Moonlight City

Forum RP Fantasy
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "Tu n'auras qu'à m'appeler"...[PV Edwin] - \Contenu explicite/

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Tatiana Manuelle
Mage respectable
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 122
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 20
Localisation : Tu ne me chercheras pas de toute façon
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: "Tu n'auras qu'à m'appeler"...[PV Edwin] - Contenu explicite/   Sam 28 Avr 2018 - 22:50

J'avais regarder Edwin ouvrir à son tour une magnifique paire d'ailes bleues et s'envoler haut, très haut, puis disparaitre à travers les branchages des arbres. J'observai l'endroit d'où le bel elfe venait de s'éclipser pendant un long moment avant de reporter mon regard sur le petit monticule de pierre qu'il avait fait apparaître, et plus précisément sur le petit appareil qui se trouvait sur le dessus. En m'approchant doucement, je vis que c'était un objet qui ressemblait à un petit boîtier et qui dégageait une puissante aura, comme je n'en avais jamais vu encore. J'osais à peine le prendre, ne sachant pas trop quelle magie pouvait bien être enfermée à l'intérieur. Mais comme c'était un cadeau d'Elwin, je me disais que cela ne pouvait pas nécessairement me faire bien mal, de toute façon.

Puis, en m'approchant encore, observant d'avantage ce petit bidule, je me rendis compte que j'avais déjà vu des appareils semblables, mais rien de similaire. Ces engins avait fait leur apparition sur l'île, récemment, et semblait être une façon efficace de communiquer avec les êtres chers qui sont loin. Simplement celui-là semblait être encore plus évolué que ceux que j'avais déjà vu, et la magie qui s'en échappais semblait être encore plus puissante. Ainsi, après quelques secondes de réflexions, je me décidai à le prendre dans mes mains. Le dessous, et un fin cadre sur le dessus en plus d'un petit bouton au bas du cadre étaient blancs. Il y avait également un rectangle noir en plein milieu du boitier, ainsi qu'une petite ligne noire et deux cercles noirs également, au dessus. En effleurant les côtés, je sentis d'autres boutons puis des trous, puis d'autres gadgets en tout genre. Impressionnée, je regardai le petit monticule de pierre et me rendis compte que ce n'était pas tout. Il y avait également deux fils, dont l'un pouvant se connecter à certains trous que nous avions à la maison d'un côté, et de l'autre, pouvant se connecter à mon appareil. Le deuxième fil semblait aussi pouvoir se connecter dans mon appareil, mais l'extrémité se séparait en deux, et je ne compris pas tout de suite à quoi cela servait. Ma parole, ça allait peut-être devenir l'apparition de la technologie chez les Manuelle!

Un sourire se dessinait sur mes lèvres tandis que je marchais en direction de la maison. Je repensais aux moments que je venais de vivre avec le bel elfe et une bouffée d'euphorie me gagnait. Et en plus, j'avais maintenant le moyen, dans ma poche, de peser sur un bouton pour le revoir. Je sentais qu'il allait m'être difficile de ne pas le faire tout de suite. Je portais ce petit boitier sur moi comme une promesse de bonheur au bout du fil. Et seulement ça réussirait à me redonner le moral dans les prochains temps, j'en étais sûre.

Me rendant compte de la distance qu'il nous avait fait parcourir avec sa course, j'ouvris les ailes afin de gagner du temps, puis rentrai à la maison directement par ma fenêtre. Je pris bien soin de ranger le petit boitier quelque part où personne ne pourrait le trouver, puis descendit dans la cuisine papoter avec mes soeurs. Ce soir là, Ukia nous prépara un bon souper, heureuse de voir que j'avais enfin réussi à sortir de ma léthargie. Je n'avais pas senti son esprit s'aventurer dans le mien, et j'en étais bien heureuse. Je voulais garder ces souvenirs au plus profond de moi-même, comme un trésor secret que seulement moi pouvait sortir pour le contempler. Pour l'analyser aussi, et pour voir ce que je voulais en retirer.

Ce que je ne manquais pas de faire d'ailleurs, dans les jours suivant. J'avais également ressorti le petit bidule et l'avait analyser. D'abord, j'avais mit un temps avant de réussir à tout juste l'allumer. Mais lorsque j'avais réussi, une vive lumière m'avait ébloui, et m'avait piquer les yeux. J'avais réussi à m'accoutumer malgré tout, et j'avais ainsi pu explorer les possibilités que cette ingénieuse machine pouvait offrir. Il allait me falloir plus de temps pour comprendre ce que toutes les petites icônes voulaient dire, mais j'avais trouvé le numéro d'Edwin et cette découverte avait égayer un après-midi pluvieux de début de printemps. Cela faisait quelques jours depuis ma rencontre avec Edwin, et j'avais résolu de l'appeler dès le soir-même. Je me sentais prête à partir à l'aventure avec lui.

Mais lorsque je revins dans ma chambre ce soir-là, juste avant d'avoir l'occasion d'aller extirper l'objet de sa cachette, j'entendis frapper à ma fenêtre. Mon coeur ratta un battement. Je n'attendais personne, personne à tout de moins qui aurait passé par ma fenêtre au lieu de la porte pour me parler. Personne qui aurait pu vouloir éviter Ukia ou bien Amélia. Il n'y avait que deux possibilités à cette visite. Ou bien Edwin avait réussi à me retrouver. Il avait mit un GPS dans mon téléphone - mot que j'avais appris en l'explorant un peu - et il avait réussi à me suivre jusqu'ici... Ou bien... ou bien, la deuxième option me glaça le sang. Prenant une grande inspiration, puisque comme d'un côté ou de l'autre, les situations allaient me revirer complètement, je fermai les yeux et me dirigeai vers la fenêtre que j'ouvris. À première vue, il n'y avait personne, mais une présence passa juste au dessus de moi dans un bruissement d'ailes et atterit sur mon lit. L'aura noir qui émanait d'elle ne laissait aucun doute. J'avais droit à une visite bien spéciale ce soir.


-Maudite température. On a ce temps même jusqu'en enfers, c'est pas peu dire.

Évidemment que c'était elle. Évidemment qu'elle reviendrait au moment où j'avais décidé de passer à autre chose, simplement pour me retenir, m'empêcher de tourner la page, me faire douter, encore et toujours. C'était la meilleure en ce domaine, elle avait toujours fonctionné ainsi. Comme si elle avait le don de savoir quand je lui échappais des doigts, elle revenait récupérer sa grippe sur mon coeur. Mais cette fois par contre, je ne la laisserait pas entrer dans mes secrets. Je me retournai donc pour lui faire face, elle qui en un rien de temps s'était séchée avec ses pouvoirs de feu et qui était maintenant bien confortablement installée sur mon lit, et semblait me dévorer du regard.

-Qu'est-ce que tu fais ici, Lylianne?

-Je viens m'assurer que j'ai encore ton coeur. Quoi, n'es-tu pas contente de me voir? Je prends des risques en venant ici, tu sais.


Elle se leva pour s'approcher de moi, me pris la main et m'entraina sur le lit. Je voulu protester, mais elle posa ses lèvres sur les miennes et tout bascula. Il n'y avait plus rien qui comptait à part elle en cet instant, et elle me guida à travers une nuit de plaisirs et de sensations que jamais je n'oublierais. Cette femme était, à mes yeux, la plus belle créature qui n'existerait jamais. Elle était toute mon enfance, toute mon adolescence aussi, et je l'aimais d'un amour incroyable, mais cette fois, je le consommais pour la dernière fois. Je le savais, j'avais pris ma décision. Elle était devenue reine des enfers, et je ne pouvais cautionner un tel acte, je ne le pouvais plus. Elle était rendue trop loin pour moi, et je voulais la laisser partir. Alors au matin, quand elle cru que je dormais encore et voulu s'éclipser, moi, je n'avais pas fermé les yeux de la nuit, et je lui dis:

-Ne reviens plus Lylianne. Reste sur ton trône et oublis nous. Il est temps que nous prenions chacun notre chemin, maintenant, et je ne peux plus supporter ces visites. Si tu m'aimes vraiment, laisse moi aller.

Je la sentis, dans mon dos, se braquer et vouloir argumenter. Vouloir me faire changer d'avis. Mais elle savait que cette décision était finale et que ça ne servirait à rien. Elle avait dû le sentir dans mon tond. Alors j'entendis la fenêtre ouvrir, et elle murmurer:


-Comme tu veux.

Et dans un bruissement d'ailes, elle quitta la demeure vers son nouveau palais. Je ne savais pas encore quel genre de conséquence cela allait avoir sur elle, mais je savais quel effet ça avait eu sur moi. Une partie de moi ce sentait à présent libre, libre d'aller où je veux et faire ce que je veux, avec qui je veux. Mais une autre partie, peut-être un peu plus importante à ce moment, venait de réaliser qu'il n'y avait pas de retour en arrière possible, et qu'elle était partie pour de bon. Et à ce moment, cette partie là avait besoin d'être laissée allée, et les larmes recommencèrent à couler toute seules. Des larmes saines, pour une fois, mais qui ne faisaient pas moins mal pour autant. Quelques jours passèrent encore avant qu'une nouvelle crise éclate au sein de notre domicile (voir ce rp), et même si cet épisode nous brassa toutes les quatre, il amena une nouvelle ère pour les Manuelle.

Tant de choses s'étaient passées que le temps avait filer. Trois semaines après ma rencontre avec Edwin, je n'avais toujours pas vu l'heure de reprendre contact avec lui. Je n'avais pas toucher au petit boitier magique depuis des jours, lorsque je le trouvais après un bon ménage de ma chambre. Une bouffée de culpabilité me pris lorsque je repensai au bel elfe et à ses espoirs qui avaient dû mourir avec tout le temps passé. Était-il trop tard pour le recontacter? La chaleur qui m'avait monté à la tête m'avait donné le tournis alors je décidai de m'élancer par la fenêtre afin d'aller prendre l'air quelque peu. J'ouvris mes grandes ailes blanches et volai longtemps, très longtemps, dans ce ciel qui devenait de plus en plus gris. J'avais dépassé la forêt lorsque de grosses gouttes de pluie commencèrent à tomber sur moi, mais je continuai tout de même mon chemin. J’avais presque atteint l’autre bout de l’île lorsque je compris que cette pluie n’était pas inoffensive et qu’elle se transformerait bientôt en orage. Alors que je survolais les montagne, un éclair passa tout près de moi pour percuter le sol, et je pris peur. Je descendis donc en piqué vers une cavité, pour me mettre à l'abris le temps que le temps se calme.

J'avais conservé le petit boitier auprès de moi tout le long, et je ne m'en rendis compte qu'une fois installée et sûre que l'eau ne m'atteindrait plus. J'étais trempée jusqu'aux os, mais par chance, l'objet avait survécu. Cependant, j'étais tellement épuisée par mon vol que je n'arrivais plus à utiliser mon pouvoir d'air afin de me sécher. Et plus les minutes passèrent, plus je commençai à avoir froid. L'humidité qui régnait n'aidait en rien, et me faisait trembloter de plus en plus fort, tandis que j'essayais de me réchauffer auprès du petit objet brillant. Il faisait plein de choses, mais il ne produisait pas de chaleur, malheureusement. Et tandis que je pitonnais dessus en désespoir de causes, mes mains se mirent à trembler, ce qui me fit accrocher le bouton qui portait le nom d'Edwin. L'objet reproduit alors un bruit de sonnerie qui résonna dans la grotte. Mon coeur ratta un battement mais je n'étais pas capable d'arrêter ce bruit. Qu'allait-il se passer lorsque la sonnerie arrêterait? J'étais trop faible pour prononcer le moindre mot de toute façon. Edwin croirait peut-être à une mauvaise plaisanterie, ou peut-être entendrait-il mon claquement de dents résonner à travers la cavité jusque dans le téléphone. C'était peut-être la première, mais également la dernière fois que j'aurais utiliser l'objet. J'avais été complètement irresponsable et imprudente, et peut-être que ça me rattraperait.

~~~~~~~~~~~~

Your love is my drug:
 

RPs with: Edwin ¤ Ryu ¤


Dernière édition par Tatiana Manuelle le Jeu 10 Mai 2018 - 16:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afteryourlive.forums-actifs.com
Edwin Skirata
Victime du paranormal
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 222
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 28
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Age: 168 ans, 20 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: "Tu n'auras qu'à m'appeler"...[PV Edwin] - \Contenu explicite/   Dim 29 Avr 2018 - 10:00

Une semaine c'était maintenant écoulé depuis sa rencontre avec Tatiana. S'il avait trouvé le temps long, il ne s'était cependant pas inquiété. Il était connu qu'une femme ne répondrait jamais dans les jours qui suivaient une invitation de peur de paraître facile. Et cela lui permettait de régler toute ses petites affaires en attendant. L'idée lui était aussi venu qu'elle n'aimait peut-être pas la technologie. Il est vrai que les dernières années à Moonlight avait énormément changer avec le progrès scientifique. Mais il restait confiant que cela lui plairait. Ou tout du moins était-ce qu'il voulait croire.

Mais cela lui avait permis de régler un problème qui avait laissé traîné depuis trop longtemps : sa nouvelle esclave acquis lors de sa chasse avec Mello. S'il avait apprécié le moment, il n'en avait pas moins un certains mépris pour ce qu'il avait fait. Mais ce qui était fait était fait et on ne peut changer le passé. Aussi s'était il installé dans un de ses manoirs non loin de la ville et, reprenant sa forme de Vampire, assis sur le trône de la salle centrale, avait sortit la prisonnière de son ombre.
Regardant autour d'elle, la pauvre mit un certain temps à reprendre ses esprits. La perte de sa maîtresse, elle ne l'avait que ressentit dans les limbes de l'inconscience. Mais le plus étrange pour elle était cet être en face d'elle. Il était clairement le tueur de sa maîtresse, la marque de contrat lui étant revenu, il n'y avait là aucun doute. Et pourtant, elle ne voyait pas une once de cruauté dans ses yeux tandis qu'il l'observait. Etait-ce un test ? Elle n'en savait rien, mais son nouveau Maître semblait bien plus mystérieux que sa précédente Maîtresse. Qu'allait il advenir d'elle ? Serait elle tuer ? Ne sachant guère, elle fit ce qu'elle savait faire de mieux : elle salua son Maître :


" Maître, je suis à votre service...."

Poussant un long soupir, Edwin se leva. Il aimait bien l'Elfe. Il l'avait connu dans le passé, avant qu'elle ne devienne une esclave. Mais maintenant elle ne connaissait que servitude et cela l'ennuyait. Il s'était demandé si elle essaierait de venger son ancienne propriétaire, mais sa réaction avait prouver le contraire. Elle s'était simplement résigner à servir un nouveau Maître.

" As tu un nom, petite."
demanda t'il d'une voix impétueuse.

" Non Maître. Mon ancienne Maîtresse n'a pas jugé bon que j'en ai."

" Et comment t'appelais t'elle ?"

" Comme il lui plaisait. Mais généralement elle utilisait mon matricule."
dit elle en montrant un code bar sur son cou.

Attrapant son menton sans douceur il lui fit lever la tête et observa le code bar. Cela le répugnait mais il se devait de corriger certaines choses avec forme. Injectant son énergie dans la peau de la jeune fille, il fit disparaître le code bar en disant quelques mots :

" Et bien ce n'est plus. A partir de maintenant ton nom sera Euridice Morienval. Tu me serviras et sera la responsable de cette demeure. Sur le nom d'Hypolite Morienval, j'en fait le serment."

Et modifiant quelque peu ses habits et son apparence il finit :

"Tu ne répondra que de moi et me servira avec loyauté. En échange, tu es libre de faire comme bon te semble. Tu ne devras en revanche jamais ternir le nom de cette Maison, ta maison, à présent. Je te confie aussi dès à présent l'entretien de cette Maison. Il se pourrait que d'ici peu, d'autre serviteur te rejoigne. Si tel venait à être le cas, ils seront sous tes ordres."

" Oui Maître."

" Bien. Une dernière chose, à moins que ta vie ne sois en danger ne prononce jamais mon nom."

" Bien sur Maître."


Et sa tâche finalement terminer, Edwin recula et quitta le manoir. Ce n'était pas forcément le meilleur choix, mais maintenant il avait quelqu'un pour gérer cette demeure et il pourrait y laisser tout ceux qu'il récupérerait dans le futur. Et peut être que d'ici là, Euridice aura gagner en confiance.

Retournant à l'Agence Skirata, il repris sa forme Elfique et attendit que le temps passe en lisant les dernières requêtes...




Voilà deux semaines qu'il n'avait pas revu ni eu de nouvelle de Tatiana. Au début, l'envie de l'appeler l'avait démangé. Mais que faire s'il la dérangeait dans un moment important ? Aussi c'était il retenu. Il avait tout de même fini par lui écrire un sms :


// Salut ! Comment ça va ? Je n'ai pas eu de tes nouvelles depuis un moment. Je voulais juste savoir si tout va bien et si cela te tentai que l'on se revoit ? Enfin bref, je vais bien et j'espère que toi aussi.
Edwin
//

Mais il ne reçut aucune réponse. Le message n'avait d'ailleurs même pas été lu malgré le fait qu'il ai bien été reçu. Pendant un instant, Edwin se posa la question si sa dame savait utiliser un téléphone. Il était après tout vrai qu'il y avait, parmi les plus ancien, un groupe qui n'utilisait pas la technologie. Mais l'idée lui paraissait tellement saugrenue qu'il n'y croyait pas lui même. Alors il avait attendue. Myryaluna avait bien tenté de lui changer les idées, mais rien n'y faisait, Edwin se morfondait simplement.
Même l'incident entre Myryaluna et Euridice ne l'affecta, réglant simplement le problème entre elles sans leur accorder le moindre crédit.

Ce n'est qu'après plus de trois semaines, en plein orage, qu'Edwin reçut soudain un appel de Tatiana. Décrochant immédiatement, il ne s'attendit pas tout à fait à la suite des événements :


" Edwin Skirata, bonjour ?"


Mais personne ne répondit. Ou pas tout à fait. Il entendit un claquement de dent fébril ainsi que e son de l'orage qui faisait rage. Il y avait de l’écho et Edwin ne comprenait pas vraiment ?

" Tatiana ? Tout va bien ? Où es tu ?"

N'ayant toujours pas de réponse, Edwin se permit de consulter la position de l'origine de l'appel. En plein milieu des montagnes. *Mais que faisait elle là ?* se demanda t'il. Au vu du manque de réponse, elle n'avait peut-être même pas appeler l'Elfe volontairement. Ou peut-être ne pouvait elle pas parler ? Quoi qu'il en soit, Edwin raccrocha le téléphone et se dépêcha. Les montagnes n'étaient pas sous son influence aussi choisit il d'emmener les fioles restantes d'énergie. Passant les cinq à sa ceinture, il lui faudrait refaire le plein bientôt... Ignorant ce détail, il finit de se préparer. Avec l'orage, le vol était hors de question, aussi choisit il plutôt de densifier ses muscles. Ainsi il pourrait augmenter grandement sa rapidité. Et partant sans le moindre remord, il ferma l'agence et courut en direction des montagnes, suivant les indications sur son propre téléphone.

Il lui fallut au final plus d'une heure pour rejoindre les montagne et une autre demi heure pour retrouver la grotte ou c'était abrité l'Ange. Il était trempé mais ne s'en soucia guère. Utilisant sa magie, il fit sortir l'eau de ses habits et se précipita plus au fond de la grotte pour retrouver Tatiana. Il avait conscience que tout cela ressemblait à un piège mais si elle avait réellement besoin de lui, il ne fermerait pas les yeux. Et puis, au pire, si c'était réellement un piège, il n'aurait qu'a se venger de l'auteur plus tard.

Mais se fut loin d'être le cas, car ce fut belle et bien l'Ange qu'il trouva. Mais la pauvre était frigorifié et trempé jusqu'au os, accroupie dans un coin où elle s'accrochait au téléphone.

" Tatiana !"

Se précipitant à ses coté, Edwin prit une de ses fioles et en aspergea toute la grotte. La magie s'imprégna alors immédiatement dans les murs et le sol alors que l'Elfe se précipitait à ses coté. La cueillant doucement dans ses bras, il referma la grotte pour empêcher les courants d'air et l'eau de rentrer tandis qu'il fit apparaitre un feu magique au centre de la grotte.

" Tout va bien maintenant, je suis la." dit il en serrant la belle dans ses bras, se reprochant de la sentir si vulnérable et tremblante dans ses bras. "Tout va bien. On va te réchauffer, d'accord ? Et ensuite on pourra parler...."

S'asseyant près du feu, il commença par lui frictionner le dos tandis qu'elle séchait doucement, la chaleur revenant progressivement dans son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatiana Manuelle
Mage respectable
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 122
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 20
Localisation : Tu ne me chercheras pas de toute façon
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: "Tu n'auras qu'à m'appeler"...[PV Edwin] - \Contenu explicite/   Dim 29 Avr 2018 - 19:26

La voix de l'elfe résonna partout dans la grotte, tandis que j'essayais tant bien que mal de souffler que tout était correcte et que j'allais bien. Mais aucun son ne réussi à sortir de mes lèvres tellement j'étais frigorifiée, démunie. Je ne voulais montrer cette faiblesse à personne, pourtant la technologie s'était bien moquée de moi. Et si le bel elfe décidait de débarquer pour me trouver dans cet état, à moitié morte car j'avais été stupide? J'essayais de me rassurer qu'il avait sans doute cru à une plaisanterie et que c'était sans doute pour cela qu'il avait raccrocher. Mais tandis que je tenais le petit objet auprès de mon coeur, d'autres choses occupaient mon esprit. Le sol semblait si confortable... et j'étais si fatiguée... je pouvais tout simplement m'étendre à cet endroit et me laisser aller dans les bras de Morphée qui semblaient si chauds et confortables.

Alors mes paupières se firent de plus en plus lourdes tandis que je me pelotonnais contre la parois de la cavité. Ma volonté me quittait minutes après minutes tandis que j'entendais encore l'orage battre au loin. Il n'y avait pas d'autre solution que d'attendre que l'orage passe et que le soleil revienne. À ce moment, je pourrais ramper jusqu'au soleil et attendre que celui-ci me réchauffe. Si j'arrivais à tenir le coup jusque là, bien évidemment. Le petit appareil m'indiqua alors qu'il n'avait plus de "batteries", et je dus bien admettre que moi non plus. Seulement reposer mes paupières quelques secondes... quel tord est-ce que cela pouvait bien me faire? Je les ouvrirais tout de suite après, promis... Je n'avais plus le goût de lutter contre mon corps, et même mes ailes n'arrivaient plus à ouvrir. J'étais pris en otage par le froid et l'humidité, et seule Morphée pouvait m'aider.

Alors mes paupière tombèrent de lourdeur et mon esprit décolla. Le bruit de l'orage semblait de plus en plus loin alors que mon esprit sombrait dans des rêves aux couleurs de miel. J'étais de nouveau dans le ciel bleu azur avec le bel elfe, celui-ci m'invitant à aller le rejoindre de plus en plus haut. Et alors que nous nous rapprochions du soleil, la chaleur revint à moi et je me dis que c'était peut-être de cette façon que j'étais destinée à le retrouver. Mais quelque chose clochait. Alors que la chaleur se répandait en moi de plus en plus, le bruit de l'orage semblait me revenir lui aussi progressivement. Je pouvais sentir son odeur caractéristique de pin et de savon plus précisément aussi, et le paysage s'obscurcissait de plus en plus. Je finis par retrouver contrôle de mes sens et battis des paupières. Je me rendis bien vite compte que je n'étais plus dans le ciel mais bien de retour dans la caverne. Et je n'étais plus seule non plus.


-Edwin...? murmurais-je sans qu'aucun air ne sorte même de mes cordes vocales.

Comme je l'avais crains, mais également peut-être un peu souhaiter, l'homme de mes songes était bien là, et il me tenait dans ses bras. J'étais encore trop faible pour dire quoi que ce soit, mais je me rendis également compte qu'un feu était allumé auprès de nous et que la porte de la cavité étais scellée. Également, la magie semblait m'atteindre beaucoup plus à présent, comme si mon vent allait me revenir avec beaucoup plus de facilité qu'avant de m'endormir. Une bouffée de honte me submergea tandis qu'Edwin me disait qu'il allait me réchauffer avant de pouvoir parler. L'humidité avait quitté l'endroit mais il me tenait encore par les os, simplement avec un peu moins de vigueur. De longues minutes passèrent tandis que je regagnais peu à peu mes forces. Comment allais-je bien pouvoir expliquer tout ça au bel elfe? Comment allais-je bien pouvoir justifier le fait que je ne lui donne aucune nouvelle pendant longtemps, puis la première chose qu'il sait de moi, c'était que j'étais allée me mettre dans une situation complètement dangereuse et imprudente?

Je gardai le silence même lorsque je sentis que j'étais de nouveau en mesure de m'exprimer. J'avais tellement honte, c'était inexplicable. Je n'avais pas le droit de montrer mes faiblesses à qui que ce soit en dehors de mes soeurs, j'étais une Manuelle, après tout! Je n'avais jamais eu l'intention que l'elfe vienne me porter secours, j'aurais été censée être capable de me sortir de cette situation toute seule. Mais en même temps, ses bras étaient tellement mieux que tous mes songes et que tous mes souvenirs, que ça en valait peut-être la peine finalement. Alors je m'accrochai plus fortement en essayant de me redresser un peu, allant chercher ma chaleur tant dans ce contact que dans celle que dégageait le feu. Puis je respirai de mieux en mieux. J'étais un peu sale, mais j'avais connu bien pire le mois passé, alors je ne m'en fis pas trop pour ça.


-Tu n'aurais pas dû venir... tu t'es mis en danger à sortir par un temps pareil...

Ces dernières paroles, ma fois particulièrement ironiques, furent l'expression de mes pensées qui expliquaient également pourquoi je ne voulais pas qu'il me trouve. Si le temps m'avait mis dans un état pareil, il le pouvait pour tout le monde, non? Et je ne voulais pas qu'il arrive quoi que ce soit au bel elfe à cause de moi, je ne me le pardonnerais pas.

~~~~~~~~~~~~

Your love is my drug:
 

RPs with: Edwin ¤ Ryu ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afteryourlive.forums-actifs.com
Edwin Skirata
Victime du paranormal
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 222
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 28
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Age: 168 ans, 20 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: "Tu n'auras qu'à m'appeler"...[PV Edwin] - \Contenu explicite/   Lun 30 Avr 2018 - 2:38

S'assurant que l'Ange dans ses bras n'attrape pas froid, Edwin commença à modifier l'endroit petit-à-petit : Il commença par aplanir le sol puis créa quelques objets en pierre - une table, des chaises et une large surface plane pour servir de sommier. Il lui faudrait aller dehors pour couper un arbre et le ramener pour le transformer en matelas et en couette, mais cela pourrait attendre. Il s'inquiétait plus quant à la condition de Tatiana qu'autre chose en cet instant précis. Mais bientôt il la senti bouger et elle avait fini par récupérer, tout du moins suffisamment pour juger de son environnement. Mais sa première phrase le blessa plus qu'il ne l'aurait cru....

" Tu n'aurais pas dû venir... tu t'es mis en danger à sortir par un temps pareil..."

C'était tant son ego que son amour qui était remis en question, et elle comptait trop pour lui pour qu'il ne lui dise pas le fond de sa pensée quant à ces mots :

" Tais toi, veux tu ? Nous en reparlerons lorsque tu seras complètement séché. Mais je n'aime pas ces mots, sache le. Je suis venu pour toi, et ce n'est certes pas un orage qui m'empêcheras de venir à ton secours. Alors maintenant, si tu ne veux pas que j'enlève tout tes vêtements pour te serrer fort dans mes bras alors qu'ils sèchent, tais toi."

Son ton était légèrement faux et entrecoupé, montrant bien qu'il avait été blessé, mais il était trop fière pour le reconnaître. Alors il ferma simplement ses bras autour d'elle et posa son menton sur l'épaule de sa belle. Et tout doucement, une douce chaleur émana de son corps. Ses vêtements seraient bientôt secs, mais Edwin n'en avait cure, et ne bougea pas, savourant le contact avec cet être qu'il avait tant désiré en cette absence de trois semaine. Il savait qu'il y avait probablement une raison à cela, et peut être l'utilisait elle simplement, mais même ainsi, il préférait cela à une absence totale...


~~~~~~~~~~~~
Attention : mes postes sont à la troisième personne, écrit par un narrateur omniscient (en gris) et seul ce qui est écrit en couleur concerne la pensée (entre * * ) et les dialogues (entre " " ) de mes personnages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatiana Manuelle
Mage respectable
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 122
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 20
Localisation : Tu ne me chercheras pas de toute façon
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: "Tu n'auras qu'à m'appeler"...[PV Edwin] - \Contenu explicite/   Lun 30 Avr 2018 - 3:42

Tandis que la caverne se transformait tranquillement en endroit presqu'habitable, mon énergie gagnait en intensité, si bien que j'avais presque retrouvé un état normal. Presque, car un mal de tête me frappait, peut-être avais-je attrapé quelque chose de plus fort. Mais pour l'instant, je n'avais que ce symptôme, ce qui me permettait d'apprécier le contact et la chaleur du bel elfe. Je m'inquièterais des effets de ma folie plus tard. En attendant, les paroles que j'avais prononcé semblèrent avoir blessé l'elfe, ce qui me rendit triste. Il m'avait sommer de me taire d'un ton entrecoupé, ce qui laissait transparaitre la portée de mes paroles et je callai ma tête plus profond dans son cou, un peu atteinte de remords. En reparler alors que j'allais être mieux semblait en effet une excellente idée. Il m'avoua qu'il était venu pour moi, et que ce n'était pas un orage qui allait l'arrêter, ce qui réchauffa également mon coeur et m'apporta une bouffée de bien-être.

Ses paroles suivantes me firent rougir. Il me menaça d'enlever tous mes vêtements, et si je n'avais pas été dans cet état, je n'aurais pas été contre l'idée. C'est juste qu'en ce moment, avec la tête qui me tournait et la fièvre qui me guettait, je n'étais sans doute pas dans un état propice à ce genre de... rapprochements? Et de toutes façons, nous n'en étions pas encore là. Je voulais apprendre à le connaitre d'avantage avant de passer aux choses sérieuses. Peut-être que cette petite escapade en montagne, bien que pas particulièrement bien plannifiée, allait nous rapprocher?


-Pardonne moi... pour tout.

Je n'avais pas nécessairement conscience jusqu'où pouvait s'étendre cette demande de pardon, mais je me sentais de mieux en mieux et de plus en plus prête à parler. Je voulais savoir ce qui était arrivé pour lui dans les dernières semaines, mais également lui expliquer pourquoi ça avait été aussi long, et par le fait même, commencer à lui parler de ma famille. Je voulais qu'il sache qui j'étais avant de m'engager plus sérieusement dans cette relation, mais ça allait de paire et je voulais savoir qui il était également. Je voulais savoir ce qu'ils sous-entendait lorsqu'il disait qu'il n'était pas le meilleur parti de l'île et qu'est-ce que cela impliquait. Je voulais savoir également si j'avais de la compétition pour la place spéciale auprès de lui ou quel genre de gens peuplaient son quotidien. Mais chaque chose aurait son temps, je le savais bien. Pour l'instant, et à contre-coeur, je me défis de son étreinte légèrement pour mieux pouvoir l'observer.

-Merci d'être venu, Edwin. Je suis contente de te voir. Tu m'as manqué.

~~~~~~~~~~~~

Your love is my drug:
 

RPs with: Edwin ¤ Ryu ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afteryourlive.forums-actifs.com
Edwin Skirata
Victime du paranormal
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 222
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 28
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Age: 168 ans, 20 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: "Tu n'auras qu'à m'appeler"...[PV Edwin] - \Contenu explicite/   Lun 30 Avr 2018 - 5:18

Edwin sentit qu'elle reprenait vie peu à peu et cela le rassura. Le pire semblait derrière à présent et il pouvait maintenant relâcher quelque peu son niveau d'alerte. Et fermant les yeux, il savoura tout simplement la douceur d'avoir quelqu'un de cher dans ses bras. Puis il sentit sa douce se blottir et il rouvrit les yeux.

" Pardonne moi... pour tout."

Il réfléchit un instant avant de répondre. Il n'avait guère grand chose à lui reprocher à par ses derniers mots mais elle avait peut être plus sur la conscience qu'il ne l'imaginait. Aussi après un bref instant de réflexion, il choisit d'agir comme il lui paraissait bon.
Embrasant son oreille, il répliqua :


"Tu es pardonné. Mais seulement si tu restes ici le temps que j'aille nous chercher de quoi rendre cette endroit un peu plus agréable. dit il avec un petit sourire, sachant pertinemment qu'elle n'irait nulle part.

Et un fois qu'il confirma sa réponse, il se leva et la déposa doucement sur une chaise près du feu. Se dirigeant vers l'entrée, cette dernière s'ouvrit pour lui et il s'engagea. L'orage faisait toujours rage et il ne semblait pas près de se terminer. Avançant à l'encontre du vent, Edwin se dépêcha vers la foret. Trouvant finalement ce qu'il voulait, il s’arrêta devant un arbre massif. Avec celui la, il aurait suffisamment de matières premières. Transformant sa lance en une longue épée, il se concentra et abattit l'arbre d'un swing. L'arbre tomba nette devant lui alors que la foudre frappait non loin. Décuplant sa masse musculaire à nouveau, il planta ses doigts dans le tronc et amena sa "prise" au refuge temporaire. L'entrée se rouvrit à son arrivé et alors qu'il entra, il fit sortir toute l'eau de ses vêtements et de l'arbre, infusant se dernier de magie. Le processus fut un peu long, mais lorsqu'il eut terminer, il se présenta à nouveau dans la petite salle.


" Ma chère je suis de retour, pour vous jouer un petit tour !"

Et lançant le tronc en l'air celui-ci se transforma en une multitude d'objets : une immense couette, un matelas, des coussins pour chaise, et pour ce qui restait de l'arbre, il en avait fait une structure décorative pour le plafond. Et s'approchant de sa dame, il lui demanda alors qu'il la soulevait pour l'emmener au chaud dans le lit :

" Maintenant que nous avons de quoi nous reposer tranquillement dans le confort, que dirais tu d'échanger les nouvelles quant à ces dernières semaines ? Il c'est passé tellement de choses...Mais à toi l'honneur. Je suis d'ailleurs plutôt curieux de savoir ce qui a bien pu te pousser à une tel fin..."

Dit il en s'enroulant dans la couette avec l'ange dans ses bras, inquiet quant à son bien être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatiana Manuelle
Mage respectable
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 122
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 20
Localisation : Tu ne me chercheras pas de toute façon
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: "Tu n'auras qu'à m'appeler"...[PV Edwin] - \Contenu explicite/   Mar 1 Mai 2018 - 0:29

Le bel elfe me laissa en plan tandis qu'il sortait de la cavité, s'élançant dans l'orage en prenant bien soin de refermer la porte derrière lui. J'en profitai pour observer le décor dans lequel j'étais attérie, maintenant que j'avais les idées claires et retrouvé mes esprits. C'était une toute petite crevase, mais tout de même assez spacieuse pour y emménager la petite chambre qu'Elwin avait en tête. Il y avait fabriqué un petit mobilier en pierre, et je me demandais bien où il trouverait des fournitures pour compléter la pièce en pleine forêt, mais j'avais confiance, bien entendu. J'arrivais maintenant à invoquer mon vent normalement et également déployer mes ailes, dans lesquelles je m'emmitouflais comme dans un grand manteau, en attendant que mon compagnon revienne.

Ce qu'il fit, quelques minutes plus tard, avec en main un énorme arbre. Sitôt arrivé, il le lança dans les airs et invoqua sa magie, et en retomba des coussins, un matelas et des couvertures pour le lit, et plus d'un joli ornement de plafond. J'aimais bien sa magie, je la trouvais plutôt impressionnante. Mais ce que j'aimais le plus, c'était ce regard malicieux qu'il m'avait lancé avant de me prendre de nouveau dans ses bras et me transporter sur le lit. Sa façon de me tenir et de ne pas me lâcher, même une fois que nous étions installés confortablement sur le lit, blottis sous la couette. Son contact était chaud, et je retrouvais une nouvelle fois cette odeur unique de savon et de pins. Il m'avait demandé d'échanger sur ce qui s'était passé pour l'un et l'autre dans les dernières semaines, me précisant qu'il y avait eu beaucoup de mouvements de son côté mais tenait malgré tout à ce que je passe la première. Il voulait savoir comment j'avais fait pour me retrouver dans une telle situation.

Mais pour comprendre le tout, je devais lui parler de Lylianne, et je n'en avais pas particulièrement envie. Pas parce que je n'avais pas confiance en le bel elfe, mais surtout parce que sa pensée m'évoquait encore de la douleur et je ne voulais pas laisser ces sentiments gâcher le moment avec mon compagnon. La démone n'avait pas encore complètement disparu de mes pensées, mais cela n'empêchait pas mon bonheur d'être en compagnie du jeune homme. Je ne voulais pas lui mentir, mais je ne voulais pas tomber dans les sujets trop lourds non plus, alors je lui répondis légèrement:


-J'ai voulu prendre l'air, et je me suis fait coincée sous la pluie... Et puis quand l'orage est arrivée, j'étais bien trop loin pour revenir. J'ai été imprudente, je sais, mais une chance que j'avais ton petit bidule.



~~~~~~~~~~~~

Your love is my drug:
 

RPs with: Edwin ¤ Ryu ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afteryourlive.forums-actifs.com
Edwin Skirata
Victime du paranormal
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 222
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 28
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Age: 168 ans, 20 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: "Tu n'auras qu'à m'appeler"...[PV Edwin] - \Contenu explicite/   Mar 1 Mai 2018 - 6:07

La légèreté de son ton contrastait avec la sévérité de sa situation et Edwin trouva son histoire tout de même assez improbable : après tout, c’était elle qui avait mit fin, par prudence et logique, à leur rendez-vous précédent. Alors le fait qu’elle se retrouve coincé à cause d’un orage lui paraissait douteux. Jusqu'à sa dernière phrase…

* Mon petit quoi ?*

Puis, se rappelant qu’il l’avait retrouvé accroché au téléphone qu’il lui avait offert, il se dit que c’était finalement possible. Elle semblait être en fin de compte une de ces personnes qui n’avaient jamais réellement appris à se servir de la technologie...Alors oublions les prévisions météorologique...

“ En effet, une grande chance. Et heureusement que tu m’as appelé, sinon j’aurais craint le pire.” dit il avec un regard désapprobateur. “Mais tout est bien qui finit bien aussi je ne dirais rien à ce sujet...Du coup, que dirais tu que je te montre comment l’utiliser ?” dit il d’un doux murmure à son oreille alors qu’il sortait son propre smartphone pour lui montrer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatiana Manuelle
Mage respectable
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 122
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 20
Localisation : Tu ne me chercheras pas de toute façon
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: "Tu n'auras qu'à m'appeler"...[PV Edwin] - \Contenu explicite/   Mer 2 Mai 2018 - 3:52

Me montrer? Ça alors, c'était peine perdu... J'avais passé les derniers jours à tenter tant bien que mal de comprendre comment tout cela fonctionnait, je ne pensais pas qu'Edwin allait réussir à me faire aimer la technologie.. Ou plutôt, comment il allait faire en sorte que la technologie m'aime. Parce que le petit boitier m'avait informé qu'il n'avait plus de "batteries", alors que je ne comprenais pas ce que cela voulait dire. Une fois, par mégarde, j'avais même peser trop longtemps sur le petit bouton du milieu, et alors avait résonner partout dans ma chambre une voix qui me demandait ce qu'elle pouvait faire pour moi. Eh bien, tout sauf réveiller toute la maisonnée, je t'en remercie beaucoup.

Et alors que je sortais le mien et que je tentais de l'allumer comme j'avais appris à le faire, rien ne se produisit. J'essayais plusieurs fois à côté de mon compagnon qui lui-même avait été capable de l'ouvrir et je me sentais stupide, et honteuse. J'avais réussi à le briser alors que ça ne faisait que quelques temps que je l'avais, ce qui devait être une première. Alors je levais les yeux vers le bel homme et lui confia:


-Je crois que je l'ai brisé... je suis désolée..

Il avait été si heureux de me l'offrir, en plus. Quelle perte. Mais j'aimais bien le voir guider le siens vers ce qu'il voulait, alors je me blottis contre lui et le regardai faire. Si j'arrivais à remplacer celui-là, peut-être que ce qu'il allait me montrer allait être utile. Et de toute façon, ça me donnait une excuse pour restée blottie sous les couvertes avec le bruit de la pluie qui cognait contre les parroies de la caverne en compagnie du bel elfe. Je ne pouvais pas demander mieux.

~~~~~~~~~~~~

Your love is my drug:
 

RPs with: Edwin ¤ Ryu ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afteryourlive.forums-actifs.com
Edwin Skirata
Victime du paranormal
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 222
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 28
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Age: 168 ans, 20 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: "Tu n'auras qu'à m'appeler"...[PV Edwin] - \Contenu explicite/   Mer 2 Mai 2018 - 15:32

"Je crois que je l'ai brisé... je suis désolée.."

Son visage alors qu'elle lui faisait sa confidence lui fit presque fondre le cœur. Comment pouvait on être aussi adorable ? Il n'en savait rien, mais il n'allait certes pas s'en plaindre. Analysant l'objet qu'il avait créer auparavant, il se rendit vite compte qu'il n'en était rien. L'objet n'avait simplement plus de batterie. Il lui faudrait lui expliquer comment gérer cela...Posant sa main sur le téléphone blanc il rechargea ce dernier en convertissant sa propre magie.

"Ne t'en fais pas, il n'est pas cassé, simplement déchargé." dit il en lui caressant le lobe de l'oreille du bout du nez. "Il n'avait plus d'énergie. Je te montrerai après comment le recharger. Pour le moment, voyons donc si je peux t'apprendre les bases." dit il en la tenant dans ses bras, l'incitant à essayer chaque chose qu'il lui montra. C'est ainsi que durant les deux heures qui suivirent il introduit comment appeler, gérer les contacts et jouer de la musique. Siri lui s'était révélé...compliqué aussi mit il le sujet de côté alors qu'il finit sur les SMS et Internet. Et à chaque pas, il félicitait ou aidait l'Ange dans sa démarche, savourant pour lui même la douceur de la dame et le parfum de ses cheveux à la brise printanière.

" ....et c'est comme ça qu'il recharge et gagne son énergie. Et cela se fera sans même que tu es à t'en occuper. Tu as juste à le laisser brancher sur le secteur." finit il en expliquant comment recharger l'appareil. L'orage dehors n'était pas finit, les nuages noirs grondant encore mais la pluie, elle, s'était tout du moins arrêté un instant. Et malgré le fait qu'il adorait le moment, il savait aussi qu'il leur faudrait faire face à la faim d'ici peu. Alors il offrit le choix le plus raisonnable à Tatiana.

" Il semblerait que nous venons gagner une accalmie temporaire. Que dirais tu que nous en profitions pour nous rendre chez moi ? Ma demeure est à l'orée de la forêt et nous y serons avant le retour de la pluie si nous nous dépêchons. Es-tu partante ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatiana Manuelle
Mage respectable
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 122
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 20
Localisation : Tu ne me chercheras pas de toute façon
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: "Tu n'auras qu'à m'appeler"...[PV Edwin] - \Contenu explicite/   Jeu 3 Mai 2018 - 3:40

Sous mon regard étonné, le bel elfe redonna de la batterie au petit engin, puis m'expliqua qu'il n'était pas brisé, simplement déchargé, ce qui me rassura. Mais je n'eu pas nécessairement le loisir d'exprimer mon contentement, puisqu'il passa son nez dans mon cou et sur mon oreille, ce qui m'arracha un certain frisson. Il était malgré tout bien décidé à me montrer comment me servir de son cadeau, et nous passâmes les instants suivant à pianoter la dessus. J'appris que le mot pour désigner le petit boitier était "téléphone cellulaire", ce qui m'éviterais à l'avenir de l'appeler par la panoplie de sobriquets que j'avais trouver. Tout de même, j'appris à envoyer et recevoir des SMS, j'avais même vu que le bel elfe, durant nos trois semaines éloignés, m'en avait envoyé un. Je me sentis un peu coupable de ne pas l'avoir reçu, mais il devait comprendre, voyant mes piêtres performances avec l'appareil.

Bien dans les bras d'Edwin, je ne savais pas si j'allais tout retenir ce que le bel elfe essayait de m'enseigner, mais j'allais tout de même essayer afin d'être capable de communiquer avec lui même lorsque nous n'étions pas côte à côte. Il avait l'air de tellement y tenir! Il finit par m'expliquer également comment redonner de l'énergie à mon téléphone, en le branchant sur une prise et en le laissant en plan là, tout seul. Il fallait dire que toute cette histoire de technologie m'impressionnait beaucoup.

Dehors, la plus se faisait de moins en moins intense, puis cessa à un moment. Mon compagnon me proposa alors de rentrer chez lui, et bien que je n'étais pas contre l'idée, quitter cet endroit si confortable me titillais un peu. La magie de l'elfe m'impressionnait énormément, et il avait créé cet endroit spécialement pour moi. Peut-être étais-je trop matérielle, mais je trouvais cela si charmant que je ne pouvais rien y faire. Malgré tout, le bel elfe au regard d'émeraude semblait y tenir beaucoup, alors je ne pu résister. Je me levai du lit, un peu anchylosée par mon aventure sous la pluie et l'immobilité pendant ces quelques heures, mais je me dirigeai près de la sortie et en lui tendant la main, je lui offrit un grand sourire avant de lui murmurer:


-Je te suis!

~~~~~~~~~~~~

Your love is my drug:
 

RPs with: Edwin ¤ Ryu ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afteryourlive.forums-actifs.com
Edwin Skirata
Victime du paranormal
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 222
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 28
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Age: 168 ans, 20 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: "Tu n'auras qu'à m'appeler"...[PV Edwin] - \Contenu explicite/   Jeu 3 Mai 2018 - 3:55

Prenant la main de sa douce, Edwin commença à avancer. Il leur faudrait une petite heure pour atteindre tranquillement la petite demeure à l'orée des bois. Ce n'était certes pas sa plus belle propriété, mais c'était un coin cozy où il aimait se reposer et qui était équipé de tout ce dont ils auraient besoin. Et peut-être reviendrait il plus tard pour faire de cette grotte leur petit lieu à eux. Mais cela demanderait un peu de temps car il lui faudrait infuser une large zone, et cela prendrait plusieurs semaines. D'ici là, la petite demeure restait leur meilleur option.Gardant l'Ange près de lui, autant pour la rassurer que pour apprécier sa présence. Et voulant se montrer agréable, il rouvrit la conversation :

" Alors, dis moi, y a t'il quelque chose que tu voudrais savoir ? A propos de moi ou d'autre chose, bien sur." dit il en l'enlaçant d'un bras autour des ses épaules, lui permettant si elle le voulait de reposer sa tête sur son épaule.

Les arbres pliait sous la force des vents et l'on entendait plus que le sifflement de se derniers parcourant une forêt vidé de ses habitants qui étaient tous partit se réfugier. L'ambiance était à la fois sereine et lugubre pour quiconque était de sortit cette après-midi là. Et le ciel d'un noir d'encre n'augurait certes rien de bon. Mais Edwin, lui, était ravi. Le vent qu'il aimait tant soufflait, et à son bras se tenait la personne qu'il avait eu le plus envie de voir ces trois dernières semaines. Alors il n'avait que faire du reste. Et attendant une réponse, il sourit ravit à Tatiana, trouvant que sa chance n'était pas si mauvaise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatiana Manuelle
Mage respectable
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 122
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 20
Localisation : Tu ne me chercheras pas de toute façon
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: "Tu n'auras qu'à m'appeler"...[PV Edwin] - \Contenu explicite/   Ven 4 Mai 2018 - 3:09

Ce n'était pas sans regrets que je quittais ce petit espace de paradis que m'avait offert le bel elfe. Un dernier regard sur l'endroit me fit imprégner cette image dans ma tête et je souris. Puis, Edwin m'entraina dans une marche sous les nuages. En regardant au ciel, le temps semblait décidément très incertain, sombre et peu avenant, mais je n'étais pas inquiète puisque j'étais en compagnie du jeune homme qui avait passer un bras autour de mes épaules. Il était beaucoup plus grand que moi, ce qui me donnait le loisir de m'accoter sur son épaule tandis que nous marchions, ce que je pris un plaisir à faire. Celui-ci, après quelques minutes de marche, me demanda s'il n'y avait pas quelque chose que je voulais savoir, sur lui ou tout autre chose.

Je me doutais bien que sa question impliquait beaucoup pour lui. Il commençait à s'ouvrir à moi et ce, en me laissant beaucoup de possibilités quant à la façon de le faire, et ça me touchait beaucoup. Cependant, personnellement, je n'aurais pas été prête à le laisser à loisir s'aventurer ainsi dans mes pensées et mes idées, en le laissant choisir n'importe quel sujet. Aussi, je me dis qu'il fallait que je fasse bien attention à ne pas poser de questions trop indiscrètes ou qui le mettrait dans une mauvaise situation. Alors, en réfléchissant un peu, j'en viens à une qui convenait parfaitement:


-Tu pourrais m'expliquer comment marche ta magie, en fait? Je te vois faire tant de choses impressionnantes, j'aimerais bien savoir...

C'était peut-être mieux ainsi, en fait, que de se plonger dans la vie d'Edwin en premier. Ainsi, une fois qu'il m'aurait tout dit de lui, peut-être allait-il avoir moins peur de ce qui l'attendait de mon côté. Quand ta soeur est la reine des Enfers, que ton beau-frère est l'assassin de cette soeur et que ta maison menace d'exploser à tous les instants à cause des rivalités entre les éléments, il y a dequoi faire fuir même le plus brave des gentilhomme. Mais Edwin n'était pas de ce type, si?

~~~~~~~~~~~~

Your love is my drug:
 

RPs with: Edwin ¤ Ryu ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afteryourlive.forums-actifs.com
Edwin Skirata
Victime du paranormal
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 222
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 28
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Age: 168 ans, 20 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: "Tu n'auras qu'à m'appeler"...[PV Edwin] - \Contenu explicite/   Ven 4 Mai 2018 - 4:02

" Tu pourrais m'expliquer comment marche ta magie, en fait? Je te vois faire tant de choses impressionnantes, j'aimerais bien savoir..."

Souriant à la question qui n'était certes pas innocente mais qui formait une bonne introduction, Edwin réfléchit un instant à la manière dont il allait expliquer son don. La télékinésie était simple mais le don était plus complexe. Aussi resta t'il silencieux pendant quelques minutes avant de dire :

" Et bien, c'est quelque peu complexe, mais voyons voir si je peux t'en faire une explication simple : Toute chose est composée de différente matière. Et mon pouvoir me permet de manipuler cette même matière. En en changeant les propriétés, la forme et bien d'autres paramètres, je peux créer, modifié et manipuler n'importe quel objet. Du coup, quand je prend le contrôle d'un territoire, et bien, tu as une idée de ce que je peux faire." dit il avec un petit sourire. " Rajoute à cela mon don télékinésique me permettant de connaître ce qui se passe partout autour de moi et tu as là l'ensemble de mes pouvoirs."

Et aimant donner le change pour le plaisir de, il transforma Sylnya qu'il portait en ceinture en épée double qu'il fit tourner autour de lui avant de la transformer à nouveau en ceinture. Il savait que ce genre de spectacle très visuels avait tendance à impressionner, mais qui ne voulait pas impressionner sa dame ? Et revenant à ses côtés, il lui demanda :

"Et toi, qu'elle son tes dons ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatiana Manuelle
Mage respectable
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 122
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 20
Localisation : Tu ne me chercheras pas de toute façon
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: "Tu n'auras qu'à m'appeler"...[PV Edwin] - \Contenu explicite/   Ven 4 Mai 2018 - 4:56

Edwin m'expliqua les fondements de ses pouvoirs, Changer la matière en elle-même était certes quelque chose qui sortait de l'ordinaire, et je compris que son pouvoir pouvait être puissant, extrèmement puissant. Je l'avais vu lors de notre première rencontre, mais maintenant, avec ses explications, je n'avais plus de mal à concevoir. Ainsi, je le regardai faire sa petite démonstration, et même si je l'avais vu faire à maintes fois maintenant, j'en restais toujours aussi intriguée. Joignant à ça ses explications sur son pouvoir de télékinésie, je souris, comprenant maintenant mieux ce qui donnait autant d'assurance au bel elfe. Cependant, lorsque celui-ci se tourna vers moi pour que je réponde à la question, je mis un moment à répondre. J'avais deux pouvoirs qui étaient somme toute très réguliers, banals pour des créatures magique. Ou enfin... mon pouvoir de sentiments était un peu plus rare. Mais mon dernier pouvoirs, celui que je ne contrôlais pas et qui menaçait d'arriver d'un moment à l'autre était des plus inquiètants. Alors je me lançai courageusement afin de tenter d'expliquer à mon compagnon ma situation.

-Et bien tu vois, ma magie se sépare en trois. Mon premier pouvoir est l'une des partie d'un tout que je forme avec ma famille.
*Ou enfin... ce qui en reste,..*


J'essayais de chasser cette pensée de ma tête, ce n'était toujours pas le moment d'en parler. L'instant où je devrais exposer ma situation familiale au bel elfe viendrait bien assez tôt, et je redoutais un peu cet instant. J'avais un peu peur de faire une démonstration, me sentant encore un peu faible, mais il était vrai que j'étais beaucoup plus reposée que lorsque je m'étais fait attrapée par la pluie. Alors, j'ouvris dans un claquement mes grandes ailes blanches et montai en piqué vers le ciel. À cet endroit, en plein milieu des nuages, je pris une profonde inspiration et joignis mes mains. Puis, lorsque je relachai la pression dans mes sinus, une grande marrée de vent emporta les nuages qui se trouvaient directement au dessus de nous, ce qui perça un bon trou dans la couche et nous pûmes voir le soleil un petit moment. Il avait longtemps que j'avais été aux capacités maximales de mes pouvoirs puisque les derniers mois m'avaient coûté beaucoup en énergie. Malgré tout, j'étais assez satisfaite. Même si à l'habitude, j'aurais été capable de chasser ces nuages en entier et ainsi probablement éviter toute la situtation initiale, j'étais assez reposée pour en faire un peu plus que d'habitude quand même. J'attéris donc au sol et dit à mon compagnon:

-Les Manuelle, nous représentons les éléments. Chacune de nous a le contrôle sur l'un d'eux. Je suis le vent. Ma soeur sirène est l'eau. Une autre, une elfe, est la terre. Et la dernière....

Je marquai une pause. C'était extrèmement difficile de parler d'elle à voix haute. Ah bien sûr, j'aurais pu évoquer Amélia, mais elle n'avait pas le même historique avec nous. Et quand je pensais au feu, c'était la belle démone que je voyais, et aucune autre. Alors au bout de quelque secondes, je complètais:

-La dernière est une démone et représente le feu. Mon autre pouvoir, comme tu as pu en faire l'expérience la dernière fois, est de m'insinuer dans la tête des gens afin de contrôler leurs émotions. Et finalement...

Le dernier était un peu plus compliqué à expliquer. Il n'était arrivé qu'une seule fois dans ma vie, et j'avais peur qu'il ne se représente encore, puisque je ne savais pas qui il allait bien faire apparaitre. Pouvais-je avoir assez confiance en ce moment pour révéler ces sombres secrets au bel elfe? Je n'en savais que trop. Pourtant, il allait bien falloir un jour, alors je chassai tout doute dans ma tête avant de compléter:

-Et finalement, lorsque je vis quelque chose de particulièrement intense, comme une très grande colère ou bien... de l'amour en fait, quelqu'un revient à la vie. Je ne le contrôle pas, ça ne fait qu'arriver, tout simplement.

Je me tus alors pour observer la réaction de mon compagnon. J'avais énormément de doute. J'avais bien l'impression qu'à la moindre petite chose que j'allais dévoiler sur moi-meme, il prendrait la fuite, mais cette impression n'était certe pas fondée. Alors je lui offris un grand sourire, avant de détourner le regard, comme gênée.

~~~~~~~~~~~~

Your love is my drug:
 

RPs with: Edwin ¤ Ryu ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afteryourlive.forums-actifs.com
Edwin Skirata
Victime du paranormal
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 222
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 28
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Age: 168 ans, 20 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: "Tu n'auras qu'à m'appeler"...[PV Edwin] - \Contenu explicite/   Ven 4 Mai 2018 - 10:49

Après une petite démonstration possédant un certain panache, Edwin écouta attentivement Tatiana alors que cette dernière lui expliquait les tenants et aboutissants de sa propre magie. La quantité d'information à absorber était plutôt large et Edwin ne s'était pas attendu à autant pour sa simple question. Mais cela le rassurait et lui faisait plaisir qu'elle lui faisait suffisament confiance pour lui en dire autant. En résumé, elle avait trois sœur, de trois race différentes de la sienne et chacune gouvernait un élément, le Vent étant celui de Tatiana...Cette dernière qui pouvait d'ailleurs aussi contrôler les sentiments et cerise sur le gâteau ressusciter au hasard des gens quand ses émotions dépassaient un certain stade... Il était en train de se demander s'il venait de marcher sous une mine ou de trouver un diamant au milieu du rocher qu'il venait d'ouvrir.

* Et bha en tout cas, ça doit pas manquer d'animation chez elle ! La question pour le million par contre : C'est maman qu'à un peu trop joué de tout les cotés ou papa qui  se prend pour un Sultant. Parce que si le même couple à eu ces quatres là, moi je veux bien savoir ce qui aura pris Dieu ce jour là ! Enfin, bref, la pauvre à pas du l'avoir facile tout les jours ! Trois frangines avec des dons aussi différents, ça doit pas être simple. Déjà que j'étais une vrai terreur pour mes parents et que j'étais leur seul fils. 'fin bref, faudrait peut-être que je lui réponde...*

" Et bien, voilà qui n'est pas commun ! Quatre sœurs aussi différentes, les choses n'ont pas du être toujours très faciles à la maison."

Et serrant à nouveau son bras autour de ses épaules, sentant qu'elle était encore en doute sur ses paroles. Aussi continua t'il :

" Je suis content que tu m'en ai parlé. Et j'espère qu'un jour j'aurais l'occasion de les rencontrer si vous êtes encore en bon termes. Je suis fils unique personnellement alors j'ai toujours été plutôt seul et solitaire étant petit. Même grand d'ailleurs. Quoique, ce n'est plus tout à fait vrai aujourd'hui... dit il, ricanant pour lui même en pensant à Myryaluna qui dormait maintenant. M'enfin, la vie a jamais été trop dure avec moi. dit il avec un sourire enjôleur sur son visage."Faut dire que quant elle a essayer, elle s'en ai mordu les doigts. En même temps, qu'elle idée. J'allais pas me laisser faire ! Du coup, bha, je suis sortit majeur de promo à l'école des mages, puis j'ai fait mon service, unité médicale, puis...

Sa gorge se serra. Il n'avait jamais réellement pu accepter la perte de son équipe en pleine mission, et cela était resté comme une plaie béante dans son cœur. Puis reprenant sa voix habituel comme si de rien était, il continua :

"...Alfonsus m'a recueillit et m'a appris les ficelles du métier avant de m'offrir m'a propre agence. Je suis alors devenu détective privé, et me voici !" dit il en faisant le pitre tournant sur lui même comme une ballerine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatiana Manuelle
Mage respectable
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 122
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 20
Localisation : Tu ne me chercheras pas de toute façon
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: "Tu n'auras qu'à m'appeler"...[PV Edwin] - \Contenu explicite/   Ven 4 Mai 2018 - 17:21

Oui, les choses avaient été simples à la maison en fait. Lorsque j'avais rencontré Elfée et qu'elle m'avait accueillie dans sa famille, nous étions déjà presqu'adolescente. Et nous avions une de ces harmonie les plus complètes et les plus belles. Et Ukia suivie de Lylianne, nous nous étions donnée le titre de soeur simplement parce que le lien qu'il y avait entre nous était des plus fort et qu'avec nos pouvoirs, nous nous comprenions, nous nous complètions. La situation de notre maison, nous ne l'avions vécu que lorsque nous étions arrivées à Moonlight, ce ne s'était jamais produit avant. Il y avait quelque chose dans cette ville qui avait réveillé les pulsions de Lylianne, et personne ne savait ce que c'était réellement. C'était juste arrivé, et ça avait créé une situation de crise dans la famille. La perte de cet être cher avait complètement débalancé notre harmonie, et même si une certaine "remplaçante" était apparue pour garder la balance, cela n'avait pas suffit.

C'était les pensées qui occupaient ma tête lorsque mon compagnon inféra que tout n'avait pas dû être facile à la maison. Je souris tristement mais évitai la question. Ces relations restaient les choses les plus chères à mon coeur, et la mission que nous avions eu nous avait rapproché fortement. J'avais espoir que tout revienne dans l'ordre, avec ou sans Lylianne. Pour l'heure, je devais simplement l'oublier de façon romantique. Mais avec le drôle de personnage qui gesticulait à mes côté, j'avais confiance que ce n'allait pas être si compliqué que ça.

Celui-ci était en train de m'expliquer un peu plus en détails sa propre vie. Il m'avait d'abbord avoué qu'il lui tardait de rencontrer ma famille, puis s'était lancé dans l'explication sur sa propre vie. J'essayais de retenir le plus possible ce qu'il me disait, mais mon esprit était distrait par mes dernières pensées. Je repris complètement consistance que lorsqu'il m'apprit qu'il était en fait détective privé. Cela me fit sursauter et m'éloigner de quelques pas. Comment avais-je pu être aussi stupide?

Il y avait bien des gens qui me surveillaient, probablement tous au compte de Lylianne. Comment avais-je pû être aussi sotte et laisser une telle chose arriver? J'étais en train de me rapprocher et d'ouvrir mon coeur à quelqu'un qui pourrait tout aussi bien se servir de ces informations à des fins autres, non désirées. J'étais complètement stupide. J'avais arrêter de marcher, et le coup de la surprise m'avait fait légèrement ouvrir la bouche et écarquiller les yeux. J'avais également l'impression d'avoir reçu un coup au coeur, et ma tête s'égarait loin, très loin. Ces pensées arrivèrent comme une vague sur moi. Une deuxième arriva, avec laquelle je me sentie trahie, malpropre. Alors au bout d'un moment, je baissai les yeux et lui dit:


-Oh... je n'avais pas réalisé...

Et ce téléphone, c'était pour me suivre également? Tandis qu'il me montrait comment l'utilisé, avait-il configuré les données afin de pouvoir me suivre à la trace, comme tout détective ferait? J'étais mal, complètement mal. Les larmes me montaient aux yeux et j'essayais de les cacher en détournant la tête et en re retournant dans la direction opposée. Je devais quitter maintenant, avant d'ouvrir mon coeur encore plus et le laisser m'atteindre encore plus.

-Je... je devrais quitter.

~~~~~~~~~~~~

Your love is my drug:
 

RPs with: Edwin ¤ Ryu ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afteryourlive.forums-actifs.com
Edwin Skirata
Victime du paranormal
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 222
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 28
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Age: 168 ans, 20 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: "Tu n'auras qu'à m'appeler"...[PV Edwin] - \Contenu explicite/   Sam 5 Mai 2018 - 8:19

Malgré le fait que les nuages étaient actuellement dissipés au dessus de leur tête, il trouva que l'air était soudainement devenu lourd. Et ce peut-être plus métaphoriquement que réellement. Jusqu'ici tout c'était bien passé, mais le moment où il avait évoqué le fait d'être détective, elle avait sursauté et s'était immédiatement éloigné de lui. Pourquoi ? Même si sa famille comptais une Démone, Edwin n'allait certes pas lui causer des problèmes pour si peu. Il était plus ouvert d'esprit que la plupart des habitants de cette ville. En même temps, ce n'était pas bien difficile lorsqu'on avait pour seul rare ami un démon de deux mètres dix qui prône la paix et l'échange. Dur à croire, et pourtant bien vrai. Mais ce furent surtout les mots de Tatiana qui le blessèrent le frappant droit au cœur :

"Oh... je n'avais pas réalisé...Je... je devrais quitter."

Et la voyant faire demi-tour et s'éloigné, Edwin s’arrêta net et lui courrut après avant de la rattraper par le bras :

" Hey ! Qu'es-ce-qui ne vas pas ? C'est parce que ta sœur est une démone que je t'inquiètes ? Hey, trésor, doucement, ok ? L'orage ne vas pas tarder et je ne penses pas que tu sois en état de faire une autre bétise, d'accord ? Je suis amoureux de toi, pas d'elle, et si le fait qu'elle soit une Démone est censé poser problème, sache que ce ne l'est pas. Je connais des Démons et l'un d'entre eux est même l'un de mes meilleurs amis, d'accord ? Alors tout va bien. Je suis là pour toi, et pour personne d'autre." dit il en tentant de la prendre dans ses bras si elle se laissait faire. Il est vrai qu'à Moonlight la plupart des gens détestait les Démons, mais en tant que mage et ancien militaire, Edwin avait appris a bien des reprises à les apprécier. Aussi ne voulait il pas perdre Tatiana à cause d'une telle chose...Et encore moins sur une mauvaise interprétation de faits !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatiana Manuelle
Mage respectable
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 122
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 20
Localisation : Tu ne me chercheras pas de toute façon
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: "Tu n'auras qu'à m'appeler"...[PV Edwin] - \Contenu explicite/   Dim 6 Mai 2018 - 7:53

Vraiment, c'était comme recevoir un sceau d'eau froide au visage. Il n'y avait pas réellement de différence entre ça et un mur de brique qui vous tombe sur la tête. J'avais l'impression de m'être laissée, une fois encore, avoir par mes émotions, mais c'était bien elles qui parlaient une fois de plus tandis que je m'éloignais de l'elfe qui m'avait sauvé de l'orage. La paranoia pouvait vous gagner facilement dans ma situation, surtout quand votre soeur est une folle à lier qui gouverne les enfers, et c'est pourquoi je voulais m'éloigner vite du jeune homme, de peur que celui-ci ne soit qu'un autre de ses souffifres payer pour récupérer des informations sur mon compte. Cependant, celui-ci était tenace et me rattrapa rapidement, et en me tirant le bras doucement pour que je reste auprès de lui, il me dit que je n'avais pas à m'inquièter pour ma soeur. Avait-il simplement conscience de tout ce qu'elle représentait, pour le monde comme pour moi? Il avait raison, l'orage revenait, mais j'étais mieux maintenant et je n'allais pas hésiter un seul instant à rentrer, même si cela me demandait toutes mes forces, si je me sentais menacée.

Mais, ce qu'il me dit par la suite eu l'effet inverse de cette douche froide qui te glace les os. Ses paroles suivantes étaient des mots tout simples mais que je n'avais entendu que très rarement dans ma vie. Il venait de réveiller en moi une nouvelle flamme, venait de souffler sur les braises qui se reffroidissaient rapidement dans mon coeur. "Je suis amoureux de toi"... ce pauvre petit coeur avait ratter un batement quand il avait entendu le jeune elfe prononcer ces mots, comme s'il avait dérailler et qu'il n'attendait que ça pour se remettre à marcher droit.

Alors tandis qu'Edwin continuait son discours qui devait servir à me rassurer, je me tournai vers lui lentement. Je ne comprenais pas ce qui était en train de m'arriver, mais on aurait dit que soudain, dans mon fort intérieur, je ne m'inquiètais plus à savoir si il travaillait pour ma soeur, s'il dansait la gigue ou même s'il venait de Mars. Je ne m'inquiètais plus du temps qui passait et je le voyais d'un jour nouveau. Ces paroles m'avait tellement boulversé et étaient venues chercher jusqu'au fond de mon âme, et jamais j'aurais cru qu'elles ne me feraient cet effet. Je me sentais complètement magnétisée, attirée vers le jeune elfe, plus que jamais. Alors, dans une progression des plus lentes, je me penchai vers lui, doucement. Je ne savais pas comment il allait prendre le contact que j'étais en train d'initier, mais comme tout le reste, je m'en fichais. Bientôt, mes lèvres trouveraient les siennes, et alors il me serait difficile de retenir tout ce qui brassait en mon fort intérieur. Quelques milimètres encore... puis, comme je l'avais prévu, tout bascula. Alors, au plus profond de moi, je sentis comme une vague qui partait du milieu de mon coeur jusqu'à l'envelopper, puis tout le reste de mon corps également, et jusqu'à en sortir de mon être, formant une espèce d'aura visible qui se propulsait déjà au loin.

Et une fois de plus, je l'avais vécu. J'étais tombée amoureuse, moi aussi, de l'elfe qui se tenait devant moi. Je ne savais pas comment tout cela avait pu arriver, et comment c'était arrivé vite. Mais il en était ainsi, et je ne pensais pas jamais regretter ce choix. Sauf peut-être avec l'aura qui venait de me quitter. Je ne l'avais vécu qu'une seule autre fois au par avant, et je savais qu'elle n'augurait rien de bon. La dernière fois, c'est cette même aura qui avait ramené Lylianne, et cette fois, ce pouvait être n'importe qui.


-Edwin, je...

Parce qu'il n'y avait aucun moyen qu'il m'arrive quelque chose de normal, hein? Jamais. Lorsqu'il m'arrivait quelque chose, ce devait toujours être compliqué. Seulement avec cette aura, j'aurais dû me méfier de ce contact plus que tout, mais je ne l'avais pas fait. J'avais tellement le goût de me lancer dans cette aventure que je n'avais pas imaginer les conséquences, et maintenant, littéralement n'importe quoi pouvait nous tomber sur la tête, et tout ça à cause de moi. Alors je me laissai allée dans les bras du jeune homme, puis murmurai contre son torse:

-Je viens de faire une connerie.

~~~~~~~~~~~~

Your love is my drug:
 

RPs with: Edwin ¤ Ryu ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afteryourlive.forums-actifs.com
Edwin Skirata
Victime du paranormal
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 222
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 28
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Age: 168 ans, 20 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: "Tu n'auras qu'à m'appeler"...[PV Edwin] - \Contenu explicite/   Dim 6 Mai 2018 - 9:05

Contrairement à ses craintes les plus profondes, Tatiana ne le rejeta pas. Se laissant faire, elle se blottit même près de lui. Mais s'il avait su l'impact de ses mots, il aurait très probablement confesser son amour trois semaines plutôt. Car, à peine finissait il sa phrase que Tatiana se penchait doucement vers lui, tirant doucement sur ses manches pour lui faire baisser la tête. Et comme enchanté par la vue de la belle Ange le réclamant, Edwin lui offrit un doux baiser.
Le contact de leurs lèvres fut fulgurant et Edwin sentit son rythme cardiaque accélérer tandis qu'une vague magique astronomique le parcourut. Mais était-ce là la réalité ou était-ce simplement sa perception de cet instant magique ? Il n'en savait rien mais il ne comptait pas laisser l'occasion s'échapper. Sa main droite passa délicatement dans la nuque de Tatiana et avec une infinie délicatesse, il la sera près de lui alors qu'il répondait au baiser. Puis, doucement, il la laissa repartir, ses propres lèvres encore brûlantes du baiser passionner.


"Edwin, je..."

" Shhhhuut, je suis là.
dit il encore fiévreux de leur étreinte.

Avait il vraiment droit à un tel bonheur ? Il ne s'était jamais posé la question, son cœur ayant toujours été au plus profond d'une prison de glace. Et pourtant, cette belle Ange, en un simple geste, venait de traverser cette immense prison et avait fait fondre les chaines qui retenait son cœur depuis si longtemps maintenant. La serrant dans ses bras alors qu'elle s'y blottit, il essayait de mettre de l'ordre dans ses idées lorsqu'elle ajouta :


"Je viens de faire une connerie."

"Non, tu viens de rendre un homme heureux. Et si cela t'inquiète le moins du monde à cause de ton pouvoir, laisse moi donc te rassurer : de un, la personne que tu as ressusciter est peut-être quelqu'un de très bien. Deuxièmement, si cela venait à ne pas être le cas, je m'en occuperais. Car à part le Diable, peu de personnes en ce monde sont capable de survivre à mon passage. Alors je t'en prie, souris, car en ce moment, tu m'as offert la plus belle chose qu'il m'ait jamais été donné de ressentir..."

Et regardant le ciel qui redevenait noir à grande vitesse, il décida du plan d'action :

" Mais que dirais tu d'abord que nous allions nous mettre à l'abri chez moi et que nous en discutions devant un bon repas, hum ?"

Et prenant sa chère et tendre dans ses bras telle une princesse, il se hâta de rejoindre la demeure à la sortie de la forêt. Ce qui ne lui prit que finalement très peu de temps. L'habitation était simple de conception : "petit" chalet en bois sur un seul étage, il n'en était pas moins très agréable à observer malgré un certain "camouflage" - son toit étant couvert de verdure. C'était discret et pratique, raison pour laquelle Edwin en avait fait l’acquisition. Se présentant à la porte, il fit tourner le loquet à l'aide de sa télékinésie avant de refermer la porte derrière eux. Il aimait bien l'intimité qu'offrait l'endroit et déposa Tatiana près de la cheminé qu'il alluma d'un claquement de doigts. Puis se dirigeant vers la cuisine, il lui demande :

" Y a t'il quelque chose qui te ferait plaisir à manger ? J'ai un peu de tout ici alors n'hésite pas !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatiana Manuelle
Mage respectable
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 122
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 20
Localisation : Tu ne me chercheras pas de toute façon
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: "Tu n'auras qu'à m'appeler"...[PV Edwin] - \Contenu explicite/   Dim 6 Mai 2018 - 23:10

Je ne pu m'empêcher de sourire aux paroles du bel elfe, qui fit littéralement fondre mon coeur. Il venait de déclarer qu'il était un homme heureux, et je l'étais aussi, du moins, près de lui. Je n'allais plus le laisser filer, maintenant, et je ne savais pas tout ce que cela allait impliquer, mais j'étais bien et je voulais préserver cette sensation tétanisante longtemps. L'elfe me rassura quant à mon pouvoir, me disant que c'était peut-être quelqu'un de très bien, et que dans le cas contraire, il s'en occuperait bien assez vite. J'avais le goût de le croire, particulièrement lorsqu'il me confia que je lui avais offert la plus belle chose qu'il ne lui avait été donné de ressentir. Mais je savais que ces belles paroles avaient un prix, et il m'inquiétait énormément de le découvrir.

Lorsqu'il me poposa de rentrer et me prit dans ses bras, cependant, une pensée atteigna mon coeur, lui faisant perdre un peu de légertée. J'eu une pensée pour l'ange qui avait autrefois soulevé mon coeur de cette façon. Il y avait bien longtemps que je n'avais pas eu ce regard si transperçant, ses cheveux auburn mi-longs qui avaient chatouillé mes doigts et ce sourire si envoutant dans ma tête, et ce souvenir me fit perdre contenance un peu. Rapidement, cependant, le bel elfe changea mes idées en m'annonçant que nous étions arrivés, et ce que je vis me coupa littéralement le souffle. Le chalet était grand et spacieux, et dire que ce n'était qu'une des habitation du bel elfe me fit tilter légèrement. Il m'installa confortablement auprès de la cheminée où je continuais de me réchauffer tranquillement, profitant du confort du canapé tandis qu'Edwin, en hôte gallant, s'affairait dans la cuisine. Déjà, il me proposait son contenu, et à vrai dire, j'étais affamée. Alors, tout sourire, je décidai de l'accompagner dans la préparation du repas.

Je repérai tout d'abord une bouteille de vin grand cru, et je m'offrit pour l'ouvrir tandis que nous préparions le repas. Un goût de nectar coulait dans ma gorge et me faisait litéralement fondre, en plus de m'étourdire légèrement. Biensûr, j'y étais habituée avec les dernières semaines, mais j'adorais toujours l'effet que l'alcool pouvait avoir sur ma tête. Surtout qu'en ce moment, je ne devais pas endurer des démons, je passais un excellent moment en compagnie du bel elfe.


-Dit, en fait tu en as combien de surprises comme celles-là? demandais-je, amusée, en faisant référence au chalet, mais aussi à tout ces petits trucs qu'il me montrait depuis que nous nous connaissions.

~~~~~~~~~~~~

Your love is my drug:
 

RPs with: Edwin ¤ Ryu ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afteryourlive.forums-actifs.com
Edwin Skirata
Victime du paranormal
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 222
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 28
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Age: 168 ans, 20 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: "Tu n'auras qu'à m'appeler"...[PV Edwin] - \Contenu explicite/   Lun 7 Mai 2018 - 8:20

Un large sourire alors qu'elle le rejoignait pour cuisiner, Edwin se décida sur le menu : ce serait gratin-dauphinois. Aussi, sortant les pommes-de-terre du cellier, il fut quelque peu surpris de la voir ouvrir une bouteille. Mais elle avait bon goût, ayant choisis une bouteille de Chandon 1996 qu'Edwin avait acheté il y a de cela quelques années. Et alors qu'il épluchait les pommes-de-terre, la question tomba :

"Dit, en fait tu en as combien de surprises comme celles-là?"

La question était pertinente et il n'en avait aucune idée. Il se considérait créatif et seul l'avenir pourrait bien lui permettre de répondre à cette question. Car s'il ne surprenais plus et qu'il arrêtait de créer, c'est qu'il était mort. Ou tout comme. C'était en tout cas sa perception actuelle.

" Et bien, très chère, c'est là une question qui en appelle une autre : pourquoi devrais-je m’arrêter de vous surprendre ?" dit il l'embrassant sur la joue se servant un verre de vin lui même."Mais je pourrais toujours dire qu'il m'en reste un certains nombre..." dit il en ronronnant avant de reprendre sa tache, coupant a présent en très fines tranches les féculent ovales maintenant épluchés et lavés. Terminant la préparation, il enfourna le four qui préchauffait jusque là et s'essuyant les mains l'invita à le rejoindre devant la cheminé.

"J'aime bien construire mes propres propriétés, cela me laisse le luxe de pouvoir tout choisir jusqu'au dernier détails. Même les passages secrets ! Ceci dit, l'inconvénient c'est que j'ai tendance à me faire embêter par l'Administration parce qu'il nont pas les plans, mais bon, je ne vais pas leur donner dans tous les cas." dit-il, un petit sourire narquois sur les lèvres. Et levant son verre, il trinqua :

" A notre future." et dégustant le liquide écarlate, il se régala de la légère amertume et du coté fruité de ce dernier, sa robe tenant joliment le verre.[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatiana Manuelle
Mage respectable
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 122
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 20
Localisation : Tu ne me chercheras pas de toute façon
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: "Tu n'auras qu'à m'appeler"...[PV Edwin] - \Contenu explicite/   Mar 8 Mai 2018 - 3:06

Déjà, un doux fumet se répendait dans le chalet, donnant à l'atmosphère un certain cachet des plus romantiques. Une douce euforie se répendait en moi avec la chaleur de la cheminée et les effets de l'alcool que je buvais à petites lampées afin de le déguster. Ed semblait bien décider à ne pas arrêter de me surprendre, et j'eu un sourire en coin; j'avais bien hâte d'à mon tour, être assez en forme pour pouvoir le surprendre avec ma magie. Il m'appris ensuite qu'il aimait bien construire ses propriétés lui-même pour pouvoir tout choisir dans les moindres détails, incluant les passages secrets et autres caractéristiques de ce genre. Je le comprenais, le manoir Manuelle en était fait aussi, et nous avions tout construit par nous-même, mes soeurs et moi. Aucune question d'Administration ou quoi que ce soit, simplement qu'il était au milieu du grand lotissement, alors ces passages étaient magiques, bien évidemment. Tout l'était, en fait.

Assis sur le divant, côte à côte, nous profitions de la cheminée. J'avais ramener mes jambes sous moi pour le confort, tandis que nous trinquions notre vin tranquillement. L'air me semblait compètement électrisant avec le feu du foyer et l'air ambiant qui sentait si bon. Et de même, avec l'alcool qui affaiblissait un peu ma retenue, je ne pouvais m'empêcher de fixer mon compagnon sous toutes ses coutures. J'avais envie de goûter à ses lèvres de nouveau, de sentir la pression de ses mains contre ma nuque encore, et peut-être même ailleurs. À présent à genous sur le divant, face à lui mais tout de même encore éloignée un peu, je pris une bonne gorgée du liquide vermeille et fermai les yeux pour mieux le déguster et sentir ses effets sur mon corps. Puis je déposai le verre sur la table du salon, et reportai mon regard dans celui du beau jeune homme de façon franche et, je l'espèrais, plutôt sexy.


-Tu sais, j'ai absolument aucune idée de ce que cet avenir nous réserve à long terme...

Suivant l'inspiration du moment, je me décidai à me pencher vers lui, l'emprisonnant entre mes bras que j'avais déposé de chauqe côté de lui sur les coussins du matelas. C'était rare qu'une femme prenne les devants ainsi, mais j'étais bien comme ça et cette fois, j'en avais particulièrement envie. Le fixant toujours dans les yeux, j'ajoutai d'une voix suave et pleines d'intentions:

-Mais je sens bien qu'il nous réserve de bien belles surprises pour ce soir.

~~~~~~~~~~~~

Your love is my drug:
 

RPs with: Edwin ¤ Ryu ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afteryourlive.forums-actifs.com
Edwin Skirata
Victime du paranormal
avatar

Masculin Bélier Cheval
Messages : 222
Date d'inscription : 30/10/2015
Age : 28
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Age: 168 ans, 20 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: "Tu n'auras qu'à m'appeler"...[PV Edwin] - \Contenu explicite/   Jeu 10 Mai 2018 - 12:10

Il était plaisant d’avoir quelqu’un de si tendre et adorable avec soi lorsqu’on souffre d’un certain manque d’affection. Et Edwin en savait quelque chose. Et le simple fait de savoir qu’il avait le droit de l’aimer le réjouissait. Certains pourrait penser avec un physique tel que le sien et sa personnalité, il y aurait foule à sa porte. Mais il n’en était rien. Et la raison principale était simple : il n’avait jamais su ouvrir son coeur à qui que ce soit. Trop d’incertitudes, trop de peurs. Celle de perdre un être chère le hantait tout particulièrement depuis la perte de son escouade. Mais il n’en parlait pas. Et les partenaires se succédait donc, sans jamais resté. Puis, avec l'âge, il avait simplement enfermé son coeur et avait juste vécu sa vie. Jusqu'à sa rencontre avec Tatiana. Et à ce moment là, tout avait basculé. Il savait que ce n’était initialement dû qu’au pouvoir de la belle ange. Il le savait. Mais son coeur n’en avait que faire. Il s’était profondément accroché à cette belle femme et n’allait pas lâcher maintenant qu’il était libre. Alors pourquoi expliquer tout cela ? Tout simplement parce qu’en ce moment même, Edwin était désemparer. Enfin, pour être exact, il était envouté. Et, avec les effets de l’alcool, il avait de plus en plus de mal à se retenir de se jeter sur la belle dame et de lui faire voir des étoiles.

Les choses avait commencé doucement. Il avait préparé le repas avec elle, elle avait ouvert une bouteille et ils avaient commencé à la partager devant le feu. Et il avait commencé à lui jeter quelques regards discrets pour admirer ses formes. Mais ce fut bientôt le contraire qui se produisit avec elle l’admirant sans la moindre gène. Cela lui avai plut et il l’avait laissé faire l’admirant lui même entre deux gorgées. Puis elle avait commencé à se rapprocher de lui petit à petit et à poser. Et qu’elle était belle. Le mot charmante ne suffisait pas pour décrire l’envie qu’elle déclenchait chez lui. C’était...érotique sans le moindre doute.


“Tu sais, j'ai absolument aucune idée de ce que cet avenir nous réserve à long terme..”

Le sortant de sa contemplation, la belle réduisait à nouveau l’écart entre eux, ses bras reposant au niveau de ses épaules, ses douces mains glissant sous ses cheveux, caressant son cou.

“Mais je sens bien qu'il nous réserve de bien belles surprises pour ce soir.”

Comment devait il répondre ? Une centaines d’idées et de répliques lui passèrent par l’esprit. Mais aucune ne lui convenait. Puis il décida de laisser cela à son instinct. Enroulant un bras dans le dos de sa belle, il l’attira à lui et embrassa son cou avant de lui répondre :

“ Personnellement, c’est moi qui construis mon propre avenir. Et j’ai extrêmement envie de le partager avec toi ma douce. Et cela pourrait te surprendre, mais tu es la première à qui j’offre une telle chose. Tu es comme un rayon de soleil illuminant mon futur. Mais…”

- et d’un claquement de doigt de sa main libre, il éteignit les lumières -

“...que dirais tu que j’allumes notre flamme ?”

dit il en faisant courir sa main gauche dans le dos de l’ange alors que la droite l’attira par le cou pour un baiser passionné...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatiana Manuelle
Mage respectable
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 122
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 20
Localisation : Tu ne me chercheras pas de toute façon
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: "Tu n'auras qu'à m'appeler"...[PV Edwin] - \Contenu explicite/   Jeu 10 Mai 2018 - 17:17

Le bel elfe semblait très ouvert à ce rapprochement, puisqu'il l'accentua encore plus en baissant la tête pour que mes mains se retrouvent dans son cou. Il me dit qu'il était en charge de son propre avenir, mais parler du destin, karma et autres trucs de ce genre était bien loin dans ma tête. D'autant plus lorsqu'il m'avoua qu'il avait envie de partager cet avenir avec moi, et la chaleur de mon corps monta en flèche. Tant par ce contact que par ces mots, Edwin avait allumé quelque chose en moi de sensuel et d'érotique que j'avais bien envie de laisser aller. En un éclair, il éteignit les lumières de la demeure, ne laissant que la cheminée donner un cachet romantique à la place, et m'attira contre lui dans un baiser. Le contact de ses lèvres douces et chaudes souffla sur cette flamme et lui fit atteindre des proportions démesurées tandis que je me laissais aller dans les bras du jeune homme.

Mais d'abord, avant toute chose, mon esprit parti à la rencontre du sien et lorsqu'il le trouva, il insinua dans la tête de mon compagnon ce sentiment d'euphorie que je lui avais fait vivre au tout début de notre rencontre. Je ne savais pas exactement pourquoi j'agissais ainsi; peut-être pour le simple plaisir ou alors parce que j'avais peur que mes simples capacités ne soient pas en mesure de le satisfaire convenablement. Néanmoins, je montai mes mains dans ses cheveux et enroulai mes doigts dans ceux-ci avant de tirer doucement, afin que le bel elfe entrouvre légèrement la bouche. Je joignis alors ma langue à la sienne tandis que ma main gauche descendait sur son torse, jouant avec les boutons de sa chemise sans pour autant les détacher. Comme si j'attendais un signe, qu'il me laisse réellement aller, peut-être avec la petite crainte qu'il me trouve trop rapide en affaires.

~~~~~~~~~~~~

Your love is my drug:
 

RPs with: Edwin ¤ Ryu ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afteryourlive.forums-actifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Tu n'auras qu'à m'appeler"...[PV Edwin] - \Contenu explicite/   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Tu n'auras qu'à m'appeler"...[PV Edwin] - \Contenu explicite/
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Viens boire un coup et t'en auras pour ton argent [Libre]
» Frère... puis-je t'appeler ainsi? Tant de temps s'st écoulé..
» "Qui vais-je appeler aujourd'hui ? Rosie ? Non... Jack ? Non... [...] Hmm... Finalement, j'vais rester tout seul"
» AJG. ৩ Hey mec, achéte toi des Victoria, car c'est la seule meuf que tu auras à tes pieds.
» Les auras divine et lieux sacrés.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight City :: ~ In Moonlight City ~ :: Frontières innoccupées :: Les montagnes-
Sauter vers: