Moonlight City

Forum RP Fantasy
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A feu et à sang... [PV : Haruka]

Aller en bas 
AuteurMessage
Gabriel Du Barry
Mage respectable
avatar

Masculin Sagittaire Coq
Messages : 104
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 24
Localisation : Quelque part dans la nuit
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Vampire
Age: 25 ans, en apparence (300 ans)
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: A feu et à sang... [PV : Haruka]   Sam 2 Juin 2018 - 18:26





Avec
Haruka


A feu et à Sang…



Précédemment dans la vie de Gaby Chou:
 


Gabriel poussa la porte de son immeuble, l’aube était approchante et tout n’était que silence et solitude.
Il aimait ce moment, où tout est paisible. Depuis quelques temps, tout était plus calme, peu de démon était assez courageux pour l'accepter depuis son aller retour aux enfers. Ce fut une expérience palpitante mais quelque peu traumatisante sans mentir.

Passant par l’étape “boite aux lettres” il fut assez courroucé de voir qu’elle n’était remplie que de factures et publicités. Il balança le tout dans la boite au lettre du voisin, agacé.
Toute façon, il n’en connaissait aucun avec son mode de vie nocturne, alors bon.
Il imaginera un moment si ses voisins imaginaient un moment qui il était, même son nom ne figurait qu’en petit sur la boite au lettres, rien ne laissait d’indices sur sa personnalité.

Il monta les marches jusqu'à son appartement. Dans le couloir, un des miroir lui rapporta son apparence vestimentaire et il eut une moue de dégoût.
Ses affaires étaient couvertes de taches de sang, certes son visage était épargné mais le reste était bien fichu.
Encore des affaires à jeter, sa chemise blanche ? Foutue. Son pantalon noir, même si les tâches ne se verraient pas, foutu je vous dit.


Lorsqu’il arriva derrière sa porte il se mit en “mode furtif”. En effet, lorsqu’il rentrait généralement, il faisait tout pour ne pas réveiller Haruka. Il aimait même se poser et la regarder dormir, il adorait regarder son ange dormir.
Voilà un moment qu’ils partagent ce lieu de vie, son appartement à lui. Et il était presque habitué à cela. Il ne la considérait pas comme une femme au foyer, non loin de la, ne vous méprenez pas. Mais savoir qu’il ne serait pas seule une fois rentrer chez lui… le poussais tout simplement à rentrer chez lui.

L’appartement était plongé dans le noir, comme dans son habitude. Il enleva ses chaussures, posa son épée à sa place et commença à déboutonner sa chemise pour la jeter.

Il fut arrêté dans cette tâche lorsqu’il posa son regard sur le lit. Étonnamment, il fut plus surpris qu’autre chose parce qu’il vit.

Haruka, son ange adoré était assise sur le lit, elle ne dormait pas. Il esquissa un sourire. Au début il s’imagina un instant la prendre dans ses bras et l’embrasser fougueusement. Mais son regard descendit d’abord sur sa propre chemise. Il ne pouvait pas la comme ca.
Il enleva sa chemise et la jeta dans l’autre coin de la pièce.

• Bonsoir mon ange.

Il avait murmurer d’une voix suave. Il était content de pouvoir lui parler.
Mais il ne s’attendait surement pas à ce qui allait se passer ensuite. Pas du tout.



Codage par Libella sur Graphiorum


~~~~~~~~~~~~
RP en cours : Haby <3 ~ ~  With Lyli ~ ~ Alarick Chou~ ~ Aika & Kuro



Feelings I can't fight You're free to leave me But just don't deceive me and Believe me when I Say I love you ~

Haby Time <3 :
 


I'm the Red Jewel ~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Haruka Wesley
Eleve confirmé
avatar

Féminin Lion Cochon
Messages : 63
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 22
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: A feu et à sang... [PV : Haruka]   Dim 3 Juin 2018 - 10:35

Haruka W. & Gabriel D.B.
«A feu et à sang »



Comme à son habitude depuis quelques temps, Gabriel partait à peine la nuit tombée, pour ne rentrer qu’à l’aube, laissant Haruka toute seule dans l’appartement. Bien sûr, elle avait Luka pour lui tenir compagnie, cependant, chaque jour passant lui apportait un peu plus d’interrogation. Au début, elle ne disait rien, après tout, c’était elle qui s’était installée dans son appartement, alors il n’avait aucun compte à lui rendre. Néanmoins, plus leur relation avançait dans le temps, plus elle se sentait légitime pour le confronter. Et, tellement énervée qu’il l’abandonne une nouvelle fois, elle décida de l’attendre jusqu’au petit matin.

Elle était exténuée, des traces violettes lui faisaient des poches sous les yeux, et elle avait une mine horrible. D’un côté, elle n’était pas habituée à veiller comme ça jusqu’à pas d’heure, elle, elle avait une vie tout à fait normal, bien qu’elle essayait d’éviter le plus possible la rue de l’ombre. Leur dernière escapade n’avait pas eu l’effet escompté, et elle se sentait épiée dès qu’elle montrait son joli visage à l’extérieur. Elle suspectait même Luka de faire en sorte que ces espions ne puissent pas parler. Alors, elle passait le plus clair de son temps dans le petit appartement de Gabriel. Ca ne la gênait pas plus que ça, enfin ça serait le cas s’il dépensait son énergie avec elle, et non avec des autres personnes.

Elle releva la tête quand elle entendit le verrou tourner et la porte d’entrée s’ouvrir. Dans la pénombre, dû aux volets fermés, elle vit le vampire entrer discrètement dans la petite pièce. Pas assez discrètement d’ailleurs puisqu’elle le discernait sans aucun problème. Elle fronça les sourcils, ses vêtements étaient tâchés de sang, et son sang à elle ne fit qu’un tour. Elle le regarda de haut en bas. Qu’était-il allait faire pour se mettre dans cet état ? Elle ne savait pas vraiment, mais ce matin elle aurait des explications, d’une manière ou d’une autre.

L’ange croisa les bras sous sa poitrine, attendant qu’il la remarque enfin, et il le fit. Un sourire apparut sur son visage. Etait-il heureux de la voir ainsi ? Ou n’avait-il juste pas compris ce qu’il allait se passer ? Depuis qu’elle était avec Gabriel, Haruka avait essayé de prendre sur elle le plus qu’elle pouvait. Elle ne posait pas de questions sur ses fréquentations, et avait tant bien que mal laisser sa jalousie de côté. Mais, en voyant son cher et tendre dans cet état, elle imagina sans vraiment de mal qu’il ne devait pas être seul. Sa voix, habituellement si sensuel, apparut comme horrible aux oreilles de l’ange, et elle grimaça.


- Je ne vais te poser la question qu’une seule fois Gabriel, et tu as tout intérêt à me répondre franchement. Que faisais-tu et avec qui étais-tu ?

Sa voix était froide, terne, sans aucune émotion. Elle était redevenue la Haruka d’avant, celle qui avait posé tant de problèmes à tout le monde. Elle n’avait pas envie de jouer avec Gabriel, elle avait besoin d’explications, mais une petite voix dans sa tête lui disait que ce qu’elle allait entendre n’allait pas forcément lui plaire énormément. Elle se leva enfin du lit, son peignoir se dépliant derrière elle comme une traîne, et elle s’approcha de la chemise qu’il avait lancé avant de la prendre entre ses doigts.

- Je suppose que tes activités nocturnes doivent être… intéressantes. Et si tu m’en faisais part ?

Haruka n’était pas sans connaître que Gabriel n’était pas un enfant de coeur, elle-même ne l’était pas. Ce n’était donc pas du tout ce qu’elle lui reprochait. Non, ce qu’elle lui reprochait était bien plus profond, bien plus douloureux. Laissant retomber la chemise par terre dans un bruissement de tissu qui n’atteignit même pas ses oreilles, la jeune femme s’adossa contre le mur derrière elle, toisant le vampire du regard. Il l’avait connu folle, faible, amoureuse, mais jamais en colère, allait-il toujours lui porter le même regard après ? Rien n’en était moins sur, et à vrai son énervement était tel qu’elle se fichait complètement des conséquences que son attitude allait avoir sur leur couple.

~~~~~~~~~~~~

My bloody star into the darkness:
 


Rps en cours; Gabriel ~ Noctis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Gabriel Du Barry
Mage respectable
avatar

Masculin Sagittaire Coq
Messages : 104
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 24
Localisation : Quelque part dans la nuit
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Vampire
Age: 25 ans, en apparence (300 ans)
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: A feu et à sang... [PV : Haruka]   Dim 3 Juin 2018 - 11:26





Avec
Haruka


A feu et à Sang…



A la vue de la posture de la jeune femme il alluma la lumière. Et son sourire s'effaça instantanément.
Haruka semblait exténuée, avait elle veillée pour le voir ? Son visage semblait fermé, et glacial. Cela n'augure rien de bon.

Elle croisa ses bras sous sa poitrine, et le vampire leva un sourcil. Qu'était ce que ce comportement ? Il ne saurait le dire. Mais le ton et la posture qu’elle avait pris pour sa réponse lui glaça le sang.



- Je ne vais te poser la question qu’une seule fois Gabriel, et tu as tout intérêt à me répondre franchement. Que faisais-tu et avec qui étais-tu ?


Gabriel eu comme un bug mental. Mais genre énorme. Il ne s’attendait pas à cela. Et cela le contrariait quelque peu. Il savait que les femmes jalouses étaient un danger public, reconnu, voir mortel. Il ne s’attendait juste pas à ce que cela lui arrive un jour. Il avait toujours été assez indépendant de nature et les femmes qu’il avait côtoyé ne lui avait jamais fait ce genre de crise.
Même son ex femme, paix à son âme, ne lui avais jamais fait ce genre de crise. Et il en vint à penser qu’il aurait préféré, car il aurait sur comment gérer celle qui se profilait.
Alors qu’elle se levait pour aller voir la chemise qu’il avait envoyé valdinguer.

Gabriel toisa la jeune femme, qui prit la chemise entre ses doigts et déclara que les activités nocturne du rouquins eurent l’air d’avoir été intéressantes.

Faire part à Haruka de ces dernières, était ce vraiment raisonnable ? Il savait la cible qu’elle avait sur elle, cette épée de damoclès infernale. Tout lui dire pouvait très bien ne rien changer, comme tout changer.


Je ne vois pas l’interet de te mentir.

Il fixa sa chemise qui venait de retomber au sol. Finalement, la soirée n’était pas finie, et ils étaient partis pour une autre sorte de combat.

J'étais à la recherche d’informations et j’ai fait une rencontre des plus inattendues.

Il parlait de manière neutre, presque sans “aucune émotions”. Il passa à côté de la jeune femme et se sortit un verre. Quoi qu’il advienne, il lui en fallait un. Il le porta à ses lèvres. Se remémorant le sanglant moment qu’il avait passé cette nuit. Il était prêt à tout lui raconter.


J’ai fait la connaissance de la reine des enfers. Lylianne.

Comme si prononcé son nom était un maléfice, aussi horrible que prononcer le nom de “tu-sais-qui”, il sentit une chape de plomb s'abattre dans l’air.
Gabriel en avait que faire de la reine, il l’adorait comme personne de noblesse et de puissance, au grand jamais il n’imaginerais autre chose qu’une relation professionnelle avec cet être vil mais particulièrement intéressant pour son projet à lui. Il toisa la jeune femme, il l’aimait tellement que cela lui faisait de la peine qu’elle soit si froide avec lui. Il but une gorgée et se rapprocha d’elle. Il n'aimait pas ceux qui fuyait leur problèmes, il n’en faisait pas parti. Quoi qu’il advienne il se confronterait à l’ange. Qu’il trouvait presque… magnifique, avec cet air énervé.
En évitant la violence, il l'espérait.





Codage par Libella sur Graphiorum




~~~~~~~~~~~~
RP en cours : Haby <3 ~ ~  With Lyli ~ ~ Alarick Chou~ ~ Aika & Kuro



Feelings I can't fight You're free to leave me But just don't deceive me and Believe me when I Say I love you ~

Haby Time <3 :
 


I'm the Red Jewel ~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Haruka Wesley
Eleve confirmé
avatar

Féminin Lion Cochon
Messages : 63
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 22
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: A feu et à sang... [PV : Haruka]   Dim 3 Juin 2018 - 12:11

Haruka W. & Gabriel D.B.
«A feu et à sang »



Heureusement pour lui, Gabriel tenta la carte de l’honnêteté. Malgré tout, les paroles qui allaient suivre titillèrent la corde sensible d’Haruka. Le vampire la regardait de haut, comme si elle n’était pas grand-chose, et ce regard la blessa dans son égo. A quoi jouait-il ? Mille questions se mirent à éclore dans la tête de la jeune femme, et peu d’entre elles étaient plaisantes. Les bras toujours croisé contre sa poitrine, elle l’observa fixement, comme si il allait finalement lui dire qu’elle se faisait des idées, et qu’il avait juste eu un problème en rentrant. Il devait la rassurer non ?

Néanmoins, Gabriel n’était pas du genre à mentir, et c’était la principale chose que l’ange appréciait chez lui. Il lui avoua qu’il était partit à la recherche d’informations et qu’il avait fait une rencontre. Le coeur de la brune manqua un battement à cette phrase. Cela voulait-il dire qu’il comptait la quitter ? Elle prit une grande inspiration, essayant de ne pas le couper dans sa déclaration. Il fallait qu’il finisse, si elle voulait avoir le fin mot de l’histoire. Il vint chercher un verre à côté d’elle, qu’il remplit d’un quelconque alcool et il en but une gorgée.

Se cherchait-il du courage ? Sûrement, il en fallait quand même pour affronter l’ange. Elle n’était pas la plus méchante, mais son caractère instable la rendait totalement imprévisible. Une chose était certaine pourtant, elle ne s’attendait pas à ce qu’il lui dise qu’il l’avait remplacé par Lylianne. Haruka manqua de tomber à la renverse sous cet aveu, et son regard se fit soudainement beaucoup plus sombre. C’était une blague n’est-ce pas ? Qu’est-ce qu’il pouvait bien trouver de mieux chez cette folle dingue à couettes et sans classe ? Haruka était prétentieuse, mais elle se pensait bien supérieure, physiquement et mentalement parlant à cette femme.

Haruka ne répondit pas tout de suite à ses paroles, laissant un silence pesant s’installer entre eux. Il finit par faire un pas vers elle, et elle passa une main dans ses cheveux pour essayer de garder son calme. Peine perdue, elle se sentait partir loin, très loin. Elle resta adossée contre le mur, le laissant s’approcher d’elle. S’il cherchait un contact, il ne risquait pas d’être déçu. Ses yeux vermeils était vides, comme si elle ne ressentait plus rien, et elle releva légèrement le menton, prenant par la même occasion un air hautain.


- Alors, comme ça, tu préfères fricoter avec l’autre tarée des enfers, plutôt que de rester avec moi. Bien.

Elle cachait mal son énervement, sa voix froide tremblait sans qu’elle arrive vraiment à la maitriser. Elle n’avait jamais connu ça, une telle rancoeur, une telle rage. Elle ne le voulait pas, s’il allait en voir une autre, il ne méritait pas son énervement. Elle ne savait même pas ce qu’elle faisait encore ici. Tout en regardant toujours aussi fixement le vampire, elle posa sa main sur la sienne, et la serra suffisamment fort pour briser le verre, répandant des éclats un peu partout. Voilà, finalement elle n’avait pas su garder son calme plus longtemps. Haruka le contourna alors, se fichant pas mal de savoir si ses pieds nus marchaient sur les débris du verre ou pas. Elle lui tourna le dos un instant, avant de lâcher un rire qui faisait froid dans le dos.

- Tu es conscient que tu es en train de me dire que tu dépenses ton temps, et ton énergie, pour une autre femme que moi ? N’as-tu donc pas peur de ma réaction ?

Haruka se sentait dépasser par les événements, et son rire avait même finis par réveiller Luka. Ce dernier décida de rester dans un coin de la pièce, observant silencieusement la scène de ménage qui se passait sous ses yeux. Il connaissait sa maîtresse, et il était conscient que la stopper maintenant n’était clairement pas une bonne idée. Elle avait besoin de vider son sac, et l’interrompre n’allait que décupler sa colère. Haruka se retourna finalement vers Gabriel, et ses pupilles rouges, autrefois vides de toutes émotions brillaient maintenant d’un éclat qui n’augurait rien de bon. Elle était tant blessée par son manque de considération que pour ses escapades nocturnes. Elle se sentait idiote d’avoir cru en ses paroles en l’air, mais c’était finis, on ne l’y reprendrait plus.

~~~~~~~~~~~~

My bloody star into the darkness:
 


Rps en cours; Gabriel ~ Noctis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Gabriel Du Barry
Mage respectable
avatar

Masculin Sagittaire Coq
Messages : 104
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 24
Localisation : Quelque part dans la nuit
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Vampire
Age: 25 ans, en apparence (300 ans)
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: A feu et à sang... [PV : Haruka]   Dim 3 Juin 2018 - 15:38





Avec
Haruka


A feu et à Sang…



Comme il se doutait, à l'énonciation du nom de la reine la jeune fille eu un léger mouvement. C’était comme si son corps trahissait l'énervement qui bouillonnait. Son regard devint noir, presque meurtrier.

Elle allait faire une crise de jalousie par rapport à Lylianne, il s’en doutait. Il voulait lui crier qu’il n’y avait rien entre lui et la reine. Loin de la. Mais ils se doutait que ce serait inutile vu la situation. La rage qui contrôlait l’ange commençait même à effrayer notre vampire.
Il refit une comparaison sans le vouloir avec son ancienne femme. Elle s’en fichait totalement, d'où le désintéressement de Gabriel pour cette dernière. Mais Haruka était différente, elle se préoccupait d’eux tout simplement, peut être était ce fini.



- Alors, comme ça, tu préfères fricoter avec l’autre tarée des enfers, plutôt que de rester avec moi. Bien.


Gabriel s'énerva à ce ton hautain qu’elle lui lançait. Il n’avait rien fait de mal, il avait juste suivi ces projets. Il claqua sa langue et répondit du tac au tac, avec un ton légèrement exaspéré :

Je ne fricote pas avec cette tarée des enfers, tout d’abord.


Il avait perçu à quel point répondre à cela la contrariait. Mais elle avait décidé que ce serait la soirée des révélations et bien il jouerais à son jeu.
Gabriel fixa la main d’Haruka lorsqu’elle brisa le verre qu’il tenait. Éparpillant des échardes partout. Il leva les yeux au ciel tandis qu’elle s’éloignait.


Haruka…

Il fut couper par le rire de l’ange. Comment la personne aussi douce et folle qu’elle pouvait avoir un rire aussi meurtrier ? Aussi empreint de rage ?

- Tu es conscient que tu es en train de me dire que tu dépenses ton temps, et ton énergie, pour une autre femme que moi ? N’as-tu donc pas peur de ma réaction ?


Gabriel serra le poing. Il ne pouvait. Il ne pouvait pas lui laisser dire ce genre de chose sans réagir.

Si tu me laissais t’expliquer ce serai plus simple.

Il faisait face à une furie. Un orage ambulant, une caisse d’explosif prête à prendre feu... Il aurait voulu la serrer dans ses bras, maintenant la. Lui montrer qu’elle se trompait. mais il se doutait que la toucher serait une mauvaise idée.

Le regard que l’ange lui retourna étaient encore plus emplis de fureur qu’il n'aurait pu croire. Il allait peut être mourrir finalement, non pas tuer par un quelconque démon surpuissant mais par le regard de la femme qu’il aime.
Gabriel ota les quelques débris de verres planter dans sa main avec délicatesse. Il n’avait même pas bu l’intégralité, une petite déception.


Tu veux me tuer tout de suite où me tu peux laisser une chance ?

Il souria doucement. Et s’appuya contre le mur derrière lui. Inutile d’essayer de s’approcher de nouveau de la jeune femme, vu ce que cela avait donné précédemment. Il inspira profondément et commença à tenter de s’expliquer.

Tu me connais peut etre déja pas mal Haruka. Mais tu ne connais pas un des plans que je me suis fixé depuis mon arrivée a Moonlight… je ne peux pas t'embarquer dans tout mes plans comme cela.

Il avait parlé tellement vite qu’il n’était même pas sûre d’avoir articuler correctement. Il espérait vraiment ne pas avoir à tout lui dire, pour l’instant il la tentait à demi mots, sans tout avoir. Lui dire le tout mettrait sa propre vie en danger, en très grand danger. Il lui avouera le tout si il le devait. Lui dire tout ça changerait sa vision de lui.

Dans des élans de sentiments, le vampire avait cette irrépressible envie de la prendre dans ses bras. Il s’approcha doucement.


Et sache... furie, que ta réaction est disproportionnée ! Je n’ai rien fait de mal.

Il attrapa son poignet en douceur. Il avait besoin de ce contact. Même si il était fort, contre une femme il n’était rien. Il était très faible. Il ne voulait pas qu’elle parte, pas maintenant. Si elle parait il lui courait après, mais si elle le repoussait le devrait il tellement ? Au fond de lui il était un peu perdu.

D’un claquement de doigt, elle pouvait le faire tuer par son familier, qui était rester dans l’endroit ou il était. Gabriel priait qu’il y resta. Il ne voulait pas mourir bêtement. Son regard n'avait pas changé, le mordoré était rester aussi neutre que dans son habitude. Pour une fois, les yeux n’étaient pas la fenetre de l’ame, et seulement des yeux.


Tu n’as pas confiance en moi pour dire des choses de la sorte ?

Il avait cet air agacé au visage, il savait qu’un peu plus et il s’enerverais aussi. Il avait cette réputation depuis tant d’année. Il ne pouvait lui en vouloir, mais pour elle il était prêt à tout changer.



Codage par Libella sur Graphiorum





~~~~~~~~~~~~
RP en cours : Haby <3 ~ ~  With Lyli ~ ~ Alarick Chou~ ~ Aika & Kuro



Feelings I can't fight You're free to leave me But just don't deceive me and Believe me when I Say I love you ~

Haby Time <3 :
 


I'm the Red Jewel ~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Haruka Wesley
Eleve confirmé
avatar

Féminin Lion Cochon
Messages : 63
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 22
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: A feu et à sang... [PV : Haruka]   Dim 3 Juin 2018 - 17:20

Haruka W. & Gabriel D.B.
«A feu et à sang »



Alors qu’elle était déjà énervée, excédée par le comportement « je m’en foutiste » du vampire, il sembla s’irriter également. Mais à vrai dire, cela lui importait peu, s’il s’énervait contre elle, cela voudrait bien dire qu’il avait quelque chose à se reprocher. Elle ne comprenait même pas cette dispute d’ailleurs, en temps normal elle aurait récupéré ses quelques affaires, son familier, et elle serait partit en claquant la porte. Mais là, c’était totalement différent, elle tenait au vampire, et voir qu’il se fichait éperdument d’elle lui fit plus de mal qu’elle ne le pensait. Elle sentit son coeur se contracter à chaque parole prononcée et elle tourna la tête sur le côté d’un geste désinvolte quand il lui répondit sèchement qu’il ne fricotait pas avec Lylianne.

En réalité, il aurait pu lui raconter n’importe quoi, elle ne croirait pas. Ce manque de confiance la poussait dans ses moindres petits retranchements, et plus il parlait, plus elle sentait qu’elle allait bientôt exploser. Elle risquait même d’en réveiller les voisins, mais à vrai dire, s’ils venaient sonner, ils risquaient de ne jamais rentrer chez eux. Elle continuait de toiser le vampire du regard, comme pour le dissuader de tenter un quelconque rapprochement, sûrement se prendrait-il un coup en faisant ça. De plus, elle était bien décidée à le faire souffrir autant qu’il s’était foutu d’elle.


- M’expliquer ? M’expliquer quoi Gabriel ? Je t’ai fais confiance, et voilà comment tu me le rends ? J’aurais jamais dû t’écouter.

Et c’était sûr qu’elle ne se ferait plus jamais avoir. Non, même avec toutes les excuses du monde, il n’arriverait pas à la calmer. Elle était presque dans un état second, persuadée qu’il n’en avait strictement rien à faire de leur relation, et c’était peut-être vrai, vu le comportement que le vampire avait décidé d’adopter avec elle. Haruka se ficha de savoir si elle l’avait blessé avec le verre, comme elle se fichait de savoir si ses pieds avaient été coupés par le verre. Non, absolument rien à foutre. Il lui demanda ensuite si elle allait le tuer ou le laisser s’expliquer. La première option était tentante, mais le voir essayer de se confondre en explications était jouissif. Il parla de plans, de fait que cela risquait de la mettre en danger, plein de choses qui passèrent au dessus de la tête de l’ange. Non, elle n’attendait que des explications sur sa sois-disante relation avec l’autre truc sortie des enfers.

Puis, il tenta à nouveau de se rapprocher, l’appelant par la même occasion « furie ». Se fichait-il d’elle ? Avec son petit sourire, sans aucun doute. Et l’échelle de la colère ne fit que grimper, si bien que quand il attrapa son poignet, elle fit un geste brusque pour s’en échapper. Non, elle ne supporterait plus qu’il la touche, ni qu’il se permette de la regarder avec ses yeux amourachés. Avec combien d’autres femmes avait-il fait son petit manège ? Ou était-elle la première assez bête pour tomber dedans ? Puis, il sortit le mot confiance, et elle se sentit partir, littéralement.


- Tu me parles de confiance ?! A moi?! Alors que t’es le premier à partir sans explication et pour aller voir d’autres femmes ? Tu te fiches de moi j’espère ?

Elle serra les poings, son esprit commençait à partir loin, et une petite voix lui disait dans sa tête de le tuer pour l’affront qu’il venait de connaître. Elle sortit rapidement son revolver et elle lui planta sous le menton, un air mauvais sur le visage. Pour qui se prenait-il à lui parler de confiance ? Elle était là pour lui depuis qu’ils s’étaient mis ensemble, elle avait même risqué sa vie pour une mission qu’il avait voulu et maintenant il lui reprochait son manque de confiance ?

- Dis moi une seule raison pour laquelle je ne dois pas te tuer.

~~~~~~~~~~~~

My bloody star into the darkness:
 


Rps en cours; Gabriel ~ Noctis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Gabriel Du Barry
Mage respectable
avatar

Masculin Sagittaire Coq
Messages : 104
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 24
Localisation : Quelque part dans la nuit
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Vampire
Age: 25 ans, en apparence (300 ans)
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: A feu et à sang... [PV : Haruka]   Dim 3 Juin 2018 - 23:03





Avec
Haruka


A feu et à Sang…




Gabriel commençait à perdre patience, il savait que la bataille allait être dur à gagner cette fois. Très dure.

- M’expliquer ? M’expliquer quoi Gabriel ? Je t’ai fais confiance, et voilà comment tu me le rends ? J’aurais jamais dû t’écouter.


Le vampire ne comprenait pas, elle n’écoutait pas ce qu’il avait à dire, elle était fermée, aveuglée par sa rage du moment. Il pouvait le comprendre, c’était évident. Ce qu’il avait dit n’avais rien changer, elle le considérait comme un simple monstre sans coeur. Hors il en avait un.

Tu ne m’écoutes pas, et tu parles de confiance ?

Il balaya du bras tout ce qui se trouvait sur la table proche de lui, créant un nouveau fracas. Au diable le bruit, il en avait marre.

Je te fais confiance aveuglément, et cela depuis le début. Crois tu vraiment que sans confiance je t’aurais juste laisser venir ici ? Vraiment ?

Il lui tenait le poignet encore. Pour peu de temps certes. Mais il voulait juste en gagner, laisser le temps à la flamme de se calmer quelque peu pour pouvoir parler sérieusement. Pour une fois son honnêteté aura fait plus de mal que de bien.

Je ne t’ai jamais menti. Jamais blesser. Jamais rien cacher.


Elle tira brusquement son poignet de l’emprise du vampire qui soupira. Il n’eu pas le temps de dire autre chose que l’ange cria, avec une forte véhémence.

- Tu me parles de confiance ?! A moi?! Alors que t’es le premier à partir sans explication et pour aller voir d’autres femmes ? Tu te fiches de moi j’espère ?


Gabriel eu le regard qui devint tout comme celui de l’ange, noir. Il n’aimait pas la tournure des événements. Il allait rétorquer qu’il n'avait pas prévu, d’aller voir la reine des enfers, mais à peine l’idée de ce qu’il allait dire fit son apparition qu’il se retrouva avec l’arme favorite sous la gorge. Vraiment ? Il allait mourrir maintenant?


- Dis moi une seule raison pour laquelle je ne dois pas te tuer.

Le rouquin n'avait pas peur de la mort, il se l’était déjà donné une fois. Ce ne serait qu’une délivrance. Mais il ne voulait pas mourir aujourd’hui, pas tuer par la femme qu’il aimait tant.
Il fixa longuement la jeune femme. Il n’allait pas avoir plusieurs chances.
Il se saisit avec force du poignet tenant l’arme, descendant le canon de cette dernière contre sa poitrine.

Vas y tire. Fait le.


Il avait dans son regard une étrange tristesse qui apparut. Il n’avait aucune idée de si la jeune femme allait le faire. Elle était clairement dans une folie meurtrière, et il y jouait sa vie.

Mais avant…

Il lâcha le poignet de l’ange, laissant ses bras tomber contre lui. Il ne bougeait plus. Dans son esprit il se sentait déjà partir. Il sentait la mort imminente. Il avait jouer avec le feu tellement souvent dans sa vie qu’il savait qu’elle viendrait au moment le moins imaginable.

Je veux juste te dire que je n’ai jamais aimer une autre femme aussi fort que toi. Jamais.

Il ferma les yeux.

Ne me croit pas si tu veux.

Lorsqu’il les rouvrit, il regarda la femme en face de lui avec tout ce qu’il ressentait au fond de lui.

Mais au moins j’aurais été honnête jusqu’au bout.


Il espérait, qu’elle ne le tuerais pas. Au moins pas maintenant, pas avant de savoir la vérité. Il l'espérait vraiment. Il s’attendait déja à ce qu’elle dise qu’il usais de charmes et sentiments pour éviter sa mort certaine, mais lui au fond de lui, savait.

Tue moi.




Codage par Libella sur Graphiorum


~~~~~~~~~~~~
RP en cours : Haby <3 ~ ~  With Lyli ~ ~ Alarick Chou~ ~ Aika & Kuro



Feelings I can't fight You're free to leave me But just don't deceive me and Believe me when I Say I love you ~

Haby Time <3 :
 


I'm the Red Jewel ~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Haruka Wesley
Eleve confirmé
avatar

Féminin Lion Cochon
Messages : 63
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 22
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: A feu et à sang... [PV : Haruka]   Mar 5 Juin 2018 - 18:40

Haruka W. & Gabriel D.B.
«A feu et à sang »



Il renversa ce qui se trouvait sur la table, cassant le silence pesant avec un bruit sourd. Cherchait-il à lui faire peur ? Si tel était le cas il ne s’y prenait pas de la bonne manière. Haruka continua de le regarder froidement. Il jouait avec elle, tous les jours depuis qu’ils s’étaient mis ensemble. Pourquoi avait-elle succombé à son charme d’ailleurs ? Elle se posait encore la question. Il ne méritait clairement pas toute l’attention qu’elle lui portait. Une chose était sûre, maintenant qu’il avait brisé sa confiance, il allait du mal à la faire changer d’avis. Mais il essayait, encore et encore, rejetant la faute sur elle, sur son comportement. Jamais rien cacher hein ? Pourtant, il ne lui racontait jamais ce qu’il faisait tous les soirs dans la rue de l’ombre, mais elle comprenait mieux maintenant.

Haruka baissa un court instant son regard sur elle. Elle n’avait rien a envié aux autres femmes pourtant. Que lui trouvait-il de plus qu’elle alors ? Elle ne comprenait pas, et même si elle était en colère, elle s’en retrouverait énormément blessée également. Mais hors de question de lui montrer ses sentiments pour autant. Il avait voulu joué, et il s’était brûlé.

Quand elle pointa son revolver sous son menton, dans un excès de rage incontrôlé, il le baissa sur sa poitrine, lui intimant de tirer. Allait-elle le tuer ? Ce soir ? Sans état d’âme ? Elle ne s’en sentait pas capable, mais elle voulait le faire réagir, qu’il lui dise enfin toute cette vérité qu’elle voulait entendre. N’était-elle pas digne de confiance ? Elle, qui était d’habitude si sûre d’elle, commença à trembler légèrement quand elle croisa son regard. Si triste. Pourquoi était-il si triste alors qu’il lui avait caché tant de choses ? Elle ne comprenait pas. Et puis elle cherchait à lui trouver une excuse ou bien même une explication, elle avait envie de pleurer.

Gabriel finit par lâcher sa main qu’il avait forcé à descendre jusqu’à son torse, et elle dut prendre son revolver à deux mains pour ne pas le laisser tomber par terre. Elle baissa la tête. Elle ne voulait pas entendre la suite de ses mots. Non, c’était trop simple de l’amadouer par les sentiments comme ça. De plus, elle ne pouvait lui faire confiance avec les pouvoirs qu’il avait. Elle tourna le regard sur le côté, et elle rangea son arme. La guerre n’était pas finie, non, elle essayait de reprendre ses esprits. Malgré tout, sa déclaration l’avait plus touchée qu’elle ne l’aurait cru au premier abord.

Elle s’éloigna de lui le plus vite et le plus loin possible. Il avait beaucoup trop d’influence sur elle. Elle était à sa merci, la moindre de ses paroles, le moindre de ses regards avaient un effet sur elle qu’elle ne pouvait pas ignorer.


- Ce n’est pas en me faisait des déclarations insipides que ça va changer quelque chose. Est-ce que tu te rends compte de tes actes ? Franchement, je passe pour quoi moi.

Elle soupira longuement. Non, elle ne voulait pas passer pour une femme faible, qui attendrait gentiment que son homme rentre à la maison pour lui demander comme c’était passé sa nuit. Haruka avait beaucoup trop de caractère pour ça. C’était littéralement impossible. Elle jeta un coup d’oeil vers son familier, qui s’était complètement désintéressé de leur dispute. Une mauvaise passe, un mot prononcé de travers, voilà ce que pensait Luka à ce moment précis. Il n’avait aucun doute sur l’issue de ce match d’ailleurs.

- Bon, maintenant je vais prendre mes affaires, et m’en aller. Comme ça t’auras le champs pour.. tes activités noctures

Elle balaya ses paroles d’un geste de la main. Finalement, sa colère était retombée bien vite. La jeune femme n’éprouvait qu’une vive rancoeur pour celui qu’il lui avait réappris à aimer. Mais tout ça n’avait été que foutaises et niaiseries. Au moins cette histoire lui aura servit à quelque chose, ne plus donner sa confiance à personne. Non, ça jamais.

~~~~~~~~~~~~

My bloody star into the darkness:
 


Rps en cours; Gabriel ~ Noctis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Gabriel Du Barry
Mage respectable
avatar

Masculin Sagittaire Coq
Messages : 104
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 24
Localisation : Quelque part dans la nuit
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Vampire
Age: 25 ans, en apparence (300 ans)
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: A feu et à sang... [PV : Haruka]   Mar 5 Juin 2018 - 22:20





Avec
Haruka


A feu et à Sang…





La torture dans l'esprit de Gabriel était intense. Être face à ce regard si froid, glacial. Il n'avait pas voulu cela. Il ne voulait pas cela.
Et cette fois son cœur ne battait pas. Il était en arrêt total. Attendant de redémarrer.

Sa rage était le seul reflet du conflit intérieur qui se tramait. Jamais au grand jamais il ne s'était pris ainsi la tête pour quelq'un. Mais il ne regrettait même pas. Il avait fait une erreur. Une grossière erreur.

Il n'avait pas l’habitude, voilà des siècles qu'il vivait seul… il ne lui était même pas venu à l'esprit que Haruka pouvait bien être intéressé par ce qui lui arrivait. Après il n'était pas tant sorti que cela. Ce soir fut exceptionnel et remarquable c'était vrai.

Son geste avec l'arme de la jeune femme avait déstabilisé Haruka.

Elle releva enfin les yeux vers le vampire. Ce simple contact visuel eu l'effet d'une bombe dans l'esprit du jeune homme. Il était tellement accro à cette femme. Beaucoup trop.

Alors qu'il lâchai la main de la jeune femme cette dernière du prendre son arme à deux mains. Allait elle vraiment tirer ? Un moment Gabriel l’imagina. Il voyait la balle traverser son corps. Il voyait sa souffrance et la brûlure. Il ferma les yeux doucement.

Gabriel finit par lâcher sa main qu’il avait forcé à descendre jusqu’à son torse, et elle dut prendre son revolver a deux main. Et pendant un instant il imagina qu'elle tirait. Sa souffrance, la balle qui traversait une dernière fois son corps. Oui il pouvait imaginer sa mort. Il en avait déjà vécue une.
Il rouvrit les yeux lorsque il sentit que le canon quitta son torse.

Elle s'était éloigné. De nouveau. Comme si elle avait peur de lui.

- Ce n’est pas en me faisait des déclarations insipides que ça va changer quelque chose. Est-ce que tu te rends compte de tes actes ? Franchement, je passe pour quoi moi.

Gabriel ne bougea pas. Le temps d'être sûr de ce qu'il avait entendu. Il avait juste dit ce qu'il pensais. Ses vrais sentiments. Les vrais de vrai.


Je sais très bien ce que je fais. Tu veux vraiment que je te raconte. Alors je te dirais tout de ce qui c'est passé ce soir.


Il s'approcha d'un pas. Juste un. Il était prêt à tout dire. Vraiment tout. Enfin ce qu'il avais droit de divulguer.

Mes activités nocturne comme tu dis visait à trouver Lylianne. C'est tout. Et ce soir ce fut chose faite.


Il leva une main, comme en signe de paix.


Pas pour elle. Pas pour son statut de femme. Juste pour son titre, sa position.


Il n'attendait pas la moindre réponse et il continuait. Expliquant le plus clairement qu'il le pouvait.


Tu connais bien ce fameux dicton qui dit qu'il faut être plus proche de ses ennemis que de ses amis. Et un jour, prends moi pour un prétentieux mais j'espère bien un jour avoir un poste aussi important. Une notoriété. Je vais donc avoir parfois des travaux à faire pour elle. Mais c'est tout.



Il inspira. Cela faisait beaucoup à intégrer, il s'en doutait. Mais résumé en quelques phrases tout ce qui c'était passe en une nuit aussi charger c'était compliqué. Si elle voulait plus de détail il était prêt à le détailler.


C'est juste une sorte de contrat avec un employeur. Ce qu'elle ne sait pas seulement c'est que je m'en fou royalement d'elle. C'est seulement ça mes escapades… rien d'autre ! Maintenant suis moi ! Je t'emmènerai partout où je vais si cela peut te prouver mes intentions. Sois mon alliée en plus d'être mon amante.

Il désigna de sa main la chemise tâchée de sang

J'ai dû lui prouver que je n'était pas qu'un beau parleur avec une réputation en or. J'ai du tuer un démon pour lui prouver ma valeur. C'est juste ça.


Il recula sa main qu'il avait toujours devant lui.

Même si tu dis que ma déclaration te semble insipide elle est pourtant vraie. Je ne me fiche pas de toi…


Il avait bien compris qu'elle n'était pas réactive a cette déclaration. Elle ne voulait pas l'entendre. Que s'imaginait elle ? Qu'il l'utilisait ? Horrible idée. Il avait un minimum de respect pour les gens quand même.


Je ne te mentirais pas. Je ne prendrais jamais cette peine. Pas avec toi.

Elle soupira, jetant un œil vers Luka qui, pour le plus grand bonheur de Gabriel ne bronchait pas. Elle avait un sacré caractère sa maîtresse, il devait être habitué à ce genre de scène.

- Bon, maintenant je vais prendre mes affaires, et m’en aller. Comme ça t’auras le champs pour.. tes activités nocturnes


Elle fit suivre ces paroles douloureuse d'un geste de la main et le cœur du vampire ce sera à nouveau.
Il hésita. Peut être trop longtemps.
Et lorsqu'elle se retourna pour mettre sa menace en œuvre il lui prit la main.

Il ne l'a laisserais pas partir.
Il la tira contre lui.


Je ne te laisserais pas partir comme ça…

Il serra son étreinte. Il ne voulais pas en faire une prisonnière… si vraiment elle voulait partir il serait brisé mais il ne pouvait l'empêcher de vivre sa vie. Il profitait de ce contact. Il tremblait presque.

Je sais que tu ne me crois pas.

Il plongea son visage dans le cou de la jeune femme. Elle pouvait bien le repousser, elle pouvait bien hurler qu'il l'avait charmée où je ne sais quoi
Gabriel lui, était juste amoureux. À l'aube de perdre cette femme qui avait volé son cœur il trouvait chez lui une nouvelle peur.


Haruka. Je t'aime.


Le dire à haute voix l'avait rendu si réel. Et c'était peut être déjà trop tard. Vous ne le croirez peut être pas, mais ce qui coulait sur la joue du vampire était bien une larme. Et cela reste extrêmement rare. Une larme pourquoi ? Parce Qu'elle était ce qu'il cherchait, une femme folle a liée, comme lui.

Laisse moi te le prouver…

Cette dernière phrase était un murmure. Une supplication peut être. Si elle partait il n'aurait pas la force de la retenir… Mais cela serait synonymes d'anéantissement.


Codage par Libella sur Graphiorum




~~~~~~~~~~~~
RP en cours : Haby <3 ~ ~  With Lyli ~ ~ Alarick Chou~ ~ Aika & Kuro



Feelings I can't fight You're free to leave me But just don't deceive me and Believe me when I Say I love you ~

Haby Time <3 :
 


I'm the Red Jewel ~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Haruka Wesley
Eleve confirmé
avatar

Féminin Lion Cochon
Messages : 63
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 22
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: A feu et à sang... [PV : Haruka]   Jeu 7 Juin 2018 - 22:08

Haruka W. & Gabriel D.B.
«A feu et à sang »



Sa réaction n’avait pas eu l’effet escompté sur Haruka. Alors que n’importe quelle femme se serait instantanément calmée et se serait jetée dans les bras de son bien aimé, l’ange, elle, préférait s’éloigner le plus possible. Elle en était malade rien qu’à l’idée de penser qu’il pouvait encore lui mentir. Cela lui donna presque la nausée, et elle tourna le regard sur le côté. Comment avait-il put se jouer autant d’elle ? Elle ne comprenait pas. Elle n’avait rien vu, et elle était de plus en plus fâchée contre elle-même. Elle voulait s’insulter de tous les noms possibles et imaginables pour être tomber dans ses filets. Mais la confiance s’en était allée, et maintenant, recoller les morceaux allait être difficile.

Gabriel fit un pas vers elle, surpris de sa réaction. Il insista sur le fait qu’il allait lui raconter tout ce qui s’était passé durant cette soirée, et elle secoua la tête. Elle s’en fichait. Elle n’avait pas besoin de savoir. Elle en savait déjà bien assez pour son bien être personnel. Mais il continua à parler, et plus sa voix résonnait dans la pièce, plus le mal de tête de la jeune femme empirait. Haruka passa une main sur son visage, essayant de faire abstraction de ses explications. Elle s’en fichait, clairement, elle avait juste envie de s’enfuir loin de cet appartement.

Il lui parlait de Lylianne, de son statut de reine des enfers, que c’était pour ça qu’il se rapprochait d’elle. Cette phrase fit faire une horrible grimace à l’ange. Il n’avait donc que si peu de considération pour elle ? Pour la mettre ainsi de côté et aller voir une autre femme pour monter dans la hiérarchie. Le pire ? C’était qu’il allait bosser pour elle, pour s’en rapprocher encore plus. Mais que cherchait-il à faire en lui disant cela ? Elle avait rangé son arme, et lui continuait de tirer sur la corde sensible. Elle regardait la porte d’un air distrait, se demandant quel serait le meilleur moyen de se barrer d’ici.

Puis il continua et une phrase tilta la jeune femme. Là, elle releva enfin le visage vers lui. Cependant, le regard qu’elle lui lança était loin d’être rassurant. Les sourcils froncés, ses yeux rouges encore plus sombres que d’habitude, elle pouvait vraiment faire peur à n’importe qui. L’accompagner ? Etait-il en train de la comparer à un animal de compagnie ou à un familier ? Allait-il réellement croire qu’elle allait le suivre partout comme un petit chien docile ?

Haruka n’avait toujours prononcé aucune parole, se contentant de l’écouter déblatérer ses paroles. Il l’avait déjà perdu, alors pourquoi essayait-il de continuer sa comédie ? Elle commença donc à entamer le mouvement pour ranger ses affaires, elle ne s’était pas vraiment installée, alors elle n’allait pas mettre longtemps.

Gabriel attrapa sa main d’un geste rapidement, et il la tourna vers lui pour la prendre dans ses bras. Comme une mouche prise au piège, elle essaya de se libérer de son étreinte, mais il restait quand même beaucoup trop fort pour elle. Elle sentit sa tête s’installer dans son cou et elle grimaça, à nouveau. Elle ne devait pas céder à ses gestes. Alors elle résista, jusqu’à temps qu’il lui dise ces quelques mots, qu’elle n’avait pas entendu depuis bien longtemps. Elle tressaillit. Et des larmes se mirent à coller le long de ses joues.


- Arrête ta comédie. C’est beaucoup trop douloureux. N’as-tu donc pas honte de me faire souffrir à ce point là ?

Haruka essaya une nouvelle fois de se soustraire de son étreinte, sans succès. De plus, maintenant qu’elle pleurait, ses forces la quittaient peu à peu, la laissant sans défense. Elle tourna le regard vers son familier, et celui ci se décida enfin à se lever de son petit coin. Il avança doucement du couple, et il se planta en face du vampire. Comme à son habitude, il montra ses crocs, grognant de manière féroce contre le roux. Il n’avait pas envie de l’attaquer, malgré que la situation commençait à dégénérer. C’était à sa maîtresse de clore ce combat, et non à lui. Voyant que sa méthode d’intimidation ne fonctionnait pas, il aboya un petit coup pour montrer son mécontentement, et il repartit s’allonger dans un coin.

Ce familier était d’une utilité à faire peur. Haruka dut se retenir de ne pas rouler des yeux devant le comique de situation, et elle rapprocha son visage de celui de Gabriel. Ses yeux dans les siens, elle laissait transparaitre tout son mal-être ainsi que sa rancoeur envers celui qui avait conquis son coeur.


- Je ne veux pas de tes preuves. Tu avais tout le temps pour ça. Tu aurais pu tout m’expliquer bien avant. Tu as préféré attendre, pour je ne sais quelle raison. Tu veux que je te dise Gabriel ? Tu ne m’as jamais aimé. Tu te voiles la face.

Sa voix était aussi piquante que des épines, et elle s’éloigna enfin de ses bras. De là, elle ressortit son arme, le pointant sur lui avec plus d’assurance. Elle avait été touché par ses paroles tantôt, mais avec la suite des événements, elle comprenait mieux que tout cela n’avait été que foutaises.

- Si tu m’approches une nouvelle fois, je te jure que je te tue sans la moindre hésitation. Va te trouver une autre femme à courtiser. Je suppose que je n’étais pas la première.

~~~~~~~~~~~~

My bloody star into the darkness:
 


Rps en cours; Gabriel ~ Noctis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Gabriel Du Barry
Mage respectable
avatar

Masculin Sagittaire Coq
Messages : 104
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 24
Localisation : Quelque part dans la nuit
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Vampire
Age: 25 ans, en apparence (300 ans)
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: A feu et à sang... [PV : Haruka]   Jeu 7 Juin 2018 - 23:44





Avec
Haruka


A feu et à Sang…




L’ange se débattait. Elle tentait de le repousser. Mais la force de Gabriel n’était pas à prendre à la légère.
Chaque mot qu’il prononçait faisait sombrir le regard de Haruka. Mais il ne s’en rendait pas compte, pour une fois il avait ouvert son coeur. Ce coeur fermé à clé, à double tour.

Et alors qu’une larme coulait sur ses joues pâles, quelques unes roulaient aussi sur celles de l’ange.

- Arrête ta comédie. C’est beaucoup trop douloureux. N’as-tu donc pas honte de me faire souffrir à ce point là ?

Le coeur de Gabriel se referma d’un coup sec. Et douloureux. Il commença à douter de ce qu’il pensait à propos d’haruka. Mais il ne lâchait pas encore son emprise, se contentant d’enlever son visage du cou de la jeune femme. Son regard à lui était dès plus clair. Et elle rompit le contact visuel pour jeter un oeil vers le loup, toujours en train de ronquer dans un coin de la pièce.

Alors que les dernières fois il n'avait pas bougé, cette fois il se leva, tentant une tentative d’intimidation qui eu un effet très… passif sur Gabriel. Si il n’avais pas un peu de considération pour ce familier attachant il aurait lui même montrer les crocs. Cependant, l'aboiement fit sursauter le vampire qui au final, desserra ses bras.

Et sans crier Gare, il retrouva le visage de son aimée devant lui. Un regard empli de hargne, de rancoeur, de tristesse.
Gabriel se recula d’un pas tandis qu’il était assailli par les reproches de la jeune femme. Elle faisait fausse route. Elle ne pouvait comprendre ses ambitions, il le savait, lui même ne comprenait pas toujours d’où elle venait.
Mais la dernière partie de son acerbe discours brisa sa neutralité. “ Tu ne m’as jamais aimé, tu te voiles la face”.

D’accord.

Il l’avait dit sur un ton glacial. L’émotion qui débordait et jaillissait plus tôt avait été remplacé par une voix neutre, presque… méchante.
Et tandis qu’elle dégaine son arme, pour le mettre en joug de nouveau, il recula encore, restant dans la ligne de tir de l’ange.

- Si tu m’approches une nouvelle fois, je te jure que je te tue sans la moindre hésitation. Va te trouver une autre femme à courtiser. Je suppose que je n’étais pas la première.

Il haussa les sourcils. Elle voulait jouer à cela ? L’avait il vraiment courtiser ? Se rendait elle seulement compte de comment leur relation avait vu le jour ?
Soudain il se remémore le bal, un instant oui, il avait voulu la courtiser, mais il l’avait été beaucoup plus vite au final. Jamais il n’aurait fait cela aussi rapidement dans le passé. La folle qui lui faisait face avait juste… trouver la faille.

D’accord, je ne t’approcherais pas.

Un sourire se dessina sur ses lèvres. Il avait vu le regard de l’ange vers la porte d’entrée non loin d’eux.
Mais non.
Non.
Il ne la laissera pas partir. Il l’avait dit une fois, et il le pensait.
Alors que son coeur explosait lentement, il attrapa une autre bouteille d’alcool qui trainait sur la table derrière lui.
Il enleva le bouchon d’une manière bien machiste, avec les dents. Et bu une rincée de cet alcool. Ce dernier eu un goût amer. Dommage, il aimait tellement ça, l’alcool.
Et une des propriété sympa de ce dernier ? Son Inflammabilité.
Il jeta brutalement la bouteille d’alcool du côté où la porte se trouvait. Cela fit grand bruit. Et cela paraissait pathétique.

Mais le truc. C’est que je te laisserais pas sortir comme ca.

Il croisa les bras, et d’un mouvement très furtif, presque imperceptible, il fit se mouvoir un petit briquet en métal se trouvant dans la partie “cuisine” de l’appartement derrière eux. Oui, imaginer comme cela, ça ressemble à un briquet qui rampe au sol. Pas glamour. Mais extrêmement efficace.
Il se baissa pour l’attraper et alluma une flamme. Cette dernière dansait devant ses yeux. Son idée était horrible, mais la souffrance causée par les mots de l’ange l’était tout autant.
Il ne pouvait imaginer qu’elle n’aimait pas ça personne. Non, pas à cause de son égo énorme, mais parce qu'il l'avait vu, cette émotion, ces sentiments.
Son instinct était peut être faux, et si c’était le cas, cela serait la fin. Ici, et maintenant.


Il lança le briquet sans ménagement. Et le sol prit feu.
Rapidement, violemment, l’endroit qui était glacial par l’ambiance devint brûlant par le feu. Prendre la porte ? Compliqué, car cette dernière ne tarderai pas à s’enflammer. C’était une folie, tout allait prendre feu.

Parce Que, je ne me voile pas la face sur mes sentiments.

Sa voix était devenue comme prédatrice. Non, il ne considérait pas Haruka comme sa proie. Oui il faisait une folie, peut être courait il au suicide. Mais il en avait marre.
Le crépitement des flammes et la lumière des charbons voletant donnait aux deux protagonistes un aspect presque… lumineux.


Mais toi si. J’en suis persuadé voit tu. Et tu peux continuer à me menacer de ton revolver, si cela n’est pas toi qui me tue, je serais déçu.


Le feu, ca brule. Ca purifie. Il savait bien qu’il pourrait s’enfuir en un claquement de doigt. Mais au moins chaque souvenir resterait la. En cendres.

En vices, je suis loin d'être novice. Haruka. J’aime faire souffrir les êtres que je déteste.

Il s’approcha quelque peu, il était à un mètre de l’ange. Le feu se propageait, léchant les murs.

Mais toi ? Toi. Je ne veux pas te faire souffrir.

Gabriel attrapa une cendre qui volait, la laissant s’éteindre sans vie entre ses doigts. Le feu ne se propageait pas facilement, ils avaient encore du temps. Et ce temps allait se rendre précieux. Il fixa le revolver, cette arme du démon qui faisait tant de mal. Si il avait fait souffrir Haruka, il méritait bien plus qu’une balle entre les deux yeux. Mais il ne voulait pas mourir trop vite.
Elle était belle.
Oui, vous lisez bien, alors qu’elle le menace de mort, il la trouve encore plus belle. Ce panache qu’il aimait chez elle, ces moments de folie pure.

Ne te méprends pas sur mes intentions… vraiment.


Il se rappela alors un détail qu’elle avait mentionné.

D’ailleurs. Pour infos. Les femmes que j’ai courtisé par le passé ? Elle ne t’arrives pas à la cheville. Attends, je sais, tu va dire que tu t’en fiche ?

Il eut un rictus agacé. Elle disait qu’il avait jouer avec elle. Mais elle venait en quelques secondes d’écrasé un mégot sur un coeur aimant.

Et tu vois. Moi je ne m’en fiche pas.

Il s’approcha encore d’elle, il n’était qu'à quelques centimètres d’Haruka.

Je te laisse le champ libre, profites en, venge toi sur moi. Si je t’ai fait souffrir, je mérite bien mille morts. Non?

En quelques secondes, Luka pouvait le tuer. En une pression elle pouvait le tuer. Le feu, pouvait tous les tuer. Que restera t il au final ? En quelques secondes ils pouvaient aussi tous vivre.
Gabriel était totalement fou. Fou d’elle, prêt à tout pour lui montrer qu’il ne mentait pas, mais surtout fou tout court. Et elle se débattait, luttant contre lui, et cela lui donnait encore plus de force pour essayer de la retenir.


Codage par Libella sur Graphiorum



~~~~~~~~~~~~
RP en cours : Haby <3 ~ ~  With Lyli ~ ~ Alarick Chou~ ~ Aika & Kuro



Feelings I can't fight You're free to leave me But just don't deceive me and Believe me when I Say I love you ~

Haby Time <3 :
 


I'm the Red Jewel ~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Haruka Wesley
Eleve confirmé
avatar

Féminin Lion Cochon
Messages : 63
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 22
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: A feu et à sang... [PV : Haruka]   Sam 9 Juin 2018 - 19:50

Haruka W. & Gabriel D.B.
«A feu et à sang »



Elle avait toujours son revolver pointé sur lui. Elle était tiraillée entre plusieurs émotions, et son cerveau peinait à suivre ce que son coeur pouvait ressentir. Elle ferma un instant les yeux, essayant de faire le vide comme elle le pouvait. Mais rien à faire, elle n’y arrivait pas. Tout en elle lui criait de se réfugier dans ses bras, tandis que son coeur, meurtri, lui hurlait de le faire souffrir autant qu’elle souffrait. Cruel dilemme, et elle n’avait toujours pas de réponse. Cependant, sa main ne tremblait plus, seuls les soubresauts de son corps du à ses larmes faisaient vaciller le canon de son arme. Et à sa grande surprise, il abdiqua. Un simple « d’accord » lancé comme ça, sans une once d’hésitation. Haruka secoua négativement la tête de gauche à droite.

L’ange le suivit du regard, dans ses moindres faits et gestes. Il prit une bouteille d’alcool qui trainait là. Elle ne comprenait toujours pas son addiction pour cette boisson d’ailleurs, elle ne supportait pas ça. Il en but une gorgée. Alors qu’elle s’attendait à ce qu’il la repose sur le meuble, là où il l’avait trouvé, il la balança violemment contre la porte, arrachant un sursaut à la jeune femme. Gabriel annonça de sa voix rauque qu’il ne comptait pas la laisser partir de cette manière, et elle fronça les sourcils. Que lui prenait-il ? Il n’avait jamais été violent avec elle, non, c’était même plus le contraire.

Là, il sortit un briquet dont ne savait trop où et l’ange mit quelques minutes avant de voir où il voulait en venir. Etait-ce un test ? Ou était-il vraiment prêt à les tuer pour une simple rupture ? Elle ne comprenait pas, et plus elle regardait ses yeux sombres, plus elle sentait sa fin approcher inexorablement. Le vampire lança enfin son briquet contre le mur, qui prit instantanément feu à cause de l’alcool. Elle grimaça, sentant l’air se changer peu à peu en fumée. Bien sûr qu’elle se voilait sur ses sentiments, elle n’avait pas envie qu’il continue de se jouer d’elle ainsi. Non, elle devait retrouver sa liberté, et lui, continuerait de faire ses affaires avec les créatures de l’ombre.

La chaleur étouffa rapidement l’ambiance, et bien que son esprit paniqué eut envie de se jeter par la fenêtre en emmenant Luka, elle restait là, en face du vampire. Il n’aurait aucune difficulté à ce sortir de là, avec son don, alors qu’espérait-il ? Il s’approcha encore, toujours plus près, comme si sa menace ne lui avait même pas effleuré l’esprit. Elle prit une grande inspiration, les larmes brouillaient sa vue, elle risquait sans doute de tirer à côté et de faire un trou dans le mur. Mais elle s’en fichait. Elle voulait arrêter la guerre qu’il était en train de créer dans son coeur.

La fumée envahit rapidement ses poumons. Et cela n’était pas sans lui rappeler d’horribles souvenirs qu’elle aurait aimé effacer de sa mémoire. Dans un bruit sourd, son revolver tomba à terre rebondissant avant de rester immobile. Elle ne pouvait pas le tuer, elle ne pouvait même pas le blesser. Malgré toute la douleur qu’il était en train de lui infliger, elle l’aimait beaucoup trop pour ça.


- Moi ? Je me méprends sur tes intentions ? Que cherches-tu à faire ? Tu souhaites tous nous tuer pour ton bon plaisir ? Et après c’est moi qui suis folle ? Mais jamais je ne mettrais ta vie en danger Gabriel, je t’aime beaucoup trop pour ça.

Elle avait lancé la bombe, littéralement. Son mal de crâne l’assaillit de nouveau, elle eut bientôt du mal à respirer, et elle se mit à tousser, tout en se tapant contre la poitrine d’un geste rageur. D’ailleurs, cela ne fit qu’empirer sa toux, et sa vision se brouilla plus rapidement qu’elle ne l’aurait pensé. Finalement, c’était peut-être elle qui allait mourir, des mains de son amant. C’était peut-être une belle mort, qui sait. Elle se fichait éperdument des femmes qu’il avait pu croisé durant sa route, tout ce qu’elle avait souhaité, c’était qu’il ne voit que par elle, mais elle avait échoué.

Cet échec lui fit relever la tête, tandis qu’il était encore plus proche d’elle que jamais. Elle leva ses poings, et elle se mit à lui marteler le torse d’une violence qu’elle ne se connaissait pas. Haruka n’avait jamais été vraiment sportive, et sa force physique était quasiment inexistante. Peut-être qu’elle s’imaginait juste lui faire mal, ce qui était possible aussi. Sa quinte de toux ne s’arrêtait pas, et ses poings non plus, elle voulait libérer toute la rage qu’elle avait en elle, lui faire comprendre une bonne fois pour toute qu’il la faisait souffrir.


- Je te déteste, je te déteste autant que je t’aime. Laisse moi mourir, et va retrouver ta nouvelle conquête. Arrête de me faire souffrir s’il te plait.

Haruka finit par baisser la tête, et ses bras retombèrent le long de son corps, comme si elle n’était plus qu’une coquille vide. Sa toux s’était arrêtée, mais ses yeux étaient toujours troubles. Elle chercha à reculer, mais elle était déjà acculée contre le mur, sa seule issue étant bouchée par des flammes qui s’avançaient de plus en plus vers eux. Son familier avait bougé de sa cachette, et il aboyait fortement, comme pour chercher un quelconque moyen de sortie.

~~~~~~~~~~~~

My bloody star into the darkness:
 


Rps en cours; Gabriel ~ Noctis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Gabriel Du Barry
Mage respectable
avatar

Masculin Sagittaire Coq
Messages : 104
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 24
Localisation : Quelque part dans la nuit
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Vampire
Age: 25 ans, en apparence (300 ans)
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: A feu et à sang... [PV : Haruka]   Sam 9 Juin 2018 - 22:15





Avec
Haruka


A feu et à Sang…




La violence qui émanait du vampire n’était pas dans son habitude, que lui prenait il ? Il ne savait pas. Mais c’était sa réaction, sa colère, tout cela faisait qu’il ne comprenait plus ce qu’il devenait lui même.

Il ne voulait bien sur la mort de personne. Il n’était pas un meurtrier notoire. Bon, certes, l’idée de mourir à la roméo et juliette était alléchante dans son esprit…
Avec le feu, vint la fumée, qui embrume l’air et fit grimacer l’ange.

Gabriel pouvait sentir l’étonnement dans l’expression d’Haruka. Et oui, avec elle, il avait utilisé chaque jour sa meilleure facette. Mais ce soir, c’était le côté obscur qui émanait. Celui que le vampire exprimait chaque fois que le danger apparaissait. C’était quand même rare, l’habitude surement de devoir la maintenir.

Après la fumée, la chaleur envahi l’espace, cela n’était pas le plus dérangeant, mais les deux ensemble formait un cocktail détonnant et mortel.
Il ne comprenait pas, l’ange aurait pu prendre la fuite, partir en un coup d’aile, embarquer Luka avec elle, mais elle ne bougeait pas, laissant le vampire en joug de son arme. Finalement, peut être tenait elle encore à lui.
Alors que des larmes emplissait le regard de l’ange, Gabriel ne la lâchait pas du regard. Il aurait pu la laisser la, partir, ne pas se soucier de ce qui leurs arrivent, mais ce n’était pas pour cela qu’il avait mis le feu, non. C’était pour effacer. Effacer toute trace de son passé ici. Si Haruka était prête à continuer avec lui, ils meritaient bien cela.

Le bruit sourd du revolver le fit sortir de sa contemplation, c’était fini ? Il aurait presque aimé qu’elle tire. Juste pour avoir une raison de la haïr si elle devait partir. Juste pour avoir une raison d’oublier plus vite.
La douleur dans le coeur du vampire le noyait, il en oubliait presque sa respiration qui était plus en plus difficile. Il eu une quinte de toux, il eu presque du mal à entendre ce qu’elle déclara entre le bruit des murs, du feu, et sa propre toux. Cependant il ne bronchait pas. Ne bougeait pas.

- Moi ? Je me méprends sur tes intentions ? Que cherches-tu à faire ? Tu souhaites tous nous tuer pour ton bon plaisir ? Et après c’est moi qui suis folle ? Mais jamais je ne mettrais ta vie en danger Gabriel, je t’aime beaucoup trop pour ça.

Gabriel dû se retenir de sourire. Menant sa main à sa bouche pour tousser un peu plus encore. La douleur diminua ainsi dans son coeur, quelque peu. Elle l’avait dit. Finalement.
Le regard de notre vampire devint un peu moins noir, plus emprunt de sentiments positifs que négatif.
La fumée commençait alors à faire souffrir l’ange, et notre bel ami n’eut pas le temps de se laisser à rêver d’amour avec son ange. Il ne pouvait la laisser souffrir trop longtemps.
On n’y voyait presque plus rien, l’air était de gris, de feu, et de larmes.

Jamais je n’ai eu l’intention de te laisser mourir ici Haruka…

Il toussa une nouvelle fois. Tout comme l’ange, l’air irrespirable commençaient à le rendre mal. Et il croisa son regard, ils étaient à quelques centimètres à peine, et une envie irrésistible de la prendre dans ses bras l’envahit alors.
Mais il n’eut le temps de rien que les poings de la jeune femme le marteler avec force. Il haussa les sourcils, fixant l’ange. Cela ressemblait peu à de la douleur, la jeune femme n’avait pas une force herculéenne, mais le geste traduisait tout. elle ne s'arrêtait pas, continuant de marteler à bout de forces.

- Je te déteste, je te déteste autant que je t’aime. Laisse moi mourir, et va retrouver ta nouvelle conquête. Arrête de me faire souffrir s’il te plait.

Gabriel eu le souffle coupé par cette phrase. Et tandis qu’elle abandonne ses poings contre elle, le vampire attrapa sa main, puis la deuxième.
Dans une situation normale on aurait pu dire qu’ils se tenaient les mains et que cela était mignon et romantique.
Mais le feu et la fumée enlevait tout le charme et le mignon de la situation.
Gabriel murmura, approchant son visage de celui de la jolie brune :

Je ne te laisserais pas mourir. Même si tu me déteste.

Il la tira contre lui de nouveau, derrière lui, le feu ravageait tout, meubles, affaires, murs. Des craquements sourds, se mêlant maintenant aux aboiement de Luka qui s’était rapprocher d’eux.
Il tendit le bras pour attraper l’arme de son aimé. Ils n’avaient pas énormément de temps mais il connaissait la valeur de cette arme pour elle. Il ne s'embête pas, logeant l’arme dans sa poche de pantalon.

Il restait une seule issue. Le vampire lança un regard vers Luka, l’intimant de le suivre d’un mouvement de tête.
Même si la pièce était en flammes, gabriel connaissait sa demeure comme sa poche. Alors avec hâte et sans perdre de temps, il entraîne l’ange avec lui, se rapprochant des grandes vitres donnant sur l'extérieur.

Il posa sa main sur la tête de l’ange, pour qu’elle ne quitte pas son torse.

Surtout, ne bouge pas, ne me lâche pas.

Avec ses paroles, un claquement puissant, violent et sonore.
Gabriel prit une inspiration, manquant de s’étouffer par la même occasion. Et il traversa la vitre en tenant la jeune femme dans ses bras.

Non, ils ne tombèrent pas du haut de l’immeuble pour se fracasser en bas. Mais ils tombèrent sur le balcon d’un voisin plus bas, dans un fracas de verre. C’était une chute d’environ un étage, pas une grande distance, et l’ange se retrouvait sur Gabriel, qui était tombé de manière à servir de “coussin” lors de la chute. Il savait très bien que ce balcon existait, sinon ils n’auraient pas sauter.

Quelques secondes plus tard, dans un gros bruit, tout l’appartement s'effondra ou du moins “explosa”.
Le vampire tourna la tête, le familier de l’ange était non loin d’eux. Il fut rassuré, il aurait pu être sûre qu’il serait mort sinon. En parlant de mort, il lâcha une de ses mains qui maintenait l’ange contre lui pour attraper son revolver. Il était intact, quoique crasseux, et il le plongea dans la main de l’ange qui était sur lui. C’était son arme, si elle voulait s’en servir, qu’elle fasse son oeuvre.

Il posa sa tête contre le sol, les débris de verres les avaient tous deux coupés un peu partout, mais l’air frais, et non enfumé fut comme une libération pour les poumons de nos protagoniste.


Tu es ma seule conquête. La seule pour qui je retournerais le monde, la seule pour qui je mettrais ma propre vie en danger de mort.

Il lâcha totalement l’ange, la laissant libre de ses mouvements. Son dos lui faisait atrocement mal mais il inspira de nouveau, toussant quelque peu.

Et je ne te ferais plus jamais souffrir. Je ferais tout, tu entends ? Tout pour ca…

Il ferma les yeux un moment. Il le pensait vraiment. Mais après une démonstration de folie pure, qu’allait elle dire ? Il sourit doucement. Tout son passé venait de s’évaporer en fumée. Il savait que peu à peu le feu s'empare de tout l’immeuble, mais d’ici là, ils avaient le temps encore de s'engeuler un moment. Il se doutait que rien n’était gagner. Sa chevalerie ne couvrait en rien ce qu’il avait fait. Mais elle avait avoué, elle avait avouer ses sentiments, et rien que cette idée apaisait l’esprit du vampire. Encore quelques instant avant, il aurait été prêt à la laisser partir. Mais maintenant non. Il se battrait pour elle, il se battrait jusqu’au bout.








Codage par Libella sur Graphiorum





~~~~~~~~~~~~
RP en cours : Haby <3 ~ ~  With Lyli ~ ~ Alarick Chou~ ~ Aika & Kuro



Feelings I can't fight You're free to leave me But just don't deceive me and Believe me when I Say I love you ~

Haby Time <3 :
 


I'm the Red Jewel ~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Haruka Wesley
Eleve confirmé
avatar

Féminin Lion Cochon
Messages : 63
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 22
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: A feu et à sang... [PV : Haruka]   Sam 9 Juin 2018 - 22:57

Haruka W. & Gabriel D.B.
«A feu et à sang »



Gabriel était dans un état tout aussi lamentable que la belle ange. La fumée avait pris possession de leur gorge, et elle les faisait tousser grassement. S’ils ne sortaient pas rapidement d’ici, ils risquaient sans aucun doute d’y laisser leur vie, et c’était loin d’être l’envie première d’Haruka. Cependant alors qu’elle aurait pu quelques secondes plus tôt s’échapper par la fenêtre, la pièce était maintenant dans une totale pénombre, si bien qu’elle ne voyait pas à plus d’un mètre devant elle. Ses yeux se mirent à la piquer, et elle du cligner plusieurs fois des paupières pour y avoir clair.

Le vampire lui attrapa les mains, alors qu’elle les avait laissé redescendre le long de son corps. Cherchait-il à la rapprocher de lui pour mieux mourir ? Sûrement. Elle était tellement absorbée par son propre malheur, qu’elle ne remarqua même pas l’échange de regards entre son familier et son amant. Gabriel la força alors à le suivre jusqu’à un bout de la pièce, lui intimant de ne pas bouger. Fermant les yeux, elle ne chercha pas à comprendre, et elle se blottit contre le vampire.

Elle sentit son corps passer à travers une vitre, et elle atterrit lourdement contre son amant, se coupant avec les morceaux de verre qui avaient accompagnés leur chute. Elle grimaça, rouvrant difficilement les yeux et elle tourna rapidement le regard sur le côté pour chercher son familier. Celui-ci vint à leur rencontre, aillant l’air d’aller pour le mieux et elle soupira longuement. Haruka releva le visage vers le vampire, mais alors qu’elle allait parler, elle se fit interrompre par l’explosion de l’appartement.

Gabriel vint lui donner quelque chose, ou enfin, il la força à prendre un objet dans sa main, et elle découvrit avec surprise qu’il avait pris le temps de ne pas laisser son revolver dans l’appartement. Elle lui en fut plus reconnaissante qu’elle le montra, et un fin sourire apparut sur ses lèvres. Il avait vraiment pensé à tout. Il posa sa tête contre le sol alors qu’elle se trouvait toujours sur lui. Elle n’avait pas spécialement envie de se relever, même si elle devait peser quand même son poids.

Haruka prit le temps de respirer l’air frais, s’oxygénant les poumons du mieux qu’elle pouvait. Sa voix rauque retentit alors de nouveau à ses oreilles, et elle put l’entendre clairement cette fois-ci. Plus que sa déclaration de tout à l’heure, ses mots eurent un effet décisif sur l’ange et elle cligna à nouveau plusieurs fois des cils. Elle laissa tomber à nouveau son arme contre le sol dur. Elle n’avait plus envie de le tuer, ni même de le blesser. Non, là, elle était simplement heureuse qu’ils soient tous les deux en vie, et malgré leurs quelques égratignures, ils n’allaient pas garder de séquelles.


- Tu es un idiot Gabriel. Mettre à feu et à sang l’appartement pour une dispute.

Haruka soupira longuement et, malgré ses jambes endolories, elle réussit à se relever. Tous les habitants de l’immeuble étaient en bas, dans la rue, et les pointaient du doigt. Adieu la discrétion, encore une fois. A croire qu’ils ne savaient pas faire dans la délicatesse. Mais bon ce n’était pas vraiment étonnant avec leur deux caractère. Luka vint se coller à ses jambes en jappant, apparemment content de la savoir en pleine forme. Il ne se gêna cependant pas pour lui faire une petite remontrance, prétextant que c’était de sa faute à elle s’ils en étaient arrivés là. D’après le loup, elle aurait du laisser Gabriel s’expliquer au lieu de monter tout de suite sur ses grands chevaux. Mais ça, elle le savait déjà.

Allait-elle seulement réussir à passer au dessus et à le croire sur parole ? Haruka n’était pas le genre de femme à vouer une confiance aveugle à un homme, et elle devrait passer au dessus de ses principes. Cependant, un simple regard en direction du vampire, encore à terre, lui donna toutes les réponses nécessaires. Il lui avait réappris à aimer, et à être aimer en retour, elle ne pouvait simplement pas l’abandonner comme ça, même s’il venait à faire des erreurs à l’avenir.

Fière de cette décision qu’elle avait « mûrement » réfléchi, elle vint s’accroupir auprès du vampire. Elle aurait voulu l’assommer là, tout de suite, pour lui avoir fait autant de mal, mais elle se contenta de l’attraper par le visage pour poser ses lèvres sur les siennes. C’était loin d’être un baiser romantique, ils sentaient la fumée, et leur bouche était remplie de suie, néanmoins, ce baiser était signe d’une réconciliation, et c’était ce qui comptait le plus aux yeux de l’ange.


- Ne. Recommence. Plus. Jamais. Ca. Compris ?

Elle avait articulé chacun des mots pour lui faire comprendre qu’elle n’était pas ravie de voir le peu d’affaires qu’il lui restait partir en fumée. Malgré tout, c’était sûrement le meilleur moyen pour recommencer à zéro, et peut-être même commencer une vie à deux, qui sait ?

~~~~~~~~~~~~

My bloody star into the darkness:
 


Rps en cours; Gabriel ~ Noctis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Gabriel Du Barry
Mage respectable
avatar

Masculin Sagittaire Coq
Messages : 104
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 24
Localisation : Quelque part dans la nuit
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Vampire
Age: 25 ans, en apparence (300 ans)
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: A feu et à sang... [PV : Haruka]   Dim 10 Juin 2018 - 15:06





Avec
Haruka


A feu et à Sang…



L’esprit du vampire bourdonnait, l’explosion résonnait encore à ses oreilles. Il entrouvrit les yeux et pu voir que malgré la chute, Haruka n’avait rien de plus que quelques coupures ( bon ok beaucoup de coupures).
Le bruit de l’arme contre le sol le fit ouvrir totalement ses yeux, et croiser le regard de la jeune femme le fit sourire, sans qu’il ne l’ai décider.

- Tu es un idiot Gabriel. Mettre à feu et à sang l’appartement pour une dispute.

Gabriel eu un petit rire, esquinté d’une toux non voulue. Idiot ? Certainement. Il y avait été fort surement, mais il s’en fichait royalement. Il n’était pas idiot en fait, seulement fou. Fou tout court, et fou d’elle.

D’accord, plus de feu alors. Murmura t il avec un clin d’oeil.

Haruka se releva, elle avait bien du courage pensa alors le vampire, car lui même avait juste envie de ne pas bouger. Il la suivait du regard, qu’y avait il en bas ? Surement une horde de voisins plein de hargne. Comme d’habitude. Depuis qu’ils se connaissaient, rare était les fans, et courant étaient les énervés du bocal.
Le vampire souleva sa main pour enlever les débris de verres qui lui collaient aux bras, et au visage. Et il se redressa sur ses coudes.
Un regard vers l’ange, qui avait retrouver son familier en silence. Il n’aurais jamais penser cela, mais ce loup était “quelqu’un de bien”. Peut être était ce comme pour beaucoup de choses, que la première impression n’était pas la bonne. Bien sur, il n’oubliait pas qu’il pouvait se faire tuer par ce dernier en un claquement de dent.

Gabriel soupira. Tout avait explosé, tout. Même si il n’était pas matérialiste, il y avait quelques années, siècles d’histoire dans ses affaires. Des oeuvres, des souvenirs. Mais il l’avait voulu.
Peut être même juste l’histoire d’amour qui se dessinait entre ces deux protagonistes explosifs. Il ne se leurait pas, l’amour ne survit pas à tout.

Il entendit les pas léger de son aimée revenant vers lui. Certes, elle n’avait pu son arme mais elle restait redoutable. Et elle l'avait si bien dit. Elle le détestait. Mais elle l’aimait. Voilà que la confusion reprenait l’esprit du vampire qui reposa sa tête sur le sol dur et froid.

Ce genre de moment, ou le coeur et la raison se bataillent en duel, nourris par des peurs, des hantises sans nom. Gabriel n'avait pas été tiraillé par ce genre de démon depuis longtemps, il n’était plus sûr de lui. Cette femme déstabilise tout chez lui.

il sentit soudainement les lèvres de la jeune femme sur les siennes et les mains contre son visage. L’étonnement qui le prit lui fit oublier sa confusion, tout éclata, les peurs y compris et il y répondit en douceur.
Fumée, suie, ce baiser n’était pas le plus beau qu’ils avaient pu échanger, mais il balaya tout, car ce n’était pas un baiser d’adieux.

- Ne. Recommence. Plus. Jamais. Ca. Compris ?

Un nouveau sourire illuminait le visage du vampire. C’est ce qu’il avait dit lors du bal. Et le fait qu’elle le re-utilise scellai comme une promesse. Leur couple avait de larges chances, si ont y met de la volonté, de l'honnêteté, et…. beaucoup de violence.


Tu me pique mes répliques maintenant ?


Il sourit doucement, et continua :

Compris.

Leur relation était tel un phoenix, renaissant de ses cendres, pour entreprendre le renouveau.
Gabriel se redressa totalement, laissant choir des débris de verre dans des tintements presques chantant. Des multitudes de petites plaies, rien en somme.
D’un coup d’oeil au dessus d’eux, il pu observer le ravage des flammes. Une épaisse fumée noire montait vers les cieux, les flammes commençaient à lécher les autres habitations. Un réel carnage, comme d’habitude.
Ensuite, de sa main il ôta des bouts de verres des cheveux de l’ange,d’un geste doux, et posé. Elle était indemne. Et même si les dégâts matériels dû à son accès de folie , il avait sauver tout ce qui l'intéressait pour le moment. Il jeta un oeil plus bas. Les “voisins” hargneux commençait à s'énerver encore plus. Au dessus d’eux, tout n’était que feu, et les gens en bas ? Prêt à en découdre.

Il voulait rester la, juste profiter de l’accalmie qui était la. Mais Malheureusement la nuit n’était pas finie, ils fallait encore partir de cet immeuble sans mourir, que ce soit par le feu et l'effondrement du bâtiment, ou bien par la violence des habitants.

Aidant l’ange à se relever entièrement il murmura :

Non pas que l’idée de rester ici me déplaise mon ange, mais si on veut éviter un combat inutile...on doit trouver un endroit où aller.

Il plongea son regard dans celui de Haruka. Il pouvait y lire la peine, la douleur qui s’y était installé alors, mais il percevait surtout quelque chose de nouveau, que la péripétie fit apparaître.
Cette femme était un vrai défi, une vraie bouffée de renouveau dans la vie du vampire.
Et comme il n’en pouvait plus il la repris dans ses bras un instant. Un court instant. Il voulait lui dire qu’il s’excusait pour avoir réduit en cendres les propres affaires de la jeune femme, mais ce n’était pas le moment. Une seconde explosion retentit au dessus d’eux.

Ou du moins déguerpir maintenant.

Il prendra le temps qu’il faut pour lui prouver le bien fondé de ses sentiments. Pour elle il avait effacé le passé. Pour créer un nouveau futur.


Codage par Libella sur Graphiorum





~~~~~~~~~~~~
RP en cours : Haby <3 ~ ~  With Lyli ~ ~ Alarick Chou~ ~ Aika & Kuro



Feelings I can't fight You're free to leave me But just don't deceive me and Believe me when I Say I love you ~

Haby Time <3 :
 


I'm the Red Jewel ~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Haruka Wesley
Eleve confirmé
avatar

Féminin Lion Cochon
Messages : 63
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 22
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: A feu et à sang... [PV : Haruka]   Lun 11 Juin 2018 - 20:52

Haruka W. & Gabriel D.B.
«A feu et à sang »



- Bien sur que je te pique tes répliques. Tu es encore plus barré que moi.

Haruka soupira longuement. Bien que sa colère soit retombée aussi rapidement qu’elle était arrivée, elle gardait toujours une rancoeur envers le vampire. L’ange allait sans aucun doute devoir s’expliquer plus calmement avec lui, pour essayer de comprendre ce qu’il était en train de mijoter. Pour l’instant, elle avait d’autres chats à fouetter. Elle était surtout soulagée que son histoire avec Gabriel ne se termine pas aujourd’hui, et elle voulait s’éloigner des flammes le plus vite possible.

Le roux entreprit de lui enlever tous les petits bouts de verre de ses cheveux, tâche ardue vu qu’elle en avait partout. Elle ne les sentait même plus, même si elle risquait à tout moment de se couper en passant une main dans ses cheveux. Haruka le regarda fixement de ses yeux vermeils, cherchant un quelconque moyen de s’exprimer après ce qui venait tout juste de se passer. Mais aucun mot ne voulait sortir de sa bouche, et elle finit par laisser tomber. Finalement, pour une fois, c’était peut-être mieux qu’elle se taise, et qu’elle profite du temps passé avec son homme.

Gabriel l’aida à se remettre sur ses jambes, bien que mollassonnes et elle jeta un nouveau coup d’oeil en bas. Ce n’était clairement pas une bonne idée de descendre, et de risquer une confrontation. Non, ils devaient les esquiver le plus possible. Haruka fit un signe à son familier, qui vint se mettre à ses pieds, comme si elle l’avait un jour dressé. Il mit ses oreilles en avant, signe qu’il était en train de l’écouter.


- Tu vas descendre en bas, en te rendant invisible, sinon ils vont criser. Tu nous rejoins à l’hôtel d’accord ?

Luka ne chercha même pas à comprendre et il sauta sur la rambarde du balcon avant de se rendre invisible et de sauter parmi la foule. Au moins un problème de régler. Ils n’allaient pas sortir les fourches pour faire cuire son familier à la broche. Elle resta un long moment blottie dans les bras de son vampire, humant son parfum si particulier masqué par l’odeur du sang, et de la fumée. Elle n’aimait pas ça, savoir qu’il se mettait ainsi en danger, encore moins pour Lylianne. Mais elle ne pouvait pas toujours épier ses faits et gestes. Elle devait simplement apprendre à lui faire confiance, ce qui allait lui demander beaucoup d’efforts, mais il en valait la peine, sans aucun doute.

Haruka leva doucement sa main pour lui caresser la joue, comme s’ils étaient dans une petite bulle malgré les cris, les protestations, et les flammes qui les menaçaient.Elle avait juste besoin de lui, et elle était certaine qu’il avait besoin d’elle également. Elle se mit sur la pointe de ses pieds pour lui déposer un dernier baiser sur les lèvres, et elle descendit ses mains le long de ses bras pour attraper ses mains. Elle entrelaça ses doigts aux siens, avec un petit sourire et elle lâcha un long soupire.


- Je pense que tu vas devoir nous téléporter jusqu’à l’hôtel. J’ai pas envie de me battre, ou de me justifier face à des gens sans importance.

Haruka leva la tête vers leur appartement. Des panaches de fumée continuaient d’en sortir sans s’arrêter, lâchant de temps en temps des gerbes de flammes qui auraient pu effrayer n’importe qui. L’ange, elle, trouvait ça fascinant, comme un élément pouvait tout ravager sur son passage comme ça. Elle était un peu déçue de la destruction de ses affaires, mais ce n’était pas ce qui comptait le plus. Elle n’était pas matérialiste, elle allait pouvoir se racheter tout ça sans problème. Non, ce qui l’embêtait le plus, c’est qu’ils n’aient plus d’endroit à eux pour se retrouver. Elle avait adoré ces soirs, à se parler ou à se regarder longuement, juste passer du temps avec lui, sans se poser milles et une questions.

- En tous cas, maintenant je sais que tu es amoureux de moi.

Elle avait lancé ça d’un petit air taquin, mais elle était très sérieuse. Maintenant qu’elle s’était calmée, sa déclaration lui revenait sans cesse en tête, la plongeant dans une certaine euphorie qu’elle ne se connaissait pas.

~~~~~~~~~~~~

My bloody star into the darkness:
 


Rps en cours; Gabriel ~ Noctis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Gabriel Du Barry
Mage respectable
avatar

Masculin Sagittaire Coq
Messages : 104
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 24
Localisation : Quelque part dans la nuit
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Vampire
Age: 25 ans, en apparence (300 ans)
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: A feu et à sang... [PV : Haruka]   Mar 12 Juin 2018 - 0:29





Avec
Haruka


A feu et à Sang…




- Bien sur que je te pique tes répliques. Tu es encore plus barré que moi.

Ça. Il n'en doutait pas une seconde. Mais alors pas du tout. Si elle savait seulement ses plans. Cela serait sûrement le sujet d'une longue conversation comme il savait les faire. Posés. Tranquillement. Au calme. Tout l'inverse de la situation actuelle en fait.


Il pouvait le voir, à ses soupirs et son regard que la colère avait laisser place. Que même si l'ambiance extérieure était ardente, le feu qui avait consumés leur dispute était lui, en cendres.

Alors qu'ils enlevait en délicatesse les plus imposants morceau de verre. Il comprit vite qu'il n'était pas prêt de pouvoir tout faire. Déjà car il y en avais trop, le temps leur étant compté il en profitait juste pour la fixée. Leur échange de regard fut long, silencieux, et vide. En vrai, il 'ne pouvait même pas imaginer ce que la jeune femme avait en tête. Ils avaient souvent ce genre d'échange. Comme si leur vie trépidante nécessitait des moments comme ceci.


Une fois debout elle intime à Luka d'aller à l'hôtel. Gabriel savait que c'était là ou vivait la jeune femme avant qu'il ne la kidnappe. C'était un endroit simple et confortable. Toujours plus que le tas de gravats qu'était devenu l'appartement.

Une étreinte des plus simples, l'ange dans ses bras, de loin on aurait pu penser que rien ne s'était passer. Mais l'orage c'était juste calmé.
Alors que Haruka était blotti contre lui, le vampire posa sa tête sur la sienne. il posa sa tête sur celle de sa concubine. Il ne trouva que l'odeur du sang, de la fumée’ du feu et de poussière. Pas des plus romantique. Il était épuisé par ces odeurs et par l'effort qu'il avait fait pendant toute la nuit.

Ils furent interrompus dans leur moment magique de calme et volupté par les cris provenant de non loin. Criant vengeance les anciens voisins de notre aristocrate commençaient à être véhément.
La main de l'ange vint frôler sa joue, qui a ce contact fit frissonner le vampire. Elle l'électrisait totalement. Et ne parlons pas du baisers qui suivit, si il en avait eu le temps il y aurait répondu avec fougue, mais il ne le fit pas. Tout simplement car il avait besoin de la laisser faire, simplement laisser à l'ange le choix des événements. Non pas qu'il n'aimait pas mener la danse mais une relation se fait dans les deux sens, et non pas à un seul meneur.


- Je pense que tu vas devoir nous téléporter jusqu’à l’hôtel. J’ai pas envie de me battre, ou de me justifier face à des gens sans importance.


Alors qu'ils se tenaient les mains le vampire fixa la jeune femme. S'imagine T elle seulement à quel point un effort comme celui ci lui coûterait ? En vrai il ne l'avait jamais fait. Il n'en avait jamais eu le besoin.

Il monta une des mains de l'ange vers ses lèvres pour l'embrasser doucement :

C'est une très bonne idée. Je n'ai pas non plus envie de ce genre de confrontation pour ce soir, cela serait... banal.


Il inspira profondément. Il n'avait pas été vers l'hôtel depuis un moment, se rater le ferais passer pour un gros nul. Mais il ne doute pas longtemps. Et alors que le regard de l'ange se remporta sur l'ancien appartement le vampire inspira de nouveau, fermant les yeux.

Je suis désolé pour tes affaires je te rembourserai au centuple si il faut.

Il ne s'avançait pas énormément mais il était conscient de son acte. Encore un acte de violence qu'il regretterait un jour.
Il se mit en tête qu'il allait devoir trouver un logis bien cacher des yeux de tous. C'était une nouvelle préoccupation pour le vampire. Il ne voulait pas que les gens puissent les trouver. Tous Confondus.
Il fut interrompu dans ses pensées immobilière par une phrase de l'ange :

- En tous cas, maintenant je sais que tu es amoureux de moi.

Le vampire ne put s'empêcher de rire. Un petit rire. Heureusement que tout le monde ne déclarait pas sa flamme comme cela, avec du feu Et de la violence.
Gabriel recula d'un d'un pas, lâchant doucement des mains de l'ange.

Tu connais maintenant la flamme de mes sentiments.

Oui. Oui parfois l'humour était aussi nul que son look.
Mais ce qui se passait dans son coeur était en deçà de l'incendie. Un brasier consumait son coeur. Et il ne put s'empêcher de rajouter, beaucoup plus sérieusement :

Je t'offrirais mes nuits pour la vie, mon ange.

Et pendant qu'il disait ça il avait de nouveau attraper Haruka, comme si il allait la faire danser. Un tango peut être. Mais il se contenta simplement de la faire tourner sur elle même doucement. Avec cette phrase il sous entendait qu'il passerait l'éternité qui lui restait à la chérir, en faire une reine du mal, et du bien. Mais cela, elle aurait le temps de le voir… Elle comprendrais que ces moments où il devait l'abandonner n'était pas juste pour son plaisir. Avant ? il pensait seulement à lui. Maintenant, dans son plan, il voyait non pas un trône, mais deux.

Et tandis qu'il la fixait de tout son amour, derrière eux les gens arrivaient. Dans un grands renfort de bruit, d’acclamation et de fureur.

Il est temps de dire adieu au passé.

Un dernier regard pour son “chez lui” et il se saisit de la main de Haruka fermement. Il décompte dans sa tête, fermant les yeux.

Lorsqu'ils ouvrirent les yeux, la chaleur de l'incendie était bien loin, le froid de la nuit les enveloppant et devant eux l'hôtel.
Gabriel manqua de tomber sous l’effort de téléporter avec lui la jeune femme, mais il eu une légère fierté d’avoir réussi. Même si son corps hurlait de s'arrêter sur place maintenant.
Il lança un regards autour d’eux, personne ne les avaient vus, et tant mieux. Discrétion jusque la n’avait pas été leur adjectif, mais au moins pour cette fois, elle était de mise.

Je te suis.

Avait elle encore une chambre ? Cela intrigua le vampire. ¨Pour une fois, il n’entrait pas en territoire… conquis. L’hotel ? il n’y avais pas mis les pieds une seule fois pour y dormir. Il savait juste qu’il existait.




Codage par Libella sur Graphiorum





~~~~~~~~~~~~
RP en cours : Haby <3 ~ ~  With Lyli ~ ~ Alarick Chou~ ~ Aika & Kuro



Feelings I can't fight You're free to leave me But just don't deceive me and Believe me when I Say I love you ~

Haby Time <3 :
 


I'm the Red Jewel ~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Haruka Wesley
Eleve confirmé
avatar

Féminin Lion Cochon
Messages : 63
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 22
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: A feu et à sang... [PV : Haruka]   Jeu 14 Juin 2018 - 21:26

Haruka W. & Gabriel D.B.
«A feu et à sang »



Les cris de protestations résonnaient de plus en plus fort. Haruka s’en fichait un peu, de savoir que leurs voisins étaient en colère. A leur place, elle aurait sûrement tué les personnes qui auraient mis le feu à ses affaires, alors elle comprenait un peu, finalement. Mais puisque le coupable était le vampire, il était hors de question pour l’ange de le laisser se faire insulter et attaquer. De plus, elle était complètement fatiguée de sa nuit blanche et elle n’avait pas la tête à se prendre de nouveau le chignon.

Gabriel sembla réfléchir à sa proposition de les téléporter jusqu’à l’hôtel. Sûrement n’en était-il pas capable ? Elle n’en savait rien, à vrai dire, elle avait émis l’idée parce que cela lui semblait logique. Mais bon, ils feraient discrètement le tour de l’immeuble s’il ne pouvait pas. Le plus dur serait encore de descendre du balcon s’en se casser quelque chose au passage. Cependant, le vampire acquiesça à son idée, après avoir embrasser une de ses mains. Elle aimait toujours autant ces petites marques d’affection qu’il avait à son égard.

Puis, il lui parla de ses affaires. Comme si elle en avait quelque chose à faire sérieusement. Elle s’en fichait pas mal et le fait qu’il pense le contraire la renfrogna légèrement. Avait-elle l’air d’une véritable fille matérialiste et vénale ? Elle n’y avait jamais vraiment pensé . Peut-être que oui finalement. Elle fit une petite moue avant de croiser les bras.


- Je me fiche bien de mes affaires, du moment que nous soyons tous les deux en vie, et en bonne santé, c’est tout ce qui m’importe.

Alors qu’elle lui confia qu’elle était maintenant consciente de ses sentiments à son égard, il essaya de faire une petite blague qui arracha sans mal un sourire à l’ange. Effectivement, un feu très ardent. Ils pouvaient tous les deux s’y brûler à la moindre occasion, ce qui ne faisait qu’attiser la passion qui existait entre eux. Vraiment, leur couple était très loin d’être idéal, mais ils s’aimaient ainsi, alors que pouvaient-ils demander de plus ? Il lui offriraient ses nuits… C’était tout ce qu’elle voulait, qu’il n’appartienne qu’à elle, qu’il ne pense qu’à elle à tous les instants de sa vie. Égocentrique, Haruka l’était, mais elle se savait spéciale aux yeux du roux. Elle ne répondit rien à sa déclaration, si ce n’était qu’un simple hochement de tête. Il fit alors ses adieux à son appartement, qui était maintenant dans un triste état, et il prit sa main dans la sienne avant de fermer les yeux. Elle en fit de même, elle ne savait pas ce qu’était l’effet de la téléportation, et elle se demandait si elle allait le supporter.

Quand elle rouvrit les yeux, elle se trouvait devant le grand hôtel de la ville. Elle le savait très luxueux, et pour y avoir passer quelques nuits, elle savait qu’il en coûtait un certain prix. Malgré tout, l’argent ne serait pas un problème, ni pour elle, ni pour son amant. Elle jeta un coup d’oeil à ce dernier, il semblait marqué par l’usage de sa magie, alors elle serra doucement sa main dans la sienne pour lui donner un peu de sa force. Il lui intima de commencer la marche, et elle entra rapidement dans l’hôtel. L’ange se dirigea vers le comptoir et elle tapota nerveusement des doigts sur la surface dur. La femme de l’accueil mit plusieurs minutes avant de daigner lever le regard vers elle, ce qui n’arrangea pas l’état déjà tendu d’Haruka.


- Bon, la vieille, tu peux nous donner une chambre là ? J’ai pas toute la journée devant moi.

Enfin un regard, courroucé, mais un regard. Et Haruka plaqua quelques billets qu’elle avait « miraculeusement » sur elle contre le comptoir. En l’échange de ça, elle reçut une petite clé en or avec un chiffre gravé dessus. Elle reprit possession de la main de son amant, non sans prendre un air hautain face à la femme, et elle le guida à travers l’hôtel jusqu’à la porte de leur chambre. Une fois celle-ci refermée derrière eux, l’ange brune se laissa tomber sur le lit tout en soupirant.

- Maintenant, tu m’expliques ce qu’il se passe avec l’autre salope là.

Haruka faisait sans aucun doute référence à Lylianne, et elle n’avait qu’une seule envie, que Gabriel lui dise toute la vérité. Elle ne lui ferait certainement pas plaisir à entendre, c’était certain, mais elle en avait besoin, ne serait-ce que pour lui pardonner une bonne fois pour toute. Elle allait devoir laisser sa rancoeur de côté, et ouvrir ses oreilles.

~~~~~~~~~~~~

My bloody star into the darkness:
 


Rps en cours; Gabriel ~ Noctis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Gabriel Du Barry
Mage respectable
avatar

Masculin Sagittaire Coq
Messages : 104
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 24
Localisation : Quelque part dans la nuit
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Vampire
Age: 25 ans, en apparence (300 ans)
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: A feu et à sang... [PV : Haruka]   Ven 15 Juin 2018 - 0:36





Avec
Haruka


A feu et à Sang…




- Je me fiche bien de mes affaires, du moment que nous soyons tous les deux en vie, et en bonne santé, c’est tout ce qui m’importe.

Pour l’instant, pensa le vampire. Ils étaient en vie, et bonne santé, pour l’instant. Vu l’inflammabilité de leur relations, cela ne durerait pas à vie, cette “bonne santé”. Peut on parler de bonne santé pour un vampire mort ? Bonne question.
Mais au moins, le remord sur la destruction des affaires de la jeune femme s’envola.

La téléportation réussie, Gabriel lança un regard vers l’ange tandis que celle ci serrait sa main. Avait elle senti alors la faiblesse du vampire ? Surement. Une légère honte l’envahit, mais l’idée de se poser au calme le revigora.
C’était un hôtel luxueux, à la hauteur des convives qui y descendait. Fort de sa fortune il n’y était descendu que de rare fois. Et jamais en si belle compagnie.

Le couple entra rapidement dans l'hôtel.Quelques regards de clients se tournèrent vers eux, mais pas celui de la tenancière, qui était absorbé par son écran. Gabriel ne comprenait pas comment on pouvait faire cela, être dans l'accueil, le commerce, et être si peu… professionnel.

- Bon, la vieille, tu peux nous donner une chambre là ? J’ai pas toute la journée devant moi.

Gabriel hocha la tête. Ils n’avaient pas la journée, ni la nuit. Plus vite ils s’enfermerait dans une chambre, plus ils seraient en sécurité. Non pas que le vampire était accro à ce fait, mais leurs péripéties allait, encore, attirer les foudres.
D'où sortait elle l’argent ? Le jeune homme n’en eu cure. Il fut traîné comme un vulgaire sac à patate et de cela aussi il s’en fichait. Il la suivait.

Ils entrèrent dans une chambre plutôt confortable, que le vampire détaillé en long et en large. Un grand lit, tout le nécessaire pour se poser et manger, de grandes vitres aux rideaux tirés, une porte laissant penser à la présence d’une salle d’eau. Une chambre d'hôtel en soi.

Il allait soupirer, se sentant un peu mieux d'être enfermé, seul avec l’ange. Mais la phrase de la jeune femme le fit redevenir sérieux.

- Maintenant, tu m’expliques ce qu’il se passe avec l’autre salope là.

Il la regarda choir sur le lit. La déshabillant du regard un moment. Allait il vraiment tout lui dire ? Il avait bien compris la référence, ce qui le fit sourire franchement.

D’accord.

Il passa une main nonchalante dans sa tignasse, y délogeant encore un bout de verre.

Assied toi, quitte à te dévoiler le tout. Ca va prendre du temps. Mais tu comprendras mieux.

Il se rapprocha du bar et y prit une bouteille. Sale addiction que l’alcool, mais pour raconter son plan machiavélique que l’on garde pour soi et seulement soi, il faut du courage. Et l’alcool est l’essence même du courage de notre vampire.

On va commencer du début.

Il attrapa un siège et le rapprocha du lit afin de se mettre face à la jeune femme. Seuls quelques centimètres les séparaient.


Pour en arriver jusqu'à aujourd’hui. Et ce que je vais te dire. Personne ne le sais.


Il but une lampée de l’alcool et se plongea dans ses souvenirs :

J’ai du sang bleu par ma naissance, mais je n’en ai pas profiter, un “bâtard” comme on dit. Je ne suis pas né vampire, je le suis devenu après un… regrettable accident.

Il passa sa main sur son torse, sa cicatrice lui fit mal, comme si les souvenirs qu’il se remémorer étaient réels.

Bref, lorsque je suis arrivée sur Moonlight j'étais une loque sans nom. Balancé dans la cour des grands.

Un sourire carnassier s’étira sur ses lèvres, et après une nouvelle gorgée il continua :

J’ai voulu retourner le sort. Faire tourner la roue.

Il se leva soudain, poussant la chaise. Il se tenait droit comme un i.


Alors j’ai fait mon loubard, cherchant contrat sur contrat, mauvais en mauvais. Assouvissant ma soif de pouvoir et de sang par ces petites victoires. J’ai fait beaucoup de basses besognes, vendant esprit et corps aux plus offrants.


Il lança un regard vers la jeune femme, son regard étincelait d’un air très… particulier. Il était à fond dans son discours. Esperant avec son petit coeur que la jeune femme percevrait chaque mot dans le bon sens.


On n’as rien sans rien. Et j’ai finalement évolué, et retrouver le “confort” que j’avais en france. Sur terre.


Il lui avouait ses plus sombres secret, peu sont ceux au courant de son… Humanité.

Et maintenant. Je ne peux m’arreter la. J’ai envie de plus. Beaucoup plus.


Il repris la chaise pour s'asseoir contre le dossier et de nouveau face à Haruka. Il en faisait un cirque pas possible, mais son engouement le portait. Si il pouvait il volerait même.

Et c’est pour ca que depuis de nombreux mois, je cherche les plus puissant du monde obscure de Moonlight.

Gabriel finit alors son verre.

J’ai déjà eu l’occasion de croiser le Diable. Furtivement. Mais il est difficile à approcher. Donc je me suis rabattu sur la “salope” comme tu dit si bien.

Il posa le verre sur le sol, se relevant pour s'approcher d’Haruka, s’asseyant sur le lit :

Bien sur j’ai d’autres personnes dans le collimateur. Mais cette dernière est une “proie” de choix pour mon projet.

Il fixait toujours Haruka, posant sa main sur l’épaule de la jeune femme :

Je l’ai convaincue de me donner de l’aide pour m'élever dans ce monde si ingrat qu’est le monde obscure. En échange de devoir travailler pour elle à l’occasion
.
Il s'arrêta un instant. C’était bien sûr plus compliqué que ça. Mais il n’avait le droit de lui dire. Il regarda sa main, sur laquelle trônait le bijou scellant le pacte odieux qu’il avait fait avec la reine des enfers.

Ce contrat que j’ai signer avec elle m’engage juste à cela. Des missions, telle que celle que nous avons tenté l’autre jour. Rien de plus. Enfin des peut être bien plus dangereuses, mais il faut bien du risque

Il soupira :


Pour l'impressionner j’ai dû tuer quelques démons. D’ou le sang. Mais il n'y aura rien de plus que ce tacite accord sanglant.


Il passa une main douce sur l’épaule de la jeune femme :

Et un jour, je serais roi, car je les auraient tous doublés, sans qu’ils s’en doutent j’aurais assis ma propre personne.

Il posa ses lèvres dans le cou de la jeune ange, l’embrassant doucement :

Avec toi à mes cotés je me sens capable d’aboutir à mon rêve. Je veux te faire devenir ma reine...

Un instant il fut perdu dans ses pensées. Imaginant une réussite future. Dans un endroit luxueux, les démons qui les pourchassaient travaillant pour eux. Il voudrait la couvrir d’or, la rendre bien plus précieuse qu’elle ne le pensait. Leur folie régnant sur les bassesses de ce monde odieux.

Maintenant tu sais tout. Je ne suis plus qu'un livre ouvert et connu pour toi.

Il passait pour un mégalomane. Et peut être en était il un. Mais il s’en foutait royalement. Il voulait clamer haut et fort qu’en France il aurait pu être prince… Et qu’un jour, il le deviendrait. Ici, à Moonlight.

Il eut un instant peur qu’elle parte en courant. C’était fou comme plan, long à mettre en place, et peut être ayant comme final une mort certaine.
Il resta à côté de la jeune femme. Attentif. Qu’allait elle répondre à cela ?


[/hide]

Codage par Libella sur Graphiorum


~~~~~~~~~~~~
RP en cours : Haby <3 ~ ~  With Lyli ~ ~ Alarick Chou~ ~ Aika & Kuro



Feelings I can't fight You're free to leave me But just don't deceive me and Believe me when I Say I love you ~

Haby Time <3 :
 


I'm the Red Jewel ~:
 


Dernière édition par Gabriel Du Barry le Ven 15 Juin 2018 - 19:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Haruka Wesley
Eleve confirmé
avatar

Féminin Lion Cochon
Messages : 63
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 22
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: A feu et à sang... [PV : Haruka]   Ven 15 Juin 2018 - 17:50

Haruka W. & Gabriel D.B.
«A feu et à sang »



Allongée sur le lit, elle attendait patiemment que Gabriel daigne répondre à sa question. Il ne semblait pas très emballé par cette optique d’ailleurs, mais elle en avait besoin,, elle devait comprendre ce qu’il se passait dans sa tête. Sûrement pour se motiver, il alla chercher une bouteille d’alcool dans le bar. Haruka roula des yeux, était-elle si intimidante que ça ? Ou était-il réellement alcoolique ? Elle ne chercha pas plus d’explications, et il ramena une chaise vers le lit pour s’asseoir devant elle.

Puis, il commença son récit. Peu à peu, les sourcils de la brune se froncèrent, ses traits autrefois détendus se tirèrent et elle crut même un instant s’être arrêtée de respirer. Son histoire était aussi folle que touchante, et elle ne sut quoi répondre. Alors, elle le laissa parler, n’interrompant pas son récit. Gabriel avait comprit qu’elle avait besoin qu’il lui explique tout, et c’était ce qu’il faisait, dans les moindres détails. Son histoire était aussi passionnée que terrifiante. Avait-elle les épaules assez solides pour supporter ses ambitions ? Allait-elle pouvoir le suivre jusqu’au bout de son rêve ? Elle en grimaça intérieurement.

Gabriel quitta sa chaise pour s’installer à côté d’elle, et il nicha sa tête dans son cou pour y déposer des petits baisers. Ce geste eut l’avantage de la détendre complètement, et un petit soupire s’échappa de ses lèvres. Elle n’était néanmoins pas le genre de femme à vouloir régner sur un quelconque territoire, même is se faire appeler « reine » restait très tentant comme titre. Haruka passa une de ses mains sur le torse du vampire tout en fermant les yeux, et dire que ce contact lui avait manqué toute la nuit. Puis, il acheva son histoire, l’intégrant maintenant totalement à ses projets, ce qui la fit sourire.


- Si je comprend bien tes idées, tu veux ravir le trône sous le nez de ses occupants ?

Et elle avait parfaitement compris, de son point de vu. Mais sa vision de Gabriel n’avait pas changé d’un iota. Pour elle, malgré son ascendance royale, il restait le vampire qui avait su conquérir son coeur avec une facilité déconcertante. Haruka releva doucement son visage, et elle posa ses lèvres tendrement sur les siennes, malgré une ardeur non dissimulée.

- Tu es complètement fou, c’est suicidaire. Mais si c’est réellement ce que tu veux, alors je serais à tes côtés jusqu’à la fin.

Haruka n’était pas une femme très démonstrative généralement, c’était toujours les hommes qui venaient lui parler, et l’aborder. Elle aimait se faire désirer, c’était comme ça, toujours la même rengaine. Mais avec Gabriel, tout était tellement différent. Elle se sentait aussi faible que forte à ses côtés, et ce sentiment la déstabilisait. Lui était-il une force ? Ou son talon d’Achille ? Avec tous les ennuis qu’elle avait, elle ne povuait pas se permettre que ses ennemis remarquent qu’elle tenait un tant soit peu à quelqu’un, et encore moins à un homme.

Elle était soulagée, finalement, qu’il lui ai tout raconté dans les moindres détails. Il s’agissait du plan de totue sa vie. Il devait lui vouer une confiance aveugle pour se dévoiler ainsi, et elle en était plus touchée qu’elle ne le montrait. Même si un petit sourire en coin était toujours apparent sur ses lèvres, et qu’elle avait zappé sa colère de quelques heures auparavant, elle restait dubitative sur tout ça. Haruka n’allait pas oublier, non, ce serait beaucoup trop simple, mais elle allait passer au dessus, il avait décidé de jouer franc heu avec elle, elle ne pouvait pas continuer de lui en vouloir éternellement.


- Donc, bien sûr, tu me certifies que ta relation avec l’autre n’ira pas plus loin que du professionnel ? Elle ne me semble pas tout a fait digne de confiance.

Sa phrase était à peine ironique. Elle fit un petite grimace, et elle remarqua enfin la bague au doigt de son compagnon. Elle ne l’avait jamais vu avant. Elle fronça à nouveau les sourcils, où avait-il dégotter ça ? L’ange attrapa rapidement, mais délicatement sa main, et elle pointa le bijou du regard.

- Qu’est-ce que c’est que ça ?

Au final, peut-être que la suite de l’orage n’était pas si loin que ça. Tout allait dépendre de la réponse du vampire.

~~~~~~~~~~~~

My bloody star into the darkness:
 


Rps en cours; Gabriel ~ Noctis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Gabriel Du Barry
Mage respectable
avatar

Masculin Sagittaire Coq
Messages : 104
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 24
Localisation : Quelque part dans la nuit
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Vampire
Age: 25 ans, en apparence (300 ans)
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: A feu et à sang... [PV : Haruka]   Sam 16 Juin 2018 - 11:18





Avec
Haruka


A feu et à Sang…



- Si je comprend bien tes idées, tu veux ravir le trône sous le nez de ses occupants ?

Gabriel sourit c'était un peu l'idée. Grossomodo. Il allait répondre et fut interrompue par la suite du discours de la jeune femme ainsi que son baisers :

- Tu es complètement fou, c’est suicidaire. Mais si c’est réellement ce que tu veux, alors je serais à tes côtés jusqu’à la fin.

Un sourire trancha le visage du vampire. Oui il était fou. Totalement, et réellement fou. Son Plan était rocambolesque et infaisable. Mais suicidaire loin de la :

Je préférais éviter de mourir. Je me contenterais de ce que j'ai sans dépasser la mortelle limite. Je t'assure.

On lui aurais posé la question quelques semaines avant il n'aurait pas eu le même discours. Aujourd'hui il avait une raison de rester vivant. Avant, il aurait tenté jusqu'à la mort.

Pendant un court instant Gabriel sentit l'ange comme décontractée. Comme si tout savoir de ce plan machiavélique la rassurait sur les intentions du vampire, ce qui le fit sourire.
Il venait de tout déballer, tout raconter, ce plan, sa vie. Il n’aurait pas fait cela même pour le diable, la reine, ou quelconque dieux proclamé. Mais il l’avait fait pour Haruka.
C’était de toute façon inévitable, maintenant, leur relation allait passer par la franchise pure, avant, et après avoir fait les choses, moins de place pour les secrets, les complots. Il allait l’intégrer à tout.
Lorsque son aimée lui demanda de nouveau si la relation qu’il allait entretenir avec notre bitch préférée il hocha la tête :

Personne en enfers n’est digne de confiance, je ne lui fait pas aveuglément confiance je te rassure, même si elle va m’aider à obtenir du pouvoir je ne lui confierais rien de ce que je t’ai dit aussi aisément. Professionnel. Uniquement.
Il n'avait pas vu l’ironie de l’ange, surement la fatigue, mais comme ca il assurait sa position auprès de la reine. Ce qu’il ne disait pas à Haruka, c’était la contrepartie de l’échange avec la reine des enfers. Il n’en avait aucun droit, il ne pouvait physiquement pas. Le pacte était tellement… sombre. Mais elle n’avais pas besoin de le savoir, elle connaissait le plus important.

Lorsqu’il vit le regard de l’ange se posé sur la bague signant ce pacte il leva les yeux au ciel. Elle était observatrice, et il aimait cela. Gabriel la laissa regarder l’objet par tout les cotés. C’était un bien bel objet, magnifique même, et c’était l’oeil d’orfevre du vampire qui le disait.

- Qu’est-ce que c’est que ça ?


Il récupéra sa main tout aussi doucement qu’elle l’avait prise.

Une clé. Un signe et cadeau de ce contrat signé avec Lylianne.

Il fixa le bijou du regard. Comme fasciné par l’éclat sanguin du bijou :


Avec cela, je suis quasi sur de ne pas être tué sous le joug d’un démon des enfers. Je peux y entrer et sortir comme je veux aussi. Même si je t’avoue que je n’ai pas envie d’y retourner tout de suite.


Vraiment pas. Il n’aimait pas plus que cela les enfers, même si sa nouvelle patronne y régnait, il préférait le monde humain, et la froideur de cette dimension.

Il plongea son regard mordoré dans celui de l’ange, et avec un sourire murmura :

Tu veux que je t’en offre une ? C’est faisable tu sais…


Il pourrait lui confectionner la plus belle des oeuvre. Mais cela aurait un sens tout à fait différent pour notre vampire. Offir un bijou à une femme a une forte incidence.

L'allure de la bague pour ceux que ca interesse !:
 


Codage par Libella sur Graphiorum


~~~~~~~~~~~~
RP en cours : Haby <3 ~ ~  With Lyli ~ ~ Alarick Chou~ ~ Aika & Kuro



Feelings I can't fight You're free to leave me But just don't deceive me and Believe me when I Say I love you ~

Haby Time <3 :
 


I'm the Red Jewel ~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A feu et à sang... [PV : Haruka]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A feu et à sang... [PV : Haruka]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Don de sang
» Monture sang-froid et homme lézard
» création de sang
» PAS DE FAUX RHUM , SANG , KAKA , KOK .......
» Il ne faut pas boire de sang.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight City :: ~ In Moonlight City ~ :: Centre Ville :: Grand lotissement-
Sauter vers: