Moonlight City

Forum RP Fantasy
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les saynètes du facteur [Pv Alarick]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Alarick Nilem
Enchanteur renommé
avatar

Masculin Sagittaire Buffle
Messages : 87
Date d'inscription : 08/05/2018
Age : 21
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 26 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Les saynètes du facteur [Pv Alarick]   Dim 12 Aoû 2018 - 15:02

La porte se refermait. Alarick resta là dix seconde, le temps de faire le trie. Il lança un regard au Chien qui le fit disparaitre instantanément. Il continua sa tourné dans le silence. Que penser ? Que faire ? Il avait dit oui, alors qu'il aurait voulut dire non. Non pas qu'il ne voulait pas revoir Elliara, mais plutôt qu'il n'avait rien a faire dans une soirée comme celle là. Il ne savait rien faire en société. Il n'avait jamais participé a un diné de famille. Rarement eu une discution normal. Si jamais Elise lui posait un question sur sa vie ? Que pouvait il dire ? Qu'il avait était élevé dans le but de devenir une machine a tuer ? Qu'il n'avait jamais eu ce que les gens semblent appeler une "enfance", bien que cette expression soit complètement stupide aux yeux de Nilem. L'enfance était un état physique et mental, de ce fait tout le monde a eu une enfance. Il comprenait ce que les gens voulaient dire par là, mais il trouvait quand même cela stupide.

Il rentra au bureau de poste, directement. Il posa ses affaires dans les casiers et finit par s'ecraser sur le matelas qui lui servait de lit. Et il dormit. Longtemps.

" Al ? Faut se lever a un moment tu sais ? "

Alarick ouvrit les yeux doucement. Que se passait il ? C'était la première fois depuis bien longtemps que Le Chien n'hurlait pas pour le réveiller. Il était étrangement bien. Il était calme. Il n'avait pas oublié ce qu'il l'attendait se soir, mais apparemment la nuit calme les esprits. il tourna la tête et vit Le Chien le regarder. Une idée parcourut son esprit et un sourire ses lèvres.

" NON !!! par pitié tout mais pas ça !!! T'as pas le droit !!!! "

Trop tard... Alarick venait de lancer Le Chien dans une immense bassine d'eau. Et commençait a lui frotter la tête. Laver ce Chien était étrangement facile car lorsqu'il se trouvait dans l'eau il ne bougeait plus. Il avait beau dire, il adorait ce truc liquide et transparent faisant hurler les chats. C'était d’ailleurs une raison de plus de l'aime cette eau. les chats ne l'aimait pas. Et alors que Le Chien barbotait tranquillement dans son eau, Alarick prit sa douche, s'habilla en double vitesse et prit le chemin de l'herboristerie de Madame Rain.

Il frappa a la porte de la boutique. Retirant son bandeau de sur son front, l'utilisa simplement pour faire une queue de cheval basse. Le manque de pratique ou la négligence fit que plusieurs mèches lui échappa, mais il n'avait plus le temps de recommencer. La porte s'ouvrait. Il se trouva derrière Elliara, resplendissante, qui l'accueillit avec un grand sourire. Il ne savait que penser. Elle était... Belle ?! pas seulement mais Alarick, peut habitué a ce genre de ressentit n'arrivait pas a mètre de mot sur ce qu'il voyait. C'était peut être exagéré comme réaction, mais mettez vous a sa place. Il entra dans la magasin. Il ne faisait pas vraiment attention a ce qui l'entourait. Il se défit de son mentaux et laissa Elliara le guider dans la boutique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliara S. Rain
Apprenti attentif
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 34
Date d'inscription : 03/05/2018
Age : 25
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 27 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Les saynètes du facteur [Pv Alarick]   Mar 14 Aoû 2018 - 18:33


Au fil de la journée, Ellie avait fini par penser que l’idée farfelue de sa mère n’était pas si mauvaise que cela, finalement. Mais maintenant qu’Alarick était devant elle, elle en était revenue à sa première impression. Cette idée était une idée foireuse !

Une nervosité sans nom l’avait subitement gagnée lorsqu’elle ouvrit la porte de l’herboristerie de sa mère. Elle accueillit néanmoins le facteur avec le sourire, tout de même contente qu’il ait accepté l’invitation. Elle le détailla quelques secondes tandis qu’il semblait en faire de même. Son petit effort vestimentaire semblait avoir l’effet escompté. La jolie sorcière ne s’était pas mise sur son trente et un mais elle avait troqué son jeans et son t-shirt habituel pour une petite robe d’été aux teintes chaudes. La blessure par balle qu’elle avait reçu étant encore fraîche, ce type de vêtement était bien plus agréable à porter qu’un pantalon. Le jeune homme face à elle semblait aussi avoir fait un certain effort vestimentaire, notamment au niveau de la coiffure. L’espace d’un instant, Elliara se surprit à penser que cette queue de cheval lui allait plutôt bien.

L’invocatrice laissa là sa contemplation et invita Alarick à rejoindre l’étage. Les deux jeunes gens débouchèrent ainsi directement sur le salon- salle à manger. La pièce n’était pas extrêmement grande mais il y avait assez de places pour que deux personnes puissent y vivre quotidiennement.


- Bienvenue dans notre super palace.

C’était ironique, évidemment. Cet appartement était petit, voire minuscule en comparaison à la maison familiale des Rain. A son retour à Moonlight City, Elliara n’avait pas très bien compris pourquoi sa mère avait décidé d’investir l’ancien appartement de sa grande-mère maternelle. C’était cette dernière qui avait mis sur pieds l’herboristerie. Élise avait grandi dans cet appartement avec sa mère. Elle en avait hérité à sa mort. Puis, les jours étaient passé et Ellie avait fini par comprendre. Retourner dans le foyer - à présent désert - des Rain était beaucoup trop douloureux pour la vieille sorcière. Ca l’était pour elle aussi. Voilà pourquoi elle avait investi le salon.

Malgré sa petite taille, l’endroit était plutôt agréable. Élise avait tout décoré à sa sauce, rendant l’appartement douillet et chaleureux. Cette dernière passa d’ailleurs sa tête par l’encadrement qui séparait la cuisine de la pièce à vivre en entendant les deux sorciers arrivés.


- Bonjour Alarick ! Vous allez bien ? J’arrive d’ici une petite minute. Sers-lui donc à boire, Ellie.
- Tu veux un coup de main ?
- Pour la sécurité de tout le monde, il vaut mieux que tu restes loin de cette cuisine, chérie. Tu es une vrai un danger quand il s’agit de cuisiner…


Pour la deuxième fois de la journée, Elliara manqua de s’étouffer. Était-ce vraiment nécessaire de faire étalage de ses talents culinaires plus que catastrophiques ? Essayant de masquer son embarras, la jolie blonde suivit les instructions de sa mère et offrit à Alarick un verre de rosé tout en l’invitant à s’installer dans le divan. La voix d’Élise retentit une nouvelle fois.

- Vous êtes seul ? Je pensais que votre compagnon à quatre pattes vous accompagnerait. Il est vraiment adorable avec la casquette des services postaux ! D’ailleurs vous êtes nouveau, non ? Je ne vous avait jamais vu livrer le courrier avant ces dernières semaines. C’est Ben qui s’en charge habituellement. Il lui est arrivé quelque chose ?

Elliara se pinça l’arrête du nez. Et voilà, l’interrogatoire était lancé… Contrairement à sa fille, Élise avait la discussion plutôt facile, cela était sans doute dû à sa profession. Une fois qu’elle s’y mettait, on ne l’arrêtait plus. Mais bon, dans un sens, encore heureux qu’elle était là. La discussion ne se serait pas lancé aussi vite s’il n’y avait eu que les deux plus jeunes, peut-être pas du tout même.

~~~~~~~~~~~~


Rps with : Alarick ~ Maux~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alarick Nilem
Enchanteur renommé
avatar

Masculin Sagittaire Buffle
Messages : 87
Date d'inscription : 08/05/2018
Age : 21
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 26 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Les saynètes du facteur [Pv Alarick]   Mar 14 Aoû 2018 - 22:01

Charmant. C'était le mot qui définissait le mieux l'appartement dans lequel il se trouvait. Il ne vivrait jamais dans ce genre d'endroit. Mais c'était mignon ? Charmant était surement plus approprié. Quoi qu'il en soit, Alarick n'avait pas un gout très prononcé l'ameublement et la décoration, alors certainement que pas mal de chose lui paraissait mal placé ou pas spécialement très utiles... Quand vous avez passé vingt ans dans une chambre dans laquelle ne se trouvait qu'un lit, une table de chevet et une armoire et que le lieu de vie était aussi sobre et vide que le vie d'une huitre, vous ne voyez pas vraiment l'utilité de poser des tableaux sur les murs...

Il devait semblait a un gamin, droit comme un "i", a suivre Elliara. Sa réflexion lui arracha presque un sourire qu'il garda bien pour lui. Il se tourna afin de pouvoir apercevoir madame Rain passer la tête dans l'encadrement de la porte de la cuisine. Il ne fut étrangement pas surprit d'apprendre qu'Elliara ne savait pas cuisiner. En revanche de la à dire que c'était un danger ? N'était ce pas un peu exagéré ? Il était encore une fois trop terre à terre... Allait il changer un jour ou l'autre ? Peut être. Mais pas pour l'instant. Prenant le verre qu'Elliara lui tendit et ne le porta pas a ses lèvres. il le gardait a la main. Alcool. Il n'en buvait pas. Il ne pouvait même pas dire qu'il n'aimait pas ça, il n'en avait jamais but.

Nilem faisait ce qu'on lui indiquait de faire. Il s'assit dans le divan et constata a la remarque d'Elise que Le Chien n'était pas là... Il soupira et reporta son attention vers la porte de la cuisine.

" Il doit être quelque part. Il est plutôt discret comme animale, bien qu'il n'en ai pas l'air... Je suis arrivé en ville il n'y a que deux semaines oui, et pour Ben... "

Il hésitait... Il savait ce qu'il lui était arrivé mais peut être n'était ce pas le bon endroit ni le bon moment pour dire comment il avait fini. Le temps d’arrêt n'avait pas était plus long qu'un battement de cil et soit voie ne trahissait pas sin intention, mais pour quelqu'un qui avait un minimum d'expérience dans les adieux reconnaitrait ce regard.

" Il a changé de bureau. Il livre chez les elfes maintenant. "

Elise allait certainement marcher, mais Elliara non loin de lui, il n'en était pas sure. Elle avait ce regard. Ce regard plein de regret que lui n'avait plus. L'avait il déjà eu ? Regret, remord. Les pires ennemies des soldats. Il ne les connaissaient pas. Elle devait connaitre. Elle devait le vivre, ou alors elle était très forte. Il avait déjà vu certains frères demander la démobilisation a cause de ça... Il connaissait cet effet dévastateur sur les gens, et il espérait qu'elle ne tomberait pas la dedans.

" Je peux lui passer un message pour vous si vous voulez ? "

Il avait déjà l'air un peu plus joyeux et ses yeux venaient de passer d'Elliara a la cuisine. Il venait de sentir Le Chien. Il était là. Quelque part...

" Madame Rain vous êtes aussi ravissante que le fumet qui se dégage de vos plats. Si le paradis devait avoir une cuisine je dirais que vous avait apprit votre art de là-bas. Je dois avouer que bien que la cuisine de mon chère maitre soit excellente elle fait pâle figure face a vous... "

Pourquoi devait il toujours poser son grain de sel partout celui là ?

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliara S. Rain
Apprenti attentif
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 34
Date d'inscription : 03/05/2018
Age : 25
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 27 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Les saynètes du facteur [Pv Alarick]   Mar 14 Aoû 2018 - 23:22


Un mensonge empli de bonnes intentions.

C’était ce qu’était exactement ce qu’Alarick était en train de raconter à sa mère tandis que cette dernière avait demandé des nouvelles de Ben, l’ancien facteur du quartier. La rue commerçante avait été le secteur de vieux facteur pendant de longues années au fil desquelles il était devenu un ami de la famille. D’après les dires d’Alarick, il avait simplement changé de quartier de livraison et délaisser la rue commerçante pour les villages elfiques. Elliara haussa un sourcil. Les elfes recevaient du courrier ? Elle n’en savait rien !

Puis, elle la vit passer. Cette étrange lueur, dans les yeux du jeune homme.

La jolie blonde n’aurait pas pu dire s’il s’agissait de regret, de tristesse ou de l’embarras. Toujours est-il que cela en disait long pour elle. Alarick était en train de leur mentir. Sa mâchoire, se serra involontairement. Le vieux Ben était mort… Elle n’arrivait pas à le croire. Mille questions fusaient dans sa tête mais elle se fit violence pour n’en poser aucune. Elle était étrangement calme, elle qui avait tendance à démarrer au quart de tour lorsque l’on cherchait à lui cacher des choses. Mais pour une fois, elle ne dit rien et ne chercha pas à faire une tête au carré à celui qui osait lui mentir. Parce que c’était mieux qu’Élise ignore ce qui était arrivé à son vieil ami. Elle n’avait pas encore totalement fait le deuil de son mari - et Ellie se demandait si elle le ferait un jour - alors autant lui éviter une peine supplémentaire. Surtout qu’au niveau des tracas, Elliara ne l’épargnait nullement. Ce n’était pas volontaire évidemment. Elle était simplement incapable de lui faire part de ses tourments. Et elle ne le voulait pas. Sa mère avait déjà bien assez souffert. Alors elle lui mentait elle aussi, en lui faisant croire que tout allait bien. Mais Ellie était une piètre menteuse.

Alarick semblait mieux s’en sortir à ce niveau. Il alla même jusqu’à proposer de jouer les messagers pour Élise, si elle le désirait. A l’entente de cette proposition, le corps de l’invocatrice se tendit imperceptiblement tandis que sa poigne se resserra autour de son verre et que son regard, jusqu’alors poser sur le facteur, se fit plus sombre l’espace de quelques secondes. Était-ce nécessaire de pousser la tromperie aussi loin ? Sans doute, si elle désirait maintenir l’illusion que Ben était toujours vivant. En tout cas, l’herboriste n’y vit que du feu.


- La prochaine fois que vous le verrez, dites-lui que changer de secteur de livraison n’est pas une excuse pour ne plus me rendre visite.Dit-elle sur un ton plaisantin.

Puis, Le chien fit son apparition. Ellie ne le vit pas mais elle devinait qu’il était dans la cuisine auprès de sa mère. Il était d’ailleurs en train de couvrir cette dernière de louanges, rendant l’ambiance dans le petit salon un peu moins pesante.


- Vile flatteur !

Elle disait cela mais Elliara savait que cela l’amusait. D’ailleurs, elle daignait enfin les rejoindre, un plateau de petits fours dans les mains. Elle le posa sur la table après l’avoir présenté à Alarick et s’empressa d’en donner à son familier tout en le gratifiant d’une caresse sur le sommet du crâne.

- Quel adorable familier vous avez ! On ne peut pas en dire autant de tous.

Elliara leva les yeux au ciel, sachant très bien qui cette remarque visait. Cela n’avait jamais été vraiment le grand amour entre sa mère et Minerva. La raison ? Minerva adorait se nourrir de rongeurs. Un vrai bonheur pour Élise qui avait une peur bleue de ces petites bêtes. C’est ironique, évidemment...

* Elle devrait me remercier ! C’est grâce à moi si cette vermine ne grignote pas sa marchandise*

Minerva venait de faire son entrée dans le petit appartement et s’était perché sur l’appui de fenêtre. Elliara l’avait aussitôt rejoint et gratifié d’une caresse.

* - Je sais.
- Ils comptent passer la soirée ici tous les deux ?! Pas qu’Alarick me dérange mais son cabot… C’est une autre histoire. Non mais… Regarde-le se goinfrer ! Il est répugnant.

Une nouvelle fois, la sorcière leva les yeux au ciel, priant pour que son familier se tienne tranquille durant le repas. Minerva ne ferait pas de vagues, elle le savait. Mais les commentaires de ce genre risquaient de fuser à tout va. Décidément, la jeune femme avait bien du mal à comprendre pourquoi ces deux-là se détestaient autant alors qu’ils ne se connaissaient même pas.

-Vous êtes nouveaux en ville, n’est-ce pas ?

La question posée par Élise ramène l’attention de sa fille vers son invité. Sa mère avait un plutôt un bon instinct lorsqu’il s’agissait de repérer les nouveaux venus à Moonlight City. Ellie n’avait jamais compris comment elle faisait mais elle se trompait très rarement. Le corps de la jolie blonde se tendit une nouvelle fois. Sa mère allait s’aventurer sur un terrain glissant, c’était ce que son instinct à elle lui disait…

~~~~~~~~~~~~


Rps with : Alarick ~ Maux~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alarick Nilem
Enchanteur renommé
avatar

Masculin Sagittaire Buffle
Messages : 87
Date d'inscription : 08/05/2018
Age : 21
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 26 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Les saynètes du facteur [Pv Alarick]   Jeu 16 Aoû 2018 - 1:02

Cacher la vérité aux gens. Il n’avait jamais aimé ça. Ce Ben dont elle parlait n’était pas mort en réalité, mais peut être aurait il préféré ? Il avait était attaqué par un groupe de démons qui semblait vouloir ce qu’il transportait. On donnait de temps a autre des livraisons “spéciales” a certain coursiers de confiance. Ben en était un et des monstres s’en étaient pris a lui. Il n’avait pas manqué a son devoir et a complété sa livraison, a un prix très élevé par contre… Ben en avait perdu l’usage de ses jambes. Il s’était fait attaquer sur le retour et les cornus lui ont brisé la colonne vertébrale par plaisir ou par vengeance. Surement les deux. Ben avait vraiment était muté chez les elfes. Ils n’étaient pas réellement desservies, mais devaient aller eux même chercher leurs courriers aux différents bureau dans leurs villages. Ben servait à redistribuer le courrier.

Une vieille habitude surement, mais Alarick ne pouvait s'empêcher de balayer constamment la pièce du regard. non pas qu’une ennemie allait lui sauter dessus, mais une habitude. Tout ce qui se passait dans la pièce, tout ce qui bougeait, il regardait tout. Il pouvait paraître parano, mais c’était comme ça. il s’en rendit compte rapidement, et essaya de se concentrer sur ce qui se trouvait face a lui. Madame Rain, le Chien, et le amuse gueules. Ce qui l'intéressait vraiment était malheureusement dans son dos, là ou il ne pouvait pas voir…

Sourire. C’était sa seul réponse envers le commentaire d’Elise. Il ne savait quoi répondre. le Chien était un compagnon remarquable mais de la a dire qu’il était adorable ? il parlait trop. Il avait un caractère trop trempé et n’en faisait qu’à se tête en plus d’être un ivrogne et un estomac sur pattes. non il n’était pas parfait. Mais dans le fond, Alarick ne l'échangerai pour rien au monde. c’était son Le Chien. A lui.

D'où venait il ? Non il n’était pas de Moonlight. En effet.

Vous avez vu juste. Je suis arrivé il y a deux semaines en ville. Ville qui est magnifique par ailleurs. "

Bien qu’il y ait beaucoup de lieu sombre. Mais il n'empêche que si l’on regarde bien la lumière n’est jamais très loin. On ressent que le Bien et le Mal se livre une guerre ici, et que les deux apportent leurs lots de bien et de mal. C’est une belle osmose. De la d’ou il vient seul le Bien a le droit de vivre, le Mal devant périr et disparaître…

Il ne parlait plus. Il était songeur. Il souria une seconde fois a madame Rain.

Mais vos petits-fours sont une vrais merveille, il faudrait que vous me donniez la recette. A vrais dire j’ai beau être français, je ne suis pas très doué pour la cuissons de la pâte feuilleté et des amuses gueules, je les fait toujours trop cuire. "

il avait un vrais sourire. Le sourire authentique. il est vrais que le fait de ne pas savoir gérer la cuisson d’apéritif était quelque chose qui le mettait plutôt dans l'embarra… Il adorait cuisiner bien qui ne le fasse pas aussi souvent qu’il le voudrait. il allait passer pour un paranoïaque efféminé, splendide ! il n’en avait rien a faire.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliara S. Rain
Apprenti attentif
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 34
Date d'inscription : 03/05/2018
Age : 25
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 27 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Les saynètes du facteur [Pv Alarick]   Ven 17 Aoû 2018 - 20:57


Élise avait vu juste, une nouvelle fois.

Alarick était effectivement nouveau à Moonlight City, depuis deux semaines. Elliara fut plutôt étonnée par cette déclaration. Pour quelqu’un qui venait tout juste d’arriver, il avait l’air de s’être déjà bien adapté au mode de vie d’ici. A en juger par leur mésaventure de la veille, la transition entre le monde des sans-pouvoirs et l’Eden des êtres magiques ne semblait pas le déstabiliser, que du contraire. Qu’il ait déjà réussi à trouver un travail paraissait même très étonnant pour la jolie blonde. Elle savait très bien que si elle s’était retrouvé à la place de facteur - sans sa mère pour la loger et lui fournir un petit job qui l’occupait - elle serait sans doute en train d’errer dans les rues de la ville, sans toit ni emploi.

Elliara vint prendre place auprès de sa mère et de son invité, dans le fauteuil situé face au divan dans lequel sa mère et Alarick étaient installés. Son regard émeraude se posa sur le jeune homme alors qu’il laissait filer quelque petites informations à son sujet. Français et bon cuisinier. Il n’en fallait pas plus pour s’attirer l’affection et la sympathie d’Élise. Sachant cela, un fin sourire se dessina sur le visage de sa fille tandis qu’elle portait son verre à ses lèvres. Sa mère allait encore frapper sous peu, elle le savait. Et cela ne tarda pas à arriver.


- Merci beaucoup. Mais je n’ai aucun mérite. Il s’agit d’une recette que je tiens d’un ami. Alors comme ça, vous avez grandi sur Terre ?

La plus vieille du trio, ferma les yeux un bref instant, comme si elle se remémorait quelque chose. l’invocatrice avait une petite idée à ce sujet.

- J’y ai mené quelques escapades, quand j’étais plus jeune. Je n’ai jamais eu l'occasion de visiter la France, malheureusement. Chose plutôt dommage d’ailleurs. La cuisine française a l’air si délicieuse et raffinée. Je garde cependant de très bons souvenirs de ces petits voyages. C’est sur Terre que j’ai rencontré le père d’Ellie.Expliqua-t-elle avec un air des plus nostalgique.

Une nouveau silence, un peu plus long cette fois. Le regard d’Élise se perdit au loin. Un bref éclair de tristesse y passait. Le coeur d’Elliara se serra de peine en voyant cette expression de douleur - discrète et rapide mais tout de même visible - sur le visage de sa mère. Son mari lui manquait énormément, elle le savait. Ellie s’en voulait. Si seulement elle avait été là, peut-être que…

Mais il ne servait à rien de ressasser cette histoire. Elle n’y était pas et quand bien même, rien n'assure qu’elle aurait pu sauver son père. Elle n’avait pas été capable de sauver ses compagnons d’armes, alors…

Perdues dans ses pensées, la jeune femme sursauta lorsqu’une alarme retentit. Sa mère se leva aussitôt et repartit en direction de la cuisine.


- Désolée, les fourneaux m’appellent ! Il y eu peu de remue ménage avant que sa mère ne relance la discussion, sa fille n’étant décidément pas prêt à le faire. - Vous avez eu l’occasion de visiter la région ? La chute enchantée est un endroit magnifique ! Surtout les nuits d’été. Tiens, j’y pense, c’est la fête du solstice pour le moment, non ?

Il s'agissait d’une petite fête commerçante qui durait deux jours. Elle devait son nom au fait qu’elle avait lieu durant le solstice d’été. Durant les festivités, les commerçants se rassemblaient sur la grand place de Moonlight City. On y trouvait de tout, stands de jeux, de nourritures, échoppes vendant des objets divers et même une piste de danse. Cette fête n’avait certes pas l’ampleur de la fête de Walpurgis mais on y passait toujours un moment agréable.

- On pourra y faire un tour, si l’envie te dit…

Ellie se décidait enfin à prendre la parole, timidement. Elle avait pensé que la situation mettrait mal à l’aise le facteur. Finalement, celui-ci semblait on ne peut plus détendu, ou alors il cachait bien son stress. La jolie blonde se rendait compte qu’au final était sans doute la plus embarrassée des deux.

~~~~~~~~~~~~


Rps with : Alarick ~ Maux~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alarick Nilem
Enchanteur renommé
avatar

Masculin Sagittaire Buffle
Messages : 87
Date d'inscription : 08/05/2018
Age : 21
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 26 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Les saynètes du facteur [Pv Alarick]   Dim 19 Aoû 2018 - 21:52

C'est vrais que la France était un beau pays... Il n'y avait pas passé beaucoup de temps ces dernier temps. En général non plus d’ailleurs... Il avait beau être née dans ce pays il passait son temps dans le cloitre qui servait de QG a l'Ordre. Et l'Ordre n'était pas pour la mixité culturel. La connaissance qu'il avait de la culture de son pays si limitait a ses missions ou aux livres qu'il lisait. Mais de ce qu'il avait put voir c'était en effet un pays magnifique, remplit de cons qui passent le plus claire de leurs temps a râler ou a se plaindre, mais n'en était il pas de même partout dans le monde ?

le four sonna dans la cuisine retirant Alarick de ses pensées et il reporta son attention sur Elise qui se levait.

" Non, j'ai traversé tout le pays, mais je n'ai pas encore eu le temps de visiter quoi que ce soit d'autre que la ville, et avec mon travail je ne peux pas me permettre de partir trop longtemps, alors les excursions hors de la ville vont devoir attendre un petit malheureusement... Mais j'ai bon espoirs d'avoir bientôt un peu de temps libre. "

Passer pour quelqu'un de normal. En réalité Alarick redoutait d'avoir des vacances ou une pose dans son travail. L'inaction le tuait petit a petit. Il n'avait jamais était en meilleur forme que depuis qu'il est a Moonlight, mais jamais il ne s'était autant ennuyé de sa vie. il en venait presque a regretter les heures passé a marcher dans le désert, dans la jungle ou en ville à la recherche de ses cibles.

Le désert... Jérusalem... L'une de ses dernière mission. L'une des pires... Un voile d'ombre passa sur le visage d'Alarick, juste avant qu'Elliara ne prenne la parole, alors qu'il repensait aux actes qu'ils avaient commis...

" Pourquoi pas ... "

Réponse évasive et fugitive. Il ne semblait plus aussi sur de lui et a l'aise que tout à l'heure... Le Chien s'en était bien rendu compte et comptait bien sortir son camarade de la encore une fois...

" Tu bois pas ton verre Al ? "

Nilem jeta un regard a son verre qui était toujours dans ses mains et en eu presque un sursaut...

" Avec plaisir ! Je me ferais une joie de vous accompagner, bien sure ! "

Il ignorait la question du Chien qui avait au moins réussit a le sortir de ses pensées, même si elles allaient le mettre une nouvelle fois dans l’embarra...

"

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliara S. Rain
Apprenti attentif
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 34
Date d'inscription : 03/05/2018
Age : 25
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 27 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Les saynètes du facteur [Pv Alarick]   Jeu 23 Aoû 2018 - 21:38


Elle détestait quand l’incertitude l’étreignait !

Mentionner la Terre ne semblait pas avoir été une bonne idée. Alarick avait poliment répondu à Élise, lui confiant qu’il n’avait pas encore eu l’occasion de visiter les alentours de la ville mais qu’il projetait de le faire dès que l’occasion se présenterait. Ellie rangea cette information dans un coin de sa tête, se disant qu’elle pourrait peut-être lui faire visiter les environs de Moonlight City, s’il le désirait.

Puis, le visage du facteur s’assombrit tandis qu’elle l’invitait à la fête des commerçants. Il répondit à la proposition par l’affirmative mais sans grande conviction, ce qui laissa la jolie sorcière plus que perplexe. Il était en train de se passer quelque chose, à n’en pas douter. Et l’intervention du Chien ne fit que confirmer cette drôle d’impression. Intriguée, Elliara se pencha un peu plus en avant, plantant ses pupilles émeraudes dans le regard sombre d’Alarick qui reprenait doucement contact avec la réalité. Il se montra un peu plus enthousiaste mais cela ne rassura guère la blonde.

Cette histoire de dîner n’était finalement pas une bonne idée…

Elle aurait dû intervenir lorsque sa mère avait lancé l’invitation. Le pauvre jeune homme ne devait pas se sentir dans son élément… Et voilà qu’elle s’en voulait ! Mais bon, le mal était fait. Tout ce qu’elle pouvait faire pour l’instant c’était de s’assurer qu’il passe le meilleur moment possible en leur compagnie. D’ailleurs elle remarqua qu’il n’avait toujours pas touché à son verre, malgré la remarque du Chien. Elle fit très vite le lien.


*Oooh, imbécile ! *

Alors qu’elle houspillait intérieurement contre elle-même, Elliara se leva du fauteuil et pris la direction de la cuisine, laissant ainsi Alarick seul dans le salon. Mais cela fut de courte durée. Juste le temps de revenir avec un nouveau verre et une carafe de limonade maison. L’invocatrice s’empressa de remplir le verre et - ayant la vague intuition qu’Alarick serait trop poli pour le délaisser - elle se saisit de son verre de vin et le remplaça par l’autre.

-Désolée… J’aurais dû te demander si tu buvais de l’alcool ou non… Dit-elle avec un sourire désolé et légèrement embarrassé tandis que son regard se plantait de nouveau dans celui d’Alarick. Et puis… Tu peux me tutoyer tu sais…. J’ai l’impression d’être aussi vieille que ma mère, sinon.

La voix d’Élise se fit entendre par delà la cuisine.

- Qui est-ce qui est vieille ?! Vous pouvez vous installer à table j’arrive avec les plats.

Sur ces mots Ellie se releva et invita ses invités à rejoindre la table. La blonde profita du déplacement pour se rapprocher d’Alarick et se collant à lui pour être certaine qu’il soit le seul à entendre, elle lui chuchota à l’oreille:

- Si tout cela te met trop mal à l’aise dis-le moi et j’écourterai le dîner. Personne ne t’en voudras, ne t’en fais pas. Surtout, ne te force pas si tu n’en a pas envie ou que tout cela te mets mal à l’aise. Le but est que tu passes un bon moment, pas l’inverse.

Elle s’écarta du jeune homme et lui offrit un léger sourire tandis que sa mère les rejoignait avec un plat au fumet des plus alléchants. Visiblement, il y avait du magret de canard au menu ce soir.

- Et sinon, qu’est-ce qui vous a poussé à venir vivre à Moonlight City, Alarick ?Demanda la plus âgée une fois que tout le monde fut installé et servi.

L’instant redouté par Elliara était arrivé. Sa mère se mettait à poser des question sur le passé d’Alarick. C’était un geste tout à fait anodin et innocent pour sa mère, elle le savait. Pour l’herboriste c’était juste un sujet de discussion anodin et courant. Mais Ellie était bien placée pour savoir que certains n’aimaient guère parler de leur passé. Et elle avait l’étrange intuition qu’Alarick en faisait partie. Une fois de plus, le jeune homme allait se retrouver dans une situation délicate sans qu’elle ne sache quoi faire pour le sortir de là. Ce dîner allait tourner à la catastrophe si cela continuait ainsi.

~~~~~~~~~~~~


Rps with : Alarick ~ Maux~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alarick Nilem
Enchanteur renommé
avatar

Masculin Sagittaire Buffle
Messages : 87
Date d'inscription : 08/05/2018
Age : 21
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 26 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Les saynètes du facteur [Pv Alarick]   Ven 24 Aoû 2018 - 18:37

" Merci, mais ne t'en fais pas... Ce n'est pas si malaisant que tu sembles le croire... Je n'ai simplement pas l'habitude de parler de moi... "

Il avait compris. Ne plus la vouvoyer... Mais a vrais dire c'était peut être un petit peu soudain ? Il ne savais pas. Il trouvait ça plus naturel de la tutoyer, mais il avait peur de faire trop familier avec elle...

Vivre comme tout le monde, avait quelque chose de très agréable et de très gênant pour lui. Il pouvait enfin avoir le droit à ce que tout monde considère comme normal. Il y avait enfin le droit. Mais il avait peur que son bonheur ne se change en cendre. Après ce qu'il avait fait, avait il le droit ? Il ne s'en souciait pas. Pas a cet instant. Il s'assit a table et huma le doux fumé de ce plat. Préparé d'une main de maître. Alarick le trouvait parfait rien qu'à la vue. Le Chien manqua de s'étouffer a la question posé par Elise. Nilem posa une seconde avant de se reprendre.

" Ma... Ma situation sur terre n'était plus viable. J'avais étais découvert et les chasseurs de sorciers me cherchaient. Alors je suis partit au plus vite. Et de cachette en cachette je suis arrivé a ma destination. Ici. "

Il n'avait pas était assez stupide pour venir a ce genre de rencontre sans s'être plus ou moins préparé a ce genre de question. Quand bien même, ce genre de questions ne le mettaient pas très à l'aise. Il avait peur que son histoire ne semble pas crédible aux yeux de tous. Tout le monde n'était pas au courant que des gens pourchassaient et tuaient les sorciers encore aujourd'hui... Certains pouvaient par contre trouver que son histoire manquait de détails. Et si quelqu'un commençait a avoir un doute. S'en était fini de toute idée de couverture stable...

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliara S. Rain
Apprenti attentif
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 34
Date d'inscription : 03/05/2018
Age : 25
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 27 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Les saynètes du facteur [Pv Alarick]   Lun 1 Oct 2018 - 17:00


Ellie s’était détendue alors qu’Alarick l’avait rassuré sur le fait qu’il n’était nullement gêné par cette histoire de dîner. Le jeune homme lui confia qu’il n’avait juste pas l’habitude d’être le centre de l’attention, ce que la sorcière comprenait sans grand problème.

C’est alors qu’Élise lança le sujet de la venu du facteur à Moonlight City, ne faisant guère attention à l’étrange moue qu’arborait sa fille. Celle qui dit “Évite !”.

Les chasseurs de sorciers l’avaient forcé à fuir sa contrée natale. Elliara essaya de se figurer ce que cela pouvait faire, de devoir quitter son foyer contre son gré. A quelques détails près, c’était ce qui lui était arrivé. Sauf qu’elle avait été chassée par son propre père et qu’elle n’avait nullement essayer de tempérer les chose, fierté oblige. Elle avait certes été chassée de chez elle aussi mais elle avait accueilli la chose à bras ouvert. Ca avait été l’occasion de faire un beau doigt d’honneur à Moonlight et tous ses préjugés archaïques. Mais la blonde était aussi consciente de sa chance, elle avait retrouvé son foyer. Beaucoup n’avaient pas ce luxe, elle ne l’avait constaté que trop de fois durant la guerre.


- L’Ordre…

Le sang de l’invocatrice se glaça en entendant ce mot sortir de la bouche de sa mère. Elle, ne savait que très peu de chose au sujet de l’Ordre - pour ne pas dire quasi rien - mais de très mauvais souvenir étaient associés à ce mot, à ce qu’il représentait. C’est eux qui avaient tué Oliver, le frère de sa mère. Cela avait complètement dévasté cette dernière. La famille n’avaient même pas pu récupérer le corps. Seule son arme avait été ramenée par les Traqueurs qui avaient survécu à l’escarmouche avec les exorcistes. Personne ne savait, personne n’avait compris pourquoi ou qui étaient réellement ces gens. Toujours est-il qu’Élise les avait en horreur depuis. Une chance qu’elle n’en est plus jamais croisé depuis, tant pour eux que pour elle…

- Tu es donc originaire d’Europe, Alarick ? Comment c’est ?

C’était sans doute la première fois depuis le début du dîner - et même depuis longtemps - qu’Ellie lançait la discussion d’elle-même. Non pas que cela l’ennuyait de faire un brin de causette mais elle n’avait rien à dire ou elle ne voulait rien dire, ca dépendait des sujets. En bonne entremetteuse, sa mère vit l’occasion d’amener les deux jeunes gens à faire plus ample connaissance.

- Vous avez eu l’occasion de visiter d’autres endroits que la France. J’avoue être un peu curieuse de savoir comment c’est. Je connais assez bien les États-Unis et un peu la France mais en dehors de cela… Ellie a un peu voyagé au Moyen-Orient mais… Elle n’est vraiment pas douée les récits de voyages.

La principale concernée leva les yeux au ciel. Sa mère allait-elle donc un jour laissé tomber cette histoire ? Sans doute que non… Elle lui en parlerait un jour, évidemment. C’était sa mère, elle ne pouvait rien lui cacher. Mais pas tout de suite, elle n’était pas encore prête. Et puis, à voir le sourire de sa mère, il ne s’agissait que d’une taquinerie destinée à détendre l’atmosphère.

~~~~~~~~~~~~


Rps with : Alarick ~ Maux~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alarick Nilem
Enchanteur renommé
avatar

Masculin Sagittaire Buffle
Messages : 87
Date d'inscription : 08/05/2018
Age : 21
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 26 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Les saynètes du facteur [Pv Alarick]   Jeu 4 Oct 2018 - 14:43

L'Ordre... Cette famille connaissait donc l’existence des exorcistes. Et par le son de la voie et la chaire de poule sur le bras d'Elliara Alarick comprit que ce n'était pas en bien. Comment cela aurait il pu ? Un ami ? Un frère ? Un oncle ? Un père ? L'ex exorciste se figea trente secondes. Il n'y avait pas d'autre homme que lui dans la pièce et Élise portait toujours son alliance. Se pourrait il que l'ordre soit responsable de la mort de Monsieur Rain ? Alarick détourna le regard une demie seconde. Il n'avait vraiment rien a faire ici... Il n'était surement pas responsable de la mort du proche des deux femmes mais il ne pouvait pas s’empêcher de penser que ça aurait put être lui. Il se reprit plutôt rapidement et reporta son regard sur ses interlocutrices.

" L'Europe ? Je suppose que ce doit être beau du point de vue d'un étranger, mais je dois vous avouez que je l'ai tellement parcourut que je m'en suis un peu lassé. C'est un continent aux milles paysages, dans un seul pays vous pouvez traverser une forêt épaisse, une chaine de montagne et une plaine. C'est d'une certaine manière le centre du monde. On y croise toutes sorte de climats et de paysages. Et le monde moderne fait que l'on croise aussi toutes sortes de personnes. C'est un endroit a la fois magnifique et horrible. Pour nous, c'est de loin le pire endroit ou vivre. "

Alarick se tut. Il regardait Elliara. Ainsi elle avait été ou Moyen-Orient ? En plus d'être un soldat américain ? Il retint sa grimace et il comprenait pourquoi elle ne voulait pas parler de ce qu'il s’était passé la-bas.

" Le Moyen-Orient est un paradis sur terre. Il ressemble un peu a Moonlight d'une certaine mesure. On y croise dans une même ville des gens de n'importe qu'elle religions avec tous une histoire différente. Mais comme a Moonlight, il y a certain endroit qu'il vaut mieux éviter... "

Ce n'était vraiment pas un lieu qu'Alarick aimait. Il y avait fait trop de mission. La région étant assez pauvre et les gouvernement occupé a réprimer leur peuple. Les gens pouvaient donc facilement s'y cacher, d'autant que l'église n'avait que peu d'impact sur cette région et faire valoir son droit de missionnaire ou d'exorciste était compliqué. Les magiciens entre autres, venait se réfugier dans cette région. Et comme a chaque fois, les pires endroit sur terre cache les meilleurs personnes, il y avait toujours quelqu'un pour les aider, pour les cacher. Il y avait toujours du travail pour eux... Il n'aimait pas cette région, il y avait trop de souvenirs. Il devait en être autant d'Elliara. Nilem essayait de se souvenir des différentes opérations américaine dans le secteur ces trois dernières années, mais il y en avait tellement, et certaine n'étaient même pas officiel... Peut être avait il déjà croisé la sorcière aux Etats-unis ? Il s’efforça de faire le vide dans sa tête, et repris d'un sourire :

" Mais je ne vous conseil pas d'y aller en ce moment, il y a pas mal de problème interne. Un jour peut être, si vous le voulez je vous montrerais la France. Je connais quelques endroits avec peu de visiteurs et peu de surveillances ? "

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliara S. Rain
Apprenti attentif
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 34
Date d'inscription : 03/05/2018
Age : 25
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 27 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Les saynètes du facteur [Pv Alarick]   Lun 8 Oct 2018 - 0:00


C’est étrange de voir comment d’une personne à l’autre, les points vue sur un même sujet peuvent varier.

L’Europe…

Elliara avait du mal à l’avouer mais comme tout américain qui se respecte, elle avait une vision assez clichéique du vieux continent. Les français sont de grands romantiques fans de baguettes et de fromages, les italiens parlent tous avec les mains et les allemands sont friands de saucisses et de bières. Mais pour Ellie, l’Europe était surtout continent qu’elle s'imaginait comme riche en diversité, magnifique et surtout aux antipodes des États-Unis. Les dires d’Alarick confirmait quelque peu l’image mentale qu’elle avait de cette région du monde. Mais d’après le point de vue européen du facteur, l’Europe n’avait rien de vraiment extraordinaire et, surtout, ce n’était pas une terre de prédilection pour les êtres magiques, d’après lui. Après tout, c’était un peu le “quartier général” du catholicisme…

Si Alarick et Elliara avaient des visions de l’Europe qui convergaient, celles qu’ils avaient du Moyen-Orient étaient extrêmement différentes.

Visiblement, le sorcier y avait déjà mis les pieds. Ce qui attisa la curiosité de notre jolie blonde. Les Européens qui visitant cette contrée n’était pas nombreux. A vrai dire, l’instabilité politique de cette région avait tendance à rebuter la majorité des touristes. Évidemment, le Moyen-Orient recouvrait un vaste territoire et tous les pays n’étaient pas en conflits. Mais pour Elliara, le Moyen- Orient était surtout synonyme d’Enfers. Elle était certaine que le berceau des démons n’était pas si terrible en comparaison à cette région.

Alarick, lui, avait une vision un peu plus positive et quelque peu...originale. Une ressemblance entre Moonlight City et le Moyen-Orient ? Elle n’y avait jamais pensé mais pourquoi pas... Après tout, elle ne connaissait que la guerre et tout ce que cette dernière laissait dans son sillage. Peut-être l’homme à la chevelure d’ébène avait-il raison. Elliara aurait aimé avoir une telle vision de cette région. Mais à chaque fois qu’elle y pensait, tout ce qui lui venait à l’esprit c’était la guerre, la violence et tous les souvenirs attachés à ce lieu.

Ceux-ci dansaient d’ailleurs une nouvelle fois devant ses yeux tandis que le sorcier proposait aux deux femmes de leur faire visiter la France. La main de sa mère sur son bras la ramena à la réalité.

- Ce serait avec un grand plaisir, Alarick.
- Ca me permettrait de vérifier si les américains ont raison, que les français se baladent tous avec une baguette et un fromage à la main et que la tour Eiffel est visible depuis n’importe quel endroit de France.

L’invocatrice savait que ce n’était évidemment pas le cas. Il s'agissait d’une boutade pour détendre l’atmosphère, et surtout pour la détendre elle, à vrai dire…

le reste du repas se déroula avec légèreté. Ellie se surprit même à parler d’elle, de sa vie à New-York, de Brooklyn, de la beauté de San Francisco, de la fantaisie surréaliste de Las Vegas, de son voyage au Mexique, de quelques anecdotes de l’époque où elle avait été serveuse dans un bar, confidence qu’elle n’avait pas encore fait à sa mère et qui manqua de provoquer un arrêt cardiaque chez cette dernière. Mais l’armée, le Moyen-Orient et Peter furent des sujets qu’elle évita avec adresse, elle n’était décidément pas prête d’en parler.

Finalement, c’était plaisant d’échanger et de discuter autour d’un bon repas, comme si tout allait bien. Ca permettait de souffler et d’oublier - même si ce n’était que pour un moment - que, justement, tout n’allait pas si bien que cela. Elle avait presque oublié, ce que c’était d’avoir une vie normale, de passer une soirée en tout insouciance.

Le temps était passé à une vitesse folle pour la jolie sorcière. Si bien qu’elle fut surprise de voir sa mère enfiler une veste légère tandis qu’elle et Alarick en était encore au café.

- Où est-ce que tu vas ?
- Je vais passer voir comment cet ours mal léché de Vraag s’en sort à l’auberge. Ne t’en fais surtout pas, je ne risque rien là-bas.

Ellie grimaça, peu sûre de ce fait. Mais bon, la surveillance des rues étaients doublée lors des fêtes estivales donc elle ne s’en faisait pas de trop. Et puis, elle savait que sa mère ne risquait rien dans l’auberge du vieil ours. Peu de gens osaient provoquer cette montagne vivante.  Deux bises pour Alarick, une gratouille pour Le Chien, une embrassade pour Ellie, quelques râleries de la part de Minerva qui fut tout simplement ignorée et la plus vieille de la maisonnée était partie, ce qui n’arrangeait guère sa fille. Cette dernière venait d'épuiser son stock de sujet de discussion pour la soirée, et sans doute l’année à venir.

Enfin, il lui restait peut-être une option.

- On peut aller faire un tour sur la grande place, si cela te tente toujours. Je sais que tu as des horaires assez… matinaux. Donc, si tu préfères rentrer, il n’y a aucun problème, je te raccompagnerai. La poste est sur le chemin de l’auberge de l’ami de ma mère.

Évidemment elle aurait préféré que le facteur accepte son invitation. Mais, malgré son caractère bien trempé, Elliara restait quelqu’un de très compréhensif. Et elle s’en voudrait énormément de voler le peu d’heures de sommeil que devait avoir Alarick. D’un autre côté, elle se disait que c’était sans doute un grand garçon qui prenait ses décisions en connaissance de cause. Toujours est-il que la balle était dans son camp. Quoiqu’il arrive cette soirée était la meilleure qu’elle avait passé depuis bien longtemps. Et la présence du jeune homme y était pour quelque chose…

~~~~~~~~~~~~


Rps with : Alarick ~ Maux~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alarick Nilem
Enchanteur renommé
avatar

Masculin Sagittaire Buffle
Messages : 87
Date d'inscription : 08/05/2018
Age : 21
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 26 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Les saynètes du facteur [Pv Alarick]   Jeu 18 Oct 2018 - 15:51

La soirée était étrangement agréable et Alarick, pour la première fois depuis longtemps oublia qui il était. Il était pour la première fois quelqu'un de normal. La sorcière avec qui il partageait le repas parlait d'elle, elle avait vécus a New-York alors. Une belle ville, mais Alarick ne l'aimait pas. C'était une ville qui n'avait pas de temps mort. On n'y trouvait jamais le calme, il y avait toujours du bruit, toujours de la vie. Il n'y avait pas de temps mort. C'était un ville magnétique et hypnotisante. Pas son genre. Quoique...

Il fut surpris lorsque Madame Rain annonça son départ. Elle allait rejoindre un amis a elle. Les deux jeunes sorciers se retrouvèrent donc seul avec leurs familiers. La tension entre la chouette et le chien était palpable, mais Alarick ne le remarquait pas. Il détaillait le visage d'Elliara. Il l'écoutait. Il avait envie de la suivre. Il le voulait et il le pouvait. Il avait passé sa journée a dormir et n'allait donc surement pas retourner se coucher avant d'aller travailler.

" Non ! On peut aller a la grande place. Je ne compte pas me recoucher avant d'aller travailler, alors ça nous laisse le temps qu'on veut... "

Si Alarick n'était pas aussi concentré sur Elliara il aurait vu la tête du chien qui n'arrivait tout simplement pas a comprendre comment Alarick, son maître, avait put accepter cette proposition sans bafouiller, sans se tromper, sans qu'il ne lui demande son avis. Il se ressaisit et sourit ! Enfin son petit Nilem devenait grand ! Il jeta un regard noir au pigeon de l'autre côté de la pièce et se dirigea vers la porte sans un mot. Il avait même disparut.

L'ex exorciste se leva et suivit simplement la sorcière. Que voulait elle faire sur la place ? Il ne voyait pas... Il avait répondu sur le moment sans réfléchir. Il avait était stupide. Il n'avait rien a dire, rien a faire. Il ne savait pas parler ou presque. Et si il parlait il risquait de se trahir...

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliara S. Rain
Apprenti attentif
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 34
Date d'inscription : 03/05/2018
Age : 25
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 27 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Les saynètes du facteur [Pv Alarick]   Lun 22 Oct 2018 - 22:11



Pour la première depuis longtemps, la guerre ne marytisait pas son esprit.

Non, pour l’instant Elliara était juste détendue. Détendue et relativement contente. C’était l’été, la température ambiante était des plus agréable malgré l’heure quelque peu tardive, elle avait passé un agréable moment à table avec sa mère et Alarick - le premier depuis des années - et le facteur venait d’accepter son invitation. Elle était plus que contente de cette soirée. Finalement, ce diner n’était pas une si mauvaise idée que cela.

- Allons-y, dans ce cas.

Offrant au jeune homme à la chevelure sombre un sourire des plus radieux, elle se releva, attrapa son perfecto et guida son invité jusqu’à l’entrée de l’herboristerie et puis, à travers l’artère principale du quartier commerçant. Direction la grande place, donc.

* - Tiens… Où est passé l’autre sac à puces ?
- Tu te fais du soucis pour lui ?*

Il n’en fallu pas plus pour vexer le hibou qui quitta alors l’épaule de sa maîtresse pour prendre son envol. Enfin, cette petite bouderie ne dura pas longtemps, juste le temps que les deux sorciers arrivent à destination.

Autant dire que l’agitation dans cette partie de la ville était à son comble !

Malgré l’heure déjà bien avancée, les rues environnant la grande place étaient bondées de monde. Un nombre important d’échoppes, se trouvaient ça et là. Boutiques, stands de nourriture, bars improvisés, stands de jeux en tout genre. On trouvait de tout et il y en avait pour tous les goûts. Quant à la grande place, on avait aménagé en son centre un kiosque et une piste de danse en bois. Un orchestre jouait un air des plus entraînants qui, étrangement, s’entendait malgré le brouhaha général. Sans doute grâce à un sort d'amplification sonore ou quelque chose comme cela. Ellie ne s’en préoccupait guère, à vrai dire.

La fête des commerçants… Ça lui rappelait tellement de souvenirs !

Depuis quand n’était-elle pas venue ici ? Une dizaine d’années au moins. La dernière fois, c’était avec son père. Elle était encore une enfant. Délaissant bien vite cette pensée, l’invocatrice passa un bras autour de celui du facteur - histoire de ne pas le perdre dans cette marée humaine - et déambula à travers les échoppes avec une idée bien précise en tête. Venant ici depuis sa plus tendre enfance, Elliara était comme qui dirait une habituée des lieux. Certes, il y avait des nouveautés chaque année mais le plus gros de la fête et de ses prestations ne lui étaient pas inconnues. Aussi savait-elle où aller exactement pour faire goûter au facteur des spécialités typiques de Moonlight City. Leur spécificité ? C’est une surprise voyons, on ne va pas tout vous dire maintenant !

- Hey les tourtereaux ! Ca vous dit de tenter votre chance ?

L’interpellation du forain stoppa net la blonde dans sa marche. Elle ne nota même pas le diminutif qu’avait utilisé l’homme pour les héler.

Un stand de tir ? Pourquoi pas…

- Je vais tenter ma chance !
- Vous devriez peut-être laissé faire le bonhomme, Mam’zelle !

Un sourire crispé apparut sur le visage de la blonde. Est-ce que ce vieux barbu insinuait qu’elle ne savait pas viser ? Lui, il ne savait pas ce qu’il venait de faire. Il ne fallait jamais remettre en question les compétences d’Elliara en sa présence...

- Je vous parie cinq pièces que je mets dans le mile avec un seul tire. Annonça-t-elle tout en posant la somme annoncé sur le présentoir de l’échoppe.

La surprise sembla traverser le regard du commerçant pendant un bref instant mais il fut vite remplacer par une lueur mêlant air de défi et amusement tandis qu’il tendait l’arme de tir à Elliara. Évidemment, la jeune femme fit mouche du premier coup, comme annoncé. C’était une tireuse d’élite, après tout…

- Alors… Avec les cinqs pièce d’or, je prendrai cette peluche. Dit-elle tout en pointant du doigt un énorme ours en peluche.

Levant les mains en signe de reddition tandis qu’il affichait toujours un sourire amusé, le vendeur donna son dû à la jeune femme… Qui se retrouva bien vite embêtée ! Qu’est-ce qu’elle allait bien pouvoir faire d’un truc pareil ? Son regard émeraude se posa alors sur le sorcier qui l’accompagnait. Elle pose alors le prix fraîchement gagné dans les bras de ce dernier.

- Tiens. Considère cela comme un cadeau de bienvenue à Moonlight City !

On faisait très certainement mieux comme cadeau de bienvenue mais celui-ci avait au moins le mérite d’avoir été offert de très bon coeur. Ils venaient à peine d’arriver, et pourtant, Elliara passait déjà un très agréable moment. Elle se sentait légère et insouciante, comme cela ne lui était plus arrivé depuis des années, avant qu’elle ne soit exilée. Euphorique, elle entraîna de nouveau Alarick à travers la foule, ayant toujours en tête de l’amener à son stand favori. Malgré cela, elle avancait à faible allure, de sorte à laisser au facteur le loisir d’observer les alentours et de pouvoir s’arrêter s’il voyait quelque chose qui l’intéressait.

~~~~~~~~~~~~


Rps with : Alarick ~ Maux~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alarick Nilem
Enchanteur renommé
avatar

Masculin Sagittaire Buffle
Messages : 87
Date d'inscription : 08/05/2018
Age : 21
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 26 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Les saynètes du facteur [Pv Alarick]   Lun 22 Oct 2018 - 22:49

Cette soirée était de plus en plus belle pour Alarick. Un repas dans une famille hors-norme, puis ça...
On a tous envie de se retrouver dans les fêtes foraines des films ou des livres de notre enfance, avec de la vie, de la couleur, des sons et une bonne ambiance permanente. Une sorte de petit lieu ou le temps semble figé et ou les cœurs sont légers. Une musique entraînante et la bonne humeur soudaine d'Elliara eurent raison de l'air taciturne habituel du jeune homme qui se surpris a sourire a ce qu'il l'entourait. Il ne voyait plus les gens autour de lui comme des menaces ou des cibles, il voyait des gens s'amusant et jouant comme lui. Il était comme les autres et en cet instant il voulait en profiter.

Il salua la magnifique prestation d'Elliara et accepta de bonne grâce l'ours en peluche géant que lui déposa la sorcière dans les bras. Il était comme un enfant, regardant autour de lui, les yeux pétillant. C'était la première fois qu'il voyait quelque chose du genre, et c'était la première fois qu'il venait dans une fêtes foraine, pour se faire plaisir et non pas pour travailler... Cette sensation de liberté était bonne a prendre. Le doute qui l'avait pris un peu plus tôt avait complètement disparut.

Alarick se laissait souvent distraire, il regardait les différents stand sans s'approcher, contemplait les jeux des artistes, sursauta comme beaucoup de monde lorsqu'une immense statue apparue au milieu d'un cercle de spectateurs amusé et surpris d'une telle prestation, la structure représentait un homme de belle stature, musclé et élégant, soigneusement coiffé avec un visage de tombeur en train de faire basculer une ange sublime pour l'embrasser. Il n'y avait aucun signe du sculpteur, mais sur le pied d'estale de la statue on pouvait lire la lettre "M" de gravé de manière très fine... Le publique semblait surpris que l'homme a l'origine de l'ouvrage ai disparut alors que l'instant d'avant il parlait plus fort que la musique.

Alarick reprit rapidement ses esprits et recommença à suivre Elliara, qui marchait a son rythme et semblait bien connaitre les lieux et prendre plaisir a se retrouver ici. Marcher au milieu de la foule lui faisait plaisir et il n'y avait plus cette lueur sombre dans le regard de la femme blonde. Il ne savait pourquoi mais le fait de voir cette étincelle dans les yeux de la sorcière lui inspirait autant de joie que la musique jouait sur le kiosque.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliara S. Rain
Apprenti attentif
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 34
Date d'inscription : 03/05/2018
Age : 25
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 27 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Les saynètes du facteur [Pv Alarick]   Mer 24 Oct 2018 - 19:15


Elliara avait l’impression de découvrir Alarick sous un nouveau jour.

Lorsqu’elle lui avait posé l’ourson dans les bras, la jeune femme n’avait vu aucun signe de timidité ou de gêne chez le facteur, ce qui l’étonna quelque peu. Jusque là, il s’était montré réservé et discret. Elle était surprise de le voir aussi jovial et détendu, mais c’était une bonne surprise, évidemment. Alors que les deux sorciers déambulaient tranquillement à travers les différentes échoppes et stands, Ellie observa son compagnon du coin de l’oeil.

Il semblait complètement absorbé et émerveillé par ce qui l’entourait. D’où elle était, elle avait même l’impression qu’un éclat de joie illuminait son regard. Cet d’air d’enfant émerveillé lui allait à ravir et le rendait tout à fait adorable, selon l’invocatrice. Tout cela ne fit que la rendre elle-même encore plus joviale qu’elle ne l’était.

Son attention étant totalement focalisée sur Alarick, elle sursauta également lorsqu’une statue émergea sur la grande place du quartier commerçant dans un fracas des plus assourdissants. Comme la majorité de la foule, elle applaudit la prestation. Celui qui avait fait apparaître cette oeuvre d’art devait avoir des pouvoirs des plus surprenants ! Admirant quelques instants les deux amants de pierre, elle repris la marche. Toujours à un rythme permettant au sorcier qui l’accompagnait d’admirer à sa guise ce qui l’entourait.

- On y est ! Annonça-t-elle tandis qu’il arrivait devant un stand de confiseries.

Le couple de sorciers venait d’arriver devant le stand de Molly, une vieille amie d’Élise. Sa spécialité: les confiseries enchantées. De quoi s’agissait-il ? D’une sucrerie unique en son genre, qu’on ne trouvait nulle part ailleurs en dehors de Moonlight City. Lesdites confiseries imprégnées d’une très infime quantité de magie aux effets divers et amusants. C’est ainsi qu’Ellie se retrouva avec un gros paquet de sucreries magiques, après avoir échangé quelques politesses avec la vendeuse.

- A toi l’honneur ! Dit-elle tout en présentant le paquet à Alarick.

Elle eut un léger sursaut lorsqu’une souris en chocolat s’échappa dudit paquet mais la fuyarde n’eut pas le temps d’aller bien loin puisque Minerva fondit aussitôt sur elle et la goba quasiment en une fois.

*- Tu vas être malade, Min’...
- M’en fou ! Je vois une souris, je la mange ! Même si elle est en chocolat !*

La blonde leva les yeux au ciel, trouvant le raisonnement totalement absurde. Mais bon, elle aimait Minerva telle qu’elle était, même si ce n’était pas un cadeau au quotidien. Laissant là les âneries du hibou, la sorcière plongea à son tour la main dans le sachet de confiseries, curieuse de savoir sur quoi elle allait tomber. Alors que le bonbon craquait sous ses dents, une sensation de froid - pas du tout désagréable malgré le frisson que cela lui provoqua - se répandit dans la bouche de l’invocatrice. Elle souffla alors légèrement, libérant ainsi une petite buée givrée qui pris l’apparence d’un tout petit lapin de glace. Ce dernier effectua quelque cabrioles autours des deux jeunes genres avant de disparaître complètement tandis que la blonde riait de bon coeur. Même adulte, c’est trucs l'amusaient toujours autant.

Reprenant la marche, elle guida Alarick jusqu’à la grande place. L’orchestre avait maintenant laissé place aux artistes de rue et autres saltimbanques. Pour le moment l’espace était occupé par un sorcier en armure. Son allure faisait penser à celle d’un ninja, c'est du moins l’impression qu’il renvoyait à Elliara. L’homme était en train d’effectuer une danse à l’aide d’une épée. Trois énormes dragons faits de mana suivaient les mouvements de l’arme, rendant la prestation hypnotique et surnaturelle.





- C’est pour ça que j’adore cette fête. Parce qu’elle montre qu’il n’y a pas que du mauvais dans la magie et qu’il y a du bon à tirer dans cette ville.

L’invocatrice avait soufflé cette confession presque inconsciemment, tout en continuant à fixer le spectacle qui se déroulait devant ses yeux. Avec tout ce qu’elle avait vécu, tout ce qu’elle avait fait, elle avait oublié qu’on pouvait tirer du bon de la magie, qu’elle ne servait pas juste à tuer, détruire, dominer ou opprimer. Elle pouvait aussi servir à apaiser les âmes, émerveiller les gens et les rapprocher.

~~~~~~~~~~~~


Rps with : Alarick ~ Maux~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alarick Nilem
Enchanteur renommé
avatar

Masculin Sagittaire Buffle
Messages : 87
Date d'inscription : 08/05/2018
Age : 21
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 26 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Les saynètes du facteur [Pv Alarick]   Sam 27 Oct 2018 - 17:11

Il y avait tant d'utilité d la magie. Alarick s'était douté que des choses comme ça existait, mais de la a les voir se réaliser en vrais. C'était autre chose. Depuis qu'il avait mis les pieds, dans cette grande place c'était comme si il était dans un autre monde. un monde ou la magie servait a faire rire, a distraire, a faire jolie. Et non pas comme partout ailleurs ou elle servait a tuer, et a combattre. Le commentaire d'Elliara avait fait mouche. Alarick n'avait jamais songé a utiliser sa magie de cette façon. Et d'une certaine façon il doutait pouvoir l'utiliser comme ça. Il avait une magie très particulière, une magie pragmatique. Elle était faite pour être utile et aider. Il doutait pouvoir faire des choses aussi spectaculaire que ce sorcier.

Et alors qu'il pensait, inconsciemment, Alarick avait changé ses appuis, il était près a sauter, il avait suivi le rythme de rotation des dragons de mana. Il avait évalué le potentiel du sort. Il était beau et utilisé a des fins pacifique. Mais il y avait un véritable potentiel de destruction derrière. Et le chasseur de sorcier en lui prenait le dessus. Alors qu'il pensait a la paie son corps agissait pour la guerre. Il s'en rendit compte et repris repris une position normal. Il n'avait presque pas bougeait, mais il savait que la sorcière devant lui était doué pour voir les petits détails. Il ne voulait pas se trahir et gâcher ce moment formidable.

" C'est magnifique... Jamais je n'aurai put imaginer des choses aussi diversifier et belle... J'aurai aimait connaitre cette ville plus tôt... "

Il regardait autour de lui, il n'avait pas grand choses a faire. Il ne connaissait rien ou presque, et surtout il ne voulait pas s'éloigner d'Elliara.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliara S. Rain
Apprenti attentif
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 34
Date d'inscription : 03/05/2018
Age : 25
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 27 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Les saynètes du facteur [Pv Alarick]   Dim 4 Nov 2018 - 21:13


Les vieilles habitudes ont la vie dure.

Complètement absorbée par le spectacle du danseur en armure, Ellie avait quelque peu déconnecté avec la réalité, du moins jusqu’à ce qu’elle sente du mouvement à côté d’elle. Alarick gesticulait juste à côté d’elle, semblant prêt à bondir à tout moment. Ce comportement fit hausser un sourcil interrogateur à la blonde. Elle se ressaisit cependant rapidement et ce mit aussitôt à réfléchir.

Après tout, elle ne savait pas quels étaient les rapports d’Alarick avec la magie. Peut-être tout cela lui semblait-il anormal ou stressant. Finalement, l’invocatrice ne connaissait rien de ses rapports à la magie. Peut-être avait-il vécu parmi les humains et non au sein d’une famille ou d’une communauté magique. Ce genre de cas était plus que fréquents sur Terre. Peut-être que la seule magie à laquelle il avait été confronté jusqu’alors était celle des chasseurs de sorciers. Si c’était le cas et bien… Elle comprenait qu’il ne tienne pas en place. Un vieux réflexe sans doute.

En tout cas, les dires du facteurs confirmèrent les suppositions de sa compagne de la soirée sur un point : c’était la première fois qu’il mettait les pieds à Moonlight City. Elle s’en était quelque peu doutée mais il avait été assez évasif durant le dîner pour qu’elle ne puisse faire aucune confirmation.

Plus elle apprenait à le connaître et plus elle trouvait que cet homme était une énigme. Ce qui était, somme toute, très intéressant et attractif aux yeux d’Elliara.

- Ca fait toujours cet effet, la première fois qu’on met les pieds dans cette ville. Dit-elle en souriant tandis qu’elle passait un bras autour du sien et l’emmenait vers les tribunes. De là, les deux jeunes gens pourraient apprécier le spectacle sans pour autant être gênés par la foule ou la proximité des sorts des artistes. Moonlight est une ville extrêmement paradoxale. Elle peut nous émerveillé comme elle peut complètement nous faire déchanter ou perdre foi…

Les sentiments qu’éprouvait Elliara pour cette ville était des plus complexes. Elle l’adorait tout autant qu’elle la détestait. Moonlight City, c’était sa terre natale, le berceau de sa famille, le lieux où la renommée et la puissance des Rains avaient atteint un paroxysme, l’endroit où elle avait passé les meilleurs moments de son enfance, un lieu où on pouvait user de sa magie en toute liberté et sans limites. Mais Moonlight City, c’était aussi la dégringolade de sa famille, l’exil, la mort de son père, le racisme, les préjugés archaïques, le culte du sang et de la lignée. Tant de choses que la sorcières ne comprenait pas et abhorrait au plus haut point. Elle ne détestait pas cette ville mais elle ne pouvait pas dire qu’elle l'appréciait non plus. Elle en aimait certaines facettes tandis que d’autres la dégoûtaient littéralement.

- Mais j’imagine qu’il en est ainsi pour toutes les villes, après tout. Lâcha-t-elle après un bref instant de silence tandis qu’ils s’installaient, Alarick et elle, sur les tribunes. Ca reste tout de même l’un de mes endroits préférés. On y voit des merveilles qu’on ne peut voir ailleurs.

Nier ce fait serait mentir. Moonlight, malgré ses côtés quelques peu archaïques, était une ville unique en son genre, recelant des merveilles toutes aussi uniques mais parfois monstrueuses.

- Et toi Al, il y a un lieu que tu affectionnes tout particulièrement ?

La jolie sorcière reporta alors toute son attention sur le facteur, curieuse de connaître la réponse. Elle arrivait très doucement mais sûrement à dresser le portrait de ce jeune homme énigmatique et réservé. C’était quelque chose de tout à fait nouveau pour elle. Les gens qu’elle avait cotoyé jusqu’ici étaient plutôt du genre à se dévoiler rapidement, pour ne pas dire tout de suite. Alarcik faisait totalement l’inverse. C’était à elle d’essayer d’assembler les pièces permettant de comprendre ce jeune homme. C’était nouveau mais très loin d’être déplaisant.

~~~~~~~~~~~~


Rps with : Alarick ~ Maux~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alarick Nilem
Enchanteur renommé
avatar

Masculin Sagittaire Buffle
Messages : 87
Date d'inscription : 08/05/2018
Age : 21
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 26 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Les saynètes du facteur [Pv Alarick]   Lun 12 Nov 2018 - 16:44

Alarick écoutait les paroles de la sorcière a ses côtés. Il était tout a fait d'accord avec elle. Cette ville était magique et désenchanté à la fois. Mais d'une certaine manière, comme toutes les grandes villes.

Alarick songea longuement suite a la question d'Elliara.

" J'ai passé mon temps a sillonner le monde sans jamais m'y sentir a ma place. Je n'étais toujours qu'un intrus n'ayant pas sa place dans les villes ou les campagnes. Mais. Si il y a un endroit que j'affectionne plus que les autres, ce serait l'appartement ou mon maître vivait. Enfaîte c'était celui de sa compagne, mais ils partageaient tout. C'était un trois pièces dans le cœur de Moscou. L'un de ces appartement... "

Il ne parlait plus. Il avait les yeux dans le vague. Il ne voyait plus les murs, le sol... Il ne voyait plus rien d'autre qu'un simple divan. Un divan sur lequel Deklan était avachit comme a don habitude. La tête basculé en arrière, un sourire triste aux lèvres. Il était mort, trois balles dans le torse. Le sang s'était rependue par terre et les coussins était déjà imbibé. Il y avait une porte derrière, celle de la chambre. Vide, un journal posé sur le lit.

" Enfaîte... Je ne suis pas sur qu'il me tienne tant a cœur que ça... Il s'y est passé trop de chose pour le résumer a l'endroit que j'aime le plus."

Parce que c'est aussi l'endroit qu'il haïssait le plus. Ça il ne le dirait pas, mais il était évident. Ces mots étaient trop dure a prononcer.

Il regarda Elliara et sourit.

" On m'avait dit que Moonlight faisait ressortir le meilleur de nous. J'ai peur que le meilleur de moi, ne soit pas de très bonne compagnie ce soir. Pardon ! "

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliara S. Rain
Apprenti attentif
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 34
Date d'inscription : 03/05/2018
Age : 25
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 27 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Les saynètes du facteur [Pv Alarick]   Mer 28 Nov 2018 - 19:06


La quiétude et l’euphorie qui semblait avoir gagné les deux jeunes gens les quitta aussi vite qu’elle était apparue.

Le silence plana un long moment avant qu’Alarick ne réponde à la question d’Elliara. Le facteur semblait perdu dans ses pensées. Finalement la réponse arriva. Ce fut une nouvelle occasion pour sa compagne de la soirée d’en apprendre un peu plus sur lui. Mais le sourire qu’elle arborait disparut bien vite.

Elle venait visiblement de toucher un point sensible…

Le jeune homme semblait avoir autant de difficultés à trouver sa place en ce bas-monde que l’invocatrice mais il cita Moscou, ce qui fit hausser un sourcil à la blonde qui ne s’attendait pas à ce qu’il cite cette ville. Alarick lui parla alors de l’appartement de son maître et de sa compagne.

Ainsi, le sorcier avait eu un maître…

Est-ce que c’est lui qui avait élevé Alarick ? Était-il orphelin ou est-ce que ses parents avaient décidé de confier son éducation à un autre ? Peut-être avait-il fait partie d’un coven… Tant que questions fusaient dans la tête de la jolie blonde. C’était inhabituel de la voir aussi curieuse. Habituellement, la discussion n’allait pas plus loin que le “bonjour-bonsoir” mais avec Alarick, tout était différent. Il l’intriguait, sans qu’elle ne puisse dire pourquoi. Peut-être parce qu’ils se ressemblaient plus qu’ils ne le pensaient tous les deux ?

Toujours est-il qu’elle préféra garder ses questions pour elle.

Subitement Alarick s’était tu, le regard perdu dans le vague. L’éclat d’amusement et d’émerveillement qui avait illuminé ses yeux jusqu’à maintenant semblait s’être éteint. Un sentiment de culpabilité dérangeant gagna alors Elliara tandis que le sorcier lui expliquait que, finalement, l’appartement de son maître ne pouvait se résumer à l’endroit qu’il aimait le plus. Elle eu un pincement au coeur tandis qu’il se tournait vers elle pour s’excuser. Elle comprenait mieux que quiconque ce que le facteur ressentait à l’instant et pourtant, elle fut incapable de trouver les mots pour le réconforter.

Parce ce qu’elle savait qu’il n’y avait rien à dire.

- Ne t’excuse pas pour cela. Souffla-t-elle au bout de quelques secondes tandis qu’elle lui retournait son sourire.

Son regard émeraude se reporta sur la scène - à présent vide - alors qu’elle cherchait toujours les mots pour mettre du baume au coeur du facteur, ou au moins détendre l’atmosphère. Complètement perdue dans ses pensées, elle eu un sursaut tandis que des coups de feu résonnaient autour d’elle. Moins de deux secondes plus tard, elle était debout, sa main se portant instinctivement à l’endroit où elle cachait habituellement son revolver - revolver qu’elle avait laissé à l’appartement - tandis que Garlan apparaissait à coté d’elle. C’est en entendant les exclamations de la foule résonner tout autour d’elle qu’elle comprit qu’il ne s’agissait pas de coup de feu. La sorcière leva alors le regard vers le ciel illuminé par les feux d’artifice, dans une expression mêlant gêne et agacement.

- Désolée…

Des excuses qui s’adressaient tant à l’esprit des forêts qu’au facteur. Elle avait envie de se cacher dans un trou de souris tant sa réaction lui paraissait démesurée et inutile. Comment un soldat aguerri comme elle avait pu paniqué aussi vite et pour si peu ? Elle se voilait la face, évidemment. Cette réaction n’avait rien à voir avec de la panique. C’était un réflexe qui lui était venu, parce que durant l’espace d’un instant la grande place de Moonlight City avait laissé place à un paysage fait de sable et de rocaille, les bruit de la foules avaient été remplacé par les coup de feu, les explosions et les cris de douleurs. Pendant un bref instant, elle était retournée sur le champ de bataille. Et elle avait été prête à user de sa magie…

Cette constatation lui fit serrer les poings tandis que son regard fixait toujours la voûte céleste. La main de Garlan posée sur son épaule la ramena à la réalité. Et l’esprit disparut aussi vite qu’il était apparu.

- Excuse-moi… Je… Les vieilles habitudes ont la vie dure… Dit-elle avec un sourire ironique tandis qu’elle passait une main dans ses cheveux, histoire de récupérer un peu de contenance. C’est… Un peu compliqué… De revenir à la vie normale quand on a passé le plus clair de son temps sur le champ de bataille.

Le regard toujours rivé sur le spectacle qui avait lieu au-dessus de leur tête, l’expression d’Elliara se fit plus dure et quelque peu morose. Une nouvelle fois perdue dans ses pensées, elle ne réalisa même pas que c’était la première fois qu’elle faisait part de ses ressentis par rapport à son passé dans l’armée. Parce que non, elle n’arrivait juste pas à vivre normalement. Elle était là, mais sans vraiment l’être. Son corps se crispait au moindre bruit sourd, elle était prête à frapper le malheureux qui osait la prendre par surprise. Parfois, les paysages de Moonlight City se voyait remplacés par ceux du Moyen-Orient. Un rire d’enfant jouant non-loin de la boutique devenait un cri d’effroi, le brouhaha ambiant laissait place aux explosions et aux coups de feu. Elle avait parfois l’impression que les odeurs changeaient…

Elliara était à Moonlight City mais une partie - plus importante qu’elle ne l’aurait voulu - était restée sur le champ de bataille. Voilà des mois qu’elle essayait de se convaincre que tout cela était passager, que ça irait mieux avec le temps. Mais à chaque fois qu’elle se disait cela, elle avait l’impression de complètement se voiler la face…

~~~~~~~~~~~~


Rps with : Alarick ~ Maux~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alarick Nilem
Enchanteur renommé
avatar

Masculin Sagittaire Buffle
Messages : 87
Date d'inscription : 08/05/2018
Age : 21
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 26 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Les saynètes du facteur [Pv Alarick]   Jeu 29 Nov 2018 - 23:09

Ils ne devaient pas être au même post lors des champs de bataille elle et lui. Alors qu'Elliara réagit au quart de tour lorsque les feu d'artifices furent tiré, Alarick n'avait pas bougé, il n'avait fait que lever la tête. Il comprenait ce qui se passait chez la jeune femme. Voila pourquoi elle lui ressemblait autant. Syndrome post traumatique. Il semblerait que la sorcière a côté de lui est frolé la mort et les bombes de près. Mais il y avait tellement de scénarios et de raison pour un soldat américain d'avoir ce genre de syndrome... Mais Elise avait dit que sa fille était allé au Moyen-Orient. En temps que membres de l'église catholique il savait ce qu'aller la-bas représenter, encore plus sur les zones de guerres ou les fanatiques et les patriotes se retrouvaient. Il avait subit la guerre entre les nations dans cette région. Il devait être l'un des seul dans cette ville a comprendre ce que vivait Elliara.

" N'est-ce pas... "

Alarick la regardait un sourire compatissant sur le visage. Il se saisit de son bras et la fit s'assoir doucement a côté de lui et la pris dans ses bras. Il savait ce que cela faisait. Il pensait avoir compris. Le même problème que tous les combattants. La peur d'un coup de feu qui peut venir de n'importe ou. Son groupe n'a pas dut réussir a échapper a une embuscade.

" Je sais ce que ça fait d'être le dernier debout... "

Il ne dit rien de plus et contemplait le ciel. Il brillait de milles éclats, et les feux d'artifices ne venaient que sublimer le tableau. il resta la à les regarder. Il se forçait a ne penser a rien. Il ne faisait que penser au moment présent, a la beauté du ciel. C'était la première fois qu'il en voyait un. C'était un spectacle fantastique. Il en perdit la notion du temps et il fut presque surpris lorsque le bruit cessa. Il ne bougea pas lorsque l'estrade se vida. Le feu d'artifice annonçait la fin des festivités pour ce soir, il n'y avait donc plus rien a faire autour de la scène. Il ne disait rien.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliara S. Rain
Apprenti attentif
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 34
Date d'inscription : 03/05/2018
Age : 25
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 27 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Les saynètes du facteur [Pv Alarick]   Jeu 6 Déc 2018 - 0:16


Tout le monde a besoin de répit et de réconfort, même les soldats en pleine expiation…

Ellie se sentait tellement pitoyable qu’elle n’osa même pas regarder le facteur alors qu’elle s’excusait pour son comportement. Littéralement en train de se torturer, elle retourna faiblement le sourire d’Alarick. Se rendre compte qu’elle n’avait toujours pas progressé, après tout ce temps, la déprimait littéralement tout en la faisant encore plus enrager contre elle-même.

Elle se haïssait tellement d’être aussi faible…

Perdue dans ses pensées, elle eu un sursaut lorsque le jeune homme à la chevelure sombre l’attrapa délicatement et la fit s’asseoir sur le banc, juste à côté de lui. Devenue subitement muette, elle se contenta de le regarder comme si elle avait un fantôme en face d’elle. Elle aurait sans doute été moins surprise si elle avait eu un fantôme face à elle, à vrai dire. Surtout qu’elle n’était pas au bout de ses surprises…

Lorsque le facteur prit la jolie blonde dans ses bras, cette dernière se raidit, plus du tout habituée à ce genre de contact. Et, si ça avait été quelqu’un d’autre qu’Alarick, il se serait certainement pris une droite magistral en plein visage.

Mais le sorcier avait trouvé les mots pour faire tomber toutes les défenses de l’invocatrice.

- Je…

Ce fut le seul mot qui passa la barrière de ses lèvres avant qu’elle ne se ramollisse complètement dans les bras du jeune homme. Sa tête tomba doucement sur l’épaule de celui-ci tandis que ses mains s’accrochait à sa chemise avec toute la force dont elle était capable. C’était comme si Alarick était devenu une bouée l’empêchant de sombrer.

“Je sais ce que ça fait d’être le dernier debout”. Elle n’aurait pensé l’entendre un jour…

Cela voulait dire tellement de choses. Alarick n’avait peut-être - très certainement par vécu - les mêmes choses qu’Elliara mais ce n’était pas cela qui importait à la jeune femme pour l’instant. Non, tout ce qu’elle retenait, c’est qu’il savait ce que cela faisait de perdre les siens sans pouvoir rien y faire, de porter le poids de sa peine et de sa culpabilité sans jamais pouvoir en faire part à quelqu’un, en pensant ne pas avoir le droit d’en faire part à quelqu’un. Peut-être surinterprétait-elle. C’était fort probable. Mais pour l’instant, la blonde était à des lieues de tout cela.

Pour la première fois depuis elle ne sait combien d’années - sans doute depuis son exil -, Elliara se laissait aller et laissa libre cours à ses larmes. Elle allait se détester pour cela mais présentement, elle en avait besoin. De toute façon, même si elle l’avait voulu, elle n’aurait pu retenir ces quelques larmes silencieuses.

Combien de temps ce moment de répit dura ? Elle n’en savait trop rien mais lorsqu’elle releva la tête, elle pu constater qu’une grande partie de la foule avait déjà quitté les tribunes.

-Merci et… Désolée. Dit-elle timidement tandis qu’elle essuyait ses larmes d’un revers de la main.

Elle était embarrassée, cela se voyait comme le nez au milieu du visage. Mais bizarrement, elle se sentait un peu plus légère. La sorcière n’était pas dupe. Elle savait que cela ne durerait pas éternellement, mais elle acceptait ce moment d’accalmie avec beaucoup de gratitude.

- Je crois que l’animation est finie pour ce soir. Comme je suis une femme galante, je vais te raccompagner jusqu’à ton chez toi.

Une note d’humour un peu maladroite mais qui eut au moins le mérite de détendre l’invocatrice.

Le reste de voyage se passa dans le silence des plus complets mais Ellie le trouva des plus reposant, pour une fois. Finalement, Alarick lui indiqua qu’ils étaient arrivés à destination. La blonde haussa les sourcils, quelque peu surprise. La poste… C’était plutôt… Original ?

- Je… Je suis contente que tu ais accepté l’invitation de ma mère. J’ai vraiment passé une agréable soirée… Puis, sans crier, elle se hissa sur la pointe des pieds et déposa timide baiser sur la joue du facteur. Un geste assez significatif pour qu’il comprenne - elle l’espérait - qu’elle ne lui était pas totalement insensible et assez léger pour qu’il ne se brusque pas. Et bien… A demain…

Elle aurait pu faire mieux comme au revoir, certes mais c’est tout ce qui lui vint en tête…

Un dernier regard  vers Alarick, un dernier sourire à son attention et la voilà qui s’engouffrait dans le dédales de rues menant à l’herboristerie de sa mère, Minerva la suivant de près.

~~~~~~~~~~~~


Rps with : Alarick ~ Maux~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alarick Nilem
Enchanteur renommé
avatar

Masculin Sagittaire Buffle
Messages : 87
Date d'inscription : 08/05/2018
Age : 21
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 26 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Les saynètes du facteur [Pv Alarick]   Jeu 6 Déc 2018 - 15:23

Alarick se laissa raccompagner par la jeune sorcière chez lui. Il n'aimait pas l'idée qu'elle rentre seul chez elle la nuit dans cet état, mais il ne voulait pas non plus lui imposer quoi que ce soit. D'autant que le léger contact des lèvres d'Elliara le fit totalement bugguer. Il n'avait pas bougé d'un pouce et son visage n'avait pas changé de couleur, du moins pour le moment. Il salua la demoiselle d'un sourire et la regarda partir sans vraiment comprendre ce qui se passait. Ce fut au moment ou elle disparut au coin d'une rue que Le Chien refit son apparition gloussant comme une dinde.

" Et bah alors, monsieur le tombeur ! On joue les gentils et les compréhensif ! Tout pour charmer une demoiselle en détresse. Et quand le plan arrive a conclusion on reste pétrifié par un petit bisou ? Tu es le cliché typique du héro pouvant affronter un démon gigantesque seul mais qui une fois devant une femme n'est rien de plus qu'un petit garçon... Trop mignon ! ..."

Alarick ne répondit pas. Il n'en eut ni le temps ni l'envie. Un rire mauvais répondit la tirade du canidé. Une voie qu'ils connaissaient tous les deux. Un vieil ami a eux. Un démon qu'Alarick avait quelque malmené auparavant.

" Quand on m'a dit que le grand Alarick était ici a Moonlight je ne l'ai pas crue, mais forcé de constater que c'est bien le cas ! L'Ordre n'a donc plus pour objectif de garder le secret caché ? Il veut nous exterminer chez nous maintenant ? Qu'est ce que tu fais ici raclure. Dit le moi et peut être que nous te laisserons en vie ! "

Alarick soupira et se retourna vers Kashar. Un subalterne du clan de l'Envie, il n'était pas très puissant comme adversaire, mais il n'était jamais seul. Et le fait qu'il parle de lui au pluriel le confirmait. L'exorciste soupira et tendit le bras. Son pistolet y apparut et il sentit un mouvement de recul de la part du démon.

" Je n'avais jamais eu pour ordre de te tuer, et mes missions m’empêchaient de te pourchasser. Mais maintenant je suis libre de te traquer jusqu'en enfer toi et tes amis. Alors tu vas me dire qui t'as dit ou me trouver et peut être que je ne vous ferrais pas trop souffrir avant de vous tuer. On fait comme ça Kashar ? "

Le ricanement de plusieurs démons lui indiquèrent la présence de six autres ennemies dissimulé partout autour de lui. Et sa petite menace lui avait laissé le temps d'écrire sa rune de téléportation. Et alors que le chef du groupe allait dire quelque chose le sorcier disparut pour apparaître dans le dos de celui qui se trouvait sur le toit de l’agence postale. Le premier coup de feu lui transperça le dos, explosant sa colonne vertébrale et l'envoya s’écraser six mètre plus bas le visage contre le pavé. Avant que les autres n'aient le temps de réagir un autre des leurs était déjà mort. Alarick était dans le dos du troisième et il lui fait exploser le crâne. Quatre autres détonations brisèrent le silence de la nuit et quatre autres démons rendirent l'âme au son des balles fauchant leurs chaires.

Alarick passa plus de trente minutes a nettoyer la devanture de l'agence et de transporter les corps plus loin. Il alla se coucher et s'endormit aussitôt. La journée avait été... particulière.

...

Sa tournée du matin se passa tranquillement jusqu'à ce qu'il tombe sur un rouquin qu'il connaissait bien. Que pouvait bien faire ce vampire une rue avant l'herboristerie des Rains. Et pourquoi Le Chien se tenait a côté de lui?

Ça n'annonçait rien de bon...

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Du Barry
Adepte du surnaturel
avatar

Masculin Sagittaire Coq
Messages : 175
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 24
Localisation : Quelque part dans la nuit
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 25 ans, en apparence (300 ans)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Les saynètes du facteur [Pv Alarick]   Jeu 6 Déc 2018 - 20:59





Avec
Elli et Al


J'vais foutre la merde soyez prêt



Casual.
Maintenant qu’il vivait aux enfers, après avoir mis à son appartement, (il faut suivre !) il avait adopter un style moins décalé. Plus soft, se faire remarquer n’était pas le mieux alors qu’il était dans une situation précaire.
Ainsi c’était presque comme d’habitude, les froufrous en moins; Une chemise, un pantalon noir… ouai nan fait pas abuser, entre un pantalon à pince et un jean il choisira jamais le jean.

Bref, interlude mode finie.

Mais ce matin, il avait un objectif assez précis… fuir la reine.
Il faisait ca depuis des jours. Se terrent dans la populace de Moon pour éviter les représailles. Cherchant du regard des amis qu’il n’avait pas.

A cette heure la, trés peu de boutiques étaient ouverte. C’était pourquoi après avoir charmé une vendeuse en boulangerie il s’était affalé sur un banc, pain en chocolat dans la main.
Il aurait pu s’endormir la, tranquille dans le silence le plus total, la rue endormie se réveillant doucement.

Manquant de faire tomber son pain au chocolat le vampire manqua de mourir de peur alors que le chien venait de popper devant lui. Cherchant du regard  le sorcier il fut surpris de ne pas le voir dans les parages. Haussant un sourcil il n’eut pas à attendre longtemps pour savoir de quoi il en retournait, et l’idée plaisait bien au vampire.

Sans le savoir il était à quelques pas de la boutique où logeait la jolie blonde qui avait ravi le coeur du sorcier, même si il ne se l'avouent pas.
Suivant le chien, Gabriel réfléchissait. Un sourire fendit son visage lorsque en face de lui il aperçut un facteur bien complice.
Ne voulant pas qu’il contrecare le plan qui se jouait entre lui et le chien, Le vampire prit la rue perpendiculaire, tachant d’etre aussi discret que possible. Alors qu’il n’y as personne, et qu’il avait forcemetn été vu ? Bien sur.

Ainsi c’était sourire au lèvre qu’il attendait l'arrivée du sorcier alors qu’ils s’approchaient de la boutique

Le chien, si il me tue, ca ne sera pas drôle tu le sais ca ?


L’herboristerie en vue, il s'arrêta. Alors c’était ici ? Le vampire en pris bonne note.
Le plan ? Rencontrer Elliara ( oui le chien à cracher le morceau!), ou bien… si le sorcier était la… jouer au cyrano.




Codage par Libella sur Graphiorum


~~~~~~~~~~~~
RP en cours : Haby <3 ~ ~  With Lyli ~ ~ Alarick Chou~ ~ Aika & Kuro

Si tu est intéréssée par les retrouvailles de Gaby et Josy c'est ici!




Haby Time <3 :
 


I'm the Red Jewel ~:
 


Dernière édition par Gabriel Du Barry le Jeu 6 Déc 2018 - 23:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elliara S. Rain
Apprenti attentif
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 34
Date d'inscription : 03/05/2018
Age : 25
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 27 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Les saynètes du facteur [Pv Alarick]   Jeu 6 Déc 2018 - 22:20


Cette matinée-là, Minerva regagna l’herboristerie avec le sentiment d’une journée - enfin plutôt une soirée et une nuit - bien accomplie. Se blottissant dans une alcôve du toit de l’herboristerie, prête à s’endormir, l’oiseau repassa mentalement le fil de la soirée précédente. Ce fut franchement chouette - et c’est un hibou qui vous le dit (bon ok je sors…) ! - même si elle avait dû se coltiner ce fichu sac de puces. Mais bon, si c’était le prix à payer pour voir son Ellie sourire, Minerva était prête à faire un effort.

Depuis combien de temps n’avait-elle pas vu Elliara aussi détendue et joviale ? Pas depuis l’exil, en tout cas…

* J’aurais dû les suivre sur la grande-place…*

Clairement, il s’était passé chose elle entre sa protégée et le facteur. Quoi ? Elle n’en savait pas grand chose, la sorcière n’avait rien voulu lui dire. Minerva n’avait pas trop posé de trop de question, histoire de ne pas casser l’ambiance mais elle comptait bien se rattraper ce soir !

* Mais avant, une petite sieste ! *

Du mouvement en contrebas attira l’attention du rapace. Le clébard était là mais… Sans le facteur. Intriguée, Minerva se rapprocha. Sac de puces était accompagné d’un homme qu’elle n’avait jamais vu. Mais sa tête lui inspirait autant confiance que celle du Chien. Ces deux-là préparait quelque chose…

Voulant en apprendre plus, le familier de l’invocatrice se rapprocha et daigna leur signaler sa royale présence.

* Hey, Trois-Neurones ! On peut savoir ce que tu mijotes ? Et… Qui c’est ce guignol ?*

Est-ce Minerva jugeait l’homme alors même qu’elle ne le connaissait pas ? TOTALEMENT ! La raison ? La même qui faisait qu’elle n’appréciait guère Le Chien, sa tête ne lui revenait pas. Et au regard assassin qu’elle lui lançait, le rouquin finirait bien vite pas le comprendre…

~~~~~~~~~~~~


Rps with : Alarick ~ Maux~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les saynètes du facteur [Pv Alarick]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les saynètes du facteur [Pv Alarick]
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» la langue d'enseignement,facteur de pauvreté
» Le facteur accro à la lingerie féminine...
» évaluation comparée des facteurs de l’insécurité
» La Slovaquie, premier facteur matrimonial du monde magique [Eliott]
» Sad revelation ✞Wong Alarick

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight City :: ~ In Moonlight City ~ :: Centre Ville :: Avenue des magasins-
Sauter vers: