Moonlight City

Forum RP Fantasy
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Event] Un orage un jour de soleil [PV Sento]

Aller en bas 
AuteurMessage
Tatiana Manuelle
Mage respectable
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 118
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 20
Localisation : Tu ne me chercheras pas de toute façon
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: [Event] Un orage un jour de soleil [PV Sento]   Ven 22 Juin 2018 - 0:05

Une vie équilibrée? C’était bien quelque chose que je n’avais pas connu depuis très, très longtemps. Alors que j’avais passer les derniers mois à me morfondre, pleurer sur mon triste sort, plongée dans une léthargie qui m’attirait dans les plus bas fonds de mon âme, j’avais vécu les dernières semaines comme un mirage. D’abord était apparu dans ma vie un homme incroyable, un elfe de surcroît, qui ne m’avait pas laissé indifférente et ce, dès la première fois que je l’avais vu. J’avais développé pour cet homme un béguin très rapide, et celui-ci m’avait fait vivre des émotions incroyables, complexes. Mais celles-ci avaient activé mon pouvoir, et qui d’autre ne pouvait pas revenir que cet homme qui avait conquis mon coeur bien du temps auparavant, l’homme que je croyais mort et lui-même qui m’avait plongé dans cette léthargie hallucinante. Lui, et Lylianne, bien entendu. Cette fille qui refusait, jour après jour, de quitter mes pensées, ma vie. Cette fille que je tentais de toute mes forces de reléguer au rang de souvenir mais qui refusait de prendre cette place. Elle allait me rendre folle.

Ainsi donc, plongée entre toutes ces histoires de coeur, le temps pour moi ou ma famille me manquait. Depuis le retour des Enfers, Elfée passait beaucoup plus de temps à la maison, mais je n’avais presque pas le temps de la voir. J’étais à mon tour toujours partie à gauche et à droite, essayant de coller les pots brisés entre mes deux amants, menant cette double vie au bout de mes bras. Elle m’épuisait. Surtout parce que les émotions étaient aussi fortes d’un côté comme de l’autre. Les deux arrivaient à venir chercher mon coeur de leur façon personnelle et je n’arrivais tout simplement pas à faire mon choix. Si seulement j’avais pu être indifférente, peut-être que toute cette situation serait moins compliquée et me pèserait moins lourd.

Mais un jour comme ça, enfin, j’eu du temps pour moi. C’était une magnifique journée d’été, le temps était doux et mes ailes me démangeaient. Je devais absolument sortir, aller voir du pays, et alors que j’ouvrais la fenêtre pour m’élancer au dehors, un drôle de pressentiment me gagna. Essayant de le chasser, me disant que ce ne devait être mon esprit qui me jouait des tours à cause des événement des dernières semaines, j’ouvris mes ailes et décollais, sans me poser plus de questions. Je vollais longtemps. Heureusement, je ne me fatiguais plus aussi facilement qu’il y a quelques temps, ayant repris beaucoup de forces. Et la température aidait également. La fatigue ne me gagnait même pas tandis que j’avançais dans le ciel, profitant du soleil qui tapait sur ma peau et de l’odeur si douce du vent.

Et c’est là que je le vis. Là où était généralement la barrière de protection magique qui gardait la ville généralement, il y avait un énorme trou. Énorme, comme si des bataillons pouvaient le traverser. Énorme, comme si la quiétude de notre belle ville était dérangée. Énorme, comme si le ciel allait nous tomber sur la tête. Et mon coeur ratta un battement.


*Ce n’est pas vrai. C’est impossible…*

Tout ce que cela pouvait représenter. Tous les scénarios d’horreur me vint en tête. Comment cela c’était-il produit? Comment est-ce que cela avait bien pu arriver? Atterrissage d’urgence, course effrénée vers cette entrée… Je n’avais pas remarqué qu’au moins, je n’étais pas toute seule.


~~~~~~~~~~~~

Your love is my drug:
 

RPs with: Edwin ¤ Ryu ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afteryourlive.forums-actifs.com
Sento Yagami
Jeune magicien
avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 20
Date d'inscription : 18/05/2018
Age : 26
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Mi-ange mi-humain
Age: 18 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: [Event] Un orage un jour de soleil [PV Sento]   Ven 22 Juin 2018 - 21:29

Une nouvelle journée commence à l’agence alors que je sors tout juste de mon lit. Je prends soin de m’habiller, de me coiffer dans le but de faire bonne impression pour mes futurs clients. Je me prépare une tasse de café avant de m’asseoir à mon bureau. Celui-ci est installer à côté de la fenêtre me donnant une belle vue sur les rues de la ville. Ça fait quelques jours que je me suis installé à MoonLight et la dernière fois que j’ai vu Yasako la petite hybride chat et fée. J’espère qu’elle va bien. Tiens le ciel est plutôt sombre, c’est en ouvrant la fenêtre que je sentis comme il faisait lourd. C’est la première fois depuis mon arrivé que je vois un tel climat. Ce qui annoncerait sans doute un mauvais présage. Je finis rapidement ma tasse de café que je laisse poser sur ma table. J’agrippe ma veste bleue et l’enfile tout en sortant en marchant dans la rue. Le ciel se fait plus sombre à l’horizon.

- Si je me rappelle bien c’est là que se trouve la barrière. C’est peut-être une intuition mais je dois y aller pour avoir le cœur net,
pensais-je.

Je déploie ma paire d’aile duveteuse pour décoller et voler bien haut dans le ciel. Je m’assure d’être assez haut pour être bien au-dessus des arbres de la forêt et passez la montagne sans encombre. J’avance en regardant l’horizon mais toujours rien. Je ne suis pas assez près et j’accélère pour passer le désert. C’est en arrivant tout près de la barrière magique que je la vis. Une déchirure c’était former dans la barrière. Juste assez grande pour faire passer un groupe d’humain.

-C’est le pire qui pouvait arriver,
murmurais-je.

On n’avait pas besoin de m’expliquer la gravité de la situation et je m’apprête à retourner en ville pour prévenir la population que je la vis. Une jeune femme aux long cheveux blond et à la beauté gracieuse vêtu d’une robe blanche tout juste en dessous de moi posé juste devant l’ouverture. Juste en la regardant j’ai senti qu’elle en imposer plus. Je m’empresse d’atterrir rapidement et de prendre mon courage à deux mains.

-Mademoiselle c’est dangereux il ne faut pas rester planter là. On doit prévenir toute la population,
disais-je d’une voix forte.

J’essaye de l’avertir tout en me préparant au pire. Cette journée qui avait commencer calmement avec un petit café, s’apprête à devenir une sacrée journée bien éprouvante, qui risque de marquer sa vie.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Narrateur
Jeune magicien
avatar

Masculin Sagittaire Rat
Messages : 24
Date d'inscription : 25/09/2010
Age : 105
Localisation : Omniprésent
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Le narrateur
Age: Infini
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: [Event] Un orage un jour de soleil [PV Sento]   Ven 22 Juin 2018 - 23:27


Cet été resterait à jamais marqué dans les annales de l’histoire humaine, à n’en pas douter.

C’était du moins ce que pensait le soldat McCully tandis qu’il scrutait l’horizon à l’aide de ses jumelles. Il avait été chargé de surveiller le camp, avec deux autres soldats, tandis que le reste du groupe s’assurait que la communication était établie avec les autres escouades et tentait d’établir un plan.  Celui qu’ils avaient mis sur pied, pour le moment, était assez précaire. Les soldats mobilisés s’étaient juste contenté de se diviser en plusieurs escouades et s’étaient séparé pour découvrir cette nouvelle terre et en savoir plus à son sujet.


* Cette histoire est complètement dingue… *

On pouvait même dire que cela n’avait aucun sens, oui ! Alors qu’on pensait qu’il n’y avait plus aucune terre à découvrir sur le globe, une île était apparue au beau milieu du Pacifique. Comme cela, du jour au lendemain, sans raison. Cela paraissait complètement irréel et la nouvelle c’était propagée sur toute la planète, en quelques heures seulement. Malgré les interrogations, l'incertitude et la panique que cette étrange apparition avait créé, les gouvernements avaient très vite réagi. En moins de 24h, un bataillon composé des meilleurs soldats - du moins ceux qui étaient les plus aptes pour cette mission - fut envoyé sur cette nouvelle terre. Il leur avait été compliqué d'atterrir. L'île semblait entourée d’un étrange champ de force, une sorte de voile opaque légèrement visible qui semblait complètement brouiller les systèmes de l’hélicoptère qui devait les amener à bon port. Lorsque le pilote leur avait fait part de ce fait, McCully ne l’avait pas cru. Cela paraissait complètement dément. On ne voyait ça que dans les jeux vidéos et les récits de science-fiction, non ?

Finalement, le bataillon avait pu être amené à destination. Une brèche avait été repérée. Ils étaient à présents prêts à remplir leur mission. Devant eux s’étendait un désert immense tandis qu’un massif semblait se dessiner à l’horizon. Après de longues discussions, les soldats mirent un plan provisoire sur pied. L’objectif principal de cette mission étant d’en apprendre plus sur cette nouvelle contrée, il fut décidé que le bataillon serait divisé en escouades composées chacune d’un certain nombre de soldats. Chacune prendrait un chemin différents afin de couvrir le plus de terrains possible tandis que l’un d’entre elle resterait en arrière, au niveau de la brèche. Si les choses tournaient au vinaigre, il avait été décidé que cette dernière équipe devrait impérativement quitter les lieux afin de prévenir l’extérieur de ce qu’il s’était passé. C’était dans cette escouade que se trouvait McCully.

Les différentes équipes venaient à peine de se séparer que les ennuis pointaient déjà le bout de leur nez. Il était impossible d’établir un contact avec l’extérieur. Hormis les talkies walkies - qui permettait aux différentes escouades de communiquer entre elles -  aucune technologie ne semblait fonctionner correctement ici. Cela commençait bien…


*  Cet endroit est vraiment étrange… *

Notre cher soldat fut sorti de ses pensées par un événement des plus improbables.Là, à une vingtaine de mètres, une jeune femme venait d'atterrir. Oui, elle venait d'atterrir… Avec ses ailes. McCully n’en revenait tout simplement pas. Il vérifia que ses jumelles étaient bien réglées, sait-on jamais. Mais lorsqu’il observa de nouveau la nouvelle arrivante par le biais de celles-ci, il remarqua qu’un second individu avait fait son apparition. Lui aussi avait une paire d’ailes dans le dos. Les deux nouveaux arrivants volaient grâce à des ailes qui faisaient penser à celles des anges.

- Putain…

C’est tout ce qu’il fut capable de dire alors qu’il se hâta d’aller prévenir son chef. Ceci, fait, il fut désigné par ce dernier - avec un troisième homme - pour accompagner le chef, afin d’établir un premier contact avec les autochtones. Ceux-ci n’avaient pas bougé de leur place. Les trois soldats s'arrêtèrent à une distance respectable, l’arme en main. Ils restèrent posté là, ne sachant pas trop quoi dire. Deux anges se trouvaient devant eux, c’était tout simplement impossible. Il s’agissait de créatures mythiques. Elles n’existaient que dans l'imaginaire, pas vrai ? McCully resserra ses mains autour de son arme, peu rassuré. Etait-ce des alliés ou des ennemis ?

~~~~~~~~~~~~
Car je suis omniscient et omniprésent.


Je vous surveille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatiana Manuelle
Mage respectable
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 118
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 20
Localisation : Tu ne me chercheras pas de toute façon
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: [Event] Un orage un jour de soleil [PV Sento]   Sam 23 Juin 2018 - 1:02

C'était un autre ange qui venait d'atterrir auprès de moi. Je n'avais pas eu le temps d'écouter ce qu'il avait à me dire; il fallait agir, et vite. Nous aurions besoin de toute l'aide possible, et rapidement, afin de contrer cette menace qui semblait immense. Des hommes, à Moonlight City. Ce n'avait jamais été sur le contrat. En venant ici, nous avions signé pour une nouvelle vie, à l'abris des créatures non-magique de qui nous devions rester caché, ailleurs. Nous avions toujours été protégés par cette barrière qui n'avait jamais faillis avant. Est-ce que la technologie du monde extérieur était telle qu'elle arrivait maintenant à nous trouver? Tant de questions, tant d'incompréhension qui frappaient les paroies de mon cerveau comme des boules de billard que l'on vient de casser et qui ricochent encore sur le satin rouge. Mais bientôt, plus rien.

Plus rien, à part le canon d'un fusil.

Là devant moi, trois soldats tenaient leurs armes, les yeux remplis d'hésitation. L'homme avait toujours été ainsi. Ce qu'il ne comprenait pas, il le mettait sous le joug d'une arme, ce qui lui coutait bien plus cher qu'il ne pouvait encore le percevoir. Ce qui avait rendu des créatures comme moi bien misérable, dans la vie de l'Autre Côté. Et ce qui rendrait Moonlight City bien misérable s'ils n'étaient pas arrêtés. Mais il y avait quelque chose de différent dans cette agression qui semblaient sur le point d'arriver. Les soldats devant moi semblaient hésitant dans leur port des armes, comme s'ils ne savaient pas très bien s'il fallait tirer ou bien attendre de voir. Mais il n'y avait simplement aucune place à l'hésitation. Alors, comme c'était la meilleure chose que j'arrivais à faire, mon esprit parti à la rencontre du leur.

Un simple coup d'oeil, un simple regard.

Et alors s'insinua en eux une rage incroyable destinée vers leurs camarades. Une rage portant toute la douleur de mon peuple de l'Autre Côté, rage qui avait poussé mes gens à venir se réfugier sur cette île. Ils allaient porter en eux cette rage même que je portais en ce moment et qui allait les empêcher d'hésiter. Puisque je n'hésiterais pas à défendre cette île, ma nouvelle vie, peu importe ce qui en coûterait. J'avais récupérer assez de forces dernièrement pour être apte à ce qui arrivait, et j'allais me battre de tout mon coeur et de tout mon être.  

~~~~~~~~~~~~

Your love is my drug:
 

RPs with: Edwin ¤ Ryu ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afteryourlive.forums-actifs.com
Sento Yagami
Jeune magicien
avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 20
Date d'inscription : 18/05/2018
Age : 26
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Mi-ange mi-humain
Age: 18 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: [Event] Un orage un jour de soleil [PV Sento]   Lun 25 Juin 2018 - 15:12

Trois soldats. Trois humains habillés d’uniforme kaki avec leur casque, leur équipement attaché sur eux, leur fusil en mains. La jeune femme ange qui était juste devant moi c’était arrêter net. Je m’arrête moi aussi derrière tout près d’elle. Je lève mon regard vers eux, sur leurs visages. J’y voyais des expressions incrédules, des yeux écarquiller comme s’ils se croyaient en train de rêver. Ils nous ont sans doute vu avec nos ailes quand on a atterri. C’était normal, je les comprenais très bien car après tout je suis encore tout jeune dans ce milieu fantastique avec une petite avance sur eux quand même. En les voyant ils ont l’air d’hésiter entre un désir d’attaquer ces choses inconnus pour eux. Les humains ont toujours eu la tendance à avoir une réaction belliqueuse quand ils s’agissent d’informations qu’ils ignoraient jusqu’à présent. Mais aussi de la curiosité, je remarque une certaine curiosité. Sans doute l’éternel question que tout militaire doit se poser.

*Allié ou ennemi ? Sans doute.*


Cette simple expression sur leur visage fit naître un possible espoir. Celui où tout pourrait s’arranger juste en discutant autour d’une table, sans effusion de sang. Mais pour ça faut que les êtres de Moonlight et les humains acceptent de déposer les armes sans intention de trahison, d’acte fourbe. Je dirige mon regard vers la jeune femme ange qui est sans aucun doute mon ainée si j’en crois son aura. Elle doit avoir une certaine expérience avec son propre ressenti du monde humain. Elle ne semble pas montrer plus d’expression sur son visage à part de la tension. Elle les fixe sans broncher, les toisant sans un mot avec fermeté. J’entendis des bruits de mouvement venant d’en face de moi. Les soldats afficher une expression de rage. Une rage destinée envers leurs camarades. Les trois se tourne de façon à ce que chacun soit dans le champ de vision de l’autre.

*Ne me dis pas que…*


Cette pensée me traversa, j’espérer me tromper mais ça ne pouvait être que ça. Mon regard retourne vers l’origine de leur rage. C’était elle. De façon impitoyable elle voulait qu’ils s’entretuent pour ne pas à avoir se salir les mains afin d’éradiquer cette menace.

- Hey arrête, ils ne nous ont pas attaquer à vue. C’est qu’ils veulent quand même dialoguer
, dis-je.

J’avais dit ça sur un ton ferme mais pas très fort pour qu’il n’y ait qu’elle qui l’entend.

-On doit apprendre leurs intentions avant de déterminer s’ils sont vraiment une menace envers MoonLight, expliquais-je.

Je dois calmer son animosité mais j’ignore comment je peux faire ça envers une personne que je ne connais à peine. Faut que je tente quelque chose. Je m’élance pour m’arrêter de nouveau devant elle et être en face d’eux. Je me concentre un moment pour générer de la lumière autour de mon corps et la faire éblouir avec une forte intensité pour que les personnes présente soit obliger de se mettre leur main devant leurs yeux. Je le garde active et je pris une inspiration.

-Je suis Katsuragi Takumi. Je suis un métisse humain et ange. Je demande à un pourparlers,
dis-je d’une voix forte et déterminé.

J’avais menti pour mon nom et prénom. Les militaires peuvent facilement avec leurs bases de données, retrouver une personne juste en sachant son nom. J’ai peur à ce qu’ils remontent jusqu’à mes parents pour faire un moyen de pression. Où pire les mettront en détention afin de mieux les étudier avec des expériences. Ce combat n’est pas juste pour la survie de Moonlight, il est aussi pour nos origines. Pour les proches de certains être magique qui vivent dans le monde normal.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Narrateur
Jeune magicien
avatar

Masculin Sagittaire Rat
Messages : 24
Date d'inscription : 25/09/2010
Age : 105
Localisation : Omniprésent
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Le narrateur
Age: Infini
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: [Event] Un orage un jour de soleil [PV Sento]   Mar 26 Juin 2018 - 23:08


Les choses avaient dérapé tellement vite et dans une direction totalement inattendue…

Ils étaient là, à se toiser tous les cinq. Aucun des camps ne semblait savoir quelle marche suivre. Ils se contentaient juste de se jauger du regard, ce qui laissa à McCully tout le temps de détailler les nouveaux venus. A première vue, il ne semblait avoir aucun lien entre eux, vu qu’ils se tenaient à distance l’un de l’autre. La jeune femme semblait être la plus âgée des deux. Elle était d’une beauté atypique voire surnaturelle, si bien que notre soldat ne pouvait détacher son regard de ses magnifiques pupilles émeraudes. Quant au jeune homme il dégageait quelque chose d’extrêmement bienveillant. McCully aurait pu leur faire confiance, sans aucun problème.

Sauf que les choses partirent en vrille…

Il se passa quelque chose, le soldat n’aurait pu dire quoi exactement mais il était certain qu’il s’était passé un truc. Parce que, tout d’un coup, il se retrouvait avec une colère indéfinissable envers son compagnon d’arme et son chef d’escouade. Et visiblement, il n’était pas le seul dans ce cas puisque les deux autres militaires le pointaient aussi de leurs armes. Tout avait basculé en un instant. Ils étaient venu appréhender des autochtones - visiblement surnaturels - et voilà qu’ils étaient prêts à s’entretuer. Ils ne faisaient même plus attention aux deux inconnus. Jusqu’à ce que l’un deux se mettent en mouvement.

Toujours occupé à tenir en joue ses coéquipiers, il ne l’écouta qu’une d’une oreille distraite. Du moins jusqu’à ce qu’il mentionne me fait qu’ils devaient obtenir des informations et non pas ouvrir les hostilités. Alors comme ça, les êtres vivant ici étaient au courant de leur présence ? McCully n’eut malheureusement pas le temps de réfléchir plus à la question. Un flash lumineux était sortit de nulle part, l’obligeant à lâcher son arme  pour se couvrir les yeux.

Cela eu au moins le mérite de lui remettre les idées en place. Il récupéra alors son arme tombée au sol et la pointa sur les deux êtres surnaturels. Il du se faire violence pour rester stoïque alors que le jeune homme face à lui rayonnait, littéralement.


* Mais où on est tombé bordel ?! *

Du mouvement se fit ressentir à côté de lui. Son supérieur avait visiblement repris ses esprits, lui aussi, et tenait aussi en joue les deux jeunes gens. La tension déjà palpable, venait d’atteindre son paroxysme. Les soldats ne savaient pas trop ce qui venait de se passer mais ils étaient certains que cela était du fait des deux supposé anges. Chose qui se confirma lorsque le jeune homme demanda des pourparler après avoir décliné son identité. Un métisse ange et humain? C’était quoi ça ?

Un coup de feu retentit, coupant McCully dans sa réflexion. Il ne comprit pas tout de suite d’où cela venait et qui avait été touché. Ce n’est que lorsque son chef d’escouade tomba au sol, mort, le dos criblé de balle qu’il comprit. Watson, son coéquipier était toujours sous l’emprise des deux inconnus et il venait de tuer leur chef…


- Watson ! Lâche cette arme ! On est pas tes ennemis !

Mais il n’y avait rien à faire, il ne semblait plus l’entendre et s’apprêtait déjà à le tuer, lui. McCully fit alors une chose qu’il ne pensait pas avoir à faire, jamais. Il tua son frère d’arme. Son corps - qui avait accumulé beaucoup trop de pression en si peu de temps -  avait réagit d'instinct et il avait tiré sur son compagnon alors que celui-ci s’apprêtait appuyer sur la détente. Sous le choc, il resta quelque seconde à observer les cadavres de ses confrères. Comment en était-il arrivé là ? C’était à cause d’eux !

- Tu sais où tu peux te les mettre tes pourparlers, boule disco ?!

Il n’était plus que haine et colère, et cette fois-ci elle était dirigée vers les bonnes personnes. Ils les avaient manipulés - McCully ne savait pas encore trop comment -  pour les amener à s’entretuer lui et les deux autres. Il était hors de question que les soldats entreprennent des négociations avec ces individus étranges. Ils étaient beaucoup trop dangereux. Sauf que seul, il ne ferait pas long feu. Aussi, le survivant décida de lancer une bombe fumigène en direction de ses ennemis, histoire de pouvoir battre en retraite vers le camp. Ceci fait, il prit la fuite aussi vite qu’il le pouvait et se saisit de son talkie walkie pour contacter les autres membres de l’escouade.

- Ici l’unité alpha ! On s’est fait attaqué. Le chef et Watson sont morts. Ces gens sont dangereux. J’ai besoin de renfort !

~~~~~~~~~~~~
Car je suis omniscient et omniprésent.


Je vous surveille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatiana Manuelle
Mage respectable
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 118
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 20
Localisation : Tu ne me chercheras pas de toute façon
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: [Event] Un orage un jour de soleil [PV Sento]   Mer 27 Juin 2018 - 16:10

J’étais tout simplement absorbée par ma concentration, le regard braqué sur eux, même si c’était inutile. Ma rage était ce qui me gardait en contrôle de la situation, et tant qu'elle m'envahissait pleinement, ils étaient tout trois sous mon emprise. Sous le filet qui les gardait séparés de Moonlight, la dernière barrière entre cette situation et la destruction complète de notre vie paisible. Ils ne pouvaient pas pénétrer, ils n’étaient pas les bienvenus, et il fallait qu'ils le comprennent et retourne d'où ils venaient, ou bien qu'ils meurent, tout simplement. Je pouvais m'en charger seule, j'en avais la capacité. Mais bien sûr, je n’aurais pas été contre un peu d'aide magique de mon acolyte.

Malheureusement, je n’étais pas tombé sur une lumière. Ou enfin, si, mais pas de la façon dont je l’entendais. Il y eut à ce moment là un énorme flash de lumière qui fit vaciller mon pouvoir de beaucoup. Protégeant mes yeux de mes bras, j'en avais perdu de beaucoup tandis que le jeune garçon claironnait son identité et qu'il voulait des pourparlers. J’étais tombée sur un fou, oui? Mais qu'est ce qu'il faisait là, à tenter de dompter l’équivalent d’un serpent venimeux? Il voulait en faire ses animaux de compagnie? Non, ces êtres allaient nous corrompre de l’intérieur et se servir de nous s'ils comprenaient qui nous étions et ce que nous faisions. Il n'y avait absolument aucun moyen d'être gentil avec ces monstres, je ne le permettrais pas.

Une chance que j'avais réussi à maintenir mon emprise quelque peu. Puisque lorsque nous arrivâmes de toutes part à nous accoutumer au flash de lumière constant que produisait cette "boule disco", il y eut un coup de canon, puis un deuxième. Les hommes étaient en train de s'attaquer entre eux, comme je l'avais voulu, ce qui me fit prendre confiance en mes capacités encore plus. Deux hommes par terre, un troisième à maîtriser. Après il faudrait courir s'occuper de ce qui s’était répandu dans le reste de l’île, et rapidement, puisque la menace s’étendait déjà comme la peste sur le pauvre monde. Mais pour l'heure, alors que je ne m'y attendais pas le moindre du monde, une petite boule fut lancée vers nous et elle explosa en une drôle de fumée verte nauséabonde qui venait une nouvelle fois obstruer la vue entre les deux camps.  Par instinct, j'avais déployé mes deux grandes ailes afin de me protéger, mais la bombe n’explosa pas plus que ça. Toussotant tout de même grossièrement en essayant de débarrasser mes poumons de cet ignoble chose, j'invoquais mes pouvoirs sur l'air afin que, d'un battement d’ailes rapide, la fumée se soit dispersée rapidement.

Je bondis alors par en avant, une nouvelle dose d’adrénaline mêlée à de la fureur m'ayant gagné rapidement. Il n'en restait qu'un; ce serait facile et rapide. Je n'aimais pas tuer, ce n’était pas ce que je désirais le plus au monde et loin de là, ne partageant pas les bas instincts de ma sœur. Mais je n'hésiterais pas à le faire pour défendre ce que j'aime et ce qui me tient à cœur. Malheureusement pour moi, la distraction de la bombe avait laissé le temps à l'homme de se rendre à ses objets de communication afin d'appeler du renfort. Malheureusement pour lui, il n'aurait tout simplement jamais le temps de les voir arriver. Je voulais continuer d’attaquer à distance tout de même, ne voulant pas m'exposer à quelconque piège qui aurait pu être installé dans cet espèce de base militaire. Mais j'attaquais, oui, bien sûr.

Et cette fois j'invoquais mon vent de façon offensive. Je m'étais rarement servi de mon vent de cette façon, mais la dernière fois avait été bien efficace. Ainsi, en me remémorant ce que j'avais réussi aux enfers, je me concentrai afin d'invoquer des vents de plusieurs centaine de kilomètres par heure juste au dessus de l'homme et de ses appareils. Je détournais tout de même les yeux en appliquant le coup fatal. Non, j'avais bel et bien horreur de tuer, ça me dégoûtait de la vie, de moi-même aussi. Je ne voulais pas entendre le bruit, déjà que je sentais tout sous cette pression, l’ayant moi-même invoquée, j'avais cette sensation horrible qui me parcourait les veines. Mais c’était essentiel et je le savais. C’était essentiel pour préserver ce que j'aimais et ce qui me tenait à cœur.

~~~~~~~~~~~~

Your love is my drug:
 

RPs with: Edwin ¤ Ryu ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afteryourlive.forums-actifs.com
Sento Yagami
Jeune magicien
avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 20
Date d'inscription : 18/05/2018
Age : 26
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Mi-ange mi-humain
Age: 18 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: [Event] Un orage un jour de soleil [PV Sento]   Ven 29 Juin 2018 - 0:51

J’avais espoir, celui que tout puisse se régler sans effusion de sang, sans pouvoir magique déclencher ou de baller tirer. J’étais tombé sur une extrémiste, quelqu’un qui ne devait voir que des choses négatives envers la race humaine. C’est ce que je me dis quand je vis l’un d’eux abattre son camarade d’une balle dans le dos de ce qui semble être son supérieur. Une autre détonation, celle de son ami un peu plus en avant qui avait réussi à revenir à lui et qui dû mettre fin à la vie de son propre allié. Il ne désiré pas se faire tuer, il a sans doute quelqu’un qui l’attend à son retour de mission. Je me sentais impuissant, encore plus quand le soldat qui resté debout me lança un regard plein de haine. Le surnom qu’il m’avait donné « boule disco » ne me vexa pas, il me fit ressentir plutôt de la peine en voyant cet humain qui vient de perdre deux amis à lui.

- Atten…,
dis-je en tendant la main vers lui.

Je ne pus finir ce que j’allais dire que je vis le projectile qu’il lança. Ne sachant pas quel type de grenade que c’était je m’envole à toute vitesse dans les airs bien haut ne me sentant pas concerné par le sort de cet ange. Finalement l’explosion de la grenade provoqua un grand nuage de fumée utiliser pour nous aveugler. Il battait en retraite, son talkie-walkie en main. Il prévenait ses camarades tout en nous fuyant. Je m’élance pour le rattraper, je voulais l’assommer avant qu’il rejoigne ses camarades. En un instant, une immense bourrasque jaillit de mon dos me poussant encore plus. Je tourne la tête pour voir que l’autre ange c’était servi de ses ailes pour dissiper la fumée. Sans attendre, je l’ai vu tendre son bras en direction du soldat qui cours pour sa vie. Je n’eus le temps de me retourner que je sentis une autre bourrasque plus violente. Je tourne la tête voir que le corps du soldat se retrouve presser contre le sol, entendant des bruits de craquement écoeurant.
J’atterris, fixant le corps soldat mort au combat du moins ce qu’il en reste. Je baisse la tête en serrant les poings de rage. Je me tourne légèrement pour regarder l’auteur de ce triple meurtre, elle détournait la tête comme s’il n’était pas digne qu’elle les regarde mourir de sa main.

J’essaye de me contenir ce qui provoque des émanations dorées me recouvrir tel une aura tantôt plus forte, tantôt plus faible. Je respire un bon coup me disant qu’elle devait avoir ses raisons d’avoir autant de haine mais aussi pour qu’elle n’influence pas mon esprit. Sachant que le dialogue serait impossible avec elle perché bien haut dans son orgueil.

- On parlera plus tard sale harpie,
m’écriais-je assez fort pour qu’elle entend.

Je me retourne, lui montrant mon dos avant de m’envoler brusquement.

- Je vais m’être un terme à tout ça moi-même,
pensais-je résolu.

Je vole à toute allure entourer de mon aura de lumière. Je me rapproche de ce qui semble être un campement. Avant qu’il n’ait le temps de m’apercevoir je m’élève me mettant au niveau du soleil. Je pris une pose de combat.

- Henshin !
m’écriais-je me recouvrant de lumière.

Elle s’estompe et je suis recouvert de mon armure blanche mes grandes ailes déployé, les nombreuses gemmes bleues sur la cuirasse et des yeux jaunes brillant de mille feux. Ne sachant pas ce qu’ils ont mis comme piège et en pensant aussi à leur risque de fuite pour prévenir le monde extérieur. Je descends en piquer en direction du camp. J’atterris sur la plus grande tente pour en percer la toile et me retrouve dedans prêt à combattre.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Narrateur
Jeune magicien
avatar

Masculin Sagittaire Rat
Messages : 24
Date d'inscription : 25/09/2010
Age : 105
Localisation : Omniprésent
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Le narrateur
Age: Infini
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: [Event] Un orage un jour de soleil [PV Sento]   Ven 29 Juin 2018 - 16:25


Cette mission d’exploration allait virer à l’hécatombe.

Dès qu’ils avaient reçu le message de McCully, les soldats restés au camp s’activèrent. On donna l’ordre à Turner - le sniper de l’équipe - de couvrir la retraite de son coéquipier. Il ne pu malheureusement rien faire pour le sauver.

A l’aide du viseur de son arme, il avait suivit la retraite de son compagnon d’arme, prêt à tirer si l’un des deux autochtones faisait le moindre mouvement vers lui. Pour l’instant, ils étaient toujours pris dans le nuage de fumé libéré par grenade de McCully. Ce dernier courait de toutes ses forces afin de regagner le camp. Malheureusement, le nuage se dissipa bien vite, sous l’effet de vents sortis de nulle part. Turner quitta le fuyard quelques instants afin d’avoir les ennemis dans le viseur. Il ne restait plus que la jeune femme…


* Où est passé l’autre ?! *

Il observa alors le ciel. Le deuxième individus se trouvait à plusieurs mètres du sol, maintenu dans les airs par une immense et magnifique paire d’ailes blanches. Par chance, il ne semblait pas se diriger vers son compatriote. Turner se reconcentra sur ce dernier, il gagnait du terrain, c’était une bonne chose ! Mais, sans qu’il comprenne comment, ni pourquoi, McCully se retrouva plaquer au sol, semblant incapable de bouger. C’était eux !

Turner mis en joue la jeune femme mais alors qu’il s'apprêtait à tirer des vents puissants sortirent de nulle part, soulevant un nuage de sable qui lui obstrua momentanément la vue. Lorsqu’il se dissipa, il constata que McCully était mort…


- Ces salauds l’ont eut ! Hurla-t-il à l’adresse de ses coéquipiers qui étaient postés à des coins stratégiques du camp, prêt à recevoir leurs visiteurs.
- On va leur rendre la monnaie de leur pièce crois-moi… Retentit une voix dans son oreillettes. Quoiqu’il arrive, reste planqué et indique nous le moindre mouvement de leur part, d’accord ?
-Reçu !


Suivant les ordres du plus haut gradé du groupe, le sniper reporta son attention sur l’individu situé dans les airs. Il semblait s’adresser à l’autre personne présente à ses côtés. Soudain, il s’élança vers le camps tandis qu’il rayonnait, littéralement, ce qui empêchait Turner de le suivre.

-Il se dirige vers le camp. Je n’arrive plus à le suivre !
- On prend le relai, reste planqué et couvre nous.


Turner était effectivement placé à quelques mètres en retrait du camps, caché dans un des énormes tas de rocailles environnants. Immobile, il observa ce qu’il se passait au camp. Ses compagnons observaient les alentours, alertes et prêt à accueillir comme il se doit le jeune homme ailé. Mais celui-ci déboula de nulle part et s’écrasa sur la tente de commandement dans un immense fracas. Les autres soldats s’approchèrent, prêt à faire feu. C’est d’ailleurs ce qu’ils firent en voyant sortir non pas un jeune homme mais une armure semblant tout droit sortie d’un conte fantastique ou d’une oeuvre de science-fiction.

~~~~~~~~~~~~
Car je suis omniscient et omniprésent.


Je vous surveille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatiana Manuelle
Mage respectable
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 118
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 20
Localisation : Tu ne me chercheras pas de toute façon
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: [Event] Un orage un jour de soleil [PV Sento]   Mar 3 Juil 2018 - 0:31

La colère du jeune homme apparaissait enfin, mais malheureusement, elle n'était pas dirigée contre les bonnes personnes. Harpie? Peut-être ne comprenait-il pas l'ampleur de la menace qui venait de nous tomber sur la tête, tout simplement. Parce que lorsqu'on sait, on n'agit pas de cette façon. Les humains étaient des créatures horribles qui brimaient les droits et libertés de ceux qui étaient différents d'eux. Certains appelaient ça le racisme, d'autres, des expériences afin de mieux comprendre les différences biologiques. Dit comme ça, c'est mignon, mais lorsqu'on cherche un peu plus, on se rend compte qu'en fait, il s'agit surtout de torture et de meurtres pour le simple plaisir de ceux qui ont les hormones mal placées.

J'avais vécu une bonne partie de ma vie en ayant peur. Et maintenant que j'avais de nouveau ce sentiment qui apparaissait dans le creux de mes entrailles mais que j'avais le dessus de la situation, mes instincts primaires me dictaient autrement que des pourparler. Peut-être que cet autre ange le voyait différemment, poussé par une nature qu'il n'avait pas eu à réprimer toute sa vie, mais moi, je n'allais pas les laisser avancé ne serait-ce qu'un pas de plus. Et j'allais aller trouver les autres équipes qui devaient déjà être rentrées et j'allais retirer cette menace de cette vie paisible que nous vivions. J'allais sauver cette ville, même si c'était la dernière chose que je ferais.

L'homme s'était élancé, maintenant toujours cet éclat de lumière qui m'empêchait de le distinguer. J'avais été tenté de le suivre, mais la menace était grande et bien que j'étais quelque peu téméraire, je n'étais pas non plus du genre à foncer dans le tas sans me pauser de questions. Et avec raison, puisque le prochain son qui parvint à mes oreilles était le bruit de balles de fusil qui ricochaient sur du métal. L'homme semblait s'être pourvu d'une armure dans ce matériel et faisait maintenant face à des ennemis qui le chargeaient, sans grand résultat il fallait dire, bravant une boule disco qui s'était transformée en canne de conserve.

On parlerait de quoi, plus tard? Le garçon avait compris de quelle façon il devait agir et c'était bien suffisant pour moi. Je n'allais donc pas rester là les bras croisé à attendre qu'il ait fait tout le travail. Cependant, je me doutais bien que les hommes se seraient complètement désintéressés à ma personne et que seul lui comptait au milieu de toutes ces balles qui revolaient partout. Je ne pouvais pas gâcher cette opportunité de les prendre par surprise, alors à pieds et même si cela me prit quelque temps, je me faufilais vers le campement, passant par les faussés de pierres qui l'entouraient.

Malheureusement pour moi, je n'étais pas seule, et c'est ce qui était déjà là qui avait réussi à me prendre par surprise.

~~~~~~~~~~~~

Your love is my drug:
 

RPs with: Edwin ¤ Ryu ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afteryourlive.forums-actifs.com
Sento Yagami
Jeune magicien
avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 20
Date d'inscription : 18/05/2018
Age : 26
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Mi-ange mi-humain
Age: 18 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: [Event] Un orage un jour de soleil [PV Sento]   Mer 4 Juil 2018 - 22:46

Aussitôt atterri, aussitôt mit en joue par les soldats du camp. Ils ne mirent pas longtemps à ouvrir le feu, j’entends les bruits des balles qui atterrissent à mes pieds après avoir heurter mon armure. Le temps des dialogues été définitivement fini à cause d’une certaine harpie. Je devais maintenant résoudre ce problème sans les tuer. Je m’élance au ras du sol vers eux, j’en saisis deux par le col et les traine derrière moi avant de les projeter au sol. Je n’attends pas qu’ils reprennent leurs esprits que je saisis leurs fusils pour mieux les éloigner d’eux. Je me retourne pour remarquer que les deux restant debout mettent du temps à se retourner. J’étais allé extrêmement vite, je me mets à battre des ailes bien fort pour m’élever légèrement et émettre de fort courant d’air.

Je me rue vers eux toujours aussi vif pour me saisir de leurs armes et les jettent au loin dans le camp. Je me retourne pour leurs faire face.

-Partez. Allez-vous-en d’ici avec vos troupes avant que l’hécatombe empire,
dis-je avec un ton ferme et compatissant. Je n’ai pas pu éviter la mort de vos compagnons. J’en suis désoler, mon alliée à sans doute un très mauvais ressentit des humains. C’est également le cas de nombreuse personne vivant ici. Leur colère, haine va s’abattre sur vos camarades. Nous ne sommes pas ouverts aux dialogue pour le moment.

Je m’efforce de leur expliquer pour essayer de leur faire comprendre les racines du problème. Quand j’étais à l’académie, j’ai très souvent lu que le genre humain été l’auteur d’acte abominable comme des expériences sur des êtres surnaturelles. Je repense à cet ange qui a abattu froidement trois soldats à elle seule. Ce n’était sans doute pas la pire personne vivant ici. Je n’ose imaginer ce que vont faire les races nocturnes aux humains. Un frisson parcouru mon corps à cette pensée.

-Prévenez vos troupes, retirez-les. Nous n’avons aucune intention d’attaquer votre monde alors laissez nous tranquille,
déclarais-je avec un ton sec. Ne m’obligez pas à vous faire compter vos péchés.

Je dis cela avec un ton plus grave tout en serrant les poings. Je ne voulais pas leur mort, ni celle du peuple de Moonlight. Si le genre humain veut prouver son intelligence c’est maintenant.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Narrateur
Jeune magicien
avatar

Masculin Sagittaire Rat
Messages : 24
Date d'inscription : 25/09/2010
Age : 105
Localisation : Omniprésent
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Le narrateur
Age: Infini
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: [Event] Un orage un jour de soleil [PV Sento]   Jeu 5 Juil 2018 - 15:48


Si tous les êtres vivant sur cette île étaient pareils aux deux individus qu’ils les attaquaient, alors ils n’étaient clairement pas de taille à lutter, même avec leurs armes.

C’est la pensée qui traversa l’esprit de Turner alors qu’il assistait avec effroi et effarement à la contre-attaque de l’homme en armure. Ses compagnons n’y étaient pas allés par quatre chemins et l’avaient directement criblé de balles à sa sortie de la tente de commandement. Même s’il était revêtu d’une armure de métal, les balles lui causeraient des dommages. Enfin, cela, c’était en théorie. En pratique les choses se révèlerent complètement différentes. Les balles ricochèrent sur l'armure, n’y laissant que de légères traces d’impact.


- Non mais c’est quoi ce bordel !?

Le soldat d’élite n’en croyait simplement pas ses yeux. Ce qui se passait depuis qu’ils étaient tombés sur ces deux énergumènes dépassait toute logique. Ils étaient face à des créatures mythiques, détentrices de pouvoirs surnaturels et capables de résister à leurs armes… Comment allaient-ils pouvoir s’en sortir ?! Il fallait prévenir les autres. Mais avant toute chose, il fallait maîtriser ce char d’assaut sur pieds. les calibres dont étaient équipés les hommes aux camps ne fonctionnaient peut-être pas - malgré qu’il s’agissait là d’armes déjà bien puissantes - mAis une balle de sniper bien placée devrait le mettre hors d’état de nuire  ou au moins le sonner durant un moment.

Turner se mit donc en position, attendant le moment propice pour tirer. Pour l’instant, sa cible était trop mobile pour qu’il tire. Il n’avait droit qu’à un seul tir, une seule chance. Il ne devait pas la gaspiller. Alors il regarda ses compagnons se faire immobiliser et désarmer, complètement stupéfait. Mêmes les meilleurs combattants de son unité n’avaient pas de telles capacités offensives. Ce qui était encore plus étonnant, c’était le discours de ce jeune homme. Il voulait empêcher qu’il y ai plus de morts. Apparemment, la femme qui l’accompagnait ne partageait pas ses idéaux. Tout ce que cet étrange chevalier désirait, c’était que les choses n’empirent pas. Tout cela laissa le sniper quelque peu pantois mais il laissa ses émotions de côté. L’ange en armure était à présent immobile. c’était sa chance !

Sauf qu’un bruit se fit entendre, non loin derrière lui. Des bruits de pas… Merde ! Il avait oublié cette garce. Sans réfléchir un seule seconde il se saisit de son pistolet, attaché à sa cuisse et lui tira une balle dans la cuisse, histoire de l’immobiliser un moment. Pris en charge à temps, le coup ne serait pas mortel mais il avait au moins le mérite d’immobiliser la blonde pendant un instant. Turner lui jeta un bref coup d’oeil, ne ressentant aucune empathie pour l’horrible douleur qui devait actuellement lui lacérer le corps. Elle avait tué ses compagnons d’armes de sang froid, il ne pouvait ressentir aucune sorte de compassion pour cett&e cruelle femme.

Il se rua alors aussi vite qu’il le pouvait vers son sniper, espérant que l’autre n’avait pas bouger. Par chance, il était toujours sur place. Turner pris alors une grande inspiration et visa sa cible, à la tête.


- Un tir, un mort.Souffla-t-il tout en appuyant sur la gâchette.

La devise des snipers. Une phrase que Turner se répétait à chaque fois qu’il tirait avec cette arme, pour se rappeler quels étaient ses objectifs. Comme il s’y attendait, son tir ne tua pas l’ange en armure mais l’impact fut assez puissant pour le mettre au sol. Aussitôt les deux soldats les plus proches de lui se jetèrent dessus pour l’immobiliser. Les deux autres avaient profité de la diversion créée par Turner pour se ressaisir et récupérer leurs armes. Ils se dirigeaient à leur tour vers le pacifique cuirassé.

Voyant que ses compagnons maîtrisaient la situation, le tireur d'élite se dirigea vers la jeune femme qu’il avait laissé là, sachant très bien qu’elle n’irait pas très loin avec une balle logée dans la cuisse. Le sang coulait à flot mais Turner ne s’en soucia guère. Il se saisit de son pistolet et la tint en joue.


- Si tu te tiens tranquille, je pourrai te ramener au camp et te soigner mais au moindre mouvement de ta part, je te colle une nouvelle balle. Entre les deux yeux, cette fois.Annonça-t-il froidement tandis que son regard méprisant se plantait dans ses pupilles émeraudes.

Il aurait voulu la tuer, là tout de suite. Oh oui… Ne fût-ce que pour venger ceux qu’elle avait tué il y a quelques instants. De plus, elle était dangereuse et vraisemblablement moins coopérative que son acolyte. Cela aurait été plus simple de la tuer, oui. Mais ils avaient une mission et ils se devaient de la mener à bien, pour leurs frères morts. Et pour cela, ils devaient les garder en vie, tous les deux…

~~~~~~~~~~~~
Car je suis omniscient et omniprésent.


Je vous surveille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatiana Manuelle
Mage respectable
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 118
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 20
Localisation : Tu ne me chercheras pas de toute façon
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: [Event] Un orage un jour de soleil [PV Sento]   Dim 8 Juil 2018 - 17:54

Un simple mouvement, un regard froid et dur, et une arme qui cause toute la douleur du monde.

Je ne voyais plus rien, mon regard s'était complètement embrumé. J'avais l'impression qu'on avait perforer ma jambe de part en part et qu'elle était tout simplement en train de mourir, que je ne la récupérerais jamais. Une simple imprudence face à ses monstre et je perdais complètement le dessus, blessée par une arme que je ne connaissais que trop bien et qui avait toujours fait que le mal. Et même si je n'en avais jamais été la victime avant aujourd'hui, aucune souffrance que j'avais pu imaginer dans ma tête n'aurait jamais été capable d'accoter ce que je ressentais en ce moment. J'avais envie de l'arracher, tout simplement, afin que la douleur arrête. Et mes yeux qui étaient pleins de larmes n'aidait pas mon triste sort. Comment, dans une situation pareille, j'avais pu laisser passer une erreur aussi stupide?

Je perdais du sang. Beaucoup de sang. Et sans le vouloir, j'étais même tombée au sol, incapable de me supporter plus longtemps. Dans un sanglot, j'essayais de stopper l'hémorragie, mais j'étais de plus en plus faible. Malheureusement pour moi, la balle qui était en moi s'était sans doute briser en petits morceaux et je ne pourrais tenter de la retirer avant un long moment. J'étais définitivement partie pour beaucoup de douleurs et de problèmes, mais mon esprit ne s'y attardait pas, il était parti en éclat avec la douleur qui semblait tout faire pour essayer de le briser.

La doucement, la douleur se transformait en rage, en adrénaline. Malheureusement pour moi, j'étais trop faible pour risquer quoi que ce soit. L'humain s'était rapproché de moi et maintenant, j'avais son pistolet braqué tout droit sur ma tête. Cette fois, si il appuyait sur la gâchette, c'en était fini pour moi et je le savais bien. D'un tond menaçant, il m'avait expliqué que ma seule chance de m'en sortir et de recevoir de l'aide était de me tenir tranquille, puisqu'il n'hésiterait pas à me tuer au moindre faux mouvement de ma part. Fermant les yeux une nouvelle fois dans une grande inspiration, j'essayais de retrouver mon calme et le dessus sur mon esprit, tâche excessivement difficile et compliquée. Mais au bout de quelques secondes, je rouvris les yeux dans un regard de défi, menaçant de tourner de l'oeil à tous les instants tandis que je murmurais faiblement:


-Bien.

Attendre et voir. J'en avais pas fini avec ses monstres, j'en avais pas fini de défendre ma vie et cette île. Et je me contre fichais royalement de ce que l'autre ange avait à dire. Il pouvait maintenant le voir, à quel point ces créatures étaient monstrueuses. En réalité, peut-être étions nous tous pareil; à tenter de défendre à tout prix ce qui nous tenait le plus à coeur. Et la vengeance était malheureusement ce qu'on connaissait de mieux, lorsque nos sens criaient de douleur et que plus rien ne comptait réellement que la libération de nos maux.

~~~~~~~~~~~~

Your love is my drug:
 

RPs with: Edwin ¤ Ryu ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afteryourlive.forums-actifs.com
Sento Yagami
Jeune magicien
avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 20
Date d'inscription : 18/05/2018
Age : 26
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Mi-ange mi-humain
Age: 18 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: [Event] Un orage un jour de soleil [PV Sento]   Mer 11 Juil 2018 - 22:57

Je les fixe essayant de les calmer quand j’entends un bruit. Celui d’un tir. Il doit y avoir un autre soldat plus reculer que ses camarades. Je me mis à fixer droit devant moi au loin pile entre les deux soldats qui me fixe.

En un instant je me suis retrouvé au sol suite à un impact sur mon casque mais je l’ai vu ce tir qui est partit de très loin. Je suis propulsé au sol à cause de la force de la balle. Je ne connais qu’une arme qui peut tirer une si petite balle avec un gros impact.

*Un sniper ? *


J’étais désormais allongé à cause de ce moment de flottement que j’ai eu. Celui où j’ai entrevue le reflet du soleil sur une lunette de sniper. Heureusement je n’ai pas perdu connaissance, car si ça avait été le cas mon armure aurait disparu me laissant dans une situation bien vulnérable. J’ai la tête qui tourne à cause de la force de la balle. Je vois trois petits oiseaux tourner au-dessus de ma tête. Les deux soldats plus éloignés ne perdirent pas de temps à récupérer leurs armes et les deux plus près à se jeter sur moi pour m’immobiliser.

Les rôles sont maintenant inversés et ce sont eux qui me regardent de haut alors que plusieurs infos me parcourent le cerveau. Qui avait été la cible de cette détonation plutôt ?

* Est-ce que c’est l’autre ange ? un autre être de Moonlight ? *


J’ai pensé inquiet alors que je me sentais oppresser. Mon armure été assez solides pour résister à des mains nues et à une balle de sniper. Me faisant à peu près une idée de la zone pour le tireur embusqué je me devais d’agir le plus rapidement possible. Je me concentre pour me remettre à briller d’une lumière étincelante et brûlante.

J’agrippe le premier pour le jeter sur le côté, je fais de même pour le deuxième. Sans plus tarder je me relève lentement, je titube légèrement me tenant debout face à eux. Je lève les poings chancelant avant de les mettre au niveau de ma tête. À ce moment je me mets à briller le plus intensément possible pour aveugler tout ce qui se trouve autour de moi.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Narrateur
Jeune magicien
avatar

Masculin Sagittaire Rat
Messages : 24
Date d'inscription : 25/09/2010
Age : 105
Localisation : Omniprésent
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Le narrateur
Age: Infini
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: [Event] Un orage un jour de soleil [PV Sento]   Jeu 12 Juil 2018 - 22:00


Peut-être était-il temps de sonner l’heure de la trêve.

La tension était plus que palpable entre Turner et la jeune femme qui se trouvait face à lui, au sol. Malgré la douleur causée par la blessure par balle, son regard restait digne et promettait qu’elle était prête à en découdre s’il le fallait. Turner préférait éviter ça, elle lui était plus utile vivante que morte. Heureusement, la blonde se montra raisonnable et accepta de coopérer. Mais pour combien de temps ? C’était la grande question que se posait Turner. Il n’avait cependant pas de temps à perdre en interrogations. Elle avait besoin de soin, et vite. Il rangea donc son arme et s’approcha de l’inconnue avec la plus grande prudence, il n’avait pas oublié de quoi elle était capable.


- Les prochaines vingts minutes risquent de ne pas être des plus agréablesL’avertit-il  alors qu’il se saisissait de la sangle de son sniper.

D’abord, il fallait stopper l’hémorragie. Et c’était tout ce qu’il avait sous la main pour le faire. Il enroula le morceau de cuir autour de la cuisse de l’ange, le serrant autant que nécessaire pour stopper la sang, même s’il avait conscience que cela était douloureux pour cette démone aux allures angéliques. Une fois le garrot posé, il se saisit de cette dernière - un bras dans son dos et l’autre sous ses genoux - et regagna le camp.

Le grabuge se faisait déjà entendre. Visiblement l’autre ange s’était déjà remis du coup qu’il avait reçu. Turner ne savait pas s’il devait être impressionné, vexé ou terrifié. Les habitants de cette île étaient-ils tous aussi résistants que ces deux-ci ? Si c’était le cas, ils avaient du soucis à se faire. Il espérait de tout coeur que les autres équipes s’en sortaient mieux que la sienne. Au camp, l’ambiance était encore plus tendue qu’entre lui et la femme qu’il tenait dans ses bras. L’homme en armure - bien qu’un peu chancelant - se tenait debout, en position de combat, et semblait prêt à en découdre. Les soldats, de leur côté, le tenaient en joue tandis que ceux au sol reprenaient leurs esprits. La situation risquait de dégénérer de nouveau. Turner s’apprêtait à prendre la parole mais leur adversaire se mit à briller de mille feux, une nouvelle fois.


- Arrête ça ! Ta coéquipière a besoin de soins, de toute urgence. On est prêt à vous aider, si vous acceptez de déposer les armes et de coopérer.Tenta Turner pour calmer le jeu.

Il l’avait vite remarquer, ce gars semblait bien plus ouvert au dialogue que la furie qu’il tenait dans ses bras. Il y avait de grandes chances pour qu’il coopère, du moins Turner l’espérait-il de tout coeur. Le sang avait assez coué pour aujourd’hui. Quasi certain que leur assaillant entendrait raison, il se dirigea à tâton dans la tente la plus proche. Par chance, il s’agissait de celle où était stocké tout leur matériel médical.


- Miles ! J’ai besoin de toi !Héla-t-il tout en déposant la blessé dans un lit de camp.

Son coéquipier fit aussitôt son apparition dans la tente. Tandis que Turner lui préparait ce dont il avait besoin, il examina la blessure de la jeune femme. De retour à son chevet, Turner lui présenta un morceau de tissu.


- Tu ferais mieux de mordre là-dedans, ça risque d’être douloureux.

Sur ces mots, Miles - le médecin de leur équipe - se saisit d’une pince médicale qu’il enfonça dans la plaie, dans le but d’aller chercher la balle logée dans la cuisse de la jeune femme. Ne supportant que très difficilement ce genre de spectacle, le sniper détourna le regard et se concentra sur l’entrée de la tente. Instinctivement, il porta la main au pistolet attaché à sa cuisse. Il pensait l’autre ange raisonnable et pacifique mais il valait mieux être prudent. Il allait les suivre ici, c’était certain mais il était moins certain qu’il se montre pacifique.

~~~~~~~~~~~~
Car je suis omniscient et omniprésent.


Je vous surveille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatiana Manuelle
Mage respectable
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 118
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 20
Localisation : Tu ne me chercheras pas de toute façon
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: [Event] Un orage un jour de soleil [PV Sento]   Dim 15 Juil 2018 - 17:00

Je pensais réellement que l'homme allait faire fit de son avertissement et allait appuyer sur la détente. Je pensais réellement qu'une balle allait sortir de ce pistolet et allait atteindre le milieu de mon front, puis mon cerveau, et pourquoi pas même traverser jusque de l'autre côté de ma tête, me laissant mourante sur le sol, au pied de cet individu horrible représentant la race la plus abjecte que cette planète avait porté. Mais il n'en fit rien. Il restait planté devant moi tandis que ma jambe continuait à me faire souffrir le martyr, et que ma vue s'embrouillait de plus en plus aux vues du sang qui s'échappait de ma cuisse. Et alors j'attendais. Je ne trouverais pas la mort en saignant de cette manière et je le savais, alors j'attendais que cet individu en finisse enfin de ma vie, comme j'en avais fini avec ses acolytes, et comme ses acolytes en avaient fini avec tout un tas de représentants de ma race. C'était ça la justice, non? La vengeance, la loi du talion... Le monde tournait bien sur ces bases.

Et tandis que j'attendais, je voyais ma vie défiler devant mes yeux. Mon cerveau me jouait de drôles de tours, convaincu que son heure avait sonné, et ainsi, il me montrait les images de ma vie passée. Ces images du temps où j'étais heureuse, entourée de mes soeurs, de ma famille adoptive. Ces images du temps où nous apprenions à développer nos pouvoirs ensemble, mêlant les éléments dans une danse de plus en plus théâtrale, de plus en plus puissante. Nous avions toujours été plus puissantes à quatre, et m'être aventurée en ces lieux, seule, alors que je savais très bien que ce genre de menace allait très probablement être trop grosse à porter pour moi, j'avais été sotte. Sotte de penser que je pouvais m'en tirer sans elles, puisqu'il n'en était rien. J'allais sans doute mourir ici, en rage contre ces monstres que j'aurais voulu arrêter avant qu'ils ne s'en prennent à ma famille et à ceux que j'aime, mais j'étais trop faible maintenant.

Et alors que ma tête me replongeait dans ces souvenirs aux couleurs de miel, j'avais complètement déconnecter mon esprit de la réalité, plus rien n'existait autour de moi sinon que la fin et la mort. Pourtant, par delà la brume causée par ma perte de sang, j'entendis une voix, qui me disait que je n'allais pas passer un très excellent moment, puis une douleur encore plus vive à ma jambe. Mais cette douleur me fit retrouver les esprits bien plus vite que ce à quoi je ne m'attendais, et je voyais autour de cet objet de souffrance une sorte de garot de fortune qui stoppait l'hémorragie. Puis, je sentis une main dans mon dos, et une autre sous mes jambes. Avec toute la précaution du monde, l'homme me prit dans ses bras et commença une marche rapide au camp, s'adressant à mon compagnon d'un tond presque calmant, lui disant grosso modo qu'il était finalement l'heure pour ses pourparlers. Et en un moment, je me retrouvai sur un lit de camp dans l'une des tentes, tandis qu'on m'offrait un morceau de tissus épais dans lequel mordre.


*Quoi?*

On m'avait averti que ce serait douloureux. Mais je ne m'attendais pas à une telle souffrance, pire encore que les premières que j'avais vécu il n'y avait de cela que quelques instants. Je n'avais pas réussi à détourner mes yeux à temps, mon regard était fixé sur le nouvel homme qui s'occupait de moi ainsi. Il avait attrapé une pince et jouait dans ma blessure de façon atroce et horrible. En matière de torture, il fallait dire, ils étaient bien compétents, les humains. Et je ne pouvais rien faire pour m'en sortir. Alors en effet, je mordais, mais ce tissus était bien trop mince et il m'aurait fallu beaucoup plus pour faire taire les cris stridents qui s'échappaient involontairement de ma gorge. La douleur avait atteint des paroxysme fulgurant tandis que l'homme continuait de tasser des tendons, déplacer des muscles et de la chaire dans ce qui restait de ma jambe. Pourtant, à un moment, je vis la pince ressortir, tenant la balle qui avait causé cette souffrance. Et j'étais libre.

Ce médecin avait donc tenté de soigner ma blessure. Et maintenant, tandis qu'il désinfectait, passait les aiguilles pour refermer et bandait la plaie, la rage qui bouillait dans ma tête et qui continuait de me faire voir ces êtres d'un regard mauvais disparaissait. M'étais-je trompée sur leur nature? Ou bien est-ce que j'avais affaire à des représentant de cette race beaucoup plus bénéfiques que ceux que j'avais côtoyer par le passé? Avoir pris le temps de me récupérer et de me soigner n'était pas une attitude que j'avais déjà même imaginer d'un être humain, j'en étais choquée. Et alors un sentiment de culpabilité énorme gagna le creux de mon ventre tandis qu'une larme roulait sur ma joue. Si tel était le cas, j'avais mis fin aux jours d'êtres bénéfiques. Et cette blessure allait rester sur mon coeur comme une roche que l'on ne peut bouger, j'en avais bien peur. Je n'arrivais même plus à regarder le médecin dans les yeux. Finalement, peut-être n'étais-je pas vraiment mieux que ma soeur. J'avais défendu à tout prix sans même me poser de questions alors que j'aurais dû. Et maintenant, je m'en voulais terriblement.


-Merci. arrivais-je à peine à formuler, sous le poids de ce sentiment immensément lourd que je portais à présent.

~~~~~~~~~~~~

Your love is my drug:
 

RPs with: Edwin ¤ Ryu ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afteryourlive.forums-actifs.com
Sento Yagami
Jeune magicien
avatar

Masculin Lion Chèvre
Messages : 20
Date d'inscription : 18/05/2018
Age : 26
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Mi-ange mi-humain
Age: 18 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: [Event] Un orage un jour de soleil [PV Sento]   Jeu 19 Juil 2018 - 22:45

Tout s’est passée extrêmement vite par la suite. J’ai vu le sniper sortir des buissons avec l’ange dans ses bras me demandant de vouloir déposer les armes et de coopérer. Sans attendre ma réponse il s’est précipité dans une tente. Un des soldats qui me faisait face partie aussitôt le rejoindre sous sa demande. Il doit être le médecin de l’équipe à le voir s’emparer de pince de loin et son collègue prévient la blonde que ça va être douloureux tout en lui donnant un bout de tissu.

Je baisse les bras mais reste quand même dans mon armure au cas où. Vu les nombreux rebondissements que je viens de vivre en même pas une heure je préfère garder un soupçon de méfiance tout en restant pacifique.

- J’accepte de reprendre les discussions mais vous ne m’en voudrez pas de rester ainsi ?
dit-je sur un ton plus calme.

J’étais face aux trois autres soldats proches de moi me faisant face et je m’avance vers la tente où se passe l’opération. Celle-ci vient de commencer à entendre les cris stridents de l’ange. Cela sembler interminable au fur et à mesure que je me rapproche et quand j’arrive à l’entrée de la tente les cries ce sont tues avec le médecin qui tient avec une pince la balle extraite. L’humain à ensuite commencer à désinfecter sa blessure et à la recoudre au niveau de sa blessure. L’expression sur le visage de la patiente s’était adoucie, toute haine sembler s’être envoler et la culpabilité prenait place. Elle avait agi de manière impulsive sans avoir voulu les écoutaient avant de tirer provoquant le début d’un bain de sang évitable.

La suite de ce dernier peut encore être arrêter. J’entre dans la tente en essayant de ne rien casser dedans à cause de mon armure encombrante.

- Très bien dans ce cas prévenez vos troupes pour arrêter les combats et nous les déposerons. Par contre je n’ai aucun moyen de communication pour faire passer le message. Est-ce qu’on peut comptez sur vos troupes pour essayer de calmer le jeu ?
demandais-je.


Je mise une nouvelle fois sur une cessation de feu pour nos deux camps. En espérant que cette fois les discussions ne seront pas interrompu. C’est notre dernière chance de pourparler après tout.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Narrateur
Jeune magicien
avatar

Masculin Sagittaire Rat
Messages : 24
Date d'inscription : 25/09/2010
Age : 105
Localisation : Omniprésent
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Le narrateur
Age: Infini
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: [Event] Un orage un jour de soleil [PV Sento]   Ven 20 Juil 2018 - 21:42


Trêve et armistice sont deux concepts bien distincts.

Les blessure faites par les armes à feu faisaient parties des plus douloureuses, Turner en avait bien conscience. Et tandis que la jeune femme à la longue chevelure blonde était en train de se faire charcuter par Miles, le sniper grimaça. Il avait presque pitié pour elle. Se sentait-il coupable ? Pas du tout, il avait fait ce qu’il devait faire pour stopper le combat. Et il n'hésitera pas une seconde à recommencer, s’il le fallait. Visiblement, la violence était la seule chose que ces êtres étaient en mesure de comprendre, enfin du moins cette femme…

Le soldat reporta son regard sur elle alors que le médecin de l’équipe venait tout juste d’extraire la balle logée dans sa cuisse. Pourquoi avait-elle agit de la sorte ? Pourquoi tant de haine envers des êtres qu’ils rencontraient pour la première fois ? Turner pouvait très bien comprendre que ces deux jeunes gens se sentent en insécurité suite à l’irruption des militaires sur leur terre mais de là à déclencher un bain de sang sans même prendre le temps d’établir un premier contact… Cela le dépassait complètement. Même si la tension était retombée dans le petit camp, Turner restait sur ses gardes.

Ces gens étaient beaucoup trop dangereux et imprévisibles pour qu’il leur fasse confiance.

Le deuxième ange - cela lui paraissait irréel de qualifier les deux autochtones de la sorte mais c’était visiblement ce qu’ils étaient - fit alors son irruption dans la tente, toujours planqué sous son armure. Il annonça être prêt à “reprendre les discussion” - qui n’avaient jamais vraiment eu lieu puisque la peste installée sur le lit de camp avait ouvert les hostilités d’entrée de jeu - et demanda si cela ne dérangeait pas qu’il garde son armure.


- Ce n’est pas comme si tu allais l’enlever si je te le demandais, de toute façon.Dit le sniper sur un ton on ne peut plus ironique tout en invitant ce mécha miniature à entrer dans la tente.

Bien évidemment qu’il aurait préféré qu’il se débarrasse de cette cuirasse imprenable. Turner n’arrivait toujours pas à croire que son tir n’avait fait que l’étourdir brièvement. A ses yeux, il représentait une menace encore plus grande de la convalescente. Une chance qu’il soit doué de bon sens et ouvert à la discussion. Il prit d’ailleurs la parole, donnant aux soldats des indications sur la marche à suivre, ce qui fit froncer les sourcils à leur nouveau chef.


- Tu es bien naïf si tu penses que les choses vont se régler aussi facilement, petit.Confia Turner à son vis-à-vis.

C’est alors qu’une voix faible résonna. L’inconnue au regard émeraude les remerciait.


- Ne me remercie pas trop vite… Parce qu’il va falloir que tu répondes de tes actes.Annonça le sniper sur un ton beaucoup sec qu’il ne l’aurait voulu.

Oui. Il fallait qu’elle paie pour les morts qu’elle avait causées. Malheureusement, Turner n’était pas à même de rendre justice. “Il est impossible d’être à la fois juge et parti”, c’est l’une des règles fondamentales d’un État de droit, un des grands principes que les gens civilisés se devaient de suivre. Et contrairement à ces deux-là, Turner était civilisé. Alors même si ça le démangeait, il ne lui collera pas une balle entre les deux yeux. Mais il se jura de la traîner devant la justice terrienne. Cette garce ne s’en tirera pas comme ça…

Aussi, sur un regard entendu, Miles passa les menottes à la blessée. Un bracelet autour de son poignet, l’autre autour des barreaux du lit. Il espérait que cela suffirait à la retenir. L’attention de Turner se reporta aussitôt sur le jeune homme en armure, comme celle de tous les autres soldats présents. Tous guettaient le moindre signe d’hostilité venant de sa part.


- Ce n’est pas aussi simple, vois-tu. On est ici pour une raison bien précise et on ne partira pas tant que notre mission ne sera pas accomplie. Quant au reste des troupes, elles attaqueront uniquement si elles font une rencontre hostile.

Alors qu’il expliquait la situation à l’ange, une idée germa dans l’esprit de Turner. Une idée qui pourrait bien régler la bavure qui avait été commise par les deux anges et obtenir justice pour les soldats morts aujourd’hui.

- Mais ta coopération pourrait faire avancer cette mission beaucoup plus rapidement. Tout ce que l’on veut, ce sont des informations sur cette île et les populations qui y ont élu domicile. Une fois qu’on aura recueilli ces informations, on décampe. Dis-nous ce que tout ce que tu sais sur cette terre et on s’en va. Ah… Et on amène celle-ci avec nous.

Turner pointa du doigt la jeune femme alitée et menottée. Le plus jeune des deux anges n’avait aucune raison de lui livrer la jolie blonde, Turner le savait. Mais il savait aussi comment faire pencher la balancer de son côté.

-Réfléchis bien gamin. Est-ce que sa vie vaut plus que celle de tous les autres êtres vivant sur cette île ? C’est de sa faute si cette rencontre a viré au cauchemar. Laisse-nous l’emmener et votre petit Eden sera sauf. Ni toi ni moi n’avons envie de déclencher une guerre, n’est-ce pas ?

~~~~~~~~~~~~
Car je suis omniscient et omniprésent.


Je vous surveille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tatiana Manuelle
Mage respectable
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 118
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 20
Localisation : Tu ne me chercheras pas de toute façon
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Race: Ange
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:

MessageSujet: Re: [Event] Un orage un jour de soleil [PV Sento]   Hier à 18:26

J'étais complètement prise dans un piège duquel je ne savais même pas si je voulais m'échapper. Si ces hommes m'avaient soigné, ce n'était même pas pour me sauver la vie, en fait. C'était pour mieux me la prendre plus tard. L'autre ange était entré dans la pièce tandis que le médecin m'arrachait la balle de ma jambe, et une discussion avait commencé. J'étais bien faible, mais j'avais tout de même toute ma tête pour écouter. La canne de conserve ne voulait pas se départir de son armure, et je le comprenais en réalité. Il est bien beau de proposer une trêve, mais ça ne veut pas dire que la confiance était à accorder, loin de là. On m'annonça ainsi qu'il faudrait que je réponde de mes actes. Puis, celui qui avait tirer dans ma jambe explica brièvement la situation à mon acolyte armuré. Il lui dit que la raison de leur venue sur cette île était de la documenter et de de recueillir des informations sur ses habitants. Mais quel affreux mensonge.

J'avais eu beau penser que ces humains étaient différents, il n'en était rien. Ils voulaient me ramener dans un lieu que je ne connaissais que trop bien seulement pour leur petite vengeance personnelle et ça, il n'en était tout simplement pas question. Je ne quittais pas cette île, peut importe ce que l'autre décidait de faire. Puisque documenter c'était bien, mais après avoir eu ces informations, qu'allaient-ils en faire? Ce n'était pas pour rien que Moonlight était tenue cachée des autres civilisation, non il y avait bien une raison pour laquelle elle tenait debout depuis des centaines d'années, et c'était justement dû au fait qu'aucun humain ne connaissait son existence. Parce qu'une fois documenté, une fois que ces viles créatures allait comprendre ce que nous étions, ils allaient prendre ces différences pour des éléments néfastes et allaient revenir pour nous pourchasser. Et à ce moment là, tous les pourparlers du monde n'auraient plus aucun effets.

C'est pour ça qu'aucun de ces humains qui étaient arrivés sur l'ile ne pourraient jamais en repartir. Personne ici ne pouvait prendre la chance qu'ils retournent bavasser auprès des autorités mondiales et qu'ils reviennent, mais cette fois avec des armes de destruction massives. La tranquillité, même la survie de cet endroit dépendait de la mort de ces hommes. C'était d'une cruauté sans bornes mais il n'y avait malheureusement aucune autre solution.

Mais j'étais tellement faible... aucun moyen pour moi de faire quoi que ce soit. J'avais tout donné, cette fois la suite de cette rencontre était entre les mains de l'autre pacifiste écervelé. Voilà quelque chose qui me faisait bien peur. Je pouvais bien être une ange, je semblais voir les choses de façon beaucoup plus réalistes que mon acolyte et c'était effrayant, puisque c'était lui qui était désormais en contrôle de la situation. On m'avait même menotté au lit en fait, j'étais complètement entravée et dépendante de ce qui allait suivre. Mais, je ne pu tout simplement pas m'empêcher de faire remarquer, sur un tond beaucoup plus faible que ce que je n'aurais voulu:


-Ça ne changera rien. Vous allez tous finir par nous tuer de toute façon...

~~~~~~~~~~~~

Your love is my drug:
 

RPs with: Edwin ¤ Ryu ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://afteryourlive.forums-actifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Event] Un orage un jour de soleil [PV Sento]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Event] Un orage un jour de soleil [PV Sento]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Event - C] J'aime pas le soleil, j'aime pas marcher et j'aime pas non plus le désert. Comptez pas sur moi pour trouver le décor sympa.
» Mini-Event : Un anniversaire au couleur du Soleil
» [Event:Noël] Le jour où il aurait mieux valu rester couché(e)
» [Event Pséma] Le jour où l'Homme devint plus puissant que l'Olympe
» Le site officiel de Pokémon Soleil & Lune mis à jour !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight City :: ~ In Moonlight City ~ :: Frontières innoccupées :: La barrière de protection-
Sauter vers: