Moonlight City

Forum RP Fantasy
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Bal des Monstres [ PV Haruka Wesley ] /!\ Contenus Explicites /!\

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Gabriel Du Barry
Apprenti attentif
avatar

Masculin Sagittaire Coq
Messages : 44
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 24
Localisation : Quelque part dans la nuit
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Vampire
Age: 25 ans, en apparence (300 ans)
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Le Bal des Monstres [ PV Haruka Wesley ] /! Contenus Explicites /!   Sam 12 Mai 2018 - 15:11





Avec
Haruka


Une danse au bal des monstres…


Gabriel ferma les yeux. A travers le rideau tiré, un brin de lumière dorée le tira de sa rêverie. Cette lumière dorée réchauffait l’air fit soupirer le vampire.
Il se redressa et contempla son lieu de vie.
Un grand bazar. Vraiment.
La plupart de ses affaires étaient par terre plutôt que dans des armoires. Sur une table trainait son travail de la nuit dernière…


« il faudra que je prenne le temps de ranger un de ces jours quand même ».

Il sortit de son lit et enfila une tenue confortable, soit un jean et une chemise blanche qu’il ne prit même pas la peine de fermer.
Sur sa table trainait pleins d’outils, quelques pierres précieuses éparpillées et surtout l’objet de son travail.
Un masque.
C’était un masque personnalisé par notre vampire. Quelques fils d’or, des rubis ouvragés et un simple masque blanc devenait une œuvre d’art.



Pourquoi un masque ?

Parce que ce soir, dans le manoir d’un riche sorcier, avait lieu une soirée « mondaine » au thème royal et voluptés. Et notre rouquin adorait cela. Déjà, cela lui rappelait les bals de nobles où il allait lorsqu’il était encore en France. Bien sur ses plus beaux souvenirs étaient au château du Roi.
L’avantage des bals sur Moonlight ? C’est que l’on trouvait de tout pour manger, et boire, et beaucoup de monde influent.
Il avait ainsi pu dégoter deux invitations auprès d’un proche de l’hôte.
La lumière dorée qui baignait la pièce quelques instant plus tôt disparue.

The Night Is comming again.
La nuit allait être chargée et longue. Gabriel souri doucement en regardant dehors.

Il y a quelques temps il avait fait la connaissance d’une personne tout à fait fascinante. Un ange au nom de Haruka Wesley. Ce fut une soirée épique en émotions et retournement de situation. LA jeune femme était venue se recueillir sur la tombe d’un proche, pour finir par se battre aux cotés du vampire contre une troupe de démon demeurés.
A ce souvenir le sourire se transforma en petit rire.

Elle lui avait promis un diner ? Le rouquin avait trouvé l’idée du bal très intéressante et ludique ! Pourquoi faire les choses dans les règles de l’art lorsque l’on peut les faires différemment ?
Au début il avait hésité, cela allait quand même être rempli de créatures sombres et viles, démons, sorcier, vampires, hybrides etc… Puis il se rappela qu’elle n’était pas sans défense et qu’elle possédait en plus de très beaux yeux, un superbe caractère de flammes.
Il avait alors trouvé quelqu’un dans les rues sombres pouvant connaitre l’adresse de Haruka. Lorsqu’il trouva, il lui fit envoyer, dans une jolie boite noire, l’invitation et un masque.
Il c’était permis une fantaisie en lui choisissant un masque noir avec des plumes de la même teinte. Un clin d’œil à ses ailes de jais.

Gabriel sorti de sa léthargie et parti vers ce qui ressemblait par le passé à une armoire.
Accroché, son collier. Il n’était pas très adéquat pour une soirée de ce genre et il décida de le laisser sur le mur, le remplaçant, pour une fois par un ruban noir.
Une tenue choisie avec soin, noire, pour plus de sobriété.

Restait la question des cheveux.

Notre aristocrate est très soigneux de son image, il met énormément de temps à ne se préparer rien que pour sortir de chez lui, pire qu’une princesse.
Il finit par décider de ne pas y toucher, ne pas les accrocher tout du moins.

Attrapant le masque sur la table, il prit son épée et l’attacha à sa ceinture et sorti.
Lorsqu’il arriva devant le manoir il fut étonné de voir que la fête battait déjà son plein. Des lumières partout. Autant à l’intérieur qu’a l’extérieur, et de nombreuses personnes se faufilait pour s’amuser.
Il n’avait pas dit, dans son petit mot, à l’ange où le retrouver.

« Nous verrons combien de temps elle met à me trouver… »

Il prit le chemin du jardin derrière la bâtisse. Il n’était pas des plus immenses mais assez quand même pour permettre d’y trouver fontaine, partie arborée, parterres floraux, bassins et statues de tout âge.
Dans son esprit, notre vampire avait fait un bond dans le temps, revoyant sa demeure passée. Une légère nostalgie l’emprunt.
Il alla saluer l’hôte qui se situait sur la terrasse puis descendit dans le jardin prêt de la fontaine.
Ensuite, Gabriel scruta la foule, tous ces masques, tous ces rires, la fête battait son plein, la musique donnait envie de danser et le banquet était pris d’assaut à chaque service.
Enfin, il se posa sur un banc prêt de la fontaine et attendit, le regard dans le vide, la demoiselle attendue…



Codage par Libella sur Graphiorum


~~~~~~~~~~~~


RP en cours : Haru

Une autre signature ? oui oui :
 


Dernière édition par Gabriel Du Barry le Jeu 17 Mai 2018 - 0:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruka Wesley
Apprenti attentif
avatar

Féminin Lion Cochon
Messages : 36
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 22
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Le Bal des Monstres [ PV Haruka Wesley ] /!\ Contenus Explicites /!\   Sam 12 Mai 2018 - 16:41

Haruka W. & Gabriel D.B.
«Le Bal des Monstres»


Haruka avait passé plusieurs jours à esquiver la rue de l’ombre. Il fallait dire qu’après sa dernière visite, elle était devenue une des têtes à abattre. Alors, pour éviter trop de remous, elle s’était efforcée de ne pas y aller pour attiser la flamme, chose très dure à faire connaissant son caractère. Elle restait donc la plupart du temps chez elle, à essayer de se convaincre d’aller voir Kaïri, sans pour autant y arriver. Elle savait comment la jeune femme allait réagir, et elle avait sûrement d’autres chats à fouetter, comme s’occuper de ses jumeaux, alors Haruka repoussait le moment fatidique, procrastinant chaque jour.

Mais un jour, elle avait reçu un colis des plus étranges. En effet, il s’agissait d’une invitation à un bal masqué, accompagné d’un masque noir aux plumes assorties. Haruka s’était demandé pendant quelques minutes de qui ce colis pouvait provenir, puis, elle remarqua enfin que l’invitation avait été signée. Gabriel… Son cerveau mit plusieurs minutes avant de se remettre en marche, et elle se rappela enfin qu’il s’agissait du vampire qu’elle avait rencontré au cimetière, quelques jours avant. Il ne l’avait donc pas oublié. Elle montra l’invitation à Luka qui grogna une nouvelle fois, plutôt peu rassuré de voir sa maîtresse se mêler à tout le gratin maléfique de la ville. Cependant, il savait qu’elle n’allait pas lui laisser le choix. Alors emballée à l’idée d’assister à ce bal masqué, la jeune ange arpenta pendant plusieurs jours toutes les boutiques pour trouver la robe parfaite.

Et elle finit par la trouver. Dans une petite boutique du centre ville, Haruka avait déniché la parfaite robe pour aller avec son masque et elle devait avouer qu’elle en était plutôt fière. Le jour du bal arriva plus vite qu’elle ne l’aurait pensé et elle se prépara dans la joie et la bonne humeur, malgré les recommandations de Luka. Ses longs cheveux bruns furent attachés dans un chignon flou, sur lequel elle rajouta quelques pierres précieuses blanches, et ses yeux furent maquillés de noir, faisant sans aucun doute ressortir leurs iris rouges. Enfin parée, elle écouta une dernière fois les avertissements de son familier, et elle enfila ses chaussures à talon pour se rendre sur le lieu de la soirée.

Haruka avait par de nombreuses fois vu des manoirs anciens, mais il fallait qu’elle avoue que celui-là était magnifique. Cependant peu encline à montrer sa fascination, elle faisait déjà tâche parmi tous les démons, les sorciers et les vampires du milieu, elle garda son air froid, et elle s’avança sur le long tapis, faisant trainer sa robe derrière elle. Avec toutes ses personnes masquées, elle se demandait si elle allait retrouver Gabriel avant la fin de la soirée. Dans le hall d’entrée se trouvait une magnifique fontaine surplombée d’un lustre en cristal et elle montra son invitation au vigile.

Toutes les personnes influentes de Moonlight se trouvaient ici, et elle fut étonnée de ne pas avoir Noctis, sûrement avait-il d’autres chats à fouetter. Peu importe, elle devait retrouver Gabriel, après tout, c’était avec lui qu’elle devait passer la soirée. Elle passa alors une heure à le chercher partout dans l’immense bâtisse, se faisant arrêter de temps à autre pour discuter, ce qu’elle faisait non sans zieuter autour d’elle pour apercevoir son cavalier. Haruka finit donc par sortir dans le jardin, le seul endroit qu’elle n’avait pas encore visiter. Là encore, ses yeux s’illuminèrent sans qu’elle le veuille, et elle tourna sur elle-même pour profiter de l’environnement, pensant qu’elle était seule. Cependant, quand elle s’arrêta, ses yeux vermeils se posèrent sur le corps d’un individu qu’elle reconnut au premier coup d’oeil. Elle s’approcha alors de Gabriel, sa démarche toujours aérienne et elle s’arrêta devant lui.


- Il me semble qu’un homme tel que vous ne devrait pas se trouver tout seul alors que la soirée bat son plein à l'intérieur.

Elle ne put s’empêcher de sourire, prenant le temps de le détailler, essayant d’être le plus discrète possible. Malgré tout, elle savait que c’était peine perdue, tant elle le trouvait séduisant dans son costume. Heureusement qu’elle savait se tenir, elle ne savait pas ce qu’il serait advenu sinon.

~~~~~~~~~~~~

Rps en cours; Gabriel ~ Noctis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Du Barry
Apprenti attentif
avatar

Masculin Sagittaire Coq
Messages : 44
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 24
Localisation : Quelque part dans la nuit
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Vampire
Age: 25 ans, en apparence (300 ans)
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Le Bal des Monstres [ PV Haruka Wesley ] /!\ Contenus Explicites /!\   Sam 12 Mai 2018 - 21:31





Avec
Haruka


Une danse au bal des monstres…


Notre aristocrate préféré commença à trouver le temps long. Allait elle venir ?
Il se mit à douter d’avoir signer l’invitation… Quel benêt ferait-il, à attendre ici alors qu’elle n’aurait pas compris de qui était le masque.
Au pire, il passerait une soirée agréable à boire de tout son soul.
La musique battait son plein, les invités étaient tous sur un ton de fête. Quelques personnes « du bien » se trouvaient là aussi. Comme quoi le temps d’une fête chaque être devenait juste quelqu’un et profitait des mêmes choses.

Soudain il l’aperçu du coin de l’œil, il ne bougea pas, il ne voulait pas trahir sa position, cela l’amusait énormément.
Comment l’avait-il reconnue ? Déjà, soyons honnête, ses ailes de jais. En effet, très peu d’ange était présent, et encore moins des comme miss Haruka.
Lorsqu’elle se dirigea vers lui il se mit à sourire. Rapide comme découverte. Il pu alors tourner son regard mordoré vers son invitée.

Sublime, divine. Le masque lui allait à la perfection, mettant en valeur ses yeux rubis. Son regard descendit, sa nuque, dégagée par une coiffure incomprise par Gabriel, palpitait à chaque battement du cœur de l’ange.
Ensuite, que dire ?
Le corps de la jeune femme était enfermé dans un bijou. Une robe voluptueuse, pleine de plumes noires et au corsage incrusté de pierres. Digne d’une princesse.


- Il me semble qu’un homme tel que vous ne devrait pas se trouver tout seul alors que la soirée bat son plein à l'intérieur.

Le vampire releva le regard vers le visage de la jeune femme qui était souriante. Déjà un bon point elle ne semblait pas être venue à contrecœur. Un homme comme lui, il ne se sentait pas des plus extraordinaire. Quoi qu'au bras de cette jeune écervelée il pouvait le paraître.
Il s’inclina de son long, attrapa la main de la jeune femme pour y déposer un baiser protocolaire et étonnamment long avant de répondre:


- Elle ne bat son plein qu’une fois la meilleure compagnie arrivée.

Il laissa la main de l’ange retourner contre sa tenue. Il avait du mal à la quitté des yeux, cela en devenait perturbant pour lui.
Il finit par tourner son regard vers le jardin et le manoir :


- Comment trouvez-vous le lieu des festivités ?

Beaucoup de regards indiscrets se tournait vers eux. De l’envie, de la curiosité aussi. Afin d’éviter de faire spectacle, le vampire attrapa le bras de la jeune femme en douceur et l’entoura du sien. Il l’invita à la suivre vers l’intérieur.
Lorsqu’ils passèrent sous les lumières de la fête il put admirer la magnificence de la robe de la jeune femme. Il était vraiment impressionné. Ils étaient salués par beaucoup de monde ce qui ralentissait leur progression vers la salle où était posée le banquet. Il y avait moins de monde qu’as l’arrivée de Gabriel, et on pouvait admirer une magnifique salle de banquet.
De nombreuses peintures accrochés aux murs, des endroits où s’assoir pour manger. Un balcon donnant sur le jardin où ils se trouvaient il y a peu.
Il entraina Haruka vers un immense bar fait de verre.


- Que voulez-vous boire ? Ou manger peut-être.


Une bonne soirée ne commençait pas sans un verre de bienvenue, et la collection de boisson servies par l’hôte était incommensurable. On pouvait y trouver tout, et n’importe quoi ! Allant des alcools les plus lourds, aux sirops les plus sucrés.
En attendant la réponse de la jeune femme, Gabriel commanda une flute de champagne pour lui.
Une des choses qu’il avait aimé découvrir avec ces 300 années, c’est les divers alcools. Lorsqu’il était humain, mise à part le vin, l’hydromel et de la bière, on ne trouvait rien d’aussi doux et sucrés que les alcools actuels.
Il aimait le champagne pour son coté festif. Il se demanda ce qu’allait boire la jeune femme. On dit que selon ce que l’on boit on peut mieux connaitre une personne.
Mais pour Gabriel, selon ce que l’on boit on peut surtout délier les langues et désinhibés les plus timides…
Il avait tant de question, envie de faire tant de choses ce soir.



Codage par Libella sur Graphiorum



~~~~~~~~~~~~


RP en cours : Haru

Une autre signature ? oui oui :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruka Wesley
Apprenti attentif
avatar

Féminin Lion Cochon
Messages : 36
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 22
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Le Bal des Monstres [ PV Haruka Wesley ] /!\ Contenus Explicites /!\   Sam 12 Mai 2018 - 22:52

Haruka W. & Gabriel D.B.
«Le Bal des Monstres»


Haruka se trouvait devant l’homme qui avait tant hanté ses pensées depuis plusieurs jours. Il était assis sur un banc, son costume lui collant parfaitement à la peau. Il ne semblait avoir remarqué sa présence de suite, et elle regarda un peu les alentours. Elle ne savait pas vraiment pourquoi mais son apparition dans le jardin avait fait tourné la tête de toutes les personnes présentes. Elle remarqua alors qu’elle avait toujours ses ailes noires dans le dos, et elle les rétracta, passant ainsi plus inaperçue. Puis, enfin, il daigna enfin lever le regard vers elle. Ses iris vermeils rencontrèrent les siens mordorés, et elle ne put qu’être satisfaite de l’effet qu’elle eut sur lui.

Il fallait dire qu’elle avait fait un bel effort vestimentaire pour ce bal. Adieu les robes en dentelles et les pieds nus, la robe qu’elle avait trouvé lui avait certes coûtée un bras, mais elle devait avouer qu’elle lui saillait à merveille. Sa robe entièrement noire, avait de jolis reflets bleutés à la lumière, de style bouffante, elle recouvrait totalement ses pieds, et Haruka avait même du mal à marcher avec. De type bustier, sa poitrine était recouverte de pierres précieuses blanches, luisant à chaque fois que la lune se reflétait dedans. Mais ce qu’elle appréciait par dessus tout, c’était les plumes qui recouvrait toute sa robe à partir de sa taille. Oui, on pouvait dire qu’Haruka avait complètement changé de style pour ce soir, et elle ne s’en sortait pas si mal.

Finalement, le vampire sembla reprendre ses esprits, et il sortit de sa contemplation pour lui déposer un baiser sur le dos de la main. Depuis la fin de leur rencontre, elle avait pensé ne pas du tout l’intéresser, mais le regard fiévreux qu’il posait actuellement sur elle ne put que la faire changer d’avis. Elle s’inclina légèrement à son tour pour répondre à sa salutation et son sourire ne put que s’élargir à l’entente de ses paroles.


- Et bien il fallait dire que vous n’étiez pas simple à trouver. J’ai erré dans le manoir pendant plus d’une heure à votre recherche.

Bien sûr, ce n’était qu’une simple contestation et loin de là un reproche. Et puis, elle avait trouvé cela excitant quand même. Quand il brisa leur échange de regards, elle tourna à son tour la tête pour regarder tout autour d’elle. Elle avait la nette impression qu’un silence s’était abattu à la minute où ils avaient commencé leur dialogue. Cependant, ils ne restèrent pas comme cela bien longtemps, puisque Gabriel lui demanda son avis sur les lieux. Alors qu’il lui attrapait le bras tout en lui intimant de la suivre, la jeune femme se permit un regard vers son cavalier.

- C’est un lieu vraiment magnifique, j’ai rarement vu des manoirs comme cela.

Il avait un air sérieux sur le visage, qui le rendait encore plus fermé à la discussion. Malgré cela, ils s’arrêtèrent quand même pour parler à des gens ici et là, et Haruka s’étonna de voir à quel point il connaissait du monde. Elle se sentit soudainement toute petite à côté de lui, comme si toute son assurance était partie à la minute où elle avait saisi son bras. Ils se dirigèrent vers la salle où se trouvait le banquet, et il lui demanda poliment si elle voulait quelque chose à boire, ou à manger. Il se commanda lui même une coupe de champagne pendant qu’elle regardait avec attention tout ce qui se trouvait devant elle. Il y avait bien longtemps qu’elle n’avait pas eu ce genre de soirée guindée, et il fallait lui dire qu’elle avait plutôt perdue l’habitude. Ne souhaitant pas faire tâche, elle commanda la même chose que son cavalier.

A peine eut-elle portée le verre à ses lèvres, qu’elle sentit les effluves de l’alcool lui monter au nez. Peut-être n’était-ce pas la meilleure idée du monde que de boire de l’alcool. Haruka n’était pas très branchée alcool, ni même cigarette, et il fallait dire qu’elle ne le tenait pas du tout. Cependant, elle pouvait bien faire un effort pour finir cette coupe de champagne sans attirer les regards moqueurs sur elle. Une fois la gorgée passée le long de sa gorge, elle dût se retenir de tousser tellement cela l’avait brûlé. Elle se tourna ensuite vers Gabriel et resserra légèrement la pris qu’elle avait autour de son bras.


- Connaissez vous personnellement l’hôte de ce bal ? Demanda-t-elle pour faire la conversation.

Haruka n’était pas du genre à rester longtemps silencieuse, et elle ne voulait pas se montrer de mauvais compagnie, alors autant essayer de le divertir un tant soit peu.

~~~~~~~~~~~~

Rps en cours; Gabriel ~ Noctis


Dernière édition par Haruka Wesley le Jeu 17 Mai 2018 - 21:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Du Barry
Apprenti attentif
avatar

Masculin Sagittaire Coq
Messages : 44
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 24
Localisation : Quelque part dans la nuit
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Vampire
Age: 25 ans, en apparence (300 ans)
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Le Bal des Monstres [ PV Haruka Wesley ] /!\ Contenus Explicites /!\   Dim 13 Mai 2018 - 13:56





Avec
Haruka


Une danse au bal des monstres…



La jeune femme avait retracté ses ailes, en effet, ils passeraient de manière sure plus inaperçus.
L’ange avait répondu à la courbette du vampire par une révérence. Gabriel sourit à ce geste.



- Et bien il fallait dire que vous n’étiez pas simple à trouver. J’ai erré dans le manoir pendant plus d’une heure à votre recherche.


Le vampire fit une tête surprise. Il ne s’attendait pas à être si difficile à trouver. Mais il est vrai que lui, connaissait la demeure et non pas notre bel ange. Il s’amusa à imaginer l’ange dans les couloirs du manoir. Elle avait surement été arrêtée par de nombreux hommes dans cette tenue…
Mais cela rajoutait du piment au thème de la soirée, ne mettons-nous pas des masques pour changer d’identité ? Pour protéger notre identité diurne au profit d’une sombre identité nocturne ? Bien sûr que si !



-  C’est un lieu vraiment magnifique, j’ai rarement vu des manoirs comme cela.


Le rouquin leva les yeux autour de lui. Il était vraiment magnifique ce manoir, cela était sûr. Mais il préférait de loin poser ses yeux sur sa ravissante compagnie.
Ils furent arrêtés par de nombreuses personnes sur le chemin. Beaucoup de personnes reconnaissait le vampire et cela l’agaçait quelque peu, il était là pour s’amuser et non pas se voir proposer du travail ou raconter des vies qui ne l’intéressais pas du tout.
De plus certains convives avaient des regards appuyés sur Haruka, ce qui ne plaisait guère à Gabriel.
Il se sentit plus détendu une fois dans la salle de banquet et sa flute de champagne à la main.
Au vu du temps que mis la jeune femme à choisir quoi boire, le vampire comprit qu’il aurait dû prendre les devants et lui choisir quelque chose. Lui était habitué à ces mondanités.

Une fois qu’elle eut décidé de choisir le même breuvage que notre homme, Gabriel se permit un compliment envers l’ange :


- Votre tenue est vraiment éblouissante. Vous la portez divinement bien.

Il la fit tourner doucement, afin de pouvoir contempler de manière subtile toute la robe à nouveau.

- Parfaite pour une soirée comme celle-ci.

Il regarda l’ange boire une gorgée. Et manqua de rigoler.  Cela se voyait bien dans son regard quelle n’aimait pas ça, ou du moins, qu’elle n’était pas habituée à boire. Il sourit doucement à l’ange et pendant qu’elle demandait s’il connaissait l’hôte, l’entraina vers le balcon pour être plus loin des regards des convives indiscrets.

- Oui. Un assez vieux sorcier que j’ai connu peu de temps après mon arrivés en cette contrée.

Il se remémora leur rencontre quelque peu mouvementée. Mais finalement ils avaient travaillé ensemble. Une grande époque.

- Il a vécu assez longtemps pour amasser sa fortune qui nous fait l’honneur d’être en ces lieux ce soir. C’est un bon vivant, mais mieux vaut pas le croiser lorsqu’il a trop bu. Il ne sait plus se tenir.

En effet, notre vieux sorcier avait la réputation d’un homme de peu de vertu lorsqu’il était pompette… Comme notre vampire avant en fait.
Il sirota son verre en fixant la vue sur le jardin un moment. Il faisait bon, et la musique dans l’air donnait une ambiante agréable.
Il se tourna vers Haruka et prit le verre qu’elle tenait dans sa main de manière crispée pour le poser sur le rebord.


- Vous n’êtes pas obligée de boire vous savez. N’allez pas vous faire de mal.


Il fit un clin d’œil amusé. Il ne voulait pas qu’elle se sente obligée de faire quoi que ce soit.  Gabriel posa aussi son verre et tout en fixant son regard dans celui de sa cavalière il lui tendit le bras à nouveau :

- Venez, pour me pardonner de vous avoir fait me chercher, je vais vous montrer une des plus belles pièces de cette demeure

Il attrapa le bras de la jeune femme de nouveau et l’entraina avec lui sans attendre de réponse. La bâtisse avait beau être immense, il n’y avait que 2 étages au-dessus du jardin.
Il lui fit parcourir les couloirs, chaque pièce regorgeais d’œuvre d’art et richesses plus belles les unes que les autres.  Mais une fois la logique du manoir comprise, impossible de s’y perdre.
Mais la pièce que convoitait notre vampire était une des plus somptueuses de la maison.

La salle de bal.

Une musique provenant de nulle part l’emplissait. Des murs couverts de glaces et de dorures, quelques sièges et fauteuils des mêmes teintes. Entrer dans cette salle était comme entré dans un coffre rempli d’or.
Il se tourna vers Haruka. Sa robe reflétant des reflets elle semblait briller de mille feux. Serait ce un jeu jouer par l’esprit du vampire ? il ne saurait le dire.  


- Lors de notre nuit au cimetière, cela manquait de musique vous disiez.

Il recula d’un ou deux pas, toujours tout sourire :

- Que diriez vous de refaire une danse avec moi ?

Il s’inclina :

- Avec de la musique bien sûr, cette fois…

Il se dirigea vers la porte qu’ils avaient passer quelques instants auparavant et ferma la porte. Ils avaient la pièce rien que pour eux pour quelques temps comme cela.
Il retourna face à Haruka, laissant un sourire et plongeant son regard dans le sien.


Hors RP:
 

Codage par Libella sur Graphiorum


~~~~~~~~~~~~


RP en cours : Haru

Une autre signature ? oui oui :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruka Wesley
Apprenti attentif
avatar

Féminin Lion Cochon
Messages : 36
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 22
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Le Bal des Monstres [ PV Haruka Wesley ] /!\ Contenus Explicites /!\   Dim 13 Mai 2018 - 14:44

Haruka W. & Gabriel D.B.
«Le Bal des Monstres»



Il avait prit un air surpris quand elle lui avoua avoir passé une heure entière à le chercher dans le manoir. Elle, elle était plutôt rassurée de ne pas avoir fouillé cette immense maison durant toute la soirée. Forcément, avec une tenue comme la sienne, elle n’avait pu que s’attirer de nombreux regards, désireux pour les hommes, envieux pour les femmes, mais elle n’y avait pas prêté attention, beaucoup trop centrée sur le vampire. Finalement, quelques hommes courageux avaient essayé de l’aborder, sans franc succès. Et elle avait fini par le retrouver.

Haruka avait rapidement compris que Gabriel était agacé par toutes ces connaissances qui venaient surtout pour lui parler affaires. Elle écoutait d’une oreille attentive, en comprenant pas toujours ce qui se tramait. Cependant, elle n’avait clairement pas l’envie de gâcher sa soirée avec des plans sur la comète et elle avait fini par feinter une soudaine envie de boire, tout en posant une main possessive sur le torse de son cavalier.

La salle du banquet était tout aussi magnifique que le reste du manoir, et elle pensa qu’elle n’aurait pas assez de toute sa vie pour manger et/ou boire tout ce qui se trouvait à sa portée. Sa flûte à la main, Haruka se trouvait maintenant devant le vampire, et elle fût plus touchée par ses compliments qu’elle ne le montra. Elle ne put empêcher néanmoins un sourire venir illuminé son visage sombre et elle tourna lentement sur elle même quand il lui intima le mouvement. En temps normal, n’importe quelle femme se serait sentie gênée par tant d’attention mais Haruka trouva cela plutôt agréable, comme si elle s’y était déjà habituée. Elle porta une nouvelle fois le breuvage amer à ses lèvres, non sans une petite grimace et ses yeux vermeils se reposèrent avec avidité sur son cavalier.


- Merci. Votre tenue vous va également à merveille, je suppose que c’est grâce à vous que nous attirons autant l’attention.

Bien sûr, ce n’était qu’une petite taquinerie, mais il était vrai que les quelques personnes présentes dans la salle du banquet s’étaient éloignées pour les observer, comme si être à moins d’un rayon de cinq mètres d’eux allait les brûler. Enfin, elle n’allait pas s’en plaindre, elle n’était pas vraiment à l’aise avec toute cette foule. Gabriel l’entraina ensuite vers le grand balcon, tout en continuant leur conversation. Il lui avoua alors que l’hôte était un sorcier qu’il avait connu peu après son arrivée à Moonlight, qu’il était un bon vivant mais qu’il valait mieux l’éviter une fois qu’il avait vidé plusieurs verres. A peu près comme tous les hommes dut-elle se retenir de dire. Elle scruta alors les environs, cherchant des yeux un homme qui pourrait correspondre à la description. Elle ne mit pas tant de temps que ça à le trouver, entourer de beaucoup de personnes, il semblait encore tenir sur ses deux jambes. Alors qu’elle allait porter une nouvelle fois son verre à ses lèvres, Gabriel l’arrêta tout en lui retirant la flûte des doigts. Elle qui avait pensé être restée discrète, c’était plutôt raté.

- Il est vrai que je ne suis pas habituée à ce genre de boisson, concéda-t-elle non sans tourner le regard.

Lui, était plutôt amusé de la voir ainsi, ce qui acheva de la mettre dans une terrible gêne. Toujours plutôt sûre d’elle, il s’agissait du premier homme à l’atteindre comme ça, ce qui la fit douter. Mais elle n’eut pas le temps de se poser beaucoup de question, qu’il prit de nouveau son bras pour lui montrer, d’après ses dires, l’une des plus belles pièces du manoir. Ravie de pouvoir oublier sa gêne aussi rapidement, Haruka le suivit, faisant claquer ses talons sur le sol en marbre. Il l’emmena dans une pièce immense, dans un coin un peu reculé de la maison, elle était complètement vide, mais les tableaux et les tentures qui y étaient posés donnaient une impression de richesse et de chaleur qu’elle avait rarement vu. Il lui rappela les paroles qu’elle avait prononcé lors de leur rencontre au cimetière, lui proposant une danse avec de la musique cette fois-ci. Gabriel alla fermer la grande porte de la salle, les enfermant ainsi pour une durée limitée. Elle ne sut pas vraiment si elle devait paniquer à l’idée de se faire manger après cette danse, ou si elle devait simplement se laisser aller dans les bras du beau vampire.


- Et bien, je pense que je peux vous concéder une danse pour m’avoir attendu durant une heure entière.

Heureusement pour elle, elle avait pris de nombreux cours de danse dans son adolescence, et elle espérait ne rien avoir perdu. La musique se lança alors, lente et entraînante, et elle se retrouva dans les bras du vampire. Ils commencèrent à danser, les yeux dans les yeux, comme si plus rien n’avait d’importance autour d’eux. La main de Gabriel posée sur le bas de son dos lui donna un long frisson dans tout le corps et elle dût se retenir, non sans mal, de garder une distance convenable entre les deux corps. Déjà, parce que sa robe ne permettait clairement pas un tel rapprochement et qu’elle risquerait de s’abîmer, et ensuite, parce qu’elle n’était pas certaine de la réaction de Gabriel. Ils profitèrent ainsi de tout l’espace disponible pendant l’intégralité de la musique, tournoyant et virevoltant au rythme de la musique comme s’ils était en train de marcher sur un nuage. Rarement elle avait vu aussi bon danseur, et elle fut presque déçue quand les dernières notes de la musique résonnèrent dans la vaste salle.

~~~~~~~~~~~~

Rps en cours; Gabriel ~ Noctis


Dernière édition par Haruka Wesley le Jeu 17 Mai 2018 - 21:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Du Barry
Apprenti attentif
avatar

Masculin Sagittaire Coq
Messages : 44
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 24
Localisation : Quelque part dans la nuit
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Vampire
Age: 25 ans, en apparence (300 ans)
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Le Bal des Monstres [ PV Haruka Wesley ] /!\ Contenus Explicites /!\   Dim 13 Mai 2018 - 17:39





Avec
Haruka


Une danse au bal des monstres…



La jeune femme avait posé sa main contre son torse, ce qui, physiquement ne provoqua rien, mais dans l’esprit du vampire une étrange sensation l’envahit. Il avait peu de contact amicaux avec les gens, et ce geste, quelque peu possésif dans la situation le perturbait un peu.

Au regard émerveillée d’Haruka, le vampire comprit qu’elle admirait cette piece . Elle avais taquiner le vampire sur sa tenue. Il se sentait habillé comme tout les jours, mais leur duo avait de sure, une classe intersidérale.
De même sa déclaration sur l’alcool l’étonna, comment pouvait elle reussir à ne pas sombrer dans la folie avec tous ses actes de violences. Gabriel était impressionnée du mental d’acier qu’elle présentait.

Il attendait la main tendue. Son invitation de danse en suspens.


- Et bien, je pense que je peux vous concéder une danse pour m’avoir attendu durant une heure entière.

- En effet !


Gabriel prit l’ange dans ses bras, et à sa surprise, elle dansait très bien. Notre protocolaire avait appris les danse de salons à son plus jeune âge, c’était plus naturel que marcher.
Leurs regards ne se quittaient pas, les deux menaient la danse comme d’un commun accord. Le vampire posa sa main dans le dos de sa cavaliere et la tint un peu plus serrée contre lui. Un frisson parcouru l’ange. Il restait une distance bien plus que convenable aux yeux du rouquin mais il sentit une legere tension s’installer.

La salle était tout à eux. Dans les miroirs seules leur duo se reflettait. Ils étaient comme dans un rêve, un doux reve. Duquel ils furent tirés trop brutalement par la fin de la musique.
Comme si tout devenait sombre soudain. L’euphorie du rêve s’estompant.
Le vampire rompa le contact entre les deux danseurs, laissant son regard « ému » dlonger dans celui de sa cavaliere.
Il sourit et enchaina d’une voix basse :


- Merci pour cette belle danse Miss Haruka.

Il aurait dû dire « très » belle danse. Voila fort longtemps qu’il n’avais pas danser avec ce plaisir. Dans son fort interieur il mourrait d’envie de reprendre la jeune femme dans ses bras. Mais son frisson lors de leur danse fit reflechir Gabriel deux fois avant d’agir.
Il se tourna vers une glace pour s’y regarder un instant. Notre coquet vampire n’aimait pas forcement son reflet dans la glace, attention. Mais il y verifiait surtout ses tenues afins de ne pas laisser paraitre des parcelles de son etre qu’il cachait, soit son cou avec le ruban ce soir, et son torse.
Il contempla un instant la jeune femme dans le reflet de la glace. Il retrouvait bien sur l’ange sanguinaire rencontrer quelques temps plus tot, mais il découvrait une facette tellement à croquer.
Il fut tirer de sa rêverie par l’ouverture de la porte. Combien de temps avait duré leur danse ? Pour lui ce fut une éternité qu’il n’aurais pas voulu quitter.
Le vampire salua les personnes entrantes, elles n’étaient pas nombreuses bien sur mais la plupart étaient bien éméchées.
Un des convives se dirigea vers lui, il était bien imbibé.


- Puis je emprunter votre cavaliere pour une danse ?

Le regard du rouquin devint glacial, si un regard pouvait tuer ce serait celui-ci. Il n’y aurait pas eu plein de gens à cette soirée, il l’aurait sans douter frapper. L’envie le démengait. Mais il finit par répondre froidement :f6633]- Nous allions changer de piece. Je vous laisse danser avec mademoiselle en rouge la bas, elle vous dévore des yeux.

[i]Le démon regarda la personne que désignait Gabriel. Une démone cornue à la robe flamboyante. Le démon fit un clin d’œil au vampire avant de partir de l’autre coté de la pièce.
Ce dernier ne s’était même pas rendu compte que le vampire avait usé de son charme sur ce dernier… Pathétique comme l’alcool rend bete.
Il attrapa rapidement la main d’Haruka et l’entraina avec lui.
Ils durent traverser des couloirs remplis de convives, et pour éviter de ne perdre sa cavalière dans les méandres de la foule il la serra contre lui.
La fête battait toujours son plein, autour d’eux rires et joies envahissait l’espace. Ils gratifiaent les deux personnes de regards envieux , où lourds de sous entendus.
Quels sous entendus ?
Il savait que la plupart le reconnaissait. Et pour eux un vampire ne traine avec une femme que pour la vider de son sang sans une seule once d’hésitation.
Il finit par entrainer L’ange dans le jardin de nouveau. Il y avais moins de monde et la pluspart ne pensait qu’a profiter de la fraicheur avant de retourner festoyer.
Les deux danseurs se dirigerent vers la fontaine. Cette derniere était éclairé par plusieurs bougies flottant dans les airs.
Il se tourna vers la jeune femme :


- Voila, nous serons un peu plus tranquilles maintenant.

Il ne la lacha pas. Il fixa son regard qui derrière ce masque paraissait encore plus intense. Il passa sa main dans le cou de la jeune femme pour y chasser les quelques mèches rebelles de sa coiffure qui pendant la danse avaient virevoltés.
Gabriel fut parcouru d’un frisson alors qu’il passait sa main dans la nuque de la jeune femme. Son corps était brulant comparé à la peau froide du vampire ou était ce encore un jeu d’esprit du vampire ? A ce stade il ne savait plus rien. Il retira sa main de la nuque de la jeune femme pour la glisser le long de son bras et attraper sa main.
Il s’asseye sur le bord de la fontaine, intimant Haruka de faire de même en ne lâchant pas sa main.


- Je vous ais un peu malmené, asseyez vous, le dédale des couloirs n’est pas des plus agréables avec ce genre de chaussures n’est ce pas ? Reposez donc vos pieds !

Il sourit de toutes ses dents. Il changeait de sujet certes, mais son esprit restait accaparé par le regard de la jeune femme. Il aurait pu s’y noyer.

- Si vous aviez voulu danser avec ce démon je ne l’aurais permis, je vous veux pour moi seul ce soir…

Il s’arrêta dans sa phrase un court instant pour se rapprocher du visage de la jeune femme :

- J’espère que cela ne vous Dérange pas.

Il l’avait murmuré à l’oreille de l’ange. Il savait ses jardins remplis d’oreilles indiscrètes.
Sa main qui tenait sa main se posa dans le dos de l’ange doucement. Donnant un aspect protecteur au vampire.



Codage par Libella sur Graphiorum



~~~~~~~~~~~~


RP en cours : Haru

Une autre signature ? oui oui :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruka Wesley
Apprenti attentif
avatar

Féminin Lion Cochon
Messages : 36
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 22
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Le Bal des Monstres [ PV Haruka Wesley ] /!\ Contenus Explicites /!\   Dim 13 Mai 2018 - 18:50

Haruka W. & Gabriel D.B.
«Le Bal des Monstres»



Il était impressionnant de voir à quel point une danse pouvait vous retourner. Et celle-ci brisa complètement la carapace qu’Haruka avait mis tant de temps à se forger. Plongée dans les yeux mordorés du vampire, elle fut légèrement déçue quand la musique prit fin. Cela cassa la petite bulle dans laquelle ils s’étaient enfermés sans vraiment le vouloir. Malheureusement, Gabriel s’éloigna bien trop vite d’elle, ce qui manqua de la vexer. Néanmoins, elle n’eut le temps de répliquer quoi que ce soit que les portes s’ouvrirent pour laisser passer les invités. Ils étaient restés en train de danser si longtemps que ça ? Elle n’en avait pas eu l’impression, mais elle était plus retournée par cette danse qu’autre chose. Elle l’avait observé regarder son reflet dans le miroir, réajustant sa tenue par la même occasion. Cependant, elle était trop subjuguée par son élégance qu’elle ne remarqua même pas qu’il était maintenant lui-même en train de l’observer. Finalement, de nombreuses personnes vinrent à leur rencontre, saluant le vampire poliment. Elle se contenta de faire quelques petites révérences, ne souhaitant pas prendre part aux diverses conversations.

Un démon s’approcha d’eux, légèrement titubant, ce qui alerta Haruka sur son état. Elle fronça les sourcils, se rapprochant de Gabriel, comme si il pouvait lui servir de bouclier. Toutes ses convictions s’étaient envolées, et elle se retrouvait comme un oiseau pris en cage, mais par dieu que cette cage était agréable. Le démon demanda à son cavalier si il acceptait, qu'il l’emprunte ?! Ce manque cruel de courtoisie à son égard manqua de faire rater un battement de coeur à la jeune femme, surtout qu’elle était juste à côté. Elle leva la tête vers le vampire, il semblait énervé par le comportement de l’homme, et sans vraiment refuser, il l’invita à se diriger vers une autre femme.

Encore une fois, elle n’eut le temps d’ouvrir la bouche que le vampire prit sa main dans la sienne et l’entraina à travers le dédale de couloir. Plus le temps passait, plus il semblait y avoir du monde, si bien qu’elle se retrouva littéralement collée à Gabriel, non pas que ça lui déplaise. De nombreux regards se posaient sur eux lors de leur passage, tellement insistants que l’ange se demanda si elle n’avait pas quelque chose sur le visage. Elle passa discrètement une de ses mains dessus, au cas où et elle regarda les alentours. Ils étaient de retour dans le jardin, une magnifique fontaine se dressait devant elle, des bougies flottantes tout autour. Un mystérieux air de romantisme régnait dans ses lieux, et bien qu’en temps normal cela l’aurait complètement rebutée, voire dégoûtée, elle trouvait cette atmosphère reposante.


- Oui, effectivement, je ne pense pas qu’on viendra nous déranger ici.

Il avait eu une réaction plutôt protectrice avec elle finalement, et en tant que femme forte et indépendante, elle devrait très mal le prendre, cependant, il ne semblait pas vouloir s’imposer à elle. Debout face à lui, elle sentit sa main s’aventurer dans sa nuque, seulement pour y chasser ses mèches rebelles. Un nouveau frisson la parcourut au contact de la froideur de sa main. Bien sûr, elle ne s’attendait pas à un contact chaud, mais cela la surprit quand même. Ses yeux vermeils plongés dans ceux du vampire, elle n’aurait jamais cru qu’il lui fasse tant d’effet. Sa main descendit ensuite pour attraper la sienne, laissant sur son passage, un long sillon froid sur son bras. Elle s’assit à côté de lui sur la fontaine, mettant ses jambes sur le côté et elle cligna plusieurs fois des yeux sous les paroles de Gabriel.

- Il est vrai qu’il est rare que je marche aussi vite avec ce genre de chaussures, mais ce trajet n’avait absolument rien de désagréable.

Il revint ensuite sur l’épisode du démon, quelques minutes plus tôt, et il surprit la jeune femme en lui avouant qu’il n’aurait pas accepté de la voir danser avec un autre. De toutes façons, ce n’était clairement pas dans ses attentions, mais la petite pointe de jalousie qu’elle sentit dans sa voix éveilla tous ses sens. Au fur et à mesure qu’il approchait son visage du sien, elle sentit ses joues s’empourprer légèrement. Il murmura une dernière phrase contre son oreille et elle leva sa main de libre pour la nicher dans les cheveux du vampire tandis que la sienne allait se poser dans son dos.

- Ce qui m’aurait dérangé, c’est que vous n’ayez eu aucune réaction. Et puis, je suis venu ici pour vous, et non pour aller danser avec un quelconque démon.

Haruka avait également murmuré sa phrase, comme si elle lui avait dit un secret, hors, elle avait décidé de ne pas cacher éternellement son attirance pour le vampire. Malgré tout, elle ne pouvait se persuader de lui tomber dans les bras comme ça. Orgueil de femme sûrement. Elle attrapa une mèche de ses cheveux entre ses doigts, sentant encore le souffle du vampire contre son cou. Il devait avoir une parfaite maîtrise de lui même pour ne pas plonger immédiatement ses crocs dans sa peau. Sa main quitta ses cheveux pour venir tracer le contour de son visage, s’attardant sur ses lèvres.

~~~~~~~~~~~~

Rps en cours; Gabriel ~ Noctis


Dernière édition par Haruka Wesley le Jeu 17 Mai 2018 - 21:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Du Barry
Apprenti attentif
avatar

Masculin Sagittaire Coq
Messages : 44
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 24
Localisation : Quelque part dans la nuit
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Vampire
Age: 25 ans, en apparence (300 ans)
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Le Bal des Monstres [ PV Haruka Wesley ] /!\ Contenus Explicites /!\   Dim 13 Mai 2018 - 21:32





Avec
Haruka


Une danse au bal des monstres…


La jeune femme était parcourue d’un frisson. Gabriel se demanda un instant si son frisson était signe de réaction positive ou simplement du froid.
Ses yeux qui ne s’arrêtaient pas de cligner, ce qui ne manqua pas de faire sourire notre rouquin. Etait-elle autant en pamoison que lui ?
Elle leva sa main contre sa joue et attrapa une mèche de cheveux.


- Ce qui m’aurait dérangé, c’est que vous n’ayez eu aucune réaction. Et puis, je suis venu ici pour vous, et non pour aller danser avec un quelconque démon.

Le vampire se laissa à rire doucement, heureux d’entendre cela. Entendu, c’était peine dire tellement le murmure de l’ange était faible mais irrésistible. Qu’aurait il dit si elle avait dit l’inverse ? Surement rien. Mais la son égo s’en trouva bien fort aise.
La main de sa cavalière partie de ses cheveux pour glisser le long de son visage et s’arrêta sur ses lèvres.
Un éclair traversa l’esprit de notre vampire, un éclair d’envie foudroyant. Il embrassa le doigt vagabond de l’ange et sourit.
La main qu’il avait posé dans le dos de la jeune femme la rapprocha un peu plus de lui. Contre lui il sentait son cœur battre la chamade, ce qui ne fit pas disparaitre son sourire. Un rythme saccadé, qui donnait encore plus envie à Gabriel de la serrer dans ses bras.
Sa seconde main pris la nuque de la jeune femme en otage. Il la tenait entre ses bras, dans un silence intense. Dans son esprit 15000 scénario se jouaient.
Le premier qui lui venait à l’esprit ? Qu’il se laisse aller à embrasser sa cavalière et qu’elle parte en courant. C’est bien connu, les vampires à part le sang rien ne les intéresse. Après il y avais celui ou le vampire n’arrivait pas à se contrôler, déjà plus effrayant.

Il resta la un moment, comme bloquée avec ses réflexions intérieures. Une bougie passa prêt d’eux, laissant une chaude lueur éclairé leurs visages.
Le vampire souris doucement. Il avait choisi quel scénario tenté.


- Haruka ?

Elle semblait fiévreuse, son regard était ardent. Il la dévora du regard et approcha son visage du sien.
Il ne sut pas vraiment ce qui provoqua la suite mais il voulut faire durer le plus longtemps cet instant.
Un baiser intense.
Plus rien n’existait autour d’eux. Il avait posé ses lèvres contre celles de l’ange avec grande délicatesse. Comme si la toucher risquait de la cassée. Qui aurait dit qu’une rencontre dans un cimetière finirait la ? sur une fontaine, avec deux âmes esseulées, dans les bras l’uns de l’autres.
Lorsqu’il interrompu le baiser. Il n’osa pas la regarder et baissa les yeux. Déjà car il risqua de recommencer dans la seconde même.
Il rompit le contact en douceur. Inspirant profondement comme pour reprendre une respiration coupée.
La, promptement, une petite voix dans son esprit disait « mords la », incessante petite voix misérable.
Si on pouvait penser que ce geste aurait apaisé la tension entre nos deux danseurs il n’en était pas moins du monde. Chaque parcelle du cerveau de notre vampire était brumeuse. Il attendait avec tristesse le départ imminent de l’ange…
Il ne doutait pas de son charme loin de la, il se savait séduisant. Mais il aurait été présomptueux de dire que cela ne lui avait pas traverser l’esprit que ce scenario se produire.

Il éprouvait une fascination pour la jeune femme…. Mais était-elle réciproque ?



Codage par Libella sur Graphiorum


~~~~~~~~~~~~


RP en cours : Haru

Une autre signature ? oui oui :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruka Wesley
Apprenti attentif
avatar

Féminin Lion Cochon
Messages : 36
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 22
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Le Bal des Monstres [ PV Haruka Wesley ] /!\ Contenus Explicites /!\   Dim 13 Mai 2018 - 22:10

Haruka W. & Gabriel D.B.
«Le Bal des Monstres»



Ce fut sûrement au moment où il embrassa le bout de son doigt que l’esprit d’Haruka vrilla complètement. Elle dut se retenir, plutôt difficilement il fallait se l’avouer, de lui sauter dessus et de l’allonger là, sur le rebord de la fontaine. Après mûre réflexion, elle allait sûrement attirer l’attention sur elle en faisant ça, alors elle opta pour la solution la plus langoureuse, attendre qu’il fasse le premier pas. Il y avait peu de chances qu’il ne le fasse un jour, elle s’en doutait, mais bon, l’espoir faisait vivre comme on pouvait le dire. D’un geste puissant, il la rapprocha encore un peu plus de lui, et elle se sentit happée par sa présence. Jamais elle n’avait connu de telles sensations, même avec Ryu, et pourtant elle l’avait aimé de tout son coeur. Sa main se posa ensuite dans sa nuque, comme précédemment, mais cette fois-ci, elle n’eut aucun frisson, attendant impatiemment ce contact.

Puis, il murmura son prénom, comme un appel, ou comme une demande silencieuse. Elle resta interdite quelques secondes, se demandant si le silence n’était pas la meilleure des réponses à sa question, si il s’agissait bien de cela.

Il l’avait toujours appelé « Miss Haruka » alors forcément, toutes ses barrières tombèrent à l’entente de son prénom sans le moindre signe de politesse. Elle en avait sans doute besoin, qu’il brise cette manière beaucoup trop formelle de lui parler. Alors qu’elle avait enfin trouvé les mots pour lui parler, elle sentit ses lèvres de poser sur les siennes, dans une douceur infinie. Jamais ô grand jamais, elle n’aurait pensé que le vampire pouvait cacher cela en lui, et que c’était une agréable surprise. Bien que plutôt étonnée par le geste de Gabriel, elle ne perdit aucune seconde avant de répondre à son baiser, dans une tendresse toute aussi infinie que la sienne. Rarement elle avait été embrassée comme ça, et cela changeait des baisers bestiaux qu’elle avait autrefois échangé avec des personnes peu recommandables de la rue de l’ombre. Ses mains vinrent se poser sur le torse du vampire, essayant par ce geste d’avoir un maximum de contact physique avec lui.

Mais toutes les bonnes choses avaient une fin, et le vampire éloigna son visage du sien. Alors qu’elle pensait qu’il serait plein de fierté, après tout, elle n’était pas comme toutes les autres femmes, il baissa le regard, l’air peiné. Embrassait-elle si mal que ça ? Aucun de ses amants ne s’en étaient jamais plein pourtant. Elle se mordilla la lèvre, se fichant pas mal de savoir si elle allait se la faire saigner ou pas. Ses dents se plantèrent avec force dans ses lèvres charnues. Elle ramena ses mains sur ses jambes, serrant les poings par la même occasion. Elle était aussi déçue qu’énervée contre elle-même. A quoi pensait-elle en se donnant ainsi à un vampire ? Qu’il allait vouloir se restreindre à sa seule présence et en oublier toutes les tentations qu’il pouvait avoir ? Elle grimaça, le sang coulant le long de son menton sans qu’elle ne s’en rende vraiment compte.


- Excusez moi, je pense qu’il est temps que je m’en aille.

Sans vraiment prendre le temps d’attendre sa réponse, elle se leva du bord de la fontaine, et elle s’enfuit, littéralement. Il n’avait même pas levé le regard vers elle, alors pourquoi resterait-elle assise à l’attendre ? Son mauvais caractère avait repris le dessus bien plus vite qu’elle ne l’aurait pensé, et elle en voulut terriblement au vampire d’avoir agis de la sorte. Elle en venait presque à regretter ce baiser, qu’elle avait pourtant adoré.

A force de marcher rageusement dans les couloirs du manoir, cherchant la sortie qu’elle n’arrivait pas à trouver, elle avait laissé des gouttes de sang derrière elle. Mais avec tous les vampires qui étaient de sortie, ce n’était clairement pas une si bonne idée que ça, de se laisser saigner ainsi. Ses yeux s’ouvrirent en grand quand elle vit enfin la porte d’entrée, mais un torse s’imposa face à elle, si soudainement qu’elle se retrouva à terre. L’homme, d’une trentaine d’années, avait les yeux rouges sang et des canines acérées, il s’accroupit face à Haruka, et il passa un de ses doigts sur son menton, essuyant le sang qui y coulait. Il porta ensuite son doigt à sa bouche, et se délecta du sang de l’ange, comme si il s’agissait du plus pure des mets. Elle fit une grimace, quel être infâme. Il rapprocha à nouveau sa main d’elle, et elle la repoussa violemment, ce qui ne sembla pas du tout lui plaire. Et là, tout dérapa très vite, elle se retrouva bloquée face contre un mur, le souffle d’un homme dans son cou. Il planta ses crocs dans sa peau, lui faisant pousser un horrible cri de douleur. Elle essaya d'attraper son revolver qui se trouvait à sa cheville, mais sa robe était tellement encombrante qu'elle ne réussit pas à se pencher assez pour le détacher de sa sangle. Le pire dans cette histoire, était que personne, vraiment personne ne semblait faire attention à ce qui était en train de se dérouler. Comme si il était normal que les vampires s'abreuvent en plein milieu d'une soirée mondaine. Sûrement la prenaient-ils pour ce genre de fille facile qui se donnait au premier vampire croisé pour un peu d'adrénaline?

Elle ferma les yeux, ne voulant pas crier une nouvelle fois. Elle ne lui donnerait certainement pas ce plaisir, elle en était sûre et certaine, elle préférait mourir. Peu à peu, elle sentit ses forces la quitter, et elle grinça des dents, se maudissant soudainement d'avoir laisser Gabriel en plan. Après tout, c'était grâce à lui qu'elle n'avait pas encore été abordée lors de cette soirée.

~~~~~~~~~~~~

Rps en cours; Gabriel ~ Noctis


Dernière édition par Haruka Wesley le Jeu 17 Mai 2018 - 21:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Du Barry
Apprenti attentif
avatar

Masculin Sagittaire Coq
Messages : 44
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 24
Localisation : Quelque part dans la nuit
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Vampire
Age: 25 ans, en apparence (300 ans)
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Le Bal des Monstres [ PV Haruka Wesley ] /!\ Contenus Explicites /!\   Lun 14 Mai 2018 - 11:56





Avec
Haruka


Une danse au bal des monstres…



Alors qu’il remontait le regard vers l’ange, il put voir le visage de l’ange, étonnamment sombre. Qu’elles pensées la traversait ?
Elle se mordilla la lèvre jusqu’au sang ce qui alarma quelque peut notre vampire. Il allait pour prendre le visage de l’ange entre ses mains qu’elle se levait :


- Excusez moi, je pense qu’il est temps que je m’en aille.

Il se redressa mais l’ange avait déjà pris la fuite à une vitesse folle. Comment pouvait elle courir avec ses chaussures déjà ?
Devant lui dans le dédale du jardin et des escaliers il voyait la femme qu’il venait d’embrasser courir.
Il avait prévu ce scénario, il était persuadé que c’était ce qui allait arriver. Une sombre colère contre lui-même l’emprunt. Pourquoi avoir tout gâché ?
Il se leva et pris la route du manoir. Il allait oublier cela avec de l’alcool. Et de l’alcool fort.
Tout le monde s’était tourné vers les deux protagonistes, mais encore plus sur la jeune femme en fuite.
Dans ces soirées, rien n’allait jamais et personne n’était surpris de rien. Généralement ce genre de fête finit en taudis remplis de cadavres et personnes trop ivres pour repartir.
Soudain, un détail attira son attention. Un infime détail.
Du sang.
Il repensa soudain à la blessure à la lèvre d’Haruka. Mais si lui avait pu faire attention à cela, n’importe lequel des vampires de la soirée avait pu le faire.
Dans son esprit tout s’emballa. Il connaissait la population présente dans le manoir et son regard devint glacial, meurtrier.
Il fallait la retrouver et vite.

Il partit en courant. Arrêtés par les foules de convives éméchés, mais rien n’y faisait, une seule pensée l’obsédait la retrouver à tout prix.
Au vus des traces de sang notre ange s’était vite perdu dans les dédales du manoir, ce qui fit s’agacer notre vampire. S’il n’avait pas été bien élève il aurait poussé un juron dans son impuissance.
Il entendit soudain un cri.
Un cri qui glaça notre vampire et réveilla en lui un instant meurtrier. Trop tard.

Il se dirigea vers le cri. Etonnamment il était assez près de là où se trouvait le vampire et dans un couloir bondé de monde.

Lorsqu’il vit la scène, ces yeux habituellement mordorés étaient si sombres de colère que l’on aurait cru notre vampire perdu.
Haruka placardée au mur par un congénère de Gabriel, l’air affolée et en même temps totalement vide. Le vampire, à peine plus grands que notre rouquin. Il avait posé ses mains sur l’ange, déjà là il était dans le pétrin. Mais en plus de cela il mordait actuellement la femme qu’il embrassait quelques minutes plus tôt.
Un cri de douleur resonna au fond de Gabriel, il se faufila au milieu du monde qui se moquai éperdument de leurs affaires. Et tant mieux car cela n’allait pas aller en s’arrangeant.

Gabriel attrapa l’épaule du vampire et tira de toutes ses forces sur ce dernier qui lâcha prise laissant tomber comme une poupée la jeune femme au sol.
Une fois face à face les deux vampires se toisaient, toutes canines dehors. Tels deux loups prêts à se lutter la bataille pour devenir l’alpha.
La présence de sang sur le lieu fit monter d’un cran la tension.

Autour d’eux un espace c’était formé, juste pour éviter les dommages collatéraux.
L’agresseur d’Haruka était sans peine plus fort physiquement que notre rouquin mais Gabriel n’avait pas peur. Il savait que s’il mourrait la maintenant, Haruka aussi.
Perturbé dans son repas, ce fut l’assaillant qui porta le premier coup que Gaby contra assez aisément. Il tenait dans sa main le poing de son adversaire non sans peine. Il ne put empêcher l’autre poing de s’abattre.
Un crac sinistre le fuit siffler. Il attrapa le cou de son adversaire et serra fort. Ce dernier finit par plaquer Gabriel au sol de tout son poids.
Ils luttèrent pendant un instant comme cela, s’assenant coups sur coup. Claquement de dents et sifflement inutiles d’intimidations entre deux vampires.

Le regard de Gabriel se posa sur l’ange derrière lui, le regain de rage qui lui vint lui permis de mettre fin au combat de manière magistrale.
Après avoir repoussé son adversaire a l’aide d’un coup de pied bien pensé il se redressa, et alors que son adversaire allait faire de même, son épée siffla.

Le ploc, que fit la tête du vampire au sol rendit la pièce muette. Tout le monde avait les yeux tournes vers eux.


- On ne touche pas à ce qui ne nous appartient pas…

Le vampire repoussa le corps inerte de son adversaire par terre et jeta un regard noir, et lourds de sous-entendu autour de lui.
Une fois l’adrénaline redescendu il se précipita au chevet de l’ange, rengaina son arme. Elle était glacée. La plaie laissé par les crocs du maintenant défunt vampire laissait échapper un flot de sang léger.
Il souleva la jeune femme et la pris dans ses bras, ses épaules d’un cotés et les genoux de l’autre. Il n’eut pas de mal à se frayer un passage ainsi, tout le monde s’écartait.
Le vampire chercha une salle vide ou il put déposer l’ange. Il trouva un petit salon. Il s’empressa de poser la jeune femme et de s’assoir à ses côtés. Il passa sa manche contre sa joue et son cou, pour enlever un tant soit peu ce sang avant d’appuyer sur la plaie.

Il savait que cela serait douloureux pour Haruka, mais s’il n’arrêtait pas le saignement de cette manière elle ne rouvrirait jamais les yeux.


- Je suis tellement désolé…

Il s’en voulut de ne pas avoir eu la rapidité pour la rattraper, si elle était l’étendue et épuisée c’était sa faute.
Il passa son autre main sur le contour du visage de la jeune femme et s’approcha :


- Tu ne crains plus rien maintenant…

Il déposa un léger baiser sur ses lèvres, tremblant quelque peu.


Codage par Libella sur Graphiorum


~~~~~~~~~~~~


RP en cours : Haru

Une autre signature ? oui oui :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruka Wesley
Apprenti attentif
avatar

Féminin Lion Cochon
Messages : 36
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 22
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Le Bal des Monstres [ PV Haruka Wesley ] /!\ Contenus Explicites /!\   Lun 14 Mai 2018 - 22:19

Haruka W. & Gabriel D.B.
«Le Bal des Monstres»



Haruka se sentit littéralement tomber dans l’inconscience mais soudainement les crocs du vampire lui furent arrachés du cou. Un nouveau cri sortit de ses lèvres sous la douleur et elle se sentit tomber par terre comme un vieux chiffon. Elle porta une main tremblante à son cou, regardant son sauveur. Elle reconnut aisément Gabriel, malgré le voile qui restait devant ses yeux. Elle fit cligner plusieurs fois ses paupières, non, elle ne devait pas s’évanouir maintenant. Il commença à se battre avec l’autre vampire, sous les yeux des nombreux invités. Un petit cercle s’était formé autour d’eux, comme si ils regardaient un combat de coq, et c’était un peu le cas malgré tout. Elle fit une grimace, pourquoi se battait-il pour elle alors qu’il s’était montré si indifférent après leur baiser ? Se sentait-il coupable ? Dans ce cas-là, il ne devrait même pas perdre de temps à essayer de la protéger ainsi.

Le combat se prolongea pendant de longues minutes, et bien que Gabriel semblait en mauvaise posture, il réussit à reprendre le dessus, juste après lui avoir jeté un coup d’oeil. Elle ne fut pas plus choquée que ça en voyant le vampire trancher la tête de son agresseur. Haruka soupira longuement, attendant qu’une âme charitable vienne la relever. Une nouvelle fois, cette âme charitable fut Gabriel, et il la prit doucement dans ses bras. Elle se blottit contre lui, respirant son parfum qui la faisait tant planer, et elle ferma les yeux, profitant juste de sa présence. Ils traversèrent plusieurs couloirs, si rapidement qu’elle eut beaucoup de mal à ne pas sentir sa tête tourner. Puis, il la posa délicatement sur un petit canapé et elle soupira d’aise. Néanmoins, ce plaisir ne dura pas longtemps puisqu’il appuya sans réelle délicatesse sur sa plaie pour arrêter l’afflux de sang. Elle grimaça et elle serra les poings, ne souhaitant pas passer une nouvelle fois pour une femme faible, déjà qu’elle s’était faite avoir bêtement. Haruka rouvrit légèrement les yeux quand il passa sa main sur son visage, et elle fut plus qu’étonnée de sentir ses lèvres sur les siennes. S’était-elle trompé sur sa réaction plus tôt dans la soirée ? Elle leva une main tremblante vers le visage du vampire et elle lui pinça légèrement la joue.


- Je pense qu’il va falloir que tu m’expliques à quel moment j’ai commencé à t’appartenir.

Elle n’avait pas oublié les paroles qu’il avait prononcé après avoir décapiter l’autre vampire, et elle lui fit un petit sourire, signe qu’elle ne lui disait pas ça méchamment. Elle s’installa un peu mieux dans le canapé, et elle se trouva étrangement faible. C’était donc cet effet-là que provoquait une morsure de vampire ? Comment pouvait-on en être accroc comme certaines personnes ? Elle ne comprenait pas. Cette douleur était insoutenable, et elle ne voulait plus la revivre de si tôt. Elle plongea son regard vermeil dans celui mordoré de Gabriel, et elle fut rassurée de ne plus y voir son envie de meurtre.

- C’est à moi de m’excuser finalement, je n’aurais pas du partir comme ça. J’ai été vraiment bête.

Haruka ne reconnaissait que rarement ses torts, mais sur ce coup-là, elle avait réellement manqué de jugeote. Elle s’était enfuie, la bouche en sang, en plein dans un nid de vampire, comment avait-elle pu penser qu’elle pourrait s’en sortir vivante. Mais en plus d’avoir mis sa propre vie en danger, elle avait aussi mis celle de Gabriel et rien que pour ça elle s’en voulait. Elle prit la main libre du vampire et elle la lia à la sienne, entrelaçant leurs doigts. Sa petite main frêle et tremblante était ridicule comparée à la main robuste et beaucoup plus massive du roux.

- Je suis désolée d’avoir gâcher ta soirée, toi qui m’avait invité pour passer du bon temps, tu t’es battu et blessé à cause de moi.

Sa tête tournant déjà beaucoup moins qu’au début, elle réussit à se redresser un peu et elle se cala contre les accoudoirs du canapé. Elle n’avait qu’une seule envie, se blottir à nouveau dans ses bras, et ne plus jamais s’en séparer. Elle le regarda dans les yeux un long moment, et elle se laissa tomber en douceur contre lui, nichant sa tête dans son cou.

~~~~~~~~~~~~

Rps en cours; Gabriel ~ Noctis


Dernière édition par Haruka Wesley le Jeu 17 Mai 2018 - 21:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Du Barry
Apprenti attentif
avatar

Masculin Sagittaire Coq
Messages : 44
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 24
Localisation : Quelque part dans la nuit
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Vampire
Age: 25 ans, en apparence (300 ans)
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Le Bal des Monstres [ PV Haruka Wesley ] /!\ Contenus Explicites /!\   Mar 15 Mai 2018 - 0:18

Au contact de la blessure, la jeune femme se crispa. Gabriel savait bien que cette douleur était insoutenable, mais c'était une femme forte il n'en doutais pas.
En réponse à son baiser il se fit pince la joue. Ce geste ne manqua pas de raviver la douleur du coup qu'il avait reçu un peu plus tot. Il avait beau etre fort, il avait quand même pris une sacré droite.



- Je pense qu'il va falloire que tu m'explique a quel moment j'ai commencé à t'appartenir.


- Depuis le début voyons !!

Il lui fit un sourire ravageur. Il disait cela avec humour bien sur, il ne considererait plus jamais femme pour acquise, un fois suffisait.
Il la laissa redresser quelque peu et arreta de toucher la morsure de son cou, ce genre de blessure cicatrisait rapidement, fin connaisseur.

Le vampire tourna le regard en rajoutant :


- Tu ne sentiras plus rien demain, rassure toi.

Il passa sa main dans la nuque de la jeune femme, elle semblait si froide soudainement et il eu un air peiné. Lorsque l'ange plongea son regard vermeil, déja moins faible dans le regard du vampire.

-C'est à moi de m'excuser finalement, je n'aurais pas du partir comme ca. J'ai été vraiment bête.

Dans son esprit, Gabriel était bien d'accord. Qu'elle idée que de s'enfuir dans cet état au milieu de plein de vampire. Mais il ne pouvait en vouloir à l'etre fragile qui lui enlacait la main avec une tendresse pas du tout habituelle.
Il enleva sa veste en piteux état et souris :


- Je ne dirais pas cela. Je dirais que tu aimes le danger, nous mettres en danger plus précisement.

Il repensa à cette nuit dans le cimetiere. Serait ce chaque fois le même scénario lorsqu'ils se verraient ? En soi, cela ne le dérangerais pas se disait il.
Même si la main d'haruka restait beaucoup trop froide, le vampire la voyait peu à peu reprendre contenance. Etait il arrivé si tard que cela ? Quelques secondes de plus et il se pourrait qu'il n'aurais pas pu la sauver. Avoir cette pensée si triste le brisa un peu.
Il allait surenchérire sur sa boutade mais haruka ne lui en laissa pas le temps. S'excusant à nouveau, d'avoir gacher une soirée destiner à du loisir.

Il devint tout d'un coup trés serieux tandis qu'il était fixé par la jeune femme.


- S'il fallait le refaire, je le ferais. Sois en sure.

En disant cela, il formulait une promesse. Surement difficile à tenir vu le personnage qu'était Haruka, mais il le pensais vraiment.
Alors qu'elle se blotissait dans ses bras, le vampire eu un frisson. Avoir ce corps si frèle contre lui. Il aurait voulu ne plus jamais bouger de sa vie.
Dans son esprit, tout était en pagaille. Entre la douleur de sa joue, la faim, l'envie, le desespoir, et... de l'amour ?
Jamais il n'aurait cru cela possible, la présence de sentiments amoureux en sa personne depuis ces temps révolus. Certes comme beaucoup d'homme le désir ne l'avais jamais quitter, mais l'amour lui...
Gabriel s'était toujours interdit, de retomber amoureux. Comment ce brin d'ange avais pu, avec une facilité deconcertante, raviver cette flamme ?
Il serra son emprise autour de la jeune femme.

Notre roux préféré commenceait doucement à ressentir la chaleur de la jeune femme. Il avait dit que cela était rapide comme régénération, mais il en était presque décu, il aimait le pretexte pour rester la.
Dehors il y avais du bruit, un quelconque ramdam surement du à la venue de personne pour evacuer la carcasse du vampire.
Combien de temps allait durer ce moment ? Qu'elle image pouvait avoir la jeune femme dans son esprit ? Elle avait la preuve par 10 que notre vampire amoureux était comme tous les vampires, digne d'une bete monstrueuse.
Comme pour chasser cette mauvaise idée de son esprit, il pencha le visage de la jeune femme vers lui, toujours avec ce petit sourrire, il voulait changer le scénario.

Cette fois son baiser ne s"arreta pas de suite, en plus d'une simple envie d'embrasser à nouveau a jeune femme pour effacer l'atroce souvenir précédent, son baiser se fit
plus intense. Le vampire fut surpris de sentir le gout du sang de l'ange lors du baiser, dans on élan émotionnel il avait totalement oublier cette petite coupure à l'oigine de tout.
Mais en vrai, avouons le, il ne pensais plus à ce qui allais se passer après. Il s'en fichait. Il y avais déja eu le scénario de la fuite, que pouvait il arriver maintenant ?




~~~~~~~~~~~~


RP en cours : Haru

Une autre signature ? oui oui :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruka Wesley
Apprenti attentif
avatar

Féminin Lion Cochon
Messages : 36
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 22
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Le Bal des Monstres [ PV Haruka Wesley ] /!\ Contenus Explicites /!\   Mar 15 Mai 2018 - 20:01

Haruka W. & Gabriel D.B.
«Le Bal des Monstres»



Haruka ne se rendit compte de sa bêtise qu’une fois qu’elle le vit se crisper légèrement. Elle retira précipitamment sa main, ne voulant pas accentuer de nouveau la douleur. Après tout, il s’était quand même battu pour la protéger. Elle se contenta de le regarder dans la yeux, et ne put s’empêcher de sourire à l’entente de sa phrase. Cette dernière la touche plus qu’elle ne voulut l’admettre et elle se contenta d’hocher doucement la tête de bas en haut. Haruka essaya de ne pas craquer à nouveau sous son sourire et elle passa une main sur son visage pour se remettre complètement de ses émotions.

- Ce n’est pas comme si je m’inquiétais non plus. Déjà ma tête ne tourne plus alors c’est un bon point.

Alors qu’elle s’excusait de l’avoir mis ainsi en danger, il enleva sa veste qu’il avait sûrement abîmé en se battant, toujours par sa faute, et elle se força à tourner le regard, le trouvant encore plus sensuel en chemise. Elle en profita pour regarder tout autour d’elle, c’était une petite pièce, un petit salon qui devait servir de bureau à ses heures perdues, et encore une fois, il n’y avait pas beaucoup de meublé, excepté le petit canapé sur lequel elle se trouvait, et un bureau avec un fauteuil. Haruka reporta son attention sur le vampire quand il reprit la porte. Elle prit soudainement la tête d’une enfant prise en faute et elle baissa le regard, admirant les plumes de sa robe noire.

- Et bien en faite, j’attire le danger autant que je le cherche, alors j’ai l’impression de toujours me battre. Mais oui, finalement peut-être que j’aime cette dose d’adrénaline. Enfin, ce soir je m’en serais bien passé quand même.

Sa main dans la sienne, elle s’amusa à la caresser tendrement avec son pouce. Après avoir frôlé la perte de connaissance, elle n’était pas au meilleur de sa forme. Son teint était pâle, ses mains et ses jambes tremblaient encore et bien qu’elle gardait les yeux ouverts, elle savait que si elle avait le malheur de les fermer, elle allait s’endormir. Il lui fit la promesse de toujours se battre pour elle, et cette fois-ci, il réussit enfin à la faire rougir. Ses joues s’empourprèrent rapidement et elle souffla silencieusement pour essayer de les dissiper, en vain. Elle profita donc du fait d’avoir caché sa tête dans son cou pour ne pas avoir à s’expliquer sur sa réaction enfantine. Elle ne comprenait pas comment il faisait pour la mettre dans tous ces états, le faisait-il exprès même ? Elle n’en était pas certaine.

Haruka fut rassurée de voir qu’il ne la repoussait même, et qu’il répondait à son étreinte. Elle se blottit donc un peu plus contre lui, respirant son parfum à plein poumon comme si elle n’avait jamais respiré jusque là. Elle entendit le bruit du dehors que d’une seule oreille, après tout, tout le monde avait vu là où ils étaient allés, alors s’il fallait rendre des comptes, ils le feraient. Mais heureusement pour eux, personne ne vint casser cette bulle qu’ils s’étaient formés. Elle apprécia le moment comme rarement elle en avait apprécié jusque là. L’ange se mit à passer ses mains dans les cheveux du vampire, le coiffant complètement par la même occasion. Sa tête ne resta pas longtemps dans le cou de Gabriel, puisqu’il lui fit relever le visage pour l’embrasser à nouveau.

Ce baiser fut très différent du premier, déjà parce que la situation faisait que, et parce qu’ils avaient déjà goûtés à leurs lèvres précédemment. Haruka répondit donc à son baiser avec plus d’entrain, moins de douceur, certes, mais beaucoup plus d’envie. Ses mains quittèrent les cheveux du vampire pour venir s’accrocher à son torse, agrippant sa chemise de ses doigts frêles et tremblants. Ce baiser fut encore plus magique que le premier et elle regrettait à l’avance de devoir y mettre un terme. Quand elle sépara les lèvres des siennes, elle rouvrit les yeux, se demandant si il allait encore lui refaire le même coup. Avide de sentir la moindre parcelle de peau du vampire, elle laissa glisser ses doigts entre les boutons de sa chemise, juste pour le plaisir.


- Si j’ai le droit à un baiser à chaque fois que tu viens à mon secours, je pense que je vais me mettre en danger un peu plus souvent.

Bien sûr, elle ne disait pas ça sérieusement, elle avait déjà bien assez de problèmes comme ça pour ne pas en rajouter. Malgré tout, elle ne laissa pas le temps au vampire de lui répondre qu’elle capturait déjà ses lèvres dans un nouveau baiser. Peut-être ne voulait-elle pas qu’il prenne le temps de regretter son geste. Haruka se laissa retomber sur le canapé, l’entraînant avec elle dans sa chute tout en gardant ses lèvres collées aux siennes.

~~~~~~~~~~~~

Rps en cours; Gabriel ~ Noctis


Dernière édition par Haruka Wesley le Jeu 17 Mai 2018 - 21:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Du Barry
Apprenti attentif
avatar

Masculin Sagittaire Coq
Messages : 44
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 24
Localisation : Quelque part dans la nuit
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Vampire
Age: 25 ans, en apparence (300 ans)
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Le Bal des Monstres [ PV Haruka Wesley ] /!\ Contenus Explicites /!\   Mar 15 Mai 2018 - 22:54





Avec
Haruka


Une danse au bal des monstres…



Gabriel eu un soupire de soulagement à savoir que sa cavalière se sentait bien mieux, déjà, l’esprit moins vacillant. Elle émit l’idée qu’en plus de les chercher, les ennuis la trouvait. Il n’en doutait pas et avait eu la preuve par deux fois, surtout que ce soir, rien n’était intentionnel, le vampire était témoin.
L’adrénaline ? qui n’as jamais été ivre de cette sensation au moins une fois ? cette décharge physique et émotionnelle moteur de tant d’actes héroïques comme malveillant ?
Même s’il paraissait sur de lui, chaque geste émit par Haruka le torturait, chaque geste, se rapprochait un peu plus de lui.
Il n’était pas dans son aise, à ressentir ce genre de sentiments après autant d’années. Il ne comprenait plus, il le vivait simplement. C’est pour cela qu’il ne releva rien lorsque la jeune femme piqua un fard à sa promesse. Que pouvait-il dire ? Il n’avait rien envie de dire alors que les mains frêles de la jeune femme se perdait dans la tignasse rousse de Gabriel. Seul son sourire le trahissait, car il ne le quittait pas.

Tout comme à la fontaine, l’instant suivant sortait de l’ordinaire. Comment le temps pouvait-il rester figé ? le restait il ?
Etait-ce réel ?
Ce baiser était tellement plus intense, que ce soit du coté de Gabriel qui pour rien n’au monde ne lâcherai Haruka, ou même du coté de sa cavalière qui s’agrippait à lui avec le peu de force qui lui restait.
Pour une fois, l’esprit du vampire c’était mis en mode Off. Il ressentait et ne pensais plus.
Il fut même surpris lorsque ce moment fut interrompu par la jeune femme.
Allait-elle encore partir en courant ? il ne l’en pensait pas capable.

Il tressaillit lorsqu’il sentit le contact de ses doigts sur son torse. Ce n’était pas un frisson, plus un sursaut. En effet, le vampire était marqué d’une longue cicatrice en travers de ce dernier. Non pas qu’il ne l’assumait pas, il s’en fichait éperdument. Mais le contact direct le perturba un instant.


- Si j’ai le droit à un baiser à chaque fois que tu viens à mon secours, je pense que je vais me mettre en danger un peu plus souvent.


Le vampire fixa l’ange, un air sérieux faussement bien fait. Quel genre de romance était-il en train de se crée à l’instant ?
Il allait rétorquer une remarque bien tournée mais il n’eu pas le temps.
Cette fois pas de fuite, ils ne bougèrent pas.
Un nouveau baiser, encore plus intense. Il fut même entrainé et se retrouva tout contre la jeune femme.
Moment de gène pour notre vampire en phase de chute vertigineuse dans le monde sentimental. Il interrompit doucement le baiser.
Ils étaient si proche, Gabriel pouvait contempler chaque détail du visage de la jeune femme, inconsciemment il avait l’impression de le connaitre par cœur. Plus les minutes passaient plus la jeune femme retrouvait en vigeur, déjà sa paleur commencait à diminuer, même si elle semblait toujours aussi frêle.


- Aurais je droit à l’inverse si je suis en danger moi aussi ?

Il murmura cela avec un ton humoristique. Mais sa provocation verbale méritait d’être relevée.
Il passa sa main sur la joue de la jeune femme, Ils se sentaient seul au monde.


Il porta un regard vers les mains de la jeune femme qui tenaient fermement sa chemise, et sourit :


- Tu as peur que je parte en courant à mon tour ?


Il l’embrassa doucement et murmura :

- Parce que j’ai l’impression que je ne pourrais même pas essayer.


Il eu un rictus amusé. Il tournait en dérision la situation tout en dévorant du regards la jolie brune. Il prit dans une de ses mains les mains de la jeune femme pour les faires glisser dans son dos.
Et comme si la peur l’assayait, il embrassa la jeune femme plus fougueusement encore, la serrant tout contre lui, tout en veillant bien sur de ne pas l’écraser (hein, on est pas des sauvages).
Il embrassa sa joue et murmura prêt de l’oreille de la jeune femme :


- Promis, je ne m’enfuirais pas.


Il recula son visage pour observer la réaction de la jeune femme, tenant toujours une emprise forte sur elle étant donné sa position. La fougue qu’elle émettait dans chaque baiser enlevait les doutes de Gabriel.



Codage par Libella sur Graphiorum


~~~~~~~~~~~~


RP en cours : Haru

Une autre signature ? oui oui :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruka Wesley
Apprenti attentif
avatar

Féminin Lion Cochon
Messages : 36
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 22
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Le Bal des Monstres [ PV Haruka Wesley ] /!\ Contenus Explicites /!\   Mar 15 Mai 2018 - 23:33

Haruka W. & Gabriel D.B.
«Le Bal des Monstres»



Haruka était complètement perdue dans les bras du beau vampire. Non, pour rien au monde elle ne voudrait rompre ce contact. Pour la première fois depuis longtemps, elle se sentait apaisée, comprise, et protégée. Lorsqu’elle entreprit, sans aucune gêne d’ailleurs, d’aller explorer le torse de Gabriel du bout des doigts, celui-ci eut un sursaut qui la sortit de sa rêverie. Etait-elle trop entreprenante ? Sûrement, elle ne connaissait que ça depuis un bout de temps. Elle ne comprit pas vraiment sa réaction, mais elle n’insista pas, ne voulant pas le fâcher ou le mettre mal à l’aise.

Lorsqu’Haruka lui avoua vouloir se mettre en danger pour avoir plus de baiser, elle vit Gabriel prendre un air faussement sérieux, signe qu’il ne semblait pas tout à fait d’accord avec elle. Pourtant, elle en rêverait, de se faire ainsi sauver par le vampire à chaque fois qu’il lui arrivait une petite bricole, et pourtant dieu savait que son côté femme forte et indépendante lui criait le contraire. Il s’éloigna d’elle après qu’elle les ai fait basculé sur le canapé. Elle allait trop vite en besogne, beaucoup trop vite. Elle s’insulta alors mentalement, et elle fit un combat intérieur pour essayer de calmer ses pulsions. Non, il était mal à l’aise alors elle ne pouvait pas se permettre de faire n’importe quoi. Elle lâcha un petit soupire, exténuée contre son propre caractère qui n’arrêtait pas de la mettre ainsi au défi. Ne pouvait-elle pas simplement prendre son temps et attendre que les choses viennent à elle un peu ? Elle se mit à réfléchir deux minutes sur la question, et une réponse évidente lui apparut devant les yeux, non, définitivement non. Elle avait toujours été habituée à prendre les devants, alors se faire éconduire de la sorte, l’étonnait quelque peu. Cependant, elle n’eut le temps de se plonger dans de plus amples réflexions qu’il ouvrit les lèvres de nouveau.

Gabriel lui demanda si, dans le cas inverse, il aurait le droit aux baisers s’il se mettait également en danger. Quel duo électrique. Son murmure mit longtemps avant de monter aux oreilles de la brune, et elle haussa un sourcil avant de rire doucement. Elle hocha la tête de haut en bas.


- Bien sûr, c’est dans les deux sans après tout. Même si tu as moins de chance d’être en danger que moi, personne ne voudrait te chercher des ennuis.

Bien entendu, elle faisait référence à son apparence, mais aussi aux nombreuses personnes qu’il avait salué durant toute la soirée. Il semblait plutôt influent, et beaucoup de monde issu de l’ombre semblait le connaître. Elle doutait donc qu’il se fasse attaquer au moindre coin de rue comme elle. Et puis surtout, il restait avant tout un homme, et pour les démons et les vampires, cela changeait tout. Il était plus facile de s’en prendre à une femme.

Gabriel baissa le regard vers ses mains, dans lesquelles elle tenait toujours sa chemise, maintenant froissée. Il lui demanda si elle avait peur qu’il parte, et elle fut soudainement très embarrassée. Avait-il lu dans ses pensées pour le savoir ? Ou était-ce juste une taquinerie qui avait fait mouche ? Elle n’eut le temps de lui répondre qu’il l’embrassa à nouveau avant d’ajouter que même s’il le voulait, il ne pourrait pas essayer. Elle fit une petite moue, comme une enfant prise en faute.


- Non,non, pas du tout. Tu es libre d’aller où tu veux bien sûr.

Elle s’était connue meilleure menteuse que ça à vrai dire. Et il y avait quand même peu de chance qu’elle le laisse s’enfuir comme elle avait osé le faire une heure auparavant. Il prit ses mains dans les siennes et les posa sur son dos. Elle ne chercha même pas à protester, ayant compris qu’il n’aimait pas spécialement le contact direct. Elle se laissa faire quand il vint l’embrasser plus fougueusement, et elle y répondit de la même manière. Haruka s’était entendue avec son « moi » intérieur pour ne pas aller plus vite que la musique, elle le laissait donc mener la danse, pour le moment en tous cas. A la fin du baiser, il s’amusa à poser un bisou sur sa joue, puis elle sentit son souffle au niveau de son oreille, ainsi que ses cheveux venir chatouiller son visage. De sa voix rauque, et presque sensuelle, il lui promit de ne pas s’enfuir. Sous cette déclaration, les rougeurs réapparurent sur ses joues aussi vite qu’elles avaient disparues et elle eut brusquement une bouffée de chaleur en provenance de ses entrailles. Qu’était-il vraiment en train de lui faire ?

- Je… Juste ne t’en vas pas alors.

Haruka ne sut rajouter quoi d’autre. Il avait tout dit, en quelques mots, il avait su la rassurer sur sa plus grande crainte, celle d’être abandonnée. Il arrivait à lire en elle comme dans un livre ouvert, si bien qu’elle en était constamment déstabilisée. Elle se serra un peu plus contre lui, cachant une nouvelle fois ses rougeurs. Elle n’aimait pas vraiment ce côté faible et fragile qu’il était en train de déterrer, elle avait tout fait pour l’enfouir, loin, très loin et voilà qu’il ressortait comme une fleur au printemps. Nul. Pathétique.

~~~~~~~~~~~~

Rps en cours; Gabriel ~ Noctis


Dernière édition par Haruka Wesley le Jeu 17 Mai 2018 - 21:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Du Barry
Apprenti attentif
avatar

Masculin Sagittaire Coq
Messages : 44
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 24
Localisation : Quelque part dans la nuit
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Vampire
Age: 25 ans, en apparence (300 ans)
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Le Bal des Monstres [ PV Haruka Wesley ] /!\ Contenus Explicites /!\   Mer 16 Mai 2018 - 1:37





Avec
Haruka


Une danse au bal des monstres…



Elle l’idéalisait énormément. Il n’était pas si invincible, certes, il connaissait beaucoup de monde, certes il avait peu de gros ennemis mais il n’était pas rare qu’il ait des représailles. Tout comme elle évidement. Mais il savait bien que le sexisme était de mise, être une femme était synonyme d’un risque plus élevé d’agression.
Mais il sourit, l’idée de voir Haruka arriver à sa rescousse était amusant tout en étant réconfortant.

L’air mutin de l’ange lorsqu’elle déclara qu’il pouvait partir le fit sourire encore plus. Elle avait essayé de mentir, mais c’était raté. C’était adorable.

Mais la réaction à sa dernière déclaration l’était encore plus.

- Je… juste ne t’en va pas alors.

Elle devint écarlate avant de se serrer contre lui. Qu’avait-il dit ? Il ne broncha pas, et resta là un moment à se demander ce qui c’était passé. Il répondit à l’étreinte en douceur, comme pour dire « Non je ne pars pas ». Il n’en avait pas du tout l’intention.

Il resta ainsi un moment. Dans un calme extrêmement reposant. Il en oublierait presque l’endroit présent, le monde dans le manoir. Tout n’est que superflu.
Malgré ce calme, son esprit à lui, était en feu.
Il passa sa main doucement sur le visage de la jeune femme, il voulait revoir son regard, s’assurer que tout allait bien. Et c’était le cas, il en était persuadé.
Il plongea son regard mordoré dans celui d’Haruka et lui souris, pour la réconforter un moment.
Il voulut l’embrasser quand soudain, il se sentit tout chose.
Comme pour cacher la fatigue qui l’étreignait, il se laissa aller à se serrer contre elle. Tout comme elle avait enfoui sa tête dans le creux de son cou, le vampire fit de même.
Ils étaient là enlacés, sur le moins confortable des canapés du monde. Et ce qui arrivait était plutôt simple.

La surcharge émotionnelle et le combat avec l’autre vampire avait généré beaucoup d’adrénaline, mais une fois cette dernière dissipée, notre vampire était juste épuisé, affamé.
Gabriel avait déjà dû lutter contre cette sensation atroce, mais là, elle s’avérait tellement féroce qu’il luttait plus fort que jamais.

Comme pour essayer d’oublier cette envie morbide qui l’envahissait maintenant il embrassa la jeune femme fiévreusement. Il laissa ses mains se glisser le long du bras de la jeune femme doucement. Il aimait ce contact léger avec sa peau. Il était avide de ce contact. Comme si lorsqu’il la touchait, sa faim disparaissait pour laisse place à autre chose.
Il se fichait pas mal de paraitre entreprenant. De toute façon il l’était de nature.
Il prit l’une des mains de la jeune femme et la posa contre lui. A l’endroit même où il les avait enlevées il y a peu. Il serra cette main si fort qu’il crut un instant lui faire mal.
Sans même s’en rendre compte il soupira :


- Je crois… Je crois que je ne pourrais plus me passer de toi Haruka.

Il se surprit lui-même. Il se redressa et plongea un regard plus sombre dans celui de l’ange.
Cette fois aucun doute, notre vampire était devenu fou de l’ange. Il reprit une salve de baiser. Se laissant à descendre dans son cou doucement.




Codage par Libella sur Graphiorum


~~~~~~~~~~~~


RP en cours : Haru

Une autre signature ? oui oui :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruka Wesley
Apprenti attentif
avatar

Féminin Lion Cochon
Messages : 36
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 22
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Le Bal des Monstres [ PV Haruka Wesley ] /!\ Contenus Explicites /!\   Mer 16 Mai 2018 - 22:38

Haruka W. & Gabriel D.B.
«Le Bal des Monstres»



Haruka s’était littéralement perdue dans les bras du vampire et elle ne remarqua même pas à quel point sa soif se faisait ressentir. Non, elle était beaucoup trop obnubilée par son propre petit bonheur pour le voir. Elle resta blottie contre lui pendant de longues minutes, profitant de ce contact qu’elle était persuadée de ne plus avoir de si tôt. Cependant, l’information que son compagnon était un vampire lui remonta rapidement au cerveau quand il s’arrêta soudainement avant de l’embrasser. Elle haussa un sourcil. Néanmoins, il ne lui laissa pas le temps de lui demander quoi que ce soit qu’il l’embrassa à nouveau, coupant court à toutes ses réflexions.

Elle sentit les mains du roux sur sa peau nue, lui provoquant des frissons dans tout le corps. Lui qui semblait gêné par son contact il y a quelques minutes, voilà qu’il commençait à balader ses mains sur sa peau. Elle répondit fougueusement à son baiser, plus qu’heureuse de le voir se détendre complètement en sa présence. Il prit même une de ses mains dans la sienne pour venir la poser contre son torse alors qu’il avait semblé gêné quand elle l’avait fait. Il la serra si fort qu’elle crut à un moment qu’il voulait lui briser les phalanges. Quand il s’éloigna de ses lèvres, la laissant enfin reprendre son souffle, elle tomba des nues devant sa déclaration.

Haruka ouvrit la bouche pour lui répondre quelque chose, sans pour autant y arriver. Etait-il en train de tomber amoureux d’elle ? Était-ce réellement possible que quelqu’un puisse ressentir ce genre de sentiment pour elle ? Elle n’y croyait pas vraiment. Il l’embrassa à nouveau et elle déconnecta son cerveau une nouvelle fois. L’ange pencha la tête sur le côté quand il descendit ses baisers dans son cou, soupirant longuement tant elle appréciait la douce torture.

Abandonnant une nouvelle fois toute résistance contre elle-même, elle laissa tomber sa propre promesse de ne pas lui sauter dessus. Perdant alors tout contrôle sur elle, elle glissa sa main à l’intérieur de sa chemise, faisant sauter un bouton au passage. Elle regarda le bouton tomber par terre dans un léger tintement, et elle traça des lignes imaginaires sur son torse.


- Je pense que j’aurais beaucoup de mal à me séparer de toi aussi.

Haruka avait murmuré sa phrase, sachant très bien qu’au vu de leur proximité il ne pouvait que l’entendre. Elle en profita pour déboutonner les autres boutons de sa chemise, et elle la fit glisser le long de ses bras, lentement. Son regard vermeil glissa sur le corps du vampire, admirant sans grande discrétion chaque parcelle de son torse. Elle se remit à dessiner des arabesques totalement invisible sur sa peau désormais nue et elle releva ensuite le visage vers lui, observant avec inquiétude sa réaction. Elle eut soudainement une idée pour détendre totalement l’atmosphère.

Ayant retrouver pleine possession de ses moyens, les doux baisers de Gabriel y étant sûrement pour quelque chose, elle le poussa avec délicatesse pour se relever. Elle se mit debout sans trop de mal et elle se planta devant lui, un air amusé plaqué sur le visage.


- Pour te remercier de t’être battu si vaillamment pour moi, je peux t’offrir un cadeau de compensation non ?

L’ange lui fit un clin d’oeil et elle lui tourna le dos un moment, faisant glisser la fermeture éclaire de sa robe. Elle la descendit lentement, trop lentement pour ne pas le faire languir et elle finit par se débarrasser de son habit encombrant et elle la laissa par terre. Haruka se retourna ensuite vers le vampire, et elle approcha de son compagnon d’une marche féline. Peu gênée par sa tenue plutôt légère, elle s’installa à califourchon sur ses genoux, posant une main sur son torse. Elle pencha son visage vers le sien, et elle l’embrassa avec passion, oubliant totalement le fait qu’elle savait être tendre quand elle le voulait. Ses mains remontèrent dans les cheveux de Gabriel, les ébouriffant à nouveau.  

~~~~~~~~~~~~

Rps en cours; Gabriel ~ Noctis


Dernière édition par Haruka Wesley le Jeu 17 Mai 2018 - 21:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Du Barry
Apprenti attentif
avatar

Masculin Sagittaire Coq
Messages : 44
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 24
Localisation : Quelque part dans la nuit
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Vampire
Age: 25 ans, en apparence (300 ans)
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Le Bal des Monstres [ PV Haruka Wesley ] /!\ Contenus Explicites /!\   Jeu 17 Mai 2018 - 0:25





Avec
Haruka


Une danse au bal des monstres…



Petite musique d'ambiance SO cliché

Gabriel observa sa cavalière, que dire, sa romantique cavalière à la suite de sa déclaration. Elle sembla quelque peu troublée, mais il ne lui laissait pas le temps.
Sa fougue fut récompensée par une réponse tout aussi ardente. Tellement que les mains pressées de l’ange, en direction de son torse, eurent l’action de décrocher un des boutons.
Le son que produisit ce dernier sur le sol semblait assourdissant dans l’esprit de Gabriel.
Elle passait sa main sur le torse du vampire. Ce qui eu comme effet de le faire frissonner.
En effet, il n’avait à ce jour jamais laisser personne toucher la marque de sa mort. Pendant quelque seconde il se crispa. Sa déclaration, faisant réponse à la sienne, le fit se détendre instantanément. Elle accompagnait ses paroles par le geste d’achever la chemise du rouquin et la faire glisser dans son dos.

Elle passa en revue son corps, ce qui fit sourire Gabriel :


-La vue te plait ?


Il n’eut pour réponse que l’ange qui le repoussa doucement. Il s’adossa au fauteuil et laissa tomber sa chemise au sol.
Elle se leva sans mal, et le jeune homme fut ravi de cela. Elle se remettait vite, bientôt ? L’attaque du vampire ne serait qu’un mauvais souvenir, effacer par la suite des évènements.


- Pour te remercier de t’être battu si vaillamment pour moi, je peux t’offrir un cadeau de compensation non ?

Gabriel haussa un sourcil, soudain curieux. De quoi pouvait-elle donc parler ? Pourquoi diable était-elle partie ?
Ce qui l’attendait allait lui passer de penser un seul instant qu’elle allait partir plus loin que la distance qui les séparait actuellement.
Elle tourna sur elle-même, le laissant observer son dos avec avidité. Il devinait enfin ce qui se passait et dans son for intérieur un rugissement se faisait entendre.
Elle glissa ses mains sur la fermeture de la robe qu’elle avait porté jusque-là.
Jusque-là.
Avec une éternité infame elle fit glisser la robe de son corps. Dévoilant son superbe corps jusque-là masquer par la robe.
Notre vampire esquissa un rictus coquin. Lorsqu’elle se retourna il ne se dérangea pas pour la détailler de bas en haut et de haut en bas.
Haruka se faufila vers lui, sa démarche aguicheuse fit chavirer le cœur du rouquin. Ses dessous étaient sublimes et laissait voir chaque courbe de ce corps si parfait. Elle s’asseyait sur lui et s’appuya contre lui avant de lui décocher un torride baiser.

Gabriel mima le geste de la jeune femme, il glissa sa main dans les cheveux de sa belle, finissant de les décoiffer totalement, et laissant la cascade de cheveux retomber doucement.
Il n’interrompit pas le baiser. Mais ses mains s’afféraient.
Il voulait découvrir entièrement le corps de la jeune femme, connaitre par cœur chaque courbe, chaque parcelle de sa peau.

Il stoppa la jeune femme un moment, et repris sa respiration le temps d’un regards fiévreux. Il la gratifia d’un regard ravageur avant de la soulever doucement.
Il se leva, la tenant contre lui et se dirigea vers le grand bureau en bois massif du petit bureau.
Il la « posa » délicatement sur la surface de ce dernier, prenant un instant pour virer chaque objet présent.

Il la fixa intensément et avec un sourire attrapa ses mains. Il approcha son visage du sien et murmura :


- Il ne serait pas juste de te laisser dans cet tenue seule, darling.

Il utilisa les mains de la jeune femme pour défaire son pantalon qui tomba sur le sol sans attendre son reste.
Ils étaient à égalités vestimentaire maintenant. Certes, les sous-vêtements du bel homme n’étaient pas de dentelles comme ceux d’Haruka. Un simple dessous noir et un peu trop serré. Qui aurait dit ?

Gabriel fit un clin d’œil et posa les mains de la jeune femme sur le bureau.
Il se retourna et, en quelques seconde, se téléporta à la porte. Le bruit du verrou qui se fermait fit presque autant de bruit que celui du bouton de chemise sur le sol…

- Ou en étais-je ?
Il fit une moue interrogative. La laissant poireauté quelque seconde avant de se téléporter à nouveau juste devant elle.
- Ah oui. Je me rappelle.
Il posa sa main sur la joue de la jeune femme, la laissant dériver le long de son coup jusqu’à sa taille. Une caresse très longue.
Il arrêta sa main sur la main de l’ange, la soulevant et la serrant doucement. Son autre main se porta à son propre visage pour ôter son masque doucement. Il fit de même avec celui d’Haruka. Il était ainsi plus aisé de voir le regard de la jeune femme le scruté tel un objet d’art.
Puis soudainement,
Il la plaqua avec fougue sur le bureau, reprenant les baisers avec un chaleur nouvelle et dévorante.
Il ne voulait pas la brusquer, même s’il avait bien compris que sa cavalière était loin d’être innocente, mais justement, jusqu’à quel point ?
Soyons clair, il était juste fou d’elle et passerais la nuit à la contempler  ainsi et à sentir sa peau contre lui…


Codage par Libella sur Graphiorum


~~~~~~~~~~~~


RP en cours : Haru

Une autre signature ? oui oui :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruka Wesley
Apprenti attentif
avatar

Féminin Lion Cochon
Messages : 36
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 22
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Le Bal des Monstres [ PV Haruka Wesley ] /!\ Contenus Explicites /!\   Jeu 17 Mai 2018 - 20:34

Haruka W. & Gabriel D.B.
«Le Bal des Monstres»



Effectivement la vue du torse de son compagnon nu était plus qu’agréable à regarder, mais ça, l’ange était persuadée qu’il le savait déjà au vu de son sourire. Elle ne prit même pas la peine de lui répondre, lui donnant un baiser pour lui faire comprendre. Haruka s’était installée sur les genoux du vampire, dans une tenue qui en retournerait la tête à plus d’un, et elle l’embrassait à pleine bouche comme si c’était la première fois. Elle avait bien vu le regard enflammé qu’il avait posé sur elle pendant son petit spectacle, et sa fierté ne s’en retrouva que plus gonflée. Elle aimait l’effet qu’elle lui procurait, savoir qu’il la bouffait carrément du regard, comme si il n’existait plus qu’elle dans sa vie. Néanmoins, elle devait avouer qu’il possédait autant d’emprise sur elle que l’inverse, et cela lui procura des sensations nouvelles, comme si elle venait de redécouvrir un côté de la vie. Elle parcourait de ses doigts la moindre parcelle de peau qui lui était atteignable et elle prolongea le baiser aussi longtemps que sa respiration lui permis.

Haruka se sentit décoller du canapé, et elle fut quelque peu surprise de voir qu’il la portait avec une aisance déconcertante. Après qu’il eut viré toutes les affaires se trouvant sur le bureau, il la posa sur le bureau qui tronait dans le fond de la pièce. Elle frissonna en sentant le bois froid rencontré sa peau nue, et elle rouvrit les yeux quand il s’éloigna d’elle. Son regard vermeil se mit à observer le vampire avec attente et envie, et il lui prit les mains pour qu’elle le débarrasse de son pantalon. Sans se faire prier, elle fit descendre le tissu le long de ses jambes alors qu’il prétextait que ce serait injuste qu’elle seule soit dans une tenue pareille, ajoutant un petit « darling » qui la fit sourire.

Il s’éclipsa rapidement ensuite, sans même la prévenir, et elle eut soudainement très froid. Elle croisa les jambes, posant son coude contre son genou, et elle fit une petite moue quand elle le vit réapparaître près de la porte. Elle ne le pensait clairement pas capable de s’en aller maintenant, et elle roula des yeux en le voyant fermer le verrou de la porte. Il fit semblant de ne pas savoir où il en était resté avec elle pendant quelques instants, puis, il se téléporta à nouveau pour revenir près d’elle.


- Si tu ne t’en étais pas souvenu, je pense que j’aurais pris plaisir à te rafraîchir rapidement la mémoire.

La brune frissonna sous ses doigts, impatiente de connaître le prochain geste, le prochain baiser, ou la prochaine caresse qu’il allait lui prodiguer. Cependant, il fut un peu plus brusque que ça, et il la plaqua contre le bois dur, la faisant cambrer le dos. Elle n’était pas contre un peu moins de tendresse, ça elle en avait l’habitude avec ses anciens amants, mais elle avait été plutôt surprise de ce retournement de situation. Elle attrapa sa lèvres inférieure entre ses dents, la mordillant et la suçotant gentiment tandis que ses mains parcouraient son torse de toutes les manières possibles. Elle entoura son bassin de ses jambes, le collant un peu plus à elle par la même occasion et elle dut se séparer de ses lèvres pour pouvoir respirer.

- Comme ça, même si tu as envie de t’enfuir, tu ne pourras pas.

Bien sûr, elle avait un air taquin sur le visage, s’il souhaitait s’en aller, elle n’allait pas le séquestrer, mais une petite voix lui disait dans sa tête qu’ils n’étaient pas prêts de sortir de ce bureau. Une de ses mains retrouva le chemin de ses cheveux, et elle s’amusa à jouer avec l’une des mèches. Bien sûr, elle allait sagement attendre que le vampire prenne les devants, même si elle était assez entreprenante, sur ce côté-là, elle préférait quand même laisser l’homme conduire la danse. Elle avait besoin qu’il lui montre à quel point elle l’attirait, à quel point il avait envie d’elle. Elle aimait se sentir désirée jusqu’au bout, et pour la première fois de sa vie, elle se demanda si elle allait être à la hauteur des exigences du beau vampire, après tout, il avait dû avoir de nombreuses conquêtes dans sa longue vie de vampire.

~~~~~~~~~~~~

Rps en cours; Gabriel ~ Noctis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Du Barry
Apprenti attentif
avatar

Masculin Sagittaire Coq
Messages : 44
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 24
Localisation : Quelque part dans la nuit
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Vampire
Age: 25 ans, en apparence (300 ans)
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Le Bal des Monstres [ PV Haruka Wesley ] /!\ Contenus Explicites /!\   Jeu 17 Mai 2018 - 22:56





Avec
Haruka


Une danse au bal des monstres…



Elle prit une pose adorable lorsqu’il s’éloigna, la pose du penseur. Quelle femme...

- Si tu ne t’en étais pas souvenu, je pense que j’aurais pris plaisir à te rafraîchir rapidement la mémoire.

Le rictus du visage du vampire s’accentua. Et sa belle frissonna. Lors de leur baiser, cette dernière jouait avec les lèvres de notre vampire.  Ce qui ne manqua pas de l’agacer quelque peu dans ses émotions exacerbées. Il rendit le jeu à sa cavalière, mordillant sa lèvre avec une extrême douceur, il n’aurait pas voulu lui faire mal de nouveau.
Elle semblait surprise du virement de cadence de notre beau roux et il nota bien son regard. Ami ou ennemi ?
Gabriel eu un semblant de réponse par la sensation des jambes de la jeune femme autour de sa taille, ce qui eut pour effet de rapprocher le peu de distance qui les séparaient encore.
Elle interrompit leur baiser :


- Comme ça, même si tu as envie de t’enfuir, tu ne pourras pas.

Le vampire gratifia la jolie brune d’un clin d’œil entendu. Elle s’amusa de nouveau avec ses cheveux et il tressaillit doucement.
Gabriel s’amusa à la regarder un moment, reprenant ses esprits après la fougue qu’il avait eu. Voulait-elle vraiment cela ? Il n’en savait rien. Il finirait bien par le découvrir.


- Si je devais m’enfuir, je ne le ferais pas seul…

Le vampire passa sa main sur les jambes entourant sa taille, très lentement pour remonter jusqu’au cou de la jeune femme. S’y attardant il perçu le rythme saccadé du cœur de l’ange. « Haruka, que vous passe-t-il par l’esprit ? » Il aurait aimé avoir se don de lire dans les pensées. Ça lui serait déjà bien pratique, mais en ce moment même, très très utile. Il était un gentleman, certes, un magnifique aristocrate et bien éduqué. Mais qu’est ce qu’il aimait être avec une belle femme. Et celle-ci lui faisait tourner la tête, et bien plus qu’il ne l’aurait cru.
Il se languissait de l’embrasser à nouveau, et il serra la jeune femme contre lui. Il embrassa d’abord son cou avant de descendre sur son épaule puis descendit sur la poitrine de la jeune femme.
Sa peau était si douce, et brulante. La fièvre qui avait quitter Gabriel revint au galop.
Chaque geste qu’il effectuait le faisait trembler. Son corps tremblant de série pour Haruka.
Il partir recapturer les lèvres de la jeune femme et passa ses mains sur le corps de la jeune femme. Cherchant habilement à finir ce qu’elle avait commencer à peine plus tôt.
La voir entièrement nue provoqua chez notre vampire un regard très sombre. Il pressa son corps contre sa cavalière et murmura doucement :


- Promis, tu n’auras pas froid Haruka….

Il la voulait toute entière, rien que pour lui, tout le trahissait. Son corps si glacé habituellement était aussi brulant que son esprit. Ses regards était intense, comme chacun de ses gestes et bien d’autres signes encore. Il voulait la rendre folle de lui. Il voulait vivre sa folie pour elle.

Gabriel ne tarda pas à être dans le plus simple appareil. Mais que voulez-vous ?

Il fixa intensément la jeune fille. Comme si une incertitude sombre l’avait intimé à ne pas aller plus loin. Mais il le fit, faisant terre cette petite voix qui ne faisait que contester qu’il ne devait pas.
Le vampire, malgré sa fougue n’était que douceur pour l’ange, chaque mouvement qu’il faisait, chaque baiser. Chaque soupires.
C’était une toute autre danse qui se passait là. Et personne ne viendrait les déranger pour celle-ci…



Codage par Libella sur Graphiorum


~~~~~~~~~~~~


RP en cours : Haru

Une autre signature ? oui oui :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruka Wesley
Apprenti attentif
avatar

Féminin Lion Cochon
Messages : 36
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 22
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Le Bal des Monstres [ PV Haruka Wesley ] /!\ Contenus Explicites /!\   Lun 21 Mai 2018 - 22:21

Haruka W. & Gabriel D.B.
«Le Bal des Monstres »



Elle n’avait jamais connu ce genre de sensation avant. Certes, elle avait eu de nombreux amants mais rien de semblable, non. Elle frissonnait sous chacune de ses caresses, chacun de ses baisers. Elle avait l’impression de redécouvrir son corps, et cela lui faisait presque peur. Pouvait-elle tomber amoureuse comme ça, dès leur deuxième rencontre ? Impossible à imaginer pour la jeune femme qui avait appris à se détacher de tous sentiments amoureux. Haruka soupira longuement, laissant ses doigts se balader sur le torse et les épaules de son amant. Il ne sembla pas pus surpris que ça quand elle passa ses jambes autour de sa taille et il lui fit un tel sourire qu’elle sentit son coeur chaviré. Il rajouta qu’il ne s’enfuirait pas seule, et elle comprit à demi-mots qu’il n’était pas près de la laisser toute seule. Elle en fut plutôt rassurée, de savoir qu’il comptait resté avec elle. Cependant, était-ce seulement l’histoire d’une nuit, ou prévoyait-il de la revoir après ? Elle avait la mauvaise impression de se poser beaucoup trop de questions.

Haruka était réellement en train de changer, mais le voulait-elle réellement ? Néanmoins, son cerveau déconnecta complètement quand il la déshabilla entièrement, la laissant dans le plus simple appareil. Elle n’était pas gênée, non, elle était confiante et elle savait qu’elle possédait de nombreux atouts physiques. L’ange, frissonna en sentant l’air frais passé sur sa peau, et il la serra contre lui, pensant ainsi la réchauffer. Elle ne fit aucune remarque sur le corps fiévreux de son compagnon, n’était-il pas censé être aussi froid qu’une tombe ? Puis, il se retrouva dans la même situation qu’elle et ils partagèrent un moment mêlant tendresse, sensualité, et amour.

L’ange brune était en train de reprendre son souffle, allongée sur la table en bois dur. Certes, ce n’était pas très confortable, mais après l’heure qu’elle venait de passer, elle avait juste besoin de se reposer et de fermer les yeux. Aussi nue qu’un verre, elle se tourna vers son amant, et elle posa la tête contre son torse, déposant quelques baisers ici et là. Le silence régnait entre eux, mais il n’était pas dérangeant, au contraire, il était reposant, et puis, elle ne voyait pas quoi rajouter de plus. Elle aurait voulu que cette soirée ne se termine jamais, et qu’ils restent là, tous les deux sur cette même table.

Malheureusement, toute bonne chose avait une fin, et du raffuts à l’extérieur de la pièce. Elle fronça les sourcils, plutôt mécontente qu’on vienne ainsi les déranger. Plusieurs coups se fit entendre contre la porte, la faisant sursauter par la même occasion. L’ange refusa catégoriquement de quitter le cocon qu’elle avait créé avec le vampire. Elle essaya alors de faire abstraction de tout ce remue-ménage dans le couloir, cependant, elle savait que Gabriel, lui, n’allait pas en faire autant et elle en était à l’avance déçue. Elle leva son regard vermeil vers lui et elle posa ses lèvres sur les siennes dans une tendresse infinie.


- Promet moi que cette soirée ne va pas se finir là.

Haruka avait besoin qu’il la rassure, qu’il lui fasse de belles promesses à l’eau de rose. Et pourtant, elle n’était pas comme ça. Dans une toute autre situation, elle se serait bien fichu que l’homme avec qui elle venait de partager un tel moment lui parle, même, elle se serait barrée avant. Mais là, elle ne pouvait pas, déjà, en premier lieu parce qu’il s’agissait de Gabriel, et aussi parce qu’elle commençait à vraiment tenir à lui. Elle se voyait mal côtoyé un autre homme, et elle supporterait difficilement, si ce n’était pas du tout, de le voir avec un autre femme. Mais elle n’avait pas l’exclusivité sur lui, malheureusement pour elle. L’ange déchue allait bien vite remédier à ce problème, une fois qu’elle trouverait le bon moment. Elle ne comptait pas le laisser partir comme ça, il l’avait touché en plein coeur, il fallait qu’il en assume les conséquences et la première était la jalousie, très mal placée de la brune.

- Je pense, que je ne supporterai pas de te voir avec une autre femme que moi.

Elle avait lancé cette phrase tout naturellement, comme si elle venait de commander à manger, rien ne trahissait sa peur naissante de se faire littéralement abandonnée par le vampire.

~~~~~~~~~~~~

Rps en cours; Gabriel ~ Noctis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Du Barry
Apprenti attentif
avatar

Masculin Sagittaire Coq
Messages : 44
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 24
Localisation : Quelque part dans la nuit
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Vampire
Age: 25 ans, en apparence (300 ans)
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Le Bal des Monstres [ PV Haruka Wesley ] /!\ Contenus Explicites /!\   Mar 22 Mai 2018 - 11:55





Avec
Haruka


Une danse au bal des monstres…



Gabriel était vaporeux. Son esprit semblait comme arrêté. Il avait connu le grand amour, l’avait tué, et ensuite c’était contenté de nuits sordides et pitoyables. Beaucoup de femmes l’avait côtoyé, en 3 siècles on a le temps de connaître ce genre de choses. Enfin c’est ce que le Vampire croyait. Jusqu'à ce soir !
Ce fut mémorable, plein de tendresse, à l’unisson.
Le jeune homme était concentré à écouter… son coeur ? Battait il vraiment ? il n’y avais jamais réfléchi à vrai dire. Mais la, c’est comme si il était existant, et cela l’effrayait.
Il draguait beaucoup. Il charmait beaucoup. Il a eu beaucoup de femmes. Mais intérieurement, il restera hanté, et cela pendant plusieurs siècles encore surement.

Il tourna son visage vers la jeune femme à côté de lui. Haruka. Le silence qui les entourait rendait l’instant assez calme. Après l’heure passée, cela allait très bien au rouquin.
La jeune femme posa sa tête sur le torse de Gabriel, ce qui le fit sourire. Les quelques baisers posés par ses lèvres le faisait frissonner.
La, nus sur une table, dans un calme de courte durée.
Le raffut derrière la porte tira le jeune homme de son calme. Il fixa l’ange un moment, cette dernière semblait tout autant mécontente que lui, ce qui eut le mérite de faire rire Gabriel :

On peut même pas être tranquille hein ?

Il ne bougea pas jusqu’au moment ou le refus se transforma en coups sur la porte. Le vampire soupira. Qu’était ce ? Des mécontent du meutres ? Des invités curieux, autre chose ?
Soudain le regard de la jeune femme s'impose à lui. Il allait sourire lorsque la jeune femme l’embrassa.. Il allait dire quelque chose mais il fut rattraper par la jeune femme :

[color=#000000]
- Promet moi que cette soirée ne va pas se finir là.[/color]


Gabriel ne s’y attendait pas. Il eu un moment de zap dans son esprit. Il ne s’attendait pas à ce qu’elle s’accroche à lui. Après tout, il n’était qu’un vampire. Nombreuses était les femmes qui, le jour levé, s’évadait pour retourner à leurs vies banales et insipides. Il avait passé une trés bonne soirée. Il passait une très bonne soirée. Il voudrais que cela dure toujours. Mais  le réalisme l’emprunt et il savait que cela ne durerait pas.
Cependant comme un enfant refusant l'évidence il ferma les yeux vers cette possibilité.

Elle ne se finira pas la…. Je te le promets.

La nuit n'était pas finie. Ils avaient encore du temps devant eux.
Gabriel n'arrivait pas à comprendre pourquoi l'ange appréciait autant sa compagnie. A cause de lui elle avait été en danger, s'était fait mordre par un vampire… des femmes plus faibles en caractère aurait déjà pris leurs jambes à leur cou. Mais pas Haruka. Le vampire se rendit compte alors qu'il ne la connaissait pas tant que ça, mise à part son nom, sa race et le fait qu'il eu une personne chère dans sa vie… c'était suffisant bien sûr, mais devait il se méfier  ?


- Je pense, que je ne supporterai pas de te voir avec une autre femme que moi.


Gabriel sourit et embrassa la jeune femme doucement, il fixa ce regard vermeil peu commun. La jalousie? Elle tenait à lui à l'évidence mais pourquoi ? A ces pensées maussades le vampire se sentait plus sensible. Il n'avait déjà pas envie de la laisser partir. Il n'avait pas supporté que cet autre vampire la touche. D'un point de vu extérieur il devait passer pour un chasseur défendant sa proie mais dans son fort intérieur Gabriel protégeait, protège, la femme qui lui faisait oublier son inhumanité.

Pourquoi diable irais je voir d'autres femmes…


Bien sûr. Il savait qu'il en voyait régulièrement.  Il n'était pas tard que certaines femmes en quêtes de vengeance confiait des missions contre leurs maris infidèle. Il travaille pour les pires espèces habitant moonlight. Il avait utilisé ses charmes et son corps a une époque, pour survivre dirons nous. Mais depuis plusieurs années il n'acceptait rien de ce genre. Il voulait lui dire que cette jalousie était futile, qu'il ne réservait ses sentiments à personne d'autre. Qu'il n'avait de sentiment pour personne d'autre.


Veux tu une promesse sur cela Haruka ? Qu'aucune autre femmes n'aura mes faveurs désormais ?


Il se redressa et descendit de la table où ils étaient installés.  Il s'étira un instant et replongea son regard dans celui de son amante. Il murmura sur un ton très doux :


Car je le peux.


Il n'avait rien ressenti de pareil depuis si longtemps. Il voudrait le vivre sans interruption. La jalousie ne le dérange pas le moins du monde, lui même très possessif il savait qu'il risquait d'en souffrir.
Il jette un oeil à leurs affaires éparpillées de ça et là dans la pièce. Il partir en quête de tout ramasser, vu l'excitation sur la porte. Leur Solitude n'allais pas tarder à être qu'un lointain souvenir.
Il enfile de nouveau ses sous vêtement et son pantalon. Laissant reste et chemises sur le canapé plus loin. Lorsqu'il attrapa la robe si sensuellement enlevée de l'ange il eu un pincement.  Elle était sublime cette robe, mais le corps de la jeune femme l'était 100x plus. Il retourna auprès de sa belle et souris en lui tendant ses diverses affaire, intimant de se vêtir, une once de regret sur le visage.
Gabriel resta devant elle, la dévorant du regard. Il consolait sa peine de la voir se revêtir par la sournoise idée de lui arracher plus tard.  
Il tendit l'oreille.  Le bruit avait cessé, et cela était mauvais signes. Il se tourna vers la porte. Et comme pour confirmer ses soupçons,  cette dernière explosa.
Littéralement.  Le bois avait éclaté.  Volant dans toute la pièce. Gabriel se jette contre la jeune femme pour lui éviter de nouvelles blessures.

Si chaque moment de calme était suivit d'action, Gabriel signait sans attendre, il n’était pas pour une vie de train train. Mais la jeune femme en fait elle autant ? Il la regarda un instant. Cela lui brûlait les lèvres, il voulait lui exprimer son affection avec des mots. Mais ce n'était pas le moment, car des personnes entraient dans la piece.



Codage par Libella sur Graphiorum


~~~~~~~~~~~~


RP en cours : Haru

Une autre signature ? oui oui :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haruka Wesley
Apprenti attentif
avatar

Féminin Lion Cochon
Messages : 36
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 22
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Le Bal des Monstres [ PV Haruka Wesley ] /!\ Contenus Explicites /!\   Mar 22 Mai 2018 - 13:01

Haruka W. & Gabriel D.B.
«Le Bal des Monstres »



Gabriel semblait perdu dans ses pensées, ce qui ne présageait rien de bon pour l’ange aux cheveux bruns. Elle resta interdite pendant quelques minutes, attendant patiemment qu’il reprenne ses esprits et repose son attention sur elle. A quoi pouvait-il bien penser ? Il la coupa dans ses réflexions en riant légèrement, ajoutant qu’ils ne pouvaient pas être tranquilles. Elle acquiesça d’un hochement de tête. Effectivement, les personnes à l’extérieur du bureau continuaient de frapper contre la porte, si bien qu’Haruka se demanda comment elle faisait pour ne pas céder.

Elle lui fit promettre de ne pas arrêter la soirée comme ça, et il resta silencieux pendant quelques minutes, si bien qu’elle crut un instant qu’il allait s’en aller, lui avouant qu’il n’avait fait que jouer la comédie avec elle. Mais, ce n’est pas ce qu’il se passa et le vampire répondit positivement à sa demande de promesse.Ces paroles finirent de la rassurer. Non, elle ne voulait pas rentrer dans sa chambre d’hôtel ce soir, non, elle ne voulait pas s’endormir seule dans son lit. Elle avait envie de faire tant de choses avec le vampire, redécouvrir son corps à nouveau, parler avec lui, apprendre à le connaître. Non, décidément, cette journée ne pouvait pas se finir ainsi.

Il l’embrassa tendrement quand elle lui avoua ne pas supporter le voir avec une autre femme. Etait-ce sa manière à lui de répondre à sa nouvelle demande ? Elle n’en était pas vraiment sûr, peut-être faisait-il cela pour ne pas l’inquiéter plus. Le vampire ne semblait pas être le genre d’homme à ne se contenter que d’une seule femme, et cela lui faisait peur. Contre toutes attentes, il lui demanda pourquoi il irait voir d’autres femmes, rajoutant que si elle voulait la promesse qu’il se contenterait d’elle, il la ferait. Elle resta surprise, allongée sur la table en bois tandis qu’il se levait pour aller chercher ses affaires et se rhabiller. Que pouvait-elle bien répondre à ça ? Devait-elle se dévoiler et lui avouer une de ses faiblesses, ou devait-elle au contraire lui dire que cela ne la concernait pas ? Elle en oublia complètement ce dilemme quand il apparut devant elle avec simplement son pantalon sur lui, tenant ses vêtements dans une main.


- Je pense que me promettre une exclusivité sur ta personne serait une bonne idée, effectivement.

Haruka attrapa les vêtements qu’il lui tendait après s’être levée, cachant de nouveau son corps tandis qu’il restait debout, devant elle, à la dévorer du regard. Elle prit un malin plaisir à se rhabiller, sachant pertinemment l’effet que cela avait sur le vampire. Elle eut juste le temps de finir de remonter la fermeture éclaire de sa robe qu’une explosion se fit entendre dans un bruit sourd. La porte vola en éclat, dispersant bon nombres de morceaux de bois dans toute la pièce. Haruka se sentit propulsée au sol, sous une masse lourde et elle comprit que Gabriel s’était jetée sur elle pour la protéger.

Ayant repris ses esprits, elle cligna plusieurs fois des yeux, son oreille droite bourdonnant affreusement. Elle rencontra le regard inquiet de son compagnon, et elle lui fit un léger sourire pour le rassurer. Elle allait bien, et elle espérait qu’il en soit de même pour lui. Alors qu’elle allait ouvrir la porte, elle entendit des bruits de pas, puis des paroles sans queue ni tête. Malgré son mal d’oreille, elle comprit très bien ce qui se tramait, son prénom fusant plusieurs fois dans la pièce. Elle n’avait pas été si discrète que ça finalement. Elle se maudit, littéralement, pourquoi devait-elle s’attirer des ennuis à chaque fois qu’elle se trouvait en la présence du vampire. Il allait finir par croire qu’elle devait avoir des pensées suicidaires. Elle n’eut vraiment le temps de comprendre ce qui se passait, qu’elle sentit quelqu’un venir lui agripper le poignet, et la dégager de l’emprise de Gabriel. Surtout, ne pas paniquer, elle devait bien être assez forte pour les tuer non ? Une main grasse passa sous sa robe et vint décrocher son précieux revolver de sa cheville. Elle écarquilla les yeux, arborant une expression qu’elle avait rarement eu depuis son arrivée à Moonlight City. Bien sûr, elle reconnaissait quelques démons, et c’est cela qui lui fit froid dans le dos. Contrairement à ceux qu’elle avait déjà tué, ces derniers étaient plus coriaces, moins téméraires.


- Haruka… Tu sais que ça fait un petit moment que je suis à ta recherche ?

Elle sentit une personne la relever complètement et elle se retrouva piégée, ses mains emprisonnées dans son dos, collée au torse d’un type qui ne sentait clairement pas bon. Elle fit une grimace avant de soupirer longuement. Il était le grand patron des démons qu’elle avait tué avec Gabriel quelques jours plus tôt, rappelez vous, dans le cimetière. Il semblait jubiler de l’avoir ainsi sous son emprise, et elle pencha la tête sur le côté, tandis qu’il se rapprochait d’elle.

- Tu as tué plusieurs de mes meilleurs hommes… Et puis voilà maintenant que tu fricotes avec un vampire ? Mon corps ne te suffisait plus ?
- Tu n’es pas la beauté incarnée James, et franchement, au lit, c’était pas si top que ça. Et puis, on dit que la taille ne compte pas, mais il faut quand même un minimum pour combler une femme, tu ne penses pas ?

Les paroles de l’ange semblèrent faire mouche, puisqu’elle vit un rictus colérique passé sur le visage du démon, et il pointa sa propre arme sur elle, avant de secouer la tête de gauche à droite, comme si il réfléchissait à la meilleure façon de la tuer.

~~~~~~~~~~~~

Rps en cours; Gabriel ~ Noctis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Du Barry
Apprenti attentif
avatar

Masculin Sagittaire Coq
Messages : 44
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 24
Localisation : Quelque part dans la nuit
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Vampire
Age: 25 ans, en apparence (300 ans)
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: Le Bal des Monstres [ PV Haruka Wesley ] /!\ Contenus Explicites /!\   Mar 22 Mai 2018 - 14:42





Avec
Haruka


Une danse au bal des monstres…





Les oreilles du vampire bourdonnaient massivement. L’explosion avait été violente et rapide.
Il regarda avec hate la jeune femme, qui lui rendit un leger sourire.
Gabriel entendait des bruits, des pas, des paroles mais il ne distinguait rien sous le bourdonnement.
Il fut tirer de son hébétude lorsque la jeune femme qu’il protégeait fut attraper et tirer.
Le vampire se retourna, sans pour autant se relever. Il visualisait maintenant la jeune femme soulevée de terre par un homme.

Le regard de Gabriel devint noir. Non cette fois ce n’était pas la seule faim de sang, non ce n’était pas que la défense de la jeune femme. Gabriel avait reconnu le démon. Et cela ne lui faisait évidemment pas plaisir.
Il la desarma sans menagement, posant ses mains sur le corps d’Haruka sans ménagement. Il savait ou chercher apparament et cela intrigua le vampire. Un ami en commun apparament.
Ami était un bien grand mot. Ce démon fait parti de la pire espèce. Ceux qui salissent continuellement l’image des démons de Moonlight.


- Haruka… Tu sais que ça fait un petit moment que je suis à ta recherche ?


Bingo.
Le vampire soupira. Evidement il ne la connaissais pas, il ne connaissais pas son passé. Mais apparament, c’était une habitude les mauvais garçons.
Le regard du démon se posa alors sur lui, acceuilli avec un sourire par le vampire.
Il la tenait contre lui, immobilisée, sans degense si ce n’est son corps.
Tout devenait clair. Tous les démons qu’ils avaient affrontés depuis leur premier recontre, faisait parti de son “clan”. Sacré pétrin pour notre vampire.
Mais, bon point pour Gabriel, le démon semblait plutot accaparée par l’ange. Et il profita de leur échange pour se teleporter derriere eux. Les démons qui accompagnait le démon étaient encore dans le couloir à éloigner les convives. L’un d’eux avait du reconnaitre la jeune femme lors de son altercation avec le défunt vampire.


- Tu as tué plusieurs de mes meilleurs hommes… Et puis voilà maintenant que tu fricotes avec un vampire ? Mon corps ne te suffisait plus ?

- Tu n’es pas la beauté incarnée James, et franchement, au lit, c’était pas si top que ça. Et puis, on dit que la taille ne compte pas, mais il faut quand même un minimum pour combler une femme, tu ne penses pas ?


L’esprit du vampire passa par de nombreuses émotions à entendre cela. Il se crispa, avait envie de grogner, stupidement. La jalousie l’emprunt même et cela étonna Gabriel. L’idée que James ait pu la toucher comme il venait de le faire, le mettait sans dessus dessous.
Il posa la main sur son arme, et à ce moment la, les acolytes de James l’attraperent, laissant choir l’arme à ses pieds tandis qu’il avait un démon sur chaque bras.


LE vampire toisa le démon qui pointait son arme vers Haruka. Cela ne pouvait pas finir comme ca.
Fière de lui, l’un des démon qui avait attrapé Gabriel déclara vers son chef :



Monsieur James on l’as attrapé avant qu’il ne vous attaque.


Un enfant. Cherchant validation de ses parents. Pathétique. Cela fit rire Gabriel.
Comment pouvait il rire dans cette situation? Tout simplement car il connaissait un tant sois Peu James.
Le démon baissa son arme et daigna un regard vers Gabriel et ses comparsses.



- Tu es sérieux la ? Tu sais au moins qui c’est ? T’est débile ou quoi?

Le démon soupira, un soupire qui voulait en dire long.
Il ne faut pas croire que le démon et le vampire s’apprécie. Loin de la, ils sont plutot conquérants sur leur domaine.
L’homme qui avait lancer sa joie d’avoir capturé le démon était penaud. Il regarda Gabriel qui lui décocha un sourire amusé, avant de se jetter sur lui.
Il eut pas le temps de dire ouf que le vampire l’avait mordu et tué en quelques instants. Il gisait au sol, dans son sang qui coulait à flot. LE second démon avait lacher la prise sur Gabriel à l’instant ou leur chef leur avait dit de réfléchir. Il avait eu raison.

Le rouquin s’essuya la lèvre. Il n'aimait pas le sang de démon, acre. Mais il se sentait plein d’energie et pret si l’affrontement devait avoir lieu. Il n’aimait pas boire devant des gens. Il trouvait cela dégradant. Mais au moins maintenant il ne risquait pas de mordre son ange.
Il regarda Haruka, et reporta son attention sur James qui ne la lachait pas :


- Bonsoir. James. Comment vas tu depuis la dernière fois ?

James ne répondit pas. Leur dérniere rencontre avait été mouvementée.
Gabriel s’approcha doucement de James et Haruka. Il avais repris son arme. Dans la piece, un attroupement de démon affluait de l’extérieur. Beaucoup, mais jamais trop.


- Lache la.

Il s’arreta a environ 1 metre du démon, son regard maintenant d’un noird profond allant alternativement de son amante au démon.

- Tu l’as entendue je crois. Alors lâche la. Maintenant.

La réaction du démon était prévisible. Il se mit à rire. Et dans le regard du démon le vampire vit alors que les démons se rapprochaient d’eux.

- Pourquoi L’aristo ? Tu veux la garder pour ton petit déjeuner ?


Gabriel haussa les sourcils. Sérieusement ? Il voulait jouer à cela ? Pas de soucis.
Le rouquin sentit une arme à feu pointé derrière sa tête.

En un instant, Gabriel se trouvait derrière le démon qui l’avait mis en joue et le tua d’un coup simple et bref. Le vampire tremblait de rage. Si il pouvait il aurait couper la main du démon la tout de suite. Mais Haruka était trop précieuse à ses yeux et l’arme du démon était toujours dans sa main.
Deux démons de moins. Mais toujours beaucoup derrière eux.  



Tu vas leur laisser faire le sale boulot James ? Après tout ce que l’on as vécu ? Sérieusement ? Tu as si peur de moi que ca ?


Il cherchai à provoquer le démon, et c’était chose faite. Il poussa violament Haruka à coté de lui et se jetta sur Gabriel. Ils avaient l’air de deux gamins se chamaillait, avec plus de fougue et de violence. Mais ce qui était prévisible, c’est que le démon eut vite le dessus, et son arme pointée sur Gabriel les fit s’arreter sur le champ, alors que les autres démons les entouraient tous. L’un d’entre eux avait même repris Haruka dans ses griffes.


- Tu vois Gabriel ? Cette fois je gagne. Mais avant tu la verras souffrir. Juste pour mon propre plaisir. Promis Je ne l’abimerais pas, je la garde pour moi.



Gabriel avait envie de hurler. Si il se téléporte maintenant ils n'hésiterons pas à la tuer. Il prefere largement que ce soit sont sort à lui. Il tourna son visage vers Haruka, puis vers le démon qui la maintenait. Un enorme gaillard certes. Mais il espérait que la jeune femme ai encore de la ressource, car seul il ne pourrait pas les sauver.





Codage par Libella sur Graphiorum


~~~~~~~~~~~~


RP en cours : Haru

Une autre signature ? oui oui :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Bal des Monstres [ PV Haruka Wesley ] /!\ Contenus Explicites /!\   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Bal des Monstres [ PV Haruka Wesley ] /!\ Contenus Explicites /!\
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight City :: ~ In Moonlight City ~ :: Centre Ville :: Grand lotissement-
Sauter vers: