Moonlight City

Forum RP Fantasy
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sa tête de con \contenu explicite/

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Lylianne Manuelle
Mage respectable
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 148
Date d'inscription : 20/06/2010
Age : 20
Localisation : De retour en Enfers
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Sa tête de con \contenu explicite/   Sam 25 Aoû 2018 - 1:39

Finalement, tout compte fait et à ma plus grande joie, le mariage n'était peut-être pas fait pour moi. J'avais écouter le beau vampire raconter que son mariage à lui n'avais pas nécessairement été des plus idéals, puisqu'il avait réussi à enjoliver ses sentiments, les amplifier même, et je comprenais ce qu'il voulait dire. Comment aurais-je réagi réellement si mes sentiments envers Tatiana s'étaient multipliés? Déjà qu'ils avaient été les plus forts que j'avais ressentis de toute ma vie, en aurais-je tout simplement perdu la tête? Je l'avais imaginer dans une belle longue robe blanche, ses cheveux blonds noués en couronne sur sa tête sous un voile qui trainait à ses pieds, un maquillage léger mais discret comme seule elle en avait le secret, s'avançant vers moi sous une pluie de pétales de rose, puis j'avais réalisé à quel point je me faisais du mal et à quel point c'était absolument ridicule de m'émouvoir pour cette garce et j'en avais secoué la tête. Beurk, vraiment, ce que les sentiments pouvaient faire vivre à la fin.

J'en avais un peu perdu le fil de la discussion, mais je n'étais pas la seule. Je voyais bien Gabriel sombrer également dans ses sombres pensées, et les ombres sur son visage me confortait dans cette idée que lier ma vie à celle de quelqu'un d'autre - par amour bien sûr, autre que mes pierres -, était une idée parfaitement horrible. Avoir ce genre de chose dans la vie était une faiblesse. Tatiana était une faiblesse. Aujourd'hui, est-ce que j'en étais libre? Je n'en étais pas sûre. Pas complètement. Je réussissais à me distraire mais je savais que je n'en étais pas complètement sortie. Pas encore. Un lourd et long processus qu'était celui de retirer cette immondice de ma tête mais j'y arriverais. Bien sûr que je le ferais.

La dernière phrase de l'homme me ramena bien à lui, et comme il regardait ailleurs, j'en profitais pour étirer un sourire satisfait sur le coin de mes lèvres. Vulnérabilité après vulnérabilité, il allait tout me révéler de lui et ce serait si facile de l'avoir dans ma poche par la suite... Il venait de dire qu'il avait fait une erreur, et bien que je ne savais pas de quoi il en retournait exactement, je pouvais comprendre qu'elle lui pesait lourdement sur le coeur et j'en était plutôt curieuse. Alors je me rapprochai de lui encore et, faisant disparaitre ce sourire pour prendre un air compréhensif qui m'était complètement étranger, je pris son menton entre mes fins doigts pour lui faire tourner la tête vers moi. Dans un souffle, puisque nous n'étions finalement plus si éloignés que cela, je lui dis:


-Quelle erreur? Tu peux me dire, tu sais...

Je n'avais pas vraiment l'habitude de me montrer douce et compréhensive, ce n'était aucunement moi, mais pour avoir accès à ce qu'il était et de meilleurs moyens de le tenir sous mon joug, j'étais prête à tout. Je déposai donc ma deuxième main sur sa jambe et je passais doucement le bout de mes doigts sur sa cuisse. Il avait déjà repoussé mon contact une fois, mais c'était avant notre rituel et je me demandais si l'idée allait lui traverser l'esprit encore. Malgré tout, en tant que mon objet, il devrait s'y habituer; le contact physique était l'une des meilleures façons de créer des liens et je m'en jouais comme je le voulais bien.

~~~~~~~~~~~~
I'm back, now...

She's mine...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Du Barry
Mage respectable
avatar

Masculin Sagittaire Coq
Messages : 139
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 24
Localisation : Quelque part dans la nuit
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 25 ans, en apparence (300 ans)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Sa tête de con \contenu explicite/   Sam 25 Aoû 2018 - 16:51





Avec
Lylianne


Sa tête de con



Alors qu’il expliquait tout cela, il sentait sur lui le regard de sa Reine, sans avoir aucune idée de ce à quoi elle pouvait penser. Cependant, il imaginait bien que cette question, pas du tout fortuite, exprimait un manque d’amour dans sa vie, ou bien… une déception récente. Cependant le vampire ne tentera pas d’en savoir plus, d’abord car cela ne le concerne pas, et qu’il avait bien compris, tout au long de la soirée, le rapport de force entre eux deux n’était pas équitable…

Malgré la nostalgie qui l’envahissait, il se sentait calme et posé. Qui aurait cru que ce genre de sentiments pouvait exister dans ce lieu de mauvaise facture?

Il s’y attendait. Le sourire de Liliane permettait à Gabriel de lire comme dans un livre ce qu’elle pensait. Ses faiblesses, voilà que depuis des heures il les étalait sur un plateau d’argent. Il n’était pas pour autant un vampire fou. Ses faiblesses ? il les connaissaient. Sa vulnérabilité ? Il avait appris à vivre avec. En parler ne changeait rien pour lui, de toute façon, il était soumis à elle par ce pacte, un peu plus un peu moins. Gabriel avait signé de son plein gré, et il ne retournerai en arrière pour le moins du monde.

Ainsi lorsqu’il parla de Josy, cette dernière repris un air moins… sadique, moins calculateur. Dissocier le vrai du faux n’était pas son fort, lui mentait tellement qu’il avait tendance à mélanger son propre passé.
Le contact des doigts brûlants sur la peau glaciale de Gabriel lui extirpa un frisson. Elle voulait tout. Tout de lui, tout savoir, chaque parcelle de failles qui traverse l’esprit et le corps du vampire.
Et il allait lui donner. Car… même si cela paraît insensée, pour une fois, il pouvait en parler sans jugement. Aller raconter à n’importe qui que vous avez tué votre femme et mis fin à vos jours sans qu’il ne vous prenne pour un fou…

Puis, suite à sa question, elle repris le contact encore plus intensément, juste une main sur la jambe du vampire, mais cela ajoutait une certaine pression, une présence lui exprimant que la fuite était impossible.

Je menais la même vie qu’aujourd’hui. Beaucoup d’alcools, de fêtes oisives… de femmes…

Un Don Juan. Qui lui coûtera tout.

Même marié vois tu, j’était volage… et pas qu'un peu. Cependant… ma femme n’en avais cure, je pense qu’elle l’était bien plus qu'à son tour. Nous étions heureux. Mais l’alcool a ses travers, et un soir bien trop aviné, je l’ai tuée.

Dans l’esprit du vampire, chaque seconde de ce moment lui revenait comme si c’était hier, alors que cela se comptait en siècle.


C’est rare que j’ai l’alcool mauvais… je suis déjà pas très bon de nature. Mais ce soir là… sans que je sache pourquoi… On c’est disputé et…


Il s'arrêta. Son regard devint très sombre, comme si la colère y logeais :

J’ai pris un de mes rifloirs
rifloirs:
 
et lui ai planter dans la poitrine…. Y avait du sang partout. Une vraie plaie à nettoyer soit dit en passant.


La scène dans son esprit, paraissait moins horrible que l’époque. Peut être le fait que le sang soit maintenant … sa nourriture.

Et je suis devenu un beau mâle veuf, et puis j’me suis tuer.

Il balançait ca comme ca. Passant nonchalamment sa main sur son torse où trônait l’immense cicatrice. Si elle lui demandait comment il ne savais pas vraiment si il pourrait lui dire... peut etre n'aurait il pas le choix, aprés tout, elle voulait tout savoir de lui et... c'était ce qui faisait ce qu'il était aujourd'hui.
Son regard n’avais plus rien de noir et il souriait avec franchise à la démone. Il lança un regard vers le bijou à sa main. Il en était si conquis qu’il en oublierait presque le pacte allant avec.

Ca va pas trop déçue ? lui dit il avec un clin d’oeil.

Aujourd’hui ? Il tuait sans vergogne, buvait sans être saoul au premier verre… avais multiplier les conquêtes. Tous ses vices étaient presques… normaux.






Codage par Libella sur Graphiorum


~~~~~~~~~~~~
RP en cours : Haby <3 ~ ~  With Lyli ~ ~ Alarick Chou~ ~ Aika & Kuro

Si tu est intéréssée par les retrouvailles de Gaby et Josy c'est ici!




Haby Time <3 :
 


I'm the Red Jewel ~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lylianne Manuelle
Mage respectable
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 148
Date d'inscription : 20/06/2010
Age : 20
Localisation : De retour en Enfers
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Sa tête de con \contenu explicite/   Dim 26 Aoû 2018 - 17:21

Une vie de fête... un idéal que j'avais bien tenté d'atteindre dans mon quotidien aux enfers, mais qui, malheureusement, n'était pas possible aux vues de toutes les responsabilités qui m'importunaient. De quoi aurais-je l'air, si absolument toutes les fois où je rentre dans cette immense salle, pour m'assoir sur mon trône et gouverner, je le faisais en lendemain de veille? Je perdrais sans doute toute crédibilité et ça, c'était absolument hors de question. Maintenant, souvent, les fêtes pour moi étaient synonyme de rencontres politiques, de tâches, de doléances, de tout ce qu'une reine doit accomplir en tant que souveraine puisque Red n'était presque jamais là. Tenir le fort était un privilège, bien sûr, mais la quantité de travail que cela amenait était plus qu'absurde. Je ne me souvenais pratiquement plus de la dernière fois où j'avais pu prendre du temps de qualité afin de me ressourcer et de prendre soin de moi. Ou enfin. Peut-être que je ne me souvenais plus de cette dernière fois puisque je l'avais noyé dans une quantité abominable d'alcool.

Un mariage dans lequel le couple était ouvert. La société, malheureusement, n'avait jamais vraiment cautionner de telles pratiques. Par contre, lorsque les deux partis sont d'accord, pourquoi pas? De mon côté, je ne savais pas réellement si j'aurais été la candidate idéale à de telles pratiques. Peut-être que je ne me serais jamais gênée à aller voir ailleurs, mais aurais-je tolérer que ma partenaire trouve du réconfort auprès de quelqu'un d'autre que moi? J'en doutais fort. Lorsque quelque chose m'appartient, il est mien et c'est tout, mais je n'appartenais à personne d'autre qu'à moi et c'est sans doute pour ça que je ne laissais personne prendre les dessus lors de rapports sexuels. En fait, ça s'appliquait partout dans ma vie, ça allait beaucoup plus loin que la chambre à coucher.

Et il révéla alors son erreur. En tant que tel, tuer n'était pas un problème en soit, mais si il aimait sa victime, cela pouvait causer énormément de douleur et de détresse psychologique. Ce qu'on pouvait faire sous l'effet de l'alcool parfois dépassait l'entendement, dépassait notre vouloir de façon horrible, j'avais bien vu ça en oeuvre. J'avais mis fin aux jours de grands conseillés car ils avaient dépassé leurs pensées lors de soirées bien arrosées, et un sourire en coin un peu déplacé se forma sur mes lèvres à l'évocation de ce souvenir. On ne me changerait pas, j'adorais la torture, c'était l'une de mes activités préférée. Mais là n'était pas la question et l'homme continua sur sa lancée en me racontant le désordre que tout ça avait créer dans sa maison, et je pouvais facilement me l'imaginer. Puis, il était devenu un beau (ne l'était-il pas déjà?) veuf et avait fini par mettre fin à ses jours. Et le voilà qui était vampire, apte à tout me raconter. Mais une question me vint en tête, car un détail ne m'avait pas échapper lors de notre rituel.


-Et le nom qui est gravé sur toi, c'est le sien? C'est en sa mémoire?

Les erreurs de peines d'amour pouvaient être énormes. J'avais eu la chance de n'en causer aucune jusqu'à maintenant, mais faire tatouer le nom de sa défunte sur sa fesse, suivit d'un petit coeur, en mon sens c'en était une. Il criait au monde sa peine et certains pouvaient s'en servir. Certaines personnes mal intentionnées. Moi? Absolument, mais je n'avais peut-être même pas besoin de plus que ce qu'il m'avait déjà révélé. Pourtant, j'allais continuer à gratter, puisque je trouvais excessivement intéressant ce qu'il me racontait. Et, bien malgré moi, il arrivait à faire sortir de ces émotions que je tentais de garder terrées au plus profond de moi. Peut-être allais-je enfin réussir à les faire disparaitre après les avoir fait remonter ainsi et par la suite, je serais réellement invulnérable.

~~~~~~~~~~~~
I'm back, now...

She's mine...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Du Barry
Mage respectable
avatar

Masculin Sagittaire Coq
Messages : 139
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 24
Localisation : Quelque part dans la nuit
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 25 ans, en apparence (300 ans)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Sa tête de con \contenu explicite/   Mar 28 Aoû 2018 - 10:14





Avec
Lylianne


Sa tête de con



La nostalgie était un sentiment courant chez notre vampire. Il n’était pas rare que cela vienne l’importuner en tout moment. Il n’en démordait pas, son passé avait fait de lui l’homme qu’il était maintenant.

Et ce fut presque ce qu’il lut sur le visage de la reine lorsqu’il parla de ses activités oisives. Il pensa alors que c’était étrange, une fête de reine devait valoir le détour… mais l’image est importante ainsi le changement de sujet fut “appréciable”.

Même si, parler d’alcool, lui donna envie de boire.

Il s'attendait à une pluie de remarque, comme les gens lambdas, après tout, un mariage libertins, opportuniste générait le plus souvent des hordes de remarques sur le fait que l’amour est unique, on ne peut aimer qu'une personne, que fumer tue, et boire aussi. De plus, la reine ne semblait pas se fourvoyer… mais au final le vampire n’eut qu’une question des plus… caucase.

-Et le nom qui est gravé sur toi, c'est le sien? C'est en sa mémoire?


Un rire lui échappa.

Oh non, sa mémoire est gravé dans un lieu bien plus… important.

Oui, notre vampire est un peu fleur bleue, un peu beaucoup. Mais il se devait de répondre quand à l’objet de la question de Lylianne.

C’est le nom de ma présente…. amour. Celle qui as capturer le faible battement ici.

Il passa sa main sur la poitrine en faisant un clin d’oeil.

- La raison de sa présence est que... j’était bien trop entourée au bar un soir… Ainsi elle à marquer son nom, et tuer ses femmes, et mis à sac le bar...

Une soirée mémorable… enfin… de ce qu’il se rappelait. Car cette fois là, il avait beaucoup bu, c’était beaucoup battu…
Le programme habituel de Gabriel en somme.

Je suis du genre… faibles face aux femmes. surtout celles ayant dû caractères.

Tout est meilleur avec caractère, surtout les bonnes choses. Et les femmes l'aimaient généralement tout autant.

Voilà, vous savez tout ce que j’ai de plus sombre en moi, il souris, et sur moi. Allez vous me tuer pour ces informations ?

Bien sur que non. Mais il ne pouvait s'empêcher ce trait d’humour. Sans mentir, il aurait aimé questionner LA Dame des Enfers sur ce genre de sujet, mais la curiosité est un bien trop vilain défaut. Le vampire avait beau etre un vilain, il ne chercherais pas les noises avec cette démone.







Codage par Libella sur Graphiorum


~~~~~~~~~~~~
RP en cours : Haby <3 ~ ~  With Lyli ~ ~ Alarick Chou~ ~ Aika & Kuro

Si tu est intéréssée par les retrouvailles de Gaby et Josy c'est ici!




Haby Time <3 :
 


I'm the Red Jewel ~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lylianne Manuelle
Mage respectable
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 148
Date d'inscription : 20/06/2010
Age : 20
Localisation : De retour en Enfers
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Sa tête de con \contenu explicite/   Ven 14 Sep 2018 - 23:15

L'histoire du jeune vampire tira bien sûr un rictus amusé de mes lèvres. Cette jeune Haruka semblait avoir énormément de caractère, peut-être me ressemblait-elle un peu en fait? Il faudrait bien que je la rencontre, ne serait-ce que pour garder la poigne sur cet homme un peu plus. Pourtant, c'était une pensée qui était de plus en plus loin dans ma tête. Je m'aventurais par delà les limites de son intimité bien allègrement mais plus les minutes passaient et plus cela me distrayait. Comme si j'avais là quelque chose qui pouvait ressembler à un ami, peut-être, quelqu'un qui prendrait le temps de partager et de se laisser aller à une relation plus intime avec quelqu'un d'un peu, il fallait l'admettre, épeurant, comme moi. Par contre, une pensée un peu déraillé me passa en tête. Comment aimer une personne qui s'impose autant, de là à tatouer son nom elle-même sur sa personne? Comment aimer une personne prenant autant de place et de dessus? Dans ma tête, la soumission était bien plus importante, mais peut-être que je le prenais à sens inverse...

-Pas tout de suite, tu peux être sans crainte, lui répondis-je dans un clin d'oeil.

Franchement, l'amour restait un mystère. Non sans blague, on aurait dit qu'à force de parler à l'homme, je comprenais que ce n'était pas quelque chose de particulièrement désirable dans une vie. J'en étais à assouvir mes passions là où elles me portaient dans mes moments les plus sombres, et j'étais bien ainsi. Non? Et c'est là qu'une vision me frappa en plein fouet. Elle n'était plus rentrée dans ma tête depuis quelques heures mais là, ainsi, parlant de pulsions, de femme et d'être farouche, elle s'imposait dans ma tête de toutes ses forces. Elle et ses stupides cheveux rouges, ses stupides yeux émeraudes et ce stupide petit sourire de garce que je voulais écraser entre mes doigts et juste...

Juste quoi? Que ma tête était mélangée. Que tout se bousculait à une vitesse vertigineuse. Pour la première fois depuis que j'étais revenue à la vie, on aurait dit que j'avais besoin de m'ouvrir à quelqu'un afin que ce flux de pensées se déverse et que j'en sois enfin libérée. C'était si dur à porter et entretenir, tout le temps croire qu'une reine devait être fermée et endurer ses pensées d'elle-même. Tout le temps se montrer inébranlable afin que personne ne pénètre cette barrière et ne viennent m'attaquer. Pourtant, j'avais le pouvoir maintenant, et si cet homme avait de mauvaises intentions, il me serait extrêmement facile de le retrouver et mettre un terme à ses simagrées. Alors je tournai le regard vers lui, lui qui venait de tout me donner sans rien attendre en retour. Serais-je même capable de faire une chose pareille? Je n'en savais rien. Mais je voulais essayer.


-Maintenant que je sais tout de toi... n'y a-t-il rien que tu aimerais savoir de moi?

Bien sûr, il y avait le risque qu'il prenne cette question pour un piège dans lequel il ne voudrait certes pas s'embarquer. Mais il semblait ouvert, alors je me décidai à reprendre contenance et le fixer jusqu'à ce qu'il pause une question. N'importe laquelle. Posant le bout de mes doigts sur ma dague et caressant le rubis qui en ornait la poignée, me rassurant que peu importe ce qui arriverait, je garderais le dessus. S'ouvrir aux autres faisait peur mais j'avais pris ma décision et la tiendrait coûte que coûte si cela pouvait enfin décharger une partie de ce qui se tramait dans ma tête et dans mon coeur.

~~~~~~~~~~~~
I'm back, now...

She's mine...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sa tête de con \contenu explicite/   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sa tête de con \contenu explicite/
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Là-bas, au Connemara... [PV Maureen et /!\ Contenu explicite][Terminé]
» Site contenu cinématographique pour mumule :o
» [video] Contenu de la boite des miliciens de l'empire
» Contenu du forum
» remise en vente des maisons abandonnees

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight City :: ~ In Moonlight City ~ :: Centre Ville :: Ruelles-
Sauter vers: