Moonlight City

Forum RP Fantasy
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [terminé]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Honoo Kaseigan
Eleve confirmé
avatar

Féminin Gémeaux Buffle
Messages : 59
Date d'inscription : 22/05/2017
Age : 21
Localisation : Dans la forêt
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [terminé]   Mer 24 Mai 2017 - 0:19



Un petit groupe de fée semblait jouer toute ensemble autour d'un grand arbre millénaire. Certaines se peignaient les cheveux en faisant de belles tresses à sa voisine, d'autre s'amusaient à courir, à cueillir des fleurs, ou discutaient simplement. Au vu des gloussements qu'on entendait au loin, les paroles devaient sûrement tourner autour de quelques beaux garçons, de coiffures et de matins ensoleillés. Une jolie blonde disposait des perles de rosée dans ses cheveux. À son contact, l'eau s'illumina et ressemblait à des centaines de diamants délicatement posés sur sa chevelure.

Une flèche fendit les cieux, traversant les arbres, et vint se planter au sol, parfaitement ancrée dans l'herbe fraîche qui séparait deux amies. Des petits cris se firent entendre, et toutes s'éloignèrent.


- Enfin tranquille ! Sérieusement vous avez besoin de glousser à cette heure là ?

En haut de l'arbre, un rayon de soleil éclaira un petite maison. À l'entrée de celle ci, une silhouette armée d'un arc semblait rayonner parmi la cime des arbres. Honoo remit son arc dans son dos, et descendit de l'arbre.
On entendait certaines fées se plaindre. Comment une autre fée pouvait être d'un caractère exécrable ?
Tandis que d'autre se disaient qu'elle était seulement ... bizarre, et qu'il en fallait bien une.
La jolie jeune fée les ignora. Levée du pied gauche, elle avait autre chose à faire que d'attendre le prince charmant en chantant des comptines idiotes. Elle s'était lancée en quête de trouver un bois plus solide, plus souple et résistant pour ses flèches. Honoo arpentait la forêt à la recherche d'un bois spécial, la tête dans les nuages.




Dernière édition par Honoo Kaseigan le Dim 17 Juin 2018 - 22:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [terminé]   Jeu 8 Juin 2017 - 0:35

L'hiver était toujours la, je me levais tôt afin de profiter du temps. L'hiver est la saison la plus agréable pour les vampires avec l'automne, le soleil est caché par les nuages qui aujourd'hui étaient blanc comme la neige. Je descendais en ordonnant à mes servantes de préparer un repas et de s'occuper de la villa comme il se fallait chaque jours. Après un petit déjeuner copieux, j'alertais mes servantes de mon envie de sortir et partais me préparer comme il se devait. Ma simple chemise ouverte, un pantalon en toile et des chaussures de marche, et j'étais paré à l'aventure dans l'inconnu. Même si rien n’étais vraiment inconnu depuis le temps. Sortant de chez moi, un envie soudaine me traversais, je voulais aller embêter les fées du grand arbre monde dans la forêt. Cette endroit est peut fréquenté car malgré les hybrides et tous les êtres magique qui existaient en ce monde, les fées n'étaient que très peu approché par la civilisation. Je les considérais moi même en tant qu'êtres primates et inutile.

Le chemin m'était familier, il était toujours très peu balisé par ces fleurs de différentes couleurs,
peut-être était-ce mon imagination, mais je me retrouvais parfaitement dans ce labyrinthe d'arbres et de fleurs où les senteurs de la nature et des animaux me rappelaient un léger gout d'amertume. Celle ci présente depuis bien longtemps. Cela faisait depuis quinze années je n’appréciais plus de sentir la nature tel qu'elle était. Je ne pensais pas que c’était lié au massacre dont j’étais fier, mais il semblait bien que cela avait changé des choses en moi. Ces pensées passante, je regardais mon bras en marchant plus profondément dans la forêt et je ne pouvais que sourire en regardant mon bracelet avec la petite feuille argentée. Cela me rappelais la dernière rencontre avec "Elle". Celle qui avait redonné l'envie de chercher quelque chose que j'avais longtemps oublié. Ce quelque chose restait fortement confus en moi, et je ne me penchais pas sur la découverte de celui-ci.

Une bonne trentaine de minutes s'étaient écoulé pendant ma marche dans les corneilles, je ressentais de plus en plus fort l'aura de l'arbre et des fées l'habitant, cette énergie qui me donnait vraiment envie de rejeter le si bon déjeuner que l'on m'avait préparé. Je décidais de ne pas m'approcher trop histoire de ne pas me faire repérer et de les faire se planquer avant mon arrivée. Au bout de quelques minutes je décidais de me poser quelque part pour attendre le réveil de tous(tes). Un grand If, un arbre majestueux et qui semblait être centenaire avec un des plus beaux bois que j'aie pu observer me fît office de dossier pour patienter ces quelques temps que j'avais prévu.

-Ah.. Un petit moment de repos après cette longue marche fais toujours du bien.

Je poussais un soupir de contentement en fermant les yeux et  posant la tête contre le tronc je chantonnais des paroles oubliés qui furent perdues avec le temps que j'avais passé en vie à me perdre dans ce monde. Mes pensées allaient vers mes actions des semaines passées, et une certaine envie légèrement impatiente de retrouver la princesse ambrée pour lui apporter le courroux de mon ennui des quinze dernières années se faisait présente, mais je pensais qu'à moins de retomber directement sur elle par hasard, la chercher serait assez difficile dans le monde habitant à Moonlight. Je regardais le ciel nuageux en attendant, perdu dans mes pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Honoo Kaseigan
Eleve confirmé
avatar

Féminin Gémeaux Buffle
Messages : 59
Date d'inscription : 22/05/2017
Age : 21
Localisation : Dans la forêt
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [terminé]   Jeu 8 Juin 2017 - 1:50

La jeune Honoo c'était trouvé un magnifique bois pour ses flèches, à la fois souple, brillant et solide. Ça devait bien faire une heure qu'elle marchait, et ses nouvelles flèches fraîchement taillées après trois heures de travail, elle décida de retourner près de l'arbre. Histoire de voir si les filles n'avaient pas trop été chamboulées ce matin. Elles ne sont pas vraiment courageuses celles là.

C'est sur le chemin du retour qu'une odeur la fit grimacer. On aurait dit un mélange de viande en décomposition et de sang vieux comme le monde, à faire revivre un mort. Surement un vampire, au vue de l'aura qu'elle ressentait. Les autres fées n'avaient surement rien dû sentir, peut être étaient elles trop loin - bon Honoo savait que c'était parce qu'elles ne se préoccupaient pas vraiment de ce qui pouvaient leur arriver, vu qu'elles préfèrent se faire les ongles et la sieste. Au sol, elle vit des traces de pas récentes, et ce n'était certainement pas un gentil cerf qui les avait faites. Elle les suivit facilement, et aperçut au loin entre les feuilles une silhouette inconnue. Si ce gars ne dégageait pas une telle aura, elle l'aurait prit pour un mendiant.
Elle s'approcha de quelques pas en silence, sans faire un seul geste qui pourrait trahir sa présence. Il n'avait pas l'air menaçant pour les filles au loin, mais Honoo se doutait que s'il était là, c'était pour quelque chose, et ça devait surement pas être pour danser et chanter avec elles. La jeune femme se décida finalement à aller vers lui, au moins elle serait fixée sur ses intentions. Bon c'était surtout la curiosité qui la poussait. La jeune femme se pointa devant lui.


- Qu'est ce qu'un gars comme toi vient faire ici ?

Elle le regarda de haut en bas. Chemise débraillée, cheveux en pagaille, ... son côté maniaque prenait de plus en plus d'aisance dans le creux de sa tête, elle ne pouvait pas s’empêcher de penser qu'il était vraiment négligé. Ça cassait l'image du beau vampire dont elle avait entendu parler.




~~~~~~~~~~~~


Ses ailes de feu et son arc elfique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [terminé]   Jeu 8 Juin 2017 - 17:38

Pensant au monde, mes actions passées et le temps qui défilait, mes sens étaient à l’affût, je pouvais entendre chaque feuille bouger par le vent, chaque animal se déplaçant dans la zone. Je remarquais automatiquement la présence d'une anomalie dans les choses naturelles de la nature. Une aura fier et forte sortait de cette anomalie, elle semblait chaude et elle n'était pas si loin de moi s'approchant peu à peu. Les yeux fermés, je la sentait approcher de plus en plus doucement, comme si elle avait peur de se faire repérer. Trop tard.

Soudainement elle finit sa partie de cache cache et vînt directement face à moi. Elle lança un phrase qui était aussi chaleureuse que le bûcher que j'avais goutté il y à déjà tant d'années. Je ne pu m’empêcher de ricaner en ouvrant les yeux. A ma grande surprise, c'était une Fée. Elle semblait vraiment différente des autres qui logent dans l'arbre, elle était grande, et surtout enflammée.

- Qu'est ce que je fais la ? Je me détends dans la douceur de l'hiver loin des gens.

Je riais en terminant ma phrase, je pensais enfin aller m'amuser mais il eut fallut qu'une d'entre elle légèrement différente se perde et vienne me rencontrer. Je me levais doucement pour ne pas l'exciter et la forcer a m'attaquer avec du feu ou autre, et je me présentais face à elle avec un sourire un peu provoquant. Je pouvais commencer à m'amuser.

-Je me présente, Kuro Hiraga. Un gentil vampire venu chanter et danser avec mes vieilles amies les fées!

Je me retenais de rire en déblatérant cette phrase remplie de sarcasme et de mensonges. Je me tenais face à elle avec un grand sourire et la main ouverte prêt à lui serrer la main si elle possédait cette envie. La regardant dans les yeux je restait la en souriant toujours prêt a foutre le bordel si elle était réticente à l'idée de tomber dans mes jeux.
Revenir en haut Aller en bas
Honoo Kaseigan
Eleve confirmé
avatar

Féminin Gémeaux Buffle
Messages : 59
Date d'inscription : 22/05/2017
Age : 21
Localisation : Dans la forêt
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [terminé]   Ven 9 Juin 2017 - 0:56

Super, un rigolo. Elle leva les yeux au ciel. Loin des gens, sérieusement ? Près d'un groupe de fée, il espérait être au calme ? Honoo maronnait intérieurement. Même si elle s'était levée de mauvaise humeur, le fait de trouver ce superbe bois pour ses flèches l'avait mise de bonne humeur. Mais bien sur, il fallait qu'un vampire passe par la. Avec TOUS les lieux possibles, il fallait qu'il se pointe pas loin des fées.
Ce type face à elle l'intriguait. L'image qu'elle avait des vampires, c'était plutôt le côté "destructeur", "je te mords pour te sucer le sang", patati patata. Lui avait l'air cool. Mais la jeune femme sentait qu'à tout moment, sous ses apparences décontractées, il pouvait mettre en difficulté les fées.
Elle le regarda se relever, et fut tout de même surprise qu'il se présente. Drôle de type. Elle le toisa d'un oeil mauvais, pas franchement convaincue de son jeu d'acteur. La jeune fée simula un éternuement.


- ATCHOUM ! Hum désolée ça pu le mensonge ici. Elle regardait dans toutes les directions. C'est drôle, ... d'habitude ça sent bon dans les bois ?

Honoo faisait mine de réfléchir, puis sa petite comédie finie, elle le regarda fièrement, lui rendant son sourire provocateur.

- C'est vrai que t'as une belle tête de gentil danseur. Mais c'est plus sur scène que dans les bois que je te verrais. Donc bon, plus sérieusement, que nous vaut la visite de ce cher vampire ?

Histoire qu'elle sache ce qu'il veut, et qu'il laisse les fées tranquille. D'autant plus qu'elle devait faire un tour en ville pour réaliser quelques achats, et que si cet imbécile tardait à partir, elle devrait attendre le lendemain pour pouvoir y aller. Et ça pas question. Donc elle zappa les présentations, pour aller plus vite. De toute façon, c'est pas comme si elle allait le revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [terminé]   Sam 10 Juin 2017 - 1:20

Je ne pouvais que rire après la comédie que me faisais la fée en face de moi,
elle n’était pas plus grande que moi mais presque à la même taille, je l'épiais du regard toujours avec mon grand sourire amical et chaleureux. Son aura était étrange, je n'arrivais pas a définir ses émotions, Elle semblait joyeuse mais énervée à la fois, j'étais encore tombé sur un cas spécial. Pour une fée, elle semblait bien sculpté, c'est vrai qu'elles avaient changés avec les années, a croire que l'évolution touche vraiment tout le monde. Cela me rappelait un ancien temps ou les fée étaient définis comme étant des tous petits être ailés lié a la nature. Celle la n'en n'avait vraiment pas l'air, avatar du feu, morceaux d'arbre centenaire pour servir de ce qui me semblait être des flèches, elle montrait vraiment plus un coté destructeur que sentinelle de la forêt.

Elle se mit à me provoquer avec un grand sourire digne des plus grands bouffons du moyen âge,
je me demandais presque si elle allait sortir des balles et commencer à jongler avec. Malheureusement ça n'avait pas l'air d'être le cas car la présumé jeune femme voulait être sérieuse et passait les présentations pour me demander mes réelles intentions. Ces intentions que moi même ne savait pas, je voulais entrer dans un jeu avec cet être spécial.

- Ce n'est pas très poli de ne pas se présenter après qu'une personne l'ai fait. Malheureusement je suis un très mauvais acteur sur scène. Pourquoi être sérieux ? N'est-ce pas l'objectif de vie des fées ? Vivre n'importe comment complètent insouciant du monde extérieur. Vous avez bien changés depuis les années!

Je me remettais à rire car les fées que j'eu connu étaient parfaite à cette description, cela me rappelais a quel point j'ai toujours aimer déranger les personnes en relations a la nature. Ces bonnes vieilles histoire où un fée disparaissait un jour de leur petit nid et que le lendemain elle était vendue sur un marché à prix d'or ou bien quand je coupais leur arbre sacré car c'était du bois réputé pour être de bonne qualité et increvable une fois traité. Je regardais la fée qui avait plus l'air d'être agacée plus que d'apprécier d'être en ma présence, je souriais.

- Je viens vraiment m'amuser avec les fées, la plupart du temps elles aiment bien les jeux que j'organise avec elles, même si je pense être rouillé après tant d'année sans les avoir vu.

Je m'adossais à l'If derrière moi pour me mettre dans une position qui paraissait plus détendu pour pas que la fée enflammée ne brûle un neurone et qu'elle m'agresse. Ce qui d'ailleurs par sa position défensive m'avais fait comprendre que nos doutes et méfiances étaient partagés. Je n'aurais vraiment pas voulu que notre discussion entre étrangers amicale se transforme en une exécution dans la forêt. Je le vais un peu les yeux pour voir que les nuages commençaient à s’agglomérer au dessus de la forêt et ce temps prédisait de nouvelles chutes de neiges. Je trouvais ça relaxant car je n'avais pas a me soucier du soleil qui m'agresserait la peau et les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Honoo Kaseigan
Eleve confirmé
avatar

Féminin Gémeaux Buffle
Messages : 59
Date d'inscription : 22/05/2017
Age : 21
Localisation : Dans la forêt
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [terminé]   Dim 11 Juin 2017 - 21:21

La jeune fée, face à l'attitude détendue du vampire, semblait se relaxer légèrement. Même si le vampire face à elle étaient méprisant avec ses répliques à deux francs.

- Les fées au moins évoluent. Il faut croire que ce n'est pas le cas de toutes les créatures magiques et leur vieille mentalité. De toute façon, si tu penses ce que tu dis, c'est que tu ne connais pas les fées.

Toutes les fées étaient différentes, Honoo en était le parfait exemple. Elles n'étaient pas toutes naïves et faibles, certaines étaient même devenues de véritables guerrières. Dans tous les cas, elle ne pouvait pas s'empêcher de penser que ce vampire risquait de mettre la merde. Mais bon. Kuro avait l'air sympathique. Elle lâcha un petit soupire, en souriant légèrement.

- Je m'appelle Honoo. Et la seule fée avec laquelle tu vas jouer, c'est moi.

Le ciel s'assombrissant, elle n'avait nullement à se soucier du temps. Elle ne connaissait pas le froid, et ne redoutait pas la neige.
En revanche, elle espérait que les fées allaient rentrer se couvrir un peu
.


~~~~~~~~~~~~


Ses ailes de feu et son arc elfique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [terminé]   Ven 16 Juin 2017 - 0:53

Il semblait que mes remarques sur l'évolution des fées avaient irrités la jeune vivante face à moi. Je ne pouvais m’empêcher de sourire face a sa réaction et au pique qu'elle me lançait en insinuant que j'était une personne avec un vieille mentalité. Je me sentais blessé théâtralement en touchant mon cœur avant de sourire et de la regarder dans les yeux. Elle semblait faire une longue pause pour enfin se présenter entièrement à moi.

Son nom, Honoo. Un nom qui allait bien avec son visage et sa race. Elle me provoquait à nouveau.
Peut-être voulais-je vraiment "jouer" avec elle. Mes pensées étaient perdue entre la tanuki et ma vie de tous les jours. Mais après réflexion rapide je pense que jouer à combien de temps peuvent elle rester sous l'eau sans mourir n’était peut être plus le jeu qu'elle accepteraient de jouer mais je pense bien qu'elle n'avaient jamais bien voulue. Je décidais de ne pas laisser un long blanc pour ne pas rendre sa présentation embarrassante.

-Enchanté très chère Honoo. Je te rassure je les ai côtoyé assez longtemps dans ma vie pour les connaitre comme je les connais actuellement. Et bien évidemment que non je ne pense pas de cette manière du ne serais debout en vie face à moi si c'était le cas. Mais mon but n'est pas la. Si tu as des jeux à proposer je te joindrai volontiers.

En effet je n'était pas la pour tuer mais j'y étais toujours préparé. Une façon de vivre adopté peu après ma malédiction. Je voulais bien me laisser aller et me perdre dans la folie habituelle des fées histoire de me vider la tête de pleins de problèmes que mon cerveau créait seul. Je regardais la jeune flamme face a moi, je n'était pas convaincu qu'elle se prête à quoi que ce soit qui pouvait m'approcher. Les vampires ont toujours eu des problèmes de socialisations a cause de certains ne pouvant pas résister a la faim et au sang. Moi j'avais développé cette faculté de pouvoir m'en passer pour un bon moment, comme les chameaux. Passer tant de temps sans toucher a du sang humain ou même animal n'était pas bon pour un vampire, mais si c'était un des moyens pour mettre un terme à ma malédiction et a ma vie par la même occasion j'étais prêt a tenter l’expérience à cette époque.

Je me déplaçais doucement sans insinuation de violence autour d'elle pour me convaincre que le temps passerais plus vite mais ce n'était pas le cas. Les seules fois ou je ne voyais pas le temps défiler c’était en "sa" présence. Encore une fois elle rentrait dans ma tête a un moment ou rien n'avait avoir avec elle. Mes émotions étaient confus et je le paraissais aussi physiquement car mon visage était tendu et mon sourire laissait place à la confusion de mes idées. Je voulais vite trouver quelque chose à faire et ou penser avant que je ne m'enfonce trop dans ces pensées la.

-Je vois que tu as des flèches, tu les as faites toi même ? Même si les sentinelles féeriques existent il est rare d'en voir une paraissant aussi combative que toi.

Je me félicitais intérieurement de passer sur un sujet qui avait possibilité de plaire à l'étincelle face à moi et je reprenais un sourire légèrement provoquant comme tout le temps. Je me déplaçait et je revenais au magnifique If sur le quel j'était adossé précédemment et je touchais le tronc pour m'affirmer que c'était vraiment un des meilleurs bois de la forêt et je pensais le transformer en table pour chez moi.
Revenir en haut Aller en bas
Honoo Kaseigan
Eleve confirmé
avatar

Féminin Gémeaux Buffle
Messages : 59
Date d'inscription : 22/05/2017
Age : 21
Localisation : Dans la forêt
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [terminé]   Lun 26 Juin 2017 - 22:39



Le soleil laissait de plus en plus de place aux ténèbres, mais la fée semblait toujours rayonner un peu plus au fur et à mesure que le ciel se couvrait. Sa chevelure de feu s’agita comme des flammes quand un léger vent froid vint se mêler à eux. Ça allait surement encore être un jour de pluie, et la pluie, c'était pas son fort.

La dernière remarque plu à la jeune femme. Plutôt du genre guerrière, elle n'avait effectivement aucun rapport avec les autres fées, et préférait cent fois plus qu'on lui dise qu'elle était combative que belle ou gracieuse. Elle était plus détendue face à l'attitude du vampire, et moins méfiante.
A moitié elfe et fée, Honoo avait toujours eu ce côté belliqueux hérité de son père, et avait souvent dû s'endurcir face aux critiques envers sa race. Et son caractère naturellement brûlant n'arrangeait surement rien. Malgré tout, même si le feu brûle la chair, il réchauffe les cœurs et guide les âmes égarées.
Bref, elle tira les flèches de son carquois, et lui en tendit une.


- Les fées vivent tranquillement recluses dans la forêt, elles n'ont généralement pas besoin d'un groupe de guerrières pour les défendre - même si ça serait grave stylé. Les flèches sont toutes fraîches, faites maison. Un petit concours de tir, ça te tente ? Vu que tu voulais jouer, et que je n'ai rien d'autre à faire. Et t'as pas l'ai si idiot que ça.

Elle le dévisagea tout de même en voyant l’intérêt malsain qu'il portait à l'arbre. La jeune fée avait toujours vécue au contact de la nature, c'était -comme pour toutes le autres fées- quelque chose de sacré.

- On peut parier pour corser tout ça, qu'est ce que tu en penses vieil homme ?

La fée se déplaçait lentement, toujours à l’affût du moindre coup de vent, pas d'animal ou respiration inconnue. Néanmoins, un jolie sourire taquin parcourait ses lèvres, et son attitude légèrement impatiente tendait à croire qu'elle s'amusait de la situation. C'était surement sa jeunesse et son inexpérience qui s'exprimaient, mais sa lui changeait de son quotidien féerique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [terminé]   Sam 1 Juil 2017 - 0:44

Mes pensées furent juste, cette discussion avait ouvert entièrement la jeune flamme face a moi et j'avais l'impression qu'il brillait de plus en plus. Peut-être du au temps qui changeait ou bien à son humeur. Il est difficile de parler avec une fée car celles ci on souvent quelques plombs fondus et elles sont souvent plus que lunatiques et changent de sujet toutes les secondes. Elle me tendait une des ses flèches qu'elle venait apparemment de faire et je la tâtais pour voir si elles étaient de qualité et c'était le cas. Elle me donnait en même temps son avis sur des fées guerrières, elle n'avait donc pas ou jamais rencontré les grands groupes de chasseurs féeriques qui combattent derrière le portail.

Soudain de la provocation, elle voulait me défier sur un concours de tir à l'arc. C'est vrai que j'avais dans le passé joué avec des arcs mais de la à défier une apparente experte, je n'étais pas très très sur. Ayant un peu trop de fierté je voulait refuser pour éviter de juste me manger une défaite sans aucun sens. Je regardais l'arbre derrière elle et pensait à ce qu'elle ferait si je le coupais. La flamme décida soudainement de mettre de l’intérêt à ce jeu et de mettre des paris. La ma fierté partit se coucher et je décidais d'accepter.

-Un concours de tir avec en plus des paris? Tu tape directement dans mes envies.

Un sourire mesquin se dessinait sur mon visage et de mauvaises pensées arrivaient. Ces conditions me donnaient vraiment envie mais je n'était pas sûr d'un point critique. Le jeu était il sans règles? Les paris pouvaient ils être stupide et sans limite ? Mon sang bouillait un peu en pensant a toutes les choses possibles. Mais c'est en perdant dans mes pensées que je pensais a un moyen de montrer de manière sadique que je n'était pas faible aux provocations. L'If, l'arbre juste derrière la flammèche, considéré comme sacré chez les fées, était la meilleure chose à parier, mais je me préparait aussi en avance à sa demande en retour.

-On peut parier n'importe quoi et le concours se ferait sans règles? Car je répond immédiatement oui si c'est le cas.

En effet j'étais très intéressée par sa proposition car l'arbre me plaisait vraiment, si le concours était sans règles tout ne serait que facilité pour moi, j'avais plusieurs idées en tête sur comment la battre, mais il me manquait de savoir si c'était un concours de précision de tir sur cible mouvante ou autre. Je la regardais avec plus d’intérêt qu’avant car je pensait que j'allais enfin pouvoir m'amuser un peu sans penser à l'autre fille aux oreilles poilues. Même si maintenant il était trop tard et qu'elle revenait encore se perdre au milieu de mes pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Honoo Kaseigan
Eleve confirmé
avatar

Féminin Gémeaux Buffle
Messages : 59
Date d'inscription : 22/05/2017
Age : 21
Localisation : Dans la forêt
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [terminé]   Jeu 6 Juil 2017 - 23:32

Honoo sentait bien que si elle ne réussissait pas, elle perdrait gros. Mais face à l'envie et l'excitation du jeu qu'elle ressentait, rien ne semblait pouvoir l’arrêter. Et c'était le moyen de voir si elle valait vraiment quelque chose au tir à l'arc. La jeune fée sentie que de mauvaises pensées envahissaient le vampire, mais ça lui était égale. La seule chose qu'elle voulait, c'est gagner, et elle se révélait être imperturbable. L'aura des deux jeunes gens en ébullition semblait croître au travers de la foret, car les fées, assez éloignées, c'étaient rapprochées pour les observer. Elle les observa s'agglutiner, gracieuses mais pas pour autant discrètes. Une vague de chaleur montait en elle en réfléchissant aux règles.

- Du calme petit bonhomme, ce ne sera pas sans petites complications : on se bat seulement avec mes flèches, trois chacun, donc trois tirs - tu pourras les choisir tu même si tu veux. Pas de magie bien évidemment ! La première flèche devra se planter dans une cible dessinée sur un arbre au loin. La seconde, quand à elle, devra aller directement au milieu d'un feu follet, qu'une des fée libérera. Et je te laisse choisir pour la dernière.
Après, on peux parier absolument tout ce qu'on veut, du moment que ça ne met la vie de personne en danger. Libre à toi d'être créatif. Est ce que tu as quelque chose à rajouter ?


Les règles -pour ce qu'elles étaient- étaient courtes, mais simples. Honoo était délicieusement souriante, ce qui semblait beaucoup intriguer les autres fées. Le truc, c'est qu'au fond d'elle, la jeune flamme se régalait de ce petit jeu qui bougeait son train train quotidien. L'excitation du jeu montait de plus en plus, sachant qu'elle savait qu'elle pouvait regretter de perdre. Il n'avait pas l'air de faire les choses à moitié, et elle commençait à craindre pour l'arbre qui avait l'air d’intéresser un peu trop le macabé aux dents pointues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [terminé]   Jeu 20 Juil 2017 - 1:48

La flammèche commençait à se tendre, je la voyait se raidir mais rester calme et souriante. À force de zieuter cet arbre, je pensais bien que la jeune brûlée comprit que ce que je voulais étais déjà choisi, ce qui, il me semblais, la rendait encore plus nerveuse a l’intérieur. Je levais les yeux quelques secondes d'elle pour apercevoir non loin un groupement de fées qui s’intéressait au spectacle qui se préparais. Cependant, le temps n'était pas bienveillant pour elles car les cumulonimbus se chargeaient en électricité et la pression descendait petit à petit. Soudainement, le sang de la flammerole se réchauffait et commençait à tourner. C'est la qu'elle me dictait les règles.

Je rigolais à l'expression de "petit bonhomme", elle ne me prenais pas trop au sérieux, ce qui n'étais pas plus mal, sinon cela serait partit en boucherie. Les règles étaient simples, mais elle me semblait vraiment arqué de son coté *rire intérieur*, car une cible passait encore, mais un feu follet en était autre chose. Je réfléchissais moi à ma troisième option, et je possédais déjà une petite idée résidant au fond de ma vieille cervelle de stratège. Le seul problème étant que je devais à tout prix égaliser sur les deux premières pour pouvoir appliquer la troisième et cela me semblait bien compliqué. La pénalité sans magie était aussi un problème mais facilement surpassable. Je la regardais dans les yeux toujours aussi détendu, je n'avais pas encore gagné mais je le sentais bien.

- Non je n'ai aucune objection ni de chose a rajouter, ce sont de simples règles et je vais m'y plier. Pour les flèches je te prendrais juste tes plus longues.


Je souriais toujours avec confiance et je faisait bien passer ce détail, il était très important car je m’étais autrefois entraîné avec de longues flèches perçantes qui permettaient de traverser des armures légères grâce à leur répartition de poids et leur tournoiement naturel et rapide, cela faisait d'elle des flèches précise et perçante. Je m'étirais un peu pour tendre mes muscles après ce temps de morosité que j'ai passé chez moi.

- Par contre pour le troisième je le choisirais une fois qu'on aura effectué les deux premiers tirs chacun d'accord ?

Je tenais aussi à préciser ceci pour éviter de balancer mon plan à voix haute et sans retenue pour éviter qu'elle refuse avant même que cela commence, même si cela ne risquerait la vie d'aucune personne je ne voulais pas la désespérer dés le début.
Revenir en haut Aller en bas
Honoo Kaseigan
Eleve confirmé
avatar

Féminin Gémeaux Buffle
Messages : 59
Date d'inscription : 22/05/2017
Age : 21
Localisation : Dans la forêt
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [terminé]   Jeu 24 Aoû 2017 - 22:23

Elle l'observa en faisant tournoyer ses cheveux entre ses doigts, comme si elle jouait avec le feu. Elle se saisit de ses trois flèches les plus longues, et les lui tendit, tandis que les fées les encerclaient complètement. L'électricité dans l'air n'était rien comparée à celle que les demoiselles faisaient émerger, et alors que les nuages empêchaient la luminosité de pénétrer, plongeant petit à petit la forêt dans l'obscurité, la lueur de ces petits êtres de lumière donnait à la scène une dimension théâtrale. L'air était frai, un petit vent s'était glissé entre les deux adversaires.
Honoo était celle qui rayonnait le plus. Sa crinière rousse flamboyait, tandis que ces yeux virevoltaient de mille étincelles. On pouvait presque entendre le crépitement de ses vêtements dansant au vent, son souffle nerveux et le murmure des fées autour d'eux tant la forêt était silencieuse.

La méfiance la gagnait de plus en plus, comme un rongeur s'attaquant petit à petit à votre âme. Une once de regret l'habitait presque : le doute s'était emparé d'elle, et elle ne pouvait rien y faire. Peut-être qu'elle avait était trop confiante, peut-être que ...
La jeune flamme stoppa net ses pensées. C'était une très bonne guerrière, courageuse et loyale, qui tentait le tout pour le tout. Point barre. Après tout, c'était sympa d'avoir un vrai adversaire pour une fois. Même si c'était louche.
Elle acquiesça énergiquement pour montrer qu'elle était d'accord avec sa proposition. Prise entre un sentiment de peur et d'excitation, c'était très étrange pour elle. Mais passons aux choses sérieuses.


- ... Qu'est ce que tu veux, si tu gagnes ?

Elle cacha son manque de confiance par une attitude provocante, des bras croisés et un regard perçant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [terminé]   Mer 28 Mar 2018 - 17:47

Mes os craquaient, mes muscles s’éveillaient, mon cœur se faisait sentir, je respirais doucement et calmement. Je prenais les flèches regardant la jeune fée qui brillait de plus en plus fort vu que le temps s'assombrissait aussi, je la remerciais et regardais vers le ciel. En effet tout était en ma faveur, les nuages n’étaient devenu plus qu'un seul gros cumulonimbus qui était prêt à faire part de sa colère dans notre petite ville et ses alentours. Les cellules de tout mon corps s'agitaient face aux changement de temps, à cause de cela et du silence mes pensées s’étaient dérivées de la flammèche qui me méfiait de plus en plus et qui semblait vouloir demander quelque chose mais qui se sentait perdu face au challenge ? Toutefois elle semblait se reprendre et elle se redressa face à moi et devint sérieuse et demandait enfin ce que je voulais si je gagnais. C'était donc ça qui commençait à l’inquiéter. Me tenant droit face à elle et dos a l'arbre qui était le centre de mon intéressement je souriait encore en la regardant dans les yeux avec le plus de sérieux et de provocation.

- Je souhaite l'arbre sur le quel je me reposais. Je sais que c'est un If qui contient de l'essence magique et il m’intéresse beaucoup.

Toujours en la regardant je reculais doucement contre l'arbre en question me préparant à tout accès de rage suite à cette révélation et tenais les flèches vers le bas et je pouvais sentir que de celles ci venait une petite aura magique de pureté qui me brûlais un peu la paume de la main. Je changeais de main pour éviter une brûlure trop profonde. J'étais à une distance qui me mettais en sécurité de la flamme sensible, si elle m'agressait je pouvais déployer toute ma puissance dans la fraction de seconde ou elle se déplacerait agressivement, le temps m'aimait aujourd'hui donc je me détendait à nouveau. Et par provocation je souriais face à elle et demandais.

- Et toi, que voudrais tu si tu gagnais ? Espérant que cela ne soit pas ma mort, même si j'ai l'habitude ~

Je me sentais a nouveau comme un méchant de conte et je me demandais si je n'aurais pas du me réincarner en démon plutôt que de devenir un vampire. Blagues a part la flamme était vraiment scintillante et commençait a me brûler la rétine et cela me venait a me questionner sur le fait qu'elle ne sois pas une avatar du soleil et qu'elle commence a me brûler comme cette astre que je déteste depuis si longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Honoo Kaseigan
Eleve confirmé
avatar

Féminin Gémeaux Buffle
Messages : 59
Date d'inscription : 22/05/2017
Age : 21
Localisation : Dans la forêt
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [terminé]   Mer 28 Mar 2018 - 22:37

Son sourire. Son regard. Son attitude. Ce qu'il dégage ... Trop, c'était trop. Evidemment, elle s'embrasa d'un coup, au moment où le vampire avait demandé l'arbre. La jeune fée était en furie, la rage la consommait silencieusement en son être. Elle retentissait d'une lumière vive, mais pas de celles qui apaisent dans les ténèbres. C'était une lumière agressive, aveuglante presque et brulante. Les flèches réagirent aux pouvoir de la fée et s'étaient mises à bruler progressivement la chair du personnage face à elle. Elle le regardait reculer, son sang bouillonnait. On se serait cru en enfer l'espace dune seconde. Elle eu envie de le bruler, le réduire en cendre, lui faire bouillir son sang, mais sa fierté de guerrier lui imposait une loyauté qu'elle regrettait presque de suivre. L'espace d'un instant, elle ne contrôla plus ses pouvoirs, et créa l'illusion tout droit sorti de sa tête. Près d'eux, on pouvait apercevoir une scène où ce crevard brulait de tout son corps, dans un halo de cris déchirés teintés d'horreur. L'illusion se dissipa quelques secondes après avoir été créée, comme si elle n'était jamais apparue.
C'est en regardant les fées apeurée autour d'elle qu'elle se calma doucement. C'était surtout à cause d'elle que les petits êtres de lumières avaient peur. Les flammes de son corps disparaissaient tandis que la furie en elle se dissipait.


- ... Comme tu voudras.

Ses poings étaient serrés. Non, il ne pouvait pas demander ça. Qu'il lui demande sa vie, ses pouvoirs, mais pas cet arbre. Sans lui, c'était la foret tout entière qui perdrait. D'une rencontre aléatoire au milieux de la foret, s'en était devenu un enjeu colossale pour les fées et elle. Ce type était tou ce qu'elle détestait, ça n'arrangeait rien à la situation.
Elle fut complètement calme peu après. Plus de flammes, de colère, de haine. Un calme étrange s'emparait d'elle, mais une détermination sans faille se lisait sur ses lèvres et son regard. Si l'enjeu était aussi grand pour elle, il fallait qu'il le soit pour lui.


- Si je gagne, je veux ta vie, plutôt que ta mort.

Plus d'hésitations, de peur, ou de méfiance : elle voulait gagner, réduire cet être à une vie encore plus misérable que celle qu'il a déjà. Mais la guerrière savait que se tenait face à elle un adversaire redoutable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [terminé]   Jeu 29 Mar 2018 - 3:08

Comme je le pensais, la flamme explosa de fureur comme ci j'avais jeté une étincelle dans une chambre à gaz, étant toujours a distance respectable je n’éprouvais aucune sensation de peur, à part pour les êtres lumineux comme les anges, je ne pouvais pas ressentir ne serait-ce qu'une once d'effroi. Cependant rien qu'a cette magie et se contrôle d'aura je pouvais savoir que c’était une combattante qui maîtrisait sa force. Même si quelque chose me disait qu'un manque d'expérience était assez flagrant a mon goût. Après tout elle était jeune, ce n'est pas quelque chose que je pouvais reprocher. Sa magie s'emballait un peu trop comme sentie dans mes mains et soudain une vague de chaleur se mit à se disperser de son corps dans toutes les directions. Voyant les fée agglutinées au loin se pétrifier et crier suite à cette vague. Je retournais mon regard vers le brasier et il me semblait qu'elle ai eu une illusion provoqué par le surplus de magie dans un si cours laps de temps plus les flammes et la température grimpante en flèche la magie à du être hors de contrôle. Ou bien elle avait lancé volontairement un sort d'illusion mais si c'était le cas je me sentirais triste pour elle car ces sorts ne fonctionnent pas sur ceux qui ont des yeux qui sont emplis de magie. Je ne pouvais que regarder le spectacle sans demander du calme car j'étais le responsable de ce carnage donc j'attendais. Enfin la température baissait progressivement et la flammèche se tranquillisait peu à peu. Elle finit enfin par parler doucement.

Je ne pouvais que sourire face à sa réaction. elle semblait perdue, confuse à ma demande et énervée par celle ci. Il me semblait que cette arbre était un arbre sacré mais je pensais avoir tapé dans un gros lot vu la réaction de la fille du feu. Elle reprit confiance en elle et se redressait face a moi a nouveau défiante et cela me rassurais qu'elle ne s'enfuie pas ou ne m'attaque pas de désespoir. Cette fois ci, ce n'était pas moi qui regardais intentionnellement dans ses yeux, mais elle qui visait à m’apeurer ou bien me prouver quelque chose. Elle fut enfin fonctionner à nouveau ses cordes vocales pour m'annoncer sa récompense de victoire.

Sa phrase froide et sèche raisonna dans l'espace détraqué autour de nous, il y avait un grand silence. Le vent ne faisait aucun sifflement, juste un silence après ces mots.
Je ne bougeais pas, ces mots ne percutaient pas a l’intérieur de mon cerveau. Puis cette phrase se répétait enfin les mots prirent un sens. Seulement quelques secondes étaient passé et soudainement, je ne pouvais pas m’empêcher. Je me mis à ricaner. Puis à rire. Je tombais a genoux, je ne pouvais pas m’arrêter. Mes exclamations résonnaient dans la foret et je me mis a sentir une douleur dans mon estomac, dans mes poumons et je me rendais compte que j'avais mal à force de rire. Respirer fût compliqué puis j'arrivais enfin à me redresser et à prononcer des mots sans m’étouffer dans mon manque d'air.

- Ha... Haha.. Tu. Tu es sérieuse ? Tu veux ma vie? Je suis un vampire ! Je suis bien plus vieux que toi ! Je suis immortel ! Je .. Je..

Je ne trouvais plus de mots j'étais encore plus confus qu'elle fût quand j'ai annoncé ma volonté, je ne comprenais pas son sens et je me sentais perdu et je me retenais de rire encore pour ne pas l’embarrasser plus que ça. Je tentais de garder mon calme et de redevenir sérieux. Me redressant je la regardais avec un sourire de moquerie. Malheureusement pour elle, suite à ça elle perdit toute crédibilité et je ne pouvais plus la prendre au sérieux , cela dépassait tout ce que j'avait entendu, enfin presque, c'était presque au même niveau que la volonté de me tuer qu'Aika. Je repris

- Enfin... Après tout c'est ton choix n'est ce pas? Tu.. Tu as le droit de faire ce que tu veux. Mais.. Même si ta victoire est loin d'être assuré, tu es sure de toi ? Je veux dire... Tu veux ma vie ? Me tenir prisonnier ? Mais je peux me libérer ou bien même tous vous tuer ? Est-ce que tu t'es cogné la tête ou bien le vent t'as trop refroidit sur le coup ? Je t’avouerais que je suis confus.

Ces derniers mot étaient les plus réels que j'ai pu sortir ces derniers temps et ma confusion était bien plus que présente mais je laissais l'élément du doute a la demoiselle des enfers.
Revenir en haut Aller en bas
Honoo Kaseigan
Eleve confirmé
avatar

Féminin Gémeaux Buffle
Messages : 59
Date d'inscription : 22/05/2017
Age : 21
Localisation : Dans la forêt
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [terminé]   Dim 1 Avr 2018 - 19:57

Le silence raisonnant autour d’elle avait rendu sa décision encore plus inappropriée pour les fées que pour elle. Après tout, elle pouvait demander ce qu’elle veut, surtout en constatant que les petits êtres magiques avaient déguerpis. Ils n’étaient alors plus que quelques-uns au milieu de ses arbres, et le rire du vampire fit fuir les derniers curieux. Honoo aurait bien aimé qu’il s’étouffe dans ses rires, mais celui-ci n’avait pas l’air résigné à le faire. Droite et détendu devant le vampire, elle souriait, surement plus d’un air narquois qu’autre chose.

- Tu es un vampire, et alors ? Plus vieux et immortel en prime ? Tant mieux j'aurais la certitude que je ne te tuerai pas à la tâche, et que tu me seras longtemps utile.

Elle l’observa attentivement lorsqu’il se releva, face à elle. L’If derrière lui était de toute beauté, surement un des plus beaux arbres que cette forêt puisse compter. Même si aucun signe de vie ne se trouvait aux alentours, cet arbre à lui seul semblait amener vie et espoir autour de lui.
Kuro était là, devant cet arbre, confus puis moqueur. Ah les vampires… Heureusement qu’elle avait déjà rencontré des elfes beaux et majestueux, sinon la jeune fée aurait pu très vite haïr ce qui se rapproche d’un genre masculin. C’était nouveau pour elle de rencontrer ce genre de race, et elle aurait préféré l’étudier tranquillement que de faire toute mascarade. Mais comme on dit, aux rands maux les grands remèdes.


- Allons, je suis sûr que ta vie vaut au moins celle d’un bel arbre, n’est-ce pas ? Ne sois pas si perplexe. Tu ne tiendrais pas parole si je gagnais ? Alors ce pari n’a pas lieu d’être. Ça ne tient qu’à toi. Si tu avais voulu nous tuer, je pense que tu l’aurais fait après que je t’ai proposé un jeu, ou tu aurais au moins choisi nos vies comme gain.

La jeune flamme se trouva être toute souriante, joueuse. Un vampire, c’était certainement plus intéressant qu’un elfe, même si ce dernier était plus rayonnant de beauté que Kuro. L’homme face à elle était confus, mais la demoiselle n’avait aucune once de doute dans les iris flamboyantes de ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [terminé]   Mar 3 Avr 2018 - 1:39

Je souriais à la confusion provoqué et au fait que les spectateurs aient tous fuit mon petit moment marrade rigolade seul, et le fait de savoir qu'elle voulais m'utiliser me faisais à nouveau une réaction mais je me retenais de rire pour cette fois ci. L'idée d'être en "captivité" d'une fée aurait put  être intéressant il y'a quelques siècles ou je me sentais seul et sans but, mais la, la volonté n'était plus. Je souhaitais garder ma liberté sans fuir le jeu et les cartes se mettaient de plus en plus en place dans mes mains plus le temps passait. En effet, le ciel était bien noir, sans aucune once de lumière le traversant. Je devins plus sérieux en la regardant, mais il semblait vraiment qu'elle n'ai pas compris le sens de mes mots par rapport au fait de la tuer. Je m'empressai alors de clarifier.

- Je ne voulais pas dire cela comme ça voyons. Bien sûr que je veux participer à notre petit défi. Et je compte bien y tenir. Mais je voulais juste indiquer que j'ai beau être immortel et autre, si ma défaite devait arriver et que je devais rester avec toi, il pourrait y avoir un moment ou je serais lassé et donc je pourrais me libérer. Mais bref. J'accepte qu'une parcelle de ma vie soit misée à un arbre. C'est déjà mieux que ce que j'ai pu avoir dans mon passé.

Face à elle, la luminosité était au plus bas venant du ciel. Mes yeux devinrent écarlate me permettant de voir aussi bien, voir mieux, mais une lumière orangée venait toujours d'elle, elle n'était pas puissante mais toujours aussi chaude alors que la fraîcheur du vent venant des montagnes venait perturber la chaleur qui était la jusqu’à présent. Toujours le sourire au visage, je l'observais. Ses muscles n'étaient pas aussi détendu et son cœur n'allait plus à une vitesse normale. Je ne pouvais pas savoir si elle ressentait de l'adrénaline ou bien de l'agacement, mais dans tout les cas cela se passait bien et elle n'était pas agressive.

Je ne savais pas pourquoi encore une fois mon passé était revenu à moi, et encore d'autres images de l'hybride me venait en tête. Et une pulsion soudaine fit accélérer mon cœur, encore une fois a cause d'elle je sentait ce pincement qui me semblait si inconnu qui traversait ma poitrine. Ce sentiment ci me fit valider le fait que perdre ne me semblait pas une option et que je devais aller revoir ce qui me tourmentais. Je gardais le sourire et je me tenais droit face à elle et je commençais à m'impatienter car l'orage allait se présenter et la pluie allait bientôt l'accompagner. Je voulais donc que le défi entre nous deux débute.

- Tout ça mis à part. Je commence à m'impatienter et j'aimerais qu'on joue un peu. Je ne sais pas si la pluie va bientôt se manifester mais tout ça en a bien l'air, et je ne sais pas comment tu réagis sous la flotte. Nous devrions donc débuter au plus vite~ Qui va commencer la première épreuve ?

Je sentait la pression descendre de plus en plus au niveau du sol et un belle tempête se préparais juste au dessus, parfait pour ce que je voulais. Je ne souhaitait que faire égalité sur ces deux premiers  tirs pour pouvoir exécuter mon petit plan pensé a l'improviste pour pouvoir gagner ma nouvelle table *Rire interieur*
Revenir en haut Aller en bas
Honoo Kaseigan
Eleve confirmé
avatar

Féminin Gémeaux Buffle
Messages : 59
Date d'inscription : 22/05/2017
Age : 21
Localisation : Dans la forêt
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [terminé]   Lun 23 Avr 2018 - 22:25

La jeune fée regarda l’être face à elle avec un petit sourire en coin, se voulant discret. Elle leva la tête au ciel. Une goutte de pluie avait commencé à tomber, en entrainant quelques autres avec elle. Honoo en était complètement insensible, les gouttes s’évaporant avant même de la toucher. Ses yeux se plissèrent en voyant l’état du ciel, sa tête balançait de droite à gauche lentement. Non, ça ne va pas. Les arbres et plantes ont besoin de soleil en ce moment, pas de pluie.
Elle leva son bras en direction des cieux. Poing serré, une vive chaleur éclata de sa main, grandissant rapidement, envahissant en une poignée de seconde l’espace environnant. Une lumière blanche aveuglante l’accompagna, plongeant soudainement la forêt sous un soleil rayonnant. La chaleur avait éloigné les nuages, qui se déversèrent beaucoup plus loin avec une pluie fine. Notre étincelle respira un grand coup, toute pimpante.


- J’espère que tu n’y vois aucuns inconvénients ? L’arbre que tu as en ligne de tir n’en sera que de meilleure qualité. C’est l’été après tout.

La forêt baignait de soleil. Un vent léger, apporté par la fraicheur plus lointaine, traversait la cime des arbres et faisait chanter mère nature. Elle n’avait jamais été aussi belle, mais vide. Les animaux ne s’étaient toujours pas approchés des deux joueurs, les fées s’éloignaient tellement qu’elles n’étaient plus visibles à l’œil nu.
Honoo avait souri en entendant Kuro évoquer son passé. Encore plus quand elle avait vu une faiblesse au vampire.
Elle ria un instant.

- Jouons, l’ancêtre. Si t’es autant impatient, je t’en prie, commence donc.

Honoo n’était pas perturbée par des sentiments l’envahissants, ni par un passé dévastateur. Son visage était autant lumineux que d’habitude, la chaleur qu’elle dégageait toujours aussi brulante si on s’en approche trop.
La belle flamme s’asseyait sur un tronc couché au sol, jambes croisées, attentive aux mouvements du vampire. En observant la jeune fée, il était facile de deviner ce qu’il se passait dans sa tête. Ses mains étaient crispées, se cherchant nerveusement l’une et l’autre, son dos droit et tendu. Tout laissant à croire que le stresse l’envahissait. Mais malgré cette attitude, la jeune fée regardait le vampire sans une once d’inquiétude.
Elle n’avait qu’une hâte : qu’il gagne ce duel.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [terminé]   Lun 30 Avr 2018 - 22:43

L'aura de la fée face à moi était confuse, elle passait de la provocation au doute puis a la certitude. Je pensais me faire tromper par cette aura qui changeais aussi facilement, je la fixais en attendant, toujours observer une faute ou maladresse a un être qui voulait se faire sentir parfait, quand soudainement elle levait son bras et fit une colonne de chaleur vers le ciel pour assécher la pluie environnante et faire partir les nuages. Je restais bouche bée, regardant le ciel se dégageant et le soleil agressant ma peau comme tout le temps ou il est présent. Je n’était pas stupéfait par se force magique, certes son aura était bien forte, mais je me mit à penser qu'elle n’était peut être pas si intelligente et calme. En effet, elle venait de chauffer l’atmosphère autour de nous mais aussi de créer une montée en pression comme un anticyclone des îles tropicales. Le résultat étant que dans pas très très longtemps on allait subir une belle grosse tempête voir peut être d'une tornade. Elle me demandait si je n'y voyais aucun inconvénient mais à part retarder mon plan, cela ne faisait pas grand chose.

- Non, non, Il n'y a aucun soucis, sauf le fait que tu veuille m'handicaper avec le soleil *rire*

Tout le monde autour de nous s’était arrêté, les fées étaient partie de peur et les animaux s'étaient terré dans leur nid en attendant que tout passe. nous étions debout dans le vide total, elle décidais enfin de se manifester par rapport au jeu et me demandais de commencer.

-Pourquoi pas ? Après tout on parle un peu trop. La première épreuve et bien la cible n'est ce pas ? si on touche n'importe ou dans la cible ça compte comme un point j’espère. Et je me permet donc d'emprunter ton arc *souris*

Je la voyais s'asseoir sur un arbre couché et son aura et ses muscles changer en permanence, elle n'avait pas peur, mais il y avait un sorte de doute autour d'elle, elle ne semblait pas confiante de ce qu'il allait se passer. Je récupérais son arc posé au sol et je jouais un peu avec la corde pour savoir comment elle était tendu et quelle type de corde c'était. Je posais deux des trois flèches longues qu'elle m'avait passé précédemment et je bandais l'arc en visant le sol pour déterminer ma force avec cet arc.

Comme je le pensais j'étais plutôt rouillé depuis le temps mais je me rappelais toujours des mouvements que l'on m'avait appris il y a si longtemps, et que si j'avais eu des cours de tir a l'arc c'était pour contrer les antimages de l'époque en cas de capture. Tout ce que j'avais appris par mon passé servait a charmer ou tuer des gens. Je me redressais correctement et me tenais droit face a une cible contre l'arbre qui était dessiné. Je m'ajustais à la distance qui semblait être voulu à ce moment et préparais ma posture et l'arc. Il y avait a peu près 70 mètres entre moi et la cible, (distance olympique) et cela me paraissait proche pour de la magie mais loin pour un tir après tant de temps. Je me calmais, je respirais de plus en plus lentement, mon cœur ralentissait et tout tremblement disparaissait. Droit face à la cible je prenais la posture d'un archer, j’écartais légèrement les jambes parallèlement à la cible et je bandais l'arc en visant celle-ci. Je prenais une longue inspiration puis coupais tout souffle en fermant mon œil gauche et je stabilisais ma vue et ma visée. Après quelques seconde... La flèche était partie, je relâchais le souffle contenu et abaissais l'arc en ouvrant l’œil gauche et regardais la cible. Un petit soupir de décontraction quand je vis que la flèche avait atterri au centre de la cible un peu sur la gauche. Un tir presque parfait. je me retournais en souriant à la flammèche emplis de fierté de ne pas avoir perdu la main.
Revenir en haut Aller en bas
Honoo Kaseigan
Eleve confirmé
avatar

Féminin Gémeaux Buffle
Messages : 59
Date d'inscription : 22/05/2017
Age : 21
Localisation : Dans la forêt
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [terminé]   Lun 30 Avr 2018 - 23:15

Honoo maronna en voyant l'ancêtre jouer avec son arc, c'était un peu son doudou. Mais il fallait bien qu'il puisse participer, ce serait injuste. D'autant plus que l'arc et les flèches étaient de très bonne qualité, et les mettaient sur un pied d'égalité parfaite.
Un bâillement discret fit surface lorsque Honoo observa le vampire. Le temps qu'il se place, se concentre, réfléchisse, vise, ... ; elle était partie se chercher à boire, en avait profité pour se désaltérer (car même une fée de feu se doit de boire) s'était remise à sa place tranquillement à moitié allongée pour mieux profiter du soleil, attendant qu'il finisse sa préparation d'athlète. A le voir, et Honoo en était certaine, il avait l'air vraiment à fond dans ce pari. Et semblait vouloir tout faire pour remporter le duel. Un sourire ne put s'empêcher d'apparaitre sur le visage de la douce jeune fille en voyant le vampire la regarder avec autant de fierté.
La flèche frappa enfin la cible, et ce fut un beau lancé selon elle. La jeune fée applaudit en souriant suite à la flèche lancée par Kuro.


- Ca valait le coup d'attendre ! se moqua t'elle. En tout cas, bien joué l'ancêtre, je t'aurais cru bien plus rouillé que ça. Voyons voir ce que mon coup donnera ?

Elle récupéra son arc, empoigna une de ses flèches, et se mit exactement au même endroit que le vampire. La fée se posta instantanément dans la position parfaite, et trouva l'angle de tir idéal. Tous les jours entrainée, ce n'était qu'une simple formalité pour la belle flamme, ce qui lui donnait un air majestueux et une attitude à limite d'être cérémonielle. Le soleil frappant contre sa peau ne lui donnait que plus d'ardeur et de puissance.
Arc bandé, corde tendue, c'est en un fragment de seconde que la flèche partie, le temps d'un léger souffle. Elle fendit les airs à une vitesse incroyable, et se planta brutalement dans la cible. A quelques millimètre de celle de Kuro, mais plus a gauche. La fée soupira.


- Et bien, on dirait que tu as gagné cette manche l'ancêtre. A toi de démarrer la seconde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [terminé]   Mar 1 Mai 2018 - 0:41

Fier de mon tir je l'entendais applaudir derrière moi et je la regardais qui avait un visage moqueur, je pense que j'avait surement l'air d'un enfant fier d'avoir réussi quelque chose. Sa provocation ne passait pas au dessus de ma tête mais en plein cœur. Il est vrai que j'avais pris du temps mais c'est parce que je n’étais pas aussi expérimenté qu'elle surtout que j'avais l'habitude d'enchanter la corde de mon arc pour envoyer un flèche perforante et puissante mais surtout plus rapide. Alors que la c'était du pur sans magie. Je restais quand même fier de moi d'avoir eu le milieu de la cible tout de même.

- T'es mots me perforent mon vieux cœur de pierre... Mais oui, à ton tour.

Je lui laissais son arc qu'elle prenait a grande vitesse, ainsi que sa flèche. Peut être avais-je vraiment pris trop de temps pour qu'elle s'empresse autant? Je ne pouvais pas savoir, je l'observais prendre une véritable posture d'archer expérimenté. A peine le temps de se mettre en place que l'arc était déjà bandé. En effet tout se passa bien plus vite car la flèche était partie se planter dans la cible avant que je ne tourne la tête pour regarder celle ci. La flèche avait atteint le centre mais elle elle était encore plus sur la gauche que la mienne, donc cela me donnait le point. C'était vraiment proche de la mienne, était-ce le vent? De la malchance ? Aucune idée de comment mais j'avais réussi celui la. Il restait celui du feu follet. Et je pensais avoir plus de chance sur celui ci que le premier.

- C'était très serré, je pensais que tu annihilerais tout avec un tir parfait au centre. Je te laisse commencer pour le prochain.

Je m'étirais à coté d'elle en attendant qu'elle mette en place la seconde épreuve. J'étais toujours surpris et je sentais le vent se lever un peu validant les pensée que j'avais lié a l'explosion de chaleur qui s'est passé précédemment à cause de la flammèche et les nuages qu'elle avait repoussé n'étaient pas si loin. Il ne fallait qu'attendre avant qu'une tempête ou une tornade ne tombe sur nous.
Revenir en haut Aller en bas
Honoo Kaseigan
Eleve confirmé
avatar

Féminin Gémeaux Buffle
Messages : 59
Date d'inscription : 22/05/2017
Age : 21
Localisation : Dans la forêt
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [terminé]   Mar 1 Mai 2018 - 1:19

Honoo acquiesça d'un sourire en entendant le vampire. Elle était assez fière de ce que pensait un être avec l'expérience de Kuro, et se félicitait de son tir. Il avait néanmoins l'air surprit, ce qui confortait la jeune fée dans son plan. Elle redressa la tête en sentant le vent courir entre les arbres, et faisant crépiter ses cheveux de feu. Le vent se levait, sa petite intervention n'avait pas l'air de ravir les autres esprits de la forets apparemment. Elle garda fermement son arc en main, et dégaina sa seconde flèche, prête à tirer quand elle le voudrait.
Au son d'un sifflement, elle fit un signe à une des fées qui observait à l'abris. Celle-ci, vêtue richement d'ornements d'un bleu azur, se releva, et une masse d'air s'engouffra devant elle. Une manifestation lumineuse apparue alors face à la fée, et sans attendre une seconde de plus, le feu follet parti à une vitesse folle au plus loin de la scène, vers le coeur de la forêt. Honoo éclata de rire, et parti également en courant, le suivant entre les arbres.
La jeune fée se déplaçait facilement dans la foret. Le feu follet avait l'air de bien savoir ce qu'il faisait, et de bien connaitre les points faibles de la flamme. Ils s'enfoncèrent dans le coin le plus humide de la foret, ou la fée avait fait reculer tous les nuages. Ceux-ci s'étaient amasser en un coeur géant au centre de la foret, s'étendant de plus en plus, comme pour marquer leur territoire. Honoo comprit rapidement les intentions du feu follet, et après seulement quelques minutes de courses, elle s'arrêta net. Elle savait qu'elle était assez loin de son point de départ, mais savait qu'un vampire aguerrit comme son adversaire pouvait facilement les apercevoir, et que les fées savaient exactement ce que Honoo complotait. L'air était brulant autour d'elle. Tout fonctionnait au ralentit. Son pied droit était stoppé au sol, son pied gauche le suivit de près pour se mettre dans le même alignement. En une fraction de seconde, elle avait bandé son arc et tiré. Le feu follet continuait sa démarche folle, et comprit rapidement que c'était fini. La flèche avait perforé l'air lourd qui les entourait, et c'était directement planté dans l'arbre derrière le feu follet.
Celui-ci disparu au son léger son qu'émis la fée d'Azur une fois la flèche plantée dans l'arbre.
Honoo fit demi-tour une fois l'apparition disparue, et marcha en direction du vampire. Une fois à sa hauteur, elle posa ses mains sur ses hanches, le regardant directement.


- Et bien, on dirait que ma flèche ne la même pas touché ... Je crois que tu viens de remporter notre petit duel Vampire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [terminé]   Jeu 3 Mai 2018 - 22:54

Me redressant j'observais une confiance dans la position de l'étincelle, Honoo n'avait pas l'air de vouloir perdre bien plus de temps mais je sentais trop peu d'hésitation dans son aura. Je ne comprenais pas son impulsivité après avoir perdu le premier challenge. Je la regardais dégainer sa flèche et se préparer à courir ses muscles se tendaient un peu. Je souriais car je savais que les feu follets étaient vraiment chiants à suivre car ils partent dans tous les sens tout en suivant un plan bien précis pour s'échapper de n'importe quel prédateur.

Un sifflement vibrait de ses lèvres entrouverte et au loin à l'abri je voyais une fée bleu qui lâchait un feu follet qui aussitôt partait en furie dans la forêt. Il avait déjà identifié la menace et se dirigeait a l'opposé de la flamme écarlate qui partait à la chasse aussi vite que ses jambes lui permettaient. Une main posée sur le menton , je me concentrais sur les deux âmes qui se déplaçaient à grande vitesse dans la forêt en direction de l’amas de nuages au loin. La course poursuite dura plusieurs minute avant que les deux êtres se mettent à ralentir avant que je ne vois la flamme s’arrêter entièrement et se mettre en parfaite position pour tirer à grande vitesse sur le feu follet dans un tournant. Tout silencieux de ma distance, la flèche était partie. Mes yeux se fermaient à moitié et un soupir d'agacement s'échappa malencontreusement de moi.

- Encore raté. Et il n'y avait même pas de vent la où elle était.

En effet la flèche était redevenu une branche dans l'arbre où elle s'était plantée. Le feu follet avait continué sa course dans la forêt alors que la flammèche s'était arrêtée et revenait en direction de ma personne. Je m'asseyais le temps de l'attendre et je réfléchissais à quoi faire. Chasser du feu follet est une des centaines activités que j'ai pu faire durant ma vie car leur essence est bonne pour créer des potions majeure et elle possède beaucoup d'autre vertu utilisable tous les jours. Je savais que je pouvais gagner sur cette manche, mais un doute était présent sur le fait que je puisse encore réussir a chopper un feu follet en fuite. Et puis même si elle n'en avait pas l'air j'avais toujours une suspicion de tromperie dans ce jeu. Il me semblais étrange qu'une archère que l'on pouvait qualifier d'élite rate deux fois d'affiler. Celle ci qui arrivait enfin à moi et je me relevais en gardant le sourire que j'avais avec elle depuis le début. Elle ne semblait ni triste ni en dégoût d'avoir perdu. J'étais a nouveau confus sur son comportement mais je me préparais à faire le beau.

- Effectivement, c'est raté.

Avec un ton moqueur je reprenais

- Boah, tu sais, j'ai peut-être autant voir plus de chance de le rater que toi, je ne suis pas un élite en tant qu'archer. Même si je suis un élite à tuer les choses dans le plus grand art de la manière quand il le faut. Tu m'excusera donc, je vais donc prendre cette victoire avec grand plaisir et je vais me permettre de "show off" comme j'ai pu l'apprendre en Grande-Bretagne il y a longtemps.

Je riais en la provoquant légèrement et je prenais du plaisir à jouer avec la victoire qui m'étais offerte. En utilisant mon pouvoir de télékinésie j'attrapais son arc et une flèche et je me positionnais a quelques mètres d'elle en mettant mon index dans ma bouche et en le sortant et levant le bras pour sentir la direction du vent et la force. Je m’arrêtais de bouger et je regardais en l'air en souriant

- Tu sais, quand on est un expert en magie de foudre, on se met à la ressentir, la voir et a la prédire, sûrement comme toi qui est une avatar du feu. Et la je vais faire une prédiction. La flèche va toucher le feu follet et la foudre va l'achever. Ou ça? Ici même, où je me trouve. Je vais donc te laisser apprécier le spectacle maintenant, chère Honoo~

A ces mots mon sourire était le même que celui que j'ai eu en tourmentant la survivante. Je bandais l'arc de la longue flèche qui venait de l'If que j'allais posséder d'ici peu, et je me tournais à l'opposé de la ou se trouvais la fée qui allait lâcher ma proie et je tirais au maximum la corde en visant en diagonale vers le haut. Au moment ou mes doigts lâchèrent la flèche je poussais un énorme cri pour que la fée bleuté déploie le feu follet.
Celle ci prit peur et le lâcha immédiatement et il pris a peu près la même direction que le précédent. La flèche était partie dans des courants aériens et moi je n'avais qu'a me soucier du temps alors que je partait a vive allure en contournant le feu follet pour l’empêcher de se diriger vers le cœur de la forêt. Courant à pleine vitesse j’esquivais les arbres de manière à former un cercle qui amenait peu le feu follet a se rapprocher de la flammèche et de la ou j'avais fait ma prédiction.
Ma course ralentissait peu à peu et le feu follet s'était lui même perdu dans ce qu'il faisait, il n'allait que tout droit. J'étais le maître de la situation et le feu follet n'était qu'une poupée que je dirigeait. Je riais en courant et je me rapprochais de Honoo qui regardait tout ce qu'il se passait. Le feu follet passait à coté d'elle et l'esquiva pour aller la ou il y avait la marque que j'avais fait avec mon pied avant de tirer. C'était à mon tour de passer près d'elle et je fis en courant : "Bouche toi les oreilles, voici le feu d'artifice!". Suite a ses mots je me dirigeais moi aussi vers la marque et le feu follet n’était qu'a un mètre du tracé et la flèche qui avait navigué les vents retombais sur la position de celle ci.

Je poussais un énorme cri bestial au moment ou la flèche perçait à travers l'être lumineux de couleur bleu qui lui aussi poussait un cri d'agonie, avant que dans un flash aveuglant et une énorme explosion assourdissante, la foudre s'abatte sur la flèche et celui-ci et provoqua sa seconde mort terminale.

La flèche avait prit feu, l'essence du feu follet s'était rependu dans un petit rayon autour de celle ci. Enfin, ce qui n'avait pas été carbonisé par la puissance de la foudre. Je me tournait face à l'archère avec fierté et un peu de provocation et toujours ce sourire aux lèvres. Au fond de moi j'étais toujours surpris de la précision et le timing parfait que j'avais exécuté mais je ne laissais rien transparaître. Avec un ton un peu provoquant lui aussi j'exclamais:

- J'ai gagné, et comme je voulais. N'était-ce pas aussi artistique que ce que je t'avais promis juste avant ?
Revenir en haut Aller en bas
Honoo Kaseigan
Eleve confirmé
avatar

Féminin Gémeaux Buffle
Messages : 59
Date d'inscription : 22/05/2017
Age : 21
Localisation : Dans la forêt
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [terminé]   Mar 8 Mai 2018 - 0:56

Honoo avait souri en écoutant le vampire. Elle se demandait vraiment si la prédiction allait se réaliser exactement comme énoncée, et se tenait droite, prête à regarder son spectacle. Et il faut dire qu’il n’y allait pas de main morte. Elle pouvait même dire qu’il se la pétait vachement quand même. Le feu follet avait esquivé Honoo quasiment au dernier moment, et quelques secondes plus tard, elle entendit le conseil du vampire et s’exécuta rapidement, consciente de l’habileté de Kuro.
Le temps qu’elle se tourne pour continuer à observer la scène, un bruit sourd retenti précédé d’un cri bestial du vampire. Une explosion lui souffla au visage, elle s’en protégea et recula de deux pas. En ouvrant les yeux, elle aperçut quelques flammes qu’elle éteignait d’un revers de poignet, et Kuro qui se tenait face à elle.
Contre toute attente, elle applaudit.


- Bravo ! Je dois reconnaitre que c’était … un beau spectacle ; néanmoins, tu te la pète beaucoup trop cher vampire.

La fée récupéra son arc, le rangea dans son dos, et fit quelques pas.

- Du coup, je me vois obligée de te céder cet arbre. A toi d’en faire ce que tu veux, je ne m’y opposerai pas.

L’archère se tourna face à lui, et l’invita à se rendre devant l’arbre. Elle effleurait celui-ci du bout des doigts.

- Cet arbre est magique, indestructible. Aucune arme, aucun sortilège, ne peut le vaincre. C’est pourquoi il est aussi grand. Le seul moyen pour le détruire est de lui ordonner de se détruire en elfique. Mais un être possédant du sang d’elfe ne peut malheureusement détruire cet arbre… c’est pourquoi tu auras le plaisir entier de pouvoir le faire toi-même.

À la suite des interférassions d’Honoo, le ciel devenait noir de nuage prêts à se déchainer violemment. L’atmosphère était lourde et pesante.

- Tu devrais te dépêcher vampire. L’arbre ne peut pas se défendre, mais le ciel semble vouloir le faire.

Honoo, qui avait été remplie de rage précédemment, affichait un calme contagieux. Elle s’appuyait contre l’arbre de manière nonchalante, presque en riant. Le jour de la prophétie était arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quand on arrive en ville! Cassie Johnson | Terminée
» Quand l'harmonie prend tous son sens. [Terminé]
» Quand la pluie nous ennuie ( pv Kiba ) --- Terminé ---
» Y'a pas de fumée sans flammes ! [CLOS]
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight City :: ~ In Moonlight City ~ :: Les abords de la ville :: La forêt-
Sauter vers: