Moonlight City

Forum RP Fantasy
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chasse aux mauvaises intentions en une journée enneigée [PV Aika]

Aller en bas 
AuteurMessage
Edwin Skirata
Victime du paranormal
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 256
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 28
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Age: 169 ans, 20 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Chasse aux mauvaises intentions en une journée enneigée [PV Aika]   Mer 25 Avr 2018 - 12:45

“ Edwin Skirata refuse le contrat.”

Midi et demi. Voilà plus de deux heures qu’il faisait maintenant face à l’homme rondement potelé et la discussion n’avait pas avancer le moins du monde. L’homme se nommait Jean Dubouchon et était l’une des plus grande fortune de cette ville. Mais si sa fortune était célèbre, c’était surtout son horrible caractère qui avait fait sa renommé, la liste de ses “exploits” ne faisant que grandir chaque jour. Mais tout cela n’était rien pour Edwin. Nombre de ses clients avaient fait bien pire dans leur vie. En revanche, aucun d’entre eux n’avait eu la malheureuse idée que de faire éloge de leur collection d’êtres vivant les plus exotiques ni n’avait voulu le payer avec de telles “marchandises”.Alors, me direz vous, pourquoi Edwin ne l’avait il pas encore envoyé boulé avec tout le cynisme du monde comme il savait si bien le faire ?

Et bien la réponse est très simple : parce qu’il ne pouvait pas. Car l’homme en face de lui était venu préparé. Dans ses mains se trouvait un jeton d’engagement. C’était là l’une des rares choses qui vous garantissait la coopération d’Edwin. Car c’était quelque chose qu’il ne donnait qu’en reconnaissance d’une dette et il payait toujours ses dettes. Cependant, lui, n’aurait jamais dû pouvoir mettre la main sur une telle chose. Et pourtant, c’était bel et bien le cas. Poussant un long soupir, Edwin tenta une énième tentative :


“ Donc, laissez moi résumer à nouveau la raison de votre visite : vous aimeriez que j’aille retrouver une criminelle qui vous a dérobé un objet qui vous est des plus précieux et vous voudriez que je la ramène afin qu’elle vous dise où se trouve votre….”

“ ...Artefact ! C’est en effet là ce que j’attends de vous, Détective.”

Poussant un long soupir, sachant parfaitement que tout cela n’était que mensonges, il essaya de trouver un terrain d’entente :

“ Soit ! Supposons que j’accepte de CHERCHER cette personne, rien ne me garantis que je ne ferais pas face à une forte résistance, de sa part comme de la part de potentiel alliés qui pourrait l’aider à commettre un tel crime. Ce qui soulève d’ailleurs la question de qui la protège puisque vous ne voulez pas que les mages s’occupent de cette affaire. Aussi, si le jeton m’engage à considérer votre requête, la question du paiement est loin, très loin d’être satisfaisante. Et avant que vous ne m'interrompiez à nouveau, oui votre paiement est généreux, mais il ne couvre pas mes frais !”

“Et bien, cela a du sens...je ne voudrais pas perdre mon Artéfact, et je n’imagine pas ce qu’il pourrait faire entre de mauvaises mains...Alors que voulez vous d’autres ?”

“ Dix milles crédits, payé d’avance comme frais d’enquête. Et cinquante mille quand je reviendrais avec les informations sur elle et sur où la trouver.”

“Disons plutôt vingt mille d’avance et cent après que vous me l’ayez ramené, vivante, bien sur. Mes hommes s’occuperont ensuite de récupérer l'Artefact là où elle l’aura caché…”


* Dis plutôt que tu l’ajoutera tout simplement à ta collection, oui ! P*tain, il me prend vraiment pour un con celui là ! Bon, faisons comme cela. J’esseairai de la contacter et on verra ce qu’il en est. Et si c’est bien ce que je pense, je m’arrangerai avec elle pour qu’on s’occupe de ce tas.*

“ Et bien, il semblerait que nous avons là un accord.”

“Ravi de vous l’entendre dire !”
et infusant le jeton de mana, le milliardaire fit apparaître le contrat magique. Les clauses étaient les suivantes :


. Edwin Skirata devait retrouver et ramener vivante et restreinte une dénommée Aika Mori, correspondant aux photos et descriptions fournies par Jean Dubouchon.
. Jean Dubouchon devait verser 20 000 crédit à l’acceptation du contrat.
. Jean Dubouchon devait verser 100 000 crédit à la conclusion du contrat.
. Edwin obtenait le droit de choisir une pièce de la collection du Milliardaire qui ne fait pas partie de sa collection privée.


Si l’un des membres venait à déroger à l’un de ces termes, il se verrait obligé de servir l’autre pendant vingt ans. Tels étaient les implications des contrats magiques. Se retenant de pousser un soupire au sourire ravi de son interlocuteur, Edwin se leva et dit :

“ Moi, Edwin Skirata, accepte le contrat.”

Et l’homme en face de lui sourit et l’imita :

“ Moi Jean Dubouchon...refuse le contrat.”

Soupirant Edwin regarda l’Homme.

“ Voyons, voyons Détective, vous ne me pensez pas si naïf tout de même ?”

* J’aurais espéré que si….*
“Bien sur que non. Faîtes donc….”
dit il en pointant à nouveau le contrat en mode Edition.

“ Je demande l’ajout des closes suivantes : Aucun des partis impliqué ne parlera à personne de ce contrat, ni n’en fera mention à aucune autorité quelle qu’elle soit.
Aucun des parti ne s’impliquera plus avec l’autre après ce contrat.
De plus l’échange contre le paiement aura lieu en un lieu neutre pour les deux parties….par exemple, la grande place !
Et dernièrement, aucun des parties ne s'impliquera avec l’autre durant le contrat ainsi qu’à la suite des événements une fois l’échange terminé.”


Le contrat se mit immédiatement à jour. et Suivant de près les modifications, l’homme hocha de la tête et dit :

“ Moi Jean Dubouchon accepte le contrat en tant que client.”

“ Edwin Skirata accepte le contrat en tant que reconnaissance de dette.”


Et la pièce s’illumina avec la disparition du contrat et l’apparition du marque de contrat sur le poignet gauche des deux hommes.

“ Et bien, voilà qui conclut notre affaire mon cher. J’espère avoir de vos nouvel rapidement !” s’exclama le petit homme potelé en remettant son manteau tandis qu’il se dirigeait vers la porte où ses gardes l’attendait. Edwin ne l’accompagna pas, sachant que c’était là parfaitement inutile. Et le plus frustrant était qu’il ne pouvait même pas le tuer pour mettre fin à cette farce...Sa seule consolation était qu’avec l’aide Myryaluna il pourrait probablement contourner le contrat. Mais devoir lui laisser son corps ne lui plaisait guère plus. Soupirant, Edwin se dirigea vers la chambre de Myryaluna. La réveillant, il s’assit sur le lit.

* Mouhaaa...J’étais bien à dormir, pourquoi tu me réveil ? Il fait encore jour nan ? Et c’est même pas encore à mon tour.*

* …. *

Son manque de réponse face à la pique qu'elle venait de lancer réveilla complètement la jeune femme qui prit immédiatement son sérieux.

* On a des problèmes ? *

* On peut dire ça. Je viens de signer un contrat qui ne me plait pas.*

* Bha pourquoi tu l’a signé alors ? *

* Jeton. *

Ils avaient beau ne pas s'entendre, ils étaient aussi attaché à l'un qu'à l'autre et ce genre de problème demandait leur intervention commune. En cela, la jeune femme faisait parfois preuve d'un sérieux presque effrayant...

* Ah merde...Du coup, tu veux que je te remplace pour ….? *

* Faire en sorte que l’on complète le contrat en lui pourrissant la vie. *

* Ok, ça me va ! On fait chier qui au fait ? *

* Jean Dubouchon….*

Myryaluna émit un long sifflement. * Ah ouais, quand même, dans le genre, le Pontife des Pontifes, t’a bien choisi. Et comment il a eu le jeton ? *

* Aucune idée, c’est ça le problème. Et je peux même pas enquêter là dessus car une des clauses du contrat m’en empêche. Bref, du coup, pas le choix, à toi de jouer.*

* Ok, laisse moi gérer !* - * C’est bien ce qui m’inquiète !* - * Mais non, penses pas ça ! Bref, ya quoi que je dois savoir ? *

* La cible est une Demi, son dossier est toujours sur la table. Il est midi-et-demi. Aucun délai pour le contrat. Mais on doit la ramener vivante et restreinte.*

* C’est noté. Bon, je peux avoir le corps ?* - * T’as bien enregistré ? * - * Oui, oui, allez, donne moi le contrôle ! * - * Ok mais je reste éveillé cette fois alors évite de...bref tu m’as compris.* - * Mais oui ! Et puis, tu devrais t’y faire, non ? Je veux dire, tu te transformais déjà en femme avant, t’a bien du t’occuper d’un homme…*

Sentant la colère d’Edwin lui chatouiller les tempes elle se reprit tout de suite :
*Ok, ok, promis je draguerais pas d’hommes !*

Et Edwin lui donna alors le contrôle du corps. Et comme une habitude, celui-ci se changea jusqu'à devenir celui d’une femme du même âge. Humaine d’apparence, elle avait une certaine vigueur dans les yeux qui avait un effet...magnétique pour certains.

“ Ah, on est mieux dehors !”

Et regardant par la fenêtre, elle vit la neige tomber drue. Faisant la moue, elle se plaignit à haute voix :

“ T’aurais put me le dire ! C’est pas juste ! Pourquoi fallait t’il qu’il neige ! Mhou !”

N’ayant aucune réponse d’Edwin, Myryaluna commença à se changer. Puis finalement satisfaite de son apparence, elle alla consulter les documents. Leur précision était presque effrayante et elle se demanda presque pourquoi faire appel à Edwin. Mais en réalité elle savait : parce qu’il était probablement l’un des meilleurs pour une capture VIVANTE et restreinte. Après une petite heure, elle s’estima enfin satisfaite et attrapa un parapluie traditionnel.

“ Il est temps de sortir !”

Et enfilant une paire de bottes elle ouvrit son parapluie et quitta l’agence, se promenant en ville pour le simple plaisir de...



Code Couleur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aika Mori
Enchanteur renommé
avatar

Féminin Cancer Chat
Messages : 87
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 19
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Age: 22 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Chasse aux mauvaises intentions en une journée enneigée [PV Aika]   Ven 11 Mai 2018 - 17:17

Encore, encore et encore, ces nuits de hante continuaient sans ne jamais que je puisse vraiment me reposer une nuit simplement. Alors soit c'était un sort très puissant soit j'étais bien entente comme l'avait dit Haku, la jeune ange déchu qu'elle avait rencontre il n'y a même pas une semaine passée. J'avais retournée pendant de longs jours toute les paroles qu'elles avaient pu m'adresser et au final, tout ce que je pouvais en conclure, c'est que la plume noir ne devait pas se tromper sur mon cas. Même 15 années après, je suis la victime de ce foutue vampire, même si là c'était d'une toute autre manière. Rubis, ma précieuse chatte s'approchait pour se frotter contre moi, sur le bas du vente, vue que j'étais assise, elle ronronnait doucement et essaya de m'aider comme elle pouvait, même si le jeune familier n'avait pas la magie pour me faire tout tilter.

* Tu devrais arrêter de trop y penser et si on se changeait un peu les idées, sors un peu Aika, tu vas devenir dingue à force... Je m'inquiète..*
* Rubis... Je suis désolé... Je n'ai jamais eu ce genre de réaction, tu as raison sortons un peu *

Je posais mon chat sur le bord de la table et débarrassée le repas que je venais juste de finir, pendant qu'elle me parlait. Je faisais rapidement un peu de propreté, histoire de ne pas laisser un bazar juste avant de sortir et j'aimais bien ranger au fur à mesure, je respectais ces lieux que l'on m'avait offert si gentiment, et je ne voulais pas gâcher ce cadeau. Je regardais doucement par la fenêtre pour apercevoir que les particules blanches continuait à tomber en ce jour, et ca ne me dérangeais pas pour le moins du monde, j'étais si heureuse de pouvoir enfin profiter de cette saison hiver, avant qu'elle ne disparaisse. Etant déjà douchée, je n'avais besoin que d'enfiler ma tenue habituelle, ma robe bordeaux noire et rouge avec une moyenne cape bordeaux à capuche, entourée de fourrure pour me protéger du froid et surtout camoufler mes petits attributs, bien trop voyants. Je ne m’alourdissais pas avec mes parties d'armures, je n'allais pas m'aventurer plus loin que la ville alors il ne devrait, normalement rien m'arriver. J'étais fin prête à sortir, je pris mon trousseau de clé, mon chat sur mon épaule et nous étions prête à sortir.

J'étais bien vite arriver dans les rues commerciales, sans problème, mon appartement était située dans une rue tranquille mais très proche du centre ville et des magasins, ce qui avait, je l'avoue, un côté bien pratique. Je marchais tranquillement, je n'avais vraiment rien à craindre de la neige, j'étais bien emmitouflée dans mes vêtements et la brise était assez douce, il faisait froid mais ce n'était pas non plus glaciale. Je regardais doucement les vitrines, sans vraiment rentrer dans les magasins, je ne trouvais pas vraiment grand chose qui me tapait plus que cela à l’œil, ce n'était pas vraiment un problème d'argent mais je n'aimais pas m'encombrer de choses que je pensais inutile ou qui me semblait insatisfaisante. Je laissais alors les boutiques de côté, pour aller vers la grande place, il y avait un peu monde mais ce n'était pas une grande foule à cause de la température dehors mais elle pouvait se balader, sans trop se faire remarquer. Je m'avançais vers un petit stand, temporaire qui était entourée de plein de bonnes odeurs, surtout de la patte bien cuite et des sucreries, qui venait directement chatouiller mes narines. Pendant mon chemin, je n'avais pas remarquée le regard d'une jeune femme très insistant sur moi, sûrement trop concentrée pour trouver une petite gourmandise qui me plairait.

~~~~~~~~~~~~

This is not just a temptation, it is more than what we can imagine !:
 


Dernière édition par Aika Mori le Dim 3 Juin 2018 - 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edwin Skirata
Victime du paranormal
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 256
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 28
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Age: 169 ans, 20 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Chasse aux mauvaises intentions en une journée enneigée [PV Aika]   Mer 30 Mai 2018 - 2:34

Myryaluna n'était pas si déçu au final de cette petite escapade. Certes il faisait étrangement froid pour un jour de fin de d'hiver/début de printemps, et il était même rare de voir de la neige, mais ce n'était là que des détails. Car les boutiques étaient toujours ouvertes, et, à son grand plaisir, ses dernières n'avaient guère de clients. Elle avait ainsi put satisfaire certaines de ses envies de shoppings et avait notamment pu se procurer quelques robes et corsets qu'elle ne se priverait pas pas de porter d'ici quelques jours si le soleil revenait. Resserrant son châle autour de son cou alors qu'elle sortait d'une énième boutique, c'est alors qu'elle vit quelque chose - où plutôt quelqu'un - qui avait retenu son attention : Aika. Où tout du moins, une personne à la ressemblance troublante à l'image qu'Edwin avait obtenu. Elle portait une capuche et dissimulais plutôt bien son apparence, mais les formes et les oreilles étaient identiques à celles de la photo. Si le pauvre Edwin découvrait qu'elle n'avait même pas eu à la chercher pour la trouver, il ne pourrait probablement ni en rire ni en pleurer. Déployant son ombrelle pour échapper aux quelques flocons tombant encore, elle suivit la Tanuki jusqu'à un stand de confiserie et de marron chaud. Le vendeur était clairement ravi, le temps jouant à son avantage, faisant crouler son stand sous la demande continue. Aika ne l'ayant pas remarquer, Myryaluna se faufila à ses côtés avant de demander au vendeur :

"Deux barquette de marron chauds pour moi et ma jeune amie ici." dit elle en gratifiant Aika d'un sourire tout en débosant un billet de dix pour les deux portions dans la main du ventripotent marchand.

"Tout'd'suite mes p'tites dames !"

Et prenant l'argent, il leur remis chacune une barquette chacune et se mit à servir les clients suivants. Invitant Aika à la suivre sous son ombrelle avec un petit sourire ambiguë, Myryaluna s'éloigna doucement de la foule afin de profiter d'un peu de calme pour déguster les gourmandises fraîchement acquises.

" Mhm ! J'adore !" dit elle en enfournant un marron encore bien chaud dans sa bouche, révélant une expression ravie alors que ce dernier fondait dans sa bouche, laissant un petit goût sucrée glisser sur ses lèvres. Puis se tournant vers Aika, elle ouvrit la discussion : "Ravie de faire ta connaissance jeune fille. Et ne te pré-occupe pas pour ces gourmandises, ce n'est là que ma façon de t'inviter. Mais je dois bien avouer que ce n'est pas tout les jours que j'ai la chance de savourer un tel délice en présence d'une jeune fille aussi mignonne. Mais pardonne mes manières, je ne me suis pas encore présenté ! Je me nomme Myryaluna. Mais tu peux m'appeler Myry. Et pour ce qui est de ma raison de t'aborder, et bien, dis simplement, j'ai pour objectif de faire en sorte que tu ne finisse pas enfermer dans une cage avec un collier d'asservissement autour du cou jusqu'à la de ta vie." lui dit elle en l'embrassant sur la joue sans s'annoncer le moins du monde, adorant jouer des quelques quinze centimètres qui les séparé en taille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aika Mori
Enchanteur renommé
avatar

Féminin Cancer Chat
Messages : 87
Date d'inscription : 01/04/2015
Age : 19
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Age: 22 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Chasse aux mauvaises intentions en une journée enneigée [PV Aika]   Dim 3 Juin 2018 - 15:36

Toute ces gourmandises émerveillaient mes yeux, il y avait tant d'odeurs différentes, certaines que je ne connaissais même pas, dans ma ville défunte, il n'y avait pas autant de mets que tout ce qui existait à Moonlight city, même Rubis avait l'air intriguée pour goûter une des ses confiseries et alors, que je me voulais m'apprêter à commander, je fus coupée par une jeune femme à mes côtés qui commanda, apparemment pour moi et elle. Elle posa un billet dans les mains du marchand, en me lançant un jolie sourire, le marchand, répondit enthousiaste et continua directement par d'autres clients, en déposant une barquette dans mes mains. Je regardais la jeune femme, j'étais sûre et certaine de ne l'avoir jamais vue et de ne l'avoir jamais rencontrée, alors pourquoi elle me connaissais ? J'étais remplis de questions mais il faut dire que l'odeur qui s'enfuyait de la barquette, chatouillait mes narines très rapidement, je n'avais aucune connaissance de quelque chose qui s’appelait " marron " et qui se manger chaud, mon chaton lâcha un petit rire à mon émerveillement, elle connaissait tellement plus de choses que moi. La jeune femme qui avait payé ces fameux marron, me demanda de la suivre sous une jolie ombrelle, d'un fin sourire curieux, je n'étais pas très rassurée par cette présence, qui semblait bien plus que s'immiscer dans mon début de journée. Soudain, mon chaton me tapota la tête.

* N'hésite pas à goûter à cette gourmandise, ca devrait te plaire et suit là, elle n'a pas l'air de te vouloir du mal, je le ressens *

Je suivais alors, la jeune femme, me mettant à ses côtés sous son ombrelle. Elle avait décidée de commencer sa barquette, et elle avait l'air de bien apprécier la friandise, ce qui me décidé à prendre un marron chaud délicatement entre mes doigts, je l'amenais rapidement à ma bouche pour découvrir le goût qui se cachait dans ce met. Je sentis, dans un premier temps, une sensation bien chaude puis par la suite, un fond sucré se faisait sentir, c'est vrai que ce marron avait l'air succulent, je laissais une jolie expression d'appréciation se dessinait sur mon visage. C'est alors, que la jeune femme se retourna vers moi, elle engagea une conversation qui j'espère, permettrait que j'en sache plus sur elle et ses intentions. Je lui portais plus d'attention, elle avait de longs cheveux noirs, bleus et une tenue traditionnelle, qui devait venir d'un autre pays qu'ici. Elle se disait ravie de faire ma connaissance et elle se présenta, finalement elle m'avoua qu'elle avait pour objectif, que je ne finisse pas enfermer pour devenir une esclave, finissant sa phrase en me baisant la joue. Mon sang ne fit qu'un tour et mes oreilles se baissèrent, laissant mes joues se rougir légèrement, c'est la première fois que je rencontrais une fille aussi directe qu'elle mais je me demandais, surtout, pourquoi elle en était arrivée à penser à ca. Je me permettais de prendre un peu de distance, un peu méfiante, de ce qu'elle pouvait faire de plus et la regardait de mes grands yeux brillants, répondant d'une voix très douce et pure.

- Enchan.. Enchantée Myryaluna... Ou devrais-je dire Myry, dis-je assez gênée de sa dernière action, j'imagine que tu dois déjà me connaître pour être à mes côtés en ce jour neigeux, alors me présenter ne sera pas nécessaire. Tu dis que tu veux me protéger d'une sorte d'esclavage, mais je ne sais pas du tout ce que j'aurais fais pour mériter cela, depuis mon arrivée en ville, je pense n'avoir fais de mal à personne autant, pour finir enfermer. Quelqu'un ta envoyée à ma recherche, c'est cela ?

~~~~~~~~~~~~

This is not just a temptation, it is more than what we can imagine !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edwin Skirata
Victime du paranormal
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 256
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 28
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Age: 169 ans, 20 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Chasse aux mauvaises intentions en une journée enneigée [PV Aika]   Mar 5 Juin 2018 - 10:58

L'innocence dans la réponse de la jeune fille fit sourire Myryaluna. Souriant, elle se demandait bien d'où la petite pouvait bien venir pour être aussi pure. Clairement pas de Moonlight, ni du monde humain. Mais cela ne l’intéressait pas. Elle avait accepté cette requête d'Edwin par pur égoïsme, et l'idée de mettre des bâtons dans les roues de Dubouchon était quelque chose d'irrésistible pour quelqu'un comme elle qui ne vivait que pour se divertir. Alors avoir une mignonne petite à ses côtés n'était qu'un bonus supplémentaire. Elle lui dressa donc un court tableau de la situation.


" Et bien, disons simplement qu'une certaine personne très désagréable à obtenu de manière malhonnète la promesse d'un de mes amis qui est de te ramener à lui car tu lui aurait sous-disant voler quelque chose. Mais mon ami sait que c'est un mensonge pour te rajouter à sa collection, alors il a fait appel à moi pour que nous nous préparions à faire passer à ce monsieur un très, très mauvais moment, et qui sait, peut-être aussi récupérer, par mégarde les clefs de sa collection, et, encore une fois, par mégarde faire tomber les dites clefs à côtés de la collection..."

Dit elle en se tournant vers Aika et en lui embrassant le bout du nez.

" Mais honnêtement tout ça me fatigue, alors je pensais te proposer de rencontrer mon ami, de le laisser faire le show avec l'autre porc, et ensuite, c'est moi qui passe te sortir de là et faire du cochon grillé ! Qu'es-ce-que tu en dis ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chasse aux mauvaises intentions en une journée enneigée [PV Aika]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chasse aux mauvaises intentions en une journée enneigée [PV Aika]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Proie de mauvaises intentions [Aaron]
» RUSTY ▬ j'ai des mauvaises intentions mais des bonnes raisons
» Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises.
» Une journée du roi Louis 14
» La chasse à la couronne ou comment une journée tranquille peut se transphormer en panique totale [PV Crémalia Sarwen, Eden Wills, Molly Penderwick]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight City :: ~ In Moonlight City ~ :: Centre Ville :: Avenue des magasins :: La grande place-
Sauter vers: