Moonlight City

Forum RP Fantasy
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ca, c'était pas prévu....[PV]

Aller en bas 
AuteurMessage
Edwin Skirata
Adepte du surnaturel
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 190
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 28
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Race: Elfe
Age: 168 ans, 20 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Ca, c'était pas prévu....[PV]   Dim 25 Déc 2016 - 16:39

Edwin se trouva actuellement en plein cœur de la forêt de Moonlight. Et il contait bien y être TRANQUILLE pour le reste de la journée ! Car franchement, ces derniers temps, les choses étaient devenu vraiment…….Tordues ?
A force de changer de corps, il avait dédoubler (créer ?) sa/une conscience avec qui il partageait son corps. Enfin pas tout à fait. Il donnait plutôt son corps à Myryaluna afin de pouvoir rester lui même. Enfin, bref, qu’elle qu’en soit le cas, c’était là un premier soucis. Mais en plus, il avait fallu que lors d’une de ses sorties défouloir il tombe sur Mello, cette Vampire qui lui avait jouer plus d’un tour.

Edwin émit un long soupir. Lui qui avait toujours été prudent avait bien manqué à ses règles avec elles….Et les soucis avec les mages et l’enquête qu’ils lui avait demandé ne sachant pas qu’il était le coupable n’avait pas aidé…..

Bon, au moins tout cela était maintenant réglé. Edwin vérifia alors qu’il grimpait dans un des grand pins qu’il aimait tant que personne ne se trouvait dans les parages et s’assoupie. Il s’agissait de ne pas retomber sur cette excitée de Lexie. Rien de personnelle mais elle avait elle aussi tendance à être anormale à un point où elle attirait presque physiquement les ennuis à elle même….Enfin bon, il ne sentit personne dans les trente mètres et s’estima satisfait.

Alors qu’il se mettait à relâcher doucement de manière imperceptible son énergie, il s’assoupit sur sa haute branche. En ce jour d’automne, point de verdure dans cette mer de pourpre de brun et d’or qu’était maintenant la forêt, il contait bien rêvasser alors que le soleil annonçait à peine onze heure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatiana Manuelle
Mage respectable
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 120
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 20
Localisation : Tu ne me chercheras pas de toute façon
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Ca, c'était pas prévu....[PV]   Lun 9 Jan 2017 - 21:29

[Hors RP: Désolée d'avoir été longue à répondre, y'a eu Noël ^^']

Un cri strident s'échappa de mes lèvres, me réveillant en sursaut. Cela me prit bien quelques minutes à me rappeler ou j'étais mais aussi ou je n'étais pas, et le malheur qui me suivait depuis des jours se rabattit sur moi lorsque cette prise de conscience fut faite. Je me massai les tempes fortement tandis que des grosses gouttes de sueur perlaient encore sur ma peau d'ivoire. La douleur à ma tête était si vive, si violente, que je dû mettre encore plusieurs moment pour que mon regard s'éclaircisse complètement. Celui-ci se posa alors sur mon lit qui était dans un piteux état. De la belle couleur crème qu'était mon couvre-lit habituellement, il n'y avait que du gris ou du jaune sale. De plus, il y avait bien des trous un peu partout dans ce-dit couvre lit, ce qui expliquait sans doute les plumes qui voletaient ça et là dans l'air de la pièce, mêlées à la poussière ambiante, laquelle était plus abondante que d'habitude aussi, il fallait dire.

Oh, ma chambre n'était pas vraiment mieux; pas plus que moi. Des papiers de poésie à peine entamés, tentative désespérée de crier mon état au monde, jonchaient le sol à côté de mouchoirs imbibés de larmes et de verres de vitre qui avaient contenu de bien étranges mixtures en forte teneur en alcool. Et moi... et bien... mes cheveux pendaient mollement autour de mon visage creux. Eux qui avaient été d'un blond presque doré quelques semaines au par avant, les voilà qu'ils étaient croûtés en mèches puantes, retombant sur mon corps bien trop maigre maintenant. Cependant, il y avait bien longtemps que j'avais arrêté de m'en préoccuper, puisque de toute façon, rien ne semblait capable de me sortir de cette léthargie infatigable.

Je me levai de mon lit en titubant, tout mes sens ankylosés par le manque d'activité depuis ces plusieurs jours. Je me dirigeai vers la salle de bain et dû essuyer le miroir avec la manche de mon pyjama avant de pouvoir contempler mon reflet. De grosses cernes marquaient le dessous de mes yeux verts en ceux-ci avaient perdu leur éclat, leur reflet. mon teint était cireux, presque vert et mes cheveux... c'était un désastre. Après m'être aspergé le visage d'eau froide, je sortis de la salle de bain, puis de ma chambre et descendis vers la cuisine, vers l'armoire où était stocké l'alcool de cette damnée maison. La noirceur était encore présente, mais cela ne voulait rien dire pour moi puisque je ne me souvenais même plus l'heure à laquelle je m'étais couchée la veille.. ou l'avant-veille... ou la dernière fois, finalement.

Les bruits de mes pas gauchement exécutés devaient bien réveiller la moitié de la ville mais personne ne sembla remuer dans cette maison éteinte. Je crus entendre un bruissement d'ailes, signe caractéristique d'Haku qui revenait voir sa petite sœur, alors je n'y portai pas vraiment attention. Après avoir renverser l'à peu près totalité de ce qu'il y avait sur mon chemin, j'arrivai à la cuisine. Je me sorti un nouveau vers à scotch, l'un des derniers qui restait dans l'armoire et le posai sur le comptoir. De grosses larmes coulaient tranquillement sur mon visage tandis que je sortais les premières bouteilles que je pu attraper derrière le bar. A peine avais-je entamer la préparation de mon infâme mixture que j'entendis des bruits de pas dans le couloir. Je soupirai intérieurement tandis que la présence marchait en direction de la cuisine, me disant qu'un peu de compagnie ne me ferait pas de tord à cet instant.

J'entendis la porte de la cuisine, puis une douce voix pousser un cri de surprise. Je fini ma préparation bizarroïde et levai les yeux sur une Ukia complètement déboussolée par mon apparence. Je lui souris timidement avant de prendre une longue lampée de mon breuvage qui m'étourdit aussitôt. La caractéristique bouffée de chaleur de l'ivresse vint me donner un peu de moral en me faisant oublier déjà un peu mon mal. Je voyais de nouveau embrouiller, mais c'était plutôt agréable. Je titubai alors de nouveau vers le lavabo et rendis ce que je venais d'avaler, en plus du peu que j'avais dans l'estomac. Le tout barbouilla mes cheveux et mon visage dans un spectacle complètement désolant.

Tel une mère, Ukia accourra à mes côtés en essayant de remonter mes cheveux, mais c'était peine perdu. Déjà, je voyais des étoiles brouiller encore plus mon champ de vision tandis que je tombais dans l'inconscient. Quelques minutes à peine donnèrent à ma sœur le temps de m'installer sur une chaise, me préparer quelque chose à manger et me le servir. Elle se démenait pour moi, mais je trouvais bien cela inutile puisque ça faisait des jours que j'étais coincée dans un cercle vicieux; alcool, larmes, cauchemar et je ne voyais pas le jour ou j'allais m'en sortir. Je fini par avaler le repas un peu trop copieux qu'elle m'avait préparer pendant qu'elle me regardait avec ce regard de désolation qui me faisait me sentir coupable.


-Tatiana...

Elle savait à quel point je souffrais intérieurement. Elle savait comment j'étais blessée et comment j'avais de la misère à me sortir de mon état. Elle me connaissait si bien. Mais alors pourquoi me demandait-elle encore de me battre et ne me laissait-elle pas tout simplement là, à achever ma destruction par moi-même?

Tout avait commencer plusieurs mois au par avant, mais cette histoire, tout le monde la savait déjà. Cette démone, Lylianne... j'avais été ridicule de penser que j'allais pouvoir faire ma vie avec elle. Je l'avais négligée, j'avais oublier de prendre soin de notre amour et un jour, tout s'était écroulé. Ses pulsions que j'avais tenter de garder loin de nous étaient revenues et s'étaient réveillées. Elles avaient pris ma protégée et l'avais amener à vouloir nous tuer, et alors un homme bestial était apparu et nous avions pu nous échapper, puisque sans ménagement, il l'avait tuer. Et le comble du comble, c'était que quelques semaines après tout cela, Elfée s'était sauvée avec lui, et depuis, elle menait une vie calme et paisible. Les rumeurs voulaient même qu'elle ait un enfant de cette créature.

Et bien... Lylianne était revenue. Par une magie que je n'avais pas vraiment compris, elle était réapparu à nous. Cependant, les Manuelle avaient déjà repris leur vie; j'avais rencontrer un garçon que j'avais commencer à fréquenter, nous avions une nouvelle sœur, Amélia et en plus, notre maison avait accueillit une ange, notre voisine, et sa sœur. Il n'y avait plus vraiment de place pour elle qui revenait souvent vérifier si nous allions bien.
Cette garce avait compris bien rapidement des choses. Un matin, lorsque j'avais voulu me rendre chez ma fréquentation, je n'avais trouver que deux corps inamovibles et brûlés. C'est là que j'avais commencer à sombrer. Lylianne ne voulait apparemment pas que je refasse ma vie et en plus, le garçon que j'aimais alors m'avait tromper. Le poignard avait fait sa première course.

Mais le pire, c'est quand un jour, je remarquai que Lylianne ne revenait plus. Que le soir en m'endormant, elle ne veillait plus sur moi de loin, elle était partie. J'avais essayer de jouer avec mes propres émotions et sentiments afin d'oublier qu'elle était revenue puis repartie, mais la douleur n'avait que décupler et décupler encore, et maintenant j'en était devenue complètement folle, léthargique et négligente.


-Tatiana, tu es la seule qu'il me reste...
-Hm?
-Sans Elfée, sans Lylianne... tu es la seule famille qu'il me reste..


Ukia souffrait elle aussi, il n'y avait pas à dire. Perdre la moitié de sa famille ainsi était un vrai appel à la réalitée et je ne voulais pas le négliger non plus et être là pour elle aussi. Seulement, en ce moment, je n'en étais plus du tout capable. Ma jeune sœur se leva de sa chaise et me regarda encore avec pitié, puis dans un élan de tendresse fraternelle, elle vint me prendre dans ses bras malgré la crase présente sur mon corps. Elle me prit par la main et me dit:

-Aujourd'hui ça va changer. Je vais te laver et arranger ta chambre, et on va te sortir de là ma chérie.

Et elle m'entraina à ma chambre. Lorsqu'on ouvrit la porte, une grosse vague nous aspergea elle et moi, puis s'évapora aussi vite qu'elle était apparu, laissant ma chambre propre comme je ne l'avais rarement vu au par avant. Ukia avait le don de m'impressionner avec sa magie, et elle n'avait certainement pas fini aujourd'hui. Elle m'entraina à ma salle de bain qui avait elle aussi subit le même traitement et entreprit de me laver les cheveux et m'arranger afin de me faire retrouver un temps soit peu d'allure. Et ça marcha. Tandis qu'elle me chantait de douces chansons de notre ancienne vie, mon visage reprenait ses couleurs et mon mal de tête s'évaporait tranquillement.

Lorsque sa tâche fut accomplie, elle me réveilla, moi qui m'était endormie sur ses genoux. Elle me prit par la main et m'entraina dehors dans notre immense jardin. Comme la petite fille qu'elle était il y a bien longtemps, elle me regarda avec un sourire étendu sur deux joues et me dit:


-Ouvre tes ailes mon ange.

Et réalisant ce qu'elle tentait de faire pour moi, je déployai mes grandes ailes blanches. Elles m'arrachèrent un cri étouffé au début, puisque cela faisait bien longtemps que je les avais ouvertes, mais je réussi à m'envoler à grand battement, rejoignant le ciel qui se teignait déjà d'une lueur orangée. Bien vite, je perdis le grand lotissement de vu mais j'étais au ciel, bien trop heureuse pour redescendre. Pour le moment, je lâchai mon fou en faisant des vols planés dans le ciel et fini par redescendre sur terre lorsque j'arrivai proche de la forêt. Je voulais me poser pour bien voir le lever du soleil qui s'offrait à moi. Et c'est ce que je fis. Après un moment de folie, je repérai un arbre plutôt massif et en approcha d'un piqué. Je m'assis sur la plus haute branche et laissai les rayons naissant ma caresser le visage.

Le temps était calme, et je me perdais dans des songes enfin un peu plus agréables qu'Ukia m'avait mit en tête; des songes de notre ancienne vie où nous étions toutes les quatre ensembles, heureuse. Il se passa un temps pendant lequel j'étais heureuse et j'aurais étiré ce temps pour en profiter toute ma vie, m'imaginant entourée de mes quatre sœur, mais surtout et à regret je dus l'admettre, je m'imaginais bien dans les bras de Lylianne.

Après un bon moment, alors que le soleil s'était bien positionné dans le ciel, je me décidai à rouvrir mes yeux et revenir vers la maison. J'ouvris mes ailes toujours enquilosée et m'apprêtai à m'envoler mais soudain, je sentis une présence. Je n'étais pas habituée à ce genre de sentiments à cause des dernières semaine que j'avais passé seule et c'est ainsi que je perdis l'équilibre et tombai de quelques branches. Lorsque je me raccrochai enfin à une, je me rendis que c'était celle-là qui était occupée. Mais je ne m'attendais pas à voir cela. C'était Dagnir et il me regardait. Aussi vite que je le pus je me mis en position defensive, prête à tout.


-Toi...

~~~~~~~~~~~~

Your love is my drug:
 

RPs with: Edwin ¤ Ryu ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afteryourlive.forums-actifs.com
Edwin Skirata
Adepte du surnaturel
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 190
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 28
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Race: Elfe
Age: 168 ans, 20 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Ca, c'était pas prévu....[PV]   Jeu 19 Jan 2017 - 11:58

* Sérieux ??? Honnêtement, vous savez quoi ? Je commence à me demander si Murphy ne me détestait pas....Nan mais vraiment. La loi de l’emmerdement maximal, vous connaissez ? Mais si, vous savez, ce principe qui dit que plus vous vous dîtes que ça pourrait pas être pire et plus la situation ce complique. Cette loi là ! Bon, et bien, voyez vous, je suis en train de me dire qu’il n’y a pas meilleur moyen pour décrire ma situation.

Mais récapitulons donc ma situation : j’ai survécu à une Elfe tueuse de mâles en tout genre, j’ai sauvée une Fée inconsciente d’un conjureur inconnue, j’ai créer par inadvertance une deuxième âme (féminine) qui partage plus ou moins mon corps, que j’ai été ravi par une Vampire qui a bien failli me tuer “pour le plaisir du sport” et j’ai sauvé deux autres Elfes entre deux, l’une étant toujours plus ou moins lié à moi maintenant du fait que j’ai tué son ancienne maîtresse.y tout y tout. Alors après tout ça on pourrait ce dire que piquer une sieste tranquillement dans un arbre serait anodin non ?

ET BIEN NON ! Même là, quand je demande rien et que j’ai rien fait, tout me tombe dessus ! Et littéralement en plus ! Je veux dire, là, on peut difficilement faire plus dur : un ange qui vous tombe dessus du ciel, c’est TOUT sauf commun. Et encore une fois il fallait que cela tombe sur moi….Au moins avait elle le mérite d’être d’une bauté digne de sa race…
Mais encore fois, mon ami Murphy n’allait pas me laisser de côté….
Pour une raison qui m’échappait totalement, il semblait qu’elle me connaissait et pas en bien. Pourtant, si j’avais croisé une ange telle qu’elle, je m’en serais souvenu… Alors pourquoi avait elle l’air aussi...surprise ? Aucune idée et tout cela n’augurait rien de bon…..Bon, voyons si je sais encore m’en sortir en étant courtois. J’espère juste qu’elle ne soit pas comme Lexie….*


Edwin soupira un instant puis tendit sa main pour l’aider  tout en manipulant légèrement l’abre afin que celui-ci forme deux siège avec ses branches pour qu’ils puissent discuter. Et au moment où il finit son geste il fit une prière intérieurement pour qu’elle ne lui pose pas plus de problème. Sa situation était amplement suffisante. Quand il la vit se reprendre, il s’écarta à une distance raisonnable afin de se présenter d’une petite courbette :

“ Edwin Skirata, ravi de vous rencontrer. Mais il semblerait que vous me connaissiez déjà. Malheureusement, je n’ai aucun souvenir d’avoir croisé l’agréable dame que vous semblez être. Pourriez vous rafraîchir la mémoire de votre humble interlocuteur.”

demanda t’il d’un sourire enclin à une discussion civilisé plutôt qu’un combat dénué de sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatiana Manuelle
Mage respectable
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 120
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 20
Localisation : Tu ne me chercheras pas de toute façon
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Ca, c'était pas prévu....[PV]   Dim 22 Avr 2018 - 23:57

Chamboulée, voilà le mot. Ce n'était pas ce que j'avais voulu, pas ce que j'avais imaginé lorsque je me disais qu'un peu d'air me ferait du bien. Fuir un de mes problème pour me plonger dans un autre? Le destin n'avait décidément pas très envie de me gâter. Qu'avais-je fait pour mériter cela? Je n'en avais pas la moindre idée. Pourtant, il fallait décidément bien que je l'affronte puisque m'y voilà. Je regardai l'elfe sombre qui me tendait la main pour m'aider à me relever, que je refusa net. Je n'avais pas le moindre envie d'être courtoise avec cette homme, aucunement.

C'était l'homme qui m'avait voler Lylianne, et Elfée par la suite. L’homme qui avait déchiré ma famille sans aucun remords et sans aucune pitié. Mais quelle hypocrisie manifestait-il à ce moment, faire comme si il ne me reconnaissait pas, comme si il ne voyait pas la douleur dans mes yeux, celle là même qu’il avait créé en transperçant le cœur de celle que j’aime.

Quelque chose pourtant me semblait étrange. Cet elfe devant moi ne dégageait pas la même aura. Il n’y avait pas, dans sa façon de se tenir, de prononcer ses mots ou même d’articuler son corps la même essence, celle de l’homme maudit et dramatique que Dagnir inspirait. Celui-ci semblait au contraire plus enjoué peut-être, plus positif, qui sait. A même d’être aimable. Il m’offrit même un siège et un sourire, ce que l’Autre n’aurait jamais fait. Et lorsqu’il m’annonça son nom, tout enjoué et pimpant, je détournai le regard en rougissant. Je m’étais en effet définitivement trompé sur son compte. Celui que j’avais pris pour le monstre que ma soeur était sur le point d’épouser n’était qu’un autre elfe au même phénotype, à la même apparence. Et je pu me ressaisir un peu.


-Pardonne-moi, je t’ai pris pour quelqu’un d’autre.

Voilà, c’était donc ça, que quelqu’un avec qui discuter pour me changer les idées. Pour ça, je n’étais pas contre l’idée dutout, absolument pas. Même si le jeune elfe devant moi m’inspirait une foule d’émotions contradictoires par sa ressemblance avec mon némésis, j’étais bien ouverte à apprécier les différences manifestes qui pouvait les séparer. J’acceptais donc le siège qu’il avait fabriquer pour moi tout en ramenant ma robe sous mes genoux, rétractai mes ailes dans mon dos et inclinai la tête en lui rendant son sourire.

-Mon nom à moi est Tatiana. Au complet, s’il te plais, je déteste les surnoms. dis-je d’un tond amusé, sans accusation aucune, bien sûr.

Oh, ce n’était pas particulièrement vrai, seulement, je n’aurais pas supporter de me faire appelé Taty en cette journée où tout deja me rappelait ma douce. Je n’avais pas besoin d’un élément de plus. Le silence qui semblait vouloir s’étirer me rendait un peu inconfortable par contre. Est-ce que ma léthargie m’avait enlevé toute aptitude sociale?

*Du nerf un peu, allez.*

-Je ne m’attendais pas à croiser quelqu’un en ce très tôt matin. D’habitude en cette période, les gens aiment bien faire la grâce matinée..




~~~~~~~~~~~~

Your love is my drug:
 

RPs with: Edwin ¤ Ryu ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afteryourlive.forums-actifs.com
Edwin Skirata
Adepte du surnaturel
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 190
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 28
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Race: Elfe
Age: 168 ans, 20 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Ca, c'était pas prévu....[PV]   Lun 23 Avr 2018 - 9:22

* Sa réaction initiale, communément appelé "Fuite et dédains, en (pas) Là majeure", ne m'inspirait rien de bon. Nan, nan, franchement ! Je veux dire, quand vous faîtes face à un bel âtre tel que moi, moult réactions se produisent : souvent surprise et rougeur, jalousie et envie, mais franchement, tout cela, je n'y peux rien : je suis né ainsi. En revanche, Haine et Dédain sont un couple que je n'aime que peu fréquenté. S'ils sont toujours utile en certaines circonstances, la majeur partie du temps, je préfère qu'ils ne me soit pas associer. C'est meilleur pour l'image. Vous savez, détective, tout ça tout ça, image publique, réputation. Les trucs galère à construire et super simple à démolir...bref, je m'égare.
En gros, quand une beauté te regarde comme celle-ci venait de le faire, tu y es pour quelque chose. Mais non ! Je ne la connais ni d'Adam ni d'Eve, alors comment cela ce pourrait il, hein ?

Bon, bha, au revoir ?*


Mais alors que ces pensées traversaient son esprit, l'Ange lui prouva tort en s'excusant :

"Pardonne-moi, je t’ai pris pour quelqu’un d’autre. Mon nom à moi est Tatiana. Au complet, s’il te plais, je déteste les surnoms."

* Ah ouais quand même. A noté, le jour où je croise mon sosie, lui rappeler de ne pas se comporter comme un ******** avec les dames et m'assurer qu'il ne me causera plus de problème. Ah, et tester la théories des trois. Penser à tester la théorie des trois. Important.*

Mais le blanc que cela laissa sembla quelque peu...embarrassant pour l'ange qui tenta alors de le combler avec une petite conversation mondaine :

"Je ne m’attendais pas à croiser quelqu’un en ce très tôt matin. D’habitude en cette période, les gens aiment bien faire la grâce matinée.."

" Si tu le dis. Un plaisir que de faire ta connaissance Tatiana. Mais avant d'aller plus loin, puis-je me permettre de demander si tout va bien ? Une chute en plein vol ne semble pas vous avoir fait le plus grand bien. Et pour prouver mes dires, gentes dame, je te ferais aimablement remarquer que justement, je dormais..." dit il avec son sourire moqueur, ne prenant guère ombrage de l'interruption. "Mais cela n'a guère que peu d'importance si tu vas bien. Ce n'est pas tout les jours que mes charmes princiers me font tomber une princesse angélique dans les bras, mais je suis certain qu'il doit être des plus agréable que d'avoir une telle dame pour compagnie. Aussi, que dirais tu d'échanger quelque peu en cette fin de matinée ? Je n'ai guère de travail m'attendant, aussi avoir compagnie me serais des plus gré. En seras tu ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatiana Manuelle
Mage respectable
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 120
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 20
Localisation : Tu ne me chercheras pas de toute façon
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Ca, c'était pas prévu....[PV]   Lun 23 Avr 2018 - 21:44

Le jeune homme était décidément bien loin de Dagnir. Il dégageait la même essence d'idéalisation de soi commune aux elfes, mais le fait qu'il s'inquiète de mon état était surprenant et différent. Ma chute m'avait peut-être écorché légèrement, mais en effet, il ne fallait réellement pas que j'aille bien pour tomber ainsi. Surtout, une ange qui tombe, c'est bel et bien rare. Je passais une main dans mes cheveux afin d'enlever les brindilles résiduelles qui y restait, puis sur ma robe de façon digne, comme si cela touchait légèrement à mon orgueil. Mais en réalité, je m'en moquais d'avoir l'air un peu faible en ces instants. Si ce jeune homme n'était pas Dagnir, je n'avais absolument rien à craindre.

-Je t'en pris, ne t'en fait pas pour moi. Il m'est arrivé pire. rétorquais-je, amusée

Par la suite, le jeune homme me répondit qu'il était justement en train de dormir lorsque je lui étais tombé sur la tête, ce qui prouvait mes dires au sujet des grâces matinées des gens de Moonlight, mais que cela n'avait pas d'importance si j'allais bien. Par la suite, ses paroles me firent à moitié sourir mais également à moitié soupirer intérieurement. Il parlait de lui en termes royal, ce qui était bien classique des elfes. Mais en même temps, c'était plutôt amusant, car c'était vrai qu'il était beau. Je l'aurais nié en bloc à ma famille si elle me l'avait demandé, mais oui je trouvais Dagnir beau, tout autant que le jeune homme devant moi. Stupides hormones, quand elles nous guettent.

Il me demanda si j'avais envie de partager un peu de temps avec lui, ce qui fit passé un frissons de mal aise dans ma tête et me fit instinctivement détourné le regard. Je ne devais sûrement pas être d'excellente compagnie ces temps-ci, et je me serais mal vu l'imposer à qui que ce soit. Ce qui brassait à l'intérieur de moi aurrait du mal à se tasser pour faire de la place à un échange cordial et sincère. Mais en même temps, j'avais tellement besoin de nouvelle compagnie, de changer d'air et d'engager de nouveaux discours afin de pousser ce "drama" loin que je me pris à y repenser deux fois. C'est ainsi que je me ressaisis rapidement avant de ramener mon regard sur lui. Il semblait, malgré son essence légèrement imbue, très sincère. Je lui rendis donc son sourire avant de lui répondre:


-Mais avec joie.

En essayant de récupérer le peu de grâce qu'il me restait après ma chute, je descendis de l'arbre et attendis qu'il me rejoigne avant de me mettre à marcher plus profondément dans la forêt. L'air frais du matin entrait à grandes bouffées dans mes poumons et faisait un bien fou. J'avais toujours été bien en forêt, mieux qu'en ville, mais je l'oubliais bien vite lorsque ma vie me tirait hors de celle-ci. Avant de me remettre à ma nostalgie, je chassais ce train de pensé pour mieux me concentrer sur mon compagnon du moment. En y regardant de plus près, il y avait en effet certaines différences manifestes entre lui et l'homme que ma soeur allait marier. Il était un peu plus petit peut-être, Ses yeux étaient verts, alors que ceux de Dagnir étaient bleus. Il avait également les cheveux un peu plus long. Mais surtout, ce qui me frappait le plus était l'aura qu'il dégageait. En rien comparable à l'elfe sombre et triste que je connaissais, ce qui était rafraîchissant, il fallait avouer.

-Si tu dormais dans les arbres, n'as-tu pas une maison où t'habriter, le soir? Tu sais, Moonlight peut être très dangereuse parfois.

~~~~~~~~~~~~

Your love is my drug:
 

RPs with: Edwin ¤ Ryu ¤


Dernière édition par Tatiana Manuelle le Mar 24 Avr 2018 - 16:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afteryourlive.forums-actifs.com
Edwin Skirata
Adepte du surnaturel
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 190
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 28
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Race: Elfe
Age: 168 ans, 20 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Ca, c'était pas prévu....[PV]   Mar 24 Avr 2018 - 16:05

Puisqu'elle semblait bien aller et qu'elle était même partante pour une petite discussion, Edwin se dit que finalement Murphy ne lui en voulait pas tant que cela. Et ce n'est pas sans une certaine grâce que Tatiana descendit devant lui.

*Eh bien, quant elle ne tombe pas du ciel, il faut bien reconnaître qu'elle possède vraiment un talent pour  attirer le regard. Ou devrais-je plutôt reconnaître cela comme un trait ? Bref on s'en fou. Elle est belle et ne veut pas ma peau, que demander de plus ?*

Et descendant de l'arbre avec de petite pirouette, Edwin la rejoignit bientôt au sol. Lui offrant son bras en tant que gentleman, il lui répondit alors, amusé de par sa question :

" Et bien, c'est là une question bien relative, ma chère. Si nous parlons de toit physique, il se trouve que j'en possède plusieurs, certains à mon nom et d'autres non. Mais si nous parlons d'un logis, d'un endroit où retourner pour retrouver des êtres proches..." - une ombre passa sur son visage l'espace d'un instant avant qu'il ne reprenne un sourire joviale - "et bien, pas vraiment. Je n'ai plus aucun proche depuis un certain nombre d'années maintenant. Mais je ne désespère pas ! Après tout, j'ai la chance d'avoir de ravissante jeune dame me tomber dans les bras en de magnifique mâtiné. Alors j'y vois personnellement une chance." dit il en lui accordant un clin d’œil tout en embrassant sa main.

" Et en ce qui concerne le danger de la nuit... Disons que je suis probablement le plus grand danger qui se trouve dans cette ville à quelque exceptions." un air énigmatique et un instant presque dangereux sur le visage.

" Mais quel motif a bien pu pousser le destin à faire tomber une si aimable dame de son perchoir en cette belle matinée ? Si tu veux bien m'excuser cette pointe de curiosité bien sur..."
dit il en caressant la robe tombante d'un saule pleureur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatiana Manuelle
Mage respectable
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 120
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 20
Localisation : Tu ne me chercheras pas de toute façon
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Ca, c'était pas prévu....[PV]   Mer 25 Avr 2018 - 0:51

L'espace d'un instant, très court peut-être, mais bien là tout de même, une ombre passa sur le visage du bel elfe. Celui-ci était en train de m'informer qu'il possédait physiquement plusieurs places à lui où il pouvait aller passer la nuit, mais aucune où il pouvait aller retrouver des êtres chers. Cette situation semblait un sujet plutôt sensible pour lui, et c'est ainsi que je compris que l'homme devant moi n'était certes pas une carapace vide. Peut-être un peu comme moi, finalement. Cependant, lorsqu'il ajouta qu'il n'avait plus d'êtres proches depuis bon nombre d'années maintenant, l'empathie ma gagna et je me tus. Ma famille n'était peut-être pas ce qui était de plus soudé au monde, loin de là, mais au moins, mes soeurs existaient encore.

Néanmoins, il ramena la conversation au présent en me disant qu'il était tout de même positif envers la vie, et avec raison, puisqu'il avait la chance de recevoir dans les bras des anges qui tombent du ciel, et ceci m'amusa.


-Eh bien, je ne savais pas qu'une telle chose pouvait être habituelle, dis-je avec un clin d'oeil.

Pour répondre à ma question suivant, il prit un air sombre en m'indiquant qu'il devait être le plus grand danger de la nuit, à quelques exception près. Je détournais les yeux pour qu'il ne remarque pas mon expression, qui avait certainement changé à l'entente de cette déclaration. Lorsqu'on a une soeur qui baigne dans le plus creux des enfers et qu'on a le bras droit du roi démon qui revient chez sois tous les jours... le danger, on en étend sur ses rôties le matin. Les Manuelle baignaient définitivement dans les plus grandes magouilles de toute l'île, surtout à cause de Lylianne.

*Bon, toujours revenir à elle, n'est-ce pas?*

Mais je ne voulais pas blesser dans son orgueil le jeune homme, puisque sa compagnie m'enchantait au plus haut point. Il arrivait presqu'à me distraire de mes sombres pensées, pour quelques instants. C'est juste que je n'avais pas peur, voilà tout. J'avais côtoyé la mort plusieurs fois dans ma vie, et si même elle ne me faisait plus peur, alors rien ne le pouvait. Sa question suivante, cependant, venait bien dévaluer ce train de pensée qui passait dans ma tête. Lorsque mon regard se posa de nouveau sur lui, c'était pour l'écouter me demander ce qui m'avait poussé à tomber de ma branche. Je n'étais pas du genre à me confier au premier venu, aussi je souris tranquillement, adoptant un air un peu énigmatique pour lui répondre.

-Les sombres pensées du matin, celle qui te tiennent debout la nuit. J'imagine que tu sais de quoi je parle.

En effet, si le bel elfe avait lui aussi ses démons, il saurait. Peut-être aurais-je moi aussi la chance de creuser un peu plus profond dans sa personnalité, puisqu'il m'intriguait tout de même beaucoup. Pour l'instant, j'appréciais ce contact léger et cet échange de banalité, mais je savais que je m'en lasserais vite. Finalement, peut-être que j'allais me laisser aller aux confidences, si il insistait un peu. Après tout, il ne connaissait pas mon monde, alors peut-être était-il la meilleure personne à qui se confier. C'était peut-être le destin qui avait voulu que je tombe sur lui, sans jeu de mots.

-Il faut dire que ces temps-ci, elles sont plus lourdes que jamais. dis-je, en détournant le regard, n'attendant pas nécessairement qu'il le relève.

~~~~~~~~~~~~

Your love is my drug:
 

RPs with: Edwin ¤ Ryu ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afteryourlive.forums-actifs.com
Edwin Skirata
Adepte du surnaturel
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 190
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 28
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Race: Elfe
Age: 168 ans, 20 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Ca, c'était pas prévu....[PV]   Mer 25 Avr 2018 - 9:59

" Les sombres pensées du matin, celle qui te tiennent debout la nuit. J'imagine que tu sais de quoi je parle."

* Si seulement tu savais. Mais bon, ce n'est pas comme si je n'y étais pas habitué, hein...Je suppose que je n'y échapperais jamais réellement.* se dit l'Elfe intérieurement. En revanche, il n'avait aucune intention de le laisser paraître. Et puis, ce n'était tout simplement pas son genre de se laisser abattre. Après tout, il était le genre de personne à lâcher une plaisanterie en pleine situation de vie ou de mort. "Mieux vaut en rire qu'en pleurer." comme il disait.

" Il faut dire que ces temps-ci, elles sont plus lourdes que jamais."

" Et bien, et bien, vous me semblez bien triste Madame ! Laisser donc cet Auguste vous remonter le moral."
et alors qu'il se cacha derrière un arbre,  en ressortit un Auguste digne d'un grand cirque. Simple poupée qu'Edwin avait créer à partir du sol, il n'en était pas moins épatant.
Marchant avec un certain manque de grâce assez comique dû à ses longues chaussures, le clown se présenta :


" Auguste pour vous servir, Madame." dit il en lui offrant un baisemain.

Mais c'est alors qu'une autre voix, venant d'un arbre voisin lui rétorqua :

" La desservir, tu veux dire, non ? Je ne me souviens pas de la dernière fois où je t'ai vu réussir quoi que ce soit...Ah, mais c'est normal, tu n'a jamais réussi !"

Se tournant théatralement vers la voix qu'il semblait reconnaître l'Auguste répondit au Clown blanc assis en haut de sa branche :

" Ah toi ! Comment cela ?! Je vais te montrer que je sais réussir ! Cette brave dame à l'oeil pour le talent et m'a déjà reconnu ! Alors voyons donc une autre de mes réussites ! Je vais t'attraper de suite !"


Et se dirigeant vers l'arbre, le clown sortit de sa poche un premier escabeau de couleur qu'il installa à quelque mètres de l'arbre. Dans les ombres, c'était Edwin qui controllait tout ce petit manège, mais nul n'aurait su quoi en dire en toute réalité.

"Ah mon pauvre, tu n'y arrivera donc jamais ! Toi, atteindre mes hauteurs ? Penses tu ! Ah non, justement, tu ne penses pas ! Mais après tout, n'est pas pour cela que tu es aimé ?"

" Parles donc, je serais bientôt là  pour te descendre de tes grands chevaux."
lui rétorqua l'Auguste alors qu'il empilait maintenant le troisième escabeau dans un équilibre qui devenait des plus précaires. Et pourtant, rien ne tombait alors que le clown grimpait avec difficulté ses petits escabeaux. Formant un escalier arc-en-ciel, Auguste était maintenant presque au bout de son périple lorsqu'il sembla tomber à cours d'escabeau. Alors balançant sa précaire tour, il arriva tout juste à attraper la branche de Pierrot lorsque soudain celui-ci se leva.

" Rho ! Mais excusez donc mes horribles manières, gracile porteuse Divine, votre Humble serviteur à oublier ses manières à la vue de votre présence."

Marchant vers Auguste, il se servit de celui-ci et de son escalier comme d'un escalier des plus naturel et descendit saluer Tatiana alors que son compagnon s'accrochait pittoresquement de tout son possible à la branche.

" Mon nom est Pierrot, garant et gardien du sourire et de la bonne humeur. Et avec mon ami, un peu gauche, ma foi, mais qui se révèle toujours des plus utile, nous représentons la bonne humeur. Aussi cette petite scène n'est là que l'oeuvre et le fruit de notre Maître, mais soyez la bienvenue dans notre Roue." et lui tendant une magnifique rose qu'il venait de sortir de sa manche, Toute la scène se transforma en pétales de cerisier au moment où l'Ange accepterait la rose. Et quant le tourbillon se dissiperait, Edwin se tiendrait en son centre, offrant un salut de scène. Et il lui offrit cette courte réplique :

" La vie n'est qu'un cirque et le cirque n'est que Vie !"


Code Couleur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatiana Manuelle
Mage respectable
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 120
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 20
Localisation : Tu ne me chercheras pas de toute façon
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Ca, c'était pas prévu....[PV]   Mer 25 Avr 2018 - 20:58

À mes paroles, l’elfe compris rapidement ma tristesse. Cependant, plutôt que de tenter de remonter à sa source, il me demanda de laisser son ami me remonter le moral. Je ne voyais pas bien de quoi il voulait parler, puisque nous étions bel et bien seuls dans cette forêt, à part quelques animaux dispersés un peu partout. Mais il s’éloigna de moi pour aller se cacher derrière un arbre, tandis que quelque chose apparaissait devant moi. Prise de panique, j’invoquai mon élément afin de le parer à me protéger, avant de me rendre compte que ce n’était tout simplement qu’un clown que mon compagnon avait fait apparaître.

*Mais qu’est-ce que..?!*

Ça alors... cette magie était puissante. Faire apparaître des illusions comme ça, il n’aurait pas fallut voir ça en combat. C’était un don puissant, et oui cette fois je devais l’admettre, un peu inquiétant. Cependant je ne le laissais pas paraître et détendis mon pouvoir rapidement lorsque je compris que ce petit numéro n’était que pour me faire rire. Je regardai alors un deuxième bonhomme apparaître devant mes yeux et les deux se taquiner mutuellement, avant une finale qui se conclu en artifices de pétales de roses. Le bel elfe était revenu au milieu du « chantier », effectuant une courbette avant de me dire que le cirque était la vie, comme la vie était un cirque.

Ces paroles résonnèrent en moi plus que je ne le laissais paraître. Si la vie était bel et bien un cirque, alors qui se moquait de qui dans ma situation? Etait-ce Lylianne qui se moquait de moi, ou bien la vie qui se moquait de nous? Tout ça allait être matière à réflexion, mais pour l’instant, j’inclinai la tête en direction de l’elfe, un sourire appéciateur sur mes lèvres. Je regardai la rose en mes mains et me demanda bien comment de temps elle allait durer, et comment ce moment de légère euphorie contrôlée allait remplir ma tête. C’est plus difficile qu’on le croit, il fallait dire, de s’occuper de sa tête que de s’occuper d’une fleur.


-Magnifique. Félicitations, c’était très réussi.

Ainsi devant lui, je me demandais ce que je pouvais faire pour lui rendre la pareille, mis à part applaudir comme je le fis par la suite. Mes pouvoirs à moi, bien que très puissants, ne pouvaient pas réellement être démontrés ainsi. Je n’avais pas tendance à faire le cirque avec ceux-ci, pas tendance à les mettre d’avant afin d’impressionner. A tout de moins, pas toute seule. D’habitude, lorsque nous voulions démontrer notre grandeur, nous nous mettions ensemble toutes les quatre, un peu comme nous avions fait avec notre manoir.

Ça avait été tout qu’un travail d’ailleurs, celui que de nous fabriquer notre endroit à nous. Pour bâtir l’un des plus beau et grands manoirs de l’île, nous avions travailler pendant plusieurs semaines sur les jardins, la devanture, le toit, les balcons. Chaque petit détail avait été inventé par Lylianne, créé par Elfée, polis par moi-même et entretenu par Ukia. A quatre, nous étions plus forte que tout, et notre travail perdurait malgré l’affaiblissement des liens qui nous unissait. Notre maison était une merveille.


-Tu veux bien une démonstration de ma part, à mon tour?

Je reportai mon attention sur le jeune homme, puis prise d’inspiration, je me souvenu que l’air n’était pas ma seule force. Je possédais un deuxième pouvoir pouvant être intéressant également, celui de contrôler les émotions des autres. Je ne l’avais pas utilisé depuis que j’avais tenté d’en user sur moi, ce qui avait été une catastrophe des plus totale, aussi je me demandais ce que ça allait bien pouvoir donner. Je pris donc mon air séduisante et lançai un regard au jeune homme, accompagné d’un sourire. Cela seulement servirait à le mettre dans tous ses états, simulant une réaction euphorique démesurée, comme si il avait appris la meilleure nouvelle depuis très longtemps.

~~~~~~~~~~~~

Your love is my drug:
 

RPs with: Edwin ¤ Ryu ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afteryourlive.forums-actifs.com
Edwin Skirata
Adepte du surnaturel
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 190
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 28
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Race: Elfe
Age: 168 ans, 20 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Ca, c'était pas prévu....[PV]   Jeu 26 Avr 2018 - 10:18

Son petit tour semblait avoir fait effet au vu du sourire qui décorait maintenant  son beau visage. Savourant sa réussite il n'attendait certes rien en retour, c'étant simplement amusé, trouvant du réconfort dans le fait d'avoir ramener le sourire de la belle âme. Mais il semblait que le destin aimait bien jouer avec lui récemment, et pour ainsi dire, de manière récurrente qui plus est.

" Tu veux bien une démonstration de ma part, à mon tour?"

" Et bien ce n'était certes pas là mon intention, mais si cela me permet de contempler votre sourire un peu plus longtemps, je ne dirais certes pas non..."
dit il en plaisantant gentiment.

Mais comme dit plus haut, les derniers mois avaient été agité d'incidents en tous genre et Edwin aurait du se ouvenir qu'un rien pouvait parfois les causer. Et l'oubli de demander à cette belle Ange pourrait bien affecter son future...Mais de cela il ne savait rien, et, jouant les tombeurs, il prit la main de sa dame, l'appliqua sur son front et mit genoux à terre tel un chevalier.

C'est alors que Tatiana usa de son pouvoir : alors qu'Edwin la regardait droit dans les yeux, il sentit son esprit "cliquer" l'espace d'un instant. Et alors qu'il cligna des yeux dans la direction de sa dame, ce fut...déroutant. Elle était toujours là même, mais en même temps, elle ne l'était plus. Comme si elle avait sortit son corps d'une poche de glace, il sentit son regard le réchauffer comme jamais. Ne comprenant pas ce qu'il lui arrivait, n'ayant jamais ressentit une telle chose, ses sens s'affolèrent. Et cela fit un tel remus-ménage dans son esprit que cela en réveilla Myryaluna.

Et cette dernière était plutôt ronchonne, appréciant moyennement d'être réveillé dans de tel conditions. Mais comme cela ne s'était jamais produit, elle se mit immédiatement sur la défensive, pensant que leur esprit était attaqué. Mais quel ne fut pas sa surprise en voyant la suite des événements depuis le siège passager...

Edwin, qui n'avait pas conscience d'avoir réveiller son alter-ego féminin, venait de se lever et de se glisser derrière Tatiana. Il ne savait pas pourquoi, mais une envie irrépressible de l'embrasser le démangeait et sa conscience peinait à le refréner. Aussi s'était il glissé derrière elle pour simplement lui souffler quelque mots :


"Je dois bien reconnaître que vous avez à présent toute mon attention, ma très chère. Il en est presque troublant que d'essayer simplement de comprendre ce qui m'arrive. Mais je vous en prie, ne m'offrez plus ou je craindrais de ne devoir vous garder pour moi même jusqu'à la fin des temps." lui dit il, sa voix clairement plus douce et suave, clairement Elfique au sonorité charmante et cristalline.

Myryaluna elle n'en revenait pas :
* NON MAIS IL EST MALADE OU QUOI ?!?! ALLO ! N'en mais tu t'es écouté là ? Mais y te prend quoi ?! Réveil toi Edwin ! C'est pas toi là, c'est son sort qui parle ! Tu vas pas me faire ça quand même ?! Ok, c'était pas cool de te redonner le corps avec une inconnue allongée à coté de toi, mais je t'avais demander ! Et puis elle était pas magicienne ! Et j'étais pas sous son sort ! MERDE !*

Et jurant elle mit un immense coup de pied dans son esprit. Ce qui, habituellement ne servait qu'a se faire mal à elle même, Edwin murant son esprit. Mais cette fois-ci, ce fut lui qui eu mal. Et cela lui fit actuellement suffisament mal pour qu'il se reprenne.

* Aie ! Mais qu'est-ce qui te prend Myry ?! T'es censée dormir ! Qu'est-ce-que tu veux ?*

* Nan mais c'est toi qui vient de me réveiller ! T'as vu le boucan t'as fait ?*

* Mais de quoi tu parles, je t'ai pas...*

* T'as écouté au moins ce que tu viens de dire et faire ?*

Et observant la situation un instant, Edwin n'en revint pas. Venait il sérieusement de faire cela ? Venait il sérieusement de se proposer à une Ange dont il connaissait tout juste le nom ?

* Meerrddeee. C'est ça son pouvoir ? * Déglutissant mentalement il reprit : * 'Scuse, j'avais pas percuté.*

* Ouais, j'avais vu ! Bref, du coup bonne chance, je retourne pioncé, démerde toi maintenant que tu sais.*

Et laissant son "partenaire" en plan, Myryaluna retourna dans les méandre de leur cerveau. Reprenant consistance, l'échange ayant duré seulement une poignée de seconde tout au plus, il fit un pas et tourna sur lui même pour se retrouver à nouveau en face de l'Ange :

" Excuse moi, je suis allé trop loin avec cette plaisanterie. Mais c'est là un talent...impressionnant, même si sa "morale" est peut être discutable. En revanche, je trouve qu'il convient parfaitement à ta ravissante personne. Mais, en toute honnêteté, si ma compagnie t'intéresse, tu n'en as pas besoin, elle t'es déjà acquise."
dit il avec un sourire enjôleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatiana Manuelle
Mage respectable
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 120
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 20
Localisation : Tu ne me chercheras pas de toute façon
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Ca, c'était pas prévu....[PV]   Ven 27 Avr 2018 - 0:07

Les manières grandiloquentes de l'elfe m'amusaient grandement. Pour exécuter mon pouvoir, je ne devais qu'échanger un regard avec ma cible, pourtant l'homme avait bien prit le tout au sérieux, s'était approché de moi et avait posé un genou au sol, comme si il venait pour me demander en mariage. Il avait alors placé ma main sur son front, mais c'était déjà trop tard, tout était déjà commencé. Je vis son regard tourner et s'embrumer, signe caractéristique d'une "possession". Heureusement, je ne lui voulais pas de mal, sinon il aurait été en bien mauvaise posture. Mais comment vouloir du mal à se drôle de personnage qui devant moi, affichait une mine hébétée, mais restait tout de même très séduisant? D'ailleurs, comment pouvait-il resté aussi attirant, même sous l'effet d'une dépossession de ses sens, même si celle-ci était mineure?

Je n'eu pas vraiment le temps de me perdre dans ma contemplation cependant, puisque celui-ci se glissa derrière moi et se pencha vers mon oreille. Ce simple contact suffit pour éveiller en moi maintes frissons et rougeurs. Il y avait bien longtemps qu'on m'avait approché ainsi, et qu'on m'avait murmurer des paroles doucereuses à l'oreille comme il le faisait à ce moment. Lorsqu'il évoqua le fait de vouloir me garder auprès de lui à jamais, j'aurais bien voulu rétorquer qu'on ne met pas un oiseau en cage, mais comme lui, mes sens semblaient avoir du mal à me répondre à cause de ce contact électrisant.

Malheureusement pour moi, celui-ci ne s'éternisa pas et le jeune elfe revint devant moi, ce qui me permit tout de même de retrouver un peu mes esprits. Cette sensation d'impuissance face à cet étranger pouvait me jouer bien des tours, je devais réellement faire le plus attention possible. Il m'avoua avoir été trop loin dans cette plaisanterie et je secouai la tête pour lui faire comprendre que ce n'était pas un problème dutout. Après tout, j'avais déjà vu mon pouvoir en action, je savais bien ce qu'il pouvait faire sur les autres, j'étais habituée de voir les gens réagir comme ça. Qui ne voudrait pas garder auprès de lui une créature capable de vous faire vivre quelque chose de fort et addictif comme ça? Seulement, comme un oiseau, et comme je l'avais pensé plus tôt, on ne pouvait pas me garder en cage, j'étais beaucoup trop farouche pour ça.

Les paroles suivante de l'elfe, mises ensemble, me semblèrent blessante, alors je détournai les yeux. Il me dit que la "morale" de mon don pouvait être discutable, mais qu'il me convenait parfaitement. Doutait-il de ma morale, ou encore, pensait-il réellement que j'allais m'en servir pour faire intentionnellement mal aux autres, de façon non préméditée? On pouvait rencontrer de bien basses créatures en ces terres, des créatures qui causaient du tord pour leur simple plaisir personnel. Mais je n'étais pas l'une d'elle, et jamais je ne voulais laisser l'occasion à qui que ce soit que de penser une chose pareille. Alors bien vite, je lui répondis simplement:


-Je tâche de m'en servir qu'en simple nécessité. Je n'avais pas l'intention de te causer du tord avec ça, rassure-toi bien.

Ce à quoi il répondit que je n'avais pas besoin de ces artifices pour conserver sa compagnie, puisque celle-ci m'était déjà acquise. Je ne trouvai pas grand chose à redire à part mes dernières paroles, alors j'inclinai la tête et le dépassai afin de l'intimer à continuer le chemin. Je n'avais pas nécessairement envie qu'il ait conscience de l'ampleur de l'impact causée par la douche froide de ses dernières paroles. Pourtant je retrouvai vite mon aplomb lorsqu'une pensée me traversa l'esprit.

*-Tu sais, il ne peut pas vraiment savoir, il n'y a que quelques instants qui se sont écoulés depuis votre rencontre*.

Bien sûr, mais allez, il fallait l'avouer, mes hormones me gagnait. Enfin, c'était pas l'important, je ne devais pas trop y penser, je ne connaissais pas vraiment l'elfe devant moi. Et il ressemblait tellement à Dagnir... mon esprit était en train de s'emballer et de trop réfléchir, signe manifeste d'un nouveau "crush", j'imagine. On dit que ça ne prend que quelques instant au cerveau pour décider si il tombe sous le charme d'une personne, et mon cerveau avait bien décidé, on aurait dit. Alors pour alléger l'atmosphère et essayer de me détendre, je lançai banalement:

-Je serais bien intriguée, par contre, de voir ce que ton pouvoir donne dans une situation de combat.

~~~~~~~~~~~~

Your love is my drug:
 

RPs with: Edwin ¤ Ryu ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afteryourlive.forums-actifs.com
Edwin Skirata
Adepte du surnaturel
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 190
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 28
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Race: Elfe
Age: 168 ans, 20 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Ca, c'était pas prévu....[PV]   Ven 27 Avr 2018 - 14:18

Edwin fit la moue. S'il n'avait rien contre démontrer son pouvoir pour amuser, un combat, en revanche, impliquai toujours plus qu'une simple démonstration. Et il était peu enclin à démontrer sa propre force à une personne qu'il ne connaissait peu. Pourtant, il avait sentit que ses mots avait blessé la dame bien malgré lui. Aussi se creusa t'il la tête jusqu'à trouver une solution.

Se dirigeant vers l'Ange, il lui offrit un sourire avant de lui annoncer ceci :


" Je te prie de m'excuser d'avance."

Et la soulevant telle une princesse dans ses bras comme si de rien n'était, il commença à courir de plus en plus vite à travers les bois. Et puis soudain, il ne courait plus, il patinait sur la terre elle même. La réalité n'était d'ailleurs pas si loin car il manipulait la terre elle même sous ses pieds pour "glisser". Conservant ainsi sa vitesse, il se mit alors à changer la topographie locale de manière absurde : au début, ce furent de simples obstacles qui apparurent devant eux, puis, peu à peu, des rampes se rajoutèrent. Et utilisant ces dernières, il se mit à virevolter, patinant bientôt sur les arbres eux-même.
Tout n'était que prestidigitation, la majeure partie étant due à sa propre magie, mais il y avait aussi une part de prouesse physique non négligeable. Et continuant sa course dans la zone, il demanda :


"Je ne voulais guère te vexer. Je sens qu'il y a beaucoup de souvenirs et de conflits qui te perturbent, et je ne puis prétendre comprendre tout ce qui a put t'arriver. Mais je veux que tu saches que tu n'es pas seule. Je ne suis peut-être pas le meilleur partie de cette ville, mais j'ose croire que je peux te protéger de quiconque tant que je reste à tes côtés. Et mes mots sont le reflet de mes pensées. Je ne te demande pas d'accepter cela immédiatement, mais donnes y réflexion, et si après cela, tu ne veux pas, alors je resterais simplement un bon ami. Enfin, si tu n'es pas contre." dit il avec un sourire enfantin et pourtant plein d'espoir.

Il ne savait pas lui même s'il était prêt à accepter quelqu'un dans sa propre vie, mais il se sentit au moins le courage d'essayer. Et il jugeait qu'elle en valait la peine. Il n'était pas un bon Samaritain, il savait qu'il lui faudrait se dévoiler petit à petit et peut-être le refuserait elle alors. Mais il craignait moins le refus que les remords, aussi avait il peut-être laisser son cœur parler à la place de son esprit...Et peut-être même était il encore sous son influence. Mais il avait eu le mérite d'essayer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatiana Manuelle
Mage respectable
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 120
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 20
Localisation : Tu ne me chercheras pas de toute façon
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Ca, c'était pas prévu....[PV]   Sam 28 Avr 2018 - 5:26

Mon coeur ratta un battement quand mes pieds décolèrent du sol de façon complètement innatendue. Edwin m'avait pris dans ses bras à la façon d'une princesse, et même si il m'avait un peu prévenu d'avance, cela resta tout de même assez déroutant. Déjà, si j'avais eu le vertige qu'il soit tout près de moi à murmurer dans mon cou, ce réel contact et sa façon de me tenir faisait augmenter mon rythme cardiaque si haut que j'eus presque l'impression qu'il allait me lâcher. Non, ce n'était pas la course effreiné du bel elfe à travers la forêt qui me faisait autant d'effet, c'était bel et bien son bras dans mon dos et son autre sous mes jambes. On ne m'avait pas tenu de cette façon depuis si longtemps... j'avais oublié à quel point être proche d'une personne de cette façon pouvait faire du bien.

Parce qu'ainsi dans ses bras, je pouvais sentir son odeur et profiter de sa chaleur. Une étrange odeur de pins mêlée à du savon, mais également de la terre et de la mousse. Ce mélange était assez hétéroclite, sans doute unique même, si bien qu'à ce moment, j'avais peur de ne jamais être capable de me l'enlever de la tête. Je regardai le paysage défiler devant mes yeux avec excitation; tout allait tellement vite. Et même qu'à un moment, l'elfe sautait d'arbres en arbres, ce qui intensifia mon rythme cardiaque encore plus, me faisant presque voir des étoiles. Pourtant, j'aurais voulu que rien ne s'arrête et que cette promenade dure à l'infini. J'étais dans les bras d'un homme que je ne connaissais pas, complètement vulnérable à ses moindres désirs, pourtant je me sentais en sécurité mais surtout, parfaitement vivante, ce que j'avais eu du mal à ressentir dans les dernières semaines.

Qu'aurais dit Lylianne à me voir me balader ainsi avec un inconnu, défiant toute normes et toutes règles de sécurité sous la simple excuse que ça me faisait me sentir bien? En vie? Elle ne serait certainement pas contente. Peut-être même aurait-elle eu envie de me châtier? Je ne sais pas, je ne connaissais pas son nouveau mode de vie. Sa nouvelle vie au complet, en fait. Certes, mes sentiments étaient puissants et le resteraient, puisqu'elle était la toute première femme que j'avais aimé. Mais c'était tellement loin derrière moi. Puisqu'en me faisant prendre une vitesse ainsi et en m'amenant à l'autre bout du monde ou presque, l'elfe ne m'avait pas seulement éloigné physiquement, il avait aussi réussi à chasser mes mauvaises pensées et mon humeur exécrable. Sa simple rencontre avait réussi à mettre un baume sur les blessures et chasser les démons de ma tête. La démone, en fait. J'avais passé assez de temps enfermée et emmurée, j'étais prête à sortir de ma carapace et à voir autre chose. J'étais prête à laisser aller Lylianne dans sa nouvelle vie et commencer la mienne. Elle aurait toujours sa place dans mon coeur, mais elle avait choisi une nouvelle voie qui allait, je l'espère, la rendre heureuse, et je devais en faire de même maintenant.

Le bel elfe me ramena à la réalité en m'avouant qu'il ne voulait pas me vexer avec ses paroles. Mais avec cet arythmie cardiaque, c'était oublié, il fallait bien le croire. Le reste de ses paroles cependant me donnèrent chaud, puisqu'il me dit qu'il sentait un lourd passé sur mes épaules, mais qu'il ne voulait tout de même pas que j'affronte cela seule. Il s'offrait littéralement à moi, me proposant de rester à mes côtés pour me protéger, même s'il se disait conscient de ne pas être le meilleur parti de la ville. Il voulait que j'y réfléchisse et ne s'attendait pas à une réponse immédiate de ma part, mais que malgré tout, si celle-ci était négative, qu'il resterait tout de même un ami sur qui je pourrais compter. Cela impliquait une liaison plus forte, même si nous nous connaissions à peine. Même si je ne savais presque rien de lui, et lui rien de moi. Il n'avait absolument aucune idée de ce qui l'attendait.

C'est ça en fait, qui m'effraya. Le jeune homme venait de m'offrir l'un des plus grand pacte que je connaissais, sans avoir la moindre idée de ce qui venait avec le fait d'être proche de moi. D'abord, il y avait Ukia. Douce et enfantine, oui, mais qui pouvait tout savoir de vous en un seul regard. Votre tête était alors exposée comme un livre ouvert, et si elle le voulait, vous n'aviez plus aucune intimitée. Puis il y avait Elfée et son fiancé. La pensée de Dagnir me fit rougir lorsque j'imaginai les réactions de mes soeurs si je choisissais dans ma vie une personne qui ressemblait traits pour traits à mon nemesis. Puis, bien sûr, il y avait Lylianne. Cette démone avec qui j'avais eu une liaison et qui était maintenant la deuxième démone la plus influente des enfers. Si elle venait à se fâcher, le bel elfe n'apprécirait pas son moment.

Mais par dessus tout, il y avait une chose, la plus importante de toutes, celle qui m'avait suivie dans mes relations passées et que je ne souhaitais pas trainer dans la prochaine. Et comme pour prouver mes dires, tandis que le bel elfe continuait de courir, je me tortillais un peu sur mon même pour aggriper son bras. Au même moment, j'ouvris mes ailes d'un coup et profitai du mouvement qu'il avait créé afin de nous projetter vers les airs. Puis, usant de mon pouvoir, je créai une petite tornade où les pieds de mon compagnon afin qu'il soit capable de me suivre par dessus les arbres, dans ce ciel bleu si magnifique. Là haut, face à face, nous pouvions tout observer, et la vue était magnifique. Je tenais toujours sa mains sur laquelle mes yeux étaient fixés lorsque je prononçai les mots que je gardais en dedans depuis quelques instants.


-On ne peut pas mettre un oiseau en cage, Edwin. dis-je en montrant mes ailes. Puis, tournant mon regard dans le sien et avec un sourire espiègle, j'ajoutai: Surtout que je suis particulièrement farouche.

Mais ses beaux yeux verts venaient chercher quelque chose en moi que je ne pouvais pas nier. Ils venaient remuer quelque chose depuis longtemps endormi au fond de moi. Là, alors que le soleil plombait sur lui et l'illuminait de tous ses feux, je n'avais qu'une seule idée en tête; et c'était "À quoi bon?". Pourquoi ne pas mettre tout ce que je trainais sur mes épaules de côté pour une fois, et simplement ne pas réfléchir? Ne pas se pauser aucune question, et foncer tête première dans une nouvelle situation absolument absurde, mais oh! combien... satisfaisante? Pourquoi ne pas commettre la folie, là, tout de suite, de tomber amoureuse de l'inconnu, du mystère et de la nouveauté, afin de laisser les vieux démons derrière?

À mesure de ses pensées, nous perdions de l'altitude et finimes par retoucher terre au bout d'un moment, très délicatement. Je tenais toujours la main du bel elfe mais j'avais baissé les yeux vers le sol, me sentant rougir et devenir de plus en plus timide à mesure que le temps passait. J'avais peut-être en effet besoin de temps pour y réfléchir, me remettre des émotions qu'il avait fait surgir en moi. Je devais prendre le temps de placer ma tête et mon esprit avant d'accepter d'ouvrir mon coeur à l'inconnu ainsi. Alors, à contre-coeur, je dis à mon compagnon:


-Je devrais rentrer.. On va commencer à me chercher.

Mais je restai plantée là, ne voulant pas réellement quitter. Partagée entre ce dont j'avais envie et ce dont j'avais besoin, je me trouvais incapable de faire le moindre pas. J'osai alors lever les yeux vers l'elfe pour le regarder, et me rendre compte qu'avec la grandeur de l'île, si je partais tout de suite, nous mettrions peut-être énormément de temps à nous retrouver. Ce que je n'avais pas nécessairement le goût qui arrive.

-Comment vais-je pouvoir faire pour te revoir? lui demandais-je donc, pleine d'espoirs.

~~~~~~~~~~~~

Your love is my drug:
 

RPs with: Edwin ¤ Ryu ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afteryourlive.forums-actifs.com
Edwin Skirata
Adepte du surnaturel
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 190
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 28
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Race: Elfe
Age: 168 ans, 20 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Ca, c'était pas prévu....[PV]   Sam 28 Avr 2018 - 9:21

Edwin ne savait toujours pas vraiment s'il avait fait le bon choix, mais il n'avait maintenant plus vraiment l'occasion d'y réfléchir. Car, en effet, Tatiana venait d'ouvrir ses ailes en plein vol et commençait à les emmener dans les airs. Et sa tête étant trop occupé à essayer de démêler ses propres mots ne pensa même pas à faire sortir une paire d'ailes pour lui même. Heureusement, la belle dame savait ce qu'elle faisait et avait prévu un moyen pour son compagnon, Edwin sourit en la regardant, simplement impressionner par l'Ange et ses dons.
Ce furent ses mots qui lui refirent prendre conscience à proprement parler de la situation :


" On ne peut pas mettre un oiseau en cage, Edwin. Surtout que je suis particulièrement farouche."

Il savait bien la valeur de ces mots, mais il n'y prêta guère attention. Car, pour lui, une relation était un échange, une entente, un don de soi. Pour lui, l'amour était une envie de donner et de partager, et non de prendre et de recevoir. Ce qui résolvait la question. Tout du moins pour lui. Et se laissant porter par le vent, il attendit simplement la suite, confiant et satisfait. Il n'avait pas été refusé instantanément.

Ce furent cependant les prochaines paroles de sa dame qui l'attristèrent et pourtant l'égayèrent de même :


"Je devrais rentrer.. On va commencer à me chercher."

"Oui, je comprend..."


Mais elle ne semblait pas vouloir quitter l'endroit, elle restait là en face de lui, immobile. Levant finalement les yeux vers lui, Edwin hésita l'espace d'un instant à la vue de ses magnifiques yeux émeraude qui firent rater un battement à son coeur. Mais ce fut sa voix qui le réchauffa le plus :


" Comment vais-je pouvoir faire pour te revoir?"

Décidant que décidément il ne pourrait pas lui dire au revoir sans rien faire, il l'attira gentiment, très gentiment dans ses bras et l'embrassa sur le front avant de lui répondre :

" Tu n'auras qu'a m'appeler."

Et, reculant gentiment de son contact, une colonne de pierre tel un piédestal provenant d'une tombe ancienne sortit du sol. Et sur le haut de ce piédestal se trouvait un téléphone blanc immaculé.

" Il est à toi. C'est la dernière version du marché." - sortant le même mais de couleur bleu, il ajouta. "Tu trouvera mon numéro à l'intérieur. Et sache une chose, le ciel est fait pour être partagé et non volé." dit il avec un clin d'oeil.

Et soudain, il ouvrit deux immense pair d'ailes dans son dos. Bleu océan, elles possédaient une teinte unique tel l'eau la plus profonde comme la plus pure. Et, sachant qu'il ne pourrait la laisser s'il ne partait pas maintenant, il s'envola dans les airs à une dizaine de mètres avant de lui offrir ses dernières paroles pour la journée :

" Je serais toujours là pour les miens. Je suis l'un des chefs de la nuit mais aussi un mage de l’Association. J’espère avoir de tes nouvelles bientôt !"

Et filant comme une flèche avant de regretter sa décision, il fila vers le désert au loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ca, c'était pas prévu....[PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ca, c'était pas prévu....[PV]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il était une fois... Carrefour!
» je croyais que c'était terminer...
» Le moment était mal choisi [PV Robin-Edward]
» Il était une fois Sophie la girafe
» Si j'était....Que ferais-tu ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight City :: ~ Archives ~ :: Archives :: Les abords de la ville :: La forêt-
Sauter vers: