Moonlight City

Forum RP Fantasy
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 The Queen and her Red Jewel… at Night [Pv Lylianne ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Gabriel Du Barry
Adepte du surnaturel
avatar

Masculin Sagittaire Coq
Messages : 175
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 24
Localisation : Quelque part dans la nuit
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 25 ans, en apparence (300 ans)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: The Queen and her Red Jewel… at Night [Pv Lylianne ]   Lun 1 Oct 2018 - 22:44





Avec
Lylianne


The Queen and her Red Jewel… at Night







Gabriel était totalement… défoncé. Non pas au sens drogue, alcool ou autre. Mais son état, mental et physique était des plus délabré.
Son cerveau ? un champ de Bataille.
Ses vêtements? Des lambeaux. Voilà des jours qu’il avait errer dans les ruelles, moonlight en général, ne fuyant aucun affrontement. Un robot.
Même son entrevue avec Alarick, bien que Salvatrice, n’avait pas changer un point. Gabriel se sentait tel un monstre.


Mais, malgré tout cela, il avait répondu à l’appel de sa reine. Ils ne s’étaient pas revus depuis le pacte, même  si il avait fait une ou deux missions, et appris beaucoup, beaucoup de choses… Allait il pouvoir tenir sa langue? Ou bien le pacte allait il la délier totalement ? Il avait tout avouer à alarick qui avait eu l'intelligence de réagir comme un réel ami. La reine ferait elle autant ou profiterait elle de la brèche, aussi large qu’un canyon.

Un démon passait par la, dans le chemin de son but nocturne. Lui cherchant quelques noise pour le fait qu’il se baladait seul en pleine nuit. Il eu gagner sa soirée lorsque le vampire lui écrasa la tête contre un mur.

Le sang qui innondait ses mains à l’instant le dégoutait. Comment le sang pouvait il dégouter un vampire ? Tout simplement quand ce dernier commence à compter le nombre de vie qu’il a oter…
Oui.
Le vampire est dans une très mauvaise passe. Et dans son regard on ne peut lire que l’horreur, la rage… le mordoré d’habitude mutin devenir très froid.

Traversant le cimetière, le coeur de Gabriel se serra, encore aucunes nouvelles de Haruka. Cette… Garce. Volant son coeur et disparaissant du jour au lendemain…
Si il avait encore été vivant, son coeur aurait surement explosé. Mais pour ca, il faudrait déjà qu’il batte.

Usant du passage secret pour rejoindre les souterrains il prit le chemin d’un endroit qu’il connaissait très peu, très mystérieux. Mais c’était là que la reine et lui avaient rendez vous.

Un superbe endroit, pour une rencontre des plus magnifiques. Vu leur dernière rencontre, Gabriel ne s’inquiétait pour l’instant pas.

La cathédrale se dressait la, sans raison, un filet de lumière nocturne l’innondant et donnant un aspect très glauque et mystique.

Toiles d’araignées, quelques lierres, des vitraux plus où moins brisés. Cet endroit était… magique dans l’ambiance qu’il imprégnait.

La reine n’était pas encore arrivée, ainsi Gaby avança entre les bancs poussiéreux. Il n’était pas croyant, ne croyant qu’en lui et ses actes. Mais quelque chose l’attirait vers la chapelle. Etait ce le rond de lumière traversant la rosace au sol ? Etait ce cette étrange sensation d’apaisement qu’il évoquait ? Peut être.

Une larme manqua de s'échapper sur sa joue, mais elle resta dans son oeil. Gabriel ferma les yeux et releva la tête, inspirant à fond.
La nuit allait être longue. Il devait se montrer fort. Après tout, il était le chevalier de la reine des enfers, le joyaux incandescent et rougeoyant comme le sang, et le feu.

Un bruit, infime, et léger, indiqua au vampire l’arrivée de la reine.
Reprenant son masque de gentilhomme aristocratique, il attendit que cette dernière le rejoigne.

Bonsoir ma reine.


Cela avait sonner bien plus… “sombre” qu’il ne l’aurait voulu. Il faudrait être fou pour penser que le Gabriel qui était la était “exactement le même” que lors de leur première rencontre. Il avait été convoqué pour un bilan des missions et actions récentes… Allait il devoir cracher le morceau pour le reste ?

Un endroit… parfait n’est ce pas ?

Tournant son regard vers Lylianne il la contempla un instant, esquissant un sourire. C’était vraiment une belle femme. Il lui fit un baisemain des plus "vieux jeu". On ne change pas un chevalier...




Codage par Libella sur Graphiorum


~~~~~~~~~~~~
RP en cours : Haby <3 ~ ~  With Lyli ~ ~ Alarick Chou~ ~ Aika & Kuro

Si tu est intéréssée par les retrouvailles de Gaby et Josy c'est ici!




Haby Time <3 :
 


I'm the Red Jewel ~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lylianne Manuelle
Adepte du surnaturel
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 163
Date d'inscription : 20/06/2010
Age : 20
Localisation : De retour en Enfers
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: The Queen and her Red Jewel… at Night [Pv Lylianne ]   Sam 6 Oct 2018 - 2:44

Depuis un moment, la rage avait quitté la tête de la Reine aux cheveux charbons. Celle-ci se promenait toujours en conquérante dans son somptueux palais, cependant, elle était beaucoup plus calme et reposée. Une mouche l'avait piqué, lui semblait-elle, ou bien tout simplement que cette nouvelle vie finissait par se fondre en elle confortablement et que tout lui semblait tout simplement moins lourd. Son coeur était plus léger, maintenant débarrassé complètement de son passé, et sa conscience était tranquille. À tout de moins, aussi tranquille que le pouvait la conscience de la Succube Suprême, ce qui n'était pas peu dire! Simplement, elle savait que le fait d'avoir couper complètement les ponts avec son passé n'était pas étranger à son bien-être. Elle se sentait encore plus libre qu'avant, libérée de l'emprise de cette ange qui l'avait si souvent hanté et qui, même si Lylianne ne voulait pas l'admettre, l'avait tenu dans sa paume une énorme partie de sa vie.

Puis, il y avait ce vampire. Ce vampire qui avait réussi à délier sa langue et apaiser les bombardements sur son coeur de pierre. Il l'avait écouté et comprise, comme rarement quelqu'un l'avait fait au par avant. Elle avait sentie son âme se soulever, tout simplement, libre d'enfin extérioriser tout ce qui était caché en elle. En temps normal, elle en aurait voulu à l'homme d'avoir percer ces défenses aussi profondément, mais, comme l'indiquait la pierre rouge qui luisait désormais à son cou dans son collier maudit, elle lui faisait confiance. Probablement la première personne à qui elle aura accordé sa confiance depuis un très long moment. Ses doigts s'attardaient souvent à son cou, lorsque ses pensées volaient en direction du vampire et de la soirée qu'ils avaient partagé. On aurait pu penser que la belle démone commençait à tomber en amour, pourtant, c'était bien loin du compte. Ce qu'elle souhaitait du vampire, c'était cette amitié qu'il semblait vouloir lui accordé, une amitié profonde comme une oasis au milieu de son coeur de pierre. Le seul oasis dont elle aurait jamais besoin, se disait-elle. Pourtant, malgré tout, son coeur allait ailleurs.

Voyez vous ça, mesdames et messieurs. La Reine elle-même, deuxième aux trône des enfers, Succube Suprême, maitresse des premières légions et Dominatrice des elfes et de la forêt, cette femme même qui se battait de toutes ses forces pour réduire le peuple elfique en esclavage... la voilà qui s'était amourachée de l'une de leur représentantes. Lylianne ne pouvait tout simplement pas se le pardonner, et elle se détestait pour ça. Chaque fois que ses pensées divaguaient, chaque fois qu'elle voyait une flamme - son élément même -, chaque fois qu'elle contemplait sa cheminée. Elle la voyait. Cette elfe aux cheveux enflammés et au regard émeraude. La succube avait profondément aimer dans sa vie, mais elle avait pris du temps à le réaliser, à développer ces sentiments et se rendre compte que ses sentiments étaient bien plus puissants que contrôlables. Mais cette fois, ils lui étaient tombés dessus, comme ça, sans qu'elle n'eut rien pu faire, sans qu'elle n'eut pu le contrôler. Et ça la rendait tout bonnement malade.

Mais voilà, les jours passaient, et elle alternait visite de cette petite peste, puis régence de son royaume et responsabilités de la couronne. Puis à un moment, alors que ses doigts caressaient une énième fois la pierre sur son collier, la Reine réalisa qu'elle n'avait pas vu son joyau depuis bien longtemps. Alors, elle se leva de son bureau, s'étira bruyamment, puis actionna son pouvoir afin de transmettre au vampire une invitation. Elle avait eu vent d'endroit bien lugubres à l'entrée de son royaume, et elle avait bien envie d'y emmener son ami, trouvant cette idée d'un romantisme né. Alors, elle traversa sa chambre pour ouvrir son immense garde-robe et y dégoter une robe noir simple en tissus vaporeux. Quelque chose de bien dramatique tout de même, puisqu'elle ajouta à son look un fin diadème assorti à son collier et de longues boucles d'oreilles qui se fondaient à ses cheveux. Il n'y avait pas à dire, notre Reine adorait le théâtre et ne manquait pas une occasion de mettre ses connaissances à profit.

Les contours de la cathédrale sinistre se découpaient devant elle tandis qu'elle marchait lentement. Elle ne s'était jamais mariée, mais elle se demandait si jamais elle n'allait pouvoir le faire. Oh, elle ne s'inquiétait pas réellement du regard des autres, puisqu'elle faisait sa propre loi et se fichait particulièrement de l'opinion publique... tant qu'on la craignait. Mais elle avait surtout peur de la réaction du roi démon, seule personne qu'elle ne respectait réellement. Elle voulait encore lui plaire, même après avoir fait ses preuves, puisqu'elle se sentait redevable envers lui. Après tout, c'est lui qui lui avait offert cette vie de souveraine et de luxe, c'est lui qui lui avait offert le pouvoir sur un plateau d'argent et ça, elle ne l'oublierait jamais.

L'homme qu'elle attendait ne semblait pas encore arrivé. Alors elle pénétra dans le lieu sacré et regarda tout autour d'elle, détaillant le bâtiment délabré avec tant d'intrigues.... milles et un secrets se cachaient ici, et elle voulait les découvrir, mais aujourd'hui n'était pas le bon moment. Trop de gens pouvaient l'épier, l'endroit n'étant pas encore parfaitement sécurisé. Elle avait bien des activités publiques, mais celles qu'elle tenait en secret, elle ne voulait aucun oeil indiscret trainant par là. À un moment, dans sa contemplation des lieux, donc, elle repéra une fenêtre circulaire là, tout en haut, où passait les faibles rayons de lune au compte goutte. D'un bond, elle se hissa au rebord de cette fenêtre, observant les horizons hors de l'endroit, attendant patiemment son preux chevalier. Celui-ci, après de longues minutes, arriva aux vues de notre Reine et traversa la porte tranquillement. Il ne l'avait pas vu, mais elle avait eu le temps de le détailler au complet, et à son désarrois, son homme était dans un piteux état. Était-elle inquiète? Plus ou moins, elle l'aurait été d'avantage s'il ne s'était pas présenté, et s'il était là devant elle ce soir, c'est qu'il était correcte. Mais il allait avoir de solides explications à donner.

Alors qu'il avait traverser un bon nombre de rangées de bancs et qu'il se trouvait maintenant au milieu de la pièce, Lylianne se leva et se laissa tombée comme une ombre au sol de l'église. Elle se glissa derrière lui tandis qu'il la saluait, se rapprocha tandis qu'il commentait les lieux. Elle leva sa main doucement, réprimant un sourire au souvenir de leur première rencontre et son refus de se faire toucher. Pourtant, cette fois, elle avait réellement besoin de ce contact, comprendre qu'il était bien là devant elle et que ce n'était pas le fruit de son imagination délirante. Comment dire? Elle le trouvait sublime, et au plus profond d'elle, elle savait qu'elle avait fait le meilleur choix pour sa première pierre. Pourtant, alors que sa main allait presqu'entrer en contacte avec sa peau blanche et froide, celui-ci la devança et lui offrit un baise-main des plus galant, tout en lui souriant. Aucun doute, il était bien là devant elle, probablement prêt à apaiser son esprit une nouvelle fois.


-Gabriel. C'est bon de te voir, mon trésor. dit-elle dans une voix malicieuse et esquissant ce sourire qu'elle portait si bien.

Elle se retourna alors dos à lui, prenant le dessus de cette rencontre comme une deuxième peau, balayant ses longs cheveux dans son dos et sautant de nouveau vers le bord de fenêtre qu'elle avait occupé plus tôt, le tapotant afin de faire comprendre au vampire qu'elle voulait qu'il la rejoigne. C'était, après tout, assez spacieux pour les deux, et plutôt confortable avec cette vue. Elle le détailla sans retenue, ses cheveux noirs mi-courts et ses yeux rouges sangs, comme la pierre qu'il portait au doigt et qu'elle lui avait offert la première fois qu'ils s'étaient rencontré, en échange de sa propre pierre qu'elle portait à son cou.


-Qu'as-tu de nouveau à me rapporter? demanda-t-elle, simplement et surement.

~~~~~~~~~~~~
I'm back, now...

She's mine...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Du Barry
Adepte du surnaturel
avatar

Masculin Sagittaire Coq
Messages : 175
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 24
Localisation : Quelque part dans la nuit
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 25 ans, en apparence (300 ans)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: The Queen and her Red Jewel… at Night [Pv Lylianne ]   Sam 6 Oct 2018 - 21:48





Avec
Lylianne


The Queen and her Red Jewel… at Night




Descendue de nulle part. Le vampire n’avait pour autant pas sursauter. Elle devait être la. Il s’y attendait. Sa tenue des plus vaporeuse aurait pu faire tourner de nombreuses tête. Cette reine jouait dans la cour des grands, et chaque chose qu’elle faisait était un spectacle.

Le baise-main arriva à point tandis qu’elle avait approcher sa main. Ah ce Gabriel, incorrigible. Et le regard de sa reine l’interpella quelque peu… quelque chose s’y préparait, comme si tout cela n’était que fumée.

L’utilisation du mot trésor le fit sourire, et il fit tourner la démone sur place un instant.

Je ne suis rien quand à l’éclat de vous majesté.

Il avait lourdement insisté sur le dernier mot, le prononcant avec un accent très français. Elle jouait un rôle qui lui allait certe trés bien, mais Gabriel savait. Il avait vu. Toucher cette fragilité chez cette femme.

Il rejoignit la reine près de la rosace. Un endroit d'où la vue était époustouflante, où que l’on pose le regard, tout valait l'attention portée. Lorsqu’elle s’amusa à le détailler de haut en bas, il put voir le regard de cette dernière s’attarder sur la chevalière qui ornait sa main.

Un nouveau sourire envahit alors le visage du vampire. Repensez à cette nuit était comme raviver une ancienne flamme. Elle paraissait si loin et proche à la fois. Source de beaucoup de choses…


-Qu'as-tu de nouveau à me rapporter?

Fixant l’interieur de la catédrale et détournant ainsi le regard de la reine le vampire eu une légere absence. Il aurait pu dire tant de choses, pensez tant de choses.

Alors ainsi tu ne sais pas déjà tout ? Je dois faire ma commère ?

Il adorait ca. Faire la commère, faire courire des rumeurs. Même si il ne le diras jamais à Lylianne, elle est devenue intime avec lui, devenant ce qu’il n'aurait jamais pu penser possible avec une femme. Une amie. Précieuse, mais une amie.
Gabriel ? Un peu efféminé sur les bords dans cet aspect ? Totalement.
Parler avec Alarick lui avait montré qu’il était bien plus important de savoir dire les choses sans sourciller. Mais que dire à la reine sans risquer un ultimatum, la mort de lui même ou d’autres ? Bonne question.
Mentir aussi était alléchant. Allait elle le voir ? Peut être. Le jeu en valait la chandelle.

Reportant son regard sur la reine de son coeur il prit enfin la parole :


Vraiment rien, la routine, quelques morts, quelques missions ingrates. Du Sang, de l’alcool. Beaucoup d’alcool même. Comme d’habitude.


Gabriel avait toujours été un très bon menteur.  Puis il se rappela alors que la reine l’avait appelé d’une façon des plus… particulière. Comme si leurs esprits étaient connectés. Foutu pacte. Il se demanda alors si il pourrait lui cacher quoi que ce soit.


La vie ennuyeuse d’un vampire à Moonlight voyons.








Codage par Libella sur Graphiorum


~~~~~~~~~~~~
RP en cours : Haby <3 ~ ~  With Lyli ~ ~ Alarick Chou~ ~ Aika & Kuro

Si tu est intéréssée par les retrouvailles de Gaby et Josy c'est ici!




Haby Time <3 :
 


I'm the Red Jewel ~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lylianne Manuelle
Adepte du surnaturel
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 163
Date d'inscription : 20/06/2010
Age : 20
Localisation : De retour en Enfers
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: The Queen and her Red Jewel… at Night [Pv Lylianne ]   Sam 6 Oct 2018 - 22:29

La belle démone trouvait ce pacte qu'elle avait fait avec lui franchement agréable. Comme si aucune barrière ne persistait entre eux. Ses sens pouvaient se répercuter dans sa tête et elle trouvait agréable de flotter dans un autre esprit que le sien. Un esprit certes agité et trouble, mais un esprit différent. Et alors il se moqua d'elle gentilment, lui demandant si elle ne savait pas déjà tout. La Succube Suprême avait bien des yeux partout, mais elle n'avait pas tenu bon d'en fixer sur le vampire, se disant qu'il serait ses propres yeux et qu'elle n'aurait qu'à puiser ses rapports à même son esprit. En effet, la Reine n'avais pas nécessairement besoin de demander au démon pour avoir accès à ses secrets, mais elle préférait le lui demander d'abord, comme une sorte de respect qu'elle instaurait entre eux. Elle ne voulait pas avoir à user du pacte sur son ami, pensant que leur relation le mettrait assez en confiance pour qu'il n'ait pas peur de tout lui dire.

Quel ne fut pas sa déception de constater qu'elle se trompait. Là, perdu dans les vagues de l'esprit du vampire, elle sentit comme un corps étranger. Il lui mentait, en détournant les yeux, mais elle gardait son regard braqué sur lui, attendant qu'il ait fini de raconter ses conneries. Même sans le pacte, il n'y avait nul besoin d'être bien futé pour savoir que Gabriel menait tout sauf une vie ennuyeuse. Juste à regarder son accoutrement, ses cheveux en bataille et son regard démoli. Lylianne ne comprenait tout simplement pas pourquoi le vampire tentait de lui cacher quoi que ce soit, lui qui lui avait tout donner lors de leur précédente rencontre. Elle n'allait pas tout laisser filer ainsi, il n'en était tout simplement pas question.


-Pourquoi est-ce que tu me mens, Gabriel?

Elle s'était réellement imaginer tenir quelque chose de fort avec l'homme devant elle, pourtant elle pouvait reculer à tout moment s'il ne se montrait pas digne de la confiance qu'elle avait commencé à lui accorder. Elle voyait beaucoup d'alcool dans l'esprit trouble du vampire, cette partie là elle voulait bien le croire. Du sang aussi, mais tel était la vie en Enfer. Pourtant, cette tumeur de menterie était bien là, il lui cachait quelque chose et elle n'hésiterait pas à aller le chercher dans son esprit s'il le fallait. Lylianne lui avait fait confiance, mais elle ne tolérait pas les cachoteries ou les mensonges, et ça, il devrait l'apprendre et l'assimiler vite.

~~~~~~~~~~~~
I'm back, now...

She's mine...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Du Barry
Adepte du surnaturel
avatar

Masculin Sagittaire Coq
Messages : 175
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 24
Localisation : Quelque part dans la nuit
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 25 ans, en apparence (300 ans)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: The Queen and her Red Jewel… at Night [Pv Lylianne ]   Dim 14 Oct 2018 - 18:44





Avec
Lylianne


The Queen and her Red Jewel… at Night



Au regard de la reine des enfers, Gabriel savait que son mensonge était du vent à ses yeux. Il pouvait sentir sa présence dans son esprit, comme une chaleur étonnamment située dans les moindre recoins de sa tête.
L’inverse était totalement impossible, un avantage pour elle, un inconvénient pour lui. Mais déjà que son esprit était pour lui un vrai bordel, il s’amusait à tenter de comprendre comment une femme inconnue à ce dernier pouvait l'interpréter.

Déception. Voilà ce que disais le regard de sa reine. Et il pouvait le comprendre, son jeu était dangereux, et vil. Ainsi, ce qui allait se produire il s’y attendait.
Il était finalement un monstre, au sens le plus atroce. Quoi qu’il fasse, il ‘était mauvais, dans ses actes, ses paroles.
Une fuite en avant.

-Pourquoi est-ce que tu me mens, Gabriel?

Le corps du vampire se raidit. Un remord visible à chacun de ses muscles. Un instant il vit sa tête en haut d'une pique, la pancarte " menteur" accroché au cou quelques part en enfers.

- Je…

L’hésitation qui le prenait, quelque chose de tellement rare. Toujours sur de lui, toujours prêt à tout, mais non. Il était totalement brisé en ces temps. Et cela elle allait vite le voir.

Cela dépends ce que tu veux savoir en premier… En ville ? Dans la vie de ton chevalier ici présent ?

Il se mit en tailleurs, la fixant un instant. Dans son regard toutes les émotions passaient. Son coeur, son esprit débordaient. Comme pour illustrer, le vampire pouvait sentir la présence de la reine dans son esprit, plus pesante, plus puissante, comme si elle attendait qu’il ne dise encore un mensonge pour le torturer mentalement. Mais il avait bien compris, il ne pouvait mentir à cette femme, après tout, il ne le voulait pas plus que cela, mais il mentait à beaucoup de gens… c’était sa deuxième nature le mensonge.

Je suis…. désolé.

Dans son esprit apparurent alors les images de tous ces moments si douloureux et récents. Allait elle le voir ? Le percevoir ? Il n’en avais aucune idée.

En ville, il ne s’est pas passé grand chose de notables. Des meurtres, des complots. Cela ne bouge pas beaucoup malgré une rumeur sur des humains qui s’étaient infiltrés. Je n’ai aucune information pour le moment. Mais…

L’hésitation lui serrait la gorge, il était tellement dans le mal être qu’il desserra le col de sa chemise, et soupira d’une voix terriblement basse :

J’suis dans une ****** de merde.

Fermant les yeux il inspira profondément. Elle attendait tout de lui ? il allait lui donner. De toute manière.




Codage par Libella sur Graphiorum



~~~~~~~~~~~~
RP en cours : Haby <3 ~ ~  With Lyli ~ ~ Alarick Chou~ ~ Aika & Kuro

Si tu est intéréssée par les retrouvailles de Gaby et Josy c'est ici!




Haby Time <3 :
 


I'm the Red Jewel ~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lylianne Manuelle
Adepte du surnaturel
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 163
Date d'inscription : 20/06/2010
Age : 20
Localisation : De retour en Enfers
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: The Queen and her Red Jewel… at Night [Pv Lylianne ]   Sam 20 Oct 2018 - 2:08

La Reine savait que sa pierre ne résisterait pas très longtemps, après qu'elle lui ait bien fait comprendre qu'elle voyait sa tête comme si elle y habitait. C'était comme ça, être lié, il ne pouvait rien lui cacher mais elle ne le désirait pas non plus. Elle voulait tout savoir, elle en avait besoin, c'était son droit ultime de souveraine. Alors, l'homme lui demanda ce qu'elle souhaitait savoir, mais la réponse devait être bien évidente pour lui, alors elle haussa un sourcil et, tout en continuant de le fixer, lui intima à même son esprit qu'elle voulait tout savoir, qu'il n'omette aucun détail. Et alors il s'excusa. Lylianne comprit donc que son effet était réussi, aussi elle ne put s'empêcher un sourire satisfait qui vint perler au coin des commissures de ses lèvres. Elle soupira et secoua la tête, comme pour lui faire comprendre que ce n'était pas grave, tant qu'il lui racontait et qu'il ne l'oblige pas à aller chercher elle-même ses réponses au plus profond de sa tête.

La Succube Suprême avait entendu parler de ces humains qui étaient entrés en ville. Elle savait les dégâts qu'il y avaient fait mais n'avait pas tenu bon d'y porter une attention particulière; Red n'était toujours pas rentré, alors elle avait d'autre chats à fouetter. De toute façon, se disait-elle, d'autres s'en occuperaient pour elle, et si la situation avait réellement dégénéré, elle en aurait eu conscience bien avant. Même pour ses soeurs, elle n'avait pas réellement dans l'idée que cela puisse les déranger; elle savait qu'elles étaient d'une robustesse à toute épreuve, et qu'elle seule avait réellement le pouvoir de les atteindre, à cause de l'amour qu'elles se portaient toujours mutuellement, un amour destructeur et ravageur qu'elles tentaient toutes quatre - ou trois, parce qu'enfin, Ukia... - de cacher et faire taire. À la pensée de sa soeur de l'eau, Lylianne secoua la tête dans un sourire moqueur. Ce poisson, elle ne devait pas oublier d'aller le récupérer afin de profiter de ses pouvoirs de télépathie. Mais après, ce qu'elle était... niaise.


-Mais? répéta-t-elle à sa suite, écoutant toujours son récit avec une attention marquée.

Et alors, elle senti dans l'esprit du vampire cette espèce de tumeur disparaitre complètement et son esprit se relâcher. Elle releva de nouveau les yeux sur lui, qui essayait vraisemblablement de composer avec quelque chose d'extrêmement lourd à porter. Allait-elle enfin comprendre quel mal rongeait son ami? Elle l'observa lui dire qu'il était dans un merdier sans nom, mais Lylianne fut prise au dépourvu. D'une part, elle s'imaginait son homme beaucoup plus résistant, ou alors le ciel était réellement en train de lui tomber sur la tête et il venait à elle pour qu'elle l'aide. Était-ce à ce moment qu'il allait se servir de sa pierre? Et d'autre part, la démone n'était pas réellement calée niveau réconfort. Disons qu'elle avait bien d'autre force, comme reigner, dominer, ce genre de chose. Mais aider quelqu'un avec des sentiments? Déjà qu'elle avait du mal à composer avec les siens, elle se demandait réellement comment elle allait gérer la situation avec cet homme qui était tout de même désormais sous son aile, sa tutelle.

Elle ne pouvait accepter quelconque faiblesse, aussi se résolut-elle à l'aider, mais il fallait qu'il se reprenne en main vite. La Reine ne pouvait tolérer des gens qui se morfondent sur leur cas, et surtout lorsque ces même gens sont aussi près d'elle. Alors, doucement, elle se rapprocha du vampire duquel elle prit le menton. Il avait fermé les yeux, elle lui intima de les ouvrir de nouveau et accrocha son regard au sien. Là tout de suite, elle était tentée de le sonder au complet, enlevant bien des caprices inutiles à cette rencontre. Mais elle devait prendre son mal en patience, tant pour leur lien que pour son propre bénéfice; un ami n'était-il pas, après tout, censé prendre comme il donne? Alors elle lui dit doucement, essayant de prendre sa voix la plus réconfortante possible, même si elle sonnait un peu grincheuse:


-Tu dois me raconter pour que je comprenne.

~~~~~~~~~~~~
I'm back, now...

She's mine...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Du Barry
Adepte du surnaturel
avatar

Masculin Sagittaire Coq
Messages : 175
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 24
Localisation : Quelque part dans la nuit
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 25 ans, en apparence (300 ans)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: The Queen and her Red Jewel… at Night [Pv Lylianne ]   Mar 23 Oct 2018 - 8:58





Avec
Lylianne


The Queen and her Red Jewel… at Night



Gabriel soupira, c’était quelque peu troublant tout en étant délicieux comme situation. Devant tout dire, tout dévoiler, sans que cela ne le dérange. Aprés tout, plutot que de lui laisser la main mise sur son esprit, autant tout dire, cela évitera une quelconque manipulation mentale.
Après tout, il était pas du genre pudique.

L’air suffisant de Lylianne lui fit tirer un sourire quelque peu forcé. Un tyran, c’était un vrai tyran, mais une reine, et quelle reine ne le serais pas dans un monde comme celui la.

Mais ?

Au moins écoutait elle, pensait le vampire. Ce dernier aurait pu tout déballer, vraiment tout, mais il hésitait, comment le dire ?
A son regard, elle semblait déçue. Le prenait elle pour un homme si faible que ca ? Bien sur. Mais pourtant, cela importait peu à Gabriel. Car il savait qu’il restait le vampire redoutable, avec des emmerdes plus grosses que lui, mais redoutable quand même.

Alors ce fut un vrai sourire, celui qu’il avait tant l’habitude de porter sur son visage de filou. Et il plongea son regard dans celui de la reine. Et alors qu’elle le “pressa” pour qu’il raconte Gabriel hésita.

La main de la reine sur son menton il rouvrit les yeux.

J’ai mis le feu à toutes mes affaires. Après notre... soirée.

Un petit rire brisa le silence de l’endroit, un écho presque machiavélique à ce dernier résonnait alors. Cette soirée mémorable, quel que soit le moment. Avec la reine ? Un Délice, un rêve éveillé. Avec Haruka ? Un cauchemar dont la fin lui est toujours floue et douloureuse. Au fond de lui son amour pour elle était encore palpitant mais sans nouvelles....

Attrapant la main de Lylianne dans la sienne il continua son récit :

Pour une broutille, éviter de me faire tuer par une ange bien précieuse.

Et c’était la partie “normale” de son récit, c’était cela le pire.

Notre rencontre aura soulever de la colère chez… certaines.

Le petit clin d’oeil complice qui accompagna sa phrase laissait tout sous entendre pour la reine. Elle allait comprendre le vampire en était persuadé.

Mais ça. C’est pas le pire. Après tout, j’ai signé.

Il posa sa main sur le collier de la reine en douceur. Il avait signé ce pacte, il en était heureux et pas des moindres. Mais étonnamment cela avait signer le début des ennuis. Surement l’effet papillon.

Non. Pour être honnête, ce qui m’emmerde le plus c’est le retour de…

Il lui avait dit cela. Dans le secret de la nuit au milieu des flammes du pacte. Le vampire lui avait dit qu’il l’avait tuée.

Mon ex-femme.

Il pourrait tout lui dire, mais il voulait voir son regard à cela. Une petite curiosité qui lui vaudra surement de se prendre un soufflet si il prenait ce malin plaisir dans la conversation. Mais si elle le considérait juste comme un sous fifre, pour Gabriel, Lylianne était bien plus. Certes, sa reine, certes, sa chef direct. Mais aussi quelque chose de plus fort. Une amitié bien vile, bien tordue, mais adorable aux yeux de notre vampire… quitte à être dans la merde, il continuait de jouer dans le dramatique, un comédien de son vivant, un vrai acteur de tragédie dans sa mort.






Codage par Libella sur Graphiorum



~~~~~~~~~~~~
RP en cours : Haby <3 ~ ~  With Lyli ~ ~ Alarick Chou~ ~ Aika & Kuro

Si tu est intéréssée par les retrouvailles de Gaby et Josy c'est ici!




Haby Time <3 :
 


I'm the Red Jewel ~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lylianne Manuelle
Adepte du surnaturel
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 163
Date d'inscription : 20/06/2010
Age : 20
Localisation : De retour en Enfers
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: The Queen and her Red Jewel… at Night [Pv Lylianne ]   Dim 11 Nov 2018 - 17:48

Il n'en fallut pas plus à l'homme pour enfin s'ouvrir à sa compagne. Il lui raconta qu'il avait fait flamber ses avoirs sur un coup de tête, afin de calmer cette fameuse ange dont il lui avait parlé lors de leur première rencontre, pour éviter qu'elle ne le tue. Une ombre passa dans le regard de la Reine. S'en prendre à ses pierres, c'était s'en prendre à elle directement, et ça, elle ne pouvait ni ne voulait l'endurer. Mais elle laissa le tout filer, se rassurant qu'elle interviendrait rapidement dans cette affaire. Gabriel tenta de la rassurer en lui disant qu'il avait après tout signé ce contra et qu'il s'y était engagé de sa propre volonté, ce qui voulait dire qu'il était apte à prendre ce qui venait avec. Il ne semblait pas si mal en prononçant ces mots, comme si cette partie du récit était tout de même la plus légère et la plus passable. Sa confession semblait être sur le point de suivre, et tandis que Lylianne poussait une mèche de ses cheveux derrière son oreille et qu'elle lâchait le menton de son homme, ce dernier ouvrait de nouveau la bouche pour tout lui dire.

Son ex-femme. Gabriel lui avait dit, lors de leur rencontre, qu'il l'avait tué de ses propres mains. Maintenant, il lui confiait qu'elle était revenue, comme ça, ainsi. Lylianne connaissait les pouvoirs nécromantiques de l'homme pour les avoir utiliser elle-même, mais elle se disait bien que ce n'était pas de ce genre de retour dont il parlait. Non, et il devait même l'avoir vu de ses yeux pour réagir de cette façon. La Reine pouvait le sentir dans son esprit agité. Comment pouvait-elle réagir? Un mélange d'émotions contradictoires la prenait. S'il n'avait pas réellement mit fin aux jours de cette malheureuse petite peste, comment lui faire confiance pour les méfaits qu'il disait avoir accompli sous son nom? comment tenir en compte sa parole alors que même dans sa propre vie, il n'avait pas été à la hauteur de ses propres attentes?


-Je vois...

La Reine arbora un visage de marbre. Il s'attendait à une quelconque réaction de sa part, pourtant elle n'était pas du genre à dévoiler ses sentiments de la sorte. Elle se redressa donc afin de s'éloigner légèrement de lui dans une posture devenue soudainement froide, hautaine. Ce n'était absolument pas le temps d'agir de cette façon puisque cette situation affectait son ami au plus haut point, mais les affaires étaient primordiale et la Reine voulait conserver cette poigne de fer qui lui allait si bien. Mais il fallait régler ce problème qui importunait sa pierre et c'était une tâche qu'elle ne négligerait pas. Elle tenta donc, à l'instar de sa posture, à tenir un tond plus chaleureux et plus ouvert, mais, fidèle à elle-même, elle en était bien en peine. Elle voulait d'abord peser ses mots avant de dire les choses, puisqu'elle savait qu'ils auraient une importance capitale sur la suite des choses. Voulait-elle retrouver cette femme et s'en mêler directement? Non, elle était beaucoup trop importante. Et peut-être que le vampire, après tout, pourrait se mériter une seconde chance dans un cas pareil.

-Quelles sont donc tes intentions par rapport à cette situation?

Elle ne voulait pas perdre la confiance qu'elle avait pour l'homme devant elle. Pas tout de suite. Elle estimait que cette situation pouvait être réglée assez rapidement et ne pas causer de remous plus qu'il fallait, mais il devait s'en occuper et ça, elle y veillerait. La démone ne savait pas si cette animosité au tond du vampire cachait des sentiments plus profonds, mais si oui, il devrait s'en détacher et vite. La Reine voulait en effet que l'homme devant elle retrouve cette femme et fasse ce qu'il avait omit de faire des années auparavant. Si il échouait, les conséquences seraient sans doute funestes. S'il réussissait, il aurait sans doute beaucoup plus de gloire que ce à quoi il s'attendait.

-En fait, non. Tu n'as pas à avoir d'intentions, puisque tu dois la retrouver, et la tuer. Tout simplement.

~~~~~~~~~~~~
I'm back, now...

She's mine...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Du Barry
Adepte du surnaturel
avatar

Masculin Sagittaire Coq
Messages : 175
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 24
Localisation : Quelque part dans la nuit
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 25 ans, en apparence (300 ans)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: The Queen and her Red Jewel… at Night [Pv Lylianne ]   Sam 24 Nov 2018 - 21:30





Avec
Lylianne


The Queen and her Red Jewel… at Night



Gabriel se sentait bien moins minable. Il n’était pas pour autant sorti d’affaires. Mais le dire à Lylianne avait fait disparaître toute la lourdeur de cette affaire. Comme si il c’était confié à un ami, une oreille attentive.

La déclaration de cette dernière fut cependant, très loin d'être… “positive”. Elle semblait si lourde en sous entendu que le vampire se crispa. Ce visage de marbre auquel il était confronté, si… fade de sentiments, le mettrais presque mal à l’aise. Presque.

Mes intentions ? Ne pas avoir à faire à elle. Cette harpie n’est qu’une épine…

La fin de sa phrase fut coupée par la déclaration la plus funeste qu’il entendis ces derniers jours.
Un rictus étira ses lèvres. Il n’était ni mauvais, ni ironique. Juste… présent. Car le mot qui sortit instinctivement de sa bouche pouvait le faire mourrir, la dans l’instant même ou la syllabe passait ses lèvres.

Non.

Reculant d’un pas, s’éloignant un peu de la démone, Gabriel inspira et continua, justifiant son non si catégorique.

Il pouvait tuer n’importe qui pour elle, ses ordres étaient comme imprimés dans ce pacte, dans sa soumission dont il était prisonnier par sa ferveur pour cette femme synonyme de pouvoir.

C’est ma créatrice. Et même si j’aurais préféré qu’il en soit autrement, je préfère la savoir vivante quelque part et pouvoir exploiter cela que de me rabaisser à la tuer.

Laissant tomber sa tête en arrière, le vampire continua :

J’ai vraiment manquer de la tuer. Si elle n’était pas un vampire en ces temps là, elle aurait été bien morte… au final mon acte du passé m’as conduit ici, à être ce que je suis, être la face à vous chère reine…

Attrapant la main de Lylianne il la porta contre lui, un sourire des plus mauvais aux lèvres :

Ne prenez pas mon chamboulement actuel pour une quelconque faiblesse. Ne le savez vous pas ? Dans la souffrance les hommes n’en deviennent que plus cruels…

Il prenait le risque de mourir à l’instant. Mais tuer Joséphine… jamais. Le vampire avait ce point sentimentale. Cette femme avait été une révélation pour lui. Vraiment une femme particulière. Et même si aujourd’hui elle n'était pour lui qu’un souvenir douloureux et une potentielle source d’emmerde, il était bien loin de chercher une vengeance pour cette femme… Au fond, peut être un reliquat d’amour.


Et puis… je suis sure que si vous êtes amenées à vous… rencontrer. Vous vous entendiez à merveilles.

En disant cela, un frisson le parcouru alors. Joséphine était quelqu’un de mauvais, par fond et aigreur… manipulatrice. Lylianne était quelqu’un de cette ampleur, avec un panache bien plus intense, bien sur, c’était pour cela que le vampire ne lâchait pas la main de cette dernière tandis que son regard lui, était fixé sur elle.

Je peux tuer qui tu veux pour toi. Vraiment. Mais pas elle. N’importe qui d’autre.


Gabriel vouait une soumission à cette femme sans savoir vraiment pourquoi, ce lien entre les deux était quelque chose d’unique. Comme un bijou.


Codage par Libella sur Graphiorum



~~~~~~~~~~~~
RP en cours : Haby <3 ~ ~  With Lyli ~ ~ Alarick Chou~ ~ Aika & Kuro

Si tu est intéréssée par les retrouvailles de Gaby et Josy c'est ici!




Haby Time <3 :
 


I'm the Red Jewel ~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lylianne Manuelle
Adepte du surnaturel
avatar

Féminin Gémeaux Tigre
Messages : 163
Date d'inscription : 20/06/2010
Age : 20
Localisation : De retour en Enfers
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 25 ans
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: The Queen and her Red Jewel… at Night [Pv Lylianne ]   Jeu 13 Déc 2018 - 23:03

Lorsque l'homme entama une réponse, son animosité face à son ex femme était palpable. La Reine pouvait le voir tant dans ses paroles qu'à son regard, et c'est quelque chose qu'elle voulait encourager, par dessus tout. Elle s'attendait donc à beaucoup de lui, tant par cette réaction que par son égard envers elle, à quel point il la vénérait et lui vouait une admiration sans failles. Pourtant, la réponse de l'homme la prit complètement au dépourvu. Elle s'attendait à quelque forme de protêt, à tout de moins un peu de rouspet avant qu'il n'abdique, pourtant cette négation ne laissait aucune place à quelconque forme de compromis, et encore moins de réponse favorable. Lylianne portait ce regard froid, mais il devint glacial à cette syllabe, et elle ne fit plus semblant. Sa pierre se montrait faible, et elle ne pouvait simplement pas le cautionner. Mais encore plus, sa pierre affichait une faiblesse, et il ne voulait absolument rien faire pour qu'elle ne l'atteigne plus. C'était complètement inadmissible.

Ses explications étaient bâclées. Avait-il toujours des sentiments pour cette femme qu'il avait jadis marié? Lylianne n'aurait sut dire. Elle se conforta dans l'idée que son coeur était maintenant occupé par cette femme dont il avait le nom sur l'une des fesses, mais elle se rappela bien vite qu'il était possible d'avoir des sentiments pour plus d'une personne à la fois, et dans un éclair apparu deux visages dans sa tête, visages qu'elle tenta de maintenir loin. Ce n'était pas le moment opportun de leur laisser avoir de l'emprise sur elle, aussi revint-elle à son vampire et ses histoires de coeur. En attendant, cette ange également était une faiblesse chez ce vampire, et Lylianne soupira à l'idée qu'il en avait beaucoup trop. Beaucoup, beaucoup trop.

Lorsqu'il lui assura qu'elle s'entendrait bien avec elle, un rire mauvais s'échappa de sa gorge. Mais à quel point n'en avait-elle rien à faire? Elle ne voulait pas plus côtoyer cette femme sans importance, mais peut-être le faudrait-il afin de bien garder Gabriel sous son joug. Elle soupira une nouvelle fois. L'homme avait réellement le don de se mettre les pieds dans les plats, et de la défier avec une telle aise en s'en sortant toujours sans conséquences. Mais pas cette fois. Devant la Reine, il n'y avait plus ni un ami ni un confident, mais bien son sujet, sa pierre, son soumis qu'elle se devait de faire obéir. Et alors une idée lui vint en tête. Elle voulait supprimer les faiblesses de l'homme, faire en sorte qu'il se montre fort et inatteignable, et qu'il tire des leçons de ses agissements. Aussi, la Succube Suprême vint à la solution la plus évidente, la plus classique qui ne se pouvait et qui, elle en était sûre, ferait beaucoup plus de bien que n'importe quoi d'autre, tant à cet homme qu'à sa propre paix d'esprit.


-Eh bien. C'est tout simple dans ce cas.

Il venait de la lui offrir sur un plateau d'argent. Tuer n'importe qui pour elle? Oui, et il le lui prouverait, rapidement. Elle ne tolèrerait plus jamais de non de sa part, elle se le promettait. Et comme leçon, ce marché. Elle s'était plaint qu'il ne faisait pas de compromis? Eh bien, la Reine ferait la moitié du trajet. Elle dégagea sa main de l'homme et ouvrit ses ailes de cuire noir pour s'envoler au plafond de la chapelle, tenant une bonne distance entre eux. Et d'un air on-ne-peut-plus satisfaisant, lui annonça tout simplement:

- Ce sera soit ton ex femme, soit Haruka. Je veux le coeur de l'une des deux avant que le soleil ne se lève.

Et alors, plantant son regard dans le sien, elle se servit du pacte afin de bien faire résonner ces mots tant dans l'esprit du vampire que dans la pièce où ils se trouvaient. Elle déclara:

-Tu n'as plus le droit à l'échec, ni à l'hésitation.

Pendant cet instant, elle n'était plus son amis, plus sa compagne. Elle était sa reine, et elle exigeait de lui ce sacrifice, afin qu'il lui prouve une bonne fois pour toute sa valeur, de même que son dévouement. Avait-elle eu raison de lui faire confiance, ou faudrait-il qu'elle le maintienne enchainé dans le plus creux de ses Enfers? La Dame Rouge le saurait très rapidement.

~~~~~~~~~~~~
I'm back, now...

She's mine...:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Du Barry
Adepte du surnaturel
avatar

Masculin Sagittaire Coq
Messages : 175
Date d'inscription : 06/05/2018
Age : 24
Localisation : Quelque part dans la nuit
Fiche de présentation : ICI

Identité magique
Age: 25 ans, en apparence (300 ans)
Pouvoirs / Capacités:
Inventaire:

MessageSujet: Re: The Queen and her Red Jewel… at Night [Pv Lylianne ]   Ven 14 Déc 2018 - 22:09





Avec
Lylianne


The Queen and her Red Jewel… at Night





Lylianne ne semblait pas comprendre ce que Gabriel tentait d’exprimer, était il si peu clair que cela ? Peut être… ce n’était pas le soucis après tout, lui savait ce qu’il pensait. Si elle n’y voyait pas clair il n’y pouvait rien. Mais il aurait aimé lui expliquer cet aspect étrange qu’il avait avec Joséphine. C’était après tout une des rares femmes, avant moonlight cela soit dit, qui avait compris la part sombre de notre vampire sans le quitter, alors qu’il était humain ! Tous ses vices, ses tromperies, la seule qui n’était pas passée avait engendrée une merveille quelque part sur terre.

Pendant un instant il crut qu’elle comprenait ce qu’il disait, ce qu’il pensait, il vit sur le visage de la démone une lueur familière, nostalgie ? Peut être, souvenirs douloureux ? surement.

Gabriel savait. Il savait que la reine pouvait le comprendre, que son coeur d’artichaut était certe relou mais que cela n’était pas tant une faiblesse pour lui que ce qu’elle pouvait croire.

Le rire machiavélique qui lui répondit lui fit froid dans le dos, quoi qu’elle ai penser, cela allait être triomphalement mauvais. Comme chaque plan qu’elle pouvait avoir, et c’était cela que Gabriel aimait chez cette reine, c’était pour cela qu’il avait accepté sans broncher ce pacte. Après tout elle était tout à fait le genre de femme dont son petit coeur pouvait souffrir.

Tant de soupirs je vais penser que je vous ennui. Si il faut que je parte dite le cela sera bien suffisant.

Mais non, ce n’était pas cela. C’était bien pire

Et la lecon qu’il allait se prendre allait etre gravé dans son esprit. Toujours tourner la langue dans sa bouche avant de parler avec Lylianne, même avant de penser en fait…
Un rictus crispé se ficha sur les lèvres du rouquins. La peste ? Ou le Choléra ? Que choisiriez vous ? La mort ou la mort ? Tuer ou être tué…
Et quelle mise en scène, le vampire ne pouvait qu'être admiratif, il était comme cela, à surjouer lui aussi, faire des effets. Une petite étincelle d’admiration brilla dans son regard.

Ainsi soit il.


Un air sombre sur le visage Gabriel carburait dans son esprit. Qui tuer ? Qui faire souffrir ? La nuit était bien entamée et le temps allait lui être compté.
Il porta une main à sa nuque.

Le choix sera difficile, mais je préfère largement cela à…


Il sourit, et fixa la reine dont le regard était meurtrier et effrayant. Un frisson le pris et il ne finissait pas sa phrase :

Non. Rien. Avant le lever du soleil je serais revenu.


Une révérence plus tard il se téléporta sans attendre son reste. Il restait quelques heures… Une idée lui avait effleurer l’esprit, et c’était la seule qui ne lui permettrait de survivre à la situation. Ainsi il era en ville, scrutant chaque ruelle, chaque bar miteux à la recherche de sa proie.

Son coeur pourtant mort battait un rythme, comptant les minutes, les secondes, les instants les plus longs paraissent toujours si court.

//



Un cri dans la nuit. Atroce et sanglant, le vampire se sentait tellement mal que l’envie de vomir était la, le corps de la femme dans les bras il se saisit de sa lame pour récupérer l’objet de ses désirs. L’objet dans sa main le répugnait comme le fascinait. Tant de sang, son corps frémissait si fort qu’il pourrait exploser.

Pourquoi ne l’as tuait il pas simplement ? Cette femme qui le torturait plutôt que l’aimer ? Il ne savait pas, mais ce qu’il venait de faire avait fait germer la question dans son esprit, et rien que pour cela elle ne méritait pas tant l’attention du vampire qu’une autre femme.


Il prit une boîte dans l’appartement, simple, mais assez grande pour le contenu, et repartit vers la cathédrale alors que le ciel s’éclaircissait un peu plus chaque instant.

Lorsqu’il arriva devant la cathédrale il manqua de trébucher. Son corps était toujours autant sous le choc.



Il poussa la porte de la cathédrale avec une certaine violence, sans vraiment faire exprès. Tout son corps exultait par le sang qu'il avait déverser, alors que son esprit lui, était comme dans la brume.

Il posa la boite au centre de la chapelle, la où les premiers rayons de lumière allaient s’abattre dans les secondes qui allaient arrivées.

- Cela fera une ange déchue de moins. Des problèmes en moins.


Après tout, c'était bien le cœur d'une ange qui était la. Il visualisa dans son esprit la scène de ce soir, avec Haruka dans le rôle de la victime, et malgré la rancœur qu'il avait pour elle, il manqua de faillir tant l'image lui parut violente...

Il leva le visage, laissant les quelques premiers rayons de l'aube inonder l'endroit, donnant à la scène un aspect des plus... théâtral. Pour un peu plus il pleurerait, mais son corps n'était pas en accord avec son esprit.

Il tourna les talons, cherchant à éviter la reine tant son trouble était grand. Elle avait eu ce qu'elle voulait et le vampire n'était pas prête à dire non à qu'elle que soit requête.


Codage par Libella sur Graphiorum


~~~~~~~~~~~~
RP en cours : Haby <3 ~ ~  With Lyli ~ ~ Alarick Chou~ ~ Aika & Kuro

Si tu est intéréssée par les retrouvailles de Gaby et Josy c'est ici!




Haby Time <3 :
 


I'm the Red Jewel ~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Queen and her Red Jewel… at Night [Pv Lylianne ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Queen and her Red Jewel… at Night [Pv Lylianne ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)
» Fate Stay Night RPG (demande de partenariat)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight City :: ~ In Moonlight City ~ :: Les souterrains :: Le cimetière :: La cathédrale gothique-
Sauter vers: