin, sa curiosité l'attira tout de même à emboîter le pas au démon qui quittait déjà l'endroit, et qui commençait à marcher dans les ruelles sombres d'un pas décidé. Mistral le rattrapa rapidement, tandis qu'il lui demandait ce qu'une demi-sang venait faire dans cette région.

Mistral n'était pas certaine de la portée des mots de son compagnon du moment. Lui demandait-il ce qu'il venait faire dans les ruelles, ou bien ce qu'elle venait faire à Moonlight. Dans les deux cas, elle n'était pas nécessairement certaine de vouloir donner des réponses. Ce qui l'entrainait la regardait elle et seulement elle, elle n'était pas du genre à étaler sa vie privée. Néanmoins, elle ne voulait pas offusquer l'homme dans son refus de répondre, alors elle étoffa une réponse un peu vague et distraite:


-Travailler tout en m'amusant, peut-être bien...

Je n'étais simplement pas portée naturellement à poursuivre la discussion. J'avais toujours été très confortable dans le silence, je préférais cela à une conversation inutile et vide de sens. Par contre, quelque chose me disait que dans ce nouvel endroit, il fallait se plier aux exigences, aux normes et aux coutumes instaurées plutôt que d'essayer de faire sa loi, et je n'avais pas nécessairement prévu faire autrement. Alors je regardai le démon qui devait bien attendre que je retourne la question ou que j'échange quelqu'autre banalités, et, retenant un soupire, je lui demandai la première chose qui me vint à l'esprit en cette nuit froide de début-juin:

-Et peut-être pourrais-je avoir l'honneur de connaitre votre nom?

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis Rasphodos
Adepte du surnaturel
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 161
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 25
Localisation : Dans tes pires cauchemars
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 19 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Maitre de son royaume [PV Noctis]   Ven 15 Juin 2018 - 20:06


J’avais visiblement fait une belle trouvaille.

Lorsque je lui demandais ce qui l'ammenait en ville, la jeune femme aux couettes blondes répéta qu’elle cherchait simplement un travail, et un peu d’amusement, si cela était possible. Je laissai un fin sourire apparaître sur mon visage. Elle avait pris le parti d’en dire peu mais suffisamment assez pour me contenter, ce qui traduisait qu’elle avait de l’esprit. Cela changeait des imbéciles incapables qui m’entouraient actuellement. Elle ne chercha pas à continuer la discussion et j’en fis de même. Les paroles superflues n’était pas une chose que j'appréciais réellement. Elle finit toutefois par briser le silence qui régnait entre nous pour me demander mon nom.


- Noctis. Noctis Rasphodos.

Il n’y avait pas besoin d’en dire plus. Si elle était originaire de cette ville ou des Enfers, il était certain qu’elle connaissait mon patronyme et ce qu’il représentait. Dans le cas contraire, elle apprendrait très vite de quoi il en retourne.

- J’imagine que tu as un prénom aussi.

Il s’agissait plus d’un ordre qu’une invitation. Je n’aimais pas particulièrement m’adresser aux gens sans connaître leur nom. Je reportai mon attention sur mon interlocutrice, attendant sa réponse. C’est alors que je remarquai que nous étions arrivés à destination. Ladite destination était une petite place délabrée où traînaient déjà une dizaine de démons. Ils étaient, pour la plupart, en train de s’adonner à l’une des activités phare dans cette partie de la ville : le pugilat. La version démoniaque variait, cependant, quelque peu du sport antique puisque la magie était autorisée et que la victoire se soldait souvent par la mort du perdant.

Notre arrivée ne passa bien évidemment pas inaperçue puisque les occupants reportèrent leur attention sur nous. L’un d’entre eu vint à notre rencontre. Son allure le démarquait du reste du groupe. Très grand et bien bâti, il arborait une courte chevelure rousse ainsi qu’une barbe de quelques jours, lui donnant un air quelque peu sauvage et bourru. Il dégageait également une certaine puissance, mais rien d’assez important pour m’inquiéter.


-Tiens donc ! Mais regardez qui nous fait l’honneur de sa présence ! Noctis Rasphodos !
- Marcus… Je ne vais pas y aller par quatre chemins. As-tu fais passer mon message à ton supérieur ?
- Ouaip ! Et il pense que tu n’es qu’un beau parleur. En somme, tu peux aller te faire voir, mon petit. Il ne se rangera pas sous tes ordres et il ne te laissera pas son territoire.
Annonça fièrement le démon alors que ses acolytes ricanaient déjà derrière lui. Ca promettait d’être long…
- Je vois que l’idiot congénital que tu es a cru que je faisais une proposition… Décidément, on est jamais mieux servi que par soi-même…Soufflais-je alors que je m’avançais vers le rouquin.

Bien qu’il affichait une mine fière et hautaine, il ne bougea pas d’un iota lorsque je m’approchai de lui. Alors que je plantai mes pupilles vermeilles dans son regard marron, il se tendit et sembla moins faire le fanfaron. Nous restâmes un instant immobiles, nous contentant de nous toiser du regard, attendant que le premier mouvement de l’autre pour attaquer. Marcus fut le premier à tenter d’attaquer. J’esquivai sans grand mal son coup de poing et saisi son bras avec ma main droite. L’instant suivant, le démon était au sol et se tordait de douleur tandis que je tenais en main un partie de son bras. Il n’en fallu pas plus pour faire réagir les autres hommes présents. Certains prirent la fuite, d’autres eurent le courage de s’élancer vers moi. Ils furent aussitôt neutralisé par mes ombres. Elle ne leur laissèrent aucune chance. Je reportai mon attention Marcus, désormais le seul démon encore vivant dans cette impasse. je me plantai devant lui alors qu’il essayait de se redresser, tenant son moignon de bras duquel le sang coulait à flot.


- Dernière chance Marcus. Où se trouve ton supérieur.
- Plutôt crever que de te le dire!
- D’accord. Si c’est ton choix… Mais avant cela, crois-moi, tu cracheras le morceau.


Sur ses mots, je fis apparaître d’autres esprits ténébreux. ceux-ci se jetèrent sur l’homme, de sorte à l’immobiliser. Ignorant ses protestations et ses insultes, je me retournai avec la jeune femme qui m’accompagnait et que j’avais un peu délaissé jusque-là.

- Alors ! A ton avis, comment s’y prend-t-on pour le faire parler ?Lui demandais-je alors que je jetai un regard en coin au principal concerné.

Évidemment, je savais comment m’y prendre pour le faire parler le plus vite possible mais j’avais envie de voir de comment allait procéder ma très certaine future associée.

~~~~~~~~~~~~

Rps avec: ¤ Red ¤ Mistral ¤ Haruka ¤  Haku ¤ Gabriel ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mistral Nereis
Jeune magicien
avatar

Féminin Gémeaux Chien
Messages : 24
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 24
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Maitre de son royaume [PV Noctis]   Sam 21 Juil 2018 - 21:06

Lorsque l'homme donna son nom à la jeune fille, celle-ci ne put retenir un frisson percutant. Par contre, malheureusement pour elle, elle n'était pas sûre de comprendre d'où il venait. Il lui semblait que cela réveillait en elle un souvenir horrible, mais elle ne semblait pas comprendre la nature exacte de ce souvenir. Ainsi, la belle démone le fit taire et enregistra qu'il était quelqu'un de dangereux, s'il provoquait en elle de tels sentiments. Elle se souvenait de ses parents et de leurs affaires un peu louche qu'ils accomplissaient en des lieux particulièrement dangereux et criminels, peut-être avaient-ils à ce moment-là prononcé ce nom dans des temps sombres et Mistral l'avait associé à quelque chose de particulièrement néfaste. Dans tous les cas, il ne fallait pas que cet homme se retrouve en contact avec sa petite soeur, qui était beaucoup trop fragile pour supporter ce genre de chose ou pour affronter un tel personnage.

Pourtant, être tombé sur un homme tel que lui et pour l'avoir déjà à bon compte, la belle croisée se sentait légèrement rassurée. Si elle cherchait bel et bien quelque chose d'amusant afin s'assouvir ses instincts démoniaques, peut-être était-elle finalement tombée sur la personne toute désignée. L'homme, qui marchait à côté d'elle, ferait ainsi un excellent allié, elle en était sûre. Et pour l'heure, il lui ordonna presque qu'elle lui donne également son nom, ce qu'elle lui révéla dans un sourire:


-Mistral Nereis.

Recevoir de telles... consignes, n'était pas nécessairement inconnu pour la jeune fille. Elle espérait s'en débarrasser vite et monter rapidement dans la hiérarchie maléfique de cet endroit, mais elle savait qu'elle devait commencé au bas de l'échelle et donc, elle ne tilta pas à ce ton catégorique. Au contraire, elle fut même encore plus poussée à suivre l'homme dans les dédales de ruelles dans lesquelles il l'entrainait, jusqu'à finalement voir son but se présenter à l'horizon. C'était un groupement d'une dizaine de démons qui semblaient connaitre l'homme qui se présentait devant eux. Il eut un échange entre celui qui semblait être le chef de ces hommes et celui qui accompagnait la jeune fille, qui semblait ne pas très bien se dérouler pour l'homme aux cheveux roux. Mistral ne connaissais Noctis que depuis quelques instant mais déjà, elle savait qu'il n'était pas quelqu'un à prendre à la légère. Alors, que l'homme le défie ainsi, il était évident que tout allait mal finir.

Et bien sûr, l'altercation éclata. L'interlocuteur de l'homme aux cheveux blancs fut le premier à attaquer, mais ce dernier fut plus rapide que son ombre et le mit à terre en moins de deux. Mistral leva les yeux au ciel, peu convaincue de la pertinence de ce combat improvisé. Pourquoi s'occuper d'une telle créature? C'était sans doute une bien grande perte de temps, mais le Rasphodos semblait bien décidé à le faire parler, alors la jeune demie démon décida de le suivre dans l'affrontement. Elle n'eut cependant pas l'opportunité de faire grand chose puisque déjà, un pouvoir qui ressemblait grandement à ses ombres s'était déjà occupé des autres sous-fifres. Alors, l'homme se tourna vers la sorcière et lui demanda comment elle s'y prendrait pour faire parler l'homme ennemi. Peut-être un défi un peu plus intéressant que ce qui s'était passé ce soir, et Mistral l'accepta avec joie.


-Peut-être que ses autres sens sont de trop et qu'ils entravent sa parole? Et si cette homme perdait, disons, sa vue, pour commencer?

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis Rasphodos
Adepte du surnaturel
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 161
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 25
Localisation : Dans tes pires cauchemars
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 19 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Maitre de son royaume [PV Noctis]   Sam 11 Aoû 2018 - 15:27


Le pouvoir et la violence, c’était tout ce que les démons de bas étages traînant dans la rue de l’Ombre comprenaient.

Lorsqu’on avait le premier, beaucoup suivaient sans trop réfléchir. La puissance les attiraient comme le miel attire les mouches. La plupart étaient bêtes comme leur pieds et incapables de se débrouiller seuls. Ils se contentaient de suivre docilement les ordres des plus forts, sans jamais prendre le temps de réellements réfléchir par eux mêmes. De vrais imbéciles ! Mais parfois, certains sortaient du lot et osaient se dresser contre les plus puissants. Et ceux-là, c’est en faisant preuve de violence qu’on les faisait plier. Malheureusement pour lui, Marcus faisait partie de ce lot de démons.

J’affichai un sourire satisfait et sadique lorsque Mistral suggéra de priver le rouquin de la vue. Cette demoiselle commençait très sérieusement à me plaire. Je reportai brièvement mon attention vers Marcus qui me regardait dans les yeux, sans ciller même si la douleur se lisait clairement sur son visage. Je venais quand même de lui arracher un bras. D’ailleurs, il valait mieux que je me dépêche à obtenir l’information que je voulais avant qu’il ne se vide complètement de son sang.


- Ma foi…Commençais-je tout en me rapprochant de Mistral, laissant un bras s’enrouler autour de sa taille J’aime beaucoup cette idée…Lui soufflais-je à l’oreille tandis que je me saisissait de la dague accrochée à sa taille.

Tout en me dirigeant vers le démon à la tignasse rousse - toujours immobilisé au sol par mes esprits ténébreux - je détaillai l’arme que je venais d’emprunter à la jeune sang-mêlée. C’était un vrai petit chef-d’oeuvre, très finement travaillée et sertie de pierres précieuses.Une fois arrivé devant Marcus, je me penchai au-dessus de celui-ci, un sourire mauvais sur le visage.


- C’est ta dernière chance Marcus…
- Si tu crois que je vais parler sous la torture, tu te trompes !


S’il est vrai qu’il ne lâcha rien lorsque je lui crevai les deux yeux, le démon finit tout de même par me dire ce que je voulais savoir alors que j’étais en train de lui arracher son sixième ongle.

- Je le connais pas ! D’accord ! Je le connais pas ! Les… Les infos passe par le tenancier d’un bar… C’est.. Le nom… C’est l’Antre de Charron. Arrête! Pitié !
- Bien ! Et où se trouve ce bar ?


Marcus s’apprêtait à répondre mais subitement, il tourna de l’oeil et se mit à convulser violemment. Cela dura ou minute, voire deux. Après, le démon resta immobile et raide. Il était mort avant de pouvoir me dire où trouver ce fameux bar. Quelle plaie… Toujours installé au-dessus du démon, je me servis de ses vêtements pour essuyer la dague que j’avais emprunté à la jolie blonde et retournai auprès d’elle tout en laissant échapper un soupire d’exaspération.

- J’imagine que tu ne sais pas où se trouve ce bar ?Lui demandais-je tout en lui restituant son bien.

~~~~~~~~~~~~

Rps avec: ¤ Red ¤ Mistral ¤ Haruka ¤  Haku ¤ Gabriel ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mistral Nereis
Jeune magicien
avatar

Féminin Gémeaux Chien
Messages : 24
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 24
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Maitre de son royaume [PV Noctis]   Jeu 23 Aoû 2018 - 1:24

La jeune fille se crispa complètement. L'homme s'était rapproché d'elle et l'avait enlacé par la taille. Généralement, elle se riait de ce genre de contact, mais pas cette fois. Non, car cette fois, l'homme en avait après la dague de la belle démone, et celle-ci n'avait absolument pas l'habitude de partager ses jouets. Mais l'homme s'éloignait déjà, détaillant son précieux objet du regard, avant de commencer à s'attaquer à l'homme qui refusait obstinément de fournir des réponse à ses questions. Mistral observa l'homme au cheveux blanc priver cette créature de son sens comme elle l'avait suggérer, sans tilter, sans même détourner le regard le moindre du monde. Elle observa aussi comment il le mutila par la suite, cherchant les réponses dont il avait besoin dans le plus profond de ses entrailles, et la jeune femme reçu ses lamentations comme une vague de puissance percutant ses tympans. Le respect qu'elle commençait à éprouver pour cet homme venait très certainement de là; sa facilité à appuyer sa domination de cette façon.

Mais bientôt, la créature afficha ses premiers signes d'agonie, et la jeune fille roula des yeux. Ils étaient donc de plus en plus faibles dans ce coin, et ça l'exaspéra. Comment pouvait-on trouver du défi là où tout le monde est faible et impuissant, sauf une poignée qui ont réussi à trouver leur place? Mistral se disait qu'il ne serait peut-être pas bien long avant qu'elle réussisse à les rejoindre, et cette pensée suffit à la ramener à l'homme qui apprenait que sa victime prenait ses ordres du tenancier d'un petit bar plus loin. La vile créature arrivait à présent au bout de sa misérable vie, et il n'eut tout simplement pas le temps d'en révéler d'avantage avant de convulser une dernière fois et de retomber mollement sur le sol, au pied d'un  homme un peu plus informé qu'au début de la soirée. Et très heureusement pour lui, sa compagne possédait les informations qui lui manquait afin de mener à bien sa quête.

Il était alors revenu vers elle, laissant tout de même passer un soupir d'exaspération entre ses lèvres fines. Il avait eu la galanterie d'essuyer le précieux objet de la jeune fille sur la dépouille du trépassé, et elle l'avait récupéré du bout des doigts, se jurant qu'elle ne laisserait plus jamais son jouet passer entre des mains autres que les siennes. Elle tâcha tout de même de dissimuler son trouble afin de ne pas offusquer son acolyte du moment, puis afficha un regard joueur lorsqu'elle entendit sa prochaine question. Une réelle chance pour elle qu'elle avait bien tâcher de se souvenir de tous les noms de lieux qu'elle avait croiser avant d'arriver au quartier du Rasphodos. Elle était peut-être un peu désorientée maintenant, puisqu'on l'avait sonné avant de l'amener devant le chef de cet endroit, mais il restait qu'elle se souvenait de sa localisation approximative et qu'elle toucha une pointe de fierté à connaitre un peu mieux la ville que celui qui la dirigeait. Peut-être serait-elle utile, finalement.


-Mais bien sûr que je le sais.

Elle s'approcha de lui alors, un peu en biais, le fixant toujours droit dans ses yeux perçants, et saisis son bras afin de le guider. Puis, de son visage sérieux naquit un sourire malicieux qui étira son visage et illumina son regard tandis qu'elle entrainait le démon dans ce qui semblait être la rue principale de l'endroit mal famé. Elle se souvenait que le lieu indiqué par l'homme châtié se trouvait dans une rue transversale à celle qu'ils arpentaient au moment, et il ne lui fallut pas bien longtemps afin de se retrouver et marcher d'un pas plus vigoureux, déterminé. Quelques minutes à peine séparaient le lieu du crime du bar et c'est dans un temps record que les deux jeunes gens arrivèrent devant la porte de l'établissement. Mistral ouvrit la porte d'un mouvement décidé et promenait ses yeux sur l'endroit tandis qu'elle passait devant l'homme sans la moindre cérémonie. Elle l'avait laissé mener le combat quelques instants auparavant, et c'était maintenant son tour de montré de quoi elle était capable. Elle se pencha donc à l'oreille de son compagnon et lui demanda doucement:

-Tu crois que c'est lui, là, derrière le bar?

Mais elle n'attendit même pas la réponse. Elle avait déjà en tête la marche à suivre pour recueillir les précieuses informations tenues par le tenancier et elle se disait bien que l'endroit était trop miteux pour comporter des employés de toutes façons. Elle voulait la jouer doucement, tranquillement, comme une rapace qui égorge sa proie alors qu'elle ne s'y attend même pas. Elle avait vu bien du sang ce soir et si elle pouvait éviter de causer un numéro et d'en plus salir sa robe, elle le ferait avec joie. Alors, elle s'approcha du comptoir et offrit son plus ravissant sourire à l'homme devant elle qui déjà l'abordait. C'était un homme bedonnant d'un certain âge qui en avait certainement vu d'autres mais qui ne semblait toutefois pas s'accoutumer des jolies jeunes filles qui venaient le voir directement. Et Mistral avait, bien sûr, l'habitude de jouer avec ce genre de situations.


-Qu'est-ce qu'on peut offrir à boire à une si ravissante jeune femme?
-Votre meilleur alcool. Doublé, biensûr.
répondit-elle dans un clin d'oeil.
-Excellent choix, m'lady.

La jeune fille ne savait pas si le beau démon allait la suivre ou rester en retrait afin de l'observer, mais lorsque le gros quinquagénaire revint vers elle avec son alcool, elle le goûta tranquillement avant de se pencher un peu plus sur le bar, exposant son décolleté au visage de l'homme de plus en plus rouge et mouillé par la sueur et lui demander:

-Dites donc, c'est un très joli petit endroit. À qui appartient-il, pouvez vous me le dire?





Code du tenancier:
 

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis Rasphodos
Adepte du surnaturel
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 161
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 25
Localisation : Dans tes pires cauchemars
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 19 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Maitre de son royaume [PV Noctis]   Ven 28 Sep 2018 - 18:06


Le potentiel de cette demi-sang semblait des plus prometteur.

Lorsque que je lui demandai si elle connaissait l’antre de Charon, Mistral répondit par l’affirmative. Je plantai mon regard vermeil dans le sien tandis qu’elle s’approchait de moi et se saisissait de mon bras. S’accrocher de la sorte à un homme qu’elle ne connaissait pas et qu’elle pouvait deviner comme plutôt violent… Elle avait du cran, ou beaucoup de confiance en elle. Toujours est-il qu’elle n’avait pas froid aux yeux et que cela me plaisait de plus en plus.

J’avais besoin de personnes comme elle autour de moi. Des gens avec de l’ambition, n’ayant pas froid aux yeux et sachant se servir de leur tête. Mais surtout, qui savaient où était leur place. Quoique ce dernier point restait encore à voir...

Une fois accrochée à moi, la blonde m’entraîna vers l’artère principale des quartiers de l’Ombre. D’un pas rapide et assuré, elle nous guida à l’Antre de Charron en mois d’une dizaine de minutes. Elle entra dans l’établissement telle une reine dans son royaume. Droite, fière, assurée et toisant tout le monde de son regard supérieur. Les mains dans les poches et un air amusé gravé sur le visage, j’avançai à sa suite. Tandis que Mistral prenais commande auprès du tenancier, je laissai mon regard parcourir les lieux.


- Tu parles…Soufflais-je suite au compliment de la demi sur l’endroit.

Ce bar était quelconque et aussi miteux que tout ce que l’on trouvait dans les bas-fonds de la rue de l’Ombre. Il existait des endroits bien plus somptueux dans ce coins de la ville, il suffisait de chercher. Mais je devais avouer que si je devais mener des affaires avec le bas-peuple, ça serait exactement ce type d’établissement que je chercherai. Tellement quelconque et malfamé que personne ne viendrait à le soupçonner.


- La même chose que la demoiselle.Dis-je à l’adresse du tenancier tandis que je m’installai aussi au bar, attendant de voir comment Mistral comptait procéder pour obtenir les informations dont j’avais besoin.

Elle semblait évoluer à travers la pègre tel un poisson dans l’eau. c’était pour elle l’occasion de montrer de quoi elle était capable. Si ses talents me paraissaient utiles, je n’hésiterai aucunement à les utiliser, évidemment...

Mais fallait-il encore que ces moins que rien se montre coopératifs. Ils mirent d’ailleurs pas longtemps à se manifester…

Alors que le tenancier m'apportait ma commande, un homme s’installa à ma droite tout en me fixant d’un air qui se voulait sans doute intimidant. Il n’avait pas l’air commode, c’était vrai. Mais je l’étais encore moins…


- On accepte pas la nobliaille des Enfers ici.
- Si ma présence te gêne, tu n’as qu’à prendre la porte. Personne ne te retiens.
Répondis-je tout en avalant mon verre cul-sec.

Cet alcool était dégueulasse…

Visiblement contrarié que j’ose lui répondre, le truand du dimanche sorti une lame qu’il planta sur le bois du bar, à quelques centimètres de mon bras. Il ne le savait pas encore, mais il était déjà mort.


- T’as pas l’air d’avoir compris aristo de mes deux. Je t’ai dit de dégager.
- Tu as raison, l’ami. Mieux vaut dégager la vermine.
Répondis-je tout en déposant mon verre juste en face de lui.

Puis sans prévenir, alors que l’autre regardait l’objet transparent - sans vraiment comprendre mon geste et mes paroles -, je me saisis de l’arrière de son crâne et l’envoyait se fracasser avec force contre le verre. Notre anti-aristocratique en herbe retomba au sol, inerte, le visage en sang tandis que l’arrière de son crâne avait littéralement été fracassé par mon pouvoir. Trois autres hommes se levaient déjà pour venir à ma rencontre. Pourquoi ne savaient-ils jamais se tenir tranquilles? Déjà lassé d’avance, je fis apparaître une vingtaine d’ombres, partout dans le bar.


- Vous êtes vraiment sûr de vouloir jouer à cela ? Si vous tenez à la vie, mieux vaut pour vous que vous vous rasseyez et que vous continuez à boire. Après, si vous tenez tant que cela à mourir, mes amies ici présentes se feront une joie de vous réduire en charpie.

Je repris place sur mon tabouret, toisant l’assemblée avec dédain. Le ton était donné, c’était à eux de faire leur choix.

~~~~~~~~~~~~

Rps avec: ¤ Red ¤ Mistral ¤ Haruka ¤  Haku ¤ Gabriel ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mistral Nereis
Jeune magicien
avatar

Féminin Gémeaux Chien
Messages : 24
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 24
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Maitre de son royaume [PV Noctis]   Dim 30 Sep 2018 - 21:41

À peine arrivé dans le bar. À peine assis, à peine ayant touché à son verre. L'homme éveillait déjà la discorde au seins de l'établissement, et de façon aussi soudaine qu'intense. Décidément, Mistral avait vraiment affaire à quelqu'un de dangereux, de connu certes, de redouté, mais cela lui plaisait beaucoup. Elle se plaisait à avoir déjà été remarquée par un homme de son importance et d'avoir déjà pu prouver sa valeur. La seule chose qui la dérangeait quelque peu, c'est qu'aucune affaire ne pourrait être bien menée s'il continuait à éveiller la hargne de cette façon aussi spectaculaire partout où il passait. Mistral le vit donc éclater la tête d'un démon qui l'avait tout de suite enligné et défié, et même si elle n'avait pas pu s'empêcher de remarquer ce pouvoir d'une très grande puissance, elle avait lever les yeux au ciel et s'était de nouveau tourné vers le tenancier tandis que le combat éclatait derrière elle. Elle voulait tenir cet affreux bonhomme dans la paume de sa main afin de recueillir les information pour son nouvel acolyte tandis que celui-ci s'en donnait à coeur joie avec la racaille de ce minable endroit.

Le tenancier semblait bien intrigué par la confiance de la jeune fille qu'il avait devant lui, plus encore que par les quelconque dommage que son établissement subirait. La jeune démon se disait que ce devait bien être monnaie courante en ces lieux, alors elle essaya d'ignorer le bruit derrière elle tandis qu'elle souriait au quadragénaire et tentait d'avaler son alcool sans grimacer à toutes les gorgées. Après tout, elle devait se montrer charmeuse, ouverte et gentille afin d'avoir ce dont elle avait besoin. Elle but donc longuement avec le tenancier tandis que les hommes derrière elle ne venait finalement rien commander, trop occupés à se faire défoncer par le Rasphodos. Et tandis que l'homme devant elle devenait de plus en plus rouge par l'alcool, elle affinait de plus en plus ses questions afin de tirer l'information de son nez trop saoul pour remarquer quoi que ce soit. Mistral adorait ce petit jeu. Elle l'appelait "qui boit perd".

Elle apprit donc le nom de celui qu'ils étaient venu chercher. Le tenancier l'informa qu'il tenait la majorité de ses contrats d'un certain Albert Tully, nom qu'elle nota mentalement afin de le transmettre à l'homme qui se battait derrière elle. Elle regardait le tenancier enfiler verres après verres, en oubliant parfois de la resservir, ce qui faisait son affaire mais la laissait bien deviner sa condition précaire d'alcoolique et les failles du plan de ce Tully de confier ses informations et ses missions à quelqu'un qui était aussi faible. Cet homme ne savait pas gérer le pouvoir, et il se ferait démonter bien rapidement par le Rasphodos. À voir, après cela, si celui-ci allait apprécier son travail ou bien s'il allait la tasser d'un revers de la main après s'être ainsi servit d'elle. Au quel cas, la jeune fille aurait une idée de quel genre de racaille se trouvait en ces lieux et il lui faudrait monter plus haut afin de la... déloger.


-Merci beaucoup, Monsieur. votre aide aura été d'une utilité précieuse. lui susurra-t-elle, tandis qu'il semblait se secouer légèrement.

Devant elle, le tenancier semblait reprendre contenance et réaliser la stupidité et la portée de toute l'information qu'il venait de lui révéler. Celle-ci ne se laissa pas démonter et lui offrit l'un de ses plus beaux sourires avant d'incliner légèrement la tête et ajouter dans un rictus mauvais:


-Dégueulasse, c'est bien le mot. dit-elle, tout en claquant la porte de l'établissement, attendant que son acolyte finisse sa besogne et la rejoigne afin de procéder.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis Rasphodos
Adepte du surnaturel
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 161
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 25
Localisation : Dans tes pires cauchemars
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 19 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Maitre de son royaume [PV Noctis]   Ven 5 Oct 2018 - 23:52


Ces démons de bas étages allait-il apprendre un jour ?

Visiblement non. Je pensais que ma petite démonstration les aurait dissuader de m’attaquer mais les trois hommes continuèrent d’avancer. Je soupirai, déjà lassé par ce combat à sens unique et sans grand intérêt.

- Vous ne pourrez pas dire que je ne vous ai pas prévenu…

Les trois énergumènes ne purent même pas approcher d’un mètre que déjà les esprits des ténèbres leur sautaient dessus. L’un d’entre eux était déjà hors d’état de nuire. Alors que les deux autres livraient combat aux ombres, je quittai ma place au bar pour m’installer dans sur la banquette où étaient installés mes trois assaillants quelques instants auparavant. Un verre à la main, l’autre me servant d’appui pour reposer ma tête, j’observai le combat d’un air complètement désintéressé, comme si j’observai un spectacle tout à fait anodin.

* Ce n’est pas ainsi que je progresserai…*

Je lâchai un soupire à cette pensée. Il était clair que ce n’était pas en combattant et côtoyant quotidiennement des rebuts pareils que j’allais gagner en puissance. J’avais certes acquis de nouveaux pouvoirs depuis mon arrivée à Moonlight City mais je n’avais jamais eu autant le sentiment de stagner.

Vivre dans le domaine familiale avait au moins cet avantage: j'apprenais et je progressais. Je n’étais pas vraiment taillé pour le combat direct contrairement à mes frères, j’en avais bien conscience. Mais cela ne voulait pas dire pour autant que j’étais pour autant sans défense. Lysander m’avait aidé à développer mon propre style et les entraînement qu’il nous faisait subir lorsque nous étions encore sous sa tutelle nous forçait, tous les quatres, à innover constamment. Mais depuis que j’avais atterri dans ce trou à rat, les choses allaient autrement. J’avais largement assez d’une main pour compter le nombre d’adversaires dignes de ce nom rencontré depuis mon arrivée dans cette ville. C’était vraiment décevant…

* Oublie cela pour l’instant, tu as d’autres chats à fouetter…*

Tout prenant une lampée d’alcool, je reportai mon attention vers Mistral. Cette dernière était en train de boire et de discuter avec le tenancier du bar. L’homme ne semblait nullement concerné par la bagarre qui venait d’éclater dans son établissement. J'hésitais à dire si c’était dû au fait qu’il était habitué à cela ou s’il était trop obnubilé par les charmes de la demi pour réaliser ce qu’il se passait dans son bar. Mistral le menait par le bout du nez. Les verres s'enchaînenèrent et un nom finit par sortir.

Albert Tully

Je fronçai les sourcils à l’entente de ce nom. Je connaissais bien Tully, il s’agissait de l’un des hommes d’Orca. Si le chef de famille Orca - famille regroupant quasi tous les hybrides de la pègre - cela allait compliqué les choses. Énormément… Si Orca s'était attribué un territoire dans une zone qui n’appartenait pas aux hybrides, cela allait rendre les choses extrêmement délicates. Il fallait absolument que je règle cette histoire avant que quelqu’un d’autre ne découvre le pot aux roses. On courait droit à la guerre entre Familles, dans le cas contraire. Et je préférais éviter pour l’instant.

Laissant un énième soupir m’échapper, je rejoignis Mistral à l’entrée du bar.

- Tully hein… Bien. On va donc quitter ce trou à rat pour quelque chose plus… Raffiné. Mais avant-cela, il nous faut des tenues plus adaptées.

Je me saisis aussitôt galamment de la main de Mistral et nous téléportai jusqu’au quartier général. J’entrainai rapidement la demie-démone au troisième étage de la bâtisse l’invitant à rentre dans une chambre des plus somptueuses.

- Il est malheureusement trop tard pour faire des emplettes, mais je pense que tu devrais trouver ton bonheur ici. Dis-je à l’attention de Mistral tout en ouvrant les portes de l’imposantes gardes-robes, dévoilant par la même occasion son contenu.

Le meuble contenait une nombre assez important de tenues de soirées féminines. Il y en avait à peu près tous les goûts. J’avais fait cette trouvaille totalement par hasard, en faisant le tour du propriétaire. Pourquoi tant de tenues pareilles se trouvaient ici? Aucune idée mais pour le coup, cela m’arrangeait bien. Mistral n’avait plus qu’à faire son choix. La laissant là, je rejoignis mes propres quartiers à la recherche de quelque chose de plus adapté à l’endroit où je comptais nous amener.

~~~~~~~~~~~~

Rps avec: ¤ Red ¤ Mistral ¤ Haruka ¤  Haku ¤ Gabriel ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mistral Nereis
Jeune magicien
avatar

Féminin Gémeaux Chien
Messages : 24
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 24
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Maitre de son royaume [PV Noctis]   Sam 6 Oct 2018 - 19:20

Au bout d'un moment, l'homme revint trouver notre jolie démone à l'entrée du bar, lui annonçant qu'ils quittaient cet endroit délabré pour quelque chose de beaucoup mieux, mais que leurs accoutrements n'étaient pas assez distingués pour là où le Rasphodos les amenait. Celui-ci prit la main de la démone et les téléporta au quartier général qu'ils avaient quitté un peu plus tôt dans la soirée, et sans lâcher sa main le moindre du monde, Noctis entraina Mistral au troisième étage, là où se trouvait une très spacieuse chambre doté d'un placard digne d'une reine. Le démon lui dit qu'il était probablement trop tard pour des emplettes à cette heure, mais qu'elle pourrait bien trouver ce qu'elle cherchait dans ce walk-in somptueux. Et alors, le démon la laissa tout bonnement là, s'attendant à ce qu'elle prenne possession de cette pièce, ce qu'elle fit sans avoir à se faire prier. Mistral avait déjà une chambre, une maison même, mais si travailler pour les gens importants venaient avec des avantages, elle allait en profiter pleinement.

Et alors, elle s'avança dans l'immense garde-rode et commençait à faire le tour des étoffes et des tissus qui s'y trouvaient. Mistral, il fallait le dire, adorait la robe qu'elle portait, c'était même sa préféré et rarement elle ne la quittait, mais elle se dit qu'un peu de changement ne pouvait faire de tord. Se promenant, passant la main sur les tissus de toutes les couleurs et de toutes les textures, son coeur s'arrêta tout de même sur une robe noir vaporeuse qu'elle essaya tout de suite. Lui faisant comme un gant, elle l'adopta, accrocha sa propre robe à un support plus loin dans le garde robe. Elle sentait qu'elle s'installerait bientôt dans cette pièce, y vivant à temps partiel, alternant avec ici et sa véritable maison. Alors déjà laisser trainer ses affaires ne la dérangeait pas le moindre du monde.

Se disant qu'elle avait sans doute un peu de temps, la belle démone décida de trouver la salle de bain et d'y prendre une douche. Après tout, s'ils allaient réellement dans un endroit, quel était le mot? raffiné? eh bien, elle se devait d'être des plus prêtes. Surtout si elle était pour être au bras de l'un des démons les plus puissant de cette ville. Alors, elle se sécha rapidement en sortant de ce bain de vapeur et d'eau chaude, puis entreprit de nouer ses cheveux en un chignon compliqué. Cela n'avait jamais réellement été son style, mais elle faisait vraiment un effort cette fois, puisqu'elle savait que ça allait rapporter gros. Renfilant cette robe qui lui allait bien, elle retoucha son maquillage une dernière fois et sorti de la chambre, fin prête pour ce rendez-vous, qu'elle imaginait funeste, vu la façon dont le Rasphodos avait traité ses ennemis. Un frisson d'anticipation lui prenait le ventre alors qu'elle refaisait le chemin inverse dans le quartier général, s'attardant un peu pour apprécier l'endroit.

C'était vraiment un lieu digne de la pègre, mais le marché noir riche, celui qui a fait son argent sur le dos des autres mais qui l'a bien fait et qui récolte gros aujourd'hui. Ceux vivant ici devaient y mener une vie de pacha, ce qu'elle avait toujours souhaiter pour elle et sa soeur. Cependant, elle savait très pertinemment que jamais elle ne laisserait Melty mettre les pieds en cet endroit, c'était beaucoup trop dangereux pour la jeune sorcière fragile. Alors elle allait se contenter d'apprécier et de trouver le moyen de reproduire le tout dans un contexte plus tranquille et adapté aux besoins de sa soeur. Mistral reporta alors son regard sur ce qui l'entourait, et lorsqu'elle aperçût le beau démon lui-même habillé de façon un peu plus grandiloquente, elle lui adressa un sourire ravageur et s'approcha de lui tranquillement.


-Je te suis, dit-elle simplement, un soupçon d'excitation colorant sa voix.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis Rasphodos
Adepte du surnaturel
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 161
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 25
Localisation : Dans tes pires cauchemars
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 19 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Maitre de son royaume [PV Noctis]   Dim 7 Oct 2018 - 21:42





Let’s go to the jungle, Darling ~

Voyant que Mistral évoluait totalement à son aise dans la pièce où je venais de l'amener, je décidai de la laisser là et allait rejoindre mes propres quartiers. Arrivé à destination, je me dirigeai directement vers mon dressing, choisissant une tenue beaucoup adaptée au lieu où nous nous rendions, ma compagne et moi. Moins d'une quinzaine de minutes plus tard, j'attendais Mistral au rez-de-chaussée du quartier général. Le bruit de talon brisa bien vite la silence de la grande salle. Je me tournai vers elle, affichant un sourire carnassier. La vue qu’elle offrait était des plus agréable et affriolante. Il était difficile de nier que cette robe la mettait en valeur.

Peut-être finirais-je la nuit en charmante compagnie…

- Si Madame veut bien me suivre… Dis-je tout en m’inclinant et tendant la main vers la jolie blonde, l’invitant ainsi à la saisir.

J’avais la réputation d’un monstre dénué de sentiments mais j’avais toute de même quelques manières. La galanterie faisait partie des choses que mon paternel avait un point d’honneur à nous enseigner. Enfin, il avait fait en sorte que cela soit l’un des points sur lequel Lysander insiste durant notre apprentissage. Aussi savais-je me conduire en parfait gentleman lorsqu’il le fallait.

- Prêt à faire ton entrée dans la cage aux fauves ? Demandais-je à Mistral avec un étrange sourire, sachant que mes mots étaient plus proches de la réalité que ce qu’elle pouvait le penser.

Sans attendre sa réponse, je nous téléportai dans l’un des endroits les plus prisés de la haute sphère moonlightienne: Le Circus, l’antre de la mafia hybride, le royaume du terrible Orca. Ce que j’allais tenté était risqué mais si je réussissais, j’allais étendre mon influence et gagner le respect. Á n’en pas douter.

Nous atterîmes donc devant le Circus. Vu de l’extérieur, le bâtiment n’avait rien de bien extraordinaire mais les deux gorilles - et c’était littéralement des hommes-gorilles - qui servaient de videurs et l’énorme file face à l’entrée ne trompait pas sur la réputation et la renommée du lieu. La foule était principalement composée d’hommes-bêtes mais quelques créatures à l’apparence plus humaines, tels des démons, des vampires et des sorciers, se trouvaient aussi là. Ils étaient cependant en nombre bien moins élevé. Un peu moins d’une dizaine pour une cinquantaine d’hybrides. Ne me souciant guère du nombre important de personne qui patientait dans la file, je longeai celle-ci et me présentai face aux deux primates. Alors que je m’apprêtai à rentrer l’un d’entre me barra la route de son énorme bras.

- T’es prié de faire la file comme tout le monde, démon
- Sais-tu seulement à qui tu parles, le singe ? Répliquais-je tout en posant ma main droite sur son énorme bras.

Il n’en fallut pas plus pour que le gorille se mette à grogner et tente de me frapper mais son binôme, se montra plus rapide et s’interposa, saisissant le bras de mon assaillant. Après avoir fait un signe négatif de la tête, mon protecteur se pencha vers son collègue et lui murmura quelque chose à l’oreille. L’autre blêmit - autant que cela était possible pour un primate albinos - et s’écarta pour nous laisser le passage.

- Monsieur Rasphodos…

Sans même adresser un  mot ou un regard au videur, j’entrai dans l’établissement aux multiples fonctions. Officiellement, le Circus était un bar-dancing huppé mais l’endroit faisait aussi office de club strip-tease de luxe et de fumerie d’opium et autres drogues. Des combats y étaient aussi organisés, lors de certaines occasions. C’était, en somme, le lieu de toutes les débauches.

Je m’engouffrai dans la salle principale- décorée à la façon des années 30 - , entraînant Mistral avec moi, et me dirigeai vers le bar.

- Deux whisky sours. Commandais-je tout en invitant Mistral à s’asseoir sur le tabouret libre.

Attendant, notre commande, je laissai mon regard écarlate parcourir les lieux. Orca était un homme de goût, c’était indéniable. L’endroit était décoré avec énormément de goût et la musique bien qu’un peu étrange à mon goût - j’étais peu habitué à ce style - était totalement adaptée à l’ambiance. Une effervescence sans nom régnait dans le repaire du parrain hybride, fréquenté majoritairement par des hybrides. L’endroit était bondé. Presque toutes les tables parsemées dans la pièces étaient complètes, le bar n’en menait pas large non plus, tout comme la piste de danse. Seule la scène - ou des hybrides aux formes affriolantes se déhanchaient dans une danse des plus hypnotiques - était relativement dégagée. Alors que le barman apportait notre commande, mon regard se posa sur le coin V.I.P à l’étage. L’endroit semblait occupé. J’étais certain que notre homme s’y trouvait. Il ne restait plus qu’à l’attirer à nous. Et je savais comment faire…

- Que dirais-tu d’une petite danse, très chère ? Proposais-je à la demi-sang qui m’accompagnait avant de prendre une gorgée de whisky et de me saisir de la main de la jeune femme, laissant nos verres sur le bar.

J’entrainai donc ma comparse sur la piste de danse. Je n’étais guère friand de ce genre de divertissement mais je savais me débrouiller. Le but n’était pas de m’amuser mais d’attirer l’attention d’Albert, situé dans le carré V.I.P. L’homme était d’un naturel prudent et discret mais il avait aussi la réputation d’être une homme ayant un penchant prononcé pour les jolies femmes, surtout les blondes. Mon objectif était simple : faire remarquer Mistral pour attirer l’attention de Tully sur cette dernière et pouvoir ainsi espérer l’approcher.

~~~~~~~~~~~~

Rps avec: ¤ Red ¤ Mistral ¤ Haruka ¤  Haku ¤ Gabriel ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mistral Nereis
Jeune magicien
avatar

Féminin Gémeaux Chien
Messages : 24
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 24
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Maitre de son royaume [PV Noctis]   Dim 14 Oct 2018 - 18:09

Mistral suivit l'homme sans une once d'hésitation alors qu'il les téléportait bien loin de ce quartier général. La bâtisse dans laquelle ils se rendaient, cependant, n'était pas bien moins prestigieuse que celle qu'ils venaient de quitter, et la belle démone compris ce que le Rasphodos voulait dire lorsqu'il parlait de quelque chose de plus raffiné que cet espèce de trou à rats dans lequel ils avaient tirés leurs informations au départ. Mistral sembla sur le point de s'arrêter légèrement pour observer cette tour, mais Noctis l'entrainait déjà vers les portes d'entrée d'ou s'allongeait une énorme file. Le démon ne sembla pas s'en préoccuper le moindre du monde et lorsqu'il arriva devant deux énormes gorilles - littéralement -, cela ne prit que peu de temps avant que ceux-ci réalisent qui il était et laisse les deux jeunes gens passer. Mistral adorait ce traitement de faveur, mais elle savait qu'elle mettrait probablement beaucoup de temps et d'effort à l'obtenir pour son propre nom. Tout de même, elle le suivit de près lorsqu'il entra, et réalisa dans quel espèce d'endroit ils étaient arrivés.

C'était tout bonnement un lieu de débauche. Tout autour d'eux, Mistral voyait des filles peu habillées se déhancher devant des homme buvant ou fumant toute sorte de mixtures plus étranges les unes que les autres. Parfois, elle en reconnaissait - après tout, elle avait grandi dans des lieux plutôt malfamés elle-même et s'y connaissait pas mal en terme de substance illicites - mais parfois, elle se doutait que de la magie avait été utilisé dans la confection de ce qu'elle ne semblait pas connaitre. Elle était intriguée, cela était peu dire, et elle se promettait déjà de revenir explorer ce lieu une prochaine fois. Pour l'heure, le démon l'entrainait déjà au bar et lui commandait un verre, et elle fut surprise d'aimer ce qu'elle buvait. Rien à voir avec l'alcool d'une qualité excessivement douteuse qu'elle avait dû ingérer quelques instant plus tôt. La demie-démone continua son observation des lieux tandis que la musique commençait déjà à lui donner le tournis. Elle lui donnait les fourmies dans les jambes, mais Mistral était ici par affaires, aussi résister à l'appel du plancher de danse ne lui fut pas si difficile. Après tout, elle se disait que son acolyte n'était certainement pas de ce genre là.

Quelle ne fut donc pas sa surprise lorsque l'homme lui proposa soudainement une danse. La démone regarda alors dans la même direction que lui et elle comprit. Il fallait attirer le regard des hommes dans la section VIP, et tout en prenant une dernière gorgée de son verre, un sourire apparut au coin de ses lèvres. Attirer l'attention, hein? Elle n'était de toute façon pas du genre à faire autrement. Alors, elle prit la main que le Rasphodos lui tendait et le rejoint rapidement, et les deux comparse se mirent à tourbillonner sur ce plancher qui changeait de couleur à chacun de leur pas. Mistral adorait ce genre de chose, surtout lorsqu'elle avait un petit verre dans le nez. Elle était complètement hypnotisée par la musique, le stroboscope et les couleurs qui s'enchainaient devant ses yeux tandis qu'elle se laissait aller à sauter, tourbillonner, plus gracieuse encore qu'un papillon qui voltige de fleurs en fleurs. Un papillon noir peut-être, mais un papillon dont l'éclat de la lune fait briller ses atouts de milles feu.

L'homme ne semblait pas aussi à l'aise qu'elle, pourtant, dans ses mouvements peu assurés, Mistral sembla le voir pour la première fois. Dans ses habits galants et posés, l'homme dégageait une telle prestance qu'il lui sembla impossible de le quitter des yeux. Son regard rouge la perçait tout simplement, mais était-ce de la crainte, de l'admiration? Elle n'en était plus réellement sûre. Et au risque de trop réfléchir, elle décida de chasser ces pensées et continuer à danser dans un rythme endiablé tandis qu'elle lui souriait de toutes ses dents, essayant de le rassurer un peu tout de même pour qu'il puisse profiter de ce moment un tant soit peu. Après tout, c'était les affaires bien sûr, mais est-ce que les affaires devaient tout le temps être ennuyeuses?

Mistral ne voyait plus le temps passer, mais au bout du moment, c'est de légers petits coups sur son épaule qu'elle fut distraite de sa danse. Elle se retourna alors, remarquant que l'homme qu'ils avaient aperçu plus tôt était à ses côtés. Mistral lui offrit alors son plus beau sourire et, comme la musique était plutôt assourdissante à cet endroit de la piste de danse, l'homme se mit tout simplement à danser avec elle, sans un mot qu'elle n'aurait pu entendre de toute façon. Il la dévorait tout simplement des yeux, et Mistral adorait ce genre de regards, surtout que cet homme était particulièrement beau. C'est au moment où la musique changeait que celui-ci se pencha vers elle, et lui demanda, de cette voix excessivement suave et charmeuse qui aurait fait fondre n'importe quel mur de brique:


-Madame m'accompagnerait-elle en haut? Nous pourrions discuter à loisir.
-Certainement. Laissez-moi faire signe à mon compagnon. dit-elle, lui adressant un clin d'oeil entendu.

Celui-ci, d'un signe de tête poli, la laissa aller trouver Noctis qu'elle entraina dans son sillage, alors qu'Albert les emmenait en haut, dans cette sections VIP qu'ils avaient convoité en entrant et à laquelle il n'y avait pas réellement eu de problème à accéder, finalement.



Code albert:
 

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis Rasphodos
Adepte du surnaturel
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 161
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 25
Localisation : Dans tes pires cauchemars
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 19 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Maitre de son royaume [PV Noctis]   Dim 14 Oct 2018 - 22:38



La chasse pouvait commencer.

Un regard dans la direction du carré VIP et Mistral comprit mon intention, à en voir le sourire qu’elle me décocha. Elle me suivit donc sur la piste avec un certain entrain.

La demie semblait bien plus à l’aise sur la piste de danse que ce que je ne l’étais.

Elle évoluait sur le plancher telle une reine dans son royaume. Rien ne pouvait l’intimider ou lui faire peur.  Malgré le rythme rapide et endiablé, Mistral dansait avec grâce et prestance. Je devais avouer que le regard qu’elle me décocha me donna l’envie de m’isoler avec elle dans un endroit un peu plus… calme. Malheureusement, nous n’étions pas là pour nous amuser, et un mouvement perçu du coin de l’oeil me rappela la raison de notre venue dans le repaire des hybrides.  

Albert avait mordu à l’hameçon plus vite que ce que je ne le pensais.

Il rejoignit la piste et demanda immédiatement à ma compagne de ce soir de lui accorder une danse, ce qu’elle ne lui refusa pas. Plus que la mission, j’avais l’impression que ce petit jeu de séduction - ce petit jeu du chat et de la souris - lui plaisait énormément. Comment le lui reprocher ? Tully n’était, objectivement, pas vilain à regarder. Un visage aux traits fins, des yeux d’un bleu glacial, une chevelure blonde cendrée, une cicatrice à l’oeil droit et un magnétisme que l’on ne pouvait ignorer. Je n’étais guère - voire pas du tout - porter sur la gente masculine mais il fallait avouer que le demi-sang en imposait énormément, ce qui l’avait aidé à grimper les échelons de la pègre animale à en croire les rumeurs.

Alors que les deux blonds se déhanchaient tels des diables sur la piste de danse, je retournai au bar et repris un verre, observant les deux danseurs d’un oeil satisfait tout en sirotant ma boisson. Le bras droit d’Orca était complètement sous le charme de la sorcière. Il ne lui fallut d’ailleurs pas plus d’une danse pour l’inviter dans le carré VIP. Alors que je pensais qu’Albert allait m’en refuser l’accès et que j’établissais déjà un plan pour entrer dans la zone réservée, Mistral revint au bar et m’entraîna à sa suite et celle de l’hybride.

La salle commune était déjà très luxueuse mais le coin VIP était encore plus fastueux. Le Pandémonium - demeure du roi des Enfers - faisait pâle figure à côté de cette pièce. Alors que j’observai attentivement la pièce, essayant de reconnaître les quelques têtes qui s’y trouvaient, Tully nous guida jusqu’à l’un des immenses fauteuils installés dans la salle.

-Barman, une bouteille de votre meilleur champagne ! Demanda le demi démon-hybride avant de reporter son attention vers moi. Noctis Rasphodos ! C’est une surprise de te voir ici ! Qu’est-ce qui amène ta noble personne dans notre humble établissement.

Albert Tully avait la réputation d’être une homme prudent mais visiblement, il l’était beaucoup moins lorsqu’il avait de l’alcool dans le sang. Il fallait que je saisisse cette chance d’en apprendre un peu plus sur ce qu’il se tramait sur mon territoire et de pouvoir approcher Orca en personne.

- Je ne suis ici pour aucune raison particulière si ce n’est prendre du bon temps. Je fais découvrir à cette délicieuse demoiselle les lieux les plus attrayants et intéressants de cette ville. En terme de divertissement,  le Circus est en tête de liste. Lâchais-je nonchalamment tandis qu’une serveuse nous apportait une bouteille d’un coûteux champagne ainsi que des coupes.

- Ah ça ! C’est certain que tu ne trouveras pas mieux que le Circus pour te divertir. C’est aussi ici que l’on trouve le meilleur champagne de la ville ! Goûtez-moi donc cela !

Débita le gangster tout en nous tendant les coupes de champagne. Ceci fait, il s’installa juste à côté de Mistral et me jeta un regard, comme s’il attendait un signe une permission. je me contentai de lever mon verre.

- A la santé de notre hôte.

Le blond dû prendre cela comme un feu vert puisqu’il se rapprocha sensiblement de Mistral.

- Et, cette chère demoiselle a-t-elle un nom ?

Tout en posant cette question, l’homme avait passé son autour de la taille de la jeune femme, considérant sans doute qu’il avait déjà gagné la bataille. Je restai impassible, ne sourcillant même pas. La jeune femme était, après tout, assez grande pour se débrouiller seule et faire ses choix. De plus,  je savais que Tully ne se montrerait pas plus entreprenant si elle ne l'autorisait pas. Respect et galanterie était deux valeurs qui tenaient à coeur à Orca et tout le monde dans les quartiers de l’Ombre savait qu’il mettait un point d’honneur à inculquer ces deux préceptes - en plus de tout un tas d’autres - à ses hommes, qu’ils soient au bas de l’échelle ou juste en dessous de son propre rang. Un sacré personnage que cette baleine tueuse. J’espérais vraiment avoir l’occasion de l’entrevoir ici ce soir. Dans le cas contraire, Mistral arriverait peut-être à convaincre Tully de nous conduire à lui. Je ne savais pas ce qu’il était en train de murmurer à l’oreille de la demi-sang, mais il était clair que cette dernière lui avait tapé dans l’oeil.

~~~~~~~~~~~~

Rps avec: ¤ Red ¤ Mistral ¤ Haruka ¤  Haku ¤ Gabriel ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mistral Nereis
Jeune magicien
avatar

Féminin Gémeaux Chien
Messages : 24
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 24
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Maitre de son royaume [PV Noctis]   Dim 4 Nov 2018 - 22:37

La pièce dans laquelle ils venaient d’arriver semblait avoir vu passer un nombre hallucinant de magouilles et d’affaires les plus louches. Mistral sentait à plein nez cette aura croche qui habitait cet endroit et, encore une fois, elle s’y vautrait de toute sa personne. Elle prit place à côté de l’homme tandis que Noctis s’installait en face d’eux, et une bouteille de champagne fut commandée. Des échanges d’hommes s’en suivirent, faisant comprendre à Mistral qu’elle n’était là qu’en objet de convoitise auprès des hommes qui se livraient à un combat de coq de non-dits. Elle soupira intérieurement. C’était sans doute par là qu’elle devait passer pour faire ses preuves, mais elle graffignait à montrer son vrai caractère. Aussi prit-elle son verre tandis que Noctis levait le sien à l’hôte de la soirée, mais celui-ci le prit comme une espèce d’invitation à se rapprocher de la demie-démone qui portait sa coupe à ses lèvres. Elle s'interrompit à mi-mouvement afin de répondre à la question de l’homme. De son sourire le plus ravageur et d’une façon qu’elle tenta au mieux possible, avec succès apparent, de ne pas laisser être condescendante:

-Mistral Nereis.

L’homme avait passé un bras autour de sa taille et tentait maintenant de se rapprocher d’elle considérablement, mais restait tout de même poli, ce qui l’impressionna quelque peu. Elle était habituée à des avances beaucoup moins gracieuses des hommes qui l’entouraient, alors cette certaine retenue ne la laissait pas indifférente. Il se pencha vers son oreille et lui susurra un compliment qui lui tira un frisson, ce à quoi elle décida qu’elle ne résisterait pas. Un dernier coup d’oeil en direction du démon aux cheveux blanc, et la jeune fille embarqua dans ce petit manège de courtisage auquel le mi-homme se livrait depuis tout à l’heure, sur la piste de danse. Pendant ce temps, le Rasphodos sirotait son champagne et regardait les deux protagonistes devenir de moins en moins discrets, et malgré son indifférence, Mistral avait ce certain sentiment de malaise qui viendrait probablement vite faire son trouble-fête. C’est pourquoi elle finit par adresser à l’homme, pour que seulement lui ne l’entende:

-Et si nous allions trouver un endroit un peu plus… calme?

Il n’en fallu pas plus pour que le sourire de l’homme s’élargisse sur tout son visage et qu’il attrape la main de notre demie-démone. Elle n’avait pas eu besoin d’en dire plus pour aviver les désirs de cet homme qui s’appropriait les lieux comme un prince dans son château. Noctis arborait toujours cette profonde indifférence qui, il fallait l’admettre, la contrariait un peu, mais lorsqu’Albert prononça son nom en signe de respect et commença à tirer sur sa main, la belle blonde se remit en tête qu’ils étaient en cet endroit pour les affaires et qu’elle ne devait pas perdre sa mission de vue. Après tout, voilà un signe de confiance probablement très important du démon, et Mistral devait s’en servir pour prouver sa valeur, ce qu’elle ferait. Alors elle jetta un dernier regard décidé vers son acolyte et suivi l’homme dans les couloirs derrière le carré VIP.

Le Circus s’avérait ainsi être également une maison close. Une foule d’activités illégales s’y tramait, Mistral en était bien consciente, et lorsqu’elle arriva dans l’une des chambres, elle aurait bien pu se demander combien de personnes avant elle l’avait utilisé. Mais l’endroit était bien propre, et même particulièrement spacieux, alors Mistral s’en accoutuma assez vite et se tourna vers l’homme qui la dévisageait d’une façon nouvelle. Ses intention étaient claires, mais la jeune femme avait quelque chose de plus en tête, c’est-à-dire trouver des informations pour se rendre à Orca.alors, doucement, de cette façon si aguicheuse, elle s’approcha de l’homme et entreprit de déboutonner sa veste tranquillement, sensuellement, tout en murmurant doucement:


-Tu sais, j’ai eu une grosse soirée. Énorme, oui. Peut-être que tu pourrais m’aider à l’oublier.

Et c’est à ce moment qu’il captura ses lèvres sauvagement, empoignant ses poignet et la projetant avec force sur le lit, tel un fauve ayant capturé sa proie. Mais Mistral se releva d’un bond. Sans le savoir, l’homme venait de donner le ton à cette altercation, et la jeune fille en jubilait. Ça allait être sauvage, tout simplement, exactement comme la démone l’aimait. Elle le laissa se rapprocher d’elle, puis passer ses mains dans son dos afin de dégrafer sa robe. Le souffle de la bête dans son dos lui donnait des frissons, et ses mains baladeuses savaient la trouver. Ainsi elle termina de retirer la chemise de l’homme et le contempla, tandis qu’une nouvelle fois, il la projettait sur le lit, mais cette fois, sans sa robe qui traînait maintenant dans un coin de la pièce.


-Et comment cette soirée a pu être aussi pénible, dis-moi?

Le poisson avait ainsi mordu à l’hameçon. Mistral le laissa s’affairer à ses sous vêtements tandis qu’il lui posait cette question brûlante, et tandis qu’il descendait ses lèvres vers son intimité, elle lui dit tout simplement, dans un gémissement:

-Il se trouve que nous étions dans ce bar où tu délègues tes contracts.

Tully se redressa alors soudain sur elle, un peu perturbé par ses paroles. Elle venait de toucher une corde sensible, elle voulait l’exploiter, mais elle voulait le faire délicatement afin que l’homme ne soit pas trop brusqué et l’amène où elle le voulait.


-Quoi? Comment une gamine comme toi sait?
-Il se trouve que je sais tout, mon loup. dit-elle, en se redressant à son tour pour murmurer à son oreille.

Cette révélation semblait avoir refroidit l’homme qui se dégagea d’elle et qui se mit à marcher au travers de la pièce. En tant que tel, ce que Mistral venait de lui apprendre ne devait pas l’embêter plus qu’il valait, elle venait simplement de lui dire que l’un de ses subalternes n’était pas particulièrement discret. L’homme s’était ainsi remis en mode affaires et Mistral se devait de ramener ses idées vers elle, aussi détacha-t-elle elle même son soutien gorge qui tomba au sol. L’homme portait alors son regard à la poitrine de la jeune fille, plutôt déchiré entre son travail et ses pulsion, et Mistral en riait, mais pas ouvertement bien sûr. Après quelques instant d’hésitation, il se décida enfin, et plongea vers elle afin de lui en faire goûter de toutes les couleurs. Mais si Mistral avait raison, il avait bel et bien mélanger affaires et pulsions, alors tandis qu’elle prenait le dessus, les pensées de l’homme se mêlaient et sans doute sous l’effet de l’alcool, tout colapsa. C’est pourquoi à la suite de cet ébat particulièrement chaud et intense, pendant lequel les cheveux de la blonde s’étaient complètement décoiffés.


-Tu m’as l’air d’être bien spéciale, toi, t’as capté mon attention. Viens, je vais te ramener à ton maître avant qu’il ne se demande ce que j’ai fais de toi.

Mistral frissonna à cette appellation mais elle se rhabilla et reprit la main qu’elle lui tandis. Elle se sentait sérieusement comme une catin, mais elle espérait sincèrement que ce petit numéro aurait au moins fait avancer la cause du démon aux cheveux blancs.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis Rasphodos
Adepte du surnaturel
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 161
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 25
Localisation : Dans tes pires cauchemars
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 19 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Maitre de son royaume [PV Noctis]   Dim 18 Nov 2018 - 19:38



Le petit poisson avait mordu à l’hameçon, restait à savoir si le gros en ferait autant…

Je devais avouer que j’étais quelque peu...déçu. Tully n’était finalement pas aussi impressionnant que les rumeurs ne le laissait paraître. On m’avait toujours décrit Albert Tully comme étant un homme puissant, prudent, charismatique et capable d’être extrêmement violent. Le bras droit d’Orca avait une réputation d’homme dangereux, aussi terrifiante que celle de son chef.

Force était de constater que l’homme que j’avais face à moi était bien à des lieues de la réputation qu’on lui prêtait. Il n’avait fallu qu’une dizaine de minutes pour qu’il se retrouve emprisonné dans les filets de Mistral. Je l’avais, certes, amenée ici dans le but de séduire Tully et lui faire baisser sa garde mais je ne pensais pas que la chose serait aussi rapide et facile. Quelques regards doucereux et un sourire enjôleur avait suffit à convaincre l’hybride d’emmener Mistral. Enfin, il serait assez bête que je base tout mon jugement sur cet homme en fonction de la première impression qu’il me renvoyait. Même si sa réputation semblait quelque peu faussée, elle ne s’était très certainement pas bâtie sur rien…

Je devais toutefois bien avouer que la demi-sang jouait son rôle à merveille. Cela semblait même l’amuser, en dépit des étranges regards qu’elle m’avait lancé. Recherche d’une quelconque approbation ou expression de crainte ? Je n’avais pas vraiment réussi à les interpréter et je devais bien avouer que je ne m’en préoccupais que peu. Elle était assez grande pour savoir ce qu’elle voulait faire et Tully était assez bien éduqué que pour ne pas la forcer à faire quelque chose qu’elle ne désirait pas.

Je me retrouvais à présent seul dans le carré VIP du Circus, si on faisait abstraction du barman.

* Espérons qu’elle arrive à lui tirer les vers du nez…* Pensais-je tout en laissant ma tête basculer contre le dossier du divan dans lequel j’étais installé.

Vu la proximité directe entre Albert et Mistral, je n’avais pas pu lui communiquer mes directives avant qu’elle ne s’en aille. Je supposais qu’elle avait tout de même assez de jugeote pour avoir une idée de ce qu’elle devait faire et agir d’elle-même. Au moins, si ce n’était pas le cas, elle m’aura au moins permis de gagner assez de temps pour qu’Orca soit mis au courant de ma présence dans son sanctuaire adoré.

Et alors que les deux tourtereaux me rejoignait enfin, une pression magique énorme se fit ressentir dans le carré VIP, m’arrachant un frisson d’appréhension. L’espace d’une seconde, je vins à songer qu’il n’était peut-être pas aussi judicieux que ce que je le pensais de venir titiller le plus dangereux - actuellement - des pontes sur son propre territoire.

Orca venait effectivement de faire son entrée.

Je pu prendre conscience de sa puissance avant-même de l'apercevoir. Son aura pesait lourdement dans toute la pièce. Cette unique démonstration suffisait pour me rendre compte qu’en terme de puissance, il y avait un écart entre lui et moi. Je comprenais mieux maintenant comment il arrivait à lui seul à tenir et gérer la moitié des quartiers de l’Ombre. Haut de trois mètre - s’il ne les dépassait pas… - l’hybride avait une allure des plus imposantes et impressionnantes qui ne laissait pas de marbre, même moi.

Sans dire mot, il traversa la salle, fit un signe de tête au barman qui s’activa aussitôt à je ne sais quoi et pris place dans l’un des divans, juste face à moi. Bien que conscient de ne pas être en position de force, je soutins le regard de la baleine tueuse. Pas question de faire profil bas, même si c’était certain qu’il pouvait me décapiter d’un simple claquement de doigts. J’étais, après tout, à un niveau hiérarchique similaire - à quelques différences près - au sien. Et vu les bourdes commises par son subalterne, on pouvait même dire que j’avais un petit avantage. Minime. Mais toute ma démarche était basée là-dessus. Alors il ne restait plus qu’à prier pour qu’Orca soit enclin à la discussion…

- Chef…Souffla Tully, visiblement très mal à l’aise tandis qu’il prenait place au côté de son supérieur, restant toutefois debout.

Un fin sourire étira mes lèvres durant une fraction de seconde. Tully était devenu livide et était visiblement mal à l’aise. Il n’en fallut m’en fallu pas plus pour comprendre que Mistral avait réussi à obtenir des aveux de sa part. Peut-être arriverais-je à obtenir gain de cause finalement. Il le fallait, tout ce que je planifiais pour cette ville dépendait de l’issue de cette entrevue…

~~~~~~~~~~~~

Rps avec: ¤ Red ¤ Mistral ¤ Haruka ¤  Haku ¤ Gabriel ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maitre de son royaume [PV Noctis]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maitre de son royaume [PV Noctis]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Royaume perdu d'Arnor
» l'amour d'un chat pour son maitre
» Les souveraines du royaume
» Azadeh Shah [Maitre Coq]
» [PARTENARIAT]Le Royaume de Zaïrys

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight City :: ~ In Moonlight City ~ :: Centre Ville :: Ruelles-
Sauter vers: