Moonlight City

Forum RP Fantasy
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une odeur a ne pas oublier... [Joséphine]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Has Graymon
Eleve confirmé
avatar

Masculin Sagittaire Tigre
Messages : 65
Date d'inscription : 25/12/2016
Age : 20
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 40 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Une odeur a ne pas oublier... [Joséphine]   Jeu 5 Juil 2018 - 1:04

* Si on met le lit, tête vers le nord, tu sais très bien que tu vas pas réussir a dormir ! Moi je dis on laisse le lit là ou il est et on bouge la commode. Comme ça tu peux y mètre ton petit buffet et ta télé ? *
* Peut être mais on peut pas bouger la commode, y a pas d'autre endroit ou la poser. On avait déjà essayé ! Au pire, on verra sur le tas... *

Has était en train de remonter les escalier pour atteindre son appartement. Le dernière étage de cet immeuble lui servait de lotissement. Et comme l’ascenseur semblait encore une fois en pane, il était entre le troisième et le quatrième lorsque le Dragon avait remis sur la table l'épineux problème de la télé dans la chambre. Maintenant arrivé au septième, et la discussion tournant en rond, il laissa l'autre argumenter seul et son concentra sur son entourage. La même cage d'escalier, les mêmes marches depuis bientôt cinquante ans... Il en avait vue passer des locataires dans ces murs... Il se souvenait de chacune de leurs odeurs, de leurs voies. Les visages étaient difficile a se remémorer car l'âge les altérés, mais se soir il sentait un parfum qu'il n'avait jamais humé au par avant. Quelque chose de léger mais envoûtant, unique mais discret. Un parfum de femme. Un parfum de femme de gout, à n'en pas douter. Se laissant guider malgré lui par l'odeur, il se retrouva rapidement devant la porte de chez lui...

* C'est pas parce que ça fait deux mois que on était pas rentré qu'il fallait faire comme si on était mort... *
* Tais toi ! *

Entrant la clé dans la serrure, celle-ci joua normalement. L’intrus n'avait pas forcé sa serrure, étrange... Soit elle avait les clés soit elle avait fermé derrière elle. Énervé à l'idée que cette personne se pense chez elle à se point la mais néanmoins curieux quand a l'identité de cette femme. Il poussa la porte et pénétra dans son salon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joséphine Du Barry
Enchanteur renommé
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 79
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 24
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans en apparence (400 ans)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une odeur a ne pas oublier... [Joséphine]   Jeu 5 Juil 2018 - 18:26



Une odeur a ne pas oublier...



Moonlight. Cet endroit laissait Josy perplexe. Son arrivée était récente, et déjà elle aimait cet endroit. Les humains, c’était les animaux de compagnie préférée de notre vampire. Ils étaient idiots, facile à berner. Ici, chaque personne recelait en elle un don insoupçonnés. Allant du plus banal aux plus extra ordinaires.
Elle avait passé des jours à observés cette population. Traînant dans les rues, à l’ombre du regard. Des anges, des démons, des êtres mi humains mi animaux, des vampires, des elfes. Tellements de races, tellement de possibilité.
Les premiers soirs, je m’était amusés à m’incruster chez de pauvres bougres, ne s’attendant pas à ce genre de soirée mais à bien tout autre chose. Délicieux.
Mais une femme seule, dans un monde inconnu, ce n’est pas forcément le plus agréable. De nombreuses fois elle était tombés face à des démons bien trop peu vertueux aux mains baladeuses.
En même temps, il faut l’avouer. La curiosité de notre fatale brunette était à son paroxysme.

Ainsi, elle avait par le biais d’écoutes de longues durées, entendu parler d’un appartement à relouer. Les occupants ? Disparus depuis longtemps.
“ Ainsi on vire ceux qui disparaissent ? Intéressant”. Non, ce que Josy ne comprenais pas encore, c’est que disparaître à Moonlight était souvent synonyme de mort, quelque part dans un caniveau.

Le bailleur n'avait pas été difficile à convaincre. De beaux sourires, une démarche féline, et le tour était joué elle avait eu les clés.

- Tous les mêmes.

Au moins une chose était sûre, les hommes, où qu’ils soient, avaient toujours cette concupiscence pour les femmes comme elle.
Comme elle ? Oui. Elle attirait le regard. Elle le savait, et en jouait beaucoup. Les hommes ont tendance à penser que “belle carcasse” n’était pas compatible avec “ intelligence”.

Ainsi voilà quelques jours qu’elle vivait dans cet appartement encore habités par les objets de l’ancien propriétaire. Et elle adorait cela.
Pendant 400 ans elle avait vu passer des époques, les fantômes des époques passées étaient magnifique. Et elle s’amusait à essayer de trouver à quoi pouvait ressembler cet homme qui vivait ici.
Ainsi, en cette fin de journée, elle déambulait dans l’appartement plus que luxueux. Elle aimait ce luxe. Le loueur disais que c’était un vieil homme qui avait vécu ici. Mais l'intérieur ne laissait pas transparaître cela.
Elle avait entreposé le contenu de sa valise en plein milieu de la pièce principale. Elle a beau être superficielle, c’est une je m'en foutiste. Et sa valise n’était pas épaisse. Joséphine n’avais pas voulu emmener trop de son humanité avec elle. Quelques robes, tous ses bijoux. Quelques affaires dont plusieurs bouteilles de vin rouges. Oui. Une française qui aime le vin et qui préfère embarquer plutôt que des souvenirs, des breuvages. On en est la.
Elle avait d’ailleurs à la main un verre rempli de vin, vêtue d’une simple longue robe noire, les cheveux relevé en une longue queue de cheval. Sa tenue… soft diront nous si on oublie les décolletés dans le dos même au devant. Être fatale, en toute circonstances . Adossée à la fenêtre elle regardait au dehors. C’était une très belle ville. Elle allait s’y plaire.

Puis. Elle entendit quelque chose. Derriere la porte d’entrée se tenait quelqu’un. Cela allait bien arrivé un jour. Mais elle imaginait encore pouvoir profiter de cet endroit tranquillement. Mais sa curiosité piquée à vif, elle souris. Enfin elle allait découvrir le visage de cet homme qu’elle avait essayé de décrypter depuis des jours.

Josy posa son verre sur la table et s’adossa au mur tandis que la porte s’ouvrait. Revêtant son invisibilité chérie elle observait l’homme qui entra.
Elle fut tout simplement bluffée. Époustouflée même.

Immense, une carrure impressionnante et un charisme à couper le souffle. Un homme comme on en trouvait peu. Elle le fixait avec attention. Ainsi il ne semblait pas hostile. Mais si il y avait bien quelque chose qu’elle avait appris au cours des siècles c’est qu’il se fallait se méfier des apparences.

Et quelle apparence, en contre jour avec la lumière extérieure, elle était obnubilante. Sans mentir, si son esprit se rapporte à son physique... Elle était faite comme un rat. Et quels yeux… On en parle ? Deux rubis étincelant, donnant un air si méchant à cet étranger.

Décidément, l'appartement n’avais rien à voir avec l’habitant.
Le sourire de Josy s’étira. Elle allait compter les minutes… les secondes ?







codage par Laxy Dunbar.

~~~~~~~~~~~~
When the moon comes out i'm a Devil Inside ~




Personne ne touche à MON DRAGON, sinon, je mords !:
 



Si tu est intéréssée par les retrouvailles de Gaby et Josy c'est ici!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Has Graymon
Eleve confirmé
avatar

Masculin Sagittaire Tigre
Messages : 65
Date d'inscription : 25/12/2016
Age : 20
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 40 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une odeur a ne pas oublier... [Joséphine]   Jeu 5 Juil 2018 - 18:58

" Has... J'aime cette femme... "

Il en fallait pou faire sortir ces mots de la tête du Dragon. Mais Has devait bien l'avouer, cette femme qui logeait chez lui avait du gout. Non pas qu'il en doutait, le parfum qu'il sentait en disait long, mais la découverte était digne de ses attentes. Se fiant a son nez, il convint que la femme se trouvait encore dans l'appartement. L'odeur était omniprésente. Envoûtante et sublime, il se surprit a imaginer qui pouvait bien se cacher sur le rebord de la fenêtre. Un verre de vin rouge, qu'il devinait fin et goutteux. Une femme qui aimait le raffinement et le luxe, avec un tempérament bien a elle. Belle, précieuse mais surement pas fragile. Les cheveux long, le regard sur. Il l'imaginait depuis le pas de sa porte. Il aimait ce jeu de piste. Il adorait ça. Et le fait que cette personne soit une femme qui partageait son gout des bonnes chose lui plaisait encore plus. Retenant son sourire, il parcourut la pièce du regard pour la forme. Son nez lui avait déjà dit ou elle se trouvait. Il entra dans la pièce centrale. Ferma la porte. A clé. S'avançant dans la pièce, il jeta un coup d’œil discret au linge étendue devant lui. Chacun des mouvements étaient calculé, il jouait, s'amusait. Son regard se portait dans tous les coins de la pièce, revivant les mouvement de l'intruse mentalement. Il marchait lentement, se déplaçant vers sa salle de bain. Il ferma la porte derrière lui, et ne mit pas plus de cinq minutes a se nettoyer. La douche était une perte de temps celons, lui. On ne fait rien d'autre que se prélasser sous de l'eau a peine chaude... Cinq minutes, en prenant le temps de se sécher.

Sortant de la salle de bain torse nu, cheveux libre, ses yeux encore rouges traquant les derniers signes de présence. Il porta ses yeux sur la porte de sa chambre. Se surprenant a imaginer son "invité" ensommeillé dans son lit. Il ne put réprimer son sourire avide. Le Dragon devait être en train de jouer de son côté. Il n'y avait pas d'autre raison quand a la soudaine excitation du sorcier. Il aimait les jeux de pistes et devinettes. Et il n'arrivait pas a poser un portrait définitif a celle qui devait être en train de l'observer. S'avançant vers la table basse face au canapé il se saisit de la bouteille ouverte et lut. Il ne connaissait pas ce vin mais il faisait confiance au goûts de cette demoiselle. Se servant dans un second verre il alla trinquer avec celui qui se trouvait déjà sur la table. Le son se répandit dans l'appartement avec clarté puis se tue.

" A la votre ! "

Dit il dans un sourire avant de porter le verre à ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joséphine Du Barry
Enchanteur renommé
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 79
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 24
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans en apparence (400 ans)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une odeur a ne pas oublier... [Joséphine]   Jeu 5 Juil 2018 - 21:33



Une odeur a ne pas oublier...



Concrètement. Josy était médusée. Il avait balayé la pièce du regard. Ne s'arrêtant sur rien. Comme quelqu’un qui rentre chez soi et jette un oeil pour voir si tout était à sa place.
Puis il ferma a clé derrière lui.
Un sourire d'amusement étira les lèvres de la jeune femme. Elle pensais un instant ne pas avoir été remarquée. L'appartement étant immense elle pouvait être n'importe où après tout.
Ainsi elle profita qu'il s'isole un moment dans la salle d'eau pour changer d'endroit. Ses pas se faisaient félins, inaudible et précis. Ne laisser aucune trace. Elle retourna près de la table ou son verre trônait, plus exactement derrière l'énorme canapé.

Toujours invisible elle avait le regard rivé sur la porte. Et lorsqu’elle s’ouvrit son sourire se fit moins amusé, plus carnassier, non contente de pouvoir admirer sans devoir se gêner. Un aspect de l’invisibilité assez… criminel dirons nous.

Les sorties de douches comme on en fait dans les films. Seuls ses yeux rouges donnaient cette impression de méchanceté. Le reste était… intimidant certes, lorsque l’on regarde une personne faisant 3 têtes de plus on est toujours intimidé. Mais pas que.

Et il sourit. Un sourire qui en disait long. Il savait très bien qu’elle était la. Elle en était persuadé. Josy aimait jouer au jeu du chat et de la souris. Quand elle était le chat bien évidemment.
Et alors qu’elle détaille chaque muscle et chaque aspect de l’homme, ce dernier s'avança vers la table basse ou la bouteille était posé. Josy avait ouvert une bouteille assez ancienne. Cuvée spéciale, une pure merveille. Elle lorgnait son verre à coté d’elle.
Il la frôla presque, passant juste à côté d'elle pour se servir un verre.
Elle manqua de laisser échapper un cri de surprise mais le tintement cristallin pris le pas. Ce bruit était enivrant.

" A la votre ! "

De nouveau l'homme souris. Au moins n'était il pas hostile à sa présence. Et cela chiffonna un peu Josy. Qui ne se plaignait pas de la présence de quelqu'un chez soi ? Pourquoi revenait il après tant d'absence ? Qui était il ? Tant de question qui lui venait en esprit tandis que l'homme a côté d'elle portait le verre à ses lèvres. Tout simplement elle se demandai pourquoi il ne la tuait pas. Elle était l’intruse après tout.

Tendant le bras elle hésita. Que faire exactement… elle avait bien une idée.
En un temps de quelques secondes son invisibilité tomba, toujours souriante. Elle posa ses mains sur ses hanches, un pose boudeuse. Le fixant un instant sans rien dire.

A la votre.

Josy attrapa son verre et s’asseya dans le fauteuil, croisant les jambes lentement. Le jeu du cache cache était terminé. Mais amusant. Cela devait être une sacrée créature pour l’avoir démasquée aussi facilement.
Portant à son tour son verre à la bouche elle ne quittait pas les yeux vermillons de l’homme.


Excellent n’est ce pas ?


Le retour de la garce. Quelqu’un de normal aurait déguerpi. Se serait aplati en excuse et aurait fuit. Mais Josy était une garce. Elle avait décidé de jouer, et il avait lancer le jeu.

Des yeux rouges ? Mais pas un vampire. C’était un cliché stupide soit dit en passant. Elle même n'avait pas les yeux rouges et pourtant ses canines la trahissait constamment.

Tout en se redressant elle continua :


Puis je savoir qui s’introduit ainsi chez moi, en pleine nuit ?


Une nouvelle gorgée plus tard et elle posa le verre sur la table, posant ses mains sur ses genoux. Son sourire ne la quittait pas.





codage par Laxy Dunbar.

~~~~~~~~~~~~
When the moon comes out i'm a Devil Inside ~




Personne ne touche à MON DRAGON, sinon, je mords !:
 



Si tu est intéréssée par les retrouvailles de Gaby et Josy c'est ici!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Has Graymon
Eleve confirmé
avatar

Masculin Sagittaire Tigre
Messages : 65
Date d'inscription : 25/12/2016
Age : 20
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 40 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une odeur a ne pas oublier... [Joséphine]   Jeu 5 Juil 2018 - 22:10

La femme apparut non loin de lui. A vrais dire il était passé juste a côté. Gardant un visage impassible il jeta un regard furtif a la fenêtre. La vue lui avait manqué. De là ou ils se trouvaient ils avaient l'une des meilleures vue de sur Moonlight. Le regard perdue dans le vague, faisant tourner le breuvage couleur sang dans son verre. Il voyait la jeune femme du coin de l’œil, ne perdant pas une miette de chacun de ses mouvements. Il y avait vraiment quelque chose qui l'attirait. Un charme, une grâce, quelque chose qu'il ne s'expliquait tout simplement pas... Il ne lui fallut cependant que très peu de temps pour se reprendre. Ce charme devait être la plus grande arme de cette femme. Se permettant pour la première fois un regard sur elle il lui répondit simplement.

" Une pure merveille... "

Une personne normale se serait fendue en mille pardon et excuse ou aurait simplement fuit a toute jambes. Pas elle. Elle était resté et affrontait maintenant son opposant, avec un charme et une verve peux commune. Il aimait ça.

* Je te le fait pas dire... *

Elle jouait. Elle n'avait pas peur. Elle était tels qu'il l'avait dit. Elle lui plaisait, mais peut être se leurrait il ? Peut être lui jouait elle un mauvais tour ? Il ne devait pas avoir le droit de se poser ce genre de question, face a une personne qui semble jouer aussi facilement avec lui. Il n'aimait pas ça, et adorait à la fois. Enfin quelqu'un qui le tenait vraiment en alerte hors d'un combats. Il adorait ça. Et il devait dire, que cette femme était loin d'être désagréable a regarder. Son regard s'éternisait peut être un peu trop sur cette charmante créature, mais il s'en moquait. Elle jouait. Mais lui aussi. C'était même lui qui avait commencé en premier. Il comptait bien tenir son rôle.

" Un homme qui aurait surement apprécié de vous retrouvez coucher. Mais qui apprécie encore plus de voir quelqu'un comme vous dans son fauteuil."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joséphine Du Barry
Enchanteur renommé
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 79
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 24
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans en apparence (400 ans)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une odeur a ne pas oublier... [Joséphine]   Jeu 5 Juil 2018 - 23:18



Une odeur a ne pas oublier...



Le visage tourné vers la fenêtre, elle pu le détailler encore plus. Son visage était acéré, tout comme le reste. Chaque expression semblait ainsi plus intense. Elle percevait son regard en coin vers elle. Elle y était habitué. Mais pour une fois, l’intrigue était partagée. Il n'avait pas une once d’agressivité.
Lorsqu'il énonça que le vin était une merveille Josy eu un petit rire. Bien sur. Elle n’était pas du genre à boire de la piquette. Quel que soit le breuvage.

Lorsqu’il reposa son regard sur elle, elle n’hésita pas à le braver. Il semblait dangereux. Une petite voix dans sa tête hurlait “ méfie toi “  mais elle ne l’entendais pas, peut être car elle était toujours vivante ?

Avec plaisir alors.

Joséphine passa une main dans ses cheveux et s’affala un peu plus dans le fauteuil. Prenant ses aises. Après tout, le moment n’était pas à la guerre.

La réponse à sa question la surpris quelque peu. Son sourire disparu instantanément. Laissant place à une surprise réelle. Si sa mâchoire avait pu elle se serait décroché et aurait fuit en courant.

" Un homme qui aurait sûrement apprécié de vous retrouvez coucher. Mais qui apprécie encore plus de voir quelqu'un comme vous dans son fauteuil."

Dans l’esprit de la vampiresse la scène était  facile à imaginer, et la formulation sans équivoque. Un compliment à peine dissimuler, et assez machiste pour la faire rire.
Un rire très étrange dans le silence qui régnait, mais elle ne put s’en empêcher.

Cela peut toujours s’arranger...

Elle le scruta de haut en bas. On lui avait décrit un vieil homme aigri et elle se retrouvait face à un homme d’une trempe incroyable. Peut être son regard était il biaisé par la vu d’un homme à moitié nu, même si cela était peu probable. Il exerçait sur elle un certain charme, elle ne le niait pas et son regard le montrait assez bien tellement il était insistant. Comparé à lui elle ne faisais aucun effort.

Mais cela ne réponds pas à ma question !

Sans attendre elle se redressa Attrapant la bouteille du bout des doigts,rejoignit la fenêtre à son tour, scrutant l’horizon et resservit son hôte, son invité. Dans l’histoire qui était chez qui ?

Après peut être n’avez vous pas de noms ! Et je serais bien embêtée car je serais la seule à devoir me présenter.

Elle fit une moue boudeuse. Très furtive. Elle jouait la souris, c’était maintenant bien clair. Mais était elle face à un simple matou ? Elle en doutait fort.




codage par Laxy Dunbar.

~~~~~~~~~~~~
When the moon comes out i'm a Devil Inside ~




Personne ne touche à MON DRAGON, sinon, je mords !:
 



Si tu est intéréssée par les retrouvailles de Gaby et Josy c'est ici!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Has Graymon
Eleve confirmé
avatar

Masculin Sagittaire Tigre
Messages : 65
Date d'inscription : 25/12/2016
Age : 20
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 40 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une odeur a ne pas oublier... [Joséphine]   Jeu 5 Juil 2018 - 23:47

Has leva son verre devant lui, en guise de remerciement envers la jeune femme. Elle se tenait debout face a lui. Si il voulait il n'avait qu'à tendre le bras pour la saisir. Et a ce moment là, même lui ne savait ce qu'il pourrait faire. La proximité de cette femme éveille le Dragon. Il était tout aussi enthousiaste que lui. Mais le Dragon était imprévisible. Il avait beau dire qu'il apprécié cette femme, rien ne pouvait prouver à Has qu'il ne la tuerait pas dès qu'il en aurait l'occasion, simplement parce qu’il en avait la possibilité. Son corps se tendait. Inconsciemment, le fait de devoir rester maître de son corps, le prenait, mais cette créature avait tout pour qu'il laisse libre cours a son imagination, voir plus. Il resta a la regarder par dessus son verre, quelques secondes avant d'en boire une gorgé.

Ce vin était délicieux.

Pourquoi restait il là a ne rien faire ? Pourquoi ne faisait il pas ce qu'il avait envie de faire ? Peut être n'avait il plus l'habitude de parler ? Peut être n'avait il plus l'habitude d'avoir de la compagnie. Il aurait voulu bouger, parler, mais il était la scotché au regard de cette femme. Il contemplait ses yeux, ses cheveux, son visage. Il ne savait rien d'elle, mais qu'importait ? Il allait découvrir qui elle était. Il l'avait déjà deviné plus ou moins. Il allait jouer. Mais a quelle jeu ? Il se trouvait là, a moins d'un mètre d'elle et il ne savait plus a quelle jeu il jouait. jouait il a un jeu de rhétorique ? un jeu de charme ? Était ce la suite de leur petit jeu de cache cache ? Ou y avait il quelque de chose de plus électrique ? Par pure égaux, il aurait voulu que ce soit la dernière réponse, mais il en doutait. Elle avait laissé planer le doute, mais il savait que c'était une manière de rebondir sur ça petite farce. Farce que certain jugeraient de mouvais gout. Il s'en moquait... Il porta une seconde fois son verre à ses lèvres.

Ce vin était merveilleux.

Doutant que ce dernier commentaire soit vraiment pour sa boisson. Cette femme, par sa simple présence le troublait et le rendait heureux. Elle soulevait tant et tant de choses. Pourquoi ? Allait il lui répondre ? Peut être. Il n'en savait rien. Il se laissait porter. Le visage toujours de marbre, mais dans ses yeux rouges on pouvait voir qu'il était aux anges. Un regarde complètement différant de son état d'esprit. Ses yeux étaient ceux du Dragon.

" Has. Has Graymon. "

Il avait parlé sans réfléchir. Un instinct qui lui avait dit. tant pis. Sur son visage, aucun signe de remord, ni de doute. Il avait parlé et n'en ressentait aucune gène. Peut être cela manquait il de manière ? Peut être avait il l'air d'un grand con ? Il s'en moquait. Il l'avait dit. Il soutenait le regarde de la femme.

" Mais Puis je savoir qui s’était introduit ainsi chez moi, pour la nuit ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joséphine Du Barry
Enchanteur renommé
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 79
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 24
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans en apparence (400 ans)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une odeur a ne pas oublier... [Joséphine]   Ven 6 Juil 2018 - 16:54



Une odeur a ne pas oublier...



Il la remercia d'un geste et elle lui sourit. Quelque chose la perturbait dans le regard de l'homme. Quelque chose… D’inhumain. Et tandis qu'il buvait Josephine alla récupéré son propre verre. Tourner le dos même quelques seconde la fit se crisper. Cet aspect inhumain l'avais beaucoup… Chambouler.
La vampire se réservait un verre tandis qu'elle était observée.

Elle se prit à agir comme lui. Comme si leurs verres étaient des boucliers. Mais le silence restait de plomb. Rendant chaque geste bruyant. L’inconnu semblait tendu et Joséphine se demanda alors si elle en avait trop fait, après tout elle n'était pas du genre à s'offusquer pour si peu. Des années dans les pires maisons lui avait appris à apprécier n'importe quel humour… elle en avais un peu commun dirons nous.
Elle haussa les épaules à ses propres pensées.

Puis enfin sa voix vint interrompre le silence.

" Has. Has Graymon. "

Josy haussa un sourcil. Voilà un nom peu commun. Mais elle avait vécu toute sa vie sur terre où les noms sont tous semblables et fades. Même le sien.

Elle enquilla son verre. Et manqua de s'étouffer lorsqu'il détourna sa propre boutade contre elle. Après quelques quintes de toux elle tendis la mains vers Has et répondit avec une courbette :

Enchantée cher Has.

Son regard rejoignit à nouveau celui de son hôte évident :

Josephine Du Barry.

Elle le dévisageait. Elle devait lever le visage quelque peu pour fixer son regard. En quelques secondes il aurait pu la briser. Un geste de sa part. Elle était une brindille comparé à lui. Une simple brindille. Non pas que Josy ne croyait pas en elle, mais sa force physique se limitait à etre à peine plus elevée que celle des humains… classiques.
Le regard de Mr. Graymon était tellement intense que Joséphine cessa de le tenir un instant. Un malaise la pris quelque peu. Ainsi, elle reporta son regard sur la vue de l’appartement. Il était rare qu’un homme la mette mal à l’aise, c’était plutot l’inverse en général, pour une fois, elle ressentait ce qu’elle infligeait aux autres.
Vraiment intense.

Et comme pour reprendre un peu d’assurance, elle repris la parole :

La vue de notre appartement est magnifique non ?

“notre” Une boutade sur le fait que dans les faits, personne n’était en tord. Bon si, avouons le, Joséphine était en tord total. Mais l’ironie du jeu qu’ils menaient lui permettait d’oublier toute la tension qui existait dans la pauvre distance qui les séparaient.










codage par Laxy Dunbar.

~~~~~~~~~~~~
When the moon comes out i'm a Devil Inside ~




Personne ne touche à MON DRAGON, sinon, je mords !:
 



Si tu est intéréssée par les retrouvailles de Gaby et Josy c'est ici!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Has Graymon
Eleve confirmé
avatar

Masculin Sagittaire Tigre
Messages : 65
Date d'inscription : 25/12/2016
Age : 20
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 40 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une odeur a ne pas oublier... [Joséphine]   Dim 8 Juil 2018 - 2:28

Has saisit la main de Joséphine lorsqu'elle se présenta et la porta à ses lèvres. Un nom charmant. il avait par contre une tonalité étrangement familière aux oreilles de notre détective... N'en tenant pas compte pour le moment, il s'amusa de voir que la jeune femme détournait le regard de lui. L'avait il impressionné ? Sincèrement il en doutait. Il avait passé tant de temps seul, ou a faire peur a tout le monde qu'il ne pouvait s'imaginer que se soit simplement ça. Elle n'avait pas peur de lui. Son corps était tendu. Il semblait dans le silence entendre la crispation de ses muscles, les battements de son cœur. Le Dragon était là, tapis dans l'ombre de sa conscience. Il jouait. S'amusait. Il augmentait les sens du sorcier afin de se satisfaire lui même. Il ressentait ce que l'humain sentait. Et il voulait tou entendre, tout voir, tout sentir. Cette femme était tendue, mais pas effrayé et il aimait ça ! Cela faisait tellement de temps que personne n'avait vue ses yeux sans avoir un mouvement de recule. Dans cette ville, avoir ses yeux, signifiait être un vampire. Un tueur. Si ils savaient vraiment... Il était bien pire que ça.

Il reporta son attention sur la ville en contrebas. On voyait a peine les passants dans la rue. Ils étaient avalé dans le dédale qu'était cette ville. Une ville ou la lumière cède ses droits la nuit. Il fallait bien que les être nocturne vivent, mais il n'aimait vraiment pas cette idée. Les être dit nocturnes sont pour la plupart capable de vivre sous le soleil, alors pourquoi ne pas les laisser vivre parmi le reste de la population ? Cette question restait gravé dans sa tête. Il la tournait et la retournait dans tous les sens sans jamais en trouver une réponse valable. La seul en réalité était, la guerre qu'il y avait eu il y à quelque années. Elle avait établie de nouveaux codes.

Son regard continua de s'étendre vers le lointain. On ne les voyait plus, mais lui les devinait, les montagnes... Il avait passé tellement de temps dans ces piques. Des fois il les entendaient l’appeler. Des fois il aurait voulu rester parmi eux... Il se perdait dans la contemplation, oubliant la femme à côté de lui. Le Dragon lui souffla qu'elle se trouvait toujours a côté d'eux. Il la regarda. Il ne répondit pas.

Pas tout de suite du moins. Pourquoi pas plus tard ?

Son regard avait changé. Il n'avait plus cet air froid, distant, qu'il gardait depuis le début. Même la petite pointe d'amusement du reptile avait disparut. Ces yeux était fatigué. La fatigue des anciens. Des yeux, qui ont le mal du pays. Comment un simple paysage que l'on ne pouvait même pas voir, pouvait autant vous manquer ? Il s’écarta de la fenêtre se détournant de cette femme. Reportant son attention, sur ces affaires.

" Rappelez moi de videz mes placards la prochaine fois ! "

Il plaisantait. Surement de manière stupide encore une fois, mais au moins, il ne voyait plus la fenêtre. L'autre n'allait pas lui laisser le droit de passer cette chance iné de pouvoir parler et rester avec cette madame Du Barry. Alors autant ouvrir la conversation de lui même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joséphine Du Barry
Enchanteur renommé
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 79
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 24
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans en apparence (400 ans)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une odeur a ne pas oublier... [Joséphine]   Dim 8 Juil 2018 - 21:53



Une odeur a ne pas oublier...



Électrisant.
Josy avait tendu sa main comme réflexe, elle faisait toujours cela quand elle se présentait. Et L’homme face à elle eu la galante réponse que d’y déposer un baiser. Electristant. Totalement.
Tout le corps de la jeune femme se crispa en quelques secondes. Comme si dans son inconscient ce simple contact avait permis de prendre conscience de la puissance qui émanait de cette personne. Tout simplement effarant.

Un sourire lui vint alors. Un vrai. De ceux qui montrent l’état d’esprit des personnes.

Puis il se mit à regarder la même vue qu'elle. Mais elle pouvait distinguer une autre sorte de sentiment que l'émerveillement qui la tenait elle. Plutôt comme une sorte de nostalgie ? Oh oui elle le connaissait bien ce regard.. Elle l'avait si souvent qu'elle le reconnaîtrais entre milles.

Quelques instant elle fut pris de flashback, revoyant des moments du passé qu’elle espérait oublier. Qu’avait il à oublier Has ? Joséphine ce le demandais. Elle n’avais aucune idée de ce qu’il pouvait être, son regard disait vampire, mais en tant que vampire elle était certaine qu’il n’en était pas un. Son coeur battait bien et sa peau n’était pas aussi glacée que la sienne. Joséphine n’avais des vampires que la pâleur et les crocs. Ses yeux étrangement, étaient restés aussi clairs. Arme de destruction massive

Elle profita de la nostalgie du propriétaire pour le regarder, imprimer son aspect dans son cerveau. Et tout simplement se rincer l’oeil, sans faire de chichi.

Puis il s’écarta, se détournant de l’avide vision de la fenêtre pour se tourner vers le reste de la pièce.

" Rappelez moi de vider mes placards la prochaine fois ! "

Elle se mit à rire. Joséphine le suivit en riant. Et tout en faisant glisser sa main galcée dans le dos de Has elle répondit :

Promis... Mais le contenu d’une armoire en dit long sur le propriétaire ! C’est dommage ! J’ai tellement aimé imaginer qui vivait la.

Tant de franchise, Josy se surprenait elle même. Elle reporta son regard sur sa valise, non loin, éventrée. On ne voyait que les tenues et le vin. Mais quelque part sous les étoffes, des petits bijoux dangereux, ses favorites armes. Tant mieux si elles restaient loin de la vue, que penserait il s'il voyait cela ?

Au final la vision offre de plus… grandes possibilités.

Non sans un regard lourds de sous entendus vers l’homme elle se détourna de lui pour se rapprocher d’un meuble du salon.
La vampiresse ouvrit un placard aléatoirement, de la vaisselle, simplement, mais elle lança un regard vers son interlocuteur :

J’ai déjà tout regarder, j'espère que vous n’aviez pas de secret pour moi !

Elle lui fit un clin d’oeil mutin. Bien sur que non elle n'avait pas tout ouvert. Mais elle voulait voir la potentielle panique de si c’était le cas.

Et puis ! Je n’ai pas beaucoup d’affaires.. Je prends très peu de place !

Avec une démarche féline elle se rapprocha à nouveau de Has, essayant de suivre son regard vers une potentielle zone regorgeant de secrets. Il émanait de lui quelque chose d’envoutant, c’était son excuse pour rester la à seulement laisser son être ne pas résister.



codage par Laxy Dunbar.

~~~~~~~~~~~~
When the moon comes out i'm a Devil Inside ~




Personne ne touche à MON DRAGON, sinon, je mords !:
 



Si tu est intéréssée par les retrouvailles de Gaby et Josy c'est ici!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Has Graymon
Eleve confirmé
avatar

Masculin Sagittaire Tigre
Messages : 65
Date d'inscription : 25/12/2016
Age : 20
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 40 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une odeur a ne pas oublier... [Joséphine]   Sam 14 Juil 2018 - 19:27

Le contacte de la main de Joséphine dans son dos lui fit l'effet d'une bombe à l'intérieure de son corps. Un frisson invisible parcouru tout son être. Son corps était si froid... Il eut peur un instant de la brûler, par se simple contacte. L'Autre était tellement proche, qu'Has était brûlant, littéralement. Fermant les yeux, profitant du moindre contacte avec elle. Il eut bien du mal, a se reprendre lorsqu'elle passa devant lui. Il la suivait du regard, buvant ses paroles. Elle ne disait qu'elle avait fouillé tout son nid ? Il en doutait. Le Dragon en doutait. Elle leur plaisait, mais elle jouait a un jeu bien dangereux. Un jeu auquel les deux aimeraient jouer...

Se contentant de sourire aux remarques de Joséphine. Il en avait des choses a cacher. Mais il n'était pas assez stupide pour les laisser dans un simple tiroir. Ou dans un simple double fond. Rien de ce qu'il voulait cacher n'était chez lui. Son pire secret il le portait avec lui, en toute circonstance. Son regard se porta par contre vers une porte, celle de son bureau. Avait elle vraiment tout fouillé ? Il n'y avait aucun secret, mais si elle avait eu le courage de lire les montagnes de documents, elle en aurait vite appris, sur le monde nocturne de la ville, ainsi que sur les plus fortuné et les riches de la ville. Il avait quelque chose sur chacun d'eux. Une demie seconde. C'est le temps qu'il passa a regarder cette porte. Elle était en train de se rapprocher. Un pas. Un second.

Elle se tenait là face a lui. Son sourire avait disparu. Il était sérieux. Il la fixait. Il le va son bras, doucement.

Une mèche était devant son oreille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joséphine Du Barry
Enchanteur renommé
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 79
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 24
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans en apparence (400 ans)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une odeur a ne pas oublier... [Joséphine]   Lun 16 Juil 2018 - 12:21



Une odeur a ne pas oublier...



Chaleur.

Il émanait de l’homme face à elle une chaleur irradiante. Qu’était il donc ? Le regard clair de Josy parcourait le corps de l’homme face à elle.
Il n’avait pas tiquer lorsqu’elle l’avais effleurer, malgré sa peau froide et glaciale. Il s’en moquait bien, peut etre était ce même normal dans Moonlight ? Vu la population.

Le regard de l’homme l’avais dévisager pendant toute sa petite “manigance” de diversion, elle l’avait senti, pesant sur elle. Comme un lion regarde la gazelle, tapi dans l’ombre.

Lorsqu’elle émit l’idée de fouiller, le regard de ce dernier se posa sur la porte derriere eux. Ah oui. Le Bureau.
Elle avait passé la plupart de son temps dans cette piece. Elle n’aurait imaginer trouver tout cela, mais cela l’avais… rencardé sur ce qu’elle pourrait trouver dans ce monde nouveau. Surtout sur les gens qui l’interessait particulierement. Mais rien sur Has. Nothing.

Un sourire lui vint tandis qu’il fixait cette forte et qu’elle se rapprochait de lui de sa démarche.
Quelque chose avait changer, un air, sérieux, disparu le sourire. Elle se stoppa, son sourire disparu aussi.

Ce qui se passa ensuite, parut comme décomposé en milles images dans l’esprit de la vampiresse.
Le bras musclé de Has se souleva et s’approcha du visage émaciée de la vampiresse. Elle se vit mourir. Mourrir sous le coup violent et inévitable qu’il allait lui asséner. Aprés tout, elle avais envahi son intimité, sa vie privée, son monde.


Mais non.

Il se contenta juste de pousser cette maudite mèche rebelle qui était retombée sur son visage.

Toute la pression qui s’était accumulé le temps de quelques secondes retomba aussi vite, le tout dans un frisson qui la parcourut dans son ensemble.

Je…

Elle voulut dire quelque chose, mais rien ne sortit. La mains sur sa joue était brulante et elle avais mis à néant le toupet habituel de la jeune femme. “ J’ai tout lu” voilà ce qu’elle aurait pu dire, ou bien “ Je suis triste de n’avoir rien vu sur vous” mais elle avait cette main sur la joue. Sa mèche avait repris sa place, mais son cerveau était lui, à côté de ses gonds. Si elle n'avait pas quelques siècles derriere elle, elle serait tombée à la renverse. Mais au lieu de cela, elle prit un nouveau risque.
Elle se saisit de la main de Has, sa main semblait minuscule comparé à la sienne, mais elle s’en fichait, elle agrippa cette main qui l'avait mise dans tout ces état. Enfin elle récupérait son cerveau.
Déposant un baiser sur cette gigantesque main elle l’enleva avec douceur et presque contre coeur.
Ne nous leurrons pas, dans son esprit elle mourrait d’envie de la laisser la, sa main. Mais elle tenait encore à sa vie et elle ne savait pas ce qu’il pouvait lui réserver.
Mais son esprit disparu, ses instincts reprennent le dessus.
Moonlight. Pourquoi n’était elle pas venue plus tot ? Des hommes de cette trempe… Il en fallait bien plus à son humble avis.

Y a t il un problème ?

Elle l'avait murmuré, une voix très douce. Il avais changer son regard. Elle l'avait bien vu. Et maintenant que son regard était posé sur elle, Joséphine savait qu’elle avait toute son attention.
Sans bouger elle plongea son regard dans celui de Has, tenant sa main entre ses doigts , tentant par ce biais de l’empêcher de disparaître en un claquement de doigt.





codage par Laxy Dunbar.

~~~~~~~~~~~~
When the moon comes out i'm a Devil Inside ~




Personne ne touche à MON DRAGON, sinon, je mords !:
 



Si tu est intéréssée par les retrouvailles de Gaby et Josy c'est ici!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Has Graymon
Eleve confirmé
avatar

Masculin Sagittaire Tigre
Messages : 65
Date d'inscription : 25/12/2016
Age : 20
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 40 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une odeur a ne pas oublier... [Joséphine]   Lun 16 Juil 2018 - 13:35

Elle lui saisit la main. Ce simple contacte le fit presque sursauter. Qu'avait il fait ? Il n'avait pas réfléchit... C'était stupide, mais, pour la première fois le contacte de quelqu'un ne lui faisait pas peur. L'Autre était partit. Il le laissait seul ? Pourquoi ? Aucune importance. Il n'y avait qu'une chose sur laquelle porter son attention. Sur elle. Il ne sentait pas le froid. Il ne réfléchissait plus. Pour la première fois, il aimait ne plus avoir tous ses sens en éveille. Cette femme, Joséphine, devenait le centre de son attention. En se moment elle était tout.

Serrant la main dans la sienne, il plongea son regard dans celui de Joséphine. Il se perdait, mais se perdait avec plaisir. Pourquoi se poser une question ? Pourquoi se perdre en contemplation ? Pourquoi ?  Parce qu'il le pouvait. Parce qu'il le voulait. Parce qu'elle le méritait. Parce qu'il la voulait. Pour lui. La garder ici. Il resta là. A la regarder. Cette femme. Il aurait pu, la casser en serrant le poing. L'Autre pouvait faire tant... Il en avait peur. Il ne voulait plus avoir a combattre cette chose en lui, lorsqu'elle était là. Il ne voulait pas la combattre, mais la détruire. Si l'autre n'était plus là, elle n'aurait plus rien à craindre.

"Y a t il un problème ?"

Il aurait voulu dire oui, et se reculer. Il voulait la préserver de l'autre. Mais il n'en fit rien. Il se sentit se pencher légèrement en avant, murmurer un, " non ", et finir sa descente sur les lèvres de cette femme face a lui. Devant cet être devenue si précieux pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joséphine Du Barry
Enchanteur renommé
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 79
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 24
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans en apparence (400 ans)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une odeur a ne pas oublier... [Joséphine]   Lun 16 Juil 2018 - 17:22




Une odeur à ne pas oublier...



Enfin.
Enfin une réaction.
Ce léger tressaillement montrait qu’il était bien humain. Ou tout simplement vivant. Non pas qu’elle doutait, mais il donnait si peu d’indications, si peu de signe, que le seul qu’il donna ému presque la vampiresse.

Déshabillée du regard, dévorer du regard,
Il serra sa main, chaque muscle du corps de Josy sentait la puissance de l’homme face à elle, rien que son aura était écrasante, sans pour autant qu’il n'ait l’air écrasant.
Happée. Son être, son corps, son esprit. Has avait sur notre femme fatale un effet affolant. Elle se remémorant ses années passées, elle avait aimé avoir ce… magnétisme sur les hommes. Des siècles. Des siècles qu’aucun homme n'avait embrouiller son esprit, hormis l’alcool bien sur.

Le “non” qu’il murmura fut absorbé, absorbé dans le vrombissement de son cerveau lorsque Has l’embrassa.
Elle ne s’y attendait pas. Oui. La tension était palpable, oui, elle en mourrait d’envie. Mais elle savait aussi qu’elle donnait une image d’elle peu recommandable.
Mais cela s'évapore très rapidement.
Depuis combien de temps n’avait elle pas eu de baiser “franc” ? Des baisers pour avoir ce qu’elle voulait, oui cela elle en avait fait plein, des baisers avant un festin ? Pareil. Alors ce baiser eu sur elle un effet dévastateur.

Josy se laissa aller à ce baiser, juste une fois.

Qui était il vraiment ? Elle s’en moquait. Seul ce contact l’importait. Il pouvait être le baron du crime, l’inspecteur gadget, un homme à la botte du diable ou de dieu. Rien. Rien ne l'empêcherait de répondre à ce baiser. Ce dernier n'était pas un baiser des plus fougueux, non, pas encore. Mais il était emprunt de quelque chose de nouveau pour notre veuve noire.

Son égo en prenait bon compte, la Joséphine enflammée était toujours la. Et Enflammait toujours.

Mais avant qu'elle ne se laisse totalement aller, son instinct de survie repris le dessus ainsi elle repoussa avec une main l'homme. C'était une lutte que de faire cela alors qu'elle aurait largement préféré se coller contre lui. Rassurez vous, la distance entre nos deux âmes esseulées n'est pas énorme.

Le regard de Josephine était presque triste de le repousser.

Ce n'est pas poli d'embrasser une femme sans sa permission…

Dit la femme qui as répondu sans attendre à ce baiser.
Elle arborait un sourire taquin, se mordillant la lèvre. Josephine restait la souris dans l'histoire, une souris qui se rêvait tigre.






codage par Laxy Dunbar.



~~~~~~~~~~~~
When the moon comes out i'm a Devil Inside ~




Personne ne touche à MON DRAGON, sinon, je mords !:
 



Si tu est intéréssée par les retrouvailles de Gaby et Josy c'est ici!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Has Graymon
Eleve confirmé
avatar

Masculin Sagittaire Tigre
Messages : 65
Date d'inscription : 25/12/2016
Age : 20
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 40 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une odeur a ne pas oublier... [Joséphine]   Lun 16 Juil 2018 - 17:43

Il n'avait qu'une envie. Continuer. Poursuivre. Que ce baisé dure encore. Il en voulait plus. Mais quelque chose le retenait. Était-ce lui ? Ou bien l'autre ? Lequel des deux dirigeait ? Personne ne le savait, pas même eux. Et ils s'en moquaient, ils ne voulaient qu'une chose. Et elle était la ! A quelque centimètre de leur visage. Il n'était retenue que par une main, et un quelque chose d'intangible. Un magnétisme ? Un souffle ? Un murmure ?

Elle était face a lui. Pourquoi n'avançait il pas ? Pourquoi ne lui sautait il pas dessus ?! Pourquoi ? Parce que l'autre. Pourquoi ne reculait il pas ? Parce que l'autre. Ils ne formaient qu'un pour la première fois, depuis tant de temps, qu'ils avaient oublié ce que ça faisait de ne plus sentir l'autre dans un recoin de son âme. De ne plus avoir deux points de vue. Deux émotions. Pour la première fois, ils étaient mue par la même chose, le même besoin. Et chaqu'un d'eux donnait une moitié.

Comment une simple phrase, un simple mouvement de lèvres, pouvait provoquer tant de remous dans un être ? Se trouver devant cette femme, sans avoir le droit de la toucher, ni même... Cette situation était horrible. Déchirante. Que devait il faire ? Comment ?! Il n'en savait rien. Il n'en savait....

" Je vous laisserais faire la prochaine fois ? "

Etait'ce stupide ? Allait il être mal interprété ? Peut être. Surement. Mais il s'en moquait. La flamme dans ses yeux, dévoilait ses véritables émotions. Plus rien ne le cachait d'elle. Allait il devenir la proie pour la première fois de la soirée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joséphine Du Barry
Enchanteur renommé
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 79
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 24
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans en apparence (400 ans)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une odeur a ne pas oublier... [Joséphine]   Lun 16 Juil 2018 - 19:16




Une odeur à ne pas oublier...



Alors que seulement sa main les séparait, Joséphine perçut quelque chose. Une lueur peut être. Comme si… deux idées différentes cohabitent dans l’esprit de l’homme face à lui. Etait il tiraillé comme elle ? Elle n’en doutais pas une seconde, son air mutin n’avais pas disparu. Pour une vampiresse elle paraissait si faible, même son souffle trahissait chaque émotion qui la parcourait.


Les secondes qui passerent dans ce silence étaient longues. Terriblement longues. Elle ne voulait rien dire, rien dire tant qu’elle n'aurait pas entendu sa voix une énième fois. Et cela paru atroce.

Un instant Josy voulu reculer, juste pour reprendre de l’air, laisser respirer leurs esprits. Mais ce fut à cet instant précis qu’il déclara :

" Je vous laisserais faire la prochaine fois ? "

“Syncope” again. Avait elle bien entendu ?
Elle n’était plus sûre de rien à ce moment, le sang battait ses tempes à une allure folle. Elle faisait face à un colosse, et…
Non. Elle ne le croyais pas. Et la surprise se lisait dans ses yeux même si son sourire lui, devint encore plus prononcé et… séducteur.

Il avait réveiller sa mauvaise partie. Depuis le début de la soirée elle avait été la proie de Has. Et c’est cela qu’elle ne croyais pas. Faisait il exprès pour qu’elle prenne la confiance pour mieux la tuer ? Avait il la moindre idée du nombre d’hommes qu’elle avait tué pour moins que cela ? Elle avais vécu dans ces maisons infames bien longtemps, les hommes ? Elles était persuadé de les connaitres.

Elle s’en contre fichait totalement. Dans son cerveau c’était la Joséphine des belles époques qui faisait surface. Celle qui savait obtenir tout, la mauvaise, celle que l’on veut réprimer. Les bas instinct. L'instinct de survie à l’état pur.

Pourquoi poser la question alors que la réponse est si…

Elle s’éloigna d’un pas, reprenant son souffle et contempla l’homme qui tendait à devenir une proie et non plus le traqueur.

Évidente ?

Elle pouvait lire dans le regard de l’homme la même chose que dans celui qu’elle arborait. Beaucoup, beaucoup, beaucoup de choses. Mais surtout une vulnérabilité. Petite, infime. Mais présente.

Passant une main sur la mâchoire de l’homme elle ne cachait pas son sourire. Sa main descendit sur l’épaule de has pour finir par attraper fermement son bras et le tirer vers elle. Leçon 1 ? Ne pas la sous estimé, même si il en impose, les vampires ont de nombreuses ressources.
Joséphine semblait microscopique et pour le regarder elle devait incliner le visage. Ses doigts serrèrent le bras avec force.

Mais je ne peux pas promettre d'être une gentille fille docile.

Elle se mit sur la pointe des pieds pour approcher ses lèvres de l’oreille du sorcier :

Je suis dangereuse.

Joséphine ne résista pas longtemps, la tension qu’elle ressentait par le pic d’adrénaline lui donnait des ailes, et rendit un baiser. Il lui avait donné la permission. Mais était il vraiment prêt à cela ?




codage par Laxy Dunbar.





~~~~~~~~~~~~
When the moon comes out i'm a Devil Inside ~




Personne ne touche à MON DRAGON, sinon, je mords !:
 



Si tu est intéréssée par les retrouvailles de Gaby et Josy c'est ici!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Has Graymon
Eleve confirmé
avatar

Masculin Sagittaire Tigre
Messages : 65
Date d'inscription : 25/12/2016
Age : 20
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 40 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une odeur a ne pas oublier... [Joséphine]   Lun 16 Juil 2018 - 20:01

Il suivit le mouvement de la main de Joséphine avec délice. Il savourait le moindre contacte comme si il s'agissait du dernier. Il ne savait pas qui elle était. Elle avait la main sur sa gorge. Son épaule. Elle pouvait faire ce qu'elle voulait de lui. Pour la première fois, il n'en faisait pas attention. Qu'importe. Pour le moment, il ne pouvait croire qu'elle le trahirait. Stupide surement, mais temps pis... Il se laissait faire... Il suivait le moindre de ses mouvements, ses yeux semblait avoir retrouvait leurs vivacité du début de la soirée. Il voyait tout. Les mouvements, de ses lèvres, les battements de ses cils, il sentait son souffle de plus en plus proche de lui. Frémis lorsqu'il sentit son souffle sur son oreille.

Et accompagna le baisé de Joséphine. Il n'était pas comme le précédant. Plus fort. Plus passionné. Il saisit d'une main sa taille et souleva sa colocataire jusqu'à porter son visage à son niveau. Il recula son visage après quelque instant, un sourire aux lèvres. Était il fou ? Avait il envie de mourir ? Ou cette femme face a lui lui faisait il perdre tout sang froid ? Il n'en savait rien, et encore une fois il s'en moquait. Il ne voulait qu'une chose, et elle était dans ses bras.

" J’espère bien..."

Qu’espérait il ? Qu'elle n'était pas gentille et docile ? Ou bien qu'elle était dangereuse ? Je ne suis pas sur que même lui le sache, mais pour une fois il laissait libre cours a ses envies. A son instinct. Il n'avait plus rien de l'homme calme et tranquille qui contemplait le paysage. Il était ce qu'il était, un homme fait de muscles et de nerfs laissant libre cours à ses envies depuis trop longtemps refoulé. Il ne tarda donc pas a réembrasser son trésor du moment. Les dragons sont avides, et ne partagent pas. Et surtout, ils adorent leur trésor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joséphine Du Barry
Enchanteur renommé
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 79
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 24
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans en apparence (400 ans)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une odeur a ne pas oublier... [Joséphine]   Mar 17 Juil 2018 - 9:27



Une odeur à ne pas oublier...



Elle se sentait totalement mise à nue par le regard de has qui avait repris les couleurs du début de soirée. Moins perdu, moins fébrile. Quoi qu’elle fasse le regard assidu la suivait. Elle aurait voulu le tuer qu’elle n’en aurais pas eu l’occasion.
Mais, étonnamment il se laissait faire, il était à sa merci, et Joséphine exultait, elle était conquise.

Le baiser qu’il lui rendit avait cette passion qui traduisait la tension de la pièce, et lorsqu’elle se sentit soulevée elle ne put réprimer un petit cri de stupeur.  Elle avait beau savoir à qu’elle point elle pouvait être mortelle, jamais elle n’avais eu cette sensation de faiblesse. Une allumette, pouvant être brisée en deux à chaque instant. Etait ce seulement ça qui la captivait chez cet hôte ? Était il un fou furieux qui tuait des femmes ? Peut être, mais la tout de suite elle n’avais pas la tête dans ses idioties.

Lorsque l’on est déjà mort, les émotions peuvent sembler factices, simples reliquats de souvenirs passés. Etonnament cette fois ils semblaient si réels que Joséphine en avait le tournis. Son coeur battait il vraiment ? Avait elle vraiment cette émotion étrange qui la traversait. Il frémissait sous son contact mais au sien elle était totalement électrisée.

Le sourire de Has avait quelque chose… d’effrayant. Petite souris elle aurais aimé être, ou simplement télépathe pour savoir ce qu’il pouvait bien avoir à l’esprit. Qui était il bon sang ? Après des jours passés dans l’appartement de cet irrésistible homme elle ne savait rien de lui, mis à part qu’il savait tout de tout le monde, et son nom.


Une poigne de fer, la vampiresse pouvait voir chaque muscle. Etait il possible d'être aussi fort ? Tant de secret que lui cachait cet être.

" J’espère bien..."

Ce murmure ne correspondait pas tellement à la réaction attendue. Qu’il recule, parte en courant, pourquoi pas la tue même, aurait été la réaction la plus probable. C’était une araignée, aimant tisser sa toile autour de ses victime, crée la peur et enfin porter le coup fatal.
Avait il pris comme de l’ironie sa mise en garde ? Était elle si peu crédible ? Cette dangerosité, arme de destruction massive contre ceux qui ont cherché pendant des siècles à faire d’elle un oiseau en cage.


Pourtant la cage qui la maintenait actuellement prisonnière n’avais pas la même… saveur. Il voulait jouer avec le feu ? Joséphine était perplexe.
Il semblait bien connaître les créatures de la nuit, les créatures sordides qui parcourent les rues de cette ville. Pourquoi faire confiance à une inconnue comme elle ? armée? Menaçante ? Envahissante ?...

Son égo revint alors au galop. Lui rappelant que comparé à beaucoup de simples humaines elle était… adorable.
Un sourire étira ses lèvres. Ici les idées n’avaient pas leur place. Au moins avait elle un accueil à la hauteur de sa personne.


Alors tu as eu de la chance que ce soit moi qui ce soit installe ici… Has.


Il avait resserré son étreinte, et Joséphine profita de ce rapprochement pour s’installer mieux, entourant la taille de l’homme avec ses jambes. Elle aussi pouvait le capturer après tout !

Puis un nouveau baiser, toujours passionné, mais… plus… possessif. Elle le sentait, contre lui, cette avidité. Si elle partait maintenant, elle le savait, il l’attraperais.
Enfermée. Comme un oiseau en cage, comme un bijou que l’on ne veut pas quitter.

Interrompant le baiser de nouveau elle murmura :

Je ne vais pas partir de suite tu sais ?

Elle le fixa, tout sourire et continua avec le même ton :

Je n’ai nul part où aller, personne qui m’attends.

Elle lui rendit son baiser, vers où cela allait la mener ? Elle n’en savait rien. Pour la première fois elle avait envie de ce baiser, de ne pas être loin d’un homme. Après tout. C’était réciproque. Personne n'avait pris les devants dans cette histoire. Juste eux.






codage par Laxy Dunbar.

~~~~~~~~~~~~
When the moon comes out i'm a Devil Inside ~




Personne ne touche à MON DRAGON, sinon, je mords !:
 



Si tu est intéréssée par les retrouvailles de Gaby et Josy c'est ici!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Has Graymon
Eleve confirmé
avatar

Masculin Sagittaire Tigre
Messages : 65
Date d'inscription : 25/12/2016
Age : 20
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 40 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une odeur a ne pas oublier... [Joséphine]   Mer 18 Juil 2018 - 22:56

Combien de temps cela faisait il qu'il n'avait plus ressenti quelque chose de semblable pour quelqu'un ? Il n'en savait plus rien. Combien de temps cela faisait il qu'il n'avait tenue quelqu'un comme ça ? Il n'en s'avait rien non plus. Mais une chose lui restait en tête : Pourquoi ? Cette état de presque béatitude, de bien être, il ne l'avait jamais vraiment eu, mais il l'adorait. Pourquoi ? Il n'en savait rien. Il avait l’impression d'être un enfant qui découvre le monde. Qui découvre la passion.

Il n'avait rien a redire contre le fait qu'elle l'emprisonne. Tant qu'il pouvait rester en contacte avec elle, il s'en moquait. Temps qu'il la touchait, il n'avait aucune raison de ne pas être heureux. Temps qu'il pouvait la sentir il n'avait aucune raison de partir. Elle n'était pas humaine, il l'avait très vite compris, mais pour une fois, sa haine pour les être nocturne n'avait aucune emprise sur lui. Il n'avait pas cette chose qui faisait qu'il montrait les dents en premier lieu. Cette fois, il était vraiment lui même, voir même mieux que ce qu'il était vraiment.

" Tant mieux ? "

Ce n'était pas une question. Quoique... Has ne savait plus ou il en était. Laissant sa main glisser le long du dos de Joséphine il finit par caresser sa nuque, la regardant a quelque centimètre de son visage. Qu'est ce qu'il pouvait bien regarder ? Je pense que même lui ne s'avait pas. Peut être était il en train d'admirer la magnifique femme dans ses bras ? Peut être essayait il de reprendre ses esprits ? Il ne savait pas. Il embrassa Joséphine une énième fois avant de lentement descendre le long de son coups. Ne s’arrentant qu'une fois arrivé a la brettelle de la robe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joséphine Du Barry
Enchanteur renommé
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 79
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 24
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans en apparence (400 ans)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une odeur a ne pas oublier... [Joséphine]   Jeu 19 Juil 2018 - 0:18



Une odeur à ne pas oublier...



Ils restèrent là à se dévisager un moment. Dans son esprit la vampiresse se delectait de chaque secondes. C’était comme une renaissance du passé. Remonter quelques siècles en arrière de faisais pas de mal. Ça… rajeunit ? Mieux que la crème anti rides.

Joséphine fit un clin d’oeil à Has, un réflexe tandis qu’elle contemplait. Un brin malicieux sur les bords. Il la dévisageait, quelque chose lui disait que ses deux phrases avaient fait mouches, avaient eu leur effet.
Dans le principe c’était seulement de l'honnêteté, elle avait pour une fois pas omis de dire la vérité sur sa situation. D’habitude, lorsqu’elle s’en prends aux homme, elle commence par leur mentir, les attire dans sa toile et … Bref. Non. La, CARPE DIEM.

Etait ce l’effet de Moonlight sur elle ? Voilà moins d’un mois qu’elle était entouré de tous ces êtres plus étranges les uns que les autres, et voilà qu’elle était conquise par ce dernier. Vraiment.
Moonlight avait le don de changer les gens. Était ce pareil pour tous les “terriens” vivants ici ?

La réponse qui se fit entendre fit écho à ses pensées. Tant mieux ? Vraiment ? Un homme qui lui disait ca devait être fou, complètement ahuri, en dehors de la logique… Ou simplement fou d’elle, et cette image fit sourire Josy.


Chaque geste qu’elle faisait avait une réponse, le contact était toujours plus présent. Et dans le regard de cet homme quelque chose était… énigmatique. Tout comme le ton de ce “Tant mieux”. Était ce une question ? Une affirmation ?

Le passage d’une main jusqu'à sa Nuque la fit frémir de tout son long, elle ne pouvait contrôler cette réponse nerveuse. Tout.
Tout ce qu’il faisait la faisait vibrer. Pourquoi ? C’était l’éternelle question.

Lorsqu’elle sentit les lèvres descendre dans son cou, encore une fois elle se crispa. La réaction peut être non voulue. Elle stoppa net Has.

Attends.

Se défaisant de l’étreinte de celui qui encore il y a 5 se la faisait vibrer à contre coeur elle recula un peu.

La bouffée d’air frais que cela lui procura lui rappela alors ce que c’était d'être vivant. Elle n'allait pas le laisser longtemps.

Un sourire au lèvre elle se baissa pour remonter sa robe sur sa cuisse de manière lente mais précise. Cherchant quelque chose.
Pourquoi  ?
Tout simplement pour décrocher l’arme qui y était fixée.
Elle déposa l’arme sur la table avant de revenir devant Has. Elle était maintenant totalement sans défense. Jusqu'à la sentir son arme contre sa cuisse lui donnait une dernière “lueur” de défense. Mais si il voulait continuer sur son idée, une arme n’avais rien à faire la.
Se lovant de nouveau contre lui elle lui fit un sourire carnassier :

Où on en était déjà ?

Elle fit glisser négligemment la bretelle de sa robe sur son épaule. Elle se sentait microscopique devant lui. Mais Josy savait que son effet lui était immense.

C’était son jeu à elle celui la. Joséphine était imbattable. On ne pouvait lui reprocher ca. Et avec cela un égo étincelant.

Mener la danse.

Coupant le contact visuel elle regarda son épaule. Que faire ?

Ca te gène ?

Elle regarda son autre épaule, faisant glisser la seconde bretelle d’un mouvement d’épaules.

Ca peut s’arranger facilement.

La robe se retrouva aux chevilles de la vampire. Laissant une vue plongeante sur sa carrure encore vêtue simplement d’un dessous des plus simples. Au final elle était maintenant à égalité vestimentaire avec lui.
La nudité ? Une banalité. La nudité ? Son quotidien. La nudité ? Son arme d'agression massive.




codage par Laxy Dunbar.

~~~~~~~~~~~~
When the moon comes out i'm a Devil Inside ~




Personne ne touche à MON DRAGON, sinon, je mords !:
 



Si tu est intéréssée par les retrouvailles de Gaby et Josy c'est ici!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Has Graymon
Eleve confirmé
avatar

Masculin Sagittaire Tigre
Messages : 65
Date d'inscription : 25/12/2016
Age : 20
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 40 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une odeur a ne pas oublier... [Joséphine]   Jeu 19 Juil 2018 - 0:55

Un sourire. C'était là, la seul réaction d'Has envers l'arme qu'elle venait de poser sur la table. Cette femme était une véritable surprise. Il n'en avait jamais vu de semblable. il aimait ça. Il l'aimait ? Surement ? Il devait être encore trop tôt pour savoir si c’était belle et bien le sentiment qui dominait. De la passion ? De l'envie ? Du désire ? Bien sure. Mais de l'amour ? Seul le temps ou l’absence pourra nous le dire. En ce moment, il avait autre chose en tête que de penser a cela. Il avait beaucoup d'autres choses en tête.

Elle revenait vers, lui. Elle venait de faire tomber sa robe à ses pieds. Comment faire pour résister ? Comment faire pour rester loin, plus longtemps de cette femme ? Comment ? Si vous venez a le deviner dites le moi, je lui ferait passer le message, mais pour le moment laissons le a ses pulsions. Comment le blâmer ? Comment réagiriez vous a sa place ?

Un pas. Il n'eut en réalité même pas besoin. Il se pencha et saisit Joséphine entre ses bras. Pure désire. Pure passion. Il ne pensait presque plus. Elle aurait put le poignarder il n'en aurait pas eu grand chose a faire. Il laissa une main glisser vers les hanches de la vampire tandis que la second se plaçait une nouvelle fois sur la nuque de cette dame. Couvrant son coup de baisés, se laissant porter par ce flot, il retourna sur sa bouche tandis qu'il se redressait, Joséphine toujours dans son étreinte. Il ne savait quoi faire. Cela faisait tellement longtemps qu'il n'avait pas eu de femme dans sa vie. Dans ses bras. Que devait il faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joséphine Du Barry
Enchanteur renommé
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 79
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 24
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans en apparence (400 ans)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une odeur a ne pas oublier... [Joséphine]   Jeu 19 Juil 2018 - 18:52



Une odeur à ne pas oublier...



Nullement choqué par l’équipement mortel de la vampiresse, Has répondu par un sourire à faire chavirer de nombreux coeurs. Dont celui de Josy.

Chaque pas, chaque mouvement qu’elle faisait était calculé. Même si son esprit était animé par ses pulsions elle gardait un certain contrôle. Chaque point clé de l’environnement la ramenait sur terre. Elle connaissait la pièce par coeur. Dans le noir, comme dans la lumière. Son esprit s’attelait à faire pareil de Has. Comme on mémorise une carte, elle mémorisais chaque défaut, accro, expression faciale.

Il restait un pauvre mètre entre eux deux. Joséphine avait pris sa pose lascive, se mordant la lèvre. Comptant les secondes.
Lesquels ?
Celles qui séparait la retenue de la perte de contrôle. Cette volonté de l’esprit humain qui trahit tout le monde. Ce moment où tout s'arrête. Même les battement d’un coeur.

Has la pris alors dans ses bras sans ménagement, en un instant furtif. Elle était prisonnier de ses bras, de ses baisers qui faisait stopper son cerveau de prédatrice. Chaque contact entre elle et lui était enivrant, enivrant de sensations.

Lorsqu’il l’embrassa de nouveau elle sentit l’hésitation qui le guettait. Vraiment ? Pourquoi Hésitait il ?
Son regard se fit inquisiteur.
Pendant un instant, elle eu cette impression glaciale, cette impression qui la taraudait. Avait elle été effrayante ? A aucun moment elle n’aurait envisager cette éventualité. Mais peut être?

Quittant enfin l’abysse de son regard elle regarda autour d’eux. Un sourire vint à ses lèvres, adoucissant ses traits. Elle voulait tester une dernière fois. Juste pour être sûre que son idée de faire peur n’était qu’une illusion dans les émotions qui fusaient.
Se Défaisant encore de l’étreinte de son ardent compagnon elle se baissa pour attraper sa robe du bout des doigts, la gardant à la main elle recula tout en fixant Has.

Cette, danse, ce jeu dangereux. Elle s'arrêta devant la porte de la chambre. Elle n’y avais jamais dormi pendant ces quelques jours en solitaire ici. Tout simplement car ce n’est pas la sienne tant la présence de son hôte imprégnait les lieux.
S’adossant à la porte en l’ouvrant elle fit un signe à Has d’approcher. De la suivre. Il pouvait très bien ne pas le faire, elle saurait à ce moment que c’était la peur qui l’avait habité jusqu'à la.
Le sourire n’avais pas quitter ses lèvres. Et prendre de la distance lui rappelait chaque seconde qu’elle marchait sur des oeufs. “N’oublie pas que tu n’est pas sur ton territoire” lui rappelait cette petite voix.
Mais la petite voix ? Josy s’en moque éperdument. La toute de suite, ce n’est plus seulement le cerveau qui est aux commande. Cela ne lui ressemblait pas, mais tant pis.

Vient.

Etait il effrayer ? A sa mercie ? Le mener à la baguette ne l'intéressait pas. Mais prendre les devants, ça ? elle sait le faire.









codage par Laxy Dunbar.

~~~~~~~~~~~~
When the moon comes out i'm a Devil Inside ~




Personne ne touche à MON DRAGON, sinon, je mords !:
 



Si tu est intéréssée par les retrouvailles de Gaby et Josy c'est ici!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Has Graymon
Eleve confirmé
avatar

Masculin Sagittaire Tigre
Messages : 65
Date d'inscription : 25/12/2016
Age : 20
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 40 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une odeur a ne pas oublier... [Joséphine]   Ven 20 Juil 2018 - 15:12

Has ne résistait pas. Il ne se laissait certe pas mené comme un agneau. Mais il ne voulait rien faire a l'encontre de Joséphine. Déchirait entre ses envies et se respect, il ne savait pas vraiment quoi faire. Cette situation était inédite pour lui. Il n'avait jamais vécue ça, dans les deux cents dernière années. Voir plus. Il n'aimait pas ça de ne pas savoir quoi faire, ni comment le faire. Mais cette femme lui faisait oublié ce malaise. Cette hésitation. Elle les provoqué, mais les faisait passer au second plan. Il pensait qu'il n'y avait plus aucun problème si il restait près d'elle. Comment une tel chose pouvait être bien réel ? Pas de réponse. Mais il savait que c'était le cas. Il commençait a avancer vers cette vampire. Que voulez vous ? Il est comme ça. Même si il ne le savait pas lui même. Même si je ne le savais pas moi même...

Il avançait vers la femme qui venait d'ouvrir la porte de sa chambre. Qu'allaient ils faire ? Je ne suis pas sur de ce qu'il s'était vraiment passé... En temps que moindre moitié, et surtout que le moment ne se préttait pas à l'analyse du geste mais plus des sensations et du plaisir. Je pense les garder pour moi. Enfin... pour nous. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas connu de moment aussi plaisant et agréable que celui-ci. Je pouvait bien le lui laisser. Je serait de retour bien assez tôt. J'aimais vraiment cette femme, mais elle avait un petit quelque chose qui me disait de m'en méfier. Elle ne nous laissait pas indifférent. Ce qu'ils font nous le prouve bien. Mais c'était peut être brusque comme situation ? Comment le savoir ? Mais pour l'heure laissons, notre camarade nous parler de son ressentit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joséphine Du Barry
Enchanteur renommé
avatar

Féminin Sagittaire Coq
Messages : 79
Date d'inscription : 03/07/2018
Age : 24
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 21 ans en apparence (400 ans)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une odeur a ne pas oublier... [Joséphine]   Ven 20 Juil 2018 - 16:33




Une odeur à ne pas oublier...



Un instant, devant cette porte, elle le vit hésiter au loin. Malgré le noir même de la piece, elle le lisait dans le regard de Has.
Elle pensa un instant en avoir trop fait, les hommes n’étaient pas tous pour les femmes entreprenantes.

Elle allait dire quelque chose. Mais ce tut lorsqu’elle vit l’homme prendre sa direction.

Joséphine l'entraîna avec elle dans la chambre, refermant la porte derriere eux.

Ce qu’il se passa derriere cette porte ?

Joséphine ne le qualifera que d’intense. Magique. Surnaturel. Simplement tout esprit était confondu. Il ne restait que les sensations. Ces dernières décuplées par plus de 100 fois. Et cela avait un aspect quelque peu inédit dans cette vie.

Nuls besoins de mots, nuls besoins de questions, pas de mode d’emploi, pas de races, de clans, de bien ou de mal.

La vampiresse voulait lui donner gout de ne jamais pouvoir la detester. Au contraire même. Tantôt féline, tantôt mutine, tantôt simplement inexistante.
Elle se mentait à elle même, car ce jeu qu’elle jouait, elle savait trés bien, au fond elle en était sujete aussi.

Cela n’était pas arrivé. Jamais depuis… longtemps. Quelque chose l’attirait, comme ue drogue.
Tant mieux, une raison de rester ici plus longtemps… une raison de ne pas repartir sur terre comme ca. Et elle adorait cette raison.

Laissons au futur l’idée de nommer ce qui arriverait par la suite à cette nuit.

Joséphine se leva, ses longs cheveux bruns glissant dans son dos, cachant par la même occasion son tatouage maudit. Son esprit était encore brumeux, comme ensommeillé. Elle attrapa avec elle un des draps jonchant le sol et entoura son corps avec. Une robe improvisée lui seyant très bien.
Elle s’approcha de la glace présente dans la pièce, regardant son reflet et distinguant Has par la même occasion derriere elle.

La vampiresse n’avait pas peur de lui tourner le dos, que risquait elle au pire ? Mourrir ? elle était déjà morte une fois.

J’ai du mal à cerner qui tu es vraiment… Has , murmura t elle sans se retourner.

Ses yeux se fermerent. Sa curiosité était toujours la. Malgré tout ce qu’ils venaient de partager, elle ne savait toujours pas que dire sur cette personne. Et l’inconnu est quelque chose de si effrayant. Mais maintenant qu’ils se connaissaient mieux… Pourquoi pas poser des questions ?... Après tout, ils ne faisaient rien dans le bon sens.





codage par Laxy Dunbar.





~~~~~~~~~~~~
When the moon comes out i'm a Devil Inside ~




Personne ne touche à MON DRAGON, sinon, je mords !:
 



Si tu est intéréssée par les retrouvailles de Gaby et Josy c'est ici!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Has Graymon
Eleve confirmé
avatar

Masculin Sagittaire Tigre
Messages : 65
Date d'inscription : 25/12/2016
Age : 20
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 40 ans en apparence
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Une odeur a ne pas oublier... [Joséphine]   Sam 28 Juil 2018 - 21:25

Si j'avais eu un visage j'aurais sourit. C'était la première fois que je voyais Has comme ça. Heureux. Vraiment heureux. pas de crainte, pas d'angoisse. Simplement bien. Il la contemplait. Elle était belle. Agile. Féline. Femme. Elle était forte. Mais elle était dangereuse. Je ne sais pas vraiment pourquoi, mais elle a un petit côté d'ombre. Petit... Une immense part d'ombre. On ne la connaissait pas après tout, mais... C'était une tueuse. Elle en avait l'arme. Elle en avait les dents. Elle en avait la démarche. Elle était dangereuse, mais je ne parvenais pas a me convaincre que c'était une menace ? Accusez l'arrogance ou le sentimentalisme comme vous voulez, je m'en fou.

Has regardait Joséphine. Elle avançait vers le miroir. Ce foutu miroir. Il le détestait ce miroir. il lui rappelait ce qu'il était. Un monstre. Un être sans remord qui tuait et dévorait tout ce qui passait sous sa griffe. Il n'aimait pas ce miroir. Il voyait le reflet de ses yeux dedans... L'autre était toujours là. Il pouvait le sentir. Il reconnaissait cet éclat rubis, cette "flamme" dans son regard. Il reporta son attention sur Joséphine. Il y avait toujours l'autre dans ses yeux. Il n'allait pas pouvoir le faire partir.

Qui il était ? Il avait déjà répondue a cette question... Un monstre. Une plaie ouverte dans l'histoire de la Magie. Un monstre créant des légende. Un nom qui aurait du disparaître depuis longtemps maintenant... Il n'était plus personne.

Il soupira et se redressa. Il passa rapidement un caleçon et se rapprocha de Joséphine. Les mots serait dure a prononcer. Il ne savait pas pourquoi il lui disait ça. peut être lui faisait il confiance ? Pourquoi ? Une petite voix...

" En ville on me surnom le Dragon. A cause de mon caractère. Mais ce que tout le monde a oublié, c'est l'origine de mon surnom... Si tu ne sais pas qui je suis vraiment... C'est parce que tu n'as pu voir que la moitié de moi. Et je ne veux pas que la seconde remonte. "

Il était arrivé devant elle. Il caressait sa joue lorsque sa main se couvrit d'écailles, que ses doigts s'allongèrent et se terminèrent par des griffes acérés. La transformation s'était limité à son avant bras. Une lueur passa dans son regard. Il avait raison... J'étais proche. Et ça allait bientôt être a moi de jouer... Pourvue qu'elle face l’erreur de lui demander de me montrer plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une odeur a ne pas oublier... [Joséphine]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une odeur a ne pas oublier... [Joséphine]
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Joséphine R. Sedgwick (Gryffondor)
» Joséphine Lacroix [terminé]
» joséphine ▬ « La solitude effraie une âme de vingt ans »
» 1, 2, 3 ... jouez avec moi [Joséphine]
» Osez, Osez Joséphine. [Hayden]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight City :: ~ Archives ~ :: Archives :: Centre ville :: Grand lotissement-
Sauter vers: