Moonlight City

Forum RP Fantasy
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Long live the King ! [Pv Haku]

Aller en bas 
AuteurMessage
Noctis Rasphodos
Adepte du surnaturel
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 161
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 25
Localisation : Dans tes pires cauchemars
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 19 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Long live the King ! [Pv Haku]   Sam 11 Aoû 2018 - 16:40


*Il est grand temps de passer aux choses sérieuses. *

Cette pensée m’avait traversé tandis que j’observai les rues en contrebas depuis la fenêtre de mon bureau. De là où j’étais, j’avais une vue qui englobait une grande partie du territoire que j’avais annexé. Cela m’avait demandé beaucoup d’énergie, de patience et d’efforts mais les choses commençaient doucement à se mettre en place.

Nero était revenu et m'obéissait au doigt et à l’oeil - craignant trop que je m’en prenne à sa petite famille - et j’avais ramené dans mes rangs deux éléments de choix : Yami et Mistral. Les deux jeunes femmes effectuaient un travail de grande qualité. Depuis qu’elles étaient là, j’avais beaucoup plus de facilité à maintenir l’ordre. Avec ces trois-là à mes côtés, la ville était complètement à ma mercie.

Bien évidemment, il y avait encore quelques détails à régler. Haruka avait une nouvelle fois disparu de la circulation alors qu’elle me devait un informateur et un certain Fantôme - un individu des plus énigmatique ayant le contrôle d’une portion des quartiers de l’ombre voisin à mon territoire -  faisait régner la terreur parmi mes hommes. Mais il ne s'agissait là que de menus détails dont je savais déjà comment j’allais m’en occuper, plus tard. Pour l’instant un seul homme retenait mon attention. Celui que tout le monde craignait, qu’il soit dans le camp du “bien” ou du “mal” comme aime si bien le dire les sorciers protecteurs de cette ville:  

Red, notre cher souverain.

Être sous le joug du démon regard de braise ne me plaisait guère. Nous avions conclu une alliance, certes, mais l’écart de force était bien trop grand pour que je puisse considérer être sur un pied d’égalité avec lui, chose qui me contrariait grandement. C’était un obstacle dont je ne pouvais me défaire pour l’instant. Ce qui expliquait pourquoi j’entretenais des rapports plutôt polis avec lui. Nous avions actuellement besoin mutuellement l’un de l’autre mais dès que l’un aurait l‘occasion de poignarder l’autre dans le dos, il le ferait. Je le savais et Red le savait aussi. Et j’étais bien décidé à être celui qui portera un coup en premier. Parce que c’est justement celui-là qui serait assuré de remporter la bataille.

Toutefois, je savais que lui déclarer ouvertement la guerre et l’attaquer de front n’était pas à mon avantage. Non, je devais me montrer bien plus subtil et sournois que cela. Comme je le lui avait annoncé lors de notre rencontre dans le désert, j’étais bien décidé à trouver son point faible et à l’utiliser contre lui. Ce ne fut pas chose aisée de trouver comment l’atteindre. Le nouveau Diable paraissait intouchable, même sur le plan personnel. Mais personne n’est infaillible, n’est-ce pas ?

Et je savais qui pouvait me donner livrer sur plateau d’argent les points faibles du démon.

Sauf que cette déchue au cheveux d’argent avait été introuvable pendant plusieurs semaines ! Elle s’était évaporée subitement, sans que personne ne sache pourquoi. Avant que Haruka lui éclate le crâne comme une vulgaire pastèque, Mic avait cependant réussi à la retrouver. Haku était devenu le bras droit de Red aux Enfers, chose qui ne me surprit guère. Ce n’était un secret pour personne que l’ange au regard sanglant était l’alliée la plus fidèle du démon. Si quelqu’un connaissait les faiblesses de Red, c’était bien elle. Et malheureusement pour la jeune femme, je savais comment lui faire tout avouer.


- Chef ! Haku a été aperçue pas loin d’ici, à l’entrée du marché noir. On vous l’amène ici ?
- Pas la peine, j’irai la trouver moi. On procède comme prévu. Allez me chercher la fille, dans les lotissement.


Une fois les directives donnée à mes hommes, je me téléportai à l’endroit indiqué. Je laissai mon regard vermeil parcourir les lieux, il ne mit pas longtemps à rencontrer celui d’Haku. J’affichai un sourire satisfait et avançai vers cette dernière.

- Mais qui voilà ? Haku ! Tu daignes enfin nous faire honneur de ta présence ici ! On ne t’avais plus vu depuis un moment, dis-moi. Je pensais que je ne te reverrai plus. Dis-je tout en continuant d’afficher ce sourire qui ne disait rien de bon alors que je passai un bras autour de ses épaules et de la ramener un peu plus vers moi. Cela m’a brisé le coeur que tu m’abandonnes de la sorte…

Je ris à ma propre boutade. Un cœur ? Moi-même je doutais d’en avoir un… Et ce que je comptais faire subir à la belle ange, ne faisait que conforter mon avis à ce sujet.

~~~~~~~~~~~~

Rps avec: ¤ Red ¤ Mistral ¤ Haruka ¤  Haku ¤ Gabriel ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haku Honne
Victime du paranormal
avatar

Féminin Poissons Rat
Messages : 435
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 22
Localisation : Dans un coin sombre, surement pas loin ...
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Long live the King ! [Pv Haku]   Mar 14 Aoû 2018 - 20:47

The Devil's uncoming.

Je venais de passer plusieurs semaines à m'occuper plus ou moins seules des soldats de Red au QG. Bien entendu, Lyliane était là également, tout comme Yami, mais la nouvelle souveraine semblait bien occupée à de sombres affaires personnelles, si bien que je devais tenir à l’œil encore plus d'hommes que d'habitude, ce qui n'était clairement pas une mince affaire. Certes ils m'écoutaient et me respectaient pour la grande majorité, mais le plus complexe à gérer, c'était les tensions entre soldats. Parce qu'ils étaient toujours près à se quereller pour une rien, juste pour prouver leurs puissances ou supériorité respectives. Et à la longue, faire la police devenait clairement rébarbatif. J'avais hâte que mon souverain revienne mettre de l'Ordre et imposer sa loi. Et la dernière phrase qu'il avait prononcé à mon égard ne cessait de raisonner à mes oreilles :


- Je te retrouve au QG dès que les choses se sont tassées ici. C'est une promesse.

Voilà une parole qu'il était parvenu à tenir. Puisqu'il était effectivement revenu, au bout d'environ trois mois. Il ne m'avait pas vraiment tenue au courant de ce qu'il s'était passé, mais à en lire une certaine fierté dans ses yeux, et comme s'il était regonflé à bloc, je pouvais deviner que l'accouchement de sa sorcière s'était bien passé. D'un côté, la curiosité me taraudait, mais d'un autre, je ne voulais plus m'immiscer dans sa vie personnelle. Il me l'avait bien fait comprendre, ce fossé qui séparait notre relation de travail avec ce qu'il pouvait se passer avec Alissa. Et je respectais son choix.

Pour l'heure, il m'avait donné une nouvelle mission -constatant que je m'étais bien remise des derniers incidents, et que je me montrais désormais plus prudente lors de mes sorties en ville- et je devais donc simplement aller inspecter une zone annexée récemment par Noctis, à savoir, le marché noir. J'avais bien évidemment accepté et m'étais mise en route dans l'heure.

Je n'avais pas pris la peine de dissimuler mon identité, puisque personnellement, je n'avais aucun problème particulier avec le démon aux cheveux argent, bien au contraire d'ailleurs. A vrai dire, notre dernier échanger avait été charnel, et depuis je ne l'avais pas revu... Mais j'étais passée à autre chose depuis longtemps et je crois n'avoir jamais rien ressenti de plus que du désir et de la curiosité pour lui. Bien que l'épisode avec Yami m'étais toujours difficile à avaler, mais passons. Je n'avais en tête à cet instant que ma mission, et je devais en réalité déterminer s'il fomentait une rébellion contre Red ou si je décelai quoi que se soit de menaçant envers notre Mauvais Roi.

Je me perdis plusieurs minutes à travers les étalages divers et variés, répugnants ou intriguants, quand l'un d'entre eux attira mon regard. Plus animé que les autres, un homme braillai de manière sonore :


- Avec ce produit, vous obtiendrez tous les pouvoirs dont vous avez toujours rêvez ! Quantités limités !

Je m'étais alors approchée du stand pour y voir plusieurs éprouvettes remplies d'un liquide argenté brillant. A l'évidence, c'était une sorte de drogue, mieux valait ne pas s'en approcher si l'on voulait éviter les ennuis et tous les effets secondaires qui en résulteraient... C'est alors qu'en faisant demi tour, la couleur argentée me sauta à nouveau aux yeux et me stoppa dans mon avancée. Noctis était posté devant moi. Semblant content de me voir ici puisque cela faisait longtemps, il affichais un sourire mauvais qui lui était propre, puis ajouta que je lui avais brisé le coeur en m'en allant tout en passant un bras autour de mes épaules pour e rapprocher de lui. Je lâchai alors un léger soupir tout en tournant la tête de droite à gauche dans un fin sourire ironique.

- Allons Noctis, je sais aussi bien que toi que ce n'était qu'une histoire d'un soir, ne me sors pas ce genre de baratin, ça ne prend pas avec moi.

Il avait lâcher un rire après sa phrase, preuve que ce qu'il disait n'étais absolument pas sérieux, et je l'avais très bien compris à l'avance. Pourtant, j'avais un mauvais pressentiment. S'il était venu me voir, ce n'était pas anodin. Noctis ne faisait rien sans but. C'était quelqu'un de manipulateur et calculateur, quelqu'un de très intelligent. Quelqu'un qui se sert de sa tête plutôt que de sa puissance brut, et en cela, il était extrêmement dangereux. Peut-être même bien plus que Red...

~~~~~~~~~~~~

Angel sorrow's :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonlight-city.purforum.com
Noctis Rasphodos
Adepte du surnaturel
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 161
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 25
Localisation : Dans tes pires cauchemars
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 19 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Long live the King ! [Pv Haku]   Mar 14 Aoû 2018 - 22:05


Le piège se mettait doucement en marche, sans même qu’Haku ne s’en rende compte. C’était jouissif !

Ma tirade pseudo-dramatique semblait l’amuser tout autant que moi puisque je vis ses lèvres s’étirer en fin sourire tandis qu’elle me disait que cela n’avait jamais été plus qu’une histoire d’un soir et que j’en étais totalement conscient. Elle n’avait pas tort.

Je respectais énormément Haku. c’était une femme forte, tant le plan magique que sur celui du caractère. En très peu de temps, elle avait réussi à se tailler une place de choix aux Enfers, malgré son sexe et ses origines angéliques. J’avais entendu dire qu’elle tenait ses hommes avec une main de fer et que ceux-ci la suivaient sans ciller. Elle était puissante et possédait de la ressource, mais pas autant que moi. Et je comptais bien le lui prouver ce soir. Toutefois, je n’avais jamais autre chose en Haku qu’une alliée potentielle. Ressentir une quelconque forme d’affection pour quelqu’un m’était tout bonnement impossible. La seule personne qui avait eu ce privilège m’avait trahi et abandonné pour une ange. Même s’il était possible pour moi de ressentir ce genre de chose pour une personne, je ne commettrai pas l’idiotie de le faire.

Une forme de faiblesse, voilà tout ce que je voyais dans l’affection ou l’amour que l’on pouvait porter aux autres. Dès lors que l’on accordait de l’importance à quelqu’un, cette personne devenait un point faible, une faille exploitable par l’ennemi. Et je voulais être sans faille.


- Dis-moi donc, que nous vaut l’honneur de ta présence ici ? Laisse-moi deviner, tu viens fouiner pour notre très cher Diable ?

La question était toujours posée sur un ton mêlant légèreté et plaisanterie, même si on pouvait y sentir une pointe d’ironie. Bien sûr qu’elle était là pour espionner pour le compte de Red. Pour quelle autre raison viendrait-elle traîner ici ? Il n’y avait plus rien susceptible de l’intéresser dans cette partie de la ville. Red n’y séjournait plus et cette chère petite soeur qu’elle cherchait tant à cacher logeait dans le quartier résidentiel. Je pouvais évidemment me tromper mais j’en doutais peu.

- Sois rassurée, ma belle. Ce que je fais ici, ne représente aucune menace pour Red.

Un mensonge, évidemment. Certes, le projet que je menais dans la rue de l’ombre n’avait aucun rapport avec Red mais j’avais bel et bien d’autres plans le concernant. Et la jeune femme allait l’apprendre à ses dépends…

- Pas mal de choses ont changé ici depuis votre départ. Que dirais-tu d’aller en discuter dans un endroit plus calme. Je te raconterai tout dans les moindres détails, ainsi tu pourrais aller faire un rapport complet à ton maître, comme le brave petit chien que tu es devenu.

Cette pique pourrait me coûter cher. L’ange au regard pourpre pourrait très bien mal le prendre et quitter les lieux immédiatements, faisant ainsi tomber mon plan à l’eau. Mais je n’avais pas pu m’en empêcher. L’euphorie qui m’avait intérieurement gagné à l’idée d’obtenir enfin ce que je cherchais m’avait fait commettre un impair. Mais je doutais fort que Haku se vexe pour une telle remarque. Au pire, je n’aurai qu’à utiliser la force. Toute la zone était sous mon contrôle, elle n’avait aucune échappatoire.

~~~~~~~~~~~~

Rps avec: ¤ Red ¤ Mistral ¤ Haruka ¤  Haku ¤ Gabriel ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haku Honne
Victime du paranormal
avatar

Féminin Poissons Rat
Messages : 435
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 22
Localisation : Dans un coin sombre, surement pas loin ...
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Long live the King ! [Pv Haku]   Mar 14 Aoû 2018 - 23:12

Stronger.

Comme je venais de m'en faire la remarque, Noctis ne se fit pas prier très longtemps pour me demander pourquoi je me trouvais ici, insinuant que je devais être envoyée par Red. Sans aucune réponse de ma part, il ajouta pourtant qu'il n'avait rien à cacher au beau démon et que rien en ces lieux ne devait le préoccuper. Enfin, il m'invita à ce que nous allions dans un endroit plus calme pour discuter, où il pourrait tout me raconter, me traitant finalement de "brave petit chien". En temps normal et il y a de cela quelques mois, je me serais énervée et je lui aurait clairement sauté à la gorge pour ces mots peu enjôleurs. Mais mon comportement avait changé suite à de récentes mésaventures. Désormais, je me montrais plus calme, mais aussi plus sournoise, mais pas moins dangereuse.


- La fidélité est une qualité à mes yeux, et la trahison constitue le pire des parjures. Mais soit, je veux bien te suivre. Nous avons beaucoup de choses à nous dire.

Ainsi, je n'avais ni approuvé, ni réfuter ses affirmations. Il ne pouvait ainsi pas réellement deviner mes intentions, mais je voulais tout de même entrer dans son jeu pour voir où cela pourrait me mener. J'étais bien consciente que je m’embarquais dans une sale histoire, une nouvelle fois, mais je me sentais à nouveau forte pour lutter s'il le fallait. Les cicatrices sur mon corps n'étaient plus que de vieilles marques sans plus aucune incidence sur mon état d'esprit. Je n'avais plus peur, je me sentais prête à ressentir une nouvelle fois l'adrénaline du danger, comme un flot brûlant s'écoulant à travers tout mon corps. Après tout, je n'avais toujours vécu que pour cette sensation grisante...

Nous nous mîmes en route et il ne nous fallut que quelques minutes pour arriver à la baraque qui était devenu le QG du démon. En apparence, l'endroit n'avait pas changé depuis que j'y étais venu il y a plusieurs mois, sauf que toutes les entrées semblaient rudement gardées.


- Eh bien, c'est une véritable forteresse. J'espère que tu me donneras le mot de passe pour que je puisse revenir te voir, plaisantai-je.

Au fond de moi, bien dissimulé, une petite voix priais pour que cette visite ne soit pas la dernière de toutes celles que j'aurais pu faire encore à l'avenir... Mais je la refoulais fortement. Inutile de m'angoissais à l'avance, je devais rester vigilante et continuer de jouer son jeu tant qu'il ne me menaçait pas clairement. Dans le cas contraire, je pourrais passer aisément à l'offensive.

~~~~~~~~~~~~

Angel sorrow's :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonlight-city.purforum.com
Noctis Rasphodos
Adepte du surnaturel
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 161
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 25
Localisation : Dans tes pires cauchemars
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 19 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Long live the King ! [Pv Haku]   Sam 18 Aoû 2018 - 13:20


Haku venait de se jeter dans la gueule du loup de son propre grès.

Comme je l’avais supposé, la jeune déchue ne releva pas le sobriquet dont je venais de l'accabler et se contenta de répliquer que, pour elle, la fidélité était une vertu et la traîtrise le pire des parjures. Je n’étais pas assez bête pour ne pas comprendre le sous-entendu. Une nouvelle fois, l’ange prouvait que son esprit était aussi affûté que ses plumes, et cela me plaisait énormément.


- Toute la question est de savoir si on a juré fidélité à la bonne personne…Répliquais-je avec un sourire cynique, certain qu’elle comprendrait également le sous-entendu.

Je plongeai mon regard dans le sien, un bref instant, comme si j’y cherchais quelque chose sans vraiment savoir quoi moi-même et finis par me détacher d’elle, l’invitant à me suivre d’un geste de la main. Nous nous engouffrâmes alors dans le dédales de ruelles menant au Q.G. Le trajet ne dura pas longtemps et nous nous retrouvâmes devant la bâtisse en moins d’une douzaines de minutes. Je ne pu m’empêcher de laisser un petit rire m’échapper lorsque Haku me fit remarquer que l’endroit était étonnement bien garder. Commençait-elle à comprendre ce qui allait lui arriver ? Je l’espérais. Je n’attendais que ça. Voir l’expression de désespoir qu’elle aurait lorsqu’elle se rendrait compte qu’il n’y avait aucune échappatoire pour elle.


- Allons, allons… Tu sais bien que les portes te seront toujours grandes ouvertes. Tu n’as pas besoin d’une quelconque permission pour venir me rejoindre…Lui soufflais-je à l’oreille tandis que je passais un bras autour de sa taille.

Tenant toujours la jeune femme contre-moi, j’entrai dans le bâtiment et me dirigeai directement vers mes quartiers. D’un taille plutôt modeste en comparaison de ceux que j’avais dans le manoir familial, lesdits quartiers comprenait une suite ainsi qu’un bureau attenant à la chambre. C’est dans cette pièce que j’emmenais Haku. Après l’avoir invité à prendre place sur un siège, je me dirigeai vers le petit bar et servi deux verres de Bourbon. J’en tendis un à Haku alors que je prenais place juste à côté d’elle dans le petit sofa.


- Alors que penses-tu de l’endroit ? Ca a beaucoup plus d’allure que le repaire de ce cher Diable, non ? Je souris, tout en prenant une gorgée de d’alcool et scrutant Haku. Après avoir laissé planer le silence quelques secondes, je repris. Quel dommage que tu l’ais choisi, lui… On faisait plutôt une bonne équipe. Mais j’imagine que rejoindre mes rangs n’est pas envisageable, n’est-ce pas ?

Voilà que je me montrais compatissant…

Une échappatoire. Voilà ce que j’essayais d’offrir à la jeune femme. Si elle décidait de retourner sa veste, elle n’aura pas à souffrir. Parce qu’au fond, ça m’ennuyais un petit peu de la malmener de la sorte pour une histoire qui ne le concernait pas. J’en la tenais assez en respect que pour ne pas la torturer inutilement. Malheureusement, je connaissais déjà la réponse. Haku préfèrerait sans doute mourir plutôt que trahir son souverain. Il n’y avait aucune chance pour que ma proposition soit acceptée. Mais je l’avais tout de même fait, par principe et en souvenir du bon vieux temps passé avec elle.

Elle allait commettre une idiotie, sans doute la pire de sa vie. Et rien que d’y penser je laissai un soupire contrarié m’échapper. J’aurai préféré l’avoir sous mes ordres plutôt que de devoir l’abîmer…

~~~~~~~~~~~~

Rps avec: ¤ Red ¤ Mistral ¤ Haruka ¤  Haku ¤ Gabriel ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haku Honne
Victime du paranormal
avatar

Féminin Poissons Rat
Messages : 435
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 22
Localisation : Dans un coin sombre, surement pas loin ...
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Long live the King ! [Pv Haku]   Sam 18 Aoû 2018 - 16:38

Soupçon.

La poque que je venais d'envoyer à Noctis de manière tout à fait subtile ne lui avait apparemment pas plu, puisqu'il y répondit que la réelle question était de savoir si l'on jurait fidélité à la bonne personne. Le message était clair désormais, et il touchait là un point sensible. Il savait très bien à quel point mon allégeance à Red était puissante, si bien que j'étais prête à risquer ma vie pour sauver la sienne -et j'avais d'ailleurs faillis réussir mon coup à plusieurs reprises... Toutes ces pensées ne se virent en aucune cas sur mon visage, qui conservait son léger sourire tandis que le regard vermeil de Noctis se plongeait dans le mien, avant qu'il ne m'invite à le suivre. Je contenais mon angoisse à mesure que nous avancions, mais le stress commençait gravement à s'immiscer en moi. Il était clairement venu me chercher et prévoyait quelque chose... J'allais encore me faire taper sur les doigts à mon retour, c'était certain. Si retour il y aurait...

A notre arrivée et devant ma remarque, le démon se mit à rire avant de m'assurer que j'étais la bienvenue quelque soit le moment et que je ne devais pas prêter attention aux gardes. Je n'y croyais pas du tout, bien évidemment, mais je n'en fis pas part. Il avait passé un bras autour de ma taille et je le laissais faire sans rien dire, tandis qu'il m'emmenait à l'intérieur. Contrairement à l'extérieur qui n'avait pas changé, les appartements de Noctis étaient devenus pour le moins attrayants : c'était une suite avec un grand bureau, et je devinais une chambre attenante. Il m'emmena dans la première pièce, me relâcha pour me laisser m'asseoir sur le canapé, puis alla servir deux verres de whisky, et m'en apporta un avant de s'installer près de moi.

Ne buvant toujours pas d'alcool -et sachant quelles effets néfastes cette substance avait sur moi-, je gardai cependant le verre à la main pour éviter de le vexer, bien que je n'y toucherais pas une seule goutte. Il me demanda alors mon avis sur les lieux, disant que c'était nettement mieux que chez Red, ce qui accentua mon sourire.


- Navrée mais, il a quand même beaucoup plus de place qu'ici. Mais j'avoue que ce n'est pas mal, c'est beaucoup plus accueillant que depuis ma dernière visite.

Le démon bu alors une gorgée de son verre, avant de me faire remarquer qu'il était dommage que j'ai choisi Red à sa place puisque que nous faisions une bonne équipe, puis me demanda tout de même si je n'étais pas encline à rejoindre ses rangs. A ces mots, je lâchai un soupire.

- Noctis, tu crois vraiment que quelques belles paroles et un verre suffiront à me convaincre de te rejoindre entièrement ?

Je me redressai alors légèrement pour poser mon verre sur la table basse proche du canapé, avant de me tourner vers Noctis, qui se trouvait légèrement en arrière de moi. Le dos droit et la voix posée, je lui montrai ainsi mon assurance, et que je n'étais pas effrayée. Même si à l'intérieur, ce n'était pas tout à fait le cas.

- Je ne suis pas contre toi, Red non plus d'ailleurs, alors je ne comprends pas. Je n'ai pas besoin de choisir ton camp. Nous sommes déjà alliés.

Red et moi avions déjà eu à discuter de Noctis et nous étions d'accord : il fallait le surveiller, parce qu'il avait des antécédents et une soif de pouvoir monumentale, et qu'il marchait dans les traces de son pères -de ce que j'avais pu apprendre sur la famille Rasphodos dans des archives-. Mais pour le moment, il ne montrait aucun signe réel de rébellion. Je vérifiais simplement ceci aujourd'hui, par prudence, et histoire de ne pas se faire surprendre. Il était donc temps que j'obtienne les informations que j'étais venue chercher.

- A moins que tu songes à trahir ton Roi, bien entendu. lui demandai-je en plissant légèrement les yeux.

~~~~~~~~~~~~

Angel sorrow's :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonlight-city.purforum.com
Noctis Rasphodos
Adepte du surnaturel
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 161
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 25
Localisation : Dans tes pires cauchemars
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 19 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Long live the King ! [Pv Haku]   Mer 22 Aoû 2018 - 0:15


L’allégeance de la déchue inspirait le respect.

Lorsque je lui proposai de rejoindre mes rangs, elle répliqua qu’il faudrait plus qu’un verre et de belles paroles pour la convaincre. J’eus un léger sourire. J’avais bien envie de lui faire remarquer qu’il avait fallu moins que cela pour la convaincre de rejoindre dans mon lit et que, de ce fait, ce n’était pas faux de croire qu’un verre pourrait la convaincre de rejoindre mes rangs, mais je me tus. provoquer Haku n’était pas la chose à faire pour l’instant.


- Au moins, j’aurais essayé. Dis-je avec nonchalance avant de prendre une nouvelle gorgée de whisky.

Cette proposition semblait avoir éveillé les soupçons d’Haku. Jusque là, l’ange plutôt décontractée, jouant comme à son habitude de l’ironie et du cynisme. Mais voilà qu’elle se montrait plus sérieuse et assurée. Je n’avais plus à faire à Haku l’ange déchue mais au bras droit fidèle de Red. Chose qui se confirma lorsqu’elle me répliqua qu’il n’y avait pas de clan à choisir. Un ricanement incontrôlé m’échappa.

Ce qu’elle pouvait être naïve !

Alliance n’était certainement pas synonyme de “même camp”. Elles étaients encore moins éternelles ou immuables ! La suite, en revanche m’amusa beaucoup moins. Que je détestais entendre le mots “roi” suivis  du nom du célèbre démon au regard de braise ou qu’on mentionne ce titre d’une quelconque façon. Ce démon de bas étage avait autant de légitimité à se retrouver là que son prédécesseur. Deux opportunistes, voilà ce qu’ils étaient ! Le premier avait profité de la faiblesse des clan pour les soumettre à sa volonté et le seconde avait profité de la vulnérabilité du premier pour prendre sa place. Le royaume des Enfers revenait de droit aux descendants des Clans. C’est eux qui avaient passé leur vie à guerroyer et conquérir des terres dans le but d’unifier les peuples d’En-Bas. Les deux soit-disant roi n’avait fait que poser leurs fesses sur le trône. Jamais je ne reconnaîtrais leur autorité.


- Red est ton roi. Pas le miens.Dis-je à la ange, insistant bien sur le possessif, comme si je lui reprochais son allégeance.

C’était peut-être un peu le cas. Toujours est-il que - d’une certaine manière - j’admirais la dévotion d’Haku. A ce stade, on pouvait même parler de vertu. Elle était fidèle à Red quoiqu’il arrive, et ce même si elle devait y laisser sa vie. C’est sans doute ce qui causerait sa perte, à n’en pas douter…


- Le suivre aveuglément comme tu le fais finira par te perdre. Je marquai un brève pause, me penchai à l’oreille de la jeune femme et continuai. Es-tu consciente qu’il n’est ni éternel, ni intouchable ? Un jour quelqu’un le fera tomber de son piedestale et la chute sera fatale et tragique, à n’en pas douter. Et toi… Toi ma pauvre petite ange, tu subiras sans doute le même sort, si ce n’est pire…

Ma tirade finie, je m’écartai et plantai mon regard dans celui d’Haku. Fini les sous-entendus et les détours. A présent, je comptais bien lui exposer mes véritables desseins.

~~~~~~~~~~~~

Rps avec: ¤ Red ¤ Mistral ¤ Haruka ¤  Haku ¤ Gabriel ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haku Honne
Victime du paranormal
avatar

Féminin Poissons Rat
Messages : 435
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 22
Localisation : Dans un coin sombre, surement pas loin ...
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Long live the King ! [Pv Haku]   Lun 27 Aoû 2018 - 14:46

Manigances.

Mes soupçons commençaient à se confirmer. Alors que je venais de faire part de mes suspicions le concernant à Noctis, ce dernier appuya le fait que Red était mon roi, et non le sien apparemment. Ces mots résonnaient comme des reproches, presque même comme une insulte à mon égard, et le regard glacial que je lui jetais resta ainsi. Je détestais ce que j'entendais, et lorsqu'il affirma que mon allégeance finirait par me perdre, je laissais échapper un petit ricanement.


- Je te remercie de ta soliccitude, mais je suis assez grande pour choisir mes alliés.

Puis lorsqu'il s'approcha de moi pour parler à mon oreille, je restai immobile. Il affirma alors que Red n'était pas immuable ni immortel et que quelqu'un finirait bien par causer sa chute. Et que j'en subirais le même sort si ce n'était pire. Je comprenais parfaitement où il venait en venir. Mais je refusais d'y croire, d'une part, et en plus, je connaissais la puissance de Red assez bien pour jauger lequel des deux hommes serait victorieux d'un duel. Même si Noctis était un fin stratège et savait mieux que personne manipuler son petit monde, je ne le pensais pas capable de prendre le trône des Enfers. Même s'il ferait sans aucun doute un roi très respecté.

- Et cette personne, ça serait toi ? Permet moi d'en douter. dis-je en m'écartant légèrement de lui pour pouvoir le regarder.

Ses yeux rouges semblables aux miens, bien que plus sombres, n'auguraient rien de bon. Le piège était en train de se refermer sur moi, et j'ignorais toujours pourquoi il m'avait fait venir ici en réalité. Avant que les choses ne dégénèrent, je devais m'en aller. Sans savoir pourquoi, un mauvais pressentiment se mit à parcourir mon corps.


- Tu n'es pas de taille Noctis, désolée de te l'apprendre. Maintenant si c'est tout ce que tu avais à me dire, je vais te laisser rêvasser sur ton futur règne.

Je me levais alors du canapé et lui tournais le dos pour quitter la pièce. Bien que je doute fortement qu'il me laisse m'en aller si facilement, si bien que je fis apparaître mon poignard dans ma main en la laissant devant moi pour qu'il ne puisse pas l'apercevoir.

~~~~~~~~~~~~

Angel sorrow's :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonlight-city.purforum.com
Noctis Rasphodos
Adepte du surnaturel
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 161
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 25
Localisation : Dans tes pires cauchemars
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 19 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Long live the King ! [Pv Haku]   Sam 22 Sep 2018 - 13:23


Le piège se refermait enfin.

Comme je pouvais m’y attendre, Haku ne resta pas de marbre face à mes propos, que du contraire. Une nouvelle fois, elle me montra que sa fidélité envers Red était indéfectible. Elle adulait ce démon à un point inimaginable. Il suffisait de l’entendre parler s’en rendre compte. C’était aussi voyant que le nez au beau milieu du visage. Je ne serais même pas étonné d’apprendre que le respect qu’elle avait pour le démon au regard de braise avait viré à l’amour.


- Tu me sous-estime, Haku. Fais attention, je pourrais me vexer.Dis-je nonchalament tandis que la déchue annonçait que je n’étais pas de taille contre notre cher Diable.

Dans un sens, elle n’avait pas tort. En terme de puissance, le fossé entre Red et moi était énorme. Le démon avait obtenu des pouvoirs et une puissance que je ne pouvais pas égaler, pour l’instant, mais il était loin d’être invincible. Malgré son statut de Diable, il reste un homme. Et tous les hommes ont leur point faible. Il suffit juste de savoir le trouver.

Je ne bougeai pas d’un iota lorsque la jeune femme à la longue chevelure grise se leva du canapé et se dirigea vers la porte du bureau. Cette dernière étant verrouillée et gardée par deux gardes, je n’avais aucune raison de m’inquiéter d’une hypothétique fuite. Même si Haku arrivait à neutraliser les deux hommes à l’entrée, elle finirait par être neutralisée. Je ne doutais nullement de sa force, mais le nombre finirait très certainement par avoir raison d’elle.


- C’est vrai. Je ne fais pas le poids en terme de puissance. Mais il existe d’autres moyens que la force brute pour briser un homme.Répliquais-je tout en examinant attentivement mon verre d’alcool.

C’est alors que la porte s’ouvrit avec fracas tandis que l’un de mes hommes avait été envoyé valser contre l’un des meubles de la pièce. Nero venait de faire son entrée et était, visiblement, toujours incapable d’ouvrir une porte normalement…


-Bon sang Nero… Quand vas-tu donc apprendre à ouvrir une porte autrement qu’en la défonçant ?
- C’est pas de ma faute si tes macaques refusaient de me laisser passer.
Il marqua une pause, le temps de se rendre compte de la présence d’Haku et la désigna d’un signe de la tête avant de reprendre, comme si elle n’était pas là. Qu’est-ce qu’elle fait là, celle-là ?
- Elle vient me rendre visite.
Répondis-je tout en me redressant.

Je venais d’avoir une idée géniale. Une idée qui me permettrait de m’amuser à la fois aux dépens de mon frère mais aussi  d’Haku.


- Avant que tu ne partes, il y a quelqu’un que j’aimerais te présenter.Dis-je à l’adresse de l’ange.

Alors qu’un fin sourire amusé barrait mon visage, je posai mon verre de whisky sur la table basse juste devant moi et m’approchai d’elle. Je me saisis délicatement de sa main, comme s’il s'agissait d’une dame de très haute naissance et nous téléportai dans les quartiers de Nero. Nous atterîmes directement dans sa chambre. Tout en faisant signe à Haku de faire le moins de bruit possible, je la guida jusqu’au lit de Naminé. Cette dernière était en train de dormir à poings fermés.

Bien que la pièce soit plongé dans l’obscurité, les rayons blafards de la lune permettait de distinguer l’adorable minois du nourrisson, tout comme sa chevelure à la couleur si particulière. L’énorme marque que Tease avait laissé dans son cou était également visible.


- Je te présente Naminé. La petite dernière de la famille.Chuchotais-je à l’oreille d’Haku, de sorte à ne pas réveiller la petite métisse.

- Tu n’es qu’un salaud, Noctis.

Je souris de plus belle en entendant résonner - à un niveau aussi bas que la mienne - la voix de Nero juste derrière moi. Pour une fois, il semblait faire preuve de jugeote et avait certainement compris mes intentions. Malheureusement, je n’étais pas certain qu’Haku, elle, ait totalement compris mes desseins. Cela allait rendre les choses bien plus amusantes que je ne l’avais prévu.

~~~~~~~~~~~~

Rps avec: ¤ Red ¤ Mistral ¤ Haruka ¤  Haku ¤ Gabriel ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haku Honne
Victime du paranormal
avatar

Féminin Poissons Rat
Messages : 435
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 22
Localisation : Dans un coin sombre, surement pas loin ...
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Long live the King ! [Pv Haku]   Mar 2 Oct 2018 - 20:12

Piège.

La remarque que je venais de faire à Noctis quant à ses chances de gagner le trône des Enfers en imposant sa puissance -que j'estimais bien en dessous de celle de mon Roi- ne sembla pas réellement l'atteindre. Il la balaya avec négligence et nonchalance, mais je savais très bien ce qu'il avait derrière la tête, et il me le confirma. Noctis était un véritable meneur dans l'âme, et pour pallier à son défaut de puissance magique brut, il usait de précision. Taper là où ça fait mal, voilà ses réelles intentions, et comment il parvenait à ses fins. Je l'avais compris très rapidement en le côtoyant, et c'est pour cette raison que je me méfiais de lui comme de la peste. Parce que le jour où il voudrait s'en prendre à moi... Je préférais ne pas y penser pour le moment.

A seulement quelques pas de la porte, je me figeais alors brusquement en entendant un grand fracas, et me décalais juste à temps sur le côté grâce à un coup d'ailes rapide pour ne subir aucun dommage. Celle-ci venait d'être enfoncée de force par un homme à la tignasse argentée, et je ne mis pas longtemps pour reconnaître Nero. L'un des hommes de main de Noctis avait été projeté à travers la pièce et gémissait de douleur. Apparemment, le bruit de craquement que j'avais entendu ne venait pas seulement du bois fendu du meuble percuté...

Noctis blâma son frère de toujours entrer en fracassant une porte, ce à quoi Nero répliqua que les gardes avaient refusé de le faire entrer. Les caractères de ces frères étaient si différents que c'en était presque amusant. Entre l'imperturbable et le bourrin, ils auraient pu monter un numéro comique et auraient fait fureur... Mais l'heure n'était pas vraiment à la plaisanterie. Le démon au regard doré sembla alors remarquer ma présence et demanda à son frère l'objet de ma présence, ce à quoi il répondit simplement que j'étais venue lui rendre visite. Noctis se leva alors et m'annonça qu'il voulait me présenter quelqu'un. Sans comprendre de qui il voulait parler, et toujours suspicieuse, je le fixais sans un mot, une expression des plus neutres ancrée sur mon visage. Il s'approcha alors de moi, pris ma main avec une délicatesse qui me surprit grandement sur le moment, et nous téléporta ailleurs.

Dans ce qui semblait être une chambre. Je regardais tout autour de moi, il faisait sombre, seule les rayons de la lune éclairaient la pièce. Noctis mit son index devant sa bouche, me faisant ainsi signe de ne pas faire de bruit, puis sans lâcher ma main, me fit avancer vers ce que je compris être un lit d'enfant. Un berceau même. Dans celui-ci, j'y vis un bébé d'environ un an -à vue d'oeil-, à la courte chevelure argentée. Je remarquais également une marque sombre dans son cou que je ne compris pas.

Noctis lâcha alors la bombe. Il s'agissait de Namine la "petite dernière de la famille". Je reçu cette information comme un choc électrique. Un bébé Rasphodos... En voilà une information intéressante et pour le moins surprenante. Mon regard alla alors de Noctis à Nero, sans vraiment comprendre, d'autant que ce dernier venait d'insulter son frère au regard vermeil.


- Ce n'est quand même pas la tienne Noctis ? murmurai-je légèrement plus fort que je ne l'aurais voulu.

Connaissant la réputation de leur famille et leur culte du sang pur, je me demandais bien qui pouvait être la mère de cette enfant, si tant est que son père soit bien l'un des deux hommes présents dans la pièce. Après tout, les Rasphodos étaient une fratrie de quatre. Mais alors, pourquoi l'enfant se trouverait ici ? Plusieurs questions se bousculaient dans ma tête. Où voulait en venir Noctis en m'amenant ici était la première d'entre elles.


- J'avoue que je ne comprends pas pourquoi tu me dévoiles l'existence de cette petite...

L'enfant semblait si paisible, endormie dans son couffin. Pourtant, une étrange Aura émanait de ce petit être, sans que je ne puisse l'expliquer. Une noirceur qui m'était familière, mais qui m'étonnait, puisqu'un bébé de cet âge n'est pas encore censé dégager quelque chose de spécial. C'est alors que mon regard se posa sur le démon au regard rougeoyant, et à la vue de son sourire, je ressentis un long frisson. Encore ce mauvais pressentiment, et pour le coup, il devenait de pire en pire...

~~~~~~~~~~~~

Angel sorrow's :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonlight-city.purforum.com
Noctis Rasphodos
Adepte du surnaturel
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 161
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 25
Localisation : Dans tes pires cauchemars
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 19 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Long live the King ! [Pv Haku]   Dim 7 Oct 2018 - 15:25


C’est maintenant que les choses allaient devenir divertissantes…

Un sourire crispé barra mon visage. Pourquoi les gens pensaient-ils toujours que cette enfant était de moi ? Je n’avais pourtant pas la tête de l’emploi…

- C’est la mienne. Souffla Nero, aussi bas que nous.

Je lui lançai un regard interrogateur, ne comprenant pas pourquoi il offrait cette information à la déchue. Et puis je remarquai cette étrange étincelle dans son regard. De la fierté… Il était fier d’être le père de ce moucheron. J’avais du mal à comprendre. De mon point de vue, il n’avait aucune raison d’être fier. Naminé et Sora étaient des bâtards métisses, qui plus est des demis-anges. De mon point de vue, ce n’était que deux erreurs. Deux énormes erreurs qui pourraient lui coûter la vie…

La voix d’Haku me ramena à la réalité. Elle voulait savoir où je voulais en venir avec cette présentation. Mon sourire se fit sadique.

- Ne t’en fais pas très chère, tu vas très vite comprendre où je veux en venir… Lui confiais-je tandis que je nous téléportai de nouveau dans mes quartiers.

Tout en remarquant que Nero nous avait suivi et avait un air des plus sombre gravé sur le visage, je me dirigeai vers la porte d’entrée du bureau, glissant un ordre à l’oreille du garde que mon jumeaux n’avait pas amoché d’aller chercher mon “invitée”.

- Et si expliquais à Haku, comment cette petite a atterri ici, Nero. Dis-je tout en prenant place dans un des divans avant de tapoter la place libre, invitant ainsi Haku à s’installer à mes côtés.
- Va te faire voir Noct’ !
- Très bien, je le ferai moi alors. Vois-tu, ma chère Haku. Mon frère adoré n’a pas eu de meilleure idée que de s’acoquiner avec une ange. C’est ainsi que Naminé et son frère sont nés. Mais tu n’es pas sans savoir que les sangs-mêlés sont interdits dans notre belle famille. Logiquement, les petits métisses sont tués avant même de voir le jour. Mais comme je suis un homme clément et un frère aimant, j’ai décidé d’épargner la progéniture de Nero. Toutefois… Je me suis assuré que notre papa ne commette plus d’impair. Je laissai le silence planer un instant, pour être certain que la déchue assimile bien ce que j’étais en train de lui confier, et  repris. Cette tache sur le cou de ma nièce, c’est Tease. Je te laisse imaginer le genre de dégâts qu’il peut causer à cette petite.

Alors que je finissais ma tirade, un garde fit son apparition, me notifiant que mon “invitée” attendait derrière la porte.

- Nero, amène-là moi, ta main derrière sa nuque. S’il te plais.

Sans dire mot, Nero s'exécuta et quitta la pièce. Quelques secondes plus tard, il était de retour avec une jeune fille que Haku ne mettrai pas longtemps à reconnaître puisqu’il s’agissait de sa soeur. Gabriel avait vraiment fait du bon travail sur ce coup !

Je me tournai vers la jeune femme à la chevelure grise, le sourire au lèvre. Me délectant déjà de sa réaction tandis que Nero dirigeai la jeune femme vers le fauteuil face à Haku et moi et l’invitait à s’asseoir, sa main toujours autour de sa nuque.

- Je pense que tu connais assez bien les pouvoirs de Nero et que je n’ai pas à t’expliquer ce qu’il se passera si tu penses ne serait-ce qu’à bouger le petit doigt sans ma permission, n’est-ce pas ? Susurrais-je à l’oreille de Haku avant de m’écarter pour contempler l‘expression qu’elle arborait. Puis, je passai un bras autour de ses épaules et me saisis de son menton, l'obligeant à regarder dans la direction de sa soeur. Je te l’ai dit tout à l’heure. Il existe plusieurs façons de briser un homme. Et, que tu le veuilles ou non, tu vas m’aider à briser Red. Sinon, ton adorable petite soeur y passera. Une vie pour une vie. A toi de voir laquelle a le plus d’importance à tes yeux…

Et voilà, tous les pions étaient en place. Le jeu allait pouvoir commencer…

~~~~~~~~~~~~

Rps avec: ¤ Red ¤ Mistral ¤ Haruka ¤  Haku ¤ Gabriel ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haku Honne
Victime du paranormal
avatar

Féminin Poissons Rat
Messages : 435
Date d'inscription : 17/04/2010
Age : 22
Localisation : Dans un coin sombre, surement pas loin ...
Fiche de présentation : ICI
Fiche de relations : ICI

Identité magique
Age: 20 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Long live the King ! [Pv Haku]   Lun 8 Oct 2018 - 22:12

Dilemme

Face à la question que je venais de poser à Noctis quant à sa potentielle paternité, ce dernier eut un rictus que je compris forcé, puis Nero avoua qu'il s'agissait de son enfant. Pour le coup, je voyais encore moins pourquoi on venait de me dévoiler son existence... Et lors que je lui faisais part de ma perplexité, il nous téléporta à nouveau pour revenir dans ses quartiers. Il s'adressa d'abord à l'un de ses gardes, sans que je ne puisse entendre ce qu'il lui demanda, quand bien même, celui-ci quitta la pièce. Puis il demanda à Nero d'expliquer comment et pourquoi son enfant était ici. Le démon au regard doré sembla alors s'indigner, et je compris que Noctis avait certainement fais quelque chose de très grave...

Je ne m'étais pas trompée. Alors qu'il m'expliquais le pourquoi du comment et que je m'asseyais à nouveau près de lui, de multiples frissons se mirent à parcourir mon échine. Nero avait eu cet enfant avec une ange, et Noctis aurait été prêt à la tuer, mais au lieu de cela, il l'avait, en quelques sorte, maudite. Son familier, Tease, se trouvait dans le corps de la petite fille. Prêt à la dévorer à la moindre occasion. Je retins un haut-le-coeur à cette idée macabre et répugnante. J'en avais pourtant vu dans ma vie, du sang et des tripes dans la salle de torture de Red, mais là, c'était bien pire.

Le garde de Noctis revint alors, m'empêchant de répliquer quoi que se soit -même si aucun son ne pouvait à cet instant sortir de ma bouche tant j'étais perturbée par ce que je venais d'apprendre-. L'homme annonça que l'invitée était arrivée. Je me demandais bien qui pouvait venir maintenant : peut être Dante ou Yukia ? Mais à quoi bon... Nero reçut alors l'ordre de ramener cette personne, avec une main derrière la nuque -donc c'était clairement une sorte d'otage-. Avant même que je ne découvre de qui il s'agissait, ma gorge se noua, et lorsque je vis la longue chevelure blanche, je crut que mon coeur allait s'arrêter.

****************************


La veille, Hana était encore au manoir Manuelle, sans se douter une seconde que son petit quotidien tranquille allait être bouleversé. Il était environ 22h et la jeune ange était dans sa chambre, finissant de se préparer pour aller dormir. D'une constitution toujours assez faible -même si elle y travaillait- la jeune femme avait besoin de beaucoup dormir pour bien récupérer, et se couchait donc tôt. Juste avant de se coucher, elle observa son reflet un instant dans le miroir de sa coiffeuse et vit le pendentif avec les deux ailes d'ange, une blanche et une noire, précieux cadeau de sa grande sœur, encore accroché à son cou. Elle sourit, puis le retira avant de le déposer dans son coffre à bijoux pour ne pas l'abîmer. Puis elle alla au lit sans tarder.

C'est au beau milieu de la nuit qu'elle ressentit un changement. Elle avait froid, très froid. Elle ouvrit difficilement les yeux, et se rendit compte qu'elle n'était plus dans son lit, mais étendue à même le sol dans une pièce sombre inconnue. Elle leva une main devant ses yeux mais n'en discernait même pas les contours tant il faisait noir. Elle se mit alors à trembler et se replia sur elle-même, fermant les yeux en espérant qu'elle faisait un cauchemar.

Mais lorsque la porte s'ouvrit, elle comprit que ce n'en était pas un. Cela faisait des heures, elle était affamée et assoiffée. Et alors qu'un homme s'approchait pour la saisir par le bras et la relever, la jeune femme tenta de se débattre. Sauf qu'elle était à bout de force, et que l'homme, agacé, lui assainit une gifle sonore si forte qu'il lui écorcha la lèvre. Hana se figea alors, ses yeux vermeils se vidant de toute lueur. Qu'allait-il lui faire dans son état ? Elle était totalement à sa merci... Mais il se contenta de la faire marcher sans la lâcher, jusque dans une autre pièce. Là, une autre homme la réceptionna en plaçant une main sur sa nuque pour la faire avancer.

Et quand elle découvrit face à elle ces yeux vermeils si semblables aux siens, son sang ne fit qu'un tour, et une larme perla à ses yeux.

****************************

Ce fumier avait osé. Il avait enlevé Hana pour faire pression sur moi. Tout était prévu depuis longtemps, et qui sait depuis combien de temps il avait pu la détenir. Alors que Nero faisait asseoir ma petite sœur face à moi, je pu lire dans le regard de celle-ci sa peur, et ses larmes n’arrangeaient rien. Elle n'avait pas besoin de me parler pour que je comprenne ce qu'elle ressentait, mais je ne pouvais rien faire ! Nero la tuerait si je tentais quoi que se soit... Mes poings se serrèrent malgré moi tandis que je sentais le bras de Noctis se placer autour de mes épaules. J'avais toujours su que l'amour était une faiblesse, et cela faisait longtemps que je ne l'avais pas ressenti ainsi. C'était tellement douloureux... Ma tête se baissa, résignée, mais Noctis saisit mon menton pour me forcer à regarder ma sœur, tremblante face à moi.

Il déclarait enfin l'objectif de toute cette machination : que je l'aide à détruire Red. Sinon, Hana n'en réchapperait pas. A ces mots, je sentis les larmes monter à mes yeux. Je connaissais sa cruauté de réputation et je n'en avais encore jamais fais les frais. Malheureusement, il s'était très bien renseigné. J'avais fais en sorte de ne parler de Hana à personne, hormis à Red qui avait fini par le découvrir. J'avais toujours voulu qu'elle soit hors de danger et qu'elle vive loin de ce monde. J'avais échoué, une nouvelle fois, je m'étais montrée faible...


- Je te reconnais bien là sale monstre... crachai-je à l'attention du démon près de moi tandis que je ravalais difficilement mes larmes.

J'avais très bien compris ce que Noctis attendait de moi. Il voulait des informations. Il ne parvenait pas à découvrir seul de quelle manière il pourrait atteindre Red, mais était persuadé que je savais quelque chose. En même temps, j'étais son bras droit et j'entretenais un lien particulier avec le démon de feu, il l'avait très bien compris. Sauf que si je faisais ça, je trahissais mon Roi, je brisais mes propres principes et l"une de mes raisons de vivre. Et en plus, je vendais une personne qui m'avais sauvé la vie... Seulement, c'était ça ou voir ma sœur mourir sous mes yeux, ou endurer d'atroces souffrance. Tout se mélangeait dans ma tête et je fermais les yeux pour ne plus voir ceux de ma sœur qui me rappelaient à quel point je m'étais montrée imprudente, encore une fois. Je n'avais plus le choix. L’étau se resserrai et mes pulsations cardiaques me rendaient de plus en plus nerveuses. Je devais faire un choix, cornélien. Mais la chair de ma chair passait avant tout désormais.


- La faiblesse de Red, c'est sa sorcière ! lâchai-je tout à coup sans plus d'explications.

Sans que je ne puisse les contrôler, de lourdes larmes se mirent à glisser sur mes joues tandis que mes yeux étaient toujours fermés. Hana me fixait, une expression de profonde tristesse ancrée sur son visage. On aurait presque dit qu'elle espérait entendre autre chose de la bouche de sa sœur. Elle se serait volontiers sacrifier pour qu'elle n'ait pas à choisir entre deux des rares personnes qu'elle aimait en ce monde. Mais c'était trop tard.

~~~~~~~~~~~~

Angel sorrow's :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonlight-city.purforum.com
Noctis Rasphodos
Adepte du surnaturel
avatar

Féminin Verseau Coq
Messages : 161
Date d'inscription : 19/01/2010
Age : 25
Localisation : Dans tes pires cauchemars
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 19 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: Long live the King ! [Pv Haku]   Jeu 18 Oct 2018 - 16:04


Je n’aurai jamais imaginé qu’il aurait été aussi facile de faire pression sur Haku. C’en était presque décevant…

L’expression qu’elle eu lorsqu’elle réalisa que la personne qui venait de rentrer dans la pièce était sa chère et tendre soeur fut tout à fait exquise. Elle s’était littéralement décomposée. En revanche, je ne m’attendais pas à ce qu’elle capitule si vite. L’autre ange venait à peine de s’installer que la déchue baissait déjà le regard, comme honteuse. Sa soeur n’en menait pas large non plus, d’où j’étais je pouvais clairement voir des tremblements parcourir son corps. En même temps, je tremblerais sans doute aussi si j’avais la nuque entre les mains de Nero…

Ce dernier ne broncha d’ailleurs pas, chose assez surprenante. Il me lança un regard - celui qu’il me lançait autrefois pour me faire comprendre silencieusement qu’il me suivait - tandis que je forçai Haku à fixer sa cadette tout en lui confiant mon plan. Elle ne manqua pas de m'insulter d’ailleurs.

- Oh… Tu me fends le coeur, chérie…

L’ironie… C’était tellement déplacé dans un tel contexte mais tellement jouissif !

Alors que j’affichais un sourire des plus satisfaits, l’expression d’Haku était sombre, bien plus sombre. Elle était en proie à l’un des plus horribles dilemme de sa vie, cela se voyait clairement. Ce qui me satisfit davantage. La situation ne pouvait pas être plus délicieuse. Enfin, c’est ce que je pensais avant que le bras droit du Diable ne me livre la faiblesse de celui-ci.

Une sorcière… Le roi des Enfers s'était entiché d’une sorcière…

Et moi qui pensais qu’on ne pouvait pas faire pire que Nero en terme de choix de partenaire… Red venait de prouver le contraire. Je laissai un rire m’échapper, un peu malgré moi.

- Tu plaisantes, n’est-ce pas ? Tu es en train de me dire que le grande Red, craint pas tous tant sous que sur terre, aime une sorcière ? C’est complètement ridicule !  

Ridicule, oui. Mais tout à mon avantage.

Reprenant bien vite mon sérieux, je libérai Haku de mon étreinte et me saisi de mon verre avant de me diriger vers le bar pour m’en servir un nouveau. Ne me souciant guère de Haku - qui ne tenterait certainement rien, de toute façon, puisque mon frère tenait toujours en otage sa soeur - je me dirigeai vers la fenêtre du bureau et admirai un instant le paysage tout en sirotant mon verre et en ruminant la révélation de la déchue.

Une sorcière, donc. Il y avait de grande chance qu’elle se trouve ici, à Moonlight City. Je voyais mal le démon au regard de braise batifoler sur Terre mais je pouvais évidemment me tromper. Toujours est-il qu’une sorcière ne serait pas trop difficile à capturer ou abattre - je ne m’étais pas encore décidé sur le sort de cette dernière - mais fallait-il encore savoir de qui il s’agissait et où elle logeait.

- Et tu as cautionner cela ? Le rôle d’un bras droit n’est-il pas de remettre son supérieur sur le droit chemin lorsque cela est nécessaire ? Demandais-je à Haku, histoire de remuer un peu le couteau dans la plaie, juste par pur plaisir. Je repris tout de même mon sérieux juste après et continuai l’interrogatoire. Et… Qui est l’heureuse élue ? Un conseil, réponds rapidement. Nero n’est pas connu pour sa patience.

Comprenant le sous-entendu, mon frère laissai son bouclier couvrir la main qui enserrait le cou de l’innocente assise juste devant lui. Comme pour donner plus de poids à mes mots, Nero serra un peu plus sa main, laissant la pointe de ses griffes entailler légèrement la chair de l’ange.

~~~~~~~~~~~~

Rps avec: ¤ Red ¤ Mistral ¤ Haruka ¤  Haku ¤ Gabriel ¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Long live the King ! [Pv Haku]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Long live the King ! [Pv Haku]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HWANG TASYR ✎ Long live the king
» long live of king $ fiches
» Fiche Technique de Haku D. Byakko
» Croisé pékinois poil long 5/6 ans orphelin Béthune (62)
» Sujet a long terme: ork sauvage.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight City :: ~ In Moonlight City ~ :: Centre Ville :: Ruelles :: La rue de l'ombre-
Sauter vers: