Moonlight City

Forum RP Fantasy
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [Libre]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Kuro Hiraga
Apprenti attentif
avatar

Masculin Lion Tigre
Messages : 44
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 19
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Vampire
Age: 884 ans (20 ans en apparence)
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [Libre]   Ven 11 Mai 2018 - 2:10

Fier de ma prestation, je souriais a pleine dents alors que la flammeche venait récupérer son arc qui était vraiment l'un des meilleurs que j'ai jamais pu utiliser dans ma longue vie, du vrai travail de maître. Je riais à sa réaction, ce que j'avais prévu de faire pour le troisième round fut changé au second et je ne pouvais qu'être emplis de moi même face a ce que cela devait être, si seulement j'avais pu faire mon beau devant quelqu'un d'autre... Mais cette victoire me donnais l'arbre que je convoitais lors de ce duel qui possède une magie pouvant m'être utile. Je me déplaçais en suivant la flamme orange.

- Bien évidemment que je fais le beau. Si une victoire est assuré, il faut a tout prix la saisir en beauté.

Je regardais l'arbre derrière elle,

-C'était le pari, je ne me voyais pas vraiment esclave aujourd'hui, peut-être dans une centaine d'années lorsque je m’ennuierais à nouveau. Si tu est encore existante je te contacterais.

Je l'écoutais raconter que l'arbre était magique, jusque la tout me semblais normal, mais un mauvais sentiment parcourais tout mon corps quand j'entendais qu'il était indestructible, je me sentais piégé, mais ce n'était que description pour indiquer sa taille et sa magie. Un petit soupir de relâchement échappais contre ma volonté. Et j'entendais qu'il fallait lui ordonner de s’autodétruire en elfique, cela me semblais vraiment facile. Le seul problème était que je ne connaissait que quelques mots de la langue elfique.

- J'aimerais avoir le plaisir de le faire moi même, le seule problème est que je suis pas du tout calé en elfique donc ça va être compliqué.

En effet, malgré mes 800 ans de vies la langue elfique est une langue que je ne pu apprendre, la raison étant que les elfes furent et seront toujours "raciste" en groupe, préférant ne pas se mêler aux autres et rester fermé du monde. C'était pour cela que je n'avais jamais essayé d'apprendre le complexe de cette langue. De plus ces êtres hautins et souvent liés a la lumière m'horripilaient au possible.

- Pense tu qu'en me disant l'ordre à exécuter ça marcherais ? Et aussi, ne t’inquiète pas pour le temps, je pourrais gérer le plus dangereux.

L'excitation d'avoir l'arbre remontais en moi car l'idée du temps à passer à travailler le bois pour faire ce que je souhaitais se représentais en image et tel un enfant je trépidais d'impatience. J’espérais juste que la flammèche sois gentille et me dise la phrase, et non que je partent sans rien à la recherche de comment donner l'ordre de s'autodétruire.

~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honoo Kaseigan
Apprenti attentif
avatar

Féminin Gémeaux Buffle
Messages : 40
Date d'inscription : 22/05/2017
Age : 20
Localisation : Dans la forêt
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Fée
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [Libre]   Ven 11 Mai 2018 - 4:34

Honoo sourit face à la remarque du vampire. Elle n’avait rien à redire, sa victoire était d’une beauté déconcertante, qu’elle n’aurait jamais penser attribuer à un vampire. Tout compte fait, ce vampire n’est pas si mauvais que l’idée qu’elle s’était faite. Bien sûr qu’il n’était qu’un cas parmi tant d’autres, mais la flamme avait découvert un trait inédit chez un vampire. La sympathie.

- Et bien je serais ravie de te défier une fois de plus cher Kuro. Reviens vers moi quand tu t’ennuieras, et je peux t’assurer de ta future défaite.

La jolie fée était ravie du déroulement que prenait sa situation, autant pour elle que pour le vieux. Il avait carrément géré son dernier tour, et méritait une jolie récompense.

- Bien sûr, du moment que c’est toi qui le prononce. J’ai perdu mon pari, tu as réussi à avoir ton gain, je ne vais pas m’interposer. Note que ma gentillesse envers toi n’a pas d’égal, car j’aurais très bien pu te laisser galérer pour l’elfique. Et je doute qu’un vampire soit très apprécié près de chez eux, s’exclama la fée en riant.

La fée parlait couramment l’elfique, sans difficultés et avec une parfaite maitrise. Elle lui chuchota les mots si précieux pour Kuro, de manière qu’il soit le seul à l’entendre. Si une entité maléfique venait à roder près d’ici, elle ne voulait pas que l’arbre tombe dans d’autres main, étant donné son pari. Une fois les mots chuchotés, elle s’éloigna de l’arbre, trépignante d’impatience. Elle avait attendu ce moment depuis longtemps, et semblait ne plus pouvoir tenir en place. Tout c’était déroulé comme prévu, Kuro n’avait plus qu’à se servir, et les deux jeunes gens se retrouveraient autant ravi l’un que l’autre. Cependant, son visage se ferma quelques secondes après.

- En revanche cher Kuro, il y a tout un protocole pour briser la magie elfique. L’arbre devra estimer que tu es digne de lui, pour cela tu devras le convaincre par un beau discours, dans ta langue, que tu le mérite. Bien sûr, tu devras te mettre à genoux, le serrer contre toi, ou encore l’embrasser si tu es vraiment motivé à le posséder. C’est un arbre magique, pas tout le monde n’est en mesure de se l’approprier. N’hésite pas à faire tout ce que tu jugeras nécessaire pour le combler ; car quand tu auras fini et prononcé la phrase que je t’ai murmuré, l’arbre se livrera enfin à toi. Je ne te suis plus d’aucune utilité, alors je te laisse.

La fée hocha doucement de la tête, et s’éloigna de quelques pas de manière à pouvoir l’observer tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuro Hiraga
Apprenti attentif
avatar

Masculin Lion Tigre
Messages : 44
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 19
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Vampire
Age: 884 ans (20 ans en apparence)
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [Libre]   Lun 14 Mai 2018 - 4:05

La fée était compréhensive, elle n'allait pas l'air de vouloir me piéger en faisant un autre défi pour ces mots que je devais prononcer pour m'approprier cet arbre. Elle me validais le fait que de rien y connaitre pouvais quand même marcher. Elle faisait l’apologie de sa gentillesse et affirmait que j'avais raison sur le fait que les vampires ne soient pas aimé par les elfes. Ce n'était pas vraiment nouveau vu que ces ermites sont quasiment phobique de tout ce qui ressemble a un humain depuis des siècles. Je riais aussi avec la flammèche qui avait une aura chaleureuse et très amicale, peut-être que cette connaissance pourrait devenir une relation de beuverie et combat dans les années futures. Mais je ne pouvais pas laisser place à ces sentiments la maintenant, je voulais juste accomplir ce qu'il faut pour récupérer l'arbre que je convoitais.

Quelques déplacements simple et élégants, et soudainement la flamme se rapprochais de moi. Je n'avais pas sentie de chaleur aussi douce depuis très longtemps. Ce corps chaud était proche de moi et ses lèvres s'approchaient de mon oreille. Ils furent :





Spoiler:
 


Ceux-ci firent chambouler mes sens magiques. Mon aura essayais de se remettre en place. Juste un murmure avait suffit à faire trembler ma vielle puissance magique et à me déstabiliser. Des mots de puissances qui résonnaient dans la foret alors qu'il n'avait a peine été prononcé. Cela me fascinais, je n'avais pas put entendre des mots aussi puissant elfiques, je comprenais donc mieux pourquoi ils étaient si bon pour les incantations devant le grec que j'avais appris autrefois. Je restait stupéfait face à ça, je pouvais les répéter mais pas comprendre leurs significations. Après cela, elle s'éloignait de moi et de l'arbre comme ci il ne fallait pas déranger. J'étais prêt à prononcer ce qu'elle m'avait dis, mais avant même d'ouvrir ma bouche elle reprenait.

Elle m'indiquait qu'il fallait que l'arbre devait me trouver digne de lui pour qu'il se livre a moi. Il y avait beaucoup de choses que je ne comprenais pas, comme le fait de s'agenouiller, lui parler, le câliner ou l'embrasser. Les elfes pratiquaient tant la dendrophilie que ça ? Beaucoup de confusion prenait place dans mon esprit. Mais je laissais passer car je savais depuis toujours vu mes petites rencontres qu'ils sont vraiment bizarre.

- Je.. Je ne vais vraiment pas questionner ce genre de pratique. Mais c'est vraiment étrange... Faire ces choses la a un homme ou une femme. D'accord, mais un arbre? Mh. Dans tous les cas je vais devoir faire quelque chose dans ce domaine. Voyons voir si mes idées marchent alors.

Je me déplaçais vers l'arbre lentement et en le regardant. Il n'y avait rien qui me donnait envie de faire quoi que ce soit qui m'avait été annoncé juste avant, mais je devais quand même faire quelque chose. J'avais foi aux paroles que la demoiselle m'avais dit, j’espérais que ça ne soit pas des fanfaronnades pour qu'elle s’amuse simplement, mais après m'avoir annoncé des mots puissant et des règles étrange, je préférais y croire.



Je me tenais droit, le tronc de cet arbre que je voulais était en face de moi. Je n'étais pourtant pas si proche, mais je ne pouvais pas voir derrière celui ci car sa taille prenait tout mon champs de vision, cela en était presque intimidant. En l'observant d'aussi près, je voyais chaque détail de son écorce, ses bouton qui avaient donné naissance à des branches qui ne durèrent que très peu de temps ou qui avaient subit les aléas du climat et du temps, les insectes qui avaient rendu cet endroit habitables pour eux, fourmis, punaises, petites araignées, et toutes autres que se baladaient. Cette arbre était un nid de vie, et une source de magie constante qui à ma grande surprise, ne m'agressais pas alors que la magie qui l'entourait était contraire à ma nature. Peut-etre etait-ce dû à mes sentiments confus lors de ses derniers mois, ou bien était-ce a cause de la trace que m'avait laissé l'ancien roi de la race disparue.

Je levais lentement mon bras pour faire glisser mes doigts sur cette écorce qui avait vue plein d'années tout comme moi, bousculant quelques petits habitants qui se trouvaient sur le chemin auxquels je n'avais pas prêté attention, pour enfin poser ma main entière sur celui ci. Ma vision se brouillait, les sons diminuaient, j'avais l'impression de m'éteindre face a ce géant de magie qui m'imposais cette force naturelle que j'avais autrefois dompté pour arriver à mes fins. La magie sylvestre.
Mon corps ne bougeais plus, mes sens étaient dissipés. La seule chose qui me restait était ma mémoire. Cela me semblait étonnant qu'a partir d'un arbre magique je pouvais m’apaiser à ce point. Tout cela était sûrement dû au fait qu'à la base j'était né humain, un être normal avant d'être transformé en ce que je suis actuellement. Tout devenait noir, plus une lumière, plus une mémoire. Un vide absolu. Il ne faisait ni froid ni chaud, il n'y avait aucune gravité, juste du vide.

Soudainement, dans ce noir absolu, une lueur verdâtre apparaissait très loin de moi, je ne savais pas si je voyais avec mes yeux, mon âme, ou depuis l'essence même de la magie qui était en moi, mais cette lumière semblait se rapprocher. Tout doucement elle prenait de plus en plus de place face à moi, tout s’éclaircissait de cette lumière verte.
Finalement, elle me recouvrais entièrement et je me mettais à voir toutes mes mémoires depuis ma naissance, ce que mes yeux avaient vu depuis le début. Puis tout flashait face à moi, les visages, les paroles, tout allait si vite. L'arbre était en train de visualiser toute ma vie. Était-ce ça le moyen de se montrer digne ? Je n'avais alors pas beaucoup de chance, il allait donc refuser. Toutes les images des morts sous mes mains, les larmes des personnes qui voyaient mes actions, le sang qui recouvrait mes mains. Tout accélérait encore. Je voyais défiler les moments vide de ma vie emplis de haine et d'ennui. Pour arriver à ces fameux 15 ans en arrière. La mission que l'on m'avait confié. Tout recommençais, l'ordre, la préparation, le passage a l'acte.
Cet événement passé j'arrivais enfin vers le présent. Mais la, ce n'était pas des souvenir ou des mémoires comme avant. La lumière autour de moi cherchait à comprendre pourquoi je voulais d'elle, il ne fallut peu avant qu'elle de la trouve.

Aika. L'arbre voyait en moi la raison de pourquoi je voulait de lui et de son essence. Les images de la survivante revenaient et s’alignaient en ordre de rencontre. Le drame, puis la rencontre dans le parc, puis le moment ou elle avait accepter mon invitation dans ma villa, pour enfin arriver la dernière rencontre avec sa protectrice la sorcière. L'arbre continuait de flasher ces moments, les larmes et le sang de l'enfant, puis ce baiser pour lui révéler mon identité et quand elle fut sous mon charme chez moi. Tout continuait. Pourquoi me les repasser en boucle? Je n'avais rien oublié de tout ça. Peut-être que la lumière semblait confuse dans cette relation que nous avions, mais tout s’arrêtait et tout redevenais noir lentement.
Probablement que je n'était pas digne de cette arbre magique, je ne savais pas si recourir à la force allait servir mais je pouvais rien faire dans cet état. Je me sentais prisonnier de ce vide. Du vide. Encore du vide. Des abysses sans fins partout autour de moi. Je ne voulais pas rester comme cela, de la colère montait et ma magie se manifestait, maintenant la lueur ne venait plus de l’extérieur mais de l’intérieur. Je ressentait à nouveau mon corps qui s'était transformé en foudre dans le procédé.






Je revenais très lentement à mes sens, toujours dans la même position, le corps chargé de deux magies, celle de la foudre, et celle venant de l'arbre. Je récupérais enfin la vue pour ne simplement voir que l'arbre avait poussé autour de celle ci. Je ne pouvais pas lâcher l'arbre, mais il ne me lâchais pas en retour. Pour des raisons inconnu mon sceau d'il y a quinze ans se mit a rayonner et me faire mal. Je sentais un gout de sang dans la bouche, la douleur était intense, mon corps était paralysé mais asséné de coups dans chaque cellule de moi. Je ne perdais pas conscience, je ne pouvais pas céder a la douleur car ce n'était pas possible dû à mon immortalité. Le sang coulait de ma bouche, de mes yeux. L'arbre était-il en train d'essayer de me tuer? La douleur augmentait alors que ma magie s'affaiblissait à cause du sceau qui me brûlais de l’intérieur. Je ne pouvais pas céder. J'avais l'impression que l'arbre. Non, la Nature était en train de se venger sur moi. De me faire regretter chaque action que j'ai pu faire dans cette longue vie. Puis la douleur devînt si intense que...

Plus rien. J'était toujours collé à l'arbre qui drainait ma vie et ma magie, qui essayait de me tuer. Mais non, plus rien juste de la haine et l'envie de prendre le dessus. La rage montait les nuages qui s'étaient formé précédemment se regroupaient au dessus de L'arbre et moi. Ma magie s'amplifiais a nouveau, je poussais un cri de plus en plus fort et bestial qui fis fuir tout être vivant aux alentours. Des arc électrique parvenaient de mes membres au sol. Et le ciel fit un grand flash. Suivi d'un éclair qui me tombais directement dessus. Je ne criais plus mais je ne sentait plus la magie de l'arbre. Je n'étais pas sûr de ce que je faisait. Mais...


Je prononçais les mots.






Ma forme de foudre disparu, comme si on avait absorbé tout mon pouvoir d'un coup.
Tout s’arrêtait.
L'arbre se mit à briller alors qu'il me relâchais et que je m’écroulais sur le dos. Cela avait probablement marché. Comment? Je ne savais pas. J'étais au sol, le dos sur une racine. Je me mis à rire. Et rire, de plus en plus fort, à pleine dent.



~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honoo Kaseigan
Apprenti attentif
avatar

Féminin Gémeaux Buffle
Messages : 40
Date d'inscription : 22/05/2017
Age : 20
Localisation : Dans la forêt
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Fée
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [Libre]   Lun 14 Mai 2018 - 15:30

La fée ria suite à la fascination que semblait éprouver Kuro. D'autant plus qu'il avait cru à la petite blague de la jeune flamme, et qu'il caressait l'écorse comme un pro. Non, vraiment, Honoo riait à gorge déployée, mais tenait à se faire dicrète pour ne pas déranger son compagnon d'infortune. Elle l'appréciait bien finalement.

Elle redivint silencieuse en observant le vampire. Bien que le fait de cajoler l'arbre n'était qu'une boutade, celui-ci est une entité puissante regorgeant de magie, le vampire devait tout de même s'en montrer digne. Prête à intervenir en cas de necessité ultime, ses yeux étaient rivé sur le vampire. Tout semblait se dérouler pour le mieux, quand son corps se transforma en foudre.
Que se passait-il ? Cela n'était pas normal, elle s'en doutait, mais dans l'état de Kuro, elle ne pouvait pas l'aider. Du sang commença à s'écouler du corps du vampire, pourquoi l'arbre réagissait-il aussi violemment ? Qu'avait pu faire ce vampire pour s'attirer autant les foudres de l'entité ? Elle voulu intervenir avant qu'il ne soit trop tard, que son compagnon de jeu ne se désintègre complétement. Il lui fallait lacher ou prononcer les mots, mais le vampire n'avait pas l'air d'être au mieux de sa forme.
Elle s'élança pour aider Kuro, quand un cri résonna dans toute la foret. Elle se stoppa net, pret de l'immense if et du vampire, surprise par ce cri bestial. Elle ressentait un tourbillon de magie se déchainant autour d'eux, des éclairs étaient apparu sur Kuro, uis dans un grand flash qui l'aveugla, elle entendit les mots. Ces fameux mots qui allaient la délivrer.
Puis tout s'arreta. La jeune fée ouvrit ses yeux et vit le vampire tomber, et l'arbre briller. Elle s'approcha pour vérifier que le vampire avait bien réussi en s'en sortant en entier, puis ria en le voyant comme ça. Deux idiots riant dans la foret, seul à des kilomètres à la ronde.

Et puis il était temps. Honoo tendit sa main, aida le vampire à se relever, et dans un profond sourire rempli de grattitude, ses lèvres articulairent un "merci" soulagé à Kuro. Elle se tourna alors face à l'abre, qui brilla plus intensément d'une lumière aveuglante. La fée senti un frisson la parcourir lorsque les deux manchettes dorées qu'elle avait au poignet se fissuraient et tombèrent au sol dans un bruit sourd, comme si elles était lourde et épaisses. Les manchettes en or se désintégrèrent alors complètement sans laisser de traces, et la lumière s'arreta dans une onde de choc qui fit reculer la jeune femme. Plus aucune magie n'émanait de l'arbre, il était redevenu un simple if. Honoo senti une vague de magie l'entourer et l'envoloper entièrement, puis la senti rentrer déinitivement en elle. Elle avait retrouvé la totalité de ses pouvoirs, et dégagea une haine féroce envers l'arbre. Honoo se tourna vers Kuro :


- Prends rapidement ce que tu veux, avant que je brule cet arbre.

Ca y est, la jeune fée était enfin libéreé du charme qui l'emprisonnait. Elle se sentait de nouveau complétement puissante et entière, et enflamma sa main d'un feu ardent, prete à en finir avec cet arbre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuro Hiraga
Apprenti attentif
avatar

Masculin Lion Tigre
Messages : 44
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 19
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Vampire
Age: 884 ans (20 ans en apparence)
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [Libre]   Mer 16 Mai 2018 - 1:28

En sang, riant à gorge déployé j'entendais ceux de l'avatar du feu me rejoindre. J'arrivais enfin à rouvrir les yeux, le sang avait enfin fini de couler et je voyais sa main venir à moi pour m'aider à me relever. Celle ci que j'acceptais volontiers car mes jambes se réactivaient lentement. Pendant ma relève je voyais un sourire magnifique, comme ceux des fantômes libérés de leur malédiction, un merci s'affichait sur ses lèvres. Alors que me stabilisais lentement, je tournais la tête vers ce qui était devenu ma propriété, et une lumière similaire à celle des anges se mit à s'échapper de celui ci. Je sentais une magie de sceau se dégager et je tournais ma tête vers la flamme. Tout ça pour voir qu'elle avait deux poids qui se détachaient de ses poignets et qui tombaient au sol pour disparaître en particules dorées et se dissiper pour de bon.
Je n'avais donc pas gagné par hasard, ce n'était qu'un petit plan pour détruire un sceau medium qui retenait une bonne partie de ses flammes. Son aura avait maintenant une taille normale pour une avatar du feu, cela me semblais étrange que je ne le remarquais que maintenant cette "faiblesse" par rapport à ce qu'elle devait être.

Je m’étirais en souriant, récupérant petit à petit toutes mes capacités je pouvais à nouveau étudier la flammèche qui semblait trembler d’impatience. Son regard emplis de haine ne pouvais que me faire rire à nouveau. Il semblait que ses sceaux ne soient pas intentionnels comparé aux miens. Je me tournais face à elle alors qu'elle commençait à parler.
Choqué par ses propos je faisais une croix avec mes bras et les mains droites. Il était insensé que je la laisse brûler quoi que ce soit de cet arbre, j'allais le récupérer des racines jusqu'aux feuilles. J'avais tant d'idées que je pouvais faire avec chacune des parcelles de cet arbre. Je décidais que rien allait servir de bois à feu

Ah non! Avec tout le respect que je te dois, cet arbre est a moi maintenant. Et je compte bien tout récupérer. Les racines vont me servir tout comme les feuilles. Je voulais cet arbre pour un but précis. Et je suis heureux de savoir que ça ai pu servir a quelqu'un d'autre de virer cet arbre d'ici. Et avant que tu demande comment je vais faire ça je vais pouvoir te montrer.

Sur ces mots je me rapprochais de l'arbre à portée de mes bras. Je les étendais pour faire comme un câlin à l'arbre. Je posais mes mains dessus et mes doigts s'enfonçaient dans l'écorce. Tous mes muscles de mon corps se tendaient soudainement. Suivis par un léger tremblement dans la terre de la zone. L'arbre s'élevait lentement alors que je passais à nouveau en forme de foudre. L’électricité de mon corps parcourais l'arbre jusqu'aux racines ce qui servait à les détacher de l’intérieur de la terre. Je tirais plus violemment ce qui détachait entièrement tout ce qu'il restait et je portais l'arbre sur un bras et je regardais la flamme écarlate. Elle semblait toujours autant emplis de haine. Je ne pouvais que sourire en la regardant.

- C'est donc la que nous allons nous séparer cher Honoo~ . Ne t'inquiète tu ne verra pas cet arbre de sitôt. Merci beaucoup pour cette belle après midi, et je suis heureux de t'avoir aidé sur quelque chose d'inconnu de ma part. Mais j'espère ne plus jamais avoir à me retaper le pire trip de tous les temps.
Si un jour tu passe à Moonlight dans les quartiers résidentiels, ma villa se trouve dans le groupement sud ouest. C'est toujours animé par mes servantes, je quitte rarement l'endroit alors passe un jour pour boire un thé ou bien une bière!
Sur ce je te souhaite une agréable fin journée et bonne réhabilitation avec tes pouvoirs retrouver.
A bientôt.


Le plus grand sourire dans cette forme de foudre pure qui reste mon exact opposé je m'envolais haut dans le ciel pour rejoindre les nuages remplis d'électricité et partir à allure luminique vers mon habitation ou un travail m'attendais. Seulement quelques instants suffisaient pour que je sois dans ma cour à poser l'arbre horizontalement. Mes quelques servantes regardant la scène avec un air questionné et moi un grand sourire avec un sourire d'excitation en ricanant.

- Il y à du pain sur la planche!

~~~~~~~~~~~~
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Honoo Kaseigan
Apprenti attentif
avatar

Féminin Gémeaux Buffle
Messages : 40
Date d'inscription : 22/05/2017
Age : 20
Localisation : Dans la forêt
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Fée
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [Libre]   Jeu 17 Mai 2018 - 19:25

La jeune femme se détendit en écoutant Kuro, et sourit. Elle avait un poids en moins, la situation devenant de plus en plus pesante. Elle allait enfin pouvoir partir d'ici, explorer et découvrir le monde. Elle souriait comme une enfant.
La flamme observait Kuro, curieuse de comprendre pourquoi celui ci faisait un câlin à cet arbre. Lorsqu'elle sentit la terre trembler et qu'elle vit l'arbre se décrocher du sol, elle resta bouche bée quelques secondes. Surtout en voyant qu'il avait de nouveau prit sa forme de foudre. Elle applaudit en voyant l'arbre complètement hors du sol.


- Merci beaucoup Kuro, j'ai été ravie de te rencontrer. Je passerai surement alors, je ne refuse jamais une bière ! dit-elle en riant. Je te dis à une prochaine fois avec plaisir le vieux.

La jeune fée lui fit un geste d'au revoir du bras, impressionnée de le voir partir de cette manière, et s'en alla vers le lac, à la recherches de nouvelles aventures. Le soir tombait progressivement, elle voulait voir cette fameuse étendue d'eau avant que la nuit l'empêche d'apercevoir quoi que ce soit, et partie rapidement, ravie de cette nouvelle rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tornade de feu, quand les flammes consument ton âme [Libre]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight City :: ~ In Moonlight City ~ :: Les abords de la ville :: La forêt-
Sauter vers: